Actualité, Blois, Délinquance, Loir et Cher, Sécurité

Incendie de voitures 3 mois de prison pour l’auteur, 20 € d’indemnité pour la victime.

Pvoiturebrule3.jpgrocès tout à fait symbolique au tribunal correctionnel de Blois : on y jugeait un « jeune » de 30 ans, anonyme, et qui a déjà passé plus de 4 années en prison pour, dit-il « des bêtises » (la Nouvelle République du 18/06/2018).
A noter que l’individu avait été surpris par la police en flagrant délit le… 12 mars 2013. Il y a plus de 5 ans !
Il est condamné à 3 mois de prison ferme.
Mais ce qu’il faut retenir, c’est que la victime n’avait reçu de son assurance qu’une indemnité de… 20 € !
C’est bien ce que nous répétons : les victimes de ces incendies sont le plus souvent des gens modestes, et les assurances remboursent très peu, à condition q’elles remboursent selon le contrat souscrit et les exclusions éventuelles.
C’est pourquoi ce fléau doit cesser, sans oublier les proportions que peut prendre un incendie, comme le rappelait la vice-procureure.
Hélas la série continue, nous apprenons le même jour qu’un voiture a été incendiée à Blois rue Jean de la Fontaine, dans le quartier de la Quinière vers 4 heures du matin ce dimanche…

Mots-clefs :, , , , , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

Une réponse à “Incendie de voitures 3 mois de prison pour l’auteur, 20 € d’indemnité pour la victime.”

  1. Le 19 juin 2018 à 14:00 A 30 ans il s'agit d'un adulte ...... a répondu avec... #

    Les voyous des rues reconnus comme des des incendiaires ne sont pas fortement punis et bien loin d’être frappés au portefeuille pour indemniser leurs victimes.
    Les propriétaires de véhicules incendiés sont les grands perdants de cette délinquance inexcusable !

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...