Actualité de vos Elus, Economie, Social, Région Centre-Val de Loire

Région centre : y a-t-il un pilote dans l’avion ?

p1000491.jpg

Philippe Loiseau (FN) à la tribune lors de la réunion de Bourges.
La grand-messe de lancement du SRADDT à Bourges la semaine dernière aurait pu laisser croire que la région devait jouer un rôle moteur en terme d’aménagement et de développement économique, rôle que le président Bonneau (PS) revendiquait haut et fort dans la présentation de son budget 2010.
Dans la réalité, chacun sait parfaitement qu’il n’en est rien, et que départements et grandes agglomérations poursuivent leurs propres objectifs, parfois concurrents.
Nouvelle illustration hier à Tours, où cette fois c’est l’Etat, en l’occurrence le Préfet, qui réunit banquiers et représentants du patronat local pour un tour de table sur les problèmes de financement des entreprises et les perspectives économiques.

Réunions théoriquement « strictement interdites » à la presse… sauf pour en présenter la version officielle : « tout va très bien, madame la marquise  ».
Dans ce type de réunion très « second empire », on notera l’absence des élus représentant les collectivités. Ce qui en dit long sur la fameuse « décentralisation ».
Si le préfet, Joël Fily, parle d’après-crise : « on a passé la tempête » – toujours le discours officiel – le directeur de la Banque de France est plus prudent : « La dynamique n’est pas positive. » Opinion largement partagée par les différents intervenants.
On constate notamment la fragilité du marché de l’emploi avec une « augmentation des offres d’emplois de courte durée et de l’intérim », la tension sur les matières premières, et l’absence de véritables perspectives de reprise.
Dans la seconde réunion, cette fois de la Commission pour le financement de l’économie, l’accent est mis par le préfet sur les aides aux entreprises en matière d’économies d’énergie. Le préfet répète que le « Grand emprunt » devrait permettre d’injecter 520 millions d’euros dans l’industrie tourangelle dont 360 M€ dans l’électronique et 57 M€ dans la recherche. Les pouvoirs publics mettent leurs espoirs dans l’université, le CHU, l’industrie pharmaceutique. « Si on arrive à saisir tous ces dossiers, Tours se mettra au niveau d’une métropole 
Les représentants patronaux demeurent cependant sceptiques. Pour emprunter, il faut avoir des perspectives de retour sur investissement réalistes. C’est bien là une diférence de taille entre les entrepises et l’Etat pour qui l’emprunt, c’est toujours l’affaire des gouvernements suivants… et des générations futures de contribuables  Or la situation est loin d’être rétablie : « On est encore loin de ce qu’on connaissait avant la crise. Automobile, informatique, hôtellerie, cela pourrait aller mieux encore. » L’un d’eux ironise en aparté : « C’est mieux que quand c’était pire. » Le petit commerce reste dans le rouge. Les banquiers observent une reprise dans l’immobilier, mais la consommation des ménages reste en berne. Le responsable CGPME fait rire l’assistance : « Le matin, pour garder le moral, je n’écoute plus les infos à la radio, mais Nostalgie ! » (source : La Nouvelle République – Indre et Loire – 27/09/2010).
Bref, le représentant de l’Etat et les acteurs économiques ne sont pas vraiment sur la même longueur d’onde. Sans parler du Conseil régional, dont la réunion de Bourges aurait certainement paru à ces mêmes acteurs complètement surréaliste. Comme l’ont fait remarquer les élus du FN, il serait temps de revenir sur terre !

Michel Chassier
Conseiller régional de Loir et Cher
Secrétaire départemental du Front National

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

2 Réponses à “Région centre : y a-t-il un pilote dans l’avion ?”

  1. Le 27 septembre 2010 à 18:59 Céfran a répondu avec... #

    Il semble bien que le préfet et les patrons ne parlent pas le même langage. Langue de bois d’un côté, constat des dures réalités de l’autre…

  2. Le 27 septembre 2010 à 10:31 electron a répondu avec... #

    ceci sonne comme la fin d’un cycle, la fin d’une génération au pouvoir, la génération UMPS.

    Cette réunion sonne comme un glas.

    Il est temps plus que temps de faire élire des memebres du Front National.

Europa Linka |
AGIR ENSEMBLE |
l'Humain d 'abord! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...
| Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...