Archive | Élections Flux RSS de cette section

Loir et Cher : les investitures LR-UDI confirmées. En attendant la suite.

FF-MV 2017Finalement François Fillon a choisi… de ne pas choisir. Statu quo pour les investitures annoncées en juin 2016 sous l’égide de Nicolas Sarközy.
Nouvelle démonstration du fait que le candidat sorti de la primaire de la droite et du centre a bien du mal à s’imposer au sein d’un mouvement où il ne compte pas que des amis, chacun a pu le constater en marge du Conseil national de l’ex-UMP.
D’ailleurs aucun des trois candidats n’avait soutenu sa candidature au 1er tour de la primaire, Maurice Leroy et Guillaume Peltier avaient pris position pour Nicolas Sarközy, Catherine Fétilleux n’avait pas pris position avant le 1er tour !
Il n’est pas certain, à Blois comme à Romorantin, que cette non-décision fasse l’unanimité chez les centristes, en particulier côté MoDem. En Loir et Cher, on aurait tort de négliger l’influence de Jacqueline Gourault.
Par conséquent nous attendons la suite avec beaucoup d’intérêt.
De notre côté, les trois candidats ont été présentés à la presse en octobre, Michel Chassier pour la 1ère circonscription, Mathilde Paris pour la 2ème, Jean-Yves Narquin pour la 3ème.
Mais pour l’heure, n’inversons pas le calendrier, priorité à la campagne présidentielle de Marine Le Pen.

2 commentaires

Démocratie participative : un ersatz de démocratie.

Groupe FN RCVLLa démocratie participative ou démocratie permanente est présentée par ses défenseurs comme le remède à un « déficit démocratique », une manière d’impliquer davantage les citoyens, une réponse au rejet de la classe politique.
Mais on peut s’interroger dès lors qu’elle est mise en place par ceux-là même dont le peuple se détourne.
Car de quoi s’agit-il en pratique : la Région va constituer dans chaque département un « panel » de citoyens « tirés au sort », d’élus et de « représentants des structures locales ».
Pourquoi d’ailleurs utiliser l’anglicisme « panel » qui signifie tout simplement « échantillon » ?
C’est probablement parce que la taille choisie pour cet échantillon, 12 personnes par département, ne lui confère aucune représentativité et encore moins de légitimité.
D’autant plus que le tirage au sort a été « arrangé » comme l’avoue Charles Fournier dans la Nouvelle République du 13 janvier. Selon certains critères mis en avant, mais dès lors qu’il ne s’agit plus d’un véritable tirage au sort anonyme et équitable, qui peut savoir vraiment pour quelles raisons certains candidats n’ont pas été retenus ?
A titre de comparaison, 1 076 416 électeurs s’étaient prononcés en décembre 2015 pour élire leurs représentants au Conseil Régional.
La liste du Front National conduite par Philippe Loiseau avait recueilli 308 432 voix.
Quel est donc l’intérêt de mettre en place un système abusivement qualifié de « démocratie participative » avec un échantillon de 72 citoyens, soit 1 électeur sur 15 000 par rapport aux votants e 2015, 1 électeur inscrit sur 25 000 !

La réponse est simple : il s’agit pour le président de Région et sa « majorité de gauche », qui n’a obtenu en réalité que 35% des suffrages, de se donner l’apparence d’un soutien de l’opinion afin de valider certaines initiatives qui ne font ps nécessairement l’unanimité.
L’avis de ces « panels » pourra donc être mis en avant pour faire pression sur les élus et influencer leurs décisions.
Le procédé est d’autant moins démocratique qu’au sein de ces groupes de travail, les élus seront bien présents pour orienter les débats.
Ce que dénonçait Michel Chassier lors d’un intervention en juin dernier, en soulignant que les simples citoyens ne disposeront pas des mêmes informations ni des mêmes outils d’aide à la décision que les élus, sans parler du soutien des services.
En résumé, le peuple vote mal, il convient donc de remplacer le peuple par des « panels » de citoyens étroitement contrôlés par les « bons » élus. C’est cela l’ersatz de démocratie que la Région propose.
Seuls les élus du Front National se sont vraiment opposés à cette imposture. Vous pouvez retrouver leurs interventions sur le site du groupe ou les revoir en vidéo sur le site de la Région Centre.

0 Commentaires

Galette des Rois du FN avec Bernard Monot le 21 janvier.

Bernard Monot FBO 06-2015Cette année, ce sont les élus et les militants de Mer qui nous accueillent pour la traditionnelle galette des Rois le 21 janvier, en présence de Bernard Monot, député au Parlement de notre circonscription et de tous les élus et responsables locaux de la Fédération.
Cette réunion marquera également le lancement e la campagne de Marine Le Pen en Loir et Cher.

En même temps nous avons décidé d’offrir à tous nos amis une véritable après-midi festive, avec animations musicales, spectacle de magie, espace danse, espace enfants. Programme :
14 h 30 : ouverture au public
15 h 00 : mot d’accueil du Secrétaire départemental et vœux du bureau, interventions des élus locaux
15 h 30 : galette des Rois
16 h 00 : intervention de Bernard Monot
17 h 00 – 19 h 30 : animation musicale, karaoké, magie, espace danse
Boutique FN41, stands des collectifs Bleu Marine, du FNJ41 et des élus.
Les adhérents ont reçu l’invitation par mail et par courrier avec toutes les précisions. Réservation conseillée (fn41@frontnational.com), participation aux frais 5 € (gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans).
N’hésitez pas à venir en famille, faites venir des amis. Vous serez chez vous !

0 Commentaires

Après sa visite à Saint Laurent des Eaux, Marine Le Pen affirme sa position sur le nucléaire.

Image de prévisualisation YouTube

Suite à sa visite du Centre de Production Nucléaire de Saint Laurent des Eaux, Marine Le Pen vient de réaffirmer sa position sur le nucléaire.

Une source d’énergie qu’elle estime indispensable, pour de nombreuses années encore, afin de garantir l’indépendance de notre pays et la fourniture d’électricité aux ménages comme aux entreprises à un prix largement inférieur à la moyenne européenne.

Et pour préserver notre indépendance énergétique, il faut qu’EDF redeviennent une entreprise publique à 100% nationale. Cela est d’autant plus vrai que seule une entreprise publique, qui ne rentre pas dans des logiques de rentabilité à cour terme, peut garantir la sécurité des installations nucléaires.

Michel Chassier s’était étonné, au nom du groupe Front National, de voir le nucléaire quasiment oublié dans nouveau Schéma de Développement Economique de la Région Centre-Val de Loire, alors que nous nous situons au 2ème rang des régions françaises pour la production électro-nucléaire.

On comprend d’autant plus mal la réaction tout à fait déplacée de certains syndicats comme la CFDT ou la CGT, qui préfèrent soutenir les différentes composantes de la gauche hostile au nucléaire. Une attitude que les salariés ne partagent évidemment pas.

 

1 Commentaire

Dimanche en politique : un an après les régionales, quel bilan ?

dimanche en politiqueUn an après le renouvellement du conseil régional, quel est le premier bilan du président de la Région Centre-Val de Loire, France 3  diffusera dimanche une interview du président François Bonneau suivie d’un débat animé par Denis Gannay qui recevra sur son plateau Charles Fournier, vice président EELV et Michel Chassier, président groupe FN en région Centre-Val de Loire.
Nous aurons l’occasion également de revenir prochainement sur le bilan de nos élus, un an après l’élection régionale où le FN avait créé la surprise au 1er tour, en arrivant en tête du scrutin.
Emission Dimanche en politique, « Spécial bilan, un an après les élections régionales », c’est dimanche 8 janvier à 11h00 sur France 3 Centre-Val de Loire.
Vous pouvez posez vos questions sur le site de l’émission.

1 Commentaire

Assises présidentielles les 4 et 5 février à Lyon.

bandeau assises LyonTous les adhérents ont déjà reçu l’invitation pour les assises présidentielles de Lyon, les 4 et 5 février.
Nous serons nombreux, cadres, élus, militants à faire le déplacement.
Pensez à vous inscrire rapidement. Vous pouvez trouver tous les renseignements sur le site Marine 2017.
Pour les questions de déplacement, la Fédération va mettre en place un système de co-voiturage, minibus sir nécessaire.
 Vous pouvez faire part de vos offres ou de vos demandes de transport sur notre page Facebook militants si vous êtes membres du groupe, sinon contactez la Fédération : fn41@frontnational.com

0 Commentaires

Inscriptions sur les listes électorales : un signe d’espoir pour Marine le Pen.

18-35 ans 2017Dans son édition du 2 janvier la Nouvelle République publie un reportage sur le boom des inscriptions de fin d’année sur les listes électorales.
Un phénomène habituel  avant chaque présidentielles, comme le souligne le maire de Villerbon.
Mais le journaliste de la NR a choisi de donner à son article un sens politique, en interrogeant la « bonne » personne afin de délivrer le message politiquement correct :  » Donald Trump a été élu. On ne veut pas de la même chose en France ».
Les grandes manoeuvres ont commencé et il faut s’attendre dans les semaines qui viennent à la multiplication des reportages, des émissions, on annonce même un film de propagande anti-Marine dont les médias feront la promotion.
Ce qui démontre bien que Marine Le Pen incarne le véritable changement et qu’elle porte l’espérance de tout un peuple.
Les médias qui interprètent à leur manière le phénomène des inscriptions sur les listes électorales devraient pourtant savoir que dans la tranche des 18-35 ans, Marine Le Pen arrive largement en tête devant les candidats du système.
Par conséquent plus les jeunes s’inscrivent, et nous les avons invités à le faire, plus les chances de Marine Le Pen augmentent.
Au contraire de certains candidats comme François Fillon, qui obtient un score plus importants chez les seniors, en leur faisant oublier qu’il est à l’origine de la suppression de la demi-part du conjoint survivant.
Le système voudrait bien nous imposer un choix illusoire Macron-Fillon, dont les programmes ne font que recopier la feuille de route de la troïka et des tenants du mondialisme.
Mais c’est compter sans le peuple Français. Et nous sommes convaincus que beaucoup de ces nouveaux inscrits ont fait la démarche dans ce sens !

3 commentaires

Les voeux de Marine le Pen aux Français.

Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen souhaite aux Français une très bonne année, pleine de courage et d’espoir.
On ne mesure que mieux le contraste avec François Hollande qui a choisi, pour ses derniers voeux de Président, le langage de la haine et de la division en insultant des millions de Français.
Nous évoquions hier dans les voeux du bureau départemental la devise de Richelieu « la politique est l’art de rendre possible ce qui est nécessaire« . C’est sous le portrait de ce grand serviteur de la France que Marine Le Pen a choisi de présenter ses voeux aux Français.
Faites largement circuler cette vidéo, nos compatriotes doivent comprendre l’enjeu de cette élection capitale. Invitez-les à nous rejoindre dès maintenant.

1 Commentaire

Voeux du FN41 pour 2017.

NB 10-09_2(Photo d’illustration : Fête de rentrée du FN41 avec Nicolas Bay)
Il y a un an nous fêtions notre succès aux élections régionales et notre progression spectaculaire en Loir et Cher.

Au cours de l’année écoulée, nous avons poursuivi notre travail sur le terrain, qu’il s’agisse d’actions militantes, de l’activité de nos élus, des réunions qui se sont démultipliées, du bureau départemental, des collectifs.
Au niveau national, la France a encore été frappée par le terrorisme islamique et les Français vivent sous la menace permanente, tandis que nos gouvernants, après avoir dit que nous étions en guerre n’ont toujours pas le courage de désigner l’ennemi.

Cette situation est favorisée par des flux migratoires massifs et incontrôlés que nous les seuls à dénoncer.
En même temps la situation a continué à se dégrader dans tous les domaines, avec un niveau de chômage qui n’a pas diminué malgré les bidouillages statistiques, une dette qui met notre pays à la merci de ses créanciers qui dictent aux candidats du système leur programme pour les présidentielles.
Les échéances prochaines seront donc capitales. Les Français ne doivent pas perdre l’espoir, bien au contraire. Mais ils ne doivent pas non plus se laisser prendre, une fois de plus, par les promesses de certains candidats qui font mine le temps d’une primaire d’épouser certaines de nos valeurs, pour les abandonner aussitôt dans la recherche d’un compromis avec les centristes.
Dans les semaines qui viennent les masques vont tomber, et il sera facile de reconnaître dans les programmes des candidats du système la feuille de route de la troïka.
Les Français sont chaque jour plus nombreux à nous dire combien ils attendent, plus que jamais, l’élection de Marine Le Pen en 2017.

Au nom du bureau départemental du Front National, je tiens à nouveau à remercier tous ceux qui ont contribué à ces succès, nos militants infatigables, nos élus qui font parfois un travail ingrat mais indispensable pour représenter et à défendre nos électeurs.
2017 sera une année capitale.  Pour reprendre le mot célèbre de Richelieu : « la politique est l’art de rendre possible ce qui est nécessaire« . La victoire de Marine Le Pen est nécessaire. A nous tous de la rendre possible.
A chacun d’entre nous de s’engager durant ces deux campagnes, des présidentielles et des législatives, pour que la France ait un avenir, pour que nos enfants soient encore Français demain, dans une France redevenue libre, indépendante et prospère.

En attendant, je vous présente, au nom du bureau départemental et de tous nos élus, tous mes vœux pour que 2017 soit une bonne année pour vos familles et vos proches, avec une pensée particulière pour ceux qui souffrent de la maladie ou de la solitude, des difficultés de la vie, ceux qui ont perdu un proche.
Je vous invite à nous retrouver tous ensemble le samedi 21 janvier à Mer pour notre traditionnelle galette des Rois et les voeux de la Fédération.
Formons ensemble le voeu que 2017 soit l’année de la victoire pour le redressement de la France.

Pour le bureau départemental du FN41.
Michel Chassier – Secrétaire départemental
Conseiller régional de Loir et Cher,
conseiller municipal et communautaire de Blois.

 

 

1 Commentaire

Galette des Rois du FN41 le 21 janvier.

Bernard-MonotLa galette des Rois du FN41 se tiendra le 21 janvier 2017 à Mer, en présence de Bernard Monot, député au Parlement de notre circonscription et de tous les élus et responsables locaux de la Fédération.
Cette année, nous avons décidé d’offrir à tous nos amis une véritable après-midi festive, avec animations musicales, spectacle de magie, espace danse, espace enfants. Programme :
14 h 30 : ouverture au public
15 h 00 : mot d’accueil du Secrétaire départemental et vœux du bureau, interventions des élus locaux
15 h 30 : galette des Rois
16 h 00 : intervention de Bernard Monot
17 h 00 – 19 h 30 : animation musicale, karaoké, magie, espace danse
Boutique FN41, stands des collectifs Bleu Marine, du FNJ41 et des élus.
Les adhérents recevront l’invitation par mail et par courrier avec toutes les précisions. Réservation conseillée (fn41@frontnational.com), participation aux frais 5 € (gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans).
N’hésitez pas à venir en famille, faits venir des amis. Vous serez chez vous !

0 Commentaires

Crédit Agricole Bégon : l’omerta continue.

CA Blois-BégonLa Nouvelle République revient aujourd’hui sur la fermeture de l’agence du Crédit Agricole de Blois-Bégon.
Nous en avions parlé sur notre blog le 13 décembre, en expliquant les véritables raisons de cette fermeture inattendue.
Les éléments de langage du directeur général restent très prudents : « l’intérêt de nos clients et de nos salariés a guidé nos actions tant dans le choix de fermer cette agence que dans la gestion de celle-ci.  » C’est en gros ce qui disait le courrier adressé aux clients : « attachés à vous offrir un service de qualité, nous sommes contraints de procéder à la fermeture de l’agence« . Il évoque également les « comportements inacceptables de certains clients », sans plus de précisions.
Quant au maire de Blois, Marc Gricourt, il parle simplement de « problèmes que je nie pas« , sans en dire davantage.
Bref, c’est l’omerta, silence radio, la chape de plomb habituelle destinée à masquer la réalité.
Car la nature de ces « comportements inacceptables » est parfaitement établie, comme nous l’indiquions dès le 13 décembre. Il s’agissait de menaces proférées par des islamistes « agressifs avec une touche de violence » ne voulant pas être servis par des femmes.
Nous avions alors publié le témoignage d’une cliente, et une enquête rapide aurait permis au journaliste de confirmer ce témoignage.
Mais tout le monde a intérêt à cacher la vérité. On connaît le principe : pas d’amalgame !
Et le maire comme les autorités de l’Etat ne souhaitent pas que l’échec de la « politique de la Ville » et du Plan de Rénovation Urbaine soit révélé au grand jour.
Au passage Marc Gricourt précise qu’il aurait pu donner « quelques conseils sur le profil des agents de sécurité« . On aimerait en savoir plus. Mais cela rappelle l’époque de Jack Lang, quand la Ville faisait appel une certaine association pour assurer la sécurité des lieux publics comme la salle Paul-Emile Victor, ce qui ne l’a pas empêchée d’être incendiée plus tard…
L’exemple du Crédit Agricole, dont l’agence Blois-Bégon venait d’être rénovée à grand frais il y a un an est une démonstration supplémentaire.
Le problème n°1, c’est le refus grandissant d’une frange islamiste radicale de se conformer aux lois de la République et à notre façon de vivre. Il faut bien comprendre que ce n’est là que le début d’un phénomène appelé à prendre de l’ampleur tant que les flux migratoires se poursuivront.
Avez-vous remarqué dans cette affaire le silence assourdissant des représentants locaux de la droite et du centre ?
Dont le candidat s’apprête une fois de plus à trahir les Français.
Pour mettre un terme à cette dérive inacceptable, une seule solution : Marine 2017 !

2 commentaires

2ème échangeur de Blois : qui paiera ?

pageautoroute.jpgLe Président d’Agglopolys Christophe Degruelle (PS) et le président du Conseil départemental Maurice Leroy (UDI) viennent de co-signer un courrier adressé à Ségolène Royal, ministre en sursis pour demander à Cofiroute une étude sur une 2ème sortie d’autoroute à Blois.
Pourquoi l’Agglo rejoint-elle l’idée, agitée par Nicolas Perruchot durant la campagne des élections départementales, alors que de son côté le maire de Blois était plutôt réservé ? Pourquoi la CCI, jusqu’ici plutôt favorable ne semble plus suivre le projet ? Cela mérite quelques explications.
D’abord sur l’intérêt de l’opération.
L’échangeur de Blois-La Chaussée enregistre un trafic moyen de 11 000 véhicules/jour, à comparer aux 45 000 véhicules/jour de l’axe nord-sud (D952 A), très en-deçà des flux de circulations enregistrés à Orléans, qui compte 3 sorties pour une population dans l’aire urbaine (au sens INSEE) de 425 000 habitants contre 125 000 pour Blois.
Les bouchons observés quotidiennement depuis le sud du pont sur la Loire jusqu’à Fossé ne sont dûs qu’en partie à la sortie d’autoroute. C’e sont plutôt les flux nord-sud qui bloquent la sortie d’autoroute.
Une deuxième sortie mais où ?
Le problème de la deuxième sortie, c’est qu’on ne voit pas très bien où elle pourrait déboucher. La solution proposée serait de la raccorder à la route de Saint Sulpice. On ne voit pas bien l’intérêt pour les poids-lourds, puisque les zones d’activités sont à l’opposé et qu’il n’est pas possible de rejoindre la Loire (D952) sans revenir sur le quartier gare.
Autre question : qui va payer ?
Si jamais Cofiroute accepte de créer un nouvel échangeur, les collectivités seront appelés à le financer majoritairement.
L’Agglo ? Pas avant 2020, et au détriment du reversement aux communes membres.
La Ville de Blois ? Les marges sont encore plus limitées.
Le département ? Au prix d’une nouvelle hausse de la taxe foncière ?
On comprend aussi le désengagement de la CCI par ses propres contraintes financières.
Au passage, il est amusant de voir Maurice Leroy défendre ce projet alors qu’il s’est rallié à François Fillon, qui promet de supprimer les départements et de tailler dans les dépenses publiques !
Le Front National a toujours privilégié une autre solution qui consisterait à raccorder la sortie existante à la rocade nord en longeant l’autoroute au nord de la polyclinique. Il resterait ensuite à réaménager le rond-point de la route de Vendôme pour faciliter la sortie vers Vendôme et le centre commercial.
Si une deuxième sortie devait être envisagée, il faudrait plutôt raisonner à l’échelle de l’agglo et du département, peut-être à hauteur d’Herbault où le raccordement serait assez facile, ce qui permettrait de redynamiser les communes situées au nord-ouest de la Forêt de Blois.
Quand on prétend défendre les intérêts de l’Agglo et du Département, il faut raisonner un peu plus large !

0 Commentaires

Inscriptions sur les listes électorales : plus que quelques jours !

Inscription sur les listes électorales : l’appel de Marine Le Pen

Image de prévisualisation YouTube

Les 23 avril et 7 mai prochains seront des dates décisives pour l’avenir de notre pays. Première étape vers la victoire : votre inscription sur les listes électorales ! Marine Le Pen lance un appel.
Le succès dépend aussi de votre engagement. Marine Le Pen a besoin de votre soutien pour ces deux campagnes qui vont se succéder.
Si vous n’êtes pas encore inscrit, si vous avez déménagé, vous devez vous inscrire impérativement avant le 31 décembre. Attention, en cette période de fêtes, pensez à vérifier les horaires d’ouverture de votre mairie. N’oubliez pas non plus de vous munir des pièces nécessaires (pièce d’identité, justificatif de domicile).
Vous pouvez également faire la démarche en ligne sur le site Service-Public.fr.

0 Commentaires

Jean-Yves Narquin sur TV Libertés

Image de prévisualisation YouTube

Jean-Yves Narquin, ancien attaché parlementaire, spécialistes des médias, maire de Villedieu le Château et membre de CAP économique dans l’équipe de campagne de Marine Le Pen était l’invité de TV Libertés. 

Pays Vendômois : nouvelle pression sur les maires ruraux.

Communauté à 105(photo-montage FN41)
Cela fait plusieurs années que Maurice Leroy et Pascal Brindeau font le forcing pour imposer une « agglomération » du Vendômois regroupant 105 communes.

Démarche appuyée par le représentant de l’Etat, car elle va dans le sens voulu par les gouvernements de l’UMPS depuis 30 ans, dans le but de faire disparaître progressivement à la fois les départements et l’échelon communal.
Dans le nord du département beaucoup d’élus ruraux refusent cette perspective et le vote d’un certain nombre de conseils municipaux a été sans ambiguité.
Mais comme ce résultat ne convient pas, Pascal Brindeau demande au maires de faire revoter leur conseil !
Pour certains, cette démarche relève de l’ingérence (la Nouvelle République du 6/12/2016).
Elle démontre en tous cas une certaine conception de la démocratie de la part du tandem néo-filloniste Leroy-Brindeau.
Mais c’est bien dans la logique de ce pilier du système qu’ils soutiennent désormais à la présidentielle, et qui souhaite accélerer encore cette réforme territoriale destinée à détricoter la France pour en faire une juxtaposition de länder et de métropoles reliées directement à Bruxelles.
C’est pourquoi les échéances électorales de 2017 auront une grande importance pour l’avenir dans le Vendômois comme ailleurs.

1 Commentaire

Participez à la victoire de 2017 : pensez à vous inscrire sur les listes électorales, adhérez dès maintenant !

Image de prévisualisation YouTube

Les 23 avril et 7 mai prochains seront des dates décisives pour l’avenir de notre pays. Première étape vers la victoire : votre inscription sur les listes électorales ! Marine Le Pen lance un appel.
Le succès dépend aussi de votre engagement. Marine Le Pen a besoin de votre soutien pour ces deux campagnes qui vont se succéder.
Beaucoup l’ont compris, et nous enregistrons depuis la rentrée une augmentation des adhésions inhabituelle hors période électorale.
Le semaine dernière, nous avons enregistré en Loir et Cher 20 adhésions, dont 5 nouvelles et 15 renouvellements, cette semaine 28 adhésions dont 7 nouvelles et 21 renouvellements.
Si vous n’êtes pas encore adhérents, c’est le moment. Vous pouvez le faire en ligne sur le site du Front National ou en contactant un responsable de la Fédaration FN41 : fn41@frontnational.com.
D’autant plus que si vous adhérez avant le 31 décembre, vous pourrez déduire dès l’année prochaine le montant de votre cotisation dans votre déclaration de revenus et bénéficier d’une déduction de 66%.

Loir et Cher : Fillon a su faire oublier son bilan et ses mensonges.

Image de prévisualisation YouTube
A l’issue du 2ème tour de la primaire de la Droite et du Centre, Michel Chassier, Secrétaire départemental du Front National a publié le communiqué suivant :

« Le second tour de la primaire de la Droite et du Centre confirme les résultats de dimanche dernier, y compris en Loir et Cher.
François Fillon est parvenu à faire oublier son bilan désastreux : 600 milliards d’euros de dette supplémentaire, 1 129 000 chômeurs de plus et 1 million d’immigrés, le vote du traité des Lisbonne etc… Il n’a pas davantage de programme crédible et risque de redonner une chance à la gauche.
Nous donnons rendez-vous aux Français pour la seule primaire qui compte dans les institutions de la Vème République : le 1er tour de l’élection présidentielle« .
Nous nous sommes bien sûr gardés de toute intervention dans ce choix interne qui ne nous concernait pas, mais maintenant que le gagnant est connu, nous ne manquerons de rappeler son bilan et de souligner l’absence du moindre programme crédible.
Premier ministre de Sarközy, il en partage le bilan désastreux du quinquennat.
Il est donc comptable des 600 milliards de dette supplémentaire, de 1 129 000 chômeurs en plus, de la destruction de 450 000 emplois industriels, de 1 000 000 d’immigrés etc…
C’est lui également qui a mis en place en 2008 le calamiteux RSI (Régime Social des Indépendants) imaginé par Raffarin. C’est lui qui a supprimé la 1/2 part fiscale des veuves etc...
Sur le plan sociétal, il ne faut pas oublier qu’il a gouverné avec Roselyne Bachelot et qu’il a eu comme ministre Frédéric Mitterrand, qu’il a soutenu lors du scandale provoqué par ses confidences très particulières.
Quand il réclame que l’on parle de Clovis, il oublie que c’est son ministre Luc Châtel qui a taillé en pièces l’histoire de France et voulait supprimer son enseignement en terminale S.
Enfin au sujet de l’islam, si certains sites proches de la droite « forte » ont fait campagne contre « Ali Juppé », ils semblent avoir oublié que François Fillon inaugurait en 2010 la grande mosquée d’Argenteuil en se félicitant de la multiplication des lieux de culte musulman en France !
Qu’en pensent ses nouveaux soutiens en Loir et Cher ?
Toujours est-il que ses partisans sont restés bien silencieux vendredi dernier au conseil régional sur des sujets qui avaient été mis en « tête de gondole » pendant la campagne des primaires.
Côté programme, la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires est un leurre et nous le mettons au défi de pouvoir s’en expliquer, il avait échoué avec Sarközy dans ce domaine, à part la réduction de postes dans la Police, la Gendarmerie et l’Armée.
Les électeurs qui se sont déplacés à l’occasion de cette primaire ont voté pour une couverture de Paris-Match. Quand les Français découvriront ce qu’il y a derrière, ils risquent d’être bien vite déçus !

6 commentaires

Mathilde Paris sur Plus FM mercredi 30 novembre à 8 heures.

mathilde-paris-18-12-2015Mathilde Parisconseillère régionale, conseillère municipale et communautaire de Blois sera l’invitée de la matinale sur Plus FM mercredi 30 novembre à 8 heures.
Elle évoquera l’actualité locale, départementale et régionale.
Plus FM émet à Blois (89.4), à Montrichard (99.3), Romorantin (96.7), Vendôme (97.4) et enfin Lamotte-Beuvron (105,8) et Montoire (90,8).

1 Commentaire

Sarközy éliminé : jeu de massacre en Loir et Cher ?

Primaires DC-41La girouette suit le vent, elle ne le voit pas venir !
Guillaume Peltier et Maurice Leroy se disputaient le privilège d’être le meilleur soutien de Nicolas Sarközy en Loir et Cher.
L’un comme l’autre se voyaient peut-être déjà ministres !
Or, il suffit de parcourir un peu le terrain pour savoir à quel point l’ancien président de la République était devenu un repoussoir, l’adversaire idéal qu’aurait souhaité François Hollande.
Dans la journée, Guillaume Peltier y croyait encore, ce soir sa réaction se fait attendre.
Il faut dire que son poulain est battu largement y compris en Loir et Cher.
Même silence de la part de Maurice Leroy, qui pensait que seul Sarközy pouvait éviter l’élection de Marine Le Pen !
Quelles conséquences désormais en Loir et Cher ? Les investitures accordées par l’actuelle direction des « Républicains » seront-elles maintenues ?
Guillaume Peltier reviendra-t-il vers le Front National ?
Il faudra encore attendre les résultats du second tour de la « primaire » pour le savoir, mais il est plus probable qu’il se rallie au vainqueur… comme Maurice Leroy qui annonce dès ce soir son soutien à François Fillon pour le deuxième tour !

Au niveau national, cela ne changera pas grand chose pour Marine Le Pen. Si au final François Fillon l’emporte, il restera un candidat du système, dont les propositions en font un deuxième Macron ou une copie française d’Hillary Clinton.

Mise à jour : les intéressés ont fait connaître leur réaction dans la soirée, tous deux soutiendront François Fillon. Face à Louis de Redon, soutien d’Alain Juppé, Guillaume Peltier sauvera-t-il son investiture ?

3 commentaires

Election US : Donald et les Mickeys !

TrumpL’élection de Donald Trump a provoqué un certain de nombre de réactions de la part des responsables politiques du département.
Nous citions hier Marc Gricourt, qui avait pleuré ! Peut-être n’était-il pas encore tout à fait remis aujourd’hui, puisqu’il était absent à la commission des finances et des affaires européennes cet après-midi à la Région.
Pascal Usseglio, ancien secrétaire départemental du PS s’attend à « une année 2017 pleine de rude désillusion« , après le Brexit et l’élection de Trump.
Louis de Redon, élu MoDem mais soutien de Juppé annonce « un nouvel ordre international » avec len brexit et un « isolationnisme américain » annoncé.
Maurice Leroy s’aperçoit enfin que « Madame Hillary Clinton était la candidate de Wall-Street et de la grande finance ; des médias (sur 200 médias 194 soutenaient Hillary Clinton !) ; D’Hollywood et des donneurs de leçon de morale. » Phrase retweetée par Guillaume Peltier.
C’est curieux, l’ex-chef de l’Etat, soutenu par Maurice Leroy comme par Guillaume Peltier avait pourtant souhaité la victoire de Clinton. Le 23 mars, devant quelques centaines d’expatriés français à Londres, il n’avait pas de mots assez durs pour dénoncer le «populisme» et la «vulgarité» du candidat républicain : «Ce monsieur ne mérite pas tant d’intérêt que cela. Je trouve terrifiant que 30 % des Américains puissent se reconnaître là-dedans. […] Ça me fait frémir aussi sur l’état d’une partie de l’Amérique profonde
Il est vrai qu’en matière de vulgarité, Nicolas Sarközy en connaît un rayon !
Le Front National n’avait pas réagi tout de suite, considérant qu’il s’agissait d’un évènement de portée internationale qui ne nécessitait pas une réaction locale.
En réaction à ces diverses prises de position locales, Michel Chassier a envoyé le communiqué suivant, repris sur le site Internet de la Nouvelle République :

« Donald et les Mickeys » : « Le peuple américain a démenti tous les sondages en faisant le choix de Donald Trump. Certains découvrent aujourd’hui qu’Hillary Clinton était « la candidate de Wall-Street et de la grande finance, des médias d’Hollywood et des donneurs de leçon de morale ». Les mêmes s’étaient pourtant prononcés en sa faveur tellement ils étaient certains qu’elle allait remporter l’élection. Seule Marine Le Pen avait déclaré préférer Trump en considérant les intérêts de la France, sans vouloir interférer dans le choix des américains. En effet Donald Trump a déclaré vouloir mettre un terme aux négociations sur le Traité transatlantique, renoncer à la politique belliciste de ses prédécesseurs, apaiser les relations avec la Russie et accepter de fait l’idée d’un monde multipolaire. C’est peut-être la fin du mondialisme ultra-libéral soutenu par sa concurrente. Dans l’éventail politique local, certains osent féliciter le peuple américain dont ils méprisaient celui qui est devenu leur président, d’autres se lamentent et redoutent que les Français fassent preuve de la même lucidité en 2017 en portant Marine Le Pen à l’Elysée. Nous sommes convaincus pour notre part que les peuples se laissent de moins en moins intimider et n’acceptent plus de recevoir de leçons. »

3 commentaires

En France comme aux Etats-Unis, une information tronquée ?

trump-2-768x476Alors que la Nouvelle République de ce jour consulte les cadres et responsables politiques du département sur les résultats des élections américaines: Pascal Usseglio (PS mais qui n’est plus secrétaire départemental), Marc Gricourt (maire de Blois PS), Louis de Redon (Modem jupéiste), Guillaume Peltier (UMP/LR) et Maurice Leroy (Député UDI), il y a un seul absent  si l’on se réfère à l’éventail politique de notre département : le Front National et Michel Chassier, son représentant. Pas un mot de réaction !
Pour certains la NR s’est contentée de reprendre leur page Facebook ou Twitter. Mais pas pour le FN qui a pourtant fait part de sa réaction du son blog et sur les réseaux sociaux.
Des réactions plutôt comiques de la part des partis de l’UMPS qui ont tous soutenu Hillary Clinton, candidate d’un système qu’ils incarnent de ce côté de l’Atlantique !
Bizarre objectivité plurielle ! Décidément, certains médias locaux et nationaux continuent d’appliquer un traitement hémiplégique de l’information mais cela ne suffit plus. Les Américains nous en ont fait la démonstration cette nuit et nos compatriotes ont d’autres sources d’infos. C’est cela la diversité !

1 Commentaire

Trump président : un kleenex pour Gricourt !

Kleenex gricourtIl y a quelque chose de réjouissant à voir depuis ce matin la mine des journalistes, des politologues et autres experts après la victoire de Donald Trump. Un air de 21 avril 2002 !
Encore une fois toute la classe politique française s’est trompée… sauf Marine Le Pen !
Aveuglés par leur suffisance, intoxiqués par leurs propres mensonges, il n’ont pas voulu croire un instant que la candidate de tout un système, soutenue par tous les médias et qui a pourtant dépensé pour sa campagne deux fois plus que son adversaire, pouvait être battue.
Ce matin Marc Gricourt faisait part de sa déception sur sa page Facebook, avouant qu’il avait pleuré avec ses amis ! Avec un aveu en prime « comment vont se comporter les Français au printemps prochain ?« 
Nous lui offrons volontiers une boîte de Kleenex.
Cela dit, il est permis de s’étonner de ce genre de réaction. Cette élection concerne avant tout les américains. Certes le Front National avait fait remarquer que le programme de Donald Trump en matière de relations internationales était plus rassurant que celui d’Hillary Clinton, mais c’était au peuple américain de décider. Il a choisi, respectons-le.
C’est pourquoi Marine le Pen a envoyé un message de félicitations au nouveau président américain, comme c’est la coutume. François Hollande a été contraint de faire de même, certes en traînant un peu les pieds mais il n’avait pas le choix. 
Bien sûr Marc Gricourt peut avoir ses états d’âme, mais il ne doit pas oublier qu’il est le premier magistrat de la Ville de Blois, ce qui devrait l’inciter à davantage de réserve en matière de relations internationales.
En attendant, après le Brexit, c’est un nouveau signal encourageant dans la perspective des prochaines présidentielles.

5 commentaires

La fin du « ni ni »… qui n’a jamais été appliqué !

SarkollandeSarközy préfère Hollande à Marine. Faut-il s’en étonner ?
Sauf manipulation des résultats de la primaire de la Droite et du Centre, l’affaire est désormais pliée et Sarközy en est conscient, ce qui explique ses dernières réactions.

Il vient d’avouer dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin que si Marine Le Pen affrontait François Hollande au 2ème tour des élections présidentielles, il voterait François Hollande.
Un aveu qui n’est rien d’autre qu’une confirmation, car cette attitude n’a rien de nouveau.
D’une part le « ni ni » était déjà une façon discrète d’aider la gauche, en interdisant aux électeurs de droite de voter pour le candidat FN au 2ème tour.
Mais dans les faits il n’a jamais été respecté dès lors qu’il s’agissait de barrer la route au FN.
Nous l’avions constaté, une fois de plus, en Loir et Cher lors des élections départementales de mars 2015. Dans les cantons de Blois I et Blois III, où les candidats FN étaient en duel contre la gauche, l’UMP a clairement appelé, par la voix de Véronique Reineau, à voter à gauche pour faire barrage au FN.
Chacun a pu voir également ce qui s’est passé aux dernières élections régionales.
Par conséquent la déclaration de Nicolas Sarközy ne constitue pas une révélation, mais seulement l’aveu fait publiquement d’une pratique constante de la part de l’UMP devenue LR, comme de l’UDI et du MoDem.
En contrepartie, comme nous signalions récemment, la gauche est prêts à voter au second tour des législatives pour un candidat LR, y compris de la « droite forte » comme Guillaume Peltier en Loir et Cher, contre le candidat FN. Jeanny Lorgeoux vient de le confirmer.
Espèrons seulement que cet aveu ouvrira encore un peu plus les yeux aux électeurs qui seraient prêts à se laisser séduire par le discours musclé de Nicolas le Petit.

4 commentaires

Conseil régional : les contradictions de Guillaume Peltier.

Ma Région sans migrantsAlors que le Groupe Front National tient depuis le départ le même discours clair au Conseil régional comme sur le terrain, et parle d’une même voix, l’Union de la Droite et du Centre est rattrapée par ses contradictions.
Nous le savions depuis que Philippe Vigier avait été chargé de conduite une liste qui allait de la « Droite forte » au MoDem avec une première conséquence prévisible : se retrouver derrière le FN au 1er tour des régionales.
Depuis, le groupe UDC (« Républicains » – Centristes) rencontre quelques difficultés à accorder ses positions, et l’unité du groupe a déjà volé en éclat à plusieurs occasions lors de votes « sensibles ».
« Ma Région sans migrants » : le groupe UDC se divise.
Ainsi lors de la dernière session le groupe FN avait déposé un voeu « ma Région sans migrants« . Embarrassé, Guillaume Peltier avait annoncé que son groupe ne participait pas au vote, sachant qu’il était divisé sur la question. Le problème c’est qu’il a été désavoué publiquement, lors d’un vote à main levée, par trois élus du groupe.

En lire plus …

Conseil régional : le Front National commence a être entendu !

CPR 2016-10-21Vos élus en Commission permanente. De gauche à droite : Jeanne Beaulier, Mathilde Paris, Michel Chassier, Véronique Péan, Charles de Gevigney.
Le 18 décembre 2015, le Front National entrait en force au Conseil régional, avec un groupe de 17 élus contre 7 dans la mandature précédente.

Très vite les autres groupes politiques comme les médias ont compris que la donne avait changé.
Les élus FN se sont rapidement mis au travail, dans les commissions, dans les diverses représentations et organismes où ils siègent, et tout le monde a pu le remarquer.
A l’issue de la dernière session, la Nouvelle République en faisait le constat : «  le FN à 17 élus pèse davantage, mais travaille aussi bien plus les dossiers et, même si, par principe, on lui rejette tous ses amendements et vœux, il continue d’en proposer, certain (celui sur les travailleurs détachés) étant d’ailleurs repris plus tard en d’autres termes.« 
Ce qui s’est encore produit en commission permanente le 21 octobre, où le groupe FN avait déposé un amendement pour intégrer la charte(*) limitant le recours aux travailleurs détachés dans le règlement intérieur de la commande publique. Dans l’urgence (**), la majorité socialiste a préféré ajouter un addendum de dernière minute reprenant nos propositions, plutôt que d’être obligée de voter l’amendement !
Au cours de cette même réunion, sur le volet de l’économie sociale et solidaire, l’exécutif de la région a évoqué l’idée d’une dégressivité des subventions CAP’Asso en cas de renouvellement… admettant le bien fondé de notre position depuis le début de la mandature.
Enfin, sur le volet ferroviaire, notre groupe a rappelé que la priorité reste l’entretien et la modernisation du réseau existant dans le domaine des compétences de la Région avant d’investir dans des lignes à grande vitesse, du ressort de l’Etat. Sur ce sujet, Guillaume Peltier a voté tout seul comme le Front National, mais il a été abandonné par son groupe !
Comme quoi le Front National fait avancer les choses, et prouve jour après jour sa capacité à gérer demain les affaires du pays.

(*) votée à l’unanimité lors de la session des 13-14 octobre, elle reprenait un amendement du groupe FN de février 2016.
(**) l’addendum a été envoyé par mail aux membres de la commission permanente la veille à 19 h 30.

12345...50

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...