Actualité, Actualité de vos Elus, Éducation, Emploi, Loir et Cher, Région Centre-Val de Loire

Apprentissage : une remarque raciste de la FSU.

apprentissage.jpgDans un communiqué publié hier par la Nouvelle République (01/02/2018), le syndicat d’enseignants FSU s’en prend à nouveau à l’apprentissage, qu’il juge « ségrégatif, inégalitaire et inefficace ».
Sur ce dernier point la FSU n’apporte pas le moindre élément de preuve et pour cause puisque tous les chiffres démontrent au contraire que l’apprentissage est la meilleure façon d’accéder à l’emploi.
La FSU défend en réalité un intérêt purement corporatiste, craignant que le succès des formations en alternance ne détourne les jeunes de certains enseignements professionnels dispensés dans les lycées.
Le Front National a toujours défendu l’apprentissage qui, faut-il rappeler, propose aujourd’hui des formations à tous les niveaux, du CAP au diplôme d’ingénieur.
De nombreux chefs d’entreprises dénoncent le discours de l’Education Nationale, qui incite les jeunes à poursuivre des études générales de plus en plus en plus longues, afin de satisfaire à l’objectif des 80% d’une classe d’âge au baccalauréat, contribue à entretenir les jeunes dans l’illusion, et ne permet pas une adéquation entre formation initiale et emploi.
Mais la FSU va plus loin dans sa critique en écrivant que « l’apprenti est majoritairement un garçon, blanc, issu des classes moyennes ».
Remplacez dans cette phrase « blanc » par « noir » ou « maghrébin », et imaginez les réactions que cela provoquerait !
Faudrait-il, selon ce syndicat, imposer une fois encore la « discrimination positive » dans le recrutement des apprentis ?
Accuser les chefs d’entreprises, en particulier les petites entreprises qui embauchent souvent des apprentis, de pratiquer la ségrégation est tout de même un peu fort. Ce qui les intéresse c’est d’avoir des jeunes qui aient envie d’apprendre, qui aiment leur travail… et qui soient capables de respecter un minimum de règles de « savoir être », que certains enseignants feraient bien d’apprendre à leurs élèves.
Nous reviendrons sur la question de la réforme en cours, qui donnerait un rôle prépondérant au MEDEF au détriment des PME-TPE et de l’artisanat, ce qui ne nous semble pas une bonne chose.
Mais la réaction de la FSU n’a rien à voir avec le sujet, et les propos tenus sont scandaleux.

Mots-clefs :, , , , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

5 Réponses à “Apprentissage : une remarque raciste de la FSU.”

  1. Le 4 février 2018 à 3:24 a.llaruque a répondu avec... #

    Ohh vous savez plus quoi ecrire ou quoi ? vous me faites penser a une phrase d’un film. « Les cons ça ose tout. C’est meme a ça qu’on les reconnais. »

    • Le 4 février 2018 à 10:29 fn41 a répondu avec... #

      A voir le nombre de fautes, j’ose espérer que ce commentaire n’est pas écrit par un adhérent de la FSU !
      Le recours à l’insulte prouve que vous n’avez pas de réponse sur le fond.
      Nous ne sommes pas seuls à nous indigner des propose de la FSU, le Directeur du CFA a réagi le lendemain dans la Nouvelle République.
      Mais nous sommes prêts à engager le dialogue.

    • Le 6 février 2018 à 8:30 Franck a répondu avec... #

      Ce doit être ce qu’on appelle de l’autodérision !!!

  2. Le 3 février 2018 à 9:52 Henri GRUET a répondu avec... #

    Franck a raison !
    De plus c’ est la peur de perdre des clients

  3. Le 2 février 2018 à 18:56 Franck a répondu avec... #

    Et pourtant, nos anciens (appellation réactionnaire, probablement) sont presque tous issus de l’apprentissage et ont presque tous trouvé un bon boulot ! Mais apparemment, il vaut mieux trainer sur les bancs de la fac à ne rien foutre, ça permet de ne pas être compté comme chômeur !

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...