Actualité, Loir et Cher, Région Centre-Val de Loire, Ruralité, sénatoriales 2017

Les maires ruraux victimes d’un système qu’ils cautionnent. De gré ou de force ?

Jacqueline Gourault ADCFUne nouvelle fois les maires ruraux se plaignent, à juste titre, du sort réservé à leur commune, et interpellent la ministre Jacqueline Gourault et le député macroniste Marc Fesneau.
Dotations, emplois aidés, taxe d’habitation, les sujets ne mécontentement ne manquent pas.
A cela s’ajoute les obligations imposées aux maires : gens du voyage, loi SRU, en attendant les nouvelles contraintes, tandis que les communes se voient progressivement dépouillées de leur autonomie et les maires de leurs pouvoirs au profit des intercommunalités.
Selon la Nouvelle République du 7/11/2017, les réactions de la salle ont parfois été vives.
Cela démontre à quel point M. Macron, son gouvernement et la majorité de ses députés recrutés sur Internet sont complètement déconnectés de la réalité du terrain.
Il ne représentent que l’oligarchie des affaires qui a fait l’élection car elle contrôle les médias, et la fracture entre les métropoles n’a jamais été aussi marquée.
Jacqueline Gourault a certainement été choisie pour amortir la colère des maires ruraux ou des villes moyennes, mais elle n’aura pas les moyens de contrer les décisions de M. Macron qui ne peut pas faire autrement qu’appliquer la feuille de route de ceux qui l’on mis en place pour accomplir leurs desseins.
Elle-même n’a d’ailleurs pas d’autre choix que de suivre docilement les consignes.
En réalité les maires ruraux sont prisonniers d’un système où il sont tenus, car ils sont étroitement dépendants par les intercommunalités, des départements, des Régions.
C’est un système que le Front National dénonce depuis longtemps. Nous demandons une clarification des compétences, une véritable réforme fiscale qui rendent les communes autonomes conformément aux principes constitutionnels de la libre administration des collectivités et du consentement à l’impôt.
Au conseil régional, nous l’avons encore rappelé lors de la dernière session.
L’occasion était donnée aux maires ruraux d’exprimer leur position lors des élections sénatoriales en septembre dernier.
Dommage qu’ils n’aient pas été plus nombreux à le faire, leur protestation aurait davantage de force aujourd’hui.

Mots-clefs :, , , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...