Actualité, Agglopolys, Blois, Economie, Social, Emploi, Loir et Cher

CEREMA : le site de Blois menacé ?

CEREMA BloisLe CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) est un établissement public placé sous la tutelle conjointe du ministre chargé de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, et du ministre du transport, de l’égalité des territoires et de la ruralité.
Le gouvernement prévoit dans les trois ans à venir des coupes budgétaires et une réduction d’effectifs qui le ferait passer de plus de 3000 agents (3140 en 2014) à 2300.
Pour cela il faudra fermer des centres et le directeur de l’établissement est prévenu par simple mail en octobre 2017 du projet de fermeture de laboratoires en Ile de France (Le Bourget, Melun et Trappes).
Devant les protestations, la mesure est mise en suspens… mais un plan B prévoit comme alternative la fermeture des laboratoires de Blois (75 agents), Autun (83 agents) et Saint Quentin (55 agents).
Le tout sur fond de démissions successives du Président et du Directeur général, qui ne sont pas de nature à rassurer les salariés.
Les syndicats viennent d’écrire aux parlementaires de Loir et Cher, au Président de Région, au maire de Blois et au Président d’Agglopolys pour leur demander de tout faire afin de sauvegarder le site de Blois.
Les élus du Front national se feront le relais de cette demande à la Ville, à l’Agglo et à la Région.
Encore une fois le constat s’impose : il ne fallait pas voter Macron.

Mots-clefs :, , , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

3 Réponses à “CEREMA : le site de Blois menacé ?”

  1. Le 1 avril 2018 à 14:01 Jean-Michel a répondu avec... #

    La fonction publique touchée, une fois n’est pas coutume. Cela permettra peut être à ces agents qui majoritairement votent à gauche (allez savoir pourquoi) d’ouvrir un peu plus les yeux sur l’étendue des dégâts

  2. Le 31 mars 2018 à 8:26 Henri GRUET a répondu avec... #

    2019 va être une bonne année, compression de personnel, prélèvement à la source de l’impôt, d’où le double de recettes.

  3. Le 31 mars 2018 à 7:35 Franck a répondu avec... #

    Il ne fallait pas voter Macron !!! Et ce n’est pas faute de l’avoir dit sur les marchés, les murs, les boîtes à lettres, les pare-brises, etc. L’avenir nous donne raison, tout comme le présent d’ailleurs si « on » ose l’avouer, ce qui n’est pas gagné !

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...