Délinquance, Immigration, Région Centre-Val de Loire

Châteauroux : L’immigration, terreau fertile du trafic de drogue.

drogue.jpg

Dans la Nouvelle République de l’Indre du 10 Juin dernier on pouvait lire : « La Police met fin à un gros trafic d’héroine [...]. C’est une des plus belles affaires menées par les policiers castelroussins [...]. Parmi les 7 hommes mis en cause, certains encourent des peines maximales allant jusqu’à 20 ans pour ceux qui sont en situation de récidive légale. »

J’ai pensé à la déclaration d’Eric Zemmour « La plupart des trafiquants sont noirs et arabes ». L’avocat général de la Cour d’Appel de Paris avait confirmé ces dires et proposé à tout citoyen de bonne foi de venir assister aux audiences correctionnelles et criminelles de Paris pour constater la validité de ce fait. Entrant dans la catégorie « citoyen de bonne foi », je suis allée au Tribunal de Chateauroux le 8 juillet pour assister  au procès des 7 hommes agés de 20 à 35 ans (les cas les plus importants car d’autres personnes non présentes sont impliquées dans le réseau).

Dans le compte rendu de la Nouvelle République du 10 juillet, on lisait en titre « Les dealers d’héroine condamnés » puis « L’Orléanais de 23 ans, animateur socio-culturel auprès d’enfants de 12 à 16 ans qui figurait comme la tête de liste du trafic a été condamné à 4 ans de prison et 5000 Euros d’amende [...] Son contact à Chateauroux appelé B,  35 ans, en état de récidive légale a été condamné à 8 ans d’incarcération et 5000 Euros d’amende [...] Les clients de ce dernier, simples toxicomanes ou petits revendeurs ont été condamnés à des peines allant de 6 mois ferme et 3 ans et demi avec sursis à 2 ans ferme et 1 an avec sursis [...]. Satisfaits de ces peines, les avocats annoncent d’ores et déjà qu’ils ne feront pas appel ».

Donc point final pour cette affaire ! On n’en saura pas plus !

Je suppose que le journaliste relatant ces faits n’a pas du entendre le nom des inculpés puisqu’il ne les mentionne pas.

Ayant lu la récente chronique politique de Guillaume de Thieulloy dans le journal les 4 Vérités qui estime « qu’appeler un chat un chat est le commencement de l’action », (il traitait de l’insécurité en France), je préciserai donc que l’Orléanais né à Orléans s’appelle Souiki (nom dont l’origine me semble algérienne) et que B. Français né en Algérie se nomme Ben Haddou. Quant aux 5 autres prévenus, bien français, ayant un emploi, mais ayant aussi pour 3 d’entre eux pas mal de mentions au casier judiciaire « pris dans l’enfer de la drogue » selon leurs avocats, c’est auprès de Ben Haddou qu’ils se fournissaient en héroine !

L’immigration, une chance pour la France ? Pour moi c’est une malchance pour ne pas dire une calamité !

Françoise M-L.

Source : fn36

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

2 Réponses à “Châteauroux : L’immigration, terreau fertile du trafic de drogue.”

  1. Le 28 juillet 2010 à 18:58 Carambar a répondu avec... #

    Encore un exemple de camouflage de la presse : il ne faut surtout pas que les Français connaissent la vérité. Mais on ne peut pas toujours mentir et travestir les faits, aujourd’hui cela devient trop voyant pour que les Français ne s’en rendent pas compte !

  2. Le 28 juillet 2010 à 13:52 electron a répondu avec... #

    tout va très bien madame la Marquise.
    Tout va très bien tout va très bien!

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...