Actualité

Premier bilan de la « rave-party » de Salbris

Site Teknival 02-05_1A ceux qui défendent ou font la promotion des concentrations style « Ravolution » de Salbris, il convient de faire un premier bilan chiffré de cette rencontre illégale mais supportée par la communauté nationale. Et de poser la question : qui va payer la note santé, sécurité, propreté de cette réunion  ?

Justice. Trafic de drogue et délinquant en vadrouille.
Quatre participants du Teknival de Salbris, ont été interceptés dimanche à Nançay par les gendarmes de Vierzon. Le contrôle a débouché sur la saisie de 400 cachets d’ecstasy, près de 50 grammes d’héroïne, un peu de cannabis… Des produits dont le prix à la revente est estimé à près de 5.500 euros. Ces 4 personnes étaient des drogués sous traitement et l’un d’eux avait été condamné pour trafic de drogue mais se trouvait… en semi-liberté (la Nouvelle République 4/5/2016).

Rave à Salbris. La mort au rendez-vous.
Mardi matin, aux environs de 7 h, une voiture ZX break à bord de laquelle circulait un jeune homme de 23 ans, qui venait de la rave party de Salbris, a percuté un poids lourd à la hauteur de Theillay. Le choc frontal a été fatal au jeune « raver » qui est décédé sur le coup. Le conducteur s’est il endormi ou était-il sous l’emprise de la drogue ? L’enquête le dira.

Sécurité publique et circulation.
La gendarmerie a contrôlé 158 personnes qui conduisaient sous l’emprise de stupéfiants (la moyenne est de 60 pour ce genre de concentrations). Quatre personnes ont été gardées à vue et des saisies de produits interdits en tout genre ont été réalisées lors des nombreux contrôles. Des véhicules embourbés et « abandonnés » ( ???)  par leurs propriétaires ont été placés en fourrière. Des itinéraires de contournement ont été imposés aux automobilistes qui ont été obligés de faire des kilomètres supplémentaires. Les risques d’incendie ont plané sur le site : 20 feux résiduels ont été éteints par les gendarmes et non par les occupants.

Santé publique.
84 personnes sont passées par le poste médical. 17 ont été envoyées à l’hôpital de Blois et 2 ont été placées en état d’urgence absolue !
250 m3 d’ordures ont été collectées par les services de la mairie de Salbris qui a réquisitionné une dizaine de personnes, ainsi que des volontaires, dont on ne sait pas qui va les payer.
Un escadron de gendarmes a été mobilisé alors que nous sommes en état d’urgence !
Tout cela a un coût et l’on est loin de la notion de liberté de ces « free parties ».
La préfecture va faire un bilan chiffré de ses interventions , nous l’attendons. Tout en rappelant que cette concentration était totalement illégale et qu’une fois de plus l’Etat subit la pression de la rue et de l’illégalité sans demander la moindre saisie de matériel. Alors que ce même Etat fait preuve d’une grande « fermeté » à l’égard des des braves citoyens qui respectent les lois.

Mots-clefs :, , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

3 Réponses à “Premier bilan de la « rave-party » de Salbris”

  1. Le 12 mai 2016 à 12:06 Antoine a répondu avec... #

    On devrait interdire teknival de merde c du n’importe quoi j’ai vu ce jeune rentrer TT droit dans le camion alors que le camion essayé de l’éviter

  2. Le 7 mai 2016 à 14:30 viginier gerard a répondu avec... #

    Le Maire de Salbris a du s’incliner.. devant le Préfet du Loir et Cher qui avait donne le feu vert pour cette rave-party alors que le Préfet de l’Indre avait refuse… Un escadron de gendarmerie mobile a été  » dépêché » pour protéger…les raveurs. Dans les rues de Salbris, il y a encore des traces d’excrements, de bouteilles etc.. Un quinzaine de Raveurs traînent encore dans les rues et font la manche aux sorties des supermarchés. Qu’attend la Gendarmerie pour les « embastiller » et contrôler leurs camping cars et sacs a dos…

  3. Le 5 mai 2016 à 8:33 Henri GRUET a répondu avec... #

    Pauvre France, tout est bon pour obtenir des voix :

Europa Linka |
AGIR ENSEMBLE |
l'Humain d 'abord! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...
| Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...