Archive | Vendômois/Le Perche Flux RSS de cette section

L’insécurité touche aussi Vendôme.

Voiture dégradée(image d’illustration)
Alors que des commerces de La Quinière à Blois ont été incendiés volontairement, que des dizaines de pneus ont crevés à Blois-Vienne, 8 voitures ont été cambriolées à Vendôme, pendant qu’une neuvième était incendiée ce week-end (la Nouvelle République du 19/10/2016).
Ces faits, même s’ils n’ont aucun lien entre eux, démontrent toutefois un climat de progression de la délinquance en Loir et Cher.

Vendômois : barbecue militant dimanche 7 août à Saint Ouen.

Viévy le Rayé 16-07-16Photo d’illustration : barbecue le 16 juillet à Viévy le Rayé.
Après le succès des barbecues déjà organisés en Beauce, nos adhérents et sympathisants du Vendômois, du canton de Montoire et du Perche sont conviés à un barbecue dimanche 7 août à 12 heures à Saint Ouen.

Une bonne occasion de mieux faire connaissance et de se préparer pour la rentrée dans une ambiance conviviale.
Le lieu (propriété privée) sera communiqué aux inscrits. Contactez Olivier Besnard au 06 95 78 08 33 ou en message privé sur Facebook ou Renaud Grazioli au 06 98 35 96 55.

1 Commentaire

Vendôme : Pascal Brindeau dérape « grave » sur Facebook !

FB Brindeau(cliquez sur l’image pour agrandir, ou rendez-vous sur le facebook de Pascal Brindeau.)
Cela commence par un message de Pascal Brindeau, maire de Vendôme, posté hier soir sur Facebook : « Pour nos amis turcs et franco-turcs de ‪#‎vendome‬ Allez la Turquie !« 

Aussitôt une internaute lui répond sous le pseudo de Nini Coco : « Amis vendomois votre maire soutien les turcs en postant un message d’encouragement mais vous remarquerez qu’il n’a mis aucun message pour les bleus alors que ceux-ci ont déjà jouer 2 fois . Vous jugerez par vous même !!!!!! »
Riposte agacée de Pascal Brindeau : « Amis Vendômois vous remarquerez que le FN ne s’intéresse à l’euro que lorsque je poste un message …. » Que vient faire le FN dans cet échange ? Mystère.
Entre-temps la Turquie est battue par l’Espagne 3-0, mais le match continue sur Facebook, ou l’ancien député fini par déraper, en traitant son interlocutrice de « facho » : « On as pas besoin des fachos ! » (nous reproduisons fidèlement l’orthographe du maire).
Inutile de relater l’intégralité des ces échanges, dont le maire de Vendôme ne sort pas grandi. A moins qu’il paie un « community manager » pour poster des messages à sa place ?
Quoiqu’il en soit ces propos semblent tout de même fidèles à certaines positions prises par Pascal Brindeau alors qu’il était député remplaçant de Maurice Leroy.
En effet, il avait déjà refusé de voter la proposition de loi du 22 décembre 2011 visant à qualifier pénalement la négation du génocide arménien par la Turquie. Au motif qu’il s’agissait d’une proposition « inutile et mal venue qui stigmatise la communauté turque vivant en France et en Europe et dont les générations ne sont en rien responsables du génocide ». Ben voyons.
On se souvient aussi qu’il était vice-président du groupe parlementaire « France-Turquie » et « France-Quatar ». Soucieux de flatter la communauté turque de sa ville, il fête le jour de l’indépendance instauré par Mustapha Kemal dit Ataturk, qui entre parenthèse doit se retourner dans sa tombe en voyant son pays devenir une république islamique.
Pascal Brindeau était un fervent partisan du « Oui » à la Constitution européenne et du traité de Lisbonne même s’il reconnait publiquement au Parlement que cela « contribue à creuser le fossé qui sépare nos concitoyens des institutions communautaires ». Sans
Enfin, une question que Pascal Brindeau n’a pas soulevée. Pourquoi la Turquie participe-t-elle à l’Euro de foot alors qu’elle n’est pas géographiquement en Europe ? Il s’agit sans doute d’une manœuvre destinée à nous faire accepter l’entrée de la Turquie dans « leur » Europe ! Ce que le peuple français ne veut pas.

 

 

3 commentaires

La Nouvelle République soutient-elle le graff provocateur de Vendôme ?

Voiture police fergusonSérigraphie voiture Police Nationale

1 – Voiture de police de Ferguson : lettres bleues sur fond blanc. 2 – Voiture de la Police nationale : lettres blanches sur fond bleu. C’est bien le modèle choisi par « Monsieur Plume ».
Le graff représentant une voiture de Police incendiée sur le mur d’un gymnase à Vendôme a suscité plusieurs réactions, dont celle du Préfet de Loir et Cher et du maire de Vendôme, Pascal Brindeau.

Il était normal que le Front National réagisse également, ce qui a été fait sous la forme d’un article sur notre blog et d’un communiqué de presse :  Communiqué FN41 graff Vendôme.
A défaut de le publier, la Nouvelle République le commente, en nous accusant de « récupération ».
A vrai dire, nous y sommes habitués. Quand le FN ne réagit pas, c’est qu’il n’a rien à dire, quand il réagit, il « récupère », les éléments de langage sont bien rodés.
Mais il apparaît dans ce billet un peu cavalier signé « Saint Georges » que la NR prend fait et cause pour le graffeur incriminé, et les graffeurs en général. D’où cette mise au point qui nous semble nécessaire :
– « les graffeurs récupèrent des murs laissés nus pour y exercer leur art » affirme l’auteur du billet. Il n’échappera à personne que la majorité des murs sont laissés « nus », c’est le choix de leur propriétaire, et n’ont pas vocation à servir de support aux graffeurs et autres tagueurs. Disons-le tout net : s’il existe quelques graffeurs de talent, et Monsieur Plume en fait certainement partie, 95 % des « oeuvres » qui couvrent les murs, les équipements urbains et jusqu’au matériels ferroviaires sont hideuses et constituent un véritable fléau visuel, en même temps qu’une atteinte aux biens et à la liberté d’autrui. Nous aimerions connaître la réaction de la NR si sa rédaction de Blois était « décorée » par des graffs plus ou moins artistiques.
– pour mieux défendre « Monsieur Plume », la NR compare le tag incriminé à un autre du même auteur représentant un « tank » (NDLR : un char d’assaut au look soviétique), et pour lequel nous n’avons pas réagi. L’explication est simple : nous n’avions pas connaissance de de ce « graff ». Mais la question posée par la NR est biaisée : « ce tank a-t-il plus droit de cité que la voiture de police américaine en feu ?« 
Nous dirons que le message, s’il y en a, n’est pas le même, dans le cas de ce char d’assaut personne ne peut se sentir visé. Quant à la « voiture de police américaine« , la NR reprend la défense de « Monsieur Plume », alors que nous avons démontré, photo à l’appui, que la voiture représentée n’était pas une voiture de la Police de Ferguson, justification trouvée après-coup par l’auteur.
Enfin, si ce graff est réalisé sans autorisation sur un bien privé ou public sans autorisation, le propriétaire est en droit de demander réparation ainsi que la remise dans l’état initial, quelque soit la valeur artistique de l’oeuvre.
Le problème c’est probablement que tous ces « artistes de rues » – mais dont certains exposent aujourd’hui dans les salons – ont été porté aux nues depuis qu’un certain Jack Lang, par jeunisme et pour suivre la « modernité » venue des Etats Unis, a considéré les simples tags comme une forme d’art. Quant au maire de Vendôme, qui travaille officiellement avec l’artiste en question, c’est un peu l’arroseur arrosé.
Voilà quelques précisions utiles suite à ce billet de la NR, qui prouve sans aucun doute que nous avons visé juste, mais nous sommes disposés à poursuivre le dialogue avec tous ceux que cela intéresse.

Graff de Vendôme : une incitation à la violence ?

Voiture police fergusonVoiture de police incendiée à Ferguson : elle ne ressemble en rien au graff de « Monsieur Plume ».
Un graff réalisé sur le mur d’un gymnase proche du Lycée Ronsard à Vendôme créé une vive polémique.

Et pour cause : il représente une voiture de police en flammes. Quelques jours après l’incendie d’une voiture de police à Paris (c’était le 18 mai) chacun fait le rapprochement, même si ce dessin daterait du 6 ou 7 mai.
D’où les réactions du préfet de Loir et Cher et du maire de Vendôme, qui a déposé plainte pour « dégradation de bien public« , mais considère également ce graff comme « un appel à la haine contre la Police » (la Nouvelle République du 25 mai 2016).
Ce dont l’auteur se défend, en expliquant qu’il s’est inspiré de la photo d’une voiture de Police américaine incendiée à Ferguson. Explication peu convaincante en regardant d’un peu plus près les photos : la voiture représentée sur le graff incriminé évoque à coup sûr un voiture de police française…
Il faut savoir par ailleurs que l’auteur, qui se fait appeler « Monsieur Plume », est un graffeur « institutionnel », contestataire officiel choyé par le système, régulièrement invité lors de manifestations subventionnées par le Conseil régional comme par… la Ville de Vendôme.
En lire plus …

1 Commentaire

Teknival : coup de pied dans la fourmilière.

Teknival Salbris-1Il est clair que nos premiers articles publiés hier n’ont pas plu aux organisateurs du Teknival.
Dans la journée du 1er mai, nous avons constaté un pic de fréquentation, assorti de nombreux commentaires.
Tant qu’ils restent corrects, même s’ils expriment une opinion contraire, nous les publions et nous essayons de répondre, sinon le modérateur les supprime.
Il n’est pas certain que beaucoup de sites fassent preuve de la même ouverture d’esprit.
Nous reviendrons sur le sujet à la fin de ce rassemblement pour en tirer un bilan et quelques analyses.
Il semble bien que nous ayons donné un coup de pied dans la fourmilière !

1 Commentaire

Vendôme : la victime des tireurs est décédée

pistolet 22LRLa Nouvelle République vient de confirmer nos informations sur son site Internet : le jeune homme qui avait été abattu à bout portant vendredi dernier à Vendôme dans le quartier des Rottes est décédée cet après-midi à l’Hôpital de Tours.
Nous savions de source bien informée, que la victime était déjà en état de mort cérébrale aux urgences de Vendôme, avant d’être transportée sur Tours dans cet état. Il s’agirait d’une balle de petit calibre, mais tirée à bout portant.
On ne peut que se féliciter de l’efficacité des Gendarmes qui ont réussi très rapidement à interpeller les tueurs.
Place maintenant à l’enquête qui jettera peut-être un peu de lumière sur certains trafics qui prospèrent à Vendôme.
Au passage un syndicat de Police déplore le manque d’effectif sur Vendôme… tout en indiquant que c’est pire encore à Blois.
Bernard Cazeneuve sait peut-être communiquer, mais les actes ne suivent pas les belles déclarations.

Vendôme : un homme grièvement blessé par balles dans le quartier des Rottes.

Rue DescartesAprès deux alertes le 15 janvier et le 8 avril, un nouvel épisode de violence s’est déroulé en plein jour rue Descartes dans le quartier des Rottes à Vendôme.
Cette fois, les tireurs ont grièvement blessé un jeune homme, qui serait selon la Nouvelle République entre la vie et la mort.
Les agresseurs, qui seraient deux ou trois selon les témoignages, ont pris la fuite à bord d’une voiture.
Il faut espérer que cette fois les agresseurs soient interpellés. L’enquête expliquera sans doute leur mobile.
Mais les Vendômois ont l’impression que petit à petit leur ville commence à ressembler à un petit Marseille, toutes proportions gardées.

Mise à jour : nouvelles précisions sur le site la Nouvelle République à 21 h 21.

2 commentaires

Vendôme : coups de feu dans le quartier des Rottes.

pistolet 22LRSelon la Nouvelle République, des coups de feu ont été entendus dans le quartier des Rottes à Vendôme aujourd’hui entre 13h20 et 13h30. La Police enquête et lance un appel à témoin.
Des faits similaires s’étaient déjà produits le 15 janvier dernier, mais il semble que l’affaire n’ait pas été ébruitée.
Ces tirs en pleine journée ne sont pas sans inquiéter les habitants du quartier, il faut souhaiter que le tireur soit rapidement identifié et appréhendé.

Vendôme : une voiture brûlée dans le quartier des Rottes.

rue de la FosseDans la nuit de samedi à dimanche une voiture a été entièrement détruite par le feu rue de la Fosse à Vendôme, dans le quartier des Rottes.
Les pompiers ont pu éviter que l’incendie ne se propage à d’autres véhicules.
Comme d’habitude, l’origine du feu reste « indéterminée ».
C’est au minimum le 19ème voiture incendiée en Loir et Cher depuis le début de l’année.

Vendôme : voitures brûlées, habitants évacués.

incendie-quiniere-02Image d’archives FN41 (quartier de la Quinière-les Allées à Blois)
C’est la Nouvelle République qui rapporte l’info sur Internet ce matin.

La nuit dernière (du 2 au 3 janvier) vers 2 h 30 deux véhicules ont été incendiés (« ont pris feu » pour la NR) impasse du Commandant Verrier à Vendôme.
Devant l’extension du sinistre, qui avait provoqué une fuite de gaz, deux pavillons voisins ont dû être évacués.
Qu’on le veuille ou non, ces incendies de voitures trop souvent minimisés et ramenés à de la « petite délinquance » sont des actes graves, et cette évacuation nocturne de deux familles menacées par les flammes fait plutôt penser à une scène de guerre.
Mais Bernard Cazeneuve pourra être satisfait : les incendiaires ont attendu la nuit du 2 au 3 janvier, les chiffres de la Saint Sylvestre n’en seront que meilleurs ! 

1 Commentaire

2015 : une bonne année pour le blog FN41 !

Visisteurs 16-11-2015 9 h 26173 visiteurs simultanés sur notre blog ! C’est le record absolu atteint le 16 novembre.
L’année 2015 a vu le FN41 s’affirmer encore davantage sur Internet. Près de 380 000 visites sur notre blog (1039 visiteurs/jour en moyenne), 546 000 articles consultés, 702 articles publiés dans l’année, à plus de 95% sur l’actualité locale.

Le record absolu a été battu au mois de novembre, avec 1913 visiteurs par jour entre les attentats de Paris et la campagne des régionales. Même si traditionnellement la fréquentation retombe au moment des fêtes, après le 15 décembre, nous enregistrons tout de même 1312 visiteurs/jour en décembre, contre 830 pour la même période en 2014.
Notre blog confirme son statut, il fait partie des médias qui comptent en Loir et Cher.
En lire plus …

Fusion forcée dans le Vendômois : c’est non !

Ubu RoiLe projet d’une agglomération regroupant les 105 communes du Vendômois et du Perche en rassemblant les six communautés de communes existantes était une idée de Maurice Leroy.
Un temps mise en sommeil, elle est revenue à travers la proposition du Préfet dans le cadre du schéma départemental d’intercommunalité.
Nous avions déjà fait part des vives réactions provoquées par ce projet ubuesque (voir notre article du 10 novembre).
Les conseils municipaux avaient jusque mardi soir pour voter et émettre un avis. Au final, 60 communes se sont prononcée contre et seulement 45 communes pour ce regroupement (source : la Nouvelle République).
Autant dire que le projet est mort, à condition que l’on respecte la démocratie.
En lire plus …

Régionales 2015 : Dernier briefing politique à Vendôme.

REG2015 FNJ Vendôme 021215 cA Vendôme, plusieurs jeunes militants et sympathisants se sont réunis avec Michel Chassier et Renaud Grazioli, candidats sur la liste Loir-et-Cher au cours d’un café politique pour faire un premier bilan de cette campagne du 1er tour, présenter les dernières actions ainsi que les grandes orientations du programme régional.

Tous étaient unanimes pour dire et faire comprendre à nos électeurs que seul le Front National constitue la seule force politique dans la Région et partout en France !

Régionales : campagne à Vendôme sur le marché des Rottes.

Les Rottes 22-11_1Les Rottes 22-11_2

Ce dimanche matin, Renaud Grazioli et Olivier Besnard étaient sur le marché des Rottes à Vendôme, accompagnés par des militants. Outre le document de campagne de Philippe Loiseau ils ont diffusé un tract sur le péril islamiste, édité avant les attentats meurtriers de Paris. Comme quoi, une fois encore, le FN avait vu juste.
Heureusement, les Français sont de plus en plus nombreux à le comprendre !

Conseil Municipal de Vendôme : des bombes lacrymogènes contre les terroristes ?

Policier municipal cibleLors du conseil municipal de Vendôme jeudi soir, notre conseiller FN Renaud Grazioli s’est étonné du fait que le maire Pascal Brindeau n’ait fait aucune déclaration au sujet des mesures de sécurité suite aux attentats islamistes de Paris, ni en public ni devant les élus municipaux .
Dans sa réponse la maire de Vendôme a simplement déclaré que la police nationale gérait le dispositif. Il au aussi évoqué le port d’arme pour la Police municipale. Sans y être opposé, il n’est pas franchement pour : « ce n’est pas d’actualité car leur mission reste la proximité et la médiation. »
Mais qu’on se rassure : « en plus du gilet pare-balles obligatoire depuis janvier, ils portent une bombe lacrymogène de format moyen. Dans un premier temps, nous allons les équiper d’une bombe plus grosse. » (la Nouvelle République du 21/11/2015)
Une « grosse » bombe lacrymogène face un individu lourdement armé, c’est peut-être un peu juste quand même ?

2 commentaires

Vendôme, Chartres : des terroristes en Région Centre

Attentats ParisDans la journée d’hier, plusieurs terroristes qui avaient participé directement ou indirectement aux massacres de vendredi soir à Paris ont été identifiés.
L’un d’eux, arrêté à Londres en possession d’une arme, est vendômois (site Internet la Nouvelle République le 14/11/2015). L’un des auteurs du carnage commis au Bataclan, Ismaël Omar Mostefaï,  habitait Chartres.
Ce « jeune père de famille aux racines algériennes » avait « deux frères et deux sœurs », selon le Journal du Centre. Le jeune homme, qui « était connu pour des délits de droit commun commis et a déjà été condamné huit fois entre 2004 et 2010″, n’a jamais été incarcéré, pourtant à l’époque, Mme Taubira n’était pas ministre de la Justice !
En septembre nous avions appris également qu’une collégienne de Chartres avait rejoint la Syrie au sein du groupe « Etat islamique ».
Combien d’autres terroristes potentiels attendent aussi leur heure en région Centre ?
Nous aimerions savoir combien de fiches « S » y ont été établies.
Il devient urgent de repérer et de démanteler tous les réseaux « dormants ».

4 commentaires

Régionales 2015 : le FN en campagne sur le marché des Rottes.

Marché les Rottes_1Ce dimanche matin Renaud Grazioli et Olivier Besnard étaient sur le marché des Rottes accompagnés des militants du Vendômois (Sylvie, Josette, Jean-Luc).
Dans ce quartier « sensible » de Vendôme, le Front National démontre une fois encore qu’il est présent partout.
A moins d’un mois du 1er tour, la campagne monte en puissance !

Communauté de 105 communes : la fronde s’étend.

Arrondissemunt de VendômeUne communauté sans agglomération de 105 communes : le projet fou de Maurice Leroy et Manuel Valls.
C’est un projet déjà ancien, porté par Maurice Leroy il y a plusieurs années, et aujourd’hui soutenu par l’Etat en la personne du Préfet de Loir et Cher.

L’idée de regrouper les 105 communes de l’arrondissement de Vendôme en une seule « communauté d’agglomération » (quelle agglomération ?) est digne d’Alphonse Allais qui voulait construire les villes à la campagne !
Il suffit de regarder une carte pour se convaincre de l’absurdité de la démarche, puisque cette communauté sans agglomération irait de Gombergean au Gault du Perche du Nord au Sud( 52 kilomètres) et de Villedieu le Château à Prénouvellon d’Ouest en Est (76 kilomètres).
Mais surtout, on imagine mal comment pourrait être administré un tel ensemble. Le maire de Lisle s’interroge publiquement sur la « gouvernance » de ce regroupement (la Nouvelle République du 22/10/2015), dont les réunions préparatoires donnent un aperçu inquiétant.
En lire plus …

1 Commentaire

Agglomération de Vendôme. Un maire réagit.

Armoirie-Thoree-la-Rochette

Nous disions hier que de nombreux maires refusaient en privé de suivre Pascal Brindeau – et Maurice Leroy – dans son projet de montage d’une agglo de 105 communes. Les faits nous donnent raison et Thierry Benoist, maire de Thoré, vice-président de la communauté du Pays de Vendôme vient confirmer notre réflexion.

Dans un reportage de la Nouvelle République du 5 octobre, il a fait connaître son opposition mais surtout ses motivations. Il est attaché comme de nombreux maires à la notion de territoire cohérent qui lui semble incompatible avec les distances entre communes proposées par le projet du préfet.

En lire plus …

Aides agricoles : Quand la gauche au conseil régional prend les éleveurs…pour des chèvres.

chevreVotées le 15 octobre dernier, que sont devenues les deux millions d’euros d’aides régionales visant à soutenir les éleveurs ? D’un montant forfaitaire compris entre 500 et 1000€, vos élus FN avaient voté pour cette aide compte tenu de la situation d’urgence, malgré qu’elles ne constituent qu’une rustine temporaire à un problème majeur qui ne trouvera sa solution que dans le retour à une Politique Agricole Française face à l’influence toujours plus dévastatrice de l’Union Européenne. 

France 3 Centre-Val de Loire a diffusé un reportage ce lundi 2/11 dans son édition du soir qui met en lumière une exclusion du dispositif des petites exploitations, qui ne peuvent en bénéficier en raisons de critères d’éligibilité drastiques : Quatre associés à Azé, près de Vendôme (41) qui élèvent des chèvres ont déposé un dossier de subvention auprès de la Région sans attendre un quelconque espoir. Et pour cause, l’exploitation caprine comprend 53 chèvres pour 3 hectares de surface fourragères contre une centaine de chèvres et 20 hectares demandés au minimum pour bénéficier d’une subvention qui ne permettra pas à l’exploitation de se développer, seulement d’alléger les charges quotidiennes. Les mêmes types de règles s’appliquent aussi à l’élevage bovin et ovin : à ce stade, alors qu’ils sont déjà très faiblement rémunérés, 40% des éleveurs ne pourront pas bénéficier d’un quelconque coup de pouce.

Matthieu Colombier, Conseiller Régional de l’Indre, avait tenu en session plénière à mettre en garde l’exécutif contre les dangers d’une compétitivité poussée à l’extrême et d’une productivité à moindre coût au détriment de la qualité et des circuits courts, ce qui tend à l’inévitable disparition des petits producteurs. 

Rappelons qu’en Région Centre-Val de Loire, 97% des surfaces agricoles utilisées sont détenues par des moyennes et grandes exploitations, un pourcentage en hausse constante puisque 25% d’entre elles, essentiellement des petites, ont arrêté leur activité en partie en raisons de charges et contraintes de volumes trop élevées et du dumping social subi par leurs exportations qu’elles ne peuvent supporter sur les marchés européens et internationaux.

Le Conseil Régional, embarrassé, s’est contenté de dire qu’il avait consulté le « monde agricole » pour proposer ces aides exceptionnelles. Les élus du Front National s’interrogent : la majorité socialiste s’est-elle limitée à écouter le CESER (Conseil Economique, Social, Environnemental Régional), dont le Président n’est qu’autre que Xavier Beulin, également Président de la FNSEA, pro-libéral et pro-Bruxelles par excellence, fortement chahuté par ses confrères (y compris au sein de son syndicat) qui exigeaient une réelle volonté politique de l’Etat lors des manifestations cet été (la revalorisation des prix et le retour des quotas minimums) en lieu et place de quelques salutaires subventions ? Si c’est le cas, Nous le regrettons.

Philippe Loiseau, tête de liste du Front National pour les élections régionales et céréalier dans l’Eure-et-Loir, entend bien consacrer davantage auprès des agriculteurs oubliés qu’il défend déjà en commission agriculture au Parlement Européen… en attendant de rendre à la France le pouvoir de décider librement pour elle-même !

Vendôme : Renaud Grazioli évoque son expérience au conseil municipal.

Vendome-FN-Renaud GrazioliRenaud Grazioli, élu conseiller municipal FN à Vendôme, revient sur les conditions d’exercice de son mandat, un peu plus d’un an après son élection. Dans les colonnes de la Nouvelle République, il explique que l’opposition n’est pas réellement mise à contribution par la majorité municipale et se trouve contrainte de rester en marge des discussions. Il explique assister davantage à « une présentation des dossiers plutôt qu’à une vraie réunion de travail ». Tout cela le laisse penser que le débat, même s’il est libre, importe peu. Il regrette aussi un esprit trop bureaucratique et pas assez politique en particulier lorsque les affaires locales retrouvent un écho national. Notre élu rappelle que la liberté d’expression et le lien avec les Vendômois se manifeste aussi via la tribune du journal municipal, une occasion à ne jamais manquer pour révéler les non-dits de la majorité. 

Il estime aussi, que les conditions d’étude des dossiers sont limitées en raison de délais d’obtention très courts : élément qui n’est pas nouveau, puisque le problème avait déjà été le cas au conseil municipal de Blois, où une élue de l’opposition n’avait pas reçu ses dossiers et que la municipalité a dû tout mettre en oeuvre pour lui porter… en main propre à son domicile ! La citation « Tout vient à point à qui sait attendre » affiche parfois ses limites !

 

 

1 Commentaire

1er mai : tous à Paris avec Marine Le Pen !

photo1ermai2008131.jpgComme chaque année, le 1 mai prochain, le Front national organise à Paris une grande manifestation en l’honneur de Jeanne d’Arc, la résistante, et des travailleurs français.
Comme chaque année notre fédération affrétera un car afin que tous nos adhérents puissent se rendre à cette manifestation dans les meilleures conditions.
Il est prévu un départ de Vendôme (6 h 15) et de Blois (7 h). Nous vous tiendrons informés prochainement pour la Sologne (départ de Salbris envisagé, faites savoir si vous êtes intéressé).
Une participation aux frais de 15 euros sera demandée (10 euros pour les FNJ).
Ne ratez pas cette journée inoubliable d’amitié et de camaraderie militante.
Afin d’être certain de bénéficier d’une place, il importe de s’inscrire dès maintenant par mail (fn41@frontnational.com) ou en adressant un chèque à FN 41 BP 86 – 41004 BLOIS CEDEX (attention : aucune réservation ne sera prise sans le chèque de règlement).

2 commentaires

Une action criminelle contre l’une de nos candidates ?

sylvie01Sur la fin de la campagne, le 23 mars, la candidate Front National du canton de Vendôme, Sylvie Barbeau, colistière de Renaud Grazioli, asylvie02 été victime d’un sabotage de son véhicule.
Un dévissage sans doute d’origine criminelle ou pour le moins délictuelle mais qui n’est en rien accidentel puisque le véhicule avait été vérifié par un garagiste quelques semaines auparavant. Il s’agit bien d’une manœuvre visant un de nos candidats.
Une plainte a été déposée et nous ne doutons pas que l’enquête sera menée avec le sérieux lié à cette affaire que nous considérons comme gravissime.
Nous faisons part à notre amie de notre solidarité même si nous savons que cette agression ne diminuera pas sa volonté de continuer à défendre ses idées démocratiquement.

 

4 commentaires

Du nord au sud du département, candidats et militants sur le terrain.

DEPT2015 Perche collage 9mars fn photo2015 018 [50%]collage officiel Vendôme DEPT2015 Perche collage 9mars mms_img1862211585

Lundi pour la 1ère journée de la campagne officielle, 95% de panneaux d’affichage ont été couverts par nos militants. Dans la plupart des cantons, les candidats étaient aussi de la partie, ce qui leur a permis de rencontrer des électeurs. L’accueil sur le terrain est toujours aussi bon, beaucoup de gens sont heureux de nous rencontrer et de voir des candidats participer personnellement à ces actions de campagne.

4 commentaires
123

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...