Actualité, Élections, Européennes, Loir et Cher, Présidentielles 2017

Les « marcheurs » en panne regardent passer le train de l’histoire.

Marine débat 3-05Il y a un an Marine avait raison. Les électeurs trompés par Macron commencent à le comprendre.
La parti macroniste « En marche », simple courroie de transmission de l’Elysée (*), a tenté de mobiliser ses sympathisants samedi pour le lancement d’une « marche pour l’Europe ».

Il s’agit selon l’expression des organisateurs de faire un « travail pédagogique » auprès des citoyens. Traduction : ces élus considèrent que les électeurs ne sont pas assez intelligents pour comprendre, il faut leur expliquer les bienfaits de l’Union européenne dont ils sont de moins en moins convaincus.
Ce n’est pourtant pas faute de propagande, relayée tous les jours par les médias, portée par les institutions, subventionnée entre autres par le Conseil régional à travers de nombreuses actions en direction de la jeunesse et destinées à l’endoctriner, actions que seul les élus du groupe FN dénoncent régulièrement.
Mais les derniers scrutins, en Italie et en Hongrie, ont été une nouvelle claque pour tenants de la dissolution des Etats dans une Europe supranationale, dont les peuples ne veulent pas.
Du coup les « marcheurs » ont du mal à mobiliser, puisqu’ils n’étaient que 25, dont beaucoup d’élus pour lancer leur action (la Nouvelle République du 10/04/2018).

Le 1er mai à Nice Marine Le Pen participera au grand rassemblement en faveur d’une Europe des nations souveraines. Les élections européennes de juin 2019 peuvent faire basculer la majorité à Bruxelles et imposer enfin une refondation de l’Union conforme aux intérêts des nations qui la composent et aux souhaits des peuples.
Un an après l’élection de M. Macron, qui a été une énorme tromperie, Marine Le Pen apparaît clairement comme la seule opposante crédible portant un véritable projet alternatif.

(*) la NR note d’ailleurs avec une point d’ironie que la référente départementale Christine Jagueneau n’est toujours pas remplacée : « et c’est à Paris que ça se décide. »

Mots-clefs :, ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Une réponse à “Les « marcheurs » en panne regardent passer le train de l’histoire.”

  1. Le 11 avril 2018 à 7:52 Henri GRUET a répondu avec... #

    Il faut se bouger le cul, si nous voulons foutre dehors tous ces vendus.
    Moi j’en ais marre !

Ajouter votre réponse

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...