Actualité, Loir et Cher, National

Denys Robiliard est déçu de la déchéance de nationalité. Pourquoi donc?

hemicycle ANDenys Robiliard, notre député socialiste, vient de déposer un amendement contre la déchéance de nationalité en argumentant que cette mesure porte tort au principe d’égalité, principe fondateur de la France (la Nouvelle République du 5 /2/2016).
Certes les plaidoiries et les discours les plus courts sont les meilleurs mais c’est un peu léger comme démonstration, même pour un avocat de talent, étant donné la gravité de la situation.
Certes, l’on peut s’interroger sur la nécessité de cette mesure, dérisoire au regard de ces Islamistes, prêts à mourir en tuant, des militants de la mort qui considèrent comme leur patrie la seule Oumma et non la France qu’ils excècrent.
Certes il n’était pas nécessaire de modifier la Constitution ; notre Droit civil pouvait y répondre plus simplement.
Certes, il aurait été possible et plus simple de proposer une condamnation à l’indignité nationale, une condamnation que la République a su utiliser en un temps pas si lointain.

Mais, faire valoir que cette éventuelle déchéance de la nationalité serait une marque d’inégalité c’est se tromper ou tromper son monde. Surtout  à partir du moment où François Hollande a demandé que les binationaux et les nationaux relèvent de la même peine (*)
Alors, quel est le sens de cet amendement 89 sinon la volonté de se faire entendre  pour survivre politiquement ? Frondeur ? Pas frondeur ? Faudrait choisir.
A propos des binationaux, nous apprenons que l’Algérie vient de modifier sa Constitution. Depuis le mois de janvier, elle interdit aux binationaux d’être hauts fonctionnaires ou ministres. Qu’en pense notre député socialiste ? Le Front national estime que c’est une bonne mesure qu’il faudrait appliquer en France. Il faudrait même supprimer la binationalité qui est à la nationalité ce que la bigamie est au mariage.
Que pense-t-il aussi  de la venue à Paris du dictateur Raul Castro, en place à Cuba depuis 1959? On pourrait expliquer son silence par son absence  de l’Association France-Cuba des députés , à la différence de Maurice Leroy, qui en est même un des secrétaires !
Toutefois, il doit bien avoir quelques informations sur Cuba et la façon dont les prisonniers politiques sont ou ont été traités.
Au-delà de l’égalité que défendrait Denys Robiliard,  il faut aussi défendre la liberté et les droits de l’Homme qui sont plus en danger à Cuba qu’à Paris. Amnesty International lui a-t-elle parlé d’Armando Valladares et de bien d’autres? Il faut croire que non.

(*) à force de compromis et de revirements – et ce n’est pas fini avec la navette parlementaire – ce projet est vidé de tout son sens et n’aura aucun effet réel pour le lutter contre le terrorisme, selon le terme employé pour désigner un ennemi que l’on ne veut pas nommer. Voir la réaction de Marion Maréchal-Le Pen.

Mots-clefs :, , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Les commentaires sont fermés.

Europa Linka |
AGIR ENSEMBLE |
l'Humain d 'abord! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...
| Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...