Actualité, Agglopolys, Loir et Cher

Agglopolys : Christophe Degruelle, moi président !

Christophe DegruelleAgglopolys : est-il interdit de poser des questions ?
Le conseil communautaire d’Agglopolys a été vite expédié ce soir à Chailles. 46 délibérations en 1 h 30, soit moins de 2 minutes en moyenne, alors qu’il y avait à l’ordre du jour les rapports annuels sur les transports urbains, le centre aquatique, l’assainissement, la camping du Val de Loire etc…

D’emblée Michel Chassier (FN-Blois) a posé deux questions sur les décisions du Président.
La première  sur le Défi Inter-entreprises. Christophe Degruelle avait en effet affirmé dans la Nouvelle République (16/09/2016) : « il n’y a pas de vote de subvention car l’organisation du Défi interentreprises est une décision du président. Tant que je serai président cette manifestation aura lieu. » Alors que l’élu FN s’étonnait de cette méthode cavalière et du fait que cette « subvention » soit présentée comme une prestation, le président de l’Agglo a maintenu que ce n’était pas une subvention, et qu’il en avait été décidé ainsi sous la précédente mandature. Circulez, y’a rien à voir.
Deuxième question sur le village d’entreprise Bégon-Lapérouse, où là encore il est fait appel à un prestataire pour 358 451 € – excusez du peu – sans vote de l’assemblée ou même du bureau communautaire !
Michel Chassier a interrogé sur cette démarche et souligné que dans l’organigramme des services de l’Agglo il n’y avait pas de responsable chargé du développement économique. Christophe Degruelle réponds hors sujet sur l’action commerciale.
Sur la gestion de centre aquatique Agl’eau, l’élu FN a nuancé le satisfecit de l’Agglo, en pointant une baisse de la fréquentation. Est-elle causée par le contexte économique ? Y-a-il un report de clientèle sur les autres piscines (Tournesol et Lac de Loire) ? Au passage Michel Chassier a rappelé la recrudescence des « incivilités », agressions verbales, infractions aux règles d’hygiène, refus de payer l’entrée dans ces deux piscines plus accessibles.
Réaction méprisante et agacée de Christophe Degruelle : « vous paraphrasez le rapporteur« … qui n’avait pas évoqué ces questions « sensibles ». Sur le fond, aucune réponse.
Même chose pour la camping du « Val de Loire », ou au final Chantal Trottignon admet que l’on ne peut pas exiger davantage du délégataire.
Enfin le dossier des transports urbains, avec le rapport communiqué par Azalys qui pointe de nombreuses insuffisances : vétusté du parc, pannes, augmentation des réclamations, hausse des fraudes et des agressions, exercice budgétaire en déficit etc… Problème qui ne sont pas corrigés, comme en atteste les pannes à répétition sur le mois de septembre 2016.
Même attitude méprisante du président de l’Agglo qui balaye les questions posées du revers de la main.
Faudrait-il modifier le règlement intérieur pour interdire que l’on pose des questions ? ce serait plus simple. D’ailleurs aucun autre élu n’a  osé intervenir.
Petite anecdote à fin de la séance, un buffet était offert en toute simplicité par la ville de Chailles.
Le Président de l’Agglo n’a même pas daigné y rester un instant, disparaissant dès la fin de la réunion.
On ne peut pas imaginer qu’il avait un autre rendez-vous à une heure aussi tardive. Faut-il y voir une forme de mépris ou de condescendance pour les élus communautaires et les maires ruraux ?
Reste à savoir jusqu’à quand ils le supporteront. Autour du buffet certains ont fait part de leur agacement.

 

Mots-clefs :, , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

2 Réponses à “Agglopolys : Christophe Degruelle, moi président !”

  1. Le 30 septembre 2016 à 13:20 Bizarrerie dans le Blaisois a répondu avec... #

    Un politique de gauche irrespectueux des idées et des élus autres que ceux de son clan. Navrant et faut bien le savoir.

  2. Le 30 septembre 2016 à 9:34 GRUET Henri a répondu avec... #

    Ne serait-ce pas de la dictature ??????

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...