Actualité, Loir et Cher, Sécurité

Loir et Cher : les pompiers aussi sont dans le rouge.

PompiersLa démission du général de Villiers a permis au grand public d’avoir une petite idée de l’état de nos forces armées, à force de coupes budgétaires.
Mais il n’y a pas que l’armée qui manque de moyens, c’est le cas également des sapeurs-pompiers.
Les incendies dramatiques du sud-est ont révélé l’état de la flotte des bombardiers d’eau, dont certains sont hors service.
Aujourd’hui nous apprenons que les camions porteurs d’eau destinés aux feux de forêts ne sont plus homologués pour ce genre d’intervention dans le sud-est (la Nouvelle République du 28/07/2017).
Selon le colonel Aigueperse, « notre parc matériel est vieillissant et insuffisant pour répondre à une telle demande. Je viens de réformer un véhicule datant de 1974 ! « 
Un budget a été voté pour le remplacement de 4 camions, mais il faut savoir que la situation demeure également très tendue en terme d’effectifs chez les sapeurs-pompiers professionnels.

Et comme le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) est financé par les contributions des collectivités, elles-mêmes mises au régime sec par l’Etat, la situation risque de ne pas s’améliorer.

Mots-clefs :, ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Une réponse à “Loir et Cher : les pompiers aussi sont dans le rouge.”

  1. Le 28 juillet 2017 à 9:08 Henri GRUET a répondu avec... #

    Qu’importe, les clandestins vivent comme des coqs en pate !

Ajouter votre réponse

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...