Actualité, Actualité de vos Elus, Blois, Loir et Cher

Conseil municipal de Blois : budget supplémentaire… en attendant 2020.

CM Blois 2018-02(images d’archives)
Dans les différents échanges au conseil municipal de rentrée à Blois on sent arriver l’échéance de 2020.

Budget supplémentaire : l’emprunt en ligne de mire.
Dès l’examen du budget supplémentaire Marc Gricourt a tenu à démentir les propos de Michel Chassier et Mathilde Paris dans la Nouvelle République du 15/09 décrivant une majorité « à bout de souffle » (la Nouvelle République du 25/09/2018).

Et il s’appuie pour cela sur la bonne maîtrise de budget qui permet à la Ville de réaliser en 2018 davantage d’investissements qu’en 2017.
Ce à quoi Michel Chassier peut répondre : « certes, mais ces investissements nouveaux sont financés uniquement par l’emprunt« . L’élu RN met également l’accent sur les dépenses de fonctionnement, qui augmentent de 1,14% selon les prévisions budgétaires, soit plus que les 1,05% autorisés par l’Etat. Augmentation qui résulte de hausses subies : carburant, énergie etc… dans un contexte de reprise de l’inflation ( CM 24-09-2018 – BS2018 ).
Auparavant Michel Chassier était déjà intervenu pour faire part des risques encourus sur les taux variables alors que la BCE doit réformer l’Euribor en 2020 : « Tous les acteurs financiers conviennent que le taux actuel de l’Euribor est déconnecté de la réalité,[...] La BCE préconise une réforme des taux de référence qui devrait prendre effet en 2020 et conduire à un niveau plus élevé. D’un point de vue contractuel, est-ce qu’il faudra considérer qu’il s’agit toujours du même indice ? Car dans ce cas le taux pourrait augmenter vraisemblablement dans une fourchette de 1 à 2%.« 
A la demande du maire, c’est le Directeur des Finances qui répond. Bien conscient du problème de l’Euribor dont il reconnaît que le mécanisme de fixation est malsain, il précise qu’en cas de hausse excessive du taux variable il sera toujours possible de sortir et de revenir à un taux fixe. C’est exact, mais les taux fixes suivront forcément une hausse de l’Euribor. Affaire à suivre.
Dérapages sur Facebook : un élu procédurier… aux frais du contribuable.
Deuxième débat un peu « chaud » autour d’une demande de protection fonctionnelle de la part d’un élu de la majorité, s’estimant diffamé sur Facebook par une ex-adjointe au commerce qui avait posté des commentaires litigieux… sur la page Facebook d’un autre ex-adjoint au commerce, Louis Buteau.
Pour Michel Chassier, cette procédure aurait pu être évitée, les élus RN ne voteront pas cette demande ( CM 24-09-2018 – Protection fonctionnelle. )
Aménagement Croix-Chevalier Europe : quel bilan ?
Autre intervention du RN au sujet du bilan de clôture de la ZAC Croix-Chevalier Europe. Michel Chassier demande que l’on fasse également, au-delà du bilan comptable, une véritable évaluation de l’opération ( CM 24-09-2018 – Bilan ZAC Croix Chevalier-Europe ). Pas de réponse du maire sur ce point. L’élu RN s’interroge aussi sur le déficit d’exploitation de la Maison de l’Europe. Marc Gricourt et les services se veulent rassurant sur la situation actuelle, là encore nous devrons être attentifs.
Gestion de l’eau : attention à l’entretien du réseau.
Après le retour en gestion municipale, que nous avions réclamé depuis longtemps (*) les Blésois ont pu bénéficier d’une baisse du prix de l’eau.
Mais Michel Chassier a de nouveau attiré l’attention sur l’entretien et le renouvellement du réseau ( CM 24-09-2018 – Rapport annuel Eau ). Jérôme Boujot a pu donner des éléments de réponse en précisant les nouvelles méthodes de surveillance du réseau, qui permettent de limiter les interventions.
Plan d’aménagement et de développement durable.
Ce document, désormais obligatoire avant la définition des différents plans d’urbanisme, est en cours d’élaboration.
Il a été présenté au conseil, mais l’ampleur du sujet ne se prêtait pas à un débat au milieu des délibérations habituelles.
Car ce plan, qui confond quelque fois objectifs et prévisions, aborde aussi bien la démographie, l’habitat, le commerce, le développement économique les transports…
Au cours des échanges Louis Buteau a émis des doutes sur la croissance démographique envisagée (450 habitants supplémentaires par an).
En effet, comme nous le répétons, cela reste conditionné par la création nette d’emplois et l’attractivité du territoire, fortement concurrencée par les deux métropoles voisines.
A un autre élu qui doutait que le solde migratoire soit positif avec Orléans et Tours, Michel Chassier a répondu que les migrants venaient sans doute de plus loin…
En tous cas, beaucoup de questions sont posées qui feront débat lors de la campagne municipale de 2020.
Nous reviendrons prochainement sur ce document.

En conclusion ce conseil municipal aura démontré une fois  encore que le Rassemblement national représente la seule alternative à l’équipe en place, qui sera sans doute fragilisée par la présence d’une liste poussée par LREM, dont Louis Buteau est désormais le porte-parole au sein du conseil… avec Véronique Reineau.

 

 

Mots-clefs :, , , , , , , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

6 Réponses à “Conseil municipal de Blois : budget supplémentaire… en attendant 2020.”

  1. Le 26 septembre 2018 à 7:15 Henri GRUET a répondu avec... #

    Ainsi nous voyons qui travaille au conseil, et qui n’est présent que pour frimer !

    • Le 26 septembre 2018 à 14:25 sans aucun doute ça navigue a répondu avec... #

      Frime et ça s’arroche encore et toujours pour certaines personnes ….. ça fait doucement rigoler .etc.

  2. Le 25 septembre 2018 à 20:44 GM a répondu avec... #

    Qui finalement est visé par cette plainte ? L.Buteau ou M.Ghedjati ? Qu’en dit le maire ? Pouvez-vous retransmettre le contenu des débats ?
    Cette procédure est étonnante, voire révoltante. Surtout qu’une autre personne (N.Viaud) est également visé par une plainte pour diffamation, pour avoir ouvertement critiqué les bancs et l’entreprise retenue, non qualifiée pour ce type de conception

    • Le 25 septembre 2018 à 21:00 fn41 a répondu avec... #

      La retranscription des débats ne sera disponible que lors de la communication du PV de la séance, à l’occasion du prochain conseil municipal le 26 novembre. Mais apparemment sur le site de la Ville on ne trouve que le compte-rendu analytique qui n’est qu’un résumé succinct. Revenez vers nous à ce moment-là, nous pourrons vous le communiquer.

    • Le 26 septembre 2018 à 15:25 M. VIAUD a répondu avec... #

      ouille ouille la température relevée sur les bancs métalliques qui sont plutôt moches d’ailleurs, pendant ces journées de très grande chaleur.
      Ce citoyen a vu juste et est plein de bon sens.
      Certains choix de nos jours nous font supporter beaucoup trop de minéral au visuel quant aux agencements urbains.

      • Le 26 septembre 2018 à 15:37 fn41 a répondu avec... #

        Demandeur d’asile ne veut pas dire réfugié, d’ailleurs la plupart sont déboutés.

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...