Blois, Immigration, Loir et Cher

Réfugiés syriens à Blois : le bon vouloir du Maire ?

France portes ouvertesUne caricature il y a 20 ans, la réalité aujourd’hui.
« La Ville de Blois accueillera des réfugiés syriens » : ainsi en a décidé Marc Gricourt, qui le fait savoir dans la Nouvelle République du 8/09/2015.

Et il annonce mettre à disposition « deux appartements du domaine privé de la Ville« . Pas sûr que tous les Blésois soient heureux de l’apprendre, en particulier ceux qui recherchent un logement dans l’urgence.
Mais ce qui est frappant, c’est que dans cette affaire, le Maire de Blois ait pris cette décision tout seul, sans l’avis du Conseil municipal.
Les élus blésois du Front National ne manqueront pas de soulever cette question lors du prochain conseil, le 21 septembre prochain.
En attendant, ils dénoncent cette décision, prise sous l’influence d’une campagne médiatique exploitant scandaleusement la mort d’un enfant, et qui constitue un formidable encouragement à l’immigration clandestine.
Dès ce matin des Blésois nous ont téléphoné pour nous faire connaître leur indignation.
Nous serons leur porte-parole lors du prochain conseil municipal, et nous espérons que les autres élus d’opposition nous suivront.

Mots-clefs :, , , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Une réponse à “Réfugiés syriens à Blois : le bon vouloir du Maire ?”

  1. Le 9 septembre 2015 à 15:23 vaudron a répondu avec... #

    Deux appartement du « domaine privé » de la ville ? Mais financés avec de l’argent public soit nos impôts (pour ceux qui en paient !). Le patrimoine de la ville appartient aux contribuables et pas aux élus. S’il veut recevoir de nouveaux immigrés (il y en a déjà 15000 dans les quartiers nord), il n’a qu’à les loger dans son jardin.

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...