Actualité, Manifestations, Militantisme, Syndicalisme

Aux Estivales de MLP à Fréjus, la voix des syndicalistes patriotes très entendue.

Estivales-MLP-FrejusLe cercle Front syndical a participé activement aux Estivales de Marine Le Pen à Fréjus les 17 et 18 Septembre. Dominique Bourse-Provence, Conseil Régional d’Île-de-France, ancien cadre syndical de la CFDT et exclu par la direction de ce syndicat pour appartenance au Front National et Laurent Bras, délégué syndical d’une grande confédération et cadre départemental du FN41 ont participé à deux tables tondes sur le syndicalisme.
Au delà des débats sur le rôle du syndicalisme et l’intérêt de rassembler dans un cercle de réflexion les syndicalistes patriotes, les Estivales ont permis de faire se rencontrer des militants et cadres du Front National qui sont aussi membres d’une grande confédération syndicale.
De plus en plus de militants de FO, de la CGT, de la CFDT, de la CFTC… qui sont aussi des militants et cadres actifs du Front National, tentent de prendre toute leur place dans les organisations syndicales, remplissent leur rôle de délégué syndical en étant connus et reconnus auprès des salariés, et ce malgré l’ostracisme dont font preuve les directions des Confédérations syndicales ouvrières à l’égard de ces militants patriotes.

Le Front National montre ainsi son attachement et son respect aux syndicat de salariés existants, syndicats nécessaires pour défendre les intérêts matériels et moraux des salariés, pour peu qu’ils agissent en toute indépendance à l’égard des pouvoirs politiques, religieux et patronaux, fidèle en cela à la Charte d’Amiens de 1906 qui a vu naître le syndicalisme français.


Ainsi les salariés et avec eux les syndicalistes comprennent de plus en plus que la défense du modèle social français, la préservation de l’emploi et le développement de richesse et de l’économie réelle passent par la défense de l’Etat-nation, avec un Etat fort et stratège qui garantisse les intérêts vitaux de la Nation, et que ceci n’est possible que si la France récupère sa souveraineté politique, monétaire, budgétaire et économique.

Pour être en en phase avec les salariés de France, avec les authentiques syndicalistes, avec le monde du travail, avec une partie de cette France des oubliés qui paye cash le prix de la mondialisation et des déréglementations du travail voulues par Bruxelles, demain le cercle Front syndical évoluera vers un véritable Collectif national de Salariés et Syndicalistes de France.

Pour le cercle Front syndical, Laurent Bras, responsable départemental du cercle Front syndical 41

Mots-clefs :, ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Les commentaires sont fermés.

Europa Linka |
AGIR ENSEMBLE |
l'Humain d 'abord! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...
| Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...