Actualité de vos Elus, Blois, Commémorations

Commémoration de la Journée nationale de la Déportation

Camp 113(image d’illustration : un rescapé du camp 113).
Aujourd’hui nous commémorions le 69e anniversaire de la libération des camps de concentration nazis. C’est une cinquantaine de personnes, dont deux élues Front National (Annie Renaud et Mathilde Paris), qui ont courageusement affronté la pluie et le froid sur la Place de la République devant les monuments aux Morts, pour rendre hommage à ces hommes, ces femmes et ces enfants qui ont péri dans les camps de l’horreur. Malheureusement l’absence des jeunes générations à cette commémoration est probablement un signe inquiétant. Deux blésois rescapés étaient présents pour nous rappeler combien nous devons lutter aujourd’hui encore contre toute idéologie qui considèrerait certains être humains comme inférieurs et encouragerait leur massacre du fait de leur origine, de leur religion, de leur handicap, de leur orientation sexuelle, de leurs idées…

Ces événements effroyables laissent une trace indélébile dans notre histoire, nous ne devons jamais oublier et rester attentifs à tout resurgissement de mécanismes similaires à ceux de l’idéologie nazie… et des autres régimes totalitaires.
Malheureusement, comment peut-on ne pas voir ou refuser de voir que notre société, notre pays, se rendent coupables de crimes contre l’humanité à l’heure même où j’écris ?
Aujourd’hui on assassine dans la plus grande indifférence, en silence, des enfants à naître, parce qu’ils ne sont pas désirés, parce qu’ils sont handicapés… A son stade de vie le plus fragile, le plus faible, le plus dépendant de sa mère, on vient tuer l’enfant à naître dans le sein maternel, transformant ce lieu de sécurité et d’amour dans lequel le prodige de la vie se réalise en tombeau.
Serait-ce considérer qu’un enfant handicapé ou non désiré est moins digne qu’un enfant bien portant ou désiré, qu’il mériterait moins de vivre ? La France est tristement le pays européens qui connaît le plus grand nombre d’IVG avec 220 000 avortements par an…
Parallèlement, comment ne pas s’inquiéter du développement d’une pratique radicale de l’Islam entraînant le massacre de chrétiens, de juifs, de non croyants du fait de leur religion ou de leurs idées contraires à l’Islam dans certaines parties du monde (Syrie, Pakistan, Afrique…) et même en France (affaire Mohamed Merah) ?
Le mal est toujours à l’œuvre sous d’autres formes et nous pourrions bien revivre demain les horreurs du passé si nous ne sommes pas vigilants.

Mathilde Paris

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

2 Réponses à “Commémoration de la Journée nationale de la Déportation”

  1. Le 27 mai 2014 à 13:17 baumagrthen a répondu avec... #

    Je tiens à remercie Mathilde pour cette présence car ma famille à beaucoup souffert durant la seconde guerre mondiale comme écris ci dessus !Mathilde mes félicitations et bonne continuations signer un petit fils de déporté !

  2. Le 25 mai 2014 à 4:03 baumagrthen a répondu avec... #

    Intéressant, Monsieur Chassier de voir ceci je ne savais pas que ces deux personnes avaient eu un grand père dans le camp de Dora un autre résistant et fuyant Paris de la milice de Darnant ! dont un de ses frères fut braqué à 7 ans avec un pistolet plus un grand oncle survivant d’un des convois de Compiègne !

    76480 BAUMGARTNER Joseph M 05/04/1924 Tarbes (65) F Nec R ??/04/1945 Neckargerach —
    — BAUMGARTNER Roger M ? ? F — DCD * 02-05/07/1944 ? * Lors du transport

Europa Linka |
AGIR ENSEMBLE |
l'Humain d 'abord! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...
| Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...