Actualité, Loir et Cher, Sénatoriales

Dotations aux communes : Macron ne respecte pas ses engagements.

Macron PinocchioLa marionnette Macron : un serial-menteur.
On ne peut pas dire que les élus locaux aient été pris par surprise : lors de la campagne, Macron avait annoncé 13 milliards d’économies sur le dos des collectivités locales, autrement dit une nouvelle baisse des dotations.

Si l’on ajoute la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des contribuables, qui rendra les collectivités encore plus dépendante du bon vouloir de Bercy, les maires ont vraiment de quoi s’inquiéter.
Pourquoi dans ce cas avoir appelé à voter Macron comme Marc Gricourt (PS) à Blois ou Guillaume Peltier (LR) à Neung sur Beuvron.
Les uns et les autres viennent aujourd’hui pleurer sur le lait renversé. Trop tard.
Face au mécontentement des maires, le locataire de l’Elysée leur avait pourtant promis le 17 juillet lors de la conférence nationale des territoires, qu’il ne baisserait pas « brutalement » leurs dotations, et pas en 2017.
Promesse aussi oubliée, puisqu’un décret (2017-1182), publié discrètement 3 jours plus tard, annonce une baisse des dotations de 300 millions d’euros… dès cette année.
Le président de l’Association des petites villes de France (APVF), Olivier Dussopt, cette décision marque une « trahison » d’Emmanuel Macron.
En tout cas un mensonge de plus pour celui qui s’est fait élire sur le mensonge.
Mais si les élus locaux sont mécontents, ils pourront le faire savoir le 24 septembre prochain, en votant contre les candidats soutenus par LREM, le PS, LR ou le MoDem, en faisant le choix des seuls véritables défenseurs de la libre administration des communes : les « candidats bleu marine pour la défense de nos communes et de nos départements« .
En Loir et Cher Michel Chassier (candidat) et Mathilde Paris (suppléante).

Mots-clefs :, , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

3 Réponses à “Dotations aux communes : Macron ne respecte pas ses engagements.”

  1. Le 3 août 2017 à 10:06 olivier besnard a répondu avec... #

    À Mer, seuls 42% des habitants payent la taxe d’habitation , alors 80% des 42% cela ne représentera pas grand-chose ….

    • Le 3 août 2017 à 10:24 fn41 a répondu avec... #

      C’est pareil à Blois, il y a beaucoup de dégrèvements et d’exonérations. Mais cela ne change pas le montant de la recette pour la ville, car les dégrèvements sont compensés intégralement par l’Etat.
      Dans le nouveau système, la taxe d’habitation serait compensée au départ par une dotation, mais sans garantie d’évolution dans le temps, bien au contraire. Cela veut dire que la dotation ne suivrait pas par exemple le dynamisme des bases en raisonnant à taux constant.
      De plus personne ne sait comment cette nouvelle dotation compensatoire sera financée…

  2. Le 3 août 2017 à 7:55 Henri GRUET a répondu avec... #

    Pauvre Gricourt !
    Il y croyait lui aux mirages !

Ajouter votre réponse

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...