Blois, Canton de Onzain, Sécurité

Onzain / Blois : deux drames en une semaine. STOP à la folie meurtrière sur la D952.

Securite-routiere-ces-villes-qui-reussissent-le-pari-du-zero-mort2_article_popinCommuniqué du Front National de Loir-et-Cher.

Nous apprenions dernièrement dans les colonnes de la presse locale, avec beaucoup de tristesse, un énième drame de la route survenu mardi 28 juillet 2015 au soir dans une collision entre deux véhicules sur la plus accidentogène des anciennes nationales déclassées du département, la D952 entre Onzain et Blois. 

L’enquête des service de gendarmerie permettra d’en savoir davantage sur les circonstances de ce drame. 

Malheureusement, quelques heures à peine après que nous ayons publié ces lignes, un nouveau drame vient de se produire : un jeune homme de 27 ans, originaire de Saint-Gervais la Forêt, après avoir heurté l’avant d’un 38 tonnes, est décédé ce matin vers 7h, peu après le restaurant « La Gariguette » à la sortie d’un virage dans le sens Blois-Tours. Le véhicule qui roulait en très grande vitesse semble être en cause. (Lire l’article de la Nouvelle République du 1er Août 2015)

C’est le 14 ème accident mortel et la 16 ème victime en 10 ans dont 4 en 4 mois. Notons que bien souvent ces drames sont la conséquence directe d’un taux d’alcoolémie, d’une consommation de stupéfiants au volant ou plus souvent d’une vitesse excessive, mais pas seulement. 

Cette situation doit inciter nos lecteurs, en cette période de grands chassés croisés de vacances d’été, de faire preuve d’une vigilance maximale sur les routes. 

Le conseil départemental étant engagé sur des chantiers majeurs comme celui des déviations à Vendôme et à Cellettes ne doit en aucun cas constituer une excuse pour délaisser un axe sinueux à la visibilité parfois réduite qui supporte 7 000 passages par jour entre Amboise et Blois dont 7% de poids lourds (chiffres de http://www.departement-touraine.fr et de http://www.route41.fr) mais encore davantage en période touristique. 

Cette mission de service public départemental, pour encore quelques temps, doit amener les élus de tout bord à travailler urgemment sur cette question plutôt que de penser dans l’immédiat à s’occuper des coûteux projets d’aménagement de l’A10 qui incombent prioritairement à l’Etat. 

Les candidats du Front National préconisent un transit poids lourd obligatoire en direction de Tours et Blois par l’autoroute (circulation déjà interdite sur la même D952 entre Angers et Saumur) afin de fluidifier la visibilité et le trafic puis dissuader les dépassements aux abords de Chouzy-sur-Cisse (terre-pleins et remblais en plus de l’aménagement du rond-point déjà prévue). Bien que controversée par les familles de victimes en deuil, la solution qui consiste à recourir sur cet axe à des silhouettes signalant une zone à fort risque d’accident de la route incitera à davantage de prévention et de rigueur. 

Crédits photo : AFP – Route Centre Europe Atlantique, février 2011.

Addendum – 2/08/2015

Dans un article publié ce matin par la Nouvelle République  le lieutenant-colonel Chuberre, commandant le groupement de gendarmerie de Loir-et-Cher évoque la qualité du revêtement sur cette portion de route, qui vient d’être refaite, pour conclure : « ce n’est pas la route qui est en cause, mais bien les comportements inadaptés des conducteurs. »
L’enquête dira en effet s’il y a eu vitesse excessive entraînant une perte de contrôle, mais nous ferons quelques observations :

- paradoxalement, le revêtement neuf et bien roulant peut inciter les automobilistes à rouler plus vite avec une sensation de confort, le problème c’est que ce revêtement a été fait sur une route non reprofilée.
- en attendant l’aménagement d’un rond-point en projet au carrefour dit « de la Garriguette », une limitation de vitesse à 70 km/h a été instaurée… mais celle du virage où s’est produit l’accident a été supprimée. Où est la cohérence ?
- ce virage devait être reprofilé, ainsi que quelques autres entre Chouzy et Blois. Les remblais ont été établis et stabilisés depuis des années. Pourquoi les travaux n’ont-ils pas été lancés ? Est-ce pour des raisons budgétaires, ou bien s’agit-il d’un choix délibéré de maintenir les virages dans l’état actuel dans le but de ralentir les automobilistes ?
- dernière remarque à l’entrée de Blois : le tourne à gauche vers la rue des Blanchets est particulièrement dangereux, et la sortie de la rue basse des Grouëts pose également problème sur ce tronçon où la vitesse autorisée est de 70 km/h. Pour ajouter à l’incohérence, 2 nouveaux tronçons à 50 km/h viennent d’être mis en place sur ce tronçon à cause des « sorties de véhicules » provenant de la rue des Moriers et du Chemin du vieux Pont… quelques dizaines de mètres après la panneau 70 de sortie de Blois. cela risque de ne pas être très efficace pour la sécurité, par contre pour les PV, attention ! Enfin sur ce même tronçon blésois, un aménagement cyclable nous paraît indispensable.

La question de la D952 mériterait que l’on se remette rapidement autour de la table pour proposer des solutions.

Mots-clefs :, , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Les commentaires sont fermés.

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...