Actualité, Fédération, Loir et Cher, Manifestations, Médias, National

Front National : quelle crise ?

DLDxhaaX0AEGHW8Marine Le Pen à Poitiers : la Nouvelle République tente de faire diversion.
La Nouvelle République rend compte aujourd’hui (03/10/2017) de la journée des élus à Poitiers, dont nous avons présenté hier un compte-rendu succinct.

Cet article mérite quelques mises au point.
D’abord sur le titre, qui évoque un Front National « en pleine crise ».
Ce n’est pas du tout ce qui a pu ressortir des échanges et des travaux de cette journée, où bien au contraire, tout en analysant les raisons de notre échec – relatif – aux présidentielles et aux législatives, les élus et les cadres du mouvement sont d’ores et déjà projeté vers l’avenir, au sein d’un mouvement uni derrière sa présidente.
Echec tout relatif en effet, puisque Marine s’est qualifiée pour le 2ème tour où elle obtenu presque 11 millions de voix.
La Nouvelle République parle de « diversion ». On ne comprend pas bien pourquoi. Comme nous le rappelions hier, Marine le Pen a voulu, par son discours sur ce thème central, se placer face à M. Macron comme la seule alternative puisque sur ses positions européennes les Républicains sont d’accord, tout comme le PS, l’UDI et le MoDem. Quant aux pseudos « Insoumis », il suffit de rappeler que Tzypras, le Mélenchon grec, est un chaud partisan du projet Juncker-Macron.
Oser affirmer que Marine ne veut plus sortir de l’Europe ni de l’euro ne correspond pas à la réalité, il suffit de réécouter attentivement le discours de notre présidente pour constater qu’à aucun moment il n’en a été question.
Une confusion a toujours été entretenue sur ce sujet, car le Front National a rappelé régulièrement que nous étions des européens par la géographie et par l’histoire, mais que nous ne pouvions pas accepter les buts ni le fonctionnement de l’Union européenne, Marine sur ce point n’a pas changé d’un iota.
La question de l’euro quant à elle n’a pas été abordée dans son intervention, mais au cours des travaux de la journée, et le débat qui a lieu aujourd’hui est celui de calendrier. On sait que sortir de l’euro n’est pas facile, que les Français ont renâclé devant l’obstacle, effrayés par une propagande mensongère mais redoutablement efficace des médias du système.
Il faut donc réfléchir aux moyens et au calendrier qui permettront de contourner cet obstacle. Cela s’appelle le principe de réalité, mais le constat de la nocivité de l’euro pour notre économie, pour nos exportations, pour le niveau de vie des Français n’a pas changé.
Quant à la volonté de Marine de Le Pen de se doter des moyens et de la stratégie afin de parvenir au pouvoir pour redresser la France, elle ne fait aucun doute, pas plus que la détermination des cadres et des élus, forts de leur expérience.
L’accent a justement été mis sur l’implantation et l’importance des mandats locaux pour gagner davantage en crédibilité.
Là aussi, les médias ont laissé entendre au cours de la dernière campagne que Marine n’était pas suffisamment entourée et que le Front National n’était pas un parti de gouvernement.
Or nos élus locaux ont démontré le contraire, par exemple dans les ville gérées par des maires Front National, où d’élection en élection nous ne cessons de progresser. C’est dans ces villes et dans ces circonscriptions que nous avons pu faire élire des conseillers départementaux et des députés.
Enfin la Nouvelle République termine par une une petite pique sur le débat d’entre-deux tours.
Là encore, nous y reviendrons régulièrement. Si M. Macron s’est révélé à cette occasion un excellent acteur – coaché pendant 3 mois par l’acteur et chanteur lyrique Jean-Philippe Lafont pour travailler sa voix et ses postures – Marine la Pen en face de lui ne faisait pas du théâtre. Et chaque jour qui passe montre que tout au long de ce débat, c’est bien M. Macron qui a menti avec aplomb, sur SFR, sur STX, sur l’Euro, sur le déficit, sur la contribution de la France au budget européen etc…
S’il y avait eu arbitre lors de cette rencontre, M. Macron aurait pris un carton rouge.
Petit à petit certains échanges ressortent sur les réseaux sociaux démontrant la totale mauvaise foi du serial menteur Macron.
Pour toutes ces raisons il est bien évident que Marine Le Pen apparaîtra rapidement comme la chef de file de la seule opposition crédible au représentant de l’oligarchie, des lobbies et de la finance mondialisée qui a été placé à l’Elysée pour détruire notre pays, et nous en avons des preuves tous les jours.
Ce soir, le bureau de notre Fédération départementale se réunit, ce sera l’occasion de faire un compte-rendu des travaux de ce dimanche et de préparer la prochaine venue de Marine en Loir et Cher.

Mots-clefs :, , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...