Actualité, Loir et Cher, Médias, National

Comment on fabrique les sondages.

imageLa Nouvelle République met aujourd’hui en ligne un « sondage » au sujet du changement de nom du FN.
Les questions posées montrent bien comment procèdent régulièrement les instituts de sondage afin de biaiser les les réponses et de manipuler l’opinion.
En effet il ne s’agit de questions mais de vous obliger à choisir entre cinq réponses, toutes négatives ! Il est impossible d’exprimer l’idée que l’on approuve ce changement de nom.
Ce procédé honteux déshonore ceux qui l’emploient, relève d’une démarche militante et témoigne de la rage de certains face au succès de notre Congrès, qui dément leur analyses partisanes et ruine leurs espoirs secrets.
On peut noter au passage une réponse idiote, qui démontre à quel point les concepteurs du sondage sont mal informés : « ça va coûter bonbon en terme de com’« .
Ils s’imaginent sans doute que nous disposons de moyens financiers pour lancer des opérations de communication à l’instar de M. Macron ou des Républicains.
Non, cela ne va « coûter bonbon » ! Simplement, après que les adhérents se soient prononcés, les nouveaux documents comporteront le nouveau nom, sans que cela coûte davantage.
Au moment où vont se tenir à Tours les 11èmes assises internationales du journalisme, voici un cas d’école de manipulation de l’opinion qui pourrait nourrir les débats.
Est-ce que les chatouille ou est-ce que ça les gratouille ?

Mots-clefs :, , , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Une réponse à “Comment on fabrique les sondages.”

  1. Le 12 mars 2018 à 21:34 marc gripsou a répondu avec... #

    Ca gratouille les coucouilles !

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...