Actualité de vos Elus, Immigration, Loir et Cher, Région Centre-Val de Loire

Logements sociaux : priorité aux familles Rom

romsbrisebarre2.jpgMichel Chassier, conseiller régional FN, interrogé par la télévision hollandaise devant le site de Brisebarre
Tout s’arrange à Blois, après des semaines d’un suspens insoutenable entretenu par la presse locale, au sujet de la dizaine de familles Roms venus s’établir à Blois courant août.
D’ailleurs, c’est la Nouvelle République qui l’annonce, consacrant encore une fois 3/4 d’une page à l’évènement : il ne reste plus que 2 familles à reloger.
Geneviève Baraban, première adjointe au maire de Blois et conseiller général (PS) croit tout de même utile de rassurer les blésois : les familles Rom ont été relogées « sans léser les autres populations en difficulté« . Pourtant, nous connaissons des Français qui ne parviennent pas à se reloger aussi rapidement.
On ne dit pas bien sûr qui paiera les loyers, mais les familles vont bénéficier de l’aide des Restos du coeur, du Secours catholique et d’Emmaüs. Et le conseil général (majorité UMP-Nouveau Centre) apporte également une aide de 75 euros par mois par enfant. Nouvel exemple de la parfaite entente UMPS.
Quant au préfet, il jour toujours l’apaisement : pas de vagues. « C’est aux services de l’Etat d’apporter la preuve de l’irrégularité du séjour » déclare-t-il à la presse. On comprend facilement qu’ils ne vont pas faire d’excès de zèle !

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

2 Réponses à “Logements sociaux : priorité aux familles Rom”

  1. Le 14 décembre 2012 à 2:37 mahieu a répondu avec... #

    Comment en 2012 reste il encore d’anciens gaulois apeurés au fond de leur tanière et indifférents aux malheurs des autres Vous êtes la honte de la France. Comment peut on se regarder en face quand on voue sa vie à instaurer la haine vis à vis des plus pauvres d’entre nous. Je ne vous comprend pas!!!

    • Le 14 décembre 2012 à 9:07 fn41 a répondu avec... #

      Bonjour,
      Comme vous pouvez le constater, nous donnons la parole à des personnes qui ne partagent pas notre point de vue.
      Votre question nécessiterait une réponse plus longue, mais elle est intéressante.
      Je trouve cependant plutôt méprisante votre allusion aux « gaulois apeurés au fond de leur tanière ».
      Ce sont les animaux qui gîtent dans une tanière, Après les « sous chiens », nous voilà donc devenus des blaireaux ?
      Comme quoi le haine et le mépris n’est pas forcément là où on l’imagine.
      D’ailleurs vous parlez de peur.
      Peut-être une référence à la xénophobie au sens premier du terme, car phobos évoque la peur, non pas la haine.
      Mais nous ne sommes xénophobes, seulement francophiles !
      Cela ne veut pas dire que nous soyons indifférents au malheur des autres, mais nous une avons une responsabilité politique, et nous gouvernants ont un devoir envers les Français.
      En ce qui concerne les Roms, mais c’est le cas également d’autres populations, ils se trouvent souvent prioritaires dans l’attribution de logement du fait des critères sociaux qui président à leur attribution (revenu, nombre d’enfants) au détriment de famille françaises à revenu modeste qui attendent désespérément un logement.
      Je connais personnellement le cas d’un jeune blésois qui a retrouvé un travail au SMIC en région parisienne après 6 mois de chômage.
      Il a d’abord dormi dans une petite pièce de l’atelier de son patron, dans des conditions sanitaires précaires, avant de trouver une chambre chez l’habitant à près de 400 euros pour 11m2.
      Voilà la réalité.
      Quant aux Roms, l’Europe dépense des milliards d’euros pour favoriser leur intégration… dans leur pays d’origine.
      Il faudrait être cohérent.
      Et comme disait un certain Rocard, nous ne pouvons pas accueillit toute la misère du monde.
      La France est un peu comme une barque qui accueille des naufragés, disait Marine Le Pen à Lampedusa. Mais si nous en accueillons plus qu’il est possible, la barque va chavirer, et tout le monde va se noyer.
      Mais nous ne sommes pas le seul canot de sauvetage comme je viens de l’expliquer.
      Nous ne sommes donc pas guidés par la haine ou par la peur, mais par la lucidité et le bon sens, au service de nos compatriotes.

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...