Actualité, Actualité de vos Elus, Loir et Cher, Région Centre-Val de Loire

Leur simulacre de démocratie ne fait plus recette.

Democratie permamnete CVLDémocratie « permanente » ou « participative » font désormais partie de la communication de la Région Centre-Val de Loire.
Une manière de suivre l’exemple du mouvement « En Marche » ? Le problème c’est que tout le monde a bien compris désormais qu’il s’agissait en l’occurrence d’une imposture, où l’on donnait aux participants l’illusion de contribuer à des décisions prises depuis longtemps dans les cercles du pouvoir et de la finance.
Le problème de l’exécutif régional, c’est qu’il ne représente que 35% des électeurs qui ont daigné se déplacer. De plus le taux d’abstention a été catastrophique aux dernières législatives. Ou bien les gens ne votent pas, ou bien les gens votent « mal ».
Dans l’esprit des promoteurs de la « démocratie permanente », il faut donc les « rééduquer » et les encadrer.
Cela se passe à travers des réunions, des forums, des ateliers, où se retrouvent les élus et quelques représentants des milieux associatifs « engagés » et au final très peu de citoyens, qui sont abreuvés de la « bonne » parole.
Au final, comme l’ont fait observé les élus du FN, les Conseil régional a été élu par plus d’un million d’électeurs ( 1 028 275 suffrages exprimés), leur simulacre de « démocratie permanente » ne rassemble au mieux que quelques centaines de citoyens bien ciblés et encadrés.
D’ailleurs on constate que cela ne marche plus.
La grande réunion de restitution au Conseil régional avait été un flop retentissant. Pour le lancement de la consultation sur le SRADDET, censée associer les citoyens et les « acteurs du territoire », c’est le Zenith d’Orléans qui avait été réservé… pour accueillir à peine 500 personnes. La méthode ne fait plus recette.
Hier à Blois se tenait à nouveau une « grand’messe » censée faire le bilan d’une année d’expérimentation. Bilan un hémicycle à moitié vide pour écouter le discours d’autosatisfaction de l’exécutif régional.
Audrey Pulvar, journaliste en cour et présidente par intérim de la Fondation de Nicolas Hulot était invitée comme « grand témoin ». Elle est arrivée à 11 h30, alors que les travaux de les matinée étaient pratiquement terminés, pour réciter son discours convenu sur le réchauffement climatique, un peu hors sujet.
Seule consolation : elle aura certainement coûter moins cher que Barack Obama, qui prend 400 000 dollars pour débiter des inepties.
A noter que les élus FN sont les seuls à dénoncer cette comédie, le sémillant Guillaume Peltier restant très discret sur le sujet.
Rendez-vous à la session du 21 décembre pour renouveler les budgets consacrés à cette mascarade. Nous verrons bien qui les votera.

Mots-clefs :, , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

2 Réponses à “Leur simulacre de démocratie ne fait plus recette.”

  1. Le 6 décembre 2017 à 23:15 Couscous41 a répondu avec... #

    Lot de consolation : la démocratie fantoche de Bonneau Gricourt et Scie prendra fin en 2021

  2. Le 6 décembre 2017 à 8:47 Henri GRUET a répondu avec... #

    Non respect de la démocratie, mais aussi des citoyens

Ajouter votre réponse

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...