Archive | Europe Flux RSS de cette section

Salbris : tract-pétition du Front National contre l’installation des migrants.

Salbris migrants 10-2016(cliquez sur l’image pour agrandir)
L’arrivée de 60 migrants à Salbris, qui se préparait dans la plus grande discrétion, a été annoncée publiquement grâce à l’action du Front National.

Massivement les Salbrisiens et les Solognots s’y opposent.
Un tract est en cours de diffusion pour recueillir les signatures des opposants au projet.
Vous pouvez également le télécharger dès maintenant et le faire suivre largement :  Salbris migrants.
Attention : Patrice Martin-Lalande et Guillaume Peltier ont le culot de lancer une pétition alors qu’ils portent une lourde responsabilité dans l’arrivée des migrants en France, puisque tous deux sont de fervents défenseurs de l’Union européenne, qui oblige la France à prendre 30 000 migrants, dont certains seront hébergés à Salbris.
En même temps, ils reprochent aujourd’hui à Valls et Cazeneuve de faire la même que Sarközy lorsqu’il fermé Sangatte.
Partout en France les élus LR refusent de signer la charte « ma commune sans migrants« .
Leur pétition est donc une supercherie, il faut le faire savoir le plus largement possible, et ne pas hésiter à leur faire savoir.

Mise à jour du 8 octobre : notre tract a été remis en mains propres au maire de Salbris, Olivier Pavy ce matin. Il a tenté de faire diversion en affirmant que le terrain auquel nous faisions allusion pour le Centre culturel musulman avait été acquis en vue d’une extension du carrefour Market. Or, il s’agit bien de deux terrains différents : un terrain a bien acquis selon nos informations en prolongement du terrain de la mosquée actuel.
Les Salbrisiens en sauront peut-être davantage, le maire nous a promis une réunion d’information le 3 novembre.
Affaire à suivre….

5 commentaires

Les fossoyeurs de l’agriculture française osent se montrer au côté des paysans.

loiseauA l’occasion du sommet des ministres européens de l’agriculture à Chambord, plusieurs syndictas agricoles ont organisé des manifestations en ordre dispersé autour de Chambord et à Blois.
Le FNSEA du très européiste Xavier Beulin avait rassemblé ses troupes à Lamotre-Beuvron, la Confédération Paysanne devant le Préfecture de Blois, la Coordination rurale à Maslives, aux portes du Domaine de Chambord.
Pas de quoi émouvoir les représentants de l’euro-mondialisme, puisqu’aucun de ses syndicats n’ose remettre en cause le principe de la PAC (Politique Agricole Commmune de l’Union Européenne), ils demandent seulement des aménagements.
La position du Front National est plus claire, puisque nous avons compris depuis longtemps que la PAC n’est pas réformable, et que la France doit retrouver sa souveraineté dans le domaine de l’agriculture comme dans bien d’autres.
Mais les syndicats agricoles continuent à faire croire aux agriculteurs qu’ils reçoivent des aides grâce à la PAC, alors que c’est la France qui subventionne l’Union Européenne à hauteur de 8 milliards d’euros par an.
Voilà pourquoi le Front National ne s’est pas joint aux différentes manifestations organisées aujourd’hui. Peut-être l’aurions nous fait en cas de manifestation unitaire, avec un objectif bien défini.
Malheureusement, ce n’était pas le cas.
Quant aux représentants de certains partis politiques qui étaient présents aux côtés des agriculteurs, ce sont les incendiaires qui jouent les pompiers. Ils sont les fossoyeurs de l’agriculture française et veulent se présenter comme ses défenseurs… en demandant encore plus d’Europe !
Nous n’avions rien à faire avec eux.
Nous invitons plutôt les agriculteurs à suivre l’activité de notre député européen Philippe Loiseau, membre de la commission Agriculture et développement rural.

2 commentaires

Bernard Monot le 3 juin à Joué les Tours, Florian Philippot le 4 juin en Eure et Loir.

Bernard Monot ToursBernard Monot, député de notre circonscription au parlement européen sera vendredi 3 juin en Indre et Loire, et tiendra une réunion publique à Joué les Tours.

Florian Philippot, Vice-président du Front National, député français au parlement européen sera samedi 4 juin en Eure et Loir (voir les informations sur le site du FN28)

Le FNJ à Strasbourg pour la Rencontre des Jeunes Européens.

13267972_1552794638349451_4934928757501627215_n

Les délégations FNJ Centre-Val de Loire, Rhônes-Alpes, PACA.

Cédric Pelé et Romain Pinto, SD et SD Adjoint du FNJ Loir-et-Cher se sont rendus à Strasbourg vendredi et samedi dernier avec la délégation d’une dizaine de jeunes du FNJ Centre-Val de Loire pour la seconde édition de la Rencontre des Jeunes Européens, qui réunissait pas moins de 7 500 jeunes venus de toute l’UE pour échanger sur les sujets qui les préoccupent : en premier lieu l’emploi et le chômage mais aussi sur l’immigration et sa délicate question de la sécurité aux frontières de l’Union Européenne. 

Nous remercions Philippe Loiseau, Député Français Front National au sein du groupe Europe des Nations et des Libertés d’avoir parrainé notre délégation. Nous n’avions pu participer à la première rencontre en 2014, puisque nous ne disposions pas encore de groupe parlementaire à Bruxelles.

Il fallait s’y attendre, les débats étaient assez largement orientés :

En lire plus …

Philippe Loiseau au Salon de l’Agriculture.

PL Salon de l'Agriculture 2016Marine Le Pen, Présidente du Front National, se rendra au Salon de l’agriculture le 1er mars. Marine viendra pour proposer nos solutions réalistes et porteuses d’espoir ! Elle sera accompagnée par le député Marion Maréchal-Le Pen, David Rachline, Sénateur et maire de Fréjus, Edouard Ferrand et Philippe Loiseau, membres de la Commission agriculture au Parlement européen, de Gilles Pennelle président du groupe FN au Conseil régional de Bretagne, d’Huguette Fatna et de Jean-Michel Dubois pour les DOM-TOM.
Vous pouvez suivre la visite en direct sur la page Facebook de Philippe Loiseau.

Marine Le Pen défend les nations et les peuples européen face à Merkel et Hollande.

Marine-Le-Pen-ParlementUEImage de prévisualisation YouTubehttp://www.youtube.com/watch?t=1&v=7keFqj7L_xU ">Marine Le Pen défend les nations et les peuples européen face à Merkel et Hollande. dans Actualitéhttp://www.youtube.com/watch?t=1&v=7keFqj7L_xU /0.jpg" alt="Image de prévisualisation YouTube" />

 

1 Commentaire

Aides agricoles : Quand la gauche au conseil régional prend les éleveurs…pour des chèvres.

chevreVotées le 15 octobre dernier, que sont devenues les deux millions d’euros d’aides régionales visant à soutenir les éleveurs ? D’un montant forfaitaire compris entre 500 et 1000€, vos élus FN avaient voté pour cette aide compte tenu de la situation d’urgence, malgré qu’elles ne constituent qu’une rustine temporaire à un problème majeur qui ne trouvera sa solution que dans le retour à une Politique Agricole Française face à l’influence toujours plus dévastatrice de l’Union Européenne. 

France 3 Centre-Val de Loire a diffusé un reportage ce lundi 2/11 dans son édition du soir qui met en lumière une exclusion du dispositif des petites exploitations, qui ne peuvent en bénéficier en raisons de critères d’éligibilité drastiques : Quatre associés à Azé, près de Vendôme (41) qui élèvent des chèvres ont déposé un dossier de subvention auprès de la Région sans attendre un quelconque espoir. Et pour cause, l’exploitation caprine comprend 53 chèvres pour 3 hectares de surface fourragères contre une centaine de chèvres et 20 hectares demandés au minimum pour bénéficier d’une subvention qui ne permettra pas à l’exploitation de se développer, seulement d’alléger les charges quotidiennes. Les mêmes types de règles s’appliquent aussi à l’élevage bovin et ovin : à ce stade, alors qu’ils sont déjà très faiblement rémunérés, 40% des éleveurs ne pourront pas bénéficier d’un quelconque coup de pouce.

Matthieu Colombier, Conseiller Régional de l’Indre, avait tenu en session plénière à mettre en garde l’exécutif contre les dangers d’une compétitivité poussée à l’extrême et d’une productivité à moindre coût au détriment de la qualité et des circuits courts, ce qui tend à l’inévitable disparition des petits producteurs. 

Rappelons qu’en Région Centre-Val de Loire, 97% des surfaces agricoles utilisées sont détenues par des moyennes et grandes exploitations, un pourcentage en hausse constante puisque 25% d’entre elles, essentiellement des petites, ont arrêté leur activité en partie en raisons de charges et contraintes de volumes trop élevées et du dumping social subi par leurs exportations qu’elles ne peuvent supporter sur les marchés européens et internationaux.

Le Conseil Régional, embarrassé, s’est contenté de dire qu’il avait consulté le « monde agricole » pour proposer ces aides exceptionnelles. Les élus du Front National s’interrogent : la majorité socialiste s’est-elle limitée à écouter le CESER (Conseil Economique, Social, Environnemental Régional), dont le Président n’est qu’autre que Xavier Beulin, également Président de la FNSEA, pro-libéral et pro-Bruxelles par excellence, fortement chahuté par ses confrères (y compris au sein de son syndicat) qui exigeaient une réelle volonté politique de l’Etat lors des manifestations cet été (la revalorisation des prix et le retour des quotas minimums) en lieu et place de quelques salutaires subventions ? Si c’est le cas, Nous le regrettons.

Philippe Loiseau, tête de liste du Front National pour les élections régionales et céréalier dans l’Eure-et-Loir, entend bien consacrer davantage auprès des agriculteurs oubliés qu’il défend déjà en commission agriculture au Parlement Européen… en attendant de rendre à la France le pouvoir de décider librement pour elle-même !

Déferlante migratoire : Schengen, ça suffit !

affiche SchengenBientôt en Loir et Cher : l’affiche « Schengen ça suffit ! » réalisée par le groupe « Europe des Nations et des Libertés » regroupant les députés patriotes de 8 pays au Parlement européen, dont le Front National.
La campagne médiatique que nous subissons depuis plus de 10 jours, destinée à culpabiliser les Français et à leur faire accepter une immigration massive, est déjà en échec.
Encore une fois, le Front National avait eu raison avant les autres, et même Mme Merkel est obligée de rétablir les contrôles aux frontières sous le pression de l’opinion publique, en particulier le Bavarois placés en 1ère ligne et qui ne supportent plus de voir les rues de Münich envahies par les réfugiés.
En Région Centre, les « Républicains » (UMP) sont obligés de suivre peu ou prou la position du Front National, avec huit jours de retard…

Nous vous invitons également à signer la pétition en ligne :

FB_IMG_1442184899512

Région Centre/clandestins : les contorsions de l’UMP et le silence de l’UDI

12-11-21-fillon-cope-hollande

Illustration : « à droite » comme « au centre », le mariage forcé reste en vigueur.

Il y a une semaine, le Groupe Front National en Région Centre-Val de Loire avait signifié fermement son refus, suite à la décision de François Bonneau de proposer à la prochaine commission permanente l’octroi d’une aide de 100 000 € destinée à l’accueil des « migrants ».

Ce matin, le groupe « UPRC » que l’opinion publique pourrait qualifier de pot-pourri aux élus divergents, tatillonne dans la presse… pour ne pas vexer Philippe Vigier leur tête de liste UDI aux élections régionales qui s’est bien gardé de prendre part à leur communiqué… en attendant de s’exprimer demain à l’Assemblée (la Nouvelle République du 14/09/2015). 

D’un côté, Guillaume Peltier et Nicolas Perruchot, les cosignataires, affirment au sujet de l’accueil des clandestins que « la société n’a pas besoin des politiques pour accomplir son oeuvre » et de l’autre ils affirment vouloir un « nouveau Schengen » … 

En lire plus …

La ruralité, un enjeu régional défendu par Philippe Loiseau.

COIK_H9WsAQBLXX (1)

Philippe Loiseau a eu l’occasion de s’exprimer au cours d’une table ronde (*) lors des UDTFN à Marseille : il a ainsi décliné des « propositions crédibles en matière d’agriculture et de ruralité », allègrement reprises par nos adversaires, qui promettent eux, « la défense d’une agriculture traditionnelle » mais « couplée à un monde sans frontières », celui de la technocratie Bruxelloise. 

C’est l’occasion de faire le point sur les axes de travail défendus par notre député au Parlement européen et par nos élus régionaux au cours de leur mandat respectif.

En lire plus …

UDTFN 2015 : Lutter contre la mondialisation sauvage et le « tout Europe »

Le FN seul dans la lutte contre la mondialisation sauvage !

Gilles Lebreton (député Français au Parlement Européen, en photo à gauche) a présenté ses arguments pour lutter contre le fléau de la mondialisation, à savoir le rétablissement du protectionnisme à nos frontières (droits de douanes pour les produits importés en France) pour lutter contre le dumping social et une suppression de la directive détachement des travailleurs, dont avait outrageusement usé le Parti Socialiste pour l’organisation de son Université d’été à la Rochelle. Aussi, Edouard Ferrand, est intervenu sur le travail des élus FN au parlement européen au sein du nouveau groupe politique baptisé « Europe des Nations et des Libertés » dont il est en le Président : il a pour rôle d’infléchir les positions ultra-libéralistes de l’Union Européenne et favoriser les projets collaboratifs entre nations libres et souveraines. 

20150906_143743

L’agriculture sacrifiée sur l’autel du traité transatlantique et du « tout Europe »

L’Union Européenne s’apprête, elle, à franchir un nouveau pas dans les négociations qu’elle impose aux Etats-Unis pour accoucher du traité transatlantique (TAFTA) qui sacrifiera à jamais nos atouts nationaux : en première ligne notre agriculture Française, un thème présenté par Philippe Loiseau (en photo à droite), céréalier en Eure-et-Loir, tête de liste régionale pour le Centre-Val de Loire. Un atout remis en cause par Bruxelles qui interdit la préférence nationale et met en situation de concurrence déloyale les producteurs de porc breton vis à vis de leurs homologues européens, ou plus localement chez nous, les oignons d’Eure-et-Loir face à ceux exportés par le Maroc en France avec le concours des aides subventionnelles du conseil régional du Centre… et le silence de mort de la fausse droite locale. 

L’euro, tombeau Grec et fléau national français. 

Bernard Monot, député français au Parlement Européen de la circonscription Centre-Massif Central et stratégiste économique s’est exprimé sur la situation préoccupante de la Grèce, dont 50% Français s’étaient déclarés en faveur d’une sortie de l’euro il y a deux mois – 10 ans après son refus de se voir imposer des traités européens, véritables boucliers anti-nations. La Grèce connaît ainsi une instabilité économique et politique menée par son premier ministre qui n’a jamais tenu ses promesses à savoir quitter l’institution européenne mais dont il a préféré subir les exigences – à savoir une tutelle permanente sur le dos des contribuables européens, français en tête alors que les grecs avaient strictement exprimé leur désaccord dans les urnes. 

Les agriculteurs du Loir-et-Cher en route pour Paris.

1343608_3_31cd_manifestation-d-agriculteurs-qui-veulent

Les agriculteurs du Loir-et-Cher ont rejoint les deux cortèges rassemblés au nord (Vendômois) et au sud du département (Sologne) avec leurs voisins de la Région Centre (Indre, Indre-et-Loire, Cher) pour atteindre Chartres dans la nuit de mercredi puis Paris pour manifester devant l’Assemblée Nationale ce jeudi matin, où sont attendus plus de 1 500 engins agricoles. 

 


VIDEO (41) : Lamotte-Beuvron – Paris en tracteur par lanouvellerepublique

En lire plus …

Crise de la filière porcine : un communiqué de Philippe Loiseau et Edouard Ferrand

philippe_loiseauPhilippe Loiseau, agriculteur en Eure et Loire, membre de la Commission de l’agriculture et du développement rural, sera tête de liste en Région Centre Val de Loire pour les élections régionales.
Philippe Loiseau
député de la circonscription Centre-Massif Central au parlement européen et Edouard Ferrand viennet de publier un communiqué en réaction aux derniers développements de la crise qui touche la filière porcine.

Communiqué de Presse d’ Edouard Ferrand et Philippe Loiseau, députés européens, membres de la commission pour l’agriculture et le développement rural.

« Comme le dénonçait dès le départ le Front National, l’accord sur le prix du porc vendu à grand renfort de communication par le gouvernement, n’en est pas un.
Le refus de deux grands groupes agro-industriels français de s’y plier ne fait que confirmer ce que nous expliquions : il n’y a pas la moindre base juridique à cet accord qui ne s’attaque à aucune des causes profondes de la terrible crise que vivent les éleveurs depuis un an. Pendant que le gouvernement exige que les prix payés par les industriels soient plus élevés, il laisse ces derniers à la merci de la concurrence déloyale des Allemands et des Espagnols qui peuvent continuer à mettre le marché français en coupe réglée.« 

Suite du communiqué sur le site du Front National.

Eleveurs en colère : un communiqué de Philippe Loiseau et Edouard Ferrand

Philippe Loiseau PECommuniqué de presse de Philippe Loiseau et Edouard Ferrand, députés européens, membres de la Commission pour l’agriculture et le développement rural.

Elevage : c’est à François Hollande de rendre des compte !

Dans sa déclaration de ce matin, le président de République appelle la distribution, les abatteurs et les transformateurs à rendre des comptes. A aucun moment, il ne reconnaît les lacunes du cadre juridique qui permet à ces acteurs économiques d’exercer une pression intenable sur les éleveurs. A aucun moment, il n’évoque les réglementations européennes, auxquelles il reste servilement soumis, dont l’application fanatique ruine l’élevage.
Comment croire une seule seconde que la grande distribution et les géants de l’agro-alimentaire joueront le jeu, alors qu’ils sont libres de se fournir auprès d’entreprises étrangères qui écrasent les prix en pratiquant un dumping social implacable ?
Comment penser que le président se préoccupe du sort des éleveurs quand il refuse de suspendre les négociations du traité transatlantique qui exposera nos éleveurs à une concurrence américaine dont les coûts de productions sont inférieurs de 40% aux leurs ?
En lire plus …

Eurostérité : La Grèce a dit « NON/OXI » !

Communiqué de Cédric PELÉ, Secrétaire Départemental du FNJ Loir-et-Cher.

CJLG93UWUAAynt4Le verdict a été rendu dimanche soir : les Grecs ont décidé de dire « NON/OXI » à l’austérité mise en place par les institutions de l’Union Européenne. Ce résultat révèle un véritable rejet par le peuple des mesures austéritaires (hausse des impôts, gel puis baisse des pensions de retraites, augmentation de la durée de cotisation et des taxes…) imposées depuis plus de cinq ans. Ce non, fait écho au « NON » français à 55% lors du référendum de 2005 sur la Constitution européenne : un « NON » balayé de la main de Nicolas Sarkozy avec l’appui des parlementaires socialistes quelques années plus tard, par la ratification du Traité de Lisbonne.

ob_09ed3c_referendum-grec

La Grèce est donc en position favorable pour renégocier sa dette, et éviter de nouvelles coupes budgétaires d’autant que certaines générations pâtissent fortement de cette austérité : 60% des jeunes grecs sont au chômage et la plupart doivent retourner vivre chez leurs parents, à défaut de ne pouvoir subvenir à leurs besoins. 

Une sortie de la Grèce de la zone Euro serait même l’espérance pour les contribuables Français de ne plus avoir à assumer le renflouement sans fin des finances grecques et de l’euro, jusque là assuré par des pays tout aussi fragilisés par la crise comme l’Irlande, le Portugal et Chypre.

Tâche à l’RPS et à leurs politiques de propagande euro-mondialiste de reconnaître leur échec même s’il est à craindre que la Troïka (Commission Européenne, Banque Centrale Européenne, Fond Monétaire International) ne veuille sauver l’euro à tout prix en acceptant toutes conditions non pas pour “aider” les Grecs mais plutôt pour sauver une monnaie unique vouée à disparaître tôt ou tard. Enfin, cet élan de patriotisme, manifesté par ce vote, inscrit une volonté politique de coopération de nations libres, tel que l’entend le Front National, seul remède pour la France et les jeunes de renouer avec la croissance et le plein emploi.

La Grèce nous montre le chemin du retour à la souveraineté nationale

Grèce-UE-EuroRéférendum populaire en Grèce le 5 Juillet: les technocrates Bruxellois et la finance mondialisée apatride tremblent.
Où quand un peuple européen peut se prononcer sur son avenir, sa souveraineté, les européistes de tout poil semblent médusés. Mais c’est justement cela la démocratie, une Nation tout entière qui s’exprime sur ses choix économiques et monétaires. L’expression concrète de ce que doit être une Europe des nations libres. Et la caste politique au pouvoir qui donne des leçons de morale et de respect républicain au Front National n’a que trop duré.
Demain il faut que le peuple grec, dans son immense majorité se prononce contre cette Europe ultra-libérale et anti-nationale, qui brise les destins des peuples et tentent de nous imposer des modèles sociaux qui vont à l’encontre de nos intérêts, de notre histoire.
Puisse le peuple grec nous montrer le chemin du retour à la souveraineté nationale.

Laurent BRAS

NDLR : et pendant ce temps la dette de la France augmente toujours. Et dire qu’en 2012, Hollande déclarait « la crise de la zone euro est dernière nous » !

Bernard Monot sur France Bleu Orléans

Bernard Monot FBO 06-2015Bernard Monot, député de notre circonscription au Parlement européen avec Philippe Loiseau, était l’invité de l’émission « Controverses » sur France Bleu Orléans.
Réécoutez le podcast de l’émission en cliquant sur le lien : Controverses France Bleu Orléans.

1 Commentaire

Transporteurs routiers : le FN avait raison.

blocage poids lourdsSuite à liquidation de l’entreprise Mory-Global, nous avions publié une analyse de la situation du transport routier en France.
Observations confirmées aujourd’hui dans la Nouvelle République par Bruno Robert, président de l’Union des Transporteurs du centre-Val de Loire, regroupant les PME du secteur.
En effet, Bruno Robert pointe la responsabilité des grands groupes « dont la plupart ont délocalisé leurs flottes à l’étranger, ce qui leur permet d’utiliser des conducteurs étrangers – surtout des pays de l’Est – payés moins cher, selon des réglementations moins contraignantes et quand ils ne respectent pas la loi française, ils ne sont pas contrôlés. » Nous ne disions pas autre chose.
Mais il faut ajouter que cette situation est le résultat d’une politique de dumping social imposée par l’Union européenne… et acceptée par les Etats, dont la France.

2 commentaires

L’arroseur arrosé : Martin Schulz pris en flagrant délit !

Schulz aboyantPris la main dans le sac, Martin Schulz est aujourd’hui en fâcheuse posture. Le silence des médias sur cette affaire est révélateur.
Non seulement la fausse affaire des attachés parlementaires FN a fait long feu (*), mais c’est maintenant Martin Schulz qui se trouve en position d’accusé. D’abord visé par une plainte pour avoir violé toutes les règles de procédures du Parlement européen et pour dénonciation calomnieuse, il est pris la main dans le sac avec son propre assistant parlementaire qui travaille pour une agence de voyages !

Communiqué du Front National :
« L’assistant accrédité de Martin Schulz, Herbert Hansen selon le site du Parlement européen, conjuguerait tourisme et socialisme depuis la région d’Aix la Chapelle.
A la différence d’un assistant local, un assistant accrédité doit être basé sur l’un des trois lieux de travail du parlement européen, à Bruxelles, Strasbourg ou Luxembourg.
En lire plus …

9 commentaires

Parlement européen : Philippe Loiseau défend la traçabilité de viande

Image de prévisualisation YouTube

Philippe Loiseau, député de notre Région au parlement européen, est intervenu sur la traçabilité de la viande, pour défendre à la fois le consommateur et les éleveurs français. 

L’actualité de vos élus régionaux en vidéo.

Image de prévisualisation YouTube

Dorénavant, vous retrouverez après chaque session plénière régionale, une courte vidéo de 5 à 10 minutes qui reprendra certains points abordés par l’assemblée. Plus d’information sur le site des élus du Front National de la Région Centre-Val de Loire.
Michel Chassier, Président du groupe FN et conseiller régional de Loir-et-Cher au sein de cette assemblée s’est exprimé au sujet du contrat de Plan Etat-Région pour la période 2015-2020.

 

2 commentaires

Traité transatlantique : la gauche fait son cinéma au Conseil régional.

TaftaComme ils le font régulièrement en fin de séance, les groupes de la majorité au Conseil régional (Socialistes, Communistes et Europe-Ecologie les Verts) ont présenté un « voeu » contre le mécanisme d’arbitrage prévu par le traité transatlantique (TAFTA).
Un voeu à minima, d’ailleurs totalement hors compétences. Le Front national combat ce traité à Paris comme à Bruxelles, et pas seulement le mécanisme d’arbitrage, qui n’en constitue qu’un élément. Ce voeu est donc bien l’aveu que la gauche française accepte le principe de ce traité, en demandant seulement quelques amendements.
Michel Chassier est intervenu au nom du Groupe Front national, en soulignant la référence à Jean-Claude Juncker, élu président de la Commission européenne avec l’appui des élus socialistes.
Mais surtout le président du Groupe FN a relevé les contradictions de la gauche, dont plusieurs intervenants avaient critiqué notre position quelques instants auparavant lors d’un débat sur les fonds « européens ».
En lire plus …

3 commentaires

L’Européisme tue l’agriculture française

agriculteurs europeLes agriculteurs de la FDSEA du Loir et Cher découvrent avec Florent Leprêtre, leur président départemental, que l’Européisme les tue avec les normes européennes. Ils découvrent que les lois ne sont pas faites par les élus mais par des groupes de pression qui agissent pour le compte de groupes de l’industrie agroalimentaire.
Les agriculteurs sont « en colère et abattus » (la Nouvelle République 6/2/2015) face à ce déferlement de normes qui les obligent à passer plus de temps devant leur bureau que sur leur tracteur. Avec la certitude qu’ils seront toujours pris en défaut ou accusés par le SYSTÈME. Ils n’en peuvent plus.
Les normes européennes sont une arme de guerre mortelle.
Nicolas Ravailhe, qui n’est ni élu ni agriculteur mais juriste, spécialiste des arcanes du parlement européen, est venu leur expliquer la situation et comment il fallait procéder. D’après lui, depuis 1987, « l’Europe est une zone de guerre économique au sein d’un espace unique, et les normes sont les armes de cette guerre. C’est du business, de la régulation économique. C’est en amont qu’il faut agir. Il faut donc être soi-même à l’origine de la norme, pour qu’elle serve nos intérêts et pas ceux des concurrents. »

En lire plus …

Blois : les joies de l’immigration choisie ou le laxisme de notre Justice.

palaisdejusticeblois.jpegLes audiences du tribunal sont la radiographie de notre société. Elles montrent la réalité des maladies qui la rongent. La semaine dernière comparaissaient à Blois Artur et Konsuello, une lettone et un polonais, un couple de concubins qui s’étaient battus à coups de poêle à frire et de matraque télescopique. Rien que de très banal, diraient certains.
Mais que faisait en France Artur dont le casier cumulait 10 ans de prison  ? Pourquoi n’a-t-il pas été refoulé à la frontière ?
La réponse à cette question se trouve malheureusement dans les traités européens, approuvés depuis 30 ans par l’UMPS, mais il est difficile de comprendre qu’un ressortissant européen ne soit pas contraint à exécuter sa peine dans son pays d’origine.
Cette peine de 10 ans a fait dire à l’accusé qu’en France « les policiers sont plus gentils qu’en Pologne ». Le juge a complété cette réflexion en glissant que « les magistrats aussi étaient plus gentils et qu’il comprenait que le prévenu soit mieux en France ». (la Nouvelle République du 2/2/2015).
En lire plus …

4 commentaires

Chômage : nouvelle hausse en novembre, pas d’espoir pour 2015.

EurochomageSouvenez-vous, c’était il y a un an, François Hollande avait prédit l’inversion de la courbe du chômage pour la fin de 2013.
Malheureusement, malgré tous les efforts pour « arranger » les statistiques, malgré les emplois aidés et autres stages « parking », le nombre des demandeurs d’emploi n’a cessé de progresser encore en 2014, et l’INSEE est pessimiste pour 2015.
En région Centre, le nombre des chômeurs de catégorie ‘A’ augmente de 1,1% en novembre, 0,7% en Loir et Cher (+4,6% sur un an). Source DIRECCTE Centre.
On note une fois encore que c’est le chômage des plus de 50 ans qui augmente le plus, alors que paradoxalement on demande de cotiser plus longtemps.
Il faut savoir en outre que sur 17011 sorties des statistiques de Pôle emploi en région Centre, seulement 2916 correspondent  à des « reprises d’emploi déclarées« , soit 17,1%, le motif principal étant « défaut d’actualisation » (45%).
En cette veille de Noël, nous ne pouvons qu’avoir une pensée pour toutes ces personnes en recherche d’emploi.

5 commentaires
123

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...