Actualité, Actualité de vos Elus, Blois, Loir et Cher, Municipales 2020

Logement insalubre à Blois : que fait la Ville ?

50844699_1532652773533304_6249466668842483712_nLogement insalubre à Blois dans les degrés Saint Nicolas.
La catastrophe de la rue d’Aubagne à Marseille a rappelé à tous la question des logements insalubres, voire potentiellement dangereux, mais qui sont toujours offerts à la location.

De tels exemples ont été signalés à Blois, sans que l’on connaisse vraiment l’étendue du problème.
Les élus du Rassemblement national ont depuis longtemps critiqué une politique de l’urbanisme et du logement qui a conduit a démolir des centaines de logements souvent de bonne qualité architecturale et qu’il suffisait d’entretenir et de rénover, pendant que l’on voyait des immeubles se dégrader dans le bâti ancien, sans parler des immeubles HLM construits dans certains quartiers bien avant ceux de la ZUP, mais qui n’étaient pas éligibles au Plan de Rénovation Urbaine, car hors du périmètre.
Implicitement, un candidat putatif à la mairie de Blois voudrait que « tous les quartiers bénéficient du même traitement« . Fort bien, c’est ce que nous demandons depuis longtemps, mais il ne faut pas oublier que la funeste « politique de la Ville » a toujours été soutenue, à Blois et ailleurs, par ses amis politiques.

Mots-clefs :, , , ,

A propos de fn41

Fédération Départementale du Front National de Loir et Cher

10 Réponses à “Logement insalubre à Blois : que fait la Ville ?”

  1. Le 10 mars 2019 à 20:50 Droyerre Stéphane a répondu avec... #

    A l intérieur il y a une jeune maman avec son nouveau né
    Et des gens avec de grosses difficultés financières
    Vraiment une affaire sordide

  2. Le 5 mars 2019 à 19:56 Droyerre Stéphane a répondu avec... #

    Apparemment les gérants de la Sci propriétaire de l immeuble seraient deux avocats amis d un avocat bien connu à la mairie de Blois
    Des consignes ont été données pour ne pas trop faire de vagues.

    • Le 9 mars 2019 à 15:55 Vaguelettes a répondu avec... #

      Un certain  » copinage relations  » comme d’hab ! C’est infernal et forcément inacceptable pour les personnes concernées qui subissent.

  3. Le 4 mars 2019 à 11:27 Hubert a répondu avec... #

    Après constatations, la Mairie peut mettre en demeure le propriétaire pour qu’il remédie à l’insalubrité (des moisissures aussi étendues relèvent de l’insalubrité). Si le propriétaire ne fait rien, le dossier est transmis à l’ARS (hygiène) qui constatera la présence d’humidité (moisissures) et l’insalubrité des lieux.
    Au bout de 45 jours une commission se bornera à demander aux parties si le problème existe toujours. Si oui, cette commission demandera au Préfet la délivrance d’un arrêté d’insalubrité et vous intimera l’ordre de faire cesser l’insalubrité et de remettre les lieux en état.
    L’arrêté d’insalubrité aura pour conséquence de « suspendre » le bail, les locataires seront également prioritaires pour un logement HLM s’ils le souhaitent.

    • Le 4 mars 2019 à 14:51 Franck a répondu avec... #

      Oui, très bien, mais quid des profiteurs qui louent sans bail ? Ils sont déjà hors la loi et se foutent bien de cette dernière, salubrité ou non, ces locations n’existent pas officiellement. Des lois existent contre ceux là, mais il faut la volonté et les moyens de réprimer ces salopards.

      • Le 5 mars 2019 à 9:49 La loi à appliquer a répondu avec... #

        Il est grand temps de faire un nettoyage à grande échelle pour intercepter tous ces fraudeurs et malhonnêtes de  » faux bailleurs  » qui bafouent la loi du logement et mettent en péril tellement d’ occupants non déclarés, qui eux acceptent aussi des  » baux  » non déclarés et de ce fait non valables. Y a du boulot sur tout le territoire ……….

  4. Le 4 mars 2019 à 5:39 Olivier Besnard a répondu avec... #

    N’oublions pas que la plupart des locations dites insalubres ( Tout logement insalubre est indécent mais tout logement indécent n’est pas insalubre. Il existe différents degrés d’habitat dégradé, et toutes les situations ne relèvent pas de l’insalubrité contrairement à ce que l’on entend fréquemment.) vient du parc privé , et que la mairie n’a aucun moyen d’action (autre qu’un arrêté de mise en péril), à l’inverse du préfet et qu’il existe un fichier ORTHI.
    Le journal officiel à publié le 3 novembre 2011 un arrêté du 30 septembre 2011 portant sur la création d’un fichier des propriétaires louant des logements frappés d’insalubrité. Ce fichiers contiendra notamment le nom et l’adresse postale du propriétaire et du syndic et l’adresse du logement concerné. Il sera accessible uniquement (disent ils) par les services de l’Etat, les collectivités territoriales et les caisses d’allocation. Je suis personnellement intervenu a plusieurs reprises sur des dossiers d’habitat indigne , et peut confirmer que élu et mairie ne peuvent rien faire sans passer par la préfecture…

    • Le 4 mars 2019 à 8:55 fn41 a répondu avec... #

      Sur ce cas précis, les services d’hygiène de la mairie se sont déplacés. Mais nous ignorons quelles suites ont été données.

      • Le 5 mars 2019 à 7:36 Olivier Besnard a répondu avec... #

        Oui, Blois étant une grande ville, il existe un service d’hygiène a la mairie ! Je parle des plus petites communes qui sont démunies face aux problèmes et qui n’ont pas ce service d’hygiène ( je ferai une demande d’info à la CCBVL ce jeudi pendant le conseil )

  5. Le 3 mars 2019 à 10:45 y a de quoi faire à ce sujet .....et faut s'y atteler a répondu avec... #

    l’habitat ancien et parfois si vétuste au centre ville a forcément été oublié pour une mise aux normes de sécurité. Les propriétaires de toutes sortes, c’est à dire public ou privé, se sont certainement désengagés et c’est plus qu’anormal et irresponsable pour un avenir serein.

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...