Actualité, Élections, Législatives 2017, Loir et Cher

Pas de changement en Loir et Cher, mais le FN est toujours là.

Blois officiel 15-06Pas de renouveau en Loir et Cher à l’occasion des législatives, même si des têtes changent.
Dans le nord du département Maurice Leroy est logiquement réélu du fait de son implantation locale mais aussi parce « En marche » n’avait pas mis en face de lui un candidat de poids. Marc Fesneau, maire de Marchenoir,  a été investi dans la 1ère circonscription, ce qui a obligé Jean-Luc Brault, maire de Contres, à se présenter dans la 2ème où il a perdu contre Guillaume Peltier alors qu’il aurait pu être élu dans la 1ère.
Pour une fois Jacqueline Gourault et Maurice Leroy sont tombés d’accord pour verrouiller le système.
Pas de changement non plus dans la 2ème circonscription où Guillaume Peltier succède à Patrice Martin-Lalande, beaucoup d’électeurs du FN semble avoir voté pour lui au 2ème tour dans un réflexe d’opposition à Emmanuel Macron.
Le paradoxe c’est qu’il avait appelé à voter Macron au 2ème de la présidentielle, tout comme Maurice Leroy. ce dernier laissait entendre hier soir sur Plus FM qu’il ne serait pas un opposant systématique, mais cela on l’avait déjà compris. D’ailleurs l’UDI défend une ligne politique très proche de Macron, dont Maurice Leroy aurait fort bien pu être ministre.
Le Loir et Cher sera donc représenté par 3 députés du système, en réalité d’accord sur plus de 80% du programme d’En marche.
Trois députés qui sont tous des professionnels de la politique, uniquement intéressés par leur propre carrière.
Le Front National reste donc la 1ère force d’opposition, et le score réalisé au 2ème tour par Michel Chassier, avec près de 31%, est un gage pour l’avenir.
Les meilleurs résultats s’observent à nouveau en zone rurale, avec 7 communes au-dessus de 40% et même 50% à Sambin. Nous retrouvons à Blois un score proche de celui de Marine Le Pen au 2è tour, mais avec beaucoup d’abstention, et près de 41% à l’école Molière dans le quartier de la Quinière.
Enfin les résultats au niveau national, avec 8 députés FN redonnent également espoir à nos électeurs, même si c’est bien loin de représenter le poids de notre mouvement du fait d’un mode de scrutin injuste.
Le bureau départemental du FN41 se réunit se soir pour analyser tous les résultats et préparer la suite : renforcement de notre implantation locale, organisation, formation, et bien sûr le prochain Congrès qui se tiendra fin 2017.

Mots-clefs :, , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

2 Réponses à “Pas de changement en Loir et Cher, mais le FN est toujours là.”

  1. Le 20 juin 2017 à 8:06 Gruet a répondu avec... #

    Oui il y a de quoi ètre satisfait!

  2. Le 20 juin 2017 à 7:06 Franck a répondu avec... #

    L’abstention c’est Momo. En effet je suis persuadé que si beaucoup d’électeurs n’ont pas daigné se déplacer, c’est qu’ils se sont dits « pourquoi y aller puisque de toute façon c’est lui, l’indétrônable, qui va l’emporter ». Et entre la peste (REM) et le choléra (Momo, autant dire la même chose), le choix a du être rapide : ni l’un ni l’autre.
    Le résultat national est satisfaisant : 8 sièges, alors que certains analystes n’en donnaient que 3 à 5 au FN. Beaucoup ont du être influencés par ces « spécialistes » qui se sont aussi largement trompés sur la majorité : un écart d’une centaine, une paille ! Il serait peut-être bon d’imposer à ces derniers tout comme pour les candidats un arrêt de la campagne à la veille du scrutin. En effet, ils font, à leur manière, campagne en influençant les trop nombreux indécis qui ont besoin pour certains qu’on leur tienne la main.

Ajouter votre réponse

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...