Blois, Délinquance, Loir et Cher

ZUP de Blois : il ne faut pas traumatiser les incendiaires !

Voiture-brulée-émeutePersonne ne se demande si le propriétaire de cette voiture a été « traumatisé » !
Nous avions relaté l’interpellation de deux incendiaires surpris en possession de bouteille d’essence.
Ils ont comparu devant le tribunal de Blois dès lundi. « Silvio » et « Victor », dont on devine que ce ne sont pas leurs vrais prénoms, ont été pris en flagrant délit de préparation de cocktails molotovs.
« Victor » est un habitué du prétoire, il a déjà 8 inscriptions sur son casier judiciaire. En garde à vue, ils ont d’abord avoué avoir mis le feu à trois véhicules ainsi qu’à un conteneur à ordures. Puis « Victor » s’est rétracté et n’a reconnu qu’une tentative d’incendie sur deux caravanes inoccupées. Comme si le fait qu’elles soient inoccupées atténuait leur responsabilité, et d’ailleurs comment les incendiaires pouvaient-ils en être certains ?

Mais le plus intéressant est de voir comment ils se défendent. Ils expliquent au Tribunal que, traumatisés par la mort accidentelle d’un motard – qu’ils ne connaissaient pourtant pas – rue de Waldshut, et d’un autre qu’ils connaissaient à Cellettes, ils ont bu et « décidé de commettre des incendies ». Comme si tout accident de la circulation entrainait une déprime suivie d’une envie de boire et de mettre le feu autour de soi !
Sans sourire le moins du monde, son avocate a demandé au juge d’éviter tout amalgame avec les autres événements survenus dans la ZUP et a suggéré une assignation à résidence sous surveillance électronique.
Elle a ajouté que « la prison risquerait de lui causer un profond choc psychologique », comme si les propriétaires des véhicules incendiés n’avaient pas subi un profond choc psychologique. Faut-il rappeler que c’est une cinquantaine de véhicules qui ont été brûlés ces 15 derniers jours à Blois, dont celui de l’association des paralysés de France.
Les 2 incendiaires passeront quelques jours en prison. A leur sortie ils croiseront peut-être dans la rue ceux dont ils ont brûlé la voiture et qui n’auront pu être indemnisés. Quelle sera leur réaction ?
Et que peuvent penser les policiers, qui font de leur mieux, dans des conditions difficiles, pour protéger les populations, quand ils verront ces individus à nouveau relâchés ?

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Une réponse à “ZUP de Blois : il ne faut pas traumatiser les incendiaires !”

  1. Le 12 novembre 2014 à 19:03 fredoo a répondu avec... #

    europe de m…, europe du chômage, du remplacement de la population de souche, dominée par le lobby infernal

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2014/11/12/Helicoptere-monomoteur-le-Breuil-touche-par-les-normes-2113551

Europa Linka |
AGIR ENSEMBLE |
l'Humain d 'abord! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...
| Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...