Actualité, Actualité de vos Elus, Agglopolys, Loir et Cher

Agglopolys : un conseil et quelques questions.

Elus FN AggloVos élus FN au conseil d’Agglopolys : Michel Chassier, Mathilde Paris et Jean-Louis Berger.
Pas de sujet majeur ce soir au conseil communautaire d’Agglopolys, mais quelques points de l’ordre de jour ont retenue l’attention de nos élus.

Sur le budget d’abord, avec une décision modificative qui enregistre une diminution de 142 605 € sur les recettes de la taxe d’habitation et de la taxe foncière en raison des revirements du gouvernement en matière d’exonération. Un avant goût de ce qui attend les collectivités pour demain.
Michel Chassier est intervenu au sujet d’une aide pour les travaux de mise en conformité des installations d’assainissement non collectif.
Il a été recensé sur le territoire d’Agglopolys 1200 installations « présentant un danger pour la santé des personnes ou un risque environnemental avéré. »
L’Agence de l’Eau finance à hauteur de 60%, mais pour un coût de travaux plafonné à 8 500 €, alors que la moyenne se situe entre 12000 et 13000 €. Autrement il reste 7 à 8000 € à la charge du propriétaire, dont beaucoup ne pourront entreprendre la mise en conformité.
On s’attend à la réhabilitation de 180 installations sur 2 ans, soit 15% du total.
D’où notre interrogation : ne pourrait-on pas mieux cibler les installations les plus problématiques et concentrer les crédits en augmentant le montant de l’aide. Car avec le dispositif retenu beaucoup de propriétaires modestes n’auront pas les moyens d’entreprendre les travaux, le reste à charge étant trop important.
On rencontre d’ailleurs le même problème avec les aides à la rénovation thermique : il existe certes des aides, mais elles bénéficient prioritairement à ceux qui ont les moyens de financer ce qui reste à payer. Les plus modestes en sont de facto exclus et au final continuent à payer une facture énergétique plus lourde…
Autre sujet abordé, le transfert annoncé de la charge de l’entretien des digues de la Loire à l’Agglo à horizon 2024. Une fois de plus l’Etat se désengage, même si dans la période transitoire il promet de continuer à financer l’entretien des ouvrages… à budget constant. Et sans que nous ayons un véritable diagnostic avant le transfert.
Voilà comment l’Etat compte faire des économies.

Mots-clefs :, , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Une réponse à “Agglopolys : un conseil et quelques questions.”

  1. Le 8 décembre 2017 à 8:42 Henri GRUET a répondu avec... #

    De toute façon ce sont toujours les même qui paient !

Ajouter votre réponse

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...