Archive | Élections Flux RSS de cette section

Julien Sanchez en Loir et Cher : le témoignage d’un maire FN.

julien-sanchezNous invitons tous nos amis a venir écouter Julien Sanchez dimanche prochain à Onzain, à l’occasion de notre Galette des Rois.
En effet Julien Sanchez est maire de Beaucaire depuis mars 2014.
Dans cette commune du Gard, peuplée d’un peu plus de 16 000 habitants (la taille de Vendôme ou Romorantin), Julien Sanchez est élu au deuxième tour avec 39,81 % devant 3 autres listes.
Et s’il est de bon ton dans les médias de critiquer sa gestion, comme celle de tous les maires FN, les habitants de Beaucaire semblent au contraire particulièrement satisfaits de leur maire.
La meilleure preuve ce sont les scores obtenus par le Front Nationa sur sa commune depuis lors : 59,20% au 2ème tour des départementales en mars 2015 (en duel), 57,28% en décembre 2015 aux régionales (en triangulaire).
Au 2ème tour des présidentielles, en dépit du matraquage médiatique, Marine Le Pen réalise 55,47%, aux législatives le candidat FN obtient 61,89% au 2ème tour sur la ville face à la candidate-godillot « en Marche ».
C’est bien la démonstration que le FN est capable de gérer une ville. Comme il aurait été capable de gérer des Régions, et c’est bien ce que craignaient nos adversaires, poussant le PS à se saborder dans 3 grandes régions pour ne pas nous offrir l’occasion de démontrer, avant les présidentielles, notre capacité à gouverner.
Par conséquent ceux qui aujourd’hui critiquent Marine en répétant ce qu’ils entendent dans les médias du système se trompent lourdement.
Nous sommes bien
 la seule alternative face à Macron, dernier représentant de « l’ancien monde », et aux tenants du mondialisme.
C’est pourquoi nous invitons particulièrement ceux qui ont été déçus du résultat des présidentielles, ceux qui ont pu douter ou qui seraient tentés d’abandonner le combat, à venir écouter Julien Sanchez le 14 janvier à Onzain.
Marine Le Pen et tous les responsables du Front National sont plus que jamais sur le terrain en ce début de l’année, des dizaines de réunions sont prévues d’ici le Congrès dans tous les départements.
Et si les médias vous disent qu’on ne nous entend pas, ou bien ils sont sourds et aveugles, ou bien c’est encore un « fake » !

1 Commentaire

Macron ou le « fake » Président.

Censure MacronUne loi sur les « fake news » une bourde de Macron qui en dit long sur le personnage.
En annonçant à l’occasion des voeux son intention de renforcer la censure sur Internet, M. Macron a certainement commis un erreur grossière.

Tout d’abord il a prouvé son ignorance de la loi du 29 juillet 1881 relative à la liberté de la presse, loi qui s’est d’ailleurs durcie au fil du temps.
Cette loi sanctionne d’une amende de 45 000 euros «la publication, la diffusion ou la reproduction, par quelque moyen que ce soit, de nouvelles fausses, de pièces fabriquées, falsifiées ou mensongèrement attribuées à des tiers lorsque, faite de mauvaise foi, elle aura troublé la paix publique, ou aura été susceptible de la troubler.» (art 27).
Depuis le début des années 2000, sont également punis d’un an emprisonnement et de 15 000 euros d’amende, ceux qui, d’après l’article L97 du Code électoral, «à l’aide de fausses nouvelles, bruits calomnieux ou autres manoeuvres frauduleuses, auront surpris ou détourné des suffrages,» sans oublier les différents types de sanctions que réserve le Code pénal à ceux qui font circuler de fausses informations, comme par exemple visant à faire croire à un attentat, à un détournement d’avion ou pour influencer sur les cours d’entreprises en bourse.
Et pour couronner le tout les lois Pleven et Gayssot-Toubon.
En lire plus …

0 Commentaires

Retour sur 2017 et voeux du FN41 pour 2018.

DO69R7DWsAEka-1Un souvenir marquant de 2017 : Marine Le Pen à Romorantin.
L’année qui se termine aura été marquée par une séquence électorale qui a déjoué tous les pronostics et permis à ce que certains appellent « l’ancien monde » de se maintenir en faisant croire à un renouvellement de la vie politique.

Il faut dire que François Hollande avait entraîné avec lui la gauche au plus bas, et q’un même temps les Français ne voulaient pas voir revenir un Sarközy qui les avaient déçus.
Alors pourquoi pas Marine ?
Nos concitoyens étaient de plus en plus nombreux à le penser et à le faire savoir dans les urnes.
Dès lors une stratégie a été mise en place avec le soutien de toute l’oligarchie financière pour sauver le système.
Ce fut le plan Macron. Exfiltré du gouvernement pour ne pas être jugé co-responsable des échecs de Hollande, il bénéficie dès 2016 d’un soutien médiatique impressionnant : 24 fois en un an il fait la « une » des magazines et des hebdomadaires qui lui consacrent des articles élogieux. Dans le même temps Marine Le Pen n’a droit qu’à deux couvertures de magazines, à chaque fois pour lui consacrer un dossier à charge.
Mais le plus fort c’est que les communicants grouillant autour de ce personnage, dont même certains de ses futurs ministres dénonçaient alors la vacuité, vont parvenir à la faire passer pour un candidat « anti-système », ni de droite ni de gauche, offrant aux électeurs la possibilité de rejeter les anciens partis.
Et la supercherie a fonctionné, il est vrai avec la complicité des médias dont les dirigeants et les principaux actionnaires soutenaient Macron.
Pour être sûr toutefois de parvenir à leurs fins, il fallait encore discréditer les adversaires, ce fut aisé avec François Fillon, dont les affaires ont plombé la campagne, plus difficile avec Marine Le Pen, mais ce n’est pas faute d’avoir essayé, avec l’aide de Martin Schultz, alors Président du Parlement européen.
Et puisque les Français n’avaient plus confiance dans le système politique en place, il convenait aussi de leur proposer un leurre afin de détourner leur vote, ce fut le rôle de Mélenchon.
Au soir du 1er tour, les candidats de la droite et de la gauche libérale (Macron et Fillon) recueillent moins de 16 millions de voix, les candidats de la gauche radicale et de l’extrême gauche (y compris Hamon) 9,9 millions de voix, Marine Le Pen et le souverainistes 9,8 millions.
Mais les deux oppositions inconciliables et une majorité des électeurs de gauche préfère voter Macron.
Dès lors l’affaire était jouée et le fameux débat,  au cours duquel Macron a multiplié les mensonges, n’y a rien changé.
Pour autant Marine Le Pen a rassemblé au deuxième tour près de 11 millions de voix, un record absolu, mais ce n’était pas suffisant.
Beaucoup ont ressenti une grande déception, à la hauteur de l’espoir qu’avait suscité la candidate qui promettait de défendre la France et les Français d’abord.
Depuis les attaques ne cessent pas et nos adversaires rêvent à voix haute de la mort du Front National, rejoints par quelques traîtres.
Ils seront déçus une fois encore, comme le montrent déjà de nombreux sondages et enquêtes d’opinion.
Et puis notre présidente n’a pas attendu pour lancer, avec tous les cadres du mouvement,  une réflexion à laquelle tous les adhérents sont associés.
Sa tournée des régions françaises connaît un vrai succès, elle va reprendre dès le 7 janvier, et les réunions se multiplient dans toutes les fédérations afin de préparer le Congrès des 10 et 11 mars prochains.
C’est donc à une année de travail que nous appelle Marine Le Pen dans le cadre de la refondation.
Plus que jamais la France a besoin du Front National, plus que jamais nous appelons les Français à nous rejoindre. Le Front National c’est vous !
Au nom du bureau départemental du Front National, je tiens à nouveau à remercier tous ceux qui ont contribué à nos succès, nos militants infatigables, nos élus qui font parfois un travail ingrat mais indispensable pour représenter et défendre nos électeurs.
En 2018 le combat continue. A l’heure ou l’on célèbre Winston Churchill, nous pouvons faire nôtres ses paroles célèbres : « nous ne capitulerons jamais ! » C’est dans la difficulté que l’on reconnaît les caractères bien trempés et les véritables amis. Restons unis afin de préparer ensemble les victoires de demain. 
En attendant, je vous présente, au nom du bureau départemental et de tous nos élus, tous mes vœux pour que 2018 soit une bonne année pour vos familles et vos proches, avec une pensée particulière pour ceux qui souffrent de la maladie ou de la solitude, des difficultés de la vie, ceux qui ont perdu un proche.
Je vous invite à nous retrouver tous ensemble le dimanche 14 janvier à Onzain pour notre traditionnelle galette des Rois et les voeux de la Fédération.

Pour le bureau départemental du FN41.
Michel Chassier – Secrétaire départemental
Conseiller régional de Loir et Cher,

Conseiller municipal et communautaire de Blois.

 

1 Commentaire

Département : il n’y a plus d’opposition.

graphique 41-1TArrivé en tête en 2015, le FN n’est pas représenté au Conseil départemental, où l’opposition a disparu.
Le groupe MoDem et le groupe d’opposition (?) Loir-et-Cher autrement ont fait part de leur “ enthousiasme ” pour le budget 2018 du Conseil départemental présenté lundi matin. Un budget qui se tient à la feuille de route « co-écrite par l’ensemble des élus départementaux » qui vise à investir 50 millions d’euros par an, sans augmenter les impôts durant la mandature tout en donnant des « signaux forts » (la Nouvelle République  du 12/12/2017).

Dans les faits les dépenses d’équipement sont inscrites pour 48,6 millions d’euros, en hausse de 10 millions d’euros par rapport à 2017, mais en contrepartie l’emprunt augmente de plus de 18 millions d’euros, passant de 30,565 à 48,910 M€.
Autrement dit le montant des investissements est égal au montant de l’emprunt ! Pour être tout à fait précis, il existe  bien un autofinancement de 20,3 M€ et quelques recettes d’investissement, mais ce qu’il faut souligner c’est la charge de la dette (remboursement des intérêts et du capital) qui atteint 44,8 millions d’euros en 2018.
Nous ne sommes pas loin du moment où l’emprunt nouveau sera absorbé par le service de la dette.
Ces observations auraient tempérer l’enthousiasme de l’opposition, qui aurait été dans son rôle en soulignant ces signaux d’alerte.
Sur le fond, il faudra y revenir plus en détail, mais il est permis de s’interroger sur les 4 millions d’euros investis dans l’achat de tablettes numériques pour les collégiens,, au moment où les enseignants sont de plus en plus nombreux à considérer que cet outil est inadapté d’un point de vue pédagogique. A tel point que la Région vient, sans l’avouer, de donner raison au groupe Front National qui critiquait la même mesure dans les lycées en gelant l’achat de nouvelles tablettes.
A titre de comparaison, c’est presque autant que l’investissement pour les routes départementales. Mais c’est un choix : l’automobiliste est bon pour payer.
La-dessus la gauche est d’accord avec la majorité, sauf sur une baisse de la subvention de la Scène nationale de Blois. Mais Nicolas Perruchot a promis un geste. 
Il est vraiment regrettable que le Front national, arrivé en tête du scrutin au 1er tour en 2015, ne soit pas représenté au conseil départemental en raison d’un mode scrutin injuste, et de l’entente qui se confirme jour après jour entre LR, UDI, PS, MoDem et demain LREM.

2 commentaires

Réunion du bureau départemental du FN41 : la refondation est en marche !

DQOKbpJX0AU5-YmRéunion de bureau du 4 décembre.
Après le succès de le tournée de Marine Le Pen en Loir et Cher, le bureau départemental du FN41 était réuni ce lundi soir.

A l’ordre du jour le bilan de cette manifestation, avec à nouveau les remerciements à tous les bénévoles, la préparation de la galette des Rois 2018 qui se tiendra le 14 janvier avec Julien Sanchez (lieu à confirmer), l’organisation d’un repas de fin d’année à la permanence, les prochaines actions militantes, l’invitation au Parlement européen à Strasbourg en janvier etc…
Mais l’autre sujet était bien sûr la préparation du Congrès de mars 2018.
Michel Chassier et Mathilde Paris ont fait un compte-rendu des échanges lors de la réunion des SD et adjoints à Romorantin lors de la venue de Marine Le Pen, avec d’ores et déjà un certain nombre d’annonces en matière de communication, d’organisation, de relations entre le siège et les Fédérations, de formation etc…
Il est clair que Marine a parfaitement intégré la nouvelle configuration du paysage politique, les attentes de nos compatriotes et qu’elle a entrepris résolument une refondation de notre mouvement qui prendra forme lors du prochain Congrès.
Pour cela tous les adhérents ont déjà été appelés à répondre à un questionnaire détaillé, les « ambassadeurs de la refondation » vont entreprendre une tournée de toutes les Fédérations à la rencontre des cadres, des élus et des militants pour échanger et entendre toutes les propositions. A l’opposé de ce qui se pratique du côté La République en Marche ce sont bien au final les adhérents qui décideront, à l’occasion du Congrès et au-delà par la mise en place d’outils participatifs permanents.
La réunion de ce soir a démontré une fois de plus la vitalité de notre mouvement.
La soirée s’est terminée comme à l’accoutumée par un verre de l’amitié.

Mathilde Paris parmi les ambassadeurs de la refondation.

IMG_20171203_210823Dans le cadre de la refondation de notre mouvement politique, Marine Le Pen a nommé 18 ambassadeurs parmi lesquels figure Mathilde Paris, Conseillère régionale Centre-Val de Loire et Conseillère municipale de Blois. Marine a voulu ainsi mettre en avant de nouveaux visages et talents. Les ambassadeurs de la refondation se rendront dans chaque département afin d’y tenir des réunions de travail avant la fin du mois de février en vue du Congrès qui se tiendra le 10 mars à Lille.
En parallèle du questionnaire qui a été envoyé, l’objectif est de recueillir directement les attentes des adhérents et militants et de faire remonter leurs idées pour la refondation du parti. Ce sera également l’occasion de répondre aux questions de chacun et de débattre du « Nouveau Front ».
La démarche a été présentée au Secrétaire départementaux le 18 novembre à Blois, parmi toutes les initiatives qui s’inscrivent dans le cadre de la préparation du prochain Congrès.
C’est dire à quel point Marine Le Pen souhaite que la nécessaire réflexion sur la stratégie et l’organisation du mouvement après les dernières présidentielles soit conduite avec sérieux, en y associant tous les adhérents.
Mathilde se rendra dans 6 départements : le Maine-et-Loire, l’Eure-et-Loir, La Sarthe, l’Orne, la Mayenne et l’Ille-et-Vilaine.
Dans le Loir-et-Cher c’est Aurélien Legrand, Conseiller Régional d’Ile-de-France, qui viendra nous rendre visite.

1 Commentaire

Régions : les présidents capitulent.

MLP SGLes présidents de Région ont voulu voir Macron et ils ont eu Macron. Toute honte bue, ils capitulent face au gouvernement.
On se souvient de la démission tonitruante de Philippe Richert, président des Régions de France lors du Congrès à Orléans le 28 septembre dernier.

A l’époque tous les Présidents de Région avaient décidé de boycotter la Conférence des territoires, en riposte au mépris affiché par le Premier ministre qui refusait de revenir sur l’annulation de 450 millions d’euros de dotations promis par le gouvernement en compensation du transfert de la compétence développement économique.
Depuis, les prises de position se sont multipliées dans les assemblées, avec une série de voeux adoptés par les Conseils régionaux, les conseils départementaux et municipaux.
En Région Centre-Val de Loire, la majorité a fait voter, à l’unanimité, un voeu dans ce sens lors de la session du 19 octobre. En revanche Marc Gricourt qui présidait la séance, a fait repousser le voeu déposé par le Groupe Front National, tout en reconnaissant son bien fondé !
Une attitude qui démontrait déjà les limites de la mini-révolte des présidents d’exécutifs régionaux.
D’ailleurs Michel Chassier, au nom du groupe FN, n’avait pas manquer de souligner, lors des orientations budgétaires, que tous ceux qui critiquent aujourd’hui M.Macron avaient voté pour lui en mai dernier, en toute connaissance de cause.
C’est désormais acté, le nouveau président des Régions de France, le centriste Hervé Morin, a décidé de reprendre le dialogue (?) avec le gouvernement.
Fini la comédie, après avoir fait illusion auprès des électeurs, une nouvelle fois trompés.
Une fois encore dans cette affaire, seul le Front National a fait preuve de constance et de cohérence.
Les Français devront en tirer les conséquences.

Consultation des adhérents : répondez avant le 1er décembre.

23561642_1485439161574323_8819791507541923736_nMarine Le Pen à Romorantin : l’enthousiasme des adhérents ne se dément pas !
Le questionnaires aux adhérents est arrivé en fin de semaine dernière.

Vous avez jusqu’au 1er décembre pour y répondre.
Cette démarche démontre bien que le Front National est à l’écoute de ses adhérents. Nous le redisons souvent : « le Front National c’est vous ».
Après 4 années de succès électoraux, la dernière élection présidentielle nous a vu encore progresser, mais pas suffisamment pour battre le candidat du système, soutenu par la totalité des grands médias.
Les changements survenus dans le paysage politique français, alors que nous abordons une année entière sans élection, est le moment idéal pour lancer cette refondation de notre mouvement, toujours résolument tourné vers l’avenir.
En quelques années, nous passé d’un mouvement contestataire statut de premier parti d’opposition, il nous reste à devenir un parti de gouvernement.
Cela veut dire améliorer notre organisation, adapter notre stratégie, anticiper les grandes évolutions de notre société, proposer aux Français un programme pour la France du XXIème siècle qui les convainque et qui les rassure.
En lire plus …

Marine Le Pen à Romorantin-Lanthenay : résolument tournée vers l’avenir.

DO7rURHX0AAeUuCA l’occasion de la réunion avec les cadres régionaux (Secrétaires départementaux et adjoints), Marine a pu s’exprimer et échanger en toute franchise pendant 1 h 40.
Tous les sujets ont été abordés sur le fond, sans concession avec une certain nombre d’annonces sur la réorganisation et le fonctionnement du mouvement, dont certaines avaient déjà été communiquée aux cadres ces derniers jours.
Bien décidée à tirer toutes les leçons de la dernière présidentielle, Marine cite Nelson Mandela : « On ne perd jamais. Soit on gagne, soit on apprend. »
Un travail considérable a déjà été fait en interne ces derniers mois.
Sur la stratégie la priorité sera donnée à l’implantation locale, notamment municipale, qui permet à nos élus de se faire connaître et de donner une image positive du Front National, avec un effet d’entraînement aux élections départementales et législatives.
La coordination entre les élus, la mutualisation de leurs travaux, le développement d’un site participatif qui leur sera dédié, le renforcement de la formation sont également des priorités.
Il s’agira aussi, mais c’est l’objet du questionnaire reçu par les adhérents et du Congrès, de bien définir les grandes priorités stratégiques. Les Français, tout en étant majoritairement critiques à l’égard de l’Union européenne, ont eu peur du saut dans l’inconnu que représentait une sorte de « Frexit », il s’agit donc de les rassurer sur la méthode, et de la proposer de procéder par étapes afin de retrouver notre souveraineté.
En aucun cas, comme le prétendent certaines personnes de mauvaise foi, il s’agirait d’un revirement ou d’un reniement.
Mieux écouter les adhérents, les élus, les cadres de terrain, mieux écouter les Français et mieux se faire comprendre, ce sont les grandes lignes du message, aux antipodes de l’attitude égocentrique d’un énarque qui rêvait d’être calife en négligeant le terrain au profit des médias parisiens.
Beaucoup d’autres sujets ont été abordés au cours de cette réunion de travail d’où les cadres, y compris ceux qui pouvaient avoir des critiques sur le fonctionnement du siège, sont sortis tout à fait confortés par les propositions de Marine le Pen qui démontre sa capacité à comprendre, à écouter et à décider.
Ceux qui espéraient un affaiblissement du Front National seront très vite déçus, après le temps nécessaire à la réflexion, à la consultation et à la réorganisation, notre mouvement, dont notre Présidente a rappelé à quel point il était indispensable à la France, puisque le seul capable de porter une véritable alternative au projet mondialiste dont M. Macron n’est que le dernier représentant.

1 Commentaire

Les maires ruraux victimes d’un système qu’ils cautionnent. De gré ou de force ?

Jacqueline Gourault ADCFUne nouvelle fois les maires ruraux se plaignent, à juste titre, du sort réservé à leur commune, et interpellent la ministre Jacqueline Gourault et le député macroniste Marc Fesneau.
Dotations, emplois aidés, taxe d’habitation, les sujets ne mécontentement ne manquent pas.
A cela s’ajoute les obligations imposées aux maires : gens du voyage, loi SRU, en attendant les nouvelles contraintes, tandis que les communes se voient progressivement dépouillées de leur autonomie et les maires de leurs pouvoirs au profit des intercommunalités.
Selon la Nouvelle République du 7/11/2017, les réactions de la salle ont parfois été vives.
Cela démontre à quel point M. Macron, son gouvernement et la majorité de ses députés recrutés sur Internet sont complètement déconnectés de la réalité du terrain.
Il ne représentent que l’oligarchie des affaires qui a fait l’élection car elle contrôle les médias, et la fracture entre les métropoles n’a jamais été aussi marquée.
Jacqueline Gourault a certainement été choisie pour amortir la colère des maires ruraux ou des villes moyennes, mais elle n’aura pas les moyens de contrer les décisions de M. Macron qui ne peut pas faire autrement qu’appliquer la feuille de route de ceux qui l’on mis en place pour accomplir leurs desseins.
Elle-même n’a d’ailleurs pas d’autre choix que de suivre docilement les consignes.
En réalité les maires ruraux sont prisonniers d’un système où il sont tenus, car ils sont étroitement dépendants par les intercommunalités, des départements, des Régions.
C’est un système que le Front National dénonce depuis longtemps. Nous demandons une clarification des compétences, une véritable réforme fiscale qui rendent les communes autonomes conformément aux principes constitutionnels de la libre administration des collectivités et du consentement à l’impôt.
Au conseil régional, nous l’avons encore rappelé lors de la dernière session.
L’occasion était donnée aux maires ruraux d’exprimer leur position lors des élections sénatoriales en septembre dernier.
Dommage qu’ils n’aient pas été plus nombreux à le faire, leur protestation aurait davantage de force aujourd’hui.

Congrès 2018 : le questionnaire arrive.

Carte FN 2017Comme l’a expliqué à de nombreuses reprises Marine Le Pen au cours de ces dernière semaines, un questionnaire de consultation va être envoyé à tous nos adhérents.
Il permettra de mieux connaître les souhaits de nos adhérents, de les consulter sur le fonctionnement et l’organisation de notre mouvement, de recueillir leur avis sur notre projet avec des questions réparties en 7 thèmes (Europe, Emploi/Social, Éducation/Citoyenneté, Écologie…)
Loin des accusations de repli ou de retour en arrière, notre mouvement est résolument tourné vers l’avenir.
Ce questionnaire sera envoyé à tous les adhérents à jour de cotisation à la date du 27 octobre 2017.
Un courriel a été envoyé aux adhérents qui ne sont plus à jour de cotisation pour les inciter à renouveler afin de poursuivre le combat et de participer à la préparation du XVIème Congrès.
Tous les renouvellements d’adhésion et nouvelles adhésions reçues jusqu’au 19 novembre inclus seront assortis de l’envoi du questionnaire.
Les adhérents auront jusqu’au 1er décembre pour envoyer leur réponse à l’aide d’une enveloppe T (pré-affranchie), les résultats seront restitués par notre Présidente courant janvier.
Pendant ce temps Marine va poursuivre sa tournée des régions, tandis que les réunions se multiplient dans les Fédérations chaque semaine. Encore une fois, tous ceux qui nous cru que le Front National était fini se sont trompés.
A l’heure ou Mélenchon, en perte de vitesse, admet son échec, il n’aura fallu que quelque mois à Marine Le Pen pour se poser en première opposante à Macron, le prochain Congrès permettra à notre mouvement d’apparaître comme la seule alternative crédible au partis du système.
Nous vous invitons par conséquent à adhérer ou réadhérer dès maintenant. Vous pouvez le faire en ligne en n’oubliant pas de répondre « oui » à la question « Adhérez-vous suite à une relance de votre fédération départementale du FN ?« 

1 Commentaire

Si nous ne sommes pas là pour défendre la France, qui le fera ?

60X80_MACRON_HDNouvelle affiche du Front National.
En mai dernier nous avons assisté à une véritable imposture. Soutenu par 100% des grands médias, par le monde des affaires et de la finance, y compris depuis l’étranger, M. Macron est parvenu à se faire élire.
Les mêmes qui ont soutenu son élection ont proclamé, une fois de plus, la mort du Front National et aussitôt enterré sa présidente, Marine Le Pen.
Certains de nos électeurs ont pu être découragés, au point de ne pas se déplacer aux législatives. Erreur fatale qui a conduit à l’élection d’une majorité de députés godillots, tandis que la France soumise de M. Mélenchon avec deux fois moins de voix obtenait deux fois plus de sièges.
Aujourd’hui encore, on nous reparle du fameux débat. Mais il ne faut pas juger Marine sur cette seule prestation, dont elle n’est pas seule responsable.
En position de challenger, très loin dans les sondages, elle a entamé une campagne de 2ème tour remarquable, sans prendre un seul jour de repos que son équipe aurait dû lui recommander.
Elle n’a pas pu aborder le débat dans de bonnes conditions, mais ce qu’il faut tout de même retenir, c’est que sur pratiquement tous les sujets abordés, c’est Marine qui avait raison face un candidat qui a menti avec assurance, dans un duel sans arbitre où sa seule qualité d’ancien ministre et de banquier lui conférait une autorité qui a suffit à impressionner les téléspectateurs.
En lire plus …

2 commentaires

Le FN 41 sur tous les fronts.

Marine Morbihan 22-10Nos adhérents, comme nos électeurs, ont connu une déception bien légitime après la séquence des élections présidentielles et législatives.
Une déception à la hauteur de l’espoir suscité par la candidature de Marine Le Pen.
Mais il fallait s’attendre à ce que le Système se défende par tous les moyens, disposant pour cela du relais de l’ensemble des médias.
C’est ainsi qu’au deuxième tour de la présidentielle, 100% des grands médias ont soutenu la candidature Macron, une situation unique au sein des grandes démocraties. Y compris en Turquie ou en Russie, où le pouvoir exerce de fortes pressions sur les médias, il existe tout de même des journaux, des radios et des télévisions d’opposition.
On reparle encore du fameux débat. Marine a reconnu depuis qu’elle était épuisée par une campagne menée tambour battant, alors que Macron n’avait qu’à se laisser porter, et que sur la forme elle a pu apparaître trop offensive.
Mais sur le fond pourtant, c’est elle qui avait raison sur tous les points, au sujet de SFR, des retraites, les APL, de l’euro etc…
Petit à petit, les Français s’en aperçoivent et se disent : « tiens, Marine l’avait bien dit lors du débat.« 
En lire plus …

2 commentaires

Le grand retour de Marine Le Pen.

Marine Morbihan 22-10Marine Le Pen dans le Morbihan : « Il y a ceux qui croient en la France, en son génie, en sa capacité de redressement, et ceux qui n’y croient plus !«  
Jeudi soir dans l’Emission politique, samedi dans le Morbihan : Marine Le Pen est bel et bien de retour.

Et tant pis pour ceux qui annonçaient sa mort politique – comme Sarközy en 2007 s’était vanté d’avoir « tué le Front National » – un sondage publié ce jour la place nettement en chef de file de l’opposition.
En dépit d’un matraquage médiatique faisant tout l’été la promotion du duo Macron-Mélenchon, une simulation du 1er tour de la présidentielle réalisée par l’IFOP indique Marine Le Pen fait mieux que se maintenir, elle progresserait même légèrement.
tandis que Mélenchon perdrait 1 point et demi à 18%.
L’autre enseignement, c’est que Macron siphonne l’électorat de Fillon. Dans ce sondage le premier prendrait 1,8 millions de voix au second.
Pas étonnant puisque le Premier ministre est membre des Républicains !
Au total le bloc national et souverainiste obtiendrait 27,5%, les Républicains 15%, l’ensemble gauche libérale – centre 36,5%, la gauche radicale et contestataire 20,5%.
Cela veut dire qu’un grand nombre de nos compatriotes gardent confiance en  Marine Le Pen, alors que les Républicains se retrouvent plus divisés que jamais, entre opposants peu convaincants, « constructifs » et membres du gouvernement.
De la même façon Mélenchon devient de moins en crédible, et l’opération mise en place par le Système pour lui faire reprendre une partie de l’électorat populaire de Marine le Pen atteint ses limites.
Il faut dire que cet électorat est aussi le plus hostile à l’immigration de masse dont il subit directement les conséquences. Et que cela plaise ou non, c’est un élément déterminant dans le vote populaire.
A nous convaincre leurs électeurs qu’ils ont toute leur place parmi nous afin de construite la véritable alternance.
Une raison de plus pour venir nombreux écouter Marine Le Pen en Loir et Cher le 18 novembre !

2 commentaires

Jacqueline Gourault oublierait-elle ses promesses ?

Jacqueline Gourault ADCFCandidate aux élections sénatoriales du 24 septembre, Jacqueline Gourault se présentait comme une élue « ancrée sur notre territoire », à l’écoute des difficultés et des inquiétudes des élus locaux.
Changement de ton devant l’Assemblée des communautés de France où elle parlait cette fois en tant que Ministre.
Et pour répondre à l’inquiétude des élus locaux, elle répond avec un mépris macronien « certains élus locaux n’ont peut-être pas compris qu’on avait changé de président de la République…« 
Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Que les élus locaux doivent accepter sans broncher les décisions de l’Elysée ?
Au cours de cette interview, elle déclare également que les Régions devraient revenir à la table des négociations. Quelle négociation ? Puisque le gouvernement annule d’un trait de plume 450 millions d’euros correspondant à des transferts de compétences dna s le cadre de la Loi NOTRe, reniant ses engagements.
Devant le Congrès des Régions de France, le Premier Ministre n’a pas daigné entendre, rejetant avec mépris les demandes des Régions à renégocier sur la question des finances.
M. Macron devra vite apprendre à ses dépends que le mépris n’est pas une preuve d’autorité ni une méthode de gouvernement.
Il cache mal une faiblesse, pour ne pas dire l’incapacité de ce petit personnage à se hisser à la hauteur de sa fonction.
On peut d’ailleurs remarquer, de dérapage en vulgarité, qu’il commence à ressembler à Nicolais Sarközy…
Ses mises en scène théâtrales n’y changeront rien. Même si les médias français le cachent encore, beaucoup d’observateurs étrangers considère déjà que M. Macron est un président raté.
Connaissant la modération toute sénatoriale de Jacqueline Gourault, on peut se demander « Que diable allait-elle faire dans cette galère ? »

2 commentaires

Loir et Cher : le bureau départemental tourné vers l’avenir.

Réunion de bureau 02-09-17Ambiance à la fois studieuse, détendue et dynamique pour la réunion mensuelle du bureau départemental.
A l’ordre du jour : la préparation de la venue de Marine Le Pen en Loir et Cher au mois de novembre. Nous vous donnerons bientôt toutes les précisions.
Le Secrétaire départemental, Michel Chassier a fait également un compte-rendu de la journée des élus à Poitiers et des grands chantiers qui nous attendent : implantation, préparation des élections et particulièrement des municipales de 2020, préparation du Congrès, adhésions.
L’heure est désormais à la mobilisation, les faits nous donnent chaque jour raison, les Français trompés par Macron au cours de la campagne des présidentielles, avec il faut le dire la complicité des médias, sont en train de se réveiller et ils nous attendent.
Nous ne devons pas les décevoir.
La réunion s’est terminée comme toujours par le verre de l’amitié.

Démission d’un responsable local : communiqué du FN41.

FRONTiconeadhesionFranceCampagneL’heure n’est ni au renoncement, ni à la démission. Les Français nous attendent.
Communiqué de presse :
« Michel Chassier, Président du groupe Front National à la Région et Secrétaire départemental du FN41, enregistre la démission de Laurent Bras mais réfute totalement son analyse.

Le Front National reste plus que jamais attaché à la défense de notre souveraineté et n’a pas l’intention de limiter son discours aux thèmes « classiques » immigration, identité, sécurité.
C’est précisément l’enjeu de la préparation du prochain Congrès, qui permettra à tous les adhérents de s’exprimer sur l’ensemble des sujets, qu’il s’agisse du programme, de la communication ou du fonctionnement.
L’objectif étant de moderniser notre mouvement afin de rassembler encore davantage.
Il est regrettable que Florian Phillipot ait refusé de se présenter devant ce Congrès pour défendre ses différences si elles existent, préférant créer un nouveau micro-parti sans le moindre avenir.
Au niveau de la Région Centre-Val de Loire tous les élus, tous les secrétaires départementaux et la quasi-totalité des cadres demeurent fidèles à Marine Le Pen, nous n’avons enregistré que 2 démissions sur toute la Région. »
La prochaine venue de Marine le Pen en Loir Cher va encore donner un coup d’accélérateur à notre Fédération.

5 commentaires

Pour participer au prochain du Congrès du Front National, adhérez !

Visuel adhésions octobre 2017« La conjonction de crises sans précédent, qui menacent d’autant plus notre pays qu’elles se nourrissent les unes des autres, inquiète nos concitoyens. Crise migratoire, sociale, économique, politique, morale, toutes aggravées par l’inaction de gouvernants qui ont abandonné leur pouvoir et notre souveraineté. Face à cette situation, il est urgent de recouvrer la maîtrise de nos frontières, de protéger notre économie et nos emplois, de retrouver notre souveraineté et nos libertés fondamentales, d’en finir avec le mondialisme ultra-libéral imposé par l’Union européenne, de rétablir partout l’ordre républicain.
Pour relever ce défi, la France a besoin d’un Front National performant, structuré, implanté, ambitieux, crédible. »
Rejoignez-nous !
Vous pourrez ainsi participer et faire entendre votre voix lors du prochain Congrès, en mars 2018 (*).
Si vous faites la démarche en ligne dès aujourd’hui, vos recevrez également une photo de Marine signée.
Et nous aurons le plaisir de vous accueillir au sein de notre Fédération, où vous pourrez rejoindre les vrais patriotes qui partagent vos idées.

(*) les adhésions se font de date à date : si vous adhérez au 26 septembre 2017, votre adhésion sera renouvelable à partir du 26 septembre 2018.
Contrairement à « En marche », nos adhésions sont réelles, elles ne se résument pas à un clic de souris. Nous demandons à chacun une participation selon ses moyens, car nous en avons besoin. Cette adhésion donne droit à un coupon fiscal qui vous permet une déduction à hauteur de 66% de son montant de votre impôt sur le revenu. Ainsi, une adhésion à 50 € vous reviendra à 17 €.

1 Commentaire

Loir et Cher : Jeanny Lorgeoux paie son ralliement à Macron.

1er JOB JEANNY LORGEOUXPremier échec pour Macron, Jeanny Lorgeoux en fait les frais.
Alors que Jacqueline Gourault (MoDem) a été réélue de justesse au 1er tour avec 50,58 % des voix, l’équation s’annonçait compliquée pour Jeanny Lorgeoux, sénateur sortant PS qui avait cette fois reçu l’investiture LREM, provoquant la colère de ses anciens amis.

C’est bien Marc Gricourt qui a mené la danse du scalp, en soutenant Marylène de Rul, qui s’est maintenue au 2ème tour pour faire chuter le maire de Romorantin.
Au final il manque 30 voix à Jeanny Lorgeoux pour être réélu, alors que la candidate PS et le dissident LREM Gildas Vieira en totalisent 109 !
Un beau cadeau à Jean-Marie Janssens.
Mais au-delà de ces « petits meurtres entre amis », c’est aussi la grogne des maires contre le gouvernement Macron qui s’est manifestée.
Premier avertissement sérieux pour l’imposteur qui est parvenu à tromper les Français en mai dernier, et qui du coup ne disposera pas de la majorité des 3/5 au Congrès qui lui aurait permis d’avancer encore plus rapidement dan son dessein de déconstruire la France.
Un premier répit, mais il ne faudra pas s’arrêter là. le combat ne fait que commencer.
Pendant ce temps au  niveau national le FN gagne 60% par rapport à 2011 (+ 158% en Loir et Cher).

3 commentaires

Sénatoriales : 2ème tour incertain, nouvelle progression du FN.

Sénatoriales 2017En Loir et Cher, Jacqueline Gourault a été réélue avec 479 voix sur 946 votants au 1er tour. Malgré une légère perte par rapport à 2011, la sénatrice sortante bénéficie d’une implantation locale de longue date et beaucoup d’élus locaux sont donc passés outre son ralliement à M. Macron, l’Attila des collectivités locales.
De son côté Jeanny Lorgeoux a été sanctionné par le PS, qui lui fait payer cher son investiture LREM. Il arrive toutefois en 2ème position avec 359 voix (400 en 2011), devançant de peu Jean-Marie Janssens qui en recueille 338.
Tout va donc se jouer sur les reports au second tour.
On se souvient qu’en 2011, Maurice Leroy était vainqueur sur le papier, en additions ses propres voix (398) et celles obtenues par Guy Vasseur (238).
Les grands électeurs en avaient décidé autrement au second tour.
De son côté Michel Chassier (FN) passe de 12 à 31 voix, alors que les grands électeurs FN sont passés de 3 à 10.
Pour ne pas donner nos voix à ceux qui ont fait élire Macron, Michel Chassier maintient sa candidature au 2ème tour.

1 Commentaire

Sénatoriales : la profession de foi de nos candidats.

Profession de foi sénatoriales 41 page 1Profession de foi sénatoriales 41 page 2

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)
La profession de foi de nos candidats aux sénatoriales sera envoyée prochainement aux Grands électeurs maires, délégués des conseils municipaux, conseillers départementaux et régionaux, parlementaires.

Nous estimons que tous les citoyens doivent également en avoir connaissance, car les Grands électeurs qui voteront le 24 septembre sont leurs représentants.
Nous voyons aujourd’hui beaucoup d’élus et de candidats regretter les coupes budgétaires de Macron qui pénalisent leur commune.
Mais ce sont souvent les mêmes qui ont appelé à voter pour lui en mai dernier en connaissance de cause.
Les électeurs doivent leur faire savoir, et les inviter à voter pour les seuls candidats qui ont toujours défendu les communes, les candidats de liste Bleu marine.
Téléchargez le document au format pdf :  Profession de foi sénatoriales 41
P
osez vos questions aux candidats : fn41@frontnational.com

 

1 Commentaire

Conférence de presse pour la rentrée du FN41

Conférence de presse 07-09-2017Suite à notre point-presse, la Nouvelle République publie aujourd’hui un compte-rendu développant les différents sujets abordés : nos actions locales contre la loi travail, l’organisation de la Fédération et la formation des cadres, la préparation du Congrès, les sénatoriales.
Une information que nous n’avions pas encore lors de notre point presse : la venue de Marine Le Pen en Loir et Cher au mois de novembre est confirmée.
Nous vous communiquerons rapidement la date et le lieu.

1 Commentaire

Une adhésion en ligne, 1 photo signée offerte.

DJdPFylXgAIpVM4A l’occasion de la rentrée, jusqu’au 25 septembre, pour une adhésion en ligne vous recevrez une photo signée de Marine.
Vous avez combien les adhésions comptent pour notre mouvement qui n’est pas financé par de richissimes donateurs représentant les intérêts des banques et du monde des affaires.
Adhérer c’est aussi participer à la vie du Front National à travers ses instances locales et départementales, et participer à la préparation du prochain Congrès où tous les adhérents à jour de cotisation seront appeler à voter.
N’attendez pas, répondez dès aujourd’hui à l’appel de Marine Le Pen en prenant votre adhésion en ligne.

Réunion de rentrée du FN41.

Bureau FN41 09-2017Réunion de rentrée hier soir pour le bureau départemental du FN41. Le Secrétaire départemental, Michel Chassier, est revenu sur la séquence électorale du printemps dernier, en présentant une analyse chiffrée des résultats en Loir et Cher et en région Centre Val de Loire.
Retour sur les présidentielles et les législatives.
Malgré une déception compréhensible pour tous ceux qui espéraient la victoire de Marine Le Pen, force est de constater que notre candidate a rassemblé sur son nom le score le plus haut jamais atteint en terme de voix et de pourcentage. Ainsi en Loir et Cher, Marine Le Pen a recueilli 48 662 suffrages au 1er tour, 65 896 au 2ème tour. Rappelons que notre score historiquement le plus élevé au 2ème tour des régionales de 2015 était de 45 842 voix. Il ne faut donc en aucun cas céder au découragement, ni se laisser troubler par les commentaires des médias, prompts à relayer les « petites phrases » des uns et des autres.
Au contraire, nous devons nous remettre au travail dès maintenant, car il est certain que les faits nous donnerons raison très rapidement.
En lire plus …

Sénatoriales : au moins 4 candidats macronistes en Loir et Cher.

Conférence de presse 31-07La liste définitive des candidats aux sénatoriales est désormais connue (la Nouvelle République du 12/09/2017).
On y retrouve sans surprise les deux sortants : Jacqueline Gourault (MoDem) et Jeanny Lorgeoux (démissionnaire du PS) Tous deux sont officiellement investis par « En marche », le prétendu mouvement d’un renouveau politique. Cherchez l’erreur !
Un autre candidat aspirait à l’investiture du mouvement, dont il a été l’un des animateurs en Loir et Cher, Gildas Vieira. Il fait désormais l’objet d’une procédure d’exclusion. Comme dans les « vieux » partis.
Un 4ème candidat, Jean-Marie Janssens se présente sous couleur de l’UDI, mais annonce d’ores et déjà qu’il adopterait une démarche « constructive », tout comme son mentor Maurice Leroy.
Ce dernier avait feint une grosse colère au soir du 2ème tour des législative en répondant en duplex à Michel Chassier qui l’avait qualifié sur le plateau de « macron-compatible ».
Quelques jours plus tard il rejoignait le groupe des « constructifs », regroupant des députés LR, UDI et centristes divers, et qui prônent « une attitude constructive vis-à-vis des réformes dont le pays a besoin qui seront proposées par le gouvernement ». En espérant un jour y entrer.
Cela fait déjà 4 candidats macronistes.
En lire plus …

2 commentaires
12345...63

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...