Archive | La Beauce Flux RSS de cette section

Eoliennes : les protestations se multiplient, le gouvernement les ignore.

fondation éolienneLa face cachée des éoliennes : 300 à 400 m3 de béton et 30 à 45 tonnes de ferraillage pour un une éolienne de 2 MW.
Un nouveau projet de parc éolien suscite la colère des habitants de Saint Anne, près de Vendôme, qui en subiront les nuisances tandis que la commune voisine de Villerable bénéficiera des avantages financiers.

Les opposants ont manifesté vendredi dernier lors des voeux du maire de Villerable (la Nouvelle République du 24/01/2019).
Le débat n’est pas nouveau et plusieurs projets font débat en Loir et Cher, qu’il s’agisse de la Beauce ou de la vallée du Cher.
Comme un peu partout en France, les défenseurs des paysages et de l’environnement protestent contre des implantations ou bien trop proches des habitations, ou bien qui portent atteinte à des sites remarquables comme face au massif du Canigou dans les Pyrénées ou près de l’île de Noirmoutier.
Derrière ce forcing, la volonté du gouvernement de multiplier par 2,5 les capacités de production d’électricité des éoliennes, les faisant passer de 6 à 15% de l’électricité produite dans le mix énergétique français d’ici 2028.
Un choix contestable, qui ne ferait qu’augmenter le prix de l’électricité payée par les Français, tout en nécessitant la construction de centrale thermiques d’appoint pour parer aux aléas de production.
Mais devant le « vent de fronde » soulevé par ces projets, le gouvernement a l’intention de passer en force.
En effet, pendant qu’il encourage le grand faux débat national, il a décidé de supprimer dans certaines régions, une autre forme de consultation : les enquêtes publiques (France Info 23/01/2019).
Ce sera cas pour la Bretagne et les Hauts de France, avant de généraliser la mesure.
Pourtant le gouvernement avait interrogé les citoyens sur internet. Résultat : 3 avis en faveur de la suppression de l’enquête publique, 2768 contre. Cette procédure consultative n’a pas empêché le décret d’être promulgué.
C’est comme le grand faux débat : « cause toujours, je décide ».
N’en déplaise à Charles Fournier, vice-président de la Région Centre-Val de Loire, la démocratie dite « participative » est un leurre.

2 commentaires

Mer : la majorité municipale se divise sur le budget.

Olivier Besnard 10-2015Olivier Besnard, élu Mer Bleu Marine.
Le budget 2019 a été vivement débattu mardi soir au conseil municipal.

Pour le groupe d’opposition Mer Bleu Marine (Rassemblement national), c’est Olivier Besnard qui est intervenu pour souligner le flou des comparaisons  avec 2018 en raison de transferts de compétences qui ne sont pas évalués en charges et recettes, ce que confirme le Maire, Raymond Gervy.
Par ailleurs, l’élu RN a pointé une une situation financière qui se dégrade, avec une épargne nette négative (- 156 000 €) et une capacité de désendettement qui passe à 11,6 années. La ville n’a plus aucune capacité d’autofinancement et doit emprunter pour financer les investissements.
Pour financer 3 505 000 € d’investissements (hors remboursement de la dette) il faut emprunter  3 405 000 €, ce qui montre aussi que la Ville ne parvient pas à obtenir beaucoup de subventions du Département et de la Région.
C’est pareil pour la Gendarmerie, avec 1 453 800 € d »emprunt, et aucune subvention du département.
Un élu de la majorité (?) à proposer un amendement contre les travaux de l’avenue Maunoury, qui a recueilli 12 voix (15 contre, 2 blancs).
Pour le vote du budget, la majorité a de nouveau explosé  : 15 pour, 9 contre, 5 abstentions. Rappelons que la majorité actuelle compte officiellement 22, élus, la gauche 4, le RN 3.
Olivier Besnard est également intervenu au sujet des vélos électriques, indiquant qu’il était difficile de surveiller les personnes qui vont en bénéficier et qui pourraient le revendre immédiatement après avoir reçu la prime. De même, que se passerait-t-il si le vélo ne fonctionne pas correctement et doit être remplacé les 3 ans du contrat ? Le maire a dû admettre que cela n’avait pas été envisagé, qu’il chercherait une réponse. Où doit-on recycler les batteries de ces vélos car il ne faut pas oublier qu’après 100 à 150 charges les batteries sont mortes et que les déchetteries dans leurs ensemble ne les récupèrent pas.
En résumé une ambiance très morose parmi les membres de la majorité, cela sent vraiment la fin de règne !

Gilets jaunes : grosse mobilisation en Loir et Cher.

46438416_1928157987487586_3707121676316573696_n46468112_10210599971994974_3526467307373068288_n 46422806_2472093252831092_4348652931206086656_n

Difficile de savoir à cette heure encore combien il y a eu de manifestants en Loir et Cher, certains parlent de 2500 (*).
Les actions allaient du blocage à certains moments de la journée sur l’axe nord-sud de Blois aux barrages filtrants ou au simples manifestations statiques comme au rond-point de Chouzy sur Cisse.
A Romorantin il y avait même des tracteurs venus se joindre aux manifestants.
Nos amis étaient présents à Blois, Mer, Noyers-Saint-Aignan, Onzain, Chouzy, Romorantin, Vendôme…
Partout un très bon accueil, y compris pour nos élus présents, qui sont reconnus comme les seuls ayant un discours cohérent sur la taxation des carburants, contrairement à Mélenchon qui, lors de la présidentielle, se voulait champion de l’écologie, ou encore les Républicains, à l’origine de la taxe « Grenelle » sous Sarközy…

Mise à jour du 19/11 : le chiffre communiqué par la Préfecture est de 3 600 participants.

2 commentaires

Mer et la petite Beauce : une insécurité au quotidien.

Gendarmerie MerL’insécurité, le saccage des équipements publics, les dégradations sur les propriétés et les biens privés, les vols, les incivilités ne sont pas l’apanage des grandes villes.
Nouvel exemple à Mer ou 14 véhicules ont été l’objet de vols à la roulotte et dégradés (la Nouvelle République du 7/11/2018).
Mardi la Gendarmerie a fait distribuer un appel à témoin dans les boîtes aux lettres.
Espérons que les coupables soient et identifiés et les victimes indemnisées.
Le phénomène touche aussi les communes de la petite Beauce.
A tel point que Maves, 660 habitants, va bientôt installer 9 caméras pour améliorer la sécurité des personnes et notamment des biens municipaux qui sont régulièrement vandalisés et font l’objet de dégradations et vols…
Les élus Mérois du Rassemblement national expriment leur soutien aux victimes et demandent au Préfet de Loir de Loir et Cher que les forces de l’ordre disposent des moyens nécessaires pour mener leur mission de protection des populations.
Cela nous semble plus urgent pour nos compatriotes que l’accueil des migrants.  

Un nouvel élu Mer Bleu Marine.

J-C PerthuisSuite à la démission de Sophie Boulaigre qui a quitté le département, c’est Jean-Claude Perthuis, suivant sur la liste, qui a été officiellement installé lors du dernier conseil municipal.
Ancien cadre de fonction publique hospitalière et responsable syndical, il s’était investit lors de la campagne des municipales de 2014.
Il est désormais adhérent de Rassemblement national.
Au service des Mérois avec Olivier Besnard, Robert Krysik et toute l’équipe Mer Bleu Marine, il prépare déjà l’échéance de 2020. 

3 commentaires

Démissions en série chez les maires et les élus municipaux : un manque de reconnaissance ?

41335361_2343629072344178_5028257490626674688_nNos élus sur le terrain : ici Olivier Besnard à Mer.
Le Loir et Cher n’échappe pas à la règle. Plus de 17 maires ont démissionné depuis leur élection en 2014, ainsi que plusieurs dizaines de conseillers municipaux, en dehors des cas de décès, de changement de domicile ou de non-cumul des mandats suite à une autre élection.

L’ampleur du phénomène, qui a touché 1021 maires en France depuis 2014, est souligné par un article signé Adrien Planchon dans la Nouvelle République du 10/09/2017.
Il cite le maire sortant de Bracieux, dont la démission a provoqué une élection partielle, qui considère que les maires sont « trop peu reconnus ».
On pourrait ajouter qu’ils voient leurs finances mises à mal par les décisions de l’Etat, leurs compétences réduites par les intercommunalités, sans parler des pressions du représentant de l’Etat pour les pousser à fusionner avec des communes voisines.
Malgré tous les démentis, il est évident que l’objectif des gouvernements depuis plus de 30 ans est la mort des communes telles que nous les connaissons.
Elles constituent pourtant l’échelon le plus pertinent de la démocratie de proximité, que certains voudraient remplacer par une « démocratie participative » encadrée.
Le Rassemblement national a toujours défendu l’échelon communal et le principe de libre administration des collectivités.
En lire plus …

1 Commentaire

C’est la rentrée politique en Loir et Cher.

collage Blois 08-2018Notre blog a marqué une pause au mois d’août, mais nos militants sont restés actifs sur les réseaux sociaux… et sur le terrain !
Collages et distribution de documents ont eu lieu tout l’été, notamment en Beauce et la semaine dernière dans le Blésois.
Nous reviendrons ces jours-ci sur les principaux événements locaux du mois d’août.
Le bureau départemental se réunira le 7 septembre.
Nous reviendrons aussi sur la tentative d’assassinat judiciaire du Rassemblement national et sur notre riposte.
A l’heure où partout en Europe les faits nous donnent raison, l’heure est plus que jamais au rassemblement et au combat !

Canton de Beauce : plus de 2000 € de dons recueillis.

Olivier BesnardL’appel de notre présidente, relayé par la Fédération et les réseaux sociaux, a été entendu.
Plusieurs adhérents nous ont contacté pour faire un don, beaucoup l’ont fait directement en ligne.
Dans le canton de Beauce, Olivier Besnard a pris l’initiative de récolter les dons pour les transmettre au siège. Plus de 2000 € ont été recueillis, ce qui est remarquable, car nos adhérents sont souvent des gens modestes, à la grande différence des donateurs de la campagne de Macron.
Au  niveau national la souscription est déjà un succès, mais le Rassemblement national à encore besoin de vous.
Vous pouvez nous aider en faisant un don sur le site  alertedemocratie.fr.
Et au niveau local, toutes les initiatives sont les bienvenues.
Bravo à l’équipe du canton de Beauce !

Vos élus Rassemblement national au travail.

DgSzMdJWsAA8-EvVoici les dossiers qui seront examinés mors de la prochaine session plénière à la Région !
La fin du mois de juin est traditionnellement chargée pour les élus locaux : c’est l’heure du vote des comptes administratifs, autrement dit le bilan de l’année écoulée, en plus des délibérations habituelles.

Et cette année pour le collectivités les plus importantes il faudra aussi trancher la question de la contractualisation budgétaire imposée par le gouvernement : la signer ou pas. En Loir et Cher cela concerne le Département et la Ville de Blois.
Et contrairement à ce que tentent de vous faire croire trop souvent les médias nationaux, les élus du Rassemblement national travaillent sérieusement et sont bien présents dans les assemblées.
Ce sera le cas lundi soir à Blois, mardi 26 à Mer, mecredi 27 à Romorantin, jeudi 28 à la Communauté de communes beauce-Val de Loire, etc…
Et le Conseil régional, après la commission permanente du 22 juin se réunit en session plénière sur deux jours, les 28 et 29 juin.
Vos élus travaillent déjà sur les dossiers, reçu parfois tardivement dans certaines communes (le délai réglementaire est de 5 jours francs).
Rappelons que toutes ces réunions sont publiques et que vous pouvez y assister.

Toujours plus de migrants en Loir et Cher : Macron a encore menti aux Français.

migrants 25102016 01 f

30 logements réquisitionnés par le Préfet à Blois en octobre 2016, 125 de plus sont prévus. Combien au total ? (image d’archives FN41)

La loi « asile et immigration » avait provoqué des cris d’orfraie du côté de la gauche et de l’extrême-gauche, allant jusqu’à provoquer des vapeurs chez certains députés « en Marche », où en plus des « godillots » il y a aussi quelques « babouches ».
Cette indignation, réelle ou feinte ne pouvait que servir le tandem Collomb-Macron, dont les Français ont pu croire qu’ils allaient durcir la politique d’asile et d’immigration.
Bien sûr, c’est exactement le contraire.
Cette loi était destinée à faire croire aux Français qu’il y aurait désormais un contrôle plus strict, pour mieux leur faire accepter les quotas de réfugiés qui nous sont imposés par Bruxelles, en plus de ceux qui de toutes façons entrent clandestinement.
Ainsi pour le seul département de Loir et Cher, le Préfet annonce la mise à disposition de 125 logements supplémentaires pour accueillir les familles en sortie de CADA (centres d’accueil de demandeurs d’asile) et ceux qui arrive « via la plateforme nationale », autrement dit des migrants en situation irrégulière que l’on réparti sur le territoire pour désengorger Calais ou Paris.
Et comme il est précisé dans l’article (la Nouvelle République  du 26/05/2018) les places ainsi libérées en CADA seront aussitôt occupées par de nouveaux arrivants.
En lire plus …

1 Commentaire

Marine le Pen en Loir et Cher : la dynamique est relancée.

DO69R7DWsAEka-1Romorantin-Lanthenay : Marine répond aux question des adhérents.
Dans le cadre de sa tournée des Régions pour la refondation, Marine Le Pen tenait sa 6ème étape aujourd’hui en Loir et Cher.

Un étape qui coïncidait avec la réception par tous les adhérents du fameux questionnaire dont chacun reconnaît qu’il s’agit d’un véritable exercice de démocratie interne peu commun dans les partis.
Après une conférence de presse et une réunion de travail à huis-clos particulièrement riche avec les Secrétaires départementaux de la Région et leurs adjoints, Marine le Pen avait rendez-vous avec les adhérents à la Fabrique Normant pour un déjeuner-débat.
Intervenant dès son arrivée pour présenter les grandes lignes de la refondation qu’elle entend conduire afin de tirer les enseignement des présidentielles, elle devait ensuite répondre longuement aux questions des auditeurs.
On a vraiment pu sentir combien le courant passait avec les adhérents. Ceux qui avaient un instant pu être découragés ont été pleinement rassurés, ils ont retrouvé la confiance.
Ils ont bien compris que le Front National était plus que jamais tourné vers l’avenir dans l’intérêt de la France et des Français.
Nous y reviendrons ces prochains plus en détail, mais ce soir nous pouvons dire merci à Marine et bravo à toute l’équipe d’organisation.
Pour l’anecdote, la grande mobilisation de l’extrême gauche a rassemblé un dizaine de personnes, plutôt dépitées devant le succès de notre réunion.
Les forces de l’ordre et le DPS ont permis que tout se déroule dans le calme, en toute sérénité.

2 commentaires

Blois, Mer, Vineuil : un important trafic de drogue démantelé.

drogueBien qu’ils n’aient pas toujours les moyens de mener leurs missions, policiers et gendarmes font régulièrement la preuve de leur efficacité.
C’est le cas en Loir et Cher où les policiers de Blois ont mis fin à important trafic de drogue, saisi 4 kg de « marchandise », plus de 6000 € en espèces et procédé à 23 interpellations (la Nouvelle République du 11/11/2017).
Le réseau opérait entre Blois, Vineuil et Mer et livrait plusieurs centaines de clients, dont 250 ont pu être identifiés.
Une opération très bien menée par conséquent et dont on ne peut que féliciter tous ceux qui l’ont préparée et conduite.
La drogue est devenue malheureusement un fléau endémique, elle nourrit une économie parallèle sur laquelle certains politiques préfèrent fermer les yeux afin d’éviter ce qu’ils redoutent le plus : un embrasement des « quartiers ».
Un certain candidat à la présidentielle, soutenu par le maire de Blois, proposait tout simplement de légaliser l’usage du cannabis.
On peut même dire qu’il existe une sorte de « deal » dans certaines villes, où ce sont les trafiquants qui font en quelque sorte la police dans leur quartier en encadrant – à leur profit – les petits délinquants, afin qu’ils ne créent pas de troubles, ce qui serait préjudiciable à leur juteux commerce.
Mais si la Police s’intéresse d’un peu trop prêt à ces réseaux et procède à des interpellations, on assiste comme par hasard à une explosion de ces « violences urbaines » dont politiques et sociologies cherchent les causes, voire la justification du côté d’un sentiment de rejet.
Espérons que ce ne sera pas le cas à Blois, que nous en saurons plus sur l’identité des trafiquants et que la Justice fera son travail, sans quoi les Policiers auront encore l’impression de s’être donné beaucoup de mal pour un résultat décevant.

4 commentaires

Conseils municipaux à Mer et à Blois lundi 13 novembre.

Hubert de PireyNotre nouvel élu blésois, Hubert de Pirey.
Le conseil municipal de Mer se réunira lundi 13 a 18h30 ancienne mairie de Mer en présence de vos élus  Olivier Besnard, Sophie Boulaigre et Robert Krysik.

A Blois le conseil se réunit à 18 heures en présence de Michel Chassier, Mathilde Paris et Jean Louis Berger, Hubert de Pirey sera installé comme conseiller municipal en remplacement de Miguel de Peyrecave qui a quitté notre région pour son Béarn natal.
Au programme les orientations budgétaires, dans un contexte bine particulier pour 2018.
Nous rappelons que le conseil municipal est ouvert au public, nous vous invitons à venir entendre et soutenir vos élus.

1 Commentaire

Blois et Mer : conseil municipal lundi soir

Elus FN BloisVos élus blésois (de gauche à droite : Michel Chassier, Mathilde Paris, Jean-Louis Berger et Miguel de Peyrecave).
Le conseil municipal se réunit lundi 18 septembre à 18 heures, avec 65 délibérations à l’ordre du jour, dont le budget supplémentaire, plusieurs comptes-rendus annuels d’activité (Agglopolys, Eau, Stationnement, ZAC Saint Vincent Gare Médicis, PRU etc…) en plus des délibérations habituelles.

Elus Mer Bleu marine

Vos élus mérois : Robert Krysik, Olivier Besnardet Sophie Boulaigre. 

Réunion du conseil municipal également à Mer à la même heure.
Vos élus FN seront là pour vous représenter.

Rappelons que les séances du conseil municipal sont ouvertes au public.

 

1 Commentaire

En marche piétine, les militants #Marine2017 sont déjà partout sur le terrain.

Vendôme 25-04Affichage dans le Vendômois le 25 avril.
Nouvelle journée de campagne pour nos militants, en Sologne (Lamotte-Beuvron et Chaon), dans le Vendômois, le canton de Saint Aignan, la Beauce, le Blésois… Et les équipes sont reparties ce soir.

Deux réunions de campagne avaient lieu ce mardi soir à Blois et à Vendôme afin de préparer les prochaines actions.
Le calendrier de campagne des 3 prochains jours a été communiqué à la presse, et la campagne va s’intensifier encore la semaine prochaine.
Macron ne semble pas encore avoir bien réalise ce qui l’attend. Tous les Français qui n’avaient pas encore découvert son programme, parce qu’au premier tour ils avaient déjà fait leur choix en fonction de leurs habitudes politiques vont découvrir son programme avec effroi. 
A nous de les convaincre avec une question toute simple : auriez-vous voté pour reconduire Hollande à l’Elysée ? Non ? Alors dites-vous bien que Macron, c’est Hollande en pire.

Réunion à Vendôme le 25 avril.Réunion 3C 25-04

1 Commentaire

#Marine2017 : Réunion publique de Jean-Yves Narquin à Mer.

Jean-Yves NarquinJean-Yves Narquin, candidat aux élections législatives sur la circonscription de Vendôme, représentait Marine le Pen lors d’une réunion publique tenue à Mer devant une cinquantaine d’adhérents, militants et sympathisants.

Il a axé l’essentiel de son discours sur le thème de l’économie et plus particulièrement de la sortie concertée de l’euro voulue par la candidate du Front National à l’élection présidentielle. Devant un auditoire attentif, il a rappelé quelques enjeux qui en découlaient : lutte contre le chômage, réduction de la dette publique, sauvegarde des derniers fleurons de notre industrie, réintroduction d’une monnaie nationale respectueuse de notre économie.

Il a rappelé que seule Marine Le Pen voulait en finir avec les politiques d’austérité encouragées par les partis du système et menées par l’Union Européenne sur le dos des Français.

La réunion s’est terminée par le verre de l’amitié. 

 

#Marine2017 : réunion publique à Mer vendredi 14 avril.

Mer 14-04Dans le cadre de la campagne présidentielle, Jean-Yves Narquin, maire de Villedieu le Château, animera une réunion publique à Mer, vendredi 14 avril à 19 heures salle de la Brèche, en présence des élus Mer Bleu Marine.

#Marine 2017 : nouvelles actions militantes en Loir et Cher

Beauce 31-03Blois 31-03

Marché de Lamotte-Beuvron, boîtage dans plusieurs cantons, affichage en Sologne, en Beauce et dans le Blésois.
Nos militants sont chaque jour sur le terrain. Désolé de ne pas pouvoir citer tout le monde ni relayer toutes les actions.
Nous devons aussi faire attention à ne pas publier de photos qui indiqueraient trop facilement à nos adversaires où nous avons collé.
Les échos que nous avons du terrain, en particulier avec le porte à porte, sont vraiment très encourageants, et nul doute que l’accueil que nous recevons renforce encore le moral des militants.

Loir et Cher : mais où sont passés les adhérents d’En Marche ?

Macron algérieUn exemple parmi d’autres des folles propositions d’Emmanuel Macron.
Grande opération de communication du mouvement « En Marche » ce soir en Loir et Cher, avec l’organisation de plusieurs « apéritifs de printemps » afin de débattre en « citoyens Résultat de recherche d'images pour "registered trademark" » du programme du candidat du système et de la haute finance internationale.

Après tout, comme les adhérents du Front National pensent faire partie des citoyens, ils ont répondu à cette invitation à Blois, à Mer et à Oucques.
Première observation : le mythe de la génération spontanée s’écroule : à Blois, le débat était animé par Véronique Reineau, conseillère municipale (LR), candidate à de nombreuses élections, et Gildas Vieira, Maire-adjoint en charge de la vie associative, des associations et maisons de quartiers.
A Mer, les deux représentantes d’EM étaient des candidates de la liste divers gauche aux dernières municipales.
Deuxième observation : le très faible nombre de participants macronistes, organisateurs compris : 5 à Blois au restaurant Vinomania, 2 à Mer, 4 à Oucques plus 3 personnes venues écouter. Au mieux 12 personnes pour 3 rencontres.
Les adhérents du front National venus débattre étaient 7 à Blois, 4 à Mer, 5 à Oucques… au final plus nombreux que les organisateurs !
Où sont donc passé les 800 adhérents revendiqués en Loir et Cher par En Marche ? Comme quoi un clic de souris ne fait pas un adhérent, tout comme beaucoup d’amis sur Facebook restent des amis virtuels.
C’est sans doute le cas pour beaucoup d’électeurs d’Emmanuel Macron, et les instituts de sondage sont bien obligé de reconnaître que leurs estimations comportent un large part d’erreur… on devine dans quel sens.
Sur le fond, rien à attendre de ces débats, chacun connaît déjà la vacuité du programme du candidat de la banque Rotschild, de Mme Merkel, de Georges Soros, Alain Minc, Manuel valls… et de la Commission européenne qui vient maladroitement de l’avouer !
A Blois un de nos adhérents, ancien combattant d’Algérie, s’est indigné des propos inqualifiables d’Emmanuel Macron accusant le France de « crime contre l’humanité ». Accusation qui tombe sous le coup de l’article 434-26 du code pénal, « dénonciation de crime imaginaire » et devrait valoir à son auteur une mise en examen rapide.
Le reste du débat ne pouvait rien apporter, tant les soutiens d’Emmanuel Macron semblent planer dans un monde imaginaire.
La chute risque d’être encore plus dure.

1 Commentaire

#Marine2017 : journal de campagne en Loir et Cher.

Vendômois 20-03Beauce 21-03

Après un week-end bien rempli, les actions se poursuivent en début de semaine.
Quelques photos de la Beauce et du Vendômois pour illustrer la campagne, mais d’autres secteurs ne sont pas en reste.
Envoyez-nous vos photos !
Marine sur TF1 c’est bien, mais il faut également qu’elle soit sur les murs de tous les villages de France !

#Marine2017 : élus et militants présents sur le terrain !

Campagne 2C Sologne Mer 19-03-2017

Encore un week-end de campagne particulièrement actif pour nos élus et nos militants : présence sur les marchés, cérémonies officielles, action devant l’hôpital de Blois, accueil de François Hollande à Chambord avec un concert de casseroles, et bien sûr les actions habituelles d’affichage, distribution de tracts, porte-à-porte.
Sur la marché de Blois, nous n’avons pas croisé d’adversaires qui se font plutôt discrets
On sent parfois que nos concitoyens sont écoeurés du climat délétère entretenu par l’Elysée dans cette campagne, et n’ont pas envie d’entendre parler de politique… sauf quand ils voient que c’est Marine !
19-03-2C_1Alors on voit les visages fermés se détendre et naître un sourire approbateur.
Bien que nous soyons en désaccord sur le choix du 19 mars, certains élus se sont rendus aux cérémonies, ainsi que des anciens combattants voulant retrouver leurs camarades. L’occasion pour eux de constater à quel point les déclarations de Macron qualifiant l’oeuvre française outre-mer de « crime contre l’humanité » a profondément choqué le milieu combattant.

Enfin le concert de casseroles à Chambord a permis de remettre les choses en place, de dénoncer Hollande et les casseroles de son quinquennat, tout en dénonçant l’imposture Macron, l’enfant caché de François Hollande et Nadine de Rothschild !
Et nous avons bien l’intention de récidiver !

#Marine2017 : campagne non-stop en Loir et Cher.

17156280_10212294152851634_5206541668125812329_nRepas convivial entre militants de retour de Châteauroux.
Nos adversaires vont devoir s’y habituer. En Loir et Cher, la campagne c’est tous les jours.

Y compris au retour du meeting régional de Châteauroux ou de nouveaux collages ont eu lieu dans plusieurs secteurs, dont la Beauce et le Nord du département.
La campagne s’est poursuivie également dimanche à Blois et à Romorantin. Ce matin Mathilde Paris était à nouveau sur le terrain comme tous les jours, rencontrant aussi bien les habitants que les maires de chaque commune visitée.
Ce soir avec Josette Mazoyer, secrétaire de circonscription, elle tenait une réunion à Romorantin.

#Marine2017 : nouvelles actions en Loir et Cher

Beauce 10-03_2Beauce 10-03_3

Impossible de rendre compte de toutes les actions à travers le département dans les 3 circonscriptions.
L’affichage s’intensifie, cette semaine pour annoncer le meeting régional de Marine Le Pen à Châteauroux.
Chaque jour plusieurs équipes sont à l’oeuvre, avec une mention particulière pour les cantons de la Beauce et du Perche.
En Sologne, Mathilde Paris et son équipe continue méthodiquement sa tournée de toutes communes de la circonscription, avec un excellent accueil.
Demain nous sommes 125 inscrits pour le meeting de Châteauroux, sans compter tous ceux qui s’y rendront directement.
Rappelons qu’il s’agit d’une réunion publique accessible à tous.

3 commentaires

#Marine2017 : affichage en Beauce pour le meeting de Châteauroux.

affichage BeauceUn affichage respectueux de nos adversaires.
A 3 jours du grand meeting régional de Châteauroux nos militants sont toujours à l’action. Les affiches annonçant le meeting ont été placardées dans le sud du département mais aussi en Beauce.

Bravo à toute l’équipe (Nicolas, Bruno, Robert, Chloé, Christophe, Olivier, Maryvonne, Marc, Guillaume, Xavier et José).

#Marine 2017 : élus et militants à la cavalcade d’Oucques-la-Joyeuse.

Oucques 26-02_1Après les actions militantes du week-end, plusieurs élus et militants de la circonscription se sont retrouvés pour la traditionnelle cavalcade d’Oucques-la-Joyeuse (*).
Parmi eux Jean-Yves Narquin, maire de Villedieu le Château et candidat pré-investi sur la circonscription, Olivier Besnard, conseiller municipal et communautaire de Mer, Renaud Grazioli conseiller municipal de Vendôme, Marc-Antoine Andréani responsable du canton du Perche, Monique, Nicolas etc…
Très bon accueil de nombreuses personnes qui nous reconnaissent, de nombreux échanges sympathiques, des encouragements, et des « nous sommes avec vous » en grand nombre, des propositions d’aide pour la suite de la campagne.

(*) nous préférons dire « Oucques-la-Joyeuse » plutôt que « Oucques-la-nouvelle » ! 

1234

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...