Actualité, Blois, Loir et Cher, Sécurité, Vendômois/Le Perche

Respecter les policiers… et faire aimer la France.

Je soutiens la PoliceCollège Bégon : visite de la police mais c’est un « gilet rouge » qui surveille la classe.
On ne peut qu’approuver l’initiative du Directeur départemental de la sécurité publique de Loir et Cher, à l’occasion de la journée de rapprochement police-population, d’une journée de rencontre et d’échanges avec des collégiens de Bégon (la Nouvelle République du 11/04/2018).

D’autant plus que cette présentation des missions de la police était accompagnée d’une visite des tranchées d’entraînement datant de la première guerre mondiale en Forêt de Blois, d’une visite au musée de la Résistance avant d’aller observer une minute de silence devant le monument aix morts place de la République.
Il faudrait cependant que l’esprit de cette rencontre se prolonge au-delà d’une journée.
Or nous devons bien constater que l’enseignement de l’histoire de France a été bien abîmé dans les programmes, des pans entiers supprimés, tandis qu’au contraire les manuels scolaires traînent notre pays dans la boue en l’accusant de tous les maux et en cultivant une éternelle repentance.
Car ce ne sont pas « les jeunes » comme le formule le DDSP, mais certains jeunes qui ressentent une « défiance envers la police ». Et non pas en raison de comportements inappropriés de quelques policiers, mais tout simplement par un refus de l’autorité, des institutions qui peut aller jusqu’à la haine de la France.
Là encore, gouvernants et médias portent une lourde responsabilité : lorsque, sans attendre les résultats de l’enquête, un président de la République se rend au chevet de Théo, comment ces jeunes peuvent-ils respecter la police ? La suite a démontré que c’est bien le petit voyou Théo qui avait menti, mais le mal est fait.
Et l’exemple cité dans cet article, d’une récente altercation rue Monge où les policiers ont été pris à partie montre bien que ce ne sont pas des « bavures » qui sont en cause, mais le seul fait que la police intervienne dans ce qu’ils considèrent comme leur territoire et leurs affaires.
Même scénario à Vendôme ou d’autres « jeunes » se sont violemment opposés à l’interpellation d’un trafiquant de drogue.
Il faut donc aller plus loin et faire comprendre à tous ces jeunes que les activités illicites, l’économie souterraine n’est pas un avenir pour eux, mais pour cela il faut les combattre sans ménagement.
Il faudrait aussi que l’on enseigne enfin à l’école une histoire de France qui rendent tous les jeunes, y compris d’origine immigrée, fiers d’être Français. C’est loin d’être le cas et le ministre Blanquer, qui plait tant à certains électeurs droite assez naïfs pour croire ses bonnes paroles, n’y a strictement rien fait et n’y fera rien.
Enfin, question subsidiaire, mais qui a son importance : qui est ce personnage en gilet rouge à droite de la photo ? Sans doute un de ces « correspondants de nuit » qui avec les « grands frères » et autres « ambassadeurs » ont pour but d’éviter les heurts entre les « jeunes » et la police, en réglant ici et là quelques « incivilités ».
Mais quelle était la raison de sa présence ? En observant son attitude, il est permis d’en conclure qu’il doit connaître certains des « jeunes » présents dans la classe, et qu’il est là pour les tenir à l’oeil et éviter les incidents.
Nous en sommes là.

Rectification : deux de nos correspondants nous avertis que la personne au gilet rouge n’est pas un « correspondant de nuit », qui portent des gilets jaunes. Nous retirons la photo le représentant.

Mots-clefs :, , , , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

2 Réponses à “Respecter les policiers… et faire aimer la France.”

  1. Le 12 avril 2018 à 7:47 Henri GRUET a répondu avec... #

    De mon temps la première leçon en classe chaque matin, était une leçon de « MORALE »
    Nos enseignants nous faisaient aimer, Jeanne d’Arc, Bayard, Napoléon ect
    On vibrait aux récits des exploits de nos soldats, de nos sportifs et autres ciientifiques.
    De nos jours tout a débuté avec la falsification de l’histoire de la résistance, puis de la guerre d’algérie.
    Tout n’est que mensonges.

  2. Le 11 avril 2018 à 13:51 CDN en rouge ??? Ah bon ! a répondu avec... #

    Correspondants De Nuit de Quartiers Proximité sont équipés normalement de blousons jaunes depuis la création d’ une telle association.

Ajouter votre réponse

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...