Actualité, Blois, Législatives 2017, Loir et Cher, Vos élus

Le syndrome de Stockholm.

Marc Gricourt 5 avril 2014Marc Gricourt, comme beaucoup de ceux qui ont appelé à voter Macron, commence à s’en mordre les doigts.
Nous poursuivons la chronique des législatives en Loir et Cher, en parallèle avec l’actualité nationale.

Dans la 2ème circonscription, Jean Luc Brault, maire de Contres depuis 2001, Président de la Communauté de communes Val de Cher – Controis, ancien conseiller général de Loir et Cher a présenté son suppléant à la presse.
Exit donc Christine Jagueneau, référente départementale d’En Marche.
Dans le Vendômois, ce sont des élus locaux qui représenterons le parti de M. Macron, Marlène Martin, première adjointe de Villiers et Jean-Pierre Mahaudeau, maire de Liginières.
Ce dernier déclare dans la Nouvelle République : « J’attendais quelqu’un qui se démarque du système actuel pour que l’intérêt général soit vraiment pris en compte dans nos petites communes… »
Propos pour le moins surprenants quand on sait que M. Macron est le pur produit du système et qu’il nous propose un retour à la IVème République tout en faisant du Président un monarque. Et surtout M. Macron entend poursuivre la politique de ses prédécesseurs visant à en finir avec l’échelon communal, en forçant aux regroupements et aux fusions d’intercommunalités au détriment de la proximité.
C’est un peu le syndrome de Stockholm !
Et au final ils auront comme adversaire un Maurice Leroy qui lui aussi flatte les élus des petites communes pour mieux les étouffer, et qui n’exclut de devenir ministre de Macron !
A Blois enfin, on voit Marc Gricourt s’émouvoir des conséquences des promesses macroniennes sur les finances communales !
C’est tout de même curieux, car lors du conseil municipal du 24 avril, Michel Chassier était intervenu pour souligner que le candidat soutenu par Marc Gricourt au le 2ème tour prévoyait de poursuivre la baisse des dotations, voire de supprimer la taxe d’habitation, ce qui aggraverait encore la situation des communes.
« C’est qu’il y a d’autres critères qui orientent mon choix » avait simplement répondu le maire de Blois.
Aujourd’hui il écrit au monarque républicain pour implorer sa clémence.
Mais comme disait Bossuet « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »

Mots-clefs :, , , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

7 Réponses à “Le syndrome de Stockholm.”

  1. Le 18 mai 2017 à 9:26 Franck a répondu avec... #

    Il est certain que beaucoup déchanteront quand, à l’Assemblée Nationale et au Sénat, ils se demanderont ce qu’il font là puisque sire MACRON décidera anti-démocratiquement ce qui est bon ou mauvais pour le pays. Il ne s’agira donc plus de lois mais d’édits. Le palais de l’Elysée deviendra un lieu touristique et celui de Versailles le centre du pouvoir. Ce n’est donc plus un net recul mais une marche arrière toute vers 1789 et avant ; et quand le peuple réclamera du pain, la reine Brigitte leur proposera des brioches.

  2. Le 18 mai 2017 à 8:54 Gruet a répondu avec... #

    Les chiens ne font pas des chats.
    Le clone est en action!

  3. Le 17 mai 2017 à 11:37 uranium a répondu avec... #

    Commencer à ressembler à ces politiques manipulateurs en proposant une analyse digne de la IV eme République c’est oublier que la population veut dégager toute une génération de politiques qui ont, de droite comme de gauche, conduit la France à sa perte.
    Exit les baby boomers et les retraités qui ont joui des 30 glorieuses.
    Dehors, en maison de retraite.
    Place aux jeunes.

    • Le 17 mai 2017 à 12:54 fn41 a répondu avec... #

      C’est bien l’astuce de Macron, de faire croire à un renouveau alors qu’il s’agit de poursuivre la même politique, rejetée par les Français, en revalant la façade et en revenant aux méthodes de la IVème République. On le voit en Loir et Cher où ses candidats sont liés soit au PS, soit au MoDem de Jacqueline Gourault. Il y a tromperie sur la marchandise ! Macron, c’est une nouvelle marque de lessive qui a lancée depuis à grand renfort de médias, mais la seule chose qui change c’est le packaging. A l’intérieur c’est toujours le même produit !

      • Le 18 mai 2017 à 20:46 uranium a répondu avec... #

        Oui, c’est pourquoi le FN doit présenter des candidats à l’antithèse de ces gens là.

    • Le 20 mai 2017 à 14:31 Bebert a répondu avec... #

      Cher Monsieur sachez que les retraités nés après guerre ont travaille pour le redressement de la France aujourd’hui bien dégradée peut être grâce a vous. De plus ils ont travaille souvent entre 48 et 70 heures par semaine voir plus et c’est mon cas donc les cotisations vieillesses prélevées au prorata de la fiche de paye. Ce que nous touchons aujourd’hui est amplement mérité .Pour terminer ayez un peu de respect pour vos aines.

      • Le 20 mai 2017 à 14:53 fn41 a répondu avec... #

        Nous avons d’autant plus de respect que beaucoup d’entre nous faisons partie de cette génération, qui reconstruit la France après la guerre et en même temps obtenu au fil du temps de meilleurs conditions de travail.
        C’était une époque où chacun pouvait espérer que ses enfants auraient une vie meilleure, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.
        Non seulement nous respectons nos aînés, mais nous les défendons contre les projets de M. Macron qui va encore s’attaquer à leur retraite.
        L’équilibre des régimes de retraites est conditionné d’abord par le retour à la croissance économique, on le voit avec la Grèce, l’Italie, l’Espagne ou le Portugal où la dérégulation du droit du travail et l’allongement de la durée du travail n’a pas réduit le chômage ni rétabli l’équilibre des comptes publics.
        Défendre le pouvoir d’achat des actifs, c’est défendre les régimes de retraite, et donc nos aînés.

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...