Actualité, Fédération, Loir et Cher

Loir et Cher : la référente « en Marche » démissionne.

60X80_MACRON_HDChristine Jaguenau, référente du mouvement « en Marche » depuis le début en Loir et Cher vient de faire savoir qu’elle démissionnait.
Motif annoncé : « c’est devenu incompatible avec mon travail, très prenant, j’ai des responsabilités au niveau européen et je suis absente 3-4 jours par semaine. » (Magcentre – 07/03/2018).
Admettons. Nous sommes bien placés au Front National pour comprendre ce que peut représenter un engagement à ce niveau en plus d’une carrière professionnelle, la quasi totalité de nos secrétaires départementaux ont également des responsabilités professionnelles, car cette fonction n’est pas rémunérée, il faut le savoir.
Mais c’est possible au FN parce que le Secrétaire départemental est entouré d’un bureau, de responsables locaux, bref d’une véritable organisation, qui repose également sur des militants.
Or nous avons pu le constater à l’occasion des dernières législatives, « En marche » ne dispose pas d’une véritable implantation sur terrain, les chiffres annoncés comptabilisent davantage des personnes qui suivent le mouvement sur Internet que des militants engagés dans l’action.
On a pu le constater lors des réunions, qui se limitent le plus souvent à une rencontre autour d’une verre dans un bistrot, avec des participants qui se comptent parfois sur les doigts d’une main… ce qui n’empêche pas la presse locale d’en rendre compte avec enthousiasme !
Toujours est-il que depuis les présidentielles il y a chez les « marcheurs » une désillusion certaine : les investitures aux législatives, verrouillées depuis Paris, ont montré en Loir et Cher qu’elle relevaient de la pure cuisine politique : le poulain de Jacqueline Gourault, maire dans la 3ème circonscription candidat dans la 1ère, et le maire de Contres, dans la 1ère circonscription désigné comme candidat dans la 2ème.
Enfin le choix du délégué général imposé par l’Elysée a mis fin également à certaines illusions.
Sans compter le mécontentement qui monte dans l’opinion.
Christine Jaguenau est toujours restée discrète sur ces sujets, sans doute le devoir de réserve.
Mais derrière cette démission, on voit sans doute se dessiner un autre calcul politique.
En effet, l’ex-référente « en Marche » souhaite rencontrer le maire de Blois… pour lui expliquer comment rendre Blois plus attractive !
C’est un peu ce que nous proposait une certaine Rama Yade aux législatives !
On voit que les petites manoeuvres pour les municipales de 2020 ont commencé. Et il est vrai que les macronistes auront bien du mal à monter seuls des listes municipales, ils vont donc chercher à se placer ici et là.
Affaire à suivre.

Mots-clefs :, ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Les commentaires sont fermés.

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...