Archive | Loir et Cher Flux RSS de cette section

#Marine2017 : choisir la France !

Montrichard 28-04Les premières affiches officielles de Marine Le Pen ont été apposées sur les panneaux d’affichage.
Encore un coup d’avance sur Macron !

0 Commentaires

#Marine2017 : nos équipes de campagne sur les marchés.

Marché Louis XII 29-04Ce samedi matin nos équipes de campagnes étaient sur les marchés à Blois, Romorantin, Salbris et Vendôme.
Malgré un climat un peu tendu entre les deux tours, l’accueil a été très intéressant.
Si une minorité a choisi Macron, souvent par défaut et sans grande conviction, nous rencontrons énormément de gens qui nous soutiennent et nous encouragent.
Il y a ceux aussi dont le candidat au 1er tour n’a pas été qualifié. Certains ne veulent plus rien entendre et se réfugient dans l’abstention ou le vote blanc, mais beaucoup hésitent encore, et sont à l’écoute de notre message.
La campagne a pris un nouveau tournant depuis que nous sommes rejoints par Nicolas Dupont Aignan dans le cadre d’une véritable alliance.
Il est clair depuis lundi que la dynamique est du côté de Marine Le Pen.
Et le candidat du système qui se voyait déjà élu sans même faire campagne est désormais sur la défensive.

0 Commentaires

Plus de 4000 visites hier sur notre blog

graphique.jpegA l’approche du 2ème tour notre blog est consulté toujours davantage. Hier nous avons enregistré 4 069 visites sur la journée. Relayé sur les réseaux sociaux, le blog du FN41 est devenu un véritable média dont l’influence compte désormais en Loir et Cher.
Et nous reléguons très loin derrière les sites de nos concurrents.
Merci à nos lecteurs, nous allons continuer à les informer !

0 Commentaires

En panne !

En panneDepuis la soirée à la Rotonde du 23 avril, la campagne d’Emmanuel Macron ne marche pas !
Chaque jour Marine Le Pen lui vole la vedette et donne le ton de la campagne.
Lundi le chouchou des médias se reposait de sa petite soirée entre amis. Mardi on ne sait pas.
Pendant ce temps Marine était dès le lundi matin sur le marché de Rouvroy, le soir sur France 2, mardi à 6 heures du matin à Rungis, le soir sur TF1, mercredi, alors que Macron se réveillait, Marine l’a mis KO sur le site Whirlpool à Amiens, jeudi à 6 heures du matin elle était en mer avec les pêcheurs du Grau du Roi, le soir en meeting devant 5 000 personnes à Nice.
A court d’arguments, alors que Marine lui a déjà repris 3 points dans les sondages, Macron tentent une diversion en visitant Oradour sur Glane, osant utiliser les martyrs pour sa campagne électorale, incapable de seulement se tenir droit pendant l’hommage officiel.
Mais c’est peine perdue, l’événement médiatique de la journée restera le soutien sans ambigüité de Nicolas Dupont-Aignan.
Chouchou va trépigner d’impuissance, mais il va devoir s’y habituer, il ne fait pas le poids, malgré tous ses soutiens médiatiques et les crachats habituels contre le Front National.
Et comble de malchance, c’est le car affrêté par « en marche » qui tombe en panne sur l’autoroute. Tout un symbole.
Les Français commencent à se réveiller. Le 7 mai, ce sera pour beaucoup « tout sauf Macron ».

1 Commentaire

Mathilde Paris était l’invitée de la matinale de Plus FM le 25 avril.

Mathilde_PascalMathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher et candidate aux élections législatives dans la 2ème circonscription de Loir et Cher, était l’invitée de Plus FM mardi dernier.
Réécoutez l’émission en Podcast sur le site de Plus FM.

0 Commentaires

#ToutSaufMacron : pique-nique populaire et patriote à Blois.

PiqueNiqueLe collectif Tout Sauf Macron, indépendant du Front national, organise partout en France des pique-niques populaires et patriotes.
Dans la joie et la bonne humeur, à l’opposé des manifestations haineuses de l’extrême-gauche, les Français découvriront que les médias mentent : les électeurs de Marine sont des gens très sympathiques, prêts à rompre le pain et partager le vin dans une camaraderie toute franchouillarde, comme diraient nos adversaires.
A Blois le rassemblement aura lieu samedi 29 avril à 12h30 dans les jardins de l’Evêché.
Venez nombreux, en famille, avec la baguette à partager, vos sourires et vos drapeaux.

3 commentaires

#Marine2017 : en campagne à Bracieux.

Bracieux 27-04Alors que les actions se multiplient sur le terrain, une équipe de campagne était cet après–midi à Bracieux autour de nos deux élus régionaux, Mathilde Paris, candidate aux législatives dans la circonscription et Michel Chassier.
Objectif : faire du porte à porte pour s’adresser aux électeurs, en particulier à ceux qui n’ont pas voté pour Marine Le Pen au 1er tour, et en même temps diffuser un flyer annonçant la réunion publique du 29 avril à la salle des Fêtes de Bracieux.
Nous avons été suivis pendant près d’une heure par TV Tours.
L’accueil est largement positif, dans une commune où Marine est arrivée en tête au 1er tour avec 28,91% des suffrages. Mais des électeurs qui avaient chois François Fillon au 1er tour nous disent qu’ils ne voteront pas Macron, certains nous confient qu’il voteront Marine sans hésiter.
Ce qui confirme les contacts que nous avons ici ou là, y compris des personnes qui ont voté Fillon au 1er tour et qui sont venus nous proposer leur aide pour distribuer des tracts au 2ème tour !
Nous n’oublions pas non plus des électeurs qui ont pu être séduit par le verve de Jean-Luc Mélenchon, mais qui préfèrent de loin le programme social de Marine le Pen au projet de M. Macron, le candidat de la finance.
Ce que nous ressentons également, c’est un rejet de la personne du candidat Macron, prétentieux, méprisant, parfois hystérique et haineux quand il s’énerve et montre son vrai visage.
Non, M. Macron n’a pas encore gagné, il nous reste encore quelques jours pour convaincre les Français.
Merci à Gérard et Pascal qui nous accompagnaient.

0 Commentaires

#Marine2017 : les policiers vent debout contre le syndicat Alliance

Commissariat de BloisLa direction nationale du syndicat Alliance appelle les policiers à voter Macron !
La nouvelle passe mal dans les commissariats, y compris auprès des adhérents du syndicat en question, dont beaucoup de fédérations départementales refusent de relayer la consigne.
Les commentaires étaient tellement négatifs sur la page Facebook du syndicat qu’il a fallu la fermer !
En Loir et Cher aussi des policiers nous ont téléphoné pour dire leur écoeurement et leur désapprobation.
Il n’y a pas d’ailleurs que dans la police. Certains responsables de la CFDT en Loir et Cher ont refusé également de diffuser dans leur entreprise le tract de leur syndicat appelant à voter contre Marine le Pen.
Ce en quoi ils se conforme au rôle qui devrait être celui d’un syndicat indépendant des partis politiques.
Ce soutien à peine déguisé à Emmanuel Macron passe très mal auprès des salariés, qui n’ont pas besoin qu’on leur explique pour qui voter.
C’est la même chose à la CGT, dont la moitiés des adhérents votent pour Marine Le Pen, et la aussi, nous avons eu écho de discussions au sein des entreprises blésoises.
La visite de Marine Le Pen devant le site Whirlpool d’Amiens ne peut que renforcer le choix des salariés, qui n’ont pas envie de se tirer une balle dans le pied en votant Macron, le technocrate issu de la banque et des cabinets ministériels, candidat du MEDEF et du système pour poursuivre la politique de Hollande.

3 commentaires

#Marine2017 : les militants FN seuls sur le terrain ?

Sellois 26-04Blésois 26-04_3
Plusieurs équipes de collage étaient encore à l’action hier soir sur le Blésois (3 équipes), sur le canton de Chambord, en Beauce, dans le Vendômois, entre Selles et Saint Aignan (au moins 2 équipes), autour de Romorantin, Salbris etc… (liste non exhaustive, ce sont uniquement les comptes-rendus communiqués par les militants).
Nos militants étaient hier à dans le quartier des Allées et de la Pinçonnière, à Nouan le Fuzelier, dans le Vendômois, à la Chaussée Saint Victor, à Romorantin etc… pour continuer à diffuser les tracts.
Jusqu’ici, nous n’avons pas vu les équipes « en marche »… Il faut dire que l’entreprise de recyclage de M. Macron attire davantage de politiciens qui cherchent à se recaser que de véritables militants !

0 Commentaires

Loir et Cher : hausse du chômage en mars (2,2%)

Photo 8Après quelques mois de pause, en grande partie artificielle, les chiffres du chômage repartent à la hausse en catégorie au mois de mars : + 1,3%au niveau national, + 2,1% en région Centre-Val de Loire, + 2,2% en Loir et Cher (source : DIRRECTE Centre).
Les effets du plan dit des « 500 000 formations » atteignent leur limite, et en dehors du BTP on ne constate pas une véritable reprise économique.
C’est aussi le constat que la loi Macron-El Khomri n’a en rien amélioré la situation sur le marché de l’emploi, comme nous l’avions prévu.
Le quinquennat de François Hollande se termine donc sur un échec. Raison de plus de ne pas voter pour son successeur masqué.

0 Commentaires

#Marine2017 : l’affiche du 2ème tour bientôt sur les murs du Loir et Cher !

Affiche 2ème tourL’affiche du deuxième tour de la présidentielle résume bien l’enjeu du vote le 7 mai prochain : « choisir la France » contre le candidat du mondialisme.
Avec un début de campagne remarquée qui prouve que tout est encore possible.
Le candidat « en marche », qui se voyait déjà élu dans un fauteuil, a complètement raté la soirée du 1er tour et le début de campagne, et pour son retour sur le terrain il est chahuté par les ouvriers de Whirlpool qui l’accueillent aux cris de « Marine Présidente ! »
On peut espérer que la candidat du système et des banques révèle enfin son vrai visage aux Français, et que les électeurs refuse cette imposture.
Nos militants seront tous les jours sur le terrain, ils attendent avec impatience la nouvelle affiche et les nouveaux documents.

0 Commentaires

#Marine2017 : la permanence de Blois ouverte tous les jours pendant la campagne du 2ème tour.

Marine 03-04-2017Notre permanence de Blois, 31 rue du Puits Châtel, est ouverte tous les jours pendant la campagne du 2ème tour aux horaires suivants :
- du lundi (sauf 1er mai) au jeudi : 14 h – 18 h
- vendredi : 10 h – 18 h
- samedi : 10 h – 12 h

0 Commentaires

Pour la survie de notre modèle social français, pourquoi il faut voter Marine Le Pen le 7 mai

Mélenchon vs marine

Appel des syndicalistes patriotes aux salariés de France

Depuis dimanche, les urnes ont parlé : les Français auront à choisir au deuxième tour des présidentielles le dimanche 7 mai entre Marine Le Pen ou Emmanuel Macron. 

Le clivage est clair, entre le banquier Macron, le candidat de l’austérité permanente, l’homme des médias et du CAC40, du MEDEF et des libéraux-libertaires, l’agent du Système au pouvoir depuis plus de 40 ans et qui ruine notre nation et notre peuple; et d’autre part, Marine Le Pen, porte-parole de cette France du travail, des oubliés, des sans-voix, des « sans-dents » comme disait lui-même François Hollande. 

Il va donc falloir faire le bon choix, le vrai choix, pour l’avenir de notre pays et de nos enfants. Voulons-nous défendre et maintenir notre modèle social français, que nos aïeux ont bâti, parfois dans une conquête âpre et difficile, et qui in-fine nous protège, au travail, dans la vie, dans l’adversité ? Ou alors laisser s’installer à la tête du pays l’un des pires représentants de ce mondialisme ultralibéral ravageur pour nos droits sociaux, qui détruit l’emploi, la solidarité au travail, les services publics, les industries et qui provoque délocalisation, chômage de masse et misère sociale ? 

L’heure est grave et mérite réflexion, en toute lucidité, sans a priori. 

L’histoire sociale de France, c’est deux siècles de combat, de lutte sociale et syndicale, parfois si dure que certains y ont laissé leur vie. En 1936, c’est la semaine de 40 heures et les congés payés et en 1945, c’est la Sécurité Sociale, le droit des fonctionnaires, les entreprises et la notion de service public à la française, et plus récemment la retraite à 60 ans et les 35 heures. Notre modèle social français est ainsi directement inspiré du fameux programme du CNR – le Conseil National de la Résistance de l’après-guerre – à la rédaction duquel des syndicalistes libres ont participé avec des patriotes de Gauche et de Droite, tous rassemblés dans l’intérêt supérieur de la Nation, et qui fonde notre République sociale pour donner à la France les bases de sa prospérité et apporter le bien-être à son peuple. 

Des fondements de la nation que jamais Marine Le Pen ne remettra en cause ! 

En digne serviteur de l’Union Européenne, Emmanuel Macron achèvera ce que le MEDEF et les puissances d’argent lui ont commandé : « libérer le travail », comprendre en finir avec le Code du Travail, dernier rempart de défense pour les salariés. Emmanuel Macron, c’est la volonté de déstructurer et « ubériser » le monde du travail, c’est la déréglementation à outrance et la perte de tous repères sociaux. C’est surtout rien pour la préservation de notre économie, de nos industries, de nos emplois, c’est la souffrance au travail qui va se généraliser et le chômage de masse qui continuera d’augmenter. Nous avons déjà vu à l’œuvre cet ultralibéral, ce banquier individualiste. Il fut en effet l’instigateur en personne de la Loi El-Khomri-UE-MEDEF, loi profondément injuste socialement, inefficace économiquement, et véritable déclaration de guerre au monde du travail, aux salariés, à cette France qui se lève tôt et nourrit l’économie du pays. 

C’est pourquoi le cercle Front syndical a combattu cette infâme loi de toutes ses forces, dans les syndicats où nous sommes présents, dans la rue, dans les usines et les ateliers, dans les bureaux, partout sur nos lieux de travail, parce que nous sommes des syndicalistes responsables et que nous savons mener le combat contre les injustices sociales et politiques, sans parti pris idéologique, dans l’intérêt supérieur de ce que nous croyons être juste. 

Oui, notre modèle social est gravement menacé avec Emmanuel Macron, et le monde du travail n’a rien à gagner avec lui ! 

Pendant les mouvements contre la Loi El Khomri, au-delà des étiquettes politiques des uns ou des autres, nous nous sommes retrouvés tous ensemble dans l’action, dans et avec nos syndicats, CGT, FO, SUD, FSU, et parfois des militants CFDT et CFTC en rupture de ban. Le 23 avril, certains ont voté Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon, ou pour d’autres candidats. Après le deuxième tour, nous retournerons dans nos usines, ateliers, bureaux, reprendre notre travail et notre activité syndicale, au côté des uns et des autres. Mais notre combat syndical sera rendu extrêmement difficile si Macron est élu le 7 mai prochain, faisant même craindre un désordre social sans précédent. 

Le cercle Front syndical, dans ses différents communiqués, a toujours expliqué en quoi la politique de l’Union Européenne était une catastrophe pour le monde du travail et pourquoi nous considérions que la défense et la préservation du modèle social français passait par la défense de l’État-nation. C’est donc pourquoi nous avons soutenu la candidature de Marine Le Pen à l’élection présidentielle. 

On peut ne pas être en accord avec toutes ses propositions, cependant parmi les 144 engagements, nombreux sont ceux qui vont dans le sens de l’intérêt des salariés : abrogation de la Loi Travail (Loi Macron/El Khomri), de la directive des travailleurs détachés, retraite à 60 ans avec 40 annuités, maintien des 35 heures, défiscalisations des heures supplémentaires, et aucune mesure ne vise à priver les travailleurs de leurs droits sociaux. 

Notre responsabilité est donc grande : on ne peut pas, si l’on est attaché à la défense des intérêts matériels et moraux des salariés, laisser un fossoyeur du monde du travail à la tête du pays. 

Nous ne pouvons pas permettre d’avoir un chef d’État qui balaiera plusieurs siècles d’histoire et de conquêtes ouvrières et sociales en France. 

Emmanuel Macron c’est la France soumise au diktat des puissances d’argent et du MEDEF ! 

C’est pourquoi le cercle Front syndical appelle l’ensemble des syndicalistes, les salariés, ceux qui se reconnaissent dans la Gauche sociale, mais aussi les Insoumis, à ne pas ajouter leur voix au concert des naïfs, des rentiers et des éternels politicards recyclés sans vergogne dans le grand chaudron oligarchique « Macron ». 

Il en va de notre avenir, celui de salariés dignes et droits, celui de nos enfants, mais aussi pour la mémoire de nos pères et grands pères qui se sont battus pour obtenir des conquêtes sociales et qui font que la France est une République, une et indivisible, sociale et laïque.

L’article est publié également sur le site de Riposte Laïque

 

Dominique Bourse-Provence, syndicaliste exclu de la CFDT, Président du cercle Front syndical, Secrétaire départemental du FN94, Conseiller régional d’Île de France 

Laurent Bras, syndicaliste, Secrétaire général du cercle Front syndical, Secrétaire départemental adjoint du FN41

2 commentaires

#Marine2017 : le Loir et Cher en Bleu Marine !

Saint Aignan 26-02Les militants ne lâchent rien : nouveaux collages hier soir et ce matin. Dans la journée plusieurs actions sont prévues : porte à porte, boîtage, affichage.
Pour empêcher l’élection d’Emmanuel Hollande il faut tout faire pour que les Français ouvrent les yeux !

0 Commentaires

En marche piétine, les militants #Marine2017 sont déjà partout sur le terrain.

Vendôme 25-04Affichage dans le Vendômois le 25 avril.
Nouvelle journée de campagne pour nos militants, en Sologne (Lamotte-Beuvron et Chaon), dans le Vendômois, le canton de Saint Aignan, la Beauce, le Blésois… Et les équipes sont reparties ce soir.

Deux réunions de campagne avaient lieu ce mardi soir à Blois et à Vendôme afin de préparer les prochaines actions.
Le calendrier de campagne des 3 prochains jours a été communiqué à la presse, et la campagne va s’intensifier encore la semaine prochaine.
Macron ne semble pas encore avoir bien réalise ce qui l’attend. Tous les Français qui n’avaient pas encore découvert son programme, parce qu’au premier tour ils avaient déjà fait leur choix en fonction de leurs habitudes politiques vont découvrir son programme avec effroi. 
A nous de les convaincre avec une question toute simple : auriez-vous voté pour reconduire Hollande à l’Elysée ? Non ? Alors dites-vous bien que Macron, c’est Hollande en pire.

Réunion à Vendôme le 25 avril.Réunion 3C 25-04

1 Commentaire

#Marine2017 : procurations pour le 2ème tour.

Procurations

Les demandes de procurations pour le 2ème tour nous arrivent (5 dans le journée d’hier, déjà 4 ce matin !).
Nous les traitons le plus rapidement possible, et nous demandons à tous les électeurs qui ne pourront pas votre le 7 mai de faire leur demande dès maintenant.
Pour le premier tour, nous avons reçu les dernières demandes le vendredi après-midi, et pour certaines il était déjà trop tard.
Pas une seule voix ne doit manquer le 7 mai à Marine Le Pen, n’attendez pas si vous avez besoin d’une procuration !
Cliquez sur l’image pour faire votre demande de procuration.

0 Commentaires

Conseil municipal de Blois : Marc Gricourt est-il en train de se tirer une balle dans le pied ?

Elus FN Blois
Vos élus FN : Michel Chassier, Mathilde Paris, Jean-Louis Berger, Miguel de Peyrecave.
Ambiance un peu particulière hier soir au conseil municipal de Blois.

Le maire, Marc Gricourt a fait preuve d’une certaine retenue après lé défaite cuisante de son candidat, Benoît Hamon.
En face de lui certains de ses adjoints avaient déjà choisi Macron au 1er tour, tandis que élus de sa majorité soutenaient Mélenchon.
Du côté de l’opposition, Jacques Chauvin était aussi dans le camp des perdants, alors que Véronique Reineau qui siège dans le même groupe s’était déjà ralliée à Macron.
Aujourd’hui, presque tous sont peu ou prou obligés de se mettre « en marche », même si c’est en traînant les pieds. Ce qui est loin loin de garantir le succès de l’héritier de François Hollande qui a peut-être fêté sa victoire anticipée un peu tôt et de manière indécente, en compagnie de vedettes du show-bizz dans le très sélect restaurant « la Rotonde ». Un remake de l’affaire du Fouquet’s…
Baisse des dotations : Marc Gricourt est-il en train de se tirer une balle dans le pied ?
Intervenant sur la décision modificative n°2 au budget 2017, Michel Chassier a constaté qu’un fois de plus la Ville était contrainte d’anticiper, par un emprunt « fictif » le résultat de l’exercice 2016 qui ne sera inscrit qu’en juin dans le budget courant.
Ce qui traduit la situation tendue des finances municipales. Marc Gricourt avait souligné par deux fois dans la présentation du rapport l’impact de la baisse des dotations, annonçant qu’une partie de l’excédent 2016 serait conservée en réserve de trésorerie au cas où les baisses de dotations se poursuivraient.
Ce à quoi Michel Chassier a répondu que l’un des deux candidats qui reste en lice pour le 2ème tour prévoyait de poursuivre cette baisse des dotations, voire de supprimer la taxe d’habitation, ce qui aggraverait encore la situation des communes.
En conclusion l’élu FN s’est étonné de voir le maire de Blois soutenir malgré tout ce candidat, au détriment des intérêts de la ville.
« C’est qu’il y a d’autres critères qui orientent mon choix » a simplement répondu le maire de Blois.
Restauration scolaire et municipale : des frais divers en forte augmentation.
Si le nombre de repas servis augmente de 3,88%, les frais généraux augmentent de 6,90% et les « charges diverses » de 28,31%. Au total ces frais, y compris les « frais de siège » représentent 37,5% des dépenses, davantage que la masse salariale.
Miguel de Peyrecave a demandé logiquement une explication, mais pour le maire, tout cela est normal.
Notre élu a également souligné que le gaspillage demeure important, il serait important de luttre plus efficacement contre ce phénomène.
Economies budgétaires sur la petite enfance.
De longues explications ont été avancées pour justifier la fermeture de la crèche familiale. Mais le rapport ne parvient pas à cacher la raison essentielle : faire des économies, en l’occurrence 220 000 euros, sur le budget de la Ville.
Mathilde Paris est intervenue pour critiquer cette décision qu’elle estime précipitée, sans qu’une étude sérieuse ait été réalisée. La Ville prétexte une diminution de l’effectif, mais il semble que depuis quelque temps rien ne soit fait pour le faire connaître, et le guichet unique envoie prioritairement les familles vers l’accueil collectif. Quand on veut tuer son chien…
Au final, 13 assistantes maternelles perdent leur emploi, certaines se verront proposer des solutions de reclassement, mais des licenciements sont envisagés.
On se souvient qu’il y a deux ans, la Ville avait déjà supprimé des postes d’assistantes dans les écoles maternelles (ATSEM) pour les mêmes raisons budgétaires.
Par contre, les subventions aux Chato d’O, à la Scène Nationale ou à la Fondation du Doute restent intouchables, même en période de rigueur budgétaire. Question de choix !
Nos élus sont intervenus également sur d’autre dossiers, comme le nouveau règlement du Conseil des jeunes qui repousse l’âge limite de 25 à 29 ans, et curieusement ne parle pas de la parité. Serait-elle mal perçue par certains « jeunes » ?

4 commentaires

#Marine2017 : les militants sont repartis sur le terrain !

Vendôme 24-04Vallée du Cher 24-04

Dès dimanche soir, après la soirée du résultats, les militants sont repartis avec des affiches et des tracts pour reprendre aussitôt la campagne.
Et nos équipes sillonnent le département du nord au sud.
Nous communiquerons rapidement un calendrier de campagne pour la semaine.

0 Commentaires

#Marine2017 : grand meeting à Villepinte le 1er mai

post_twitter_paris_villepinteMarine Le Pen tiendra un grand meeting le 1er mai à 12 heures au Parc des Expositions à Villepinte.
Car au départ de Vendôme et de Blois, inscriptions auprès de fn41@frontnational.com
Des solutions de transport sont prévues également de Romorantin et Salbris.

15 commentaires

#Marine2017 : réunion publique avec Bernard Monot le 29 avril à Bracieux.

Affiche Réunion Publique Bernard MONOTDans le cadre de la campagne pour le 2ème tour de l’élection présidentielle, Bernard Monot tiendra une réunion publique à Bracieux samedi 29 avril à 17 heures.
Bernard Monot conseiller de Marine Le Pen pour les questions économiques et monétaires est issu de la société civile. C’est un praticien des marchés financiers et un spécialiste de l’analyse des risques opérationnels. Il a notamment travaillé chez un administrateur judiciaire, Natixis, Allianz (ex AGF) et HSBC (ex CCF), avant de rejoindre la Caisse des dépôts et consignations.
Ses compétences professionnelles vont de l’analyse économique à la gestion financière des entreprises, en passant par la stratégie d’investissement, l’actuariat, l’économétrie et la gestion actif-passif.
Il saura donc répondre, tout en se mettant à la portée du public, aux questions que chacun peut se poser sur l’euro, puisque nos adversaires vont essayer de faire peur aux Français sur cette question.
Venez nombreux pour entendre l’avis d’un vrai spécialiste, l’un des seuls a avoir prévu en juin 2008 la crise qui allait éclater en septembre.

0 Commentaires

#Marine 2017 : merci !

C-Fx46hXUAAbMEYAvant d’analyser en détail tous les résultats du Loir et Cher, je tiens, au nom de Marine Le Pen et du bureau départemental, à remercier les 48 662 électeurs de Loir et Cher qui ont fait confiance à notre candidate et l’on placée en tête au 1er tour dans le département avec 25,12% des suffrages exprimés.
Comme en 2012, le Loir et Cher arrive en tête des 6 départements de la Région Centre-Val de Loire, où Marine le Pen arrive également dans tête, comme dans 8 régions sur 13 et dans 47 départements !
Nous voyons aujourd’hui les représentants locaux de l’UMP-LR et de l’UDI trahir leurs électeurs en appelant à voter pour le successeur de Hollande, de la même manière que le PS avait trahi ses électeurs en retirant leurs listes aux régionales de 2016 dans 3 régions.
Dans cette campagne du 2ème tour qui commence, rien n’est joué contrairement à ce qu’annoncent déjà les médias.
18119558_1288659034585671_3831050586762333496_nNous appelons tous les Français, au-delà des appareils politiques, à se rassembler derrière la candidature de Marine Le Pen contre le candidat qui renie l’histoire de France, qui est et qui restera la marionnette du système.
Vous trouverez tous les jours sur notre blog des argumentaires et le rappel des propositions de notre candidate.
Vous pourrez également poser vos questions.
Nous avons deux semaines tout à peine pour faire comprendre à nos compatriotes la nature de l’enjeu et démasquer l’imposture Macron.
Nous comptons aussi sur votre aide pour diffuser le message.

2 commentaires

Marine Le Pen en tête en Loir et Cher.

C-H0sjBXoAMtmhBNous détaillerons dans la journée tous les résultats de Loir et Cher, mais ce qui est certain c’est que Marine Le Pen est arrivée en 1ère position sur l’ensemble du département.
Merci à tous les électeurs qui lui ont fait confiance, merci aux militants qui ont permis d’atteindre ce beau résultat.
Michel Chassier sera ce matin à 8 heures sur Plus FM pour commenter ces résultats et parler du second tour.

1 Commentaire

1er tour : participation importante ce matin en Loir et Cher

Blois Quinière

Mise à jour : à midi, le taux de participation au premier tour de l’élection présidentielle s’élève à 29,92 % en Loir-et-Cher. C’est moins qu’en 2012 à la même heure (33,20 %) mais quasiment identique au taux observé en 2007 (29,80 %) (la Nouvelle République à 12 h 22).

Nous n’avons pas encore les chiffres officiels de la participation à midi, mais nos délégués notent une forte affluence dans les bureaux de vote (ici à Blois).

0 Commentaires

1er tour : c’est parti !

carte électoraleLes opérations de vote ont débuté à 8 heures ce matin en Loir et Cher.
Nos délégués sont à l’oeuvre dans de nombreux bureaux pour la surveillance du scrutin.
On nous signale déjà une participation de 30% à 10 heures du matin à Souesmes !
Nous vous rappelons que cette fois tous les bureaux de vote du département seront ouverts jusqu’à 19 heures (voir les conseils pratiques donnés hier sur notre blog.)

0 Commentaires

1er tour : comment voter en Loir et Cher.

urne voteNous vous rappelons que tous les bureaux de vote de Loir et Cher sont ouverts dimanche de 8 h à 19 heures.
L’électeur doit se présenter au bureau de vote qui lui est indiqué sur sa carte électorale.
Pour voter, l’électeur doit être inscrit sur la liste électorale du bureau de vote où il se présente. Il doit nécessairement présenter une pièce d’identité, quelle que soit la commune.
Toutefois il est admis dans les communes de moins de 1000 habitants que le président du bureau puisse ne pas demander de pièce d’identité aux personnes qu’il connaît.
Point particulier : si le port d’un voile ne permet pas de vérifier l’identité de la personne, le président doit demander à celle-ci de le retirer pour vérifier son identité. La personne pourra ensuite si elle le souhaite, remettre son voile pour la suite des opérations électorales, sous réserve des dispositions de la loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans les lieux publics, précisées par la circulaire n°2010-1192 du 11 octobre 2010.
Dans toutes les communes, l’absence de carte électorale n’empêche pas de voter, mais elle nécessite des vérifications portant sur le lieu de vote de l’intéressé.
Dans chaque bureau, vous devez trouver sur une table l’ensemble des bulletins de vote des 11 candidats disposés dans l’ordre du tirage au sort (marine Le pen doit être en n°2).
Pour plus de précisions, vous pouvez consulter le site du ministère de l’Intérieur, rubrique « élections », « comment voter ».
En cas de difficulté, n’hésitez pas à vous renseigner (06 65 86 47 41). De même, nous vous invitons à nous signaler toute anomalie dans un bureau de vote (affiche officielle dégradée, bulletins présentés dans un ordre différent, absence de contrôle des identités etc…)

0 Commentaires
12345...141

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...