Actualité de vos Elus, Blois

Blois : les projets passent, le centre-ville se meurt.

Blois : les projets passent, le centre-ville se meurt. dans Actualité de vos Elus passerelle-gare-300x1526 milions d’euros pour une passerelle inutile, pendant que le Centre-Ville est asphyxié. Une erreur stratégique incompréhensible.
Un an avant la fin de son mandat, Marc Gricourt présente son nouveau ( ?) projet « Aménagement cœur de ville Loire » (ACVL). 

Selon l’actuel maire de Blois, cité par la Nouvelle République,  « le temps passe et les objectifs restent ». Ce qui veut dire en clair que cinq ans après son entrée en fonction, il annonce qu’il va commencer à mettre en œuvre ce projet… après les élections municipales de 2014 !
Mais de quel projet s’agit-il ?
Cela fait 20 ans au moins que l’on parle du cœur de ville : « Projet Coeur de Ville » sous Jack Lang, devenu « Grand Projet de Centre-Ville » sous Nicolas Perruchot.
Avec au passage une nouvelle étude en 2003, confiée à l’architecte-urbaniste Gilles-Henri Bailly, qui concluait déjà que « Blois tourne le dos à la Loire » qu’il existait une coupure entre la ville basse et la ville haute, entre la ville ancienne et la ZUP etc…
Rien que les Blésois ne sachent déjà, et surtout aucune véritable solution.
Seule avancée au cours de ces années : l’extension du secteur piéton, qui était peut-être une bonne idée, mais à condition de prévoir davantage de stationnement à proximité.
Pour le projet actuel, la phase dite de « diagnostic » s’est achevée en mars.
Sans surprise, elle a dégagé 4 pistes de réflexion majeures : « unification » des villes haute et basse, comme des rives droites et gauches, « requalification » des voies d’entrée de ville, Laigret-Wilson, « clarification » des articulations urbaines que sont le square Victor-Hugo et les têtes du pont Jacques-Gabriel, « raccrocher » la Ville à la Loire.
A très peu de choses près, ce que nous proposait Gilles-Henri Bailly il y a 10 ans.
Quelles solutions miracles aurait-on trouvé depuis lors ?
Consulter les commerçants ? Fort bien, mais pourquoi si tard ?
« Imaginer des usages nouveaux sur la Loire » ? Hormis quelques toues et futreaux, on ne voit pas très bien ce que cela signifie, ni en quoi cela pourrait rapprocher les 2 rives.
La circulation et le stationnement ? Epineuse question. L’idée d’un stationnement au Parc des expositions en Vienne et d’une navette pour rallier le Centre-Ville a été évoquée maintes fois, et même expérimentée à l’occasion de la Saint Nicolas il y a quelques années. Résultat : pratiquement personne dans la navette, car les automobilistes ne sont pas rassurés de laisser leur véhicule au parc des expositions, trop près de la Boire…
La gratuité de la 1ère heure de stationnement n’est pas davantage évoquée.
« Unification » de la ville haute et de la ville basse : par quel moyen ?
« La mise en valeur de l’axe central de notre ville » : les élus Front National avaient fait des propositions pour l’avenue Wilson et l’entrée de ville depuis Saint Gervais, dans la perspective de l’escalier Denis Papin. Elles sont restées sans suite, faute de moyens.
L’idée de transformer les rues Denis Papin et Porte-Côté en rues piétonnes aurait été évoqué durant cette réunion de quartier… mais curieusement, il n’en est pas question dans l’article de la Nouvelle République. Prudence ?
En outre ce projet n’intègre toujours pas le projet pourtant essentiel de réouverture d’un marché couvert en Centre-ville.
En conclusion, nous pensons que ce projet ressemble fort à un programme électoral, puisque les travaux – lesquels ? – ne débuteront que fin 2014 pour se terminer en 2019, autrement dit, compte-tenu des retards, ils dureraient toute une mandature.
Et pendant ce temps-là, pendant que la Ville finance la Fondation du Doute, la voirie continue de se dégrader, les difficultés de circulation et de stationnement dissuadent les automobilistes de se rendre dans les commerces de centre-ville, abandonné également par les cabinets médicaux, désormais les assurances etc… au profit des zones de périphérie.
Pour notre part, nous ferons des propositions précises et réalisables dans les 6 prochaines années, sans attendre 2019 et sans augmenter les impôts.
C’est possible, c’est nécessaire, cela devient urgent !

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Les commentaires sont fermés.

Europa Linka |
AGIR ENSEMBLE |
l'Humain d 'abord! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...
| Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...