Actualité, Loir et Cher, National

80 km/h : mauvaise réponse !

80 kmhComme il fallait s’y attendre le gouvernement va imposer la limitation à 80 km/h sur les routes sans séparateur central.
Un véritable matraquage médiatique destiné à préparer l’opinion et à culpabiliser les réfractaires a précédé cette annonce.
Pour notre part nous sommes prêts à ouvrir le débat, qui aurait dû avoir lieu, mais il est évident que cette mesure n’est pas justifiée.
L’argument est toujours le même : sauver des vies.
Sauf que toutes les études sérieuses, en France et à l’étranger, y compris les expérimentations menées en 2017 n’ont jamais démontré que l’abaissement de la vitesse autorisée au-delà d’un certain seuil permettait d’éviter les accidents et les victimes, l’effet obtenu a parfois été une aggravation.
En France les vitesses de 90 km/h sur route, 110 km/h sur les voies express à chaussées séparées, 130 km/h sur autoroute datent de 1974.
Or il y avait eu cette année là 15 108 tués sur les routes de France, contre 3 477 en 2016, sans nouvelles limitations de vitesse.
Et contrairement aux affirmations officielles, la vitesse moyenne de circulation a largement augmenté depuis. Avant l’autoroute il fallait 14 à 16 heures pour aller de Paris à Marseille, la moitié aujourd’hui.
Comment expliquer cette diminution du nombre de tués alors qu’il 39 millions de véhicules en circulation contre environ 15 millions en 1974 et que la distance moyenne parcourue augmente ? Ce qui veut dire que le nombre de tués au kilomètre a été divisé par 15 sans modification des vitesses autorisées.
Les réponses sont multiples : le développement du réseau autoroutier, ce qui démontre au passage qu’on peut-être davantage en sécurité à 130 km/h sur une route adaptée qu’à 90 km/h sur une départementale mal entretenue ou mal aménagée.
Ensuite il y a aussi les progrès considérables accomplis sur la sécurité des véhicules : ceintures, airbags, système de freinage, tenue de route, pneumatiques, absorption des chocs etc… Il faut avoir conduit une Dauphine ou une Simca 1000 pour mesurer l’évolution.
Il faut y ajouter une meilleure préparation des conducteurs avec un enseignement de la conduite beaucoup plus poussé que dans les années 70, où l’on obtenait le permis après avoir un petit tour en ville et réalisé un créneau de stationnement.
Voilà la réalité.
Les expériences réalisées dans deux départements français en 2017 n’ont pas été probantes, a tel points que les résultats ne sont toujours pas publiés, il y aurait même eu dans certains cas davantage d’accidents.
Enfin il faut citer le Danemark, qui a décidé de faire le contraire de la France en augmentant la vitesse de 80 à 90 km/h sur les routes, de 110 à 130 km/h sur autoroutes.
Résultat : moins d’accidents et de victimes. Et pourtant il n’y a que 10 radars dans tout le pays !
Toutes ces informations se trouvent sur Internet, elles mériteraient au moins d’être examinées. Mais le gouvernement est sourd et aveugle.
Cette mesure inefficace n’aura pour conséquence que l’augmentation des recettes de l’Etat, puisque les radars rapportent déjà plus d’un milliard d’euros par an.
En Loir et Cher on déplore déjà deux accidents mortels depuis le début de l’année. Dans les deux cas, la limitation à 80 km/h n’aurait rien changé.
Le Front National lance une grande pétition en ligne pour protester contre cette mesure, prise sans concertation et nous sommes prêts à ouvrir le débat sur notre blog.
N’hésitez à réagir, que vous soyez d’accord ou pas.

Mots-clefs :, ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

2 Réponses à “80 km/h : mauvaise réponse !”

  1. Le 11 janvier 2018 à 10:30 Henri GRUET a répondu avec... #

    Ce n’est qu’ un prétexte pour ponctionner davantage les automobilistes!

  2. Le 10 janvier 2018 à 15:16 RONDEAU a répondu avec... #

    C’est de la folie sauf pour le gouvernement qui nous prend toujours pour des vaches à lait

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...