Archive | Élections Flux RSS de cette section

Gouvernement provisoire : les vieilles recettes de la cuisine électorale.

Gouvernement Macron 11er gouvernement Macron : pas beaucoup de femmes au 1er plan !
Les Français ont eu peur du changement, il se sont contentés de voir un nouveau visage, et ils ont espéré un renouveau de la vie politique française.

Jour après jour, ils découvrent qu’ils ont été trompés.
Les piliers du nouveau gouvernement formé depuis hier sont pour la plupart de vieux routiers de la politique, mûs par l’ambition personnelle et soucieux avant tout de leur carrière.
Ainsi Bruno Lemaire, ministre pour la 4ème fois, heureux de retrouver un maroquin après son humiliante défaite aux primaires de la droite et du centre avec un score de 2,4% ! Pour l’anecdote, il disait il y a quelque temps « Macron c’est l’homme sans projet, car c’est l’homme sans conviction. » Leur voilà au moins un point commun !
François Bayrou, qu’on ne présente plus, est pour sa part dans la vie politique depuis 1986, date de son 1er mandat de député. Plus de 30 ans de carrière, il était déjà ministre en 1993.
Gérard Collomb, élu député en 1981, enchaîne les mandats depuis 1981, cela fait 36 ans ! Quelle renouveau ! Spécialiste du cumul des mandats (sénateur, maire de Lyon, Président de Lyon Métropole) il a vu son indemnité de sénateur réduite à 4000 euros par mois en 2016 pour « absentéisme ». Une caricature de ces politiciens que les Français rejettent.
Quant à Marielle de Sarnez, qui « que » 66 ans, elle est en politique depuis 1974, date de son engagement auprès de Valéry Giscard d’Estaing.
Enfin le Premier ministre, l’énarque Edouard Philippe dont nous parlions hier, se caractérise à la fois pas son peu d’activité à l’Assemblée nationale et son caractère autoritaire à la mairie du Havre selon ses opposants, qui le qualifient volontiers d’anguille en raison de ses nombreux changements d’orientation, avec comme seule boussole l’ambition personnelle. Voilà qui ressemble à Macron.
Par contre, faire cohabiter l’ancien lobbyiste de chez AREVA avec Nicolas Hulot risque de poser quelques problèmes. On le voit déjà avec la méthode « hollandaise » choisie pour Notre-Dame des Landes : le gouvernement va nommer un médiateur. Avant de créer un comité Théodule ? Il faut surtout gagner du temps avant les élections législatives…
Il semblerait d’ailleurs que les Français n’aient pas tellement confiance, comme en témoignent les premières enquêtes d’opinion.
Cela risque bien de ne pas favoriser les candidats « En Marche » sur terrain, dont certains risquent fort de « ramer ».
En Loir et Cher Marc Fesneau qui se présente en dehors de sa circonscription pour ne pas affronter Maurice Leroy, UDI Macron-compatible, était encore à la recherche d’un suppléant. Mais la présence de Rama Yade sera un handicap, car elle risque de capter le même électorat, elle aurait d’ailleurs demandé l’investiture d’En Marche.
Dans la 2ème circonscription Jean-Luc Brault semble lancer une campagne… de conseiller départemental, en expliquant ce qu’il fera dans le département s’il est élu ! Et il annonce déjà que s’il arrive 3ème il se désistera pour faire battre Mathilde Paris, candidate du Front National. Pas très mobilisateur.
Face à tous les candidats du système, aux représentants des partis de gouvernement divisés et hésitants, nous appelons les électeurs du Loir et Cher à un véritable sursaut.
Il est indispensable que le Front National représente à l’Assemblée nationale une véritable opposition, le noyau dur autour duquel doit se constituer le bloc des patriotes, pour défendre la France et les Français.

1 Commentaire

Législatives : la campagne bat son plein dans la 2ème circonscription.

Affichage 2C 16-05_1Porte à porte, visites de commerçants, artisans, PME, rencontre avec les maires, réunions publiques annoncées : la campagne bat son plein dans la 2ème circonscription, où Mathilde Paris est présente tous les jours sur le terrain.
Les médias comme nos adversaires le reconnaissent, notre candidate fait campagne pour gagner.
A tel point que jean-Luc Brault, à peine investi par « En Marche », annonce déjà que s’il arrive 3ème il se désistera pour Guillaume Peltier au deuxième tour ! Et réciproquement ?
Sur le terrain nous sommes rejoints chaque jour par de nouveaux électeurs, dont beaucoup avaient voté Fillon mais reprochent au candidat LR de ne pas avoir soutenu sa candidature. Et c’est un euphémisme, les langues se délient.
Vous pouvez suivre sa campagne et les prochains sur notre blog ou sur sur Twitter.

1 Commentaire

Le syndrome de Stockholm.

Marc Gricourt 5 avril 2014Marc Gricourt, comme beaucoup de ceux qui ont appelé à voter Macron, commence à s’en mordre les doigts.
Nous poursuivons la chronique des législatives en Loir et Cher, en parallèle avec l’actualité nationale.

Dans la 2ème circonscription, Jean Luc Brault, maire de Contres depuis 2001, Président de la Communauté de communes Val de Cher – Controis, ancien conseiller général de Loir et Cher a présenté son suppléant à la presse.
Exit donc Christine Jagueneau, référente départementale d’En Marche.
Dans le Vendômois, ce sont des élus locaux qui représenterons le parti de M. Macron, Marlène Martin, première adjointe de Villiers et Jean-Pierre Mahaudeau, maire de Liginières.
Ce dernier déclare dans la Nouvelle République : « J’attendais quelqu’un qui se démarque du système actuel pour que l’intérêt général soit vraiment pris en compte dans nos petites communes… »
Propos pour le moins surprenants quand on sait que M. Macron est le pur produit du système et qu’il nous propose un retour à la IVème République tout en faisant du Président un monarque. Et surtout M. Macron entend poursuivre la politique de ses prédécesseurs visant à en finir avec l’échelon communal, en forçant aux regroupements et aux fusions d’intercommunalités au détriment de la proximité.
C’est un peu le syndrome de Stockholm !
Et au final ils auront comme adversaire un Maurice Leroy qui lui aussi flatte les élus des petites communes pour mieux les étouffer, et qui n’exclut de devenir ministre de Macron !
A Blois enfin, on voit Marc Gricourt s’émouvoir des conséquences des promesses macroniennes sur les finances communales !
C’est tout de même curieux, car lors du conseil municipal du 24 avril, Michel Chassier était intervenu pour souligner que le candidat soutenu par Marc Gricourt au le 2ème tour prévoyait de poursuivre la baisse des dotations, voire de supprimer la taxe d’habitation, ce qui aggraverait encore la situation des communes.
« C’est qu’il y a d’autres critères qui orientent mon choix » avait simplement répondu le maire de Blois.
Aujourd’hui il écrit au monarque républicain pour implorer sa clémence.
Mais comme disait Bossuet « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »

7 commentaires

Décompostion.

Paul RamadierLe premier ministre choisi par M. Macron au sein de l’UMPS ne veut pas parler d’ouverture, mais de recomposition.
Il devrait plutôt parler de décomposition.
Les tractations autour de la formation du gouvernement, après les marchandages autour des investitures, ont le parfum désuet de la IVème République, avec les alliances entre socialistes, radicaux et centristes.
Premier barbu à occuper Matignon depuis Paul Ramadier pour mieux compléter le tableau, Edouard Philippe a pour principale mission de brouiller les cartes d’ici les élections législatives, en ôtant  aux « Républicains » leur principal argument de campagne : forcer M. Macron à une cohabitation. Trop tard !
Et puis la cohabitation, c’est dans la Vème République, pas dans la IVème !
Toujours dans la même logique d’appareil, l’investiture de Marc Fesneau (MoDem) est confirmée, mais pas dans sa circonscription, où il ne veut pas affronter Maurice Leroy. Il a choisi la 1ère, ajoutant à la confusion après l’auto-parachutage de Rama Yade, qui vise le même électorat.
Aucune nouveauté donc avec « En marche », si ce n’est un retour aux vielles solutions du passé et dépassées.
C’est pourquoi nous renouvelons notre appel à tous les patriotes sincères pour faire entendre leur voix.
La France a perdu une bataille, mais elle n’a pas rendu les armes !
La véritable recomposition, elle est à venir, une fois que les partis qui ont gouverné depuis 40 ans auront fin de se décomposer, et que les survivants, embarqués par M. Macron sur son radeau de la Méduse auront fini de s’entre dévorer !

1 Commentaire

Législatives 2017 : défendre la France et les Français.

C_4e4AEXkAAJ0heFace au nouveau parti unique LR-LREM-PS-UDI qui veut renforcer les pouvoirs de l’Europe et poursuivre les mêmes politiques qui ont échoué depuis 30 ans, en pire, le Front National sera présent dans toutes les circonscriptions.
Hier soir lors d’une réunion de travail à Blois les grandes dates du calendrier de campagne ont été précisées.
La campagne, lancée depuis longtemps dans la 2ème circonscription, va maintenant démarrer sur tout le département.
Dans la semaine les candidats présenteront leur suppléant et les grands axes de leur campagne.
Rappelons nos trois candidats en Loir et Cher : pour la 1ère circonscription : Michel Chassier, président du Groupe FN au Conseil régional Centre-Val de Loire, conseiller municipal et communautaire de Blois, pour la 2ème circonscription : Mathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher, pour la 3ème circonscription Jean-Yves Narquin, maire de Villedieu le Château.

1 Commentaire

Législatives : Thomas Ménagé (Debout la France) retire sa candidature.

NDA 1er maiNouveau rebondissement dans la 1ère circonscription de Loir et Cher : dans une déclaration publiée en privé (*) sur sa page Facebook, le candidat investi par Debout la France, Thomas ménagé déclare retirer sa candidature « en raison d’un désaccord stratégique avec Nicolas Dupont-Aignan »
Sous réserve de confirmation, cette décision semble bien faire suite au désaccord manifesté par Thomas Ménagé suite au dernier conseil national de DLF samedi 13 mai au cours duquel certains médias lui ont attribué des propos assez virulents à l’encontre de Nicolas Dupont Aignan, propos ensuite démentis par l’intéressé.
Il faut dire que la 1ère circonscription de Loir et Cher faisait partie de l’accord proposé par le Front National, ce qui lui aurait permis de ne pas avoir de concurrent patriote.

(*) s’agissant d’un compte « privé » nous ne reprendrons pas le texte de sa déclaration. Toutefois, le fait de partager avec 1279 « amis« … dont plusieurs concurrents politiques, y compris le Secrétaire départemental du PS, rend cette information publique.

Législatives : la campagne a commencé en Loir et Cher

Romo 09-05Dès le soir du 1er tour, c’est la campagne pour les législatives qui a commencé en Loir et Cher.
D’abord sur la 2ème circonscription, où l’affichage se poursuit dans tous les cantons : Chambord, La Sologne, Romorantin, Selles sur Cher, Saint Aignan.
Les militants, certes un peu déçus que les Français aient à ce point manqué de courage et choisi de se résigner, veulent désormais prendre une revanche.
Le match n’est pas fini, il faut tout faire pour empêcher M. Macron à poursuivre le projet de ses prédécesseurs : découper la France en régions directement sous le contrôle de Bruxelles.
Pour cela, nous allons nous battre.

1 Commentaire

Loir et Cher : au secours ils reviennent !

Symbole recyclageLe futur logo d’En marche ? Une entreprise de recyclage des politiciens du système.
Dans les jours qui viennent, l’imposture de la candidature Macron va apparaître – trop tard ? – aux yeux des Français.

Les grandes manoeuvres politiciennes agitent tous les appareils politiques, Manuel Valls, sévèrement battu aux primaires de la gauche annonce déjà qu’il sera investi au titre de la majorité présidentielle, et combien d’autres ?
Les Français ont été trompés par cette manoeuvre préparée de longue date par François Hollande, qui consistait à exfiltrer M. Macron de son gouvernement afin de le présenter comme une offre politique nouvelle, en dehors des partis.
En Loir et Cher c’est le MoDem de Jacqueline Gourault qui revient en force et espère deux investitures, celle de Louis de Redon dans la 2ème circonscription, celle de Marc Fesneau… dans la 1ère circonscription, car il ne veut pas prendre le risque d’affronter Maurice Leroy dans la 3ème !
Le tout sur fond de discussions en vue des sénatoriales.
Les premiers déçus seront peut-être les adhérents et animateurs du mouvement « En marche », qui vont devoir céder la place à ces politiciens du système, dont la seule ambition se résume à faire carrière.
Ce n’est pas mieux du côté des « Républicains », où l’on voit Guillaume Peltier, de la droite « forte » (!) faire tout ce qu’il peur à la Région pour s’attirer les faveurs de François Bonneau et bénéficier d’un bon report des voix de gauche au 2ème tour.
Pitoyable !
Heureusement, il y aura les candidats du Front National pour dire non à ces manoeuvres et proposer le choix d’un véritable changement.

2 commentaires

Lettre ouverte de Mathilde Paris aux électeurs de la 2ème circonscription.

Sologne 08-05Dès le lendemain du 2ème tour des présidentielles, où Marine Le Pen a obtenu 44,09% des suffrages dans la 2ème circonscription, Mathilde Paris a repris la campagne pour les élections législatives.
En poursuivant ses visites sur le terrain mais aussi en publiant une lettre ouverte aux électeurs de la circonscription, rappelant que les candidats qui ont appelé à voter Macron ou qui ont publiquement fait savoir qu’ils voteraient pour lui n’ont plus aucune légitimité pour s’opposer à celui qu’ils ont contribué à faire élire.
Cette lettre ouverte, transmise aux médias locaux, va également être diffusée dans la circonscription.
Vous pouvez la télécharger au format pdf : Lettre ouverte Legislatives 2017 et la diffuser largement sur les réseaux sociaux.
En même temps, la campagne d’affichage se poursuit.

Retour sur une soirée électorale à la permanence du FN41.

Table résultats 2T

Prêts pour le recueil des résultats.

Dès 17 h 30, tour est en place à la permanence.
Jean-Pierre et Jean-Yves ont préparé le buffet. Laurent et Sébastien font les réglages de la vidéo sur grand écran, avec Lionel et le SD, Michel Chassier ils mettent en place le dispositif de recueil des résultats.
Nos délégués et assesseurs sont à ce moment dans les bureaux pour assister au dépouillement et nous communiquer les résultats des premiers paquets de 100.
Soirée 2T_2

Les médias étaient nombreux à la permanence.

Les médias commencent à arriver : Public Sénat, la Nouvelle République. Plus tard il y aura Plus FM, RCF, le Petit Blésois, Mag Centre.
Les premiers adhérents arrivent aussi, mais comme les bureaux ne ferment qu’à 19 heures, il n’y a pas encore beaucoup de monde à 20 heures, la plupart de nos délégués ne sont pas rentrés
Ce qui fait que nous ne sommes qu’une quinzaine à l’annonce des premières estimations.
Un moment de déception, surtout pour les militants qui ont tant donné tandis que notre adversaire n’avait qu’à se laisser porter par les médias.
Un peu de colère même chez certains, dépités de faire le constat que nous n’avions pas les mêmes armes et que le combat était trop inégal. Mais ils ont espéré jusqu’au bout un réveil du peuple français qui n’est pas venu.
Entre temps les résultats qui nous parviennent des bureaux de Loir et Cher nous donnent des scores importants dans la ruralité, où Marine arrive même parfois en tête.
Petit à petit la permanence se remplit, et autour du buffet les échanges sont nombreux, les journalistes interrogent cadres et militants.
Dans les résultats provisoires le Loir et Cher est à plus de 42%, mais il manque encore les 3 villes principales. Finalement, ce sera 39,54% tout de même un beau résultat, 5,64% au-dessus du score national.
Les équipes de la Beauce et du Vendômois nous rejoignent.
C_P4oqdXYAAQzHL

L’assistance chante la Marseillaise.

Michel Chassier en profite pour féliciter tous ceux qui ont participé à cette campagne qui a duré près de 3 mois. Jamais nous n’avons eu autant de militants sur le terrain, on peut dire qu’à côté de nous le mouvement « En Marche » qui se vante de centaines d’adhérents virtuels en Loir et Cher, faisait bien pâle figure.
Il conclut sur le combat qui continue dès le lendemain pour les élections régionales.
A la fin de cette brève intervention, l’assistance chante la Marseillaise.
Soirée 2T_8

Les militants de Loir et Cher peuvent être fiers de leur travail !

Les bons résultats du Loir et Cher réconfortent tout le monde, et la soirée se poursuit dans une ambiance plus détendue, les derniers militants n’ont quitté la permanence qu’après minuit.
Et certains en ont même profité durant la nuit pour lancer l’affichage des législatives sur la 2ème circonscription !
D’ores et déjà les militants sont conviés à une soirée festive le samedi 20 mai, ils seront informés par leur responsable de canton.
Petite anecdote, alors que nous étions réunis à la permanence et sur la place, une équipe bien connue de provocateurs d’extrême gauche est venu proférer quelques insultes. La Police les a dissuadé d’insister.
On peut tout de même sourire de voir ces pseudos anarchistes défendre le candidat de des banques. Mais ce n’est pas une nouveauté, le système a toujours utilisé ce genre d’idiots utiles.

3 commentaires

Loir et Cher : la campagne continue !

FR3 08-05Affichage 2C 07-05

Après la soirée électorale du 2ème tour nos militants, loin d’être découragés, se sentent confortés par cette nouvelle progression en Loir et Cher, ou Marine Le Pen avec 65 895 voix, soit 39,54% des suffrages, arrive en tête dans 51 communes.
Dès hier soir c’est la campagne des législatives qui est lancée, avec une première action dans la deuxième circonscription, ou l’affichage a été lancé sur plusieurs communes, de Mont Près Chambord à Lamotte-Beuvron et jusqu’à la vallée du Cher.
Ce midi, Michel Chassier était interviewé sur France 3. Il a regretté que les Français aient manqué d’audace, préférant la continuité au risque du changement, et rappelé que seuls 19% des électeurs se sont prononcés en faveur du programme de M. Macron, les autres n’ont fait que suivre l’appel des médias à battre Marine Le Pen.
Une attitude frileuse qui contraste avec ce que l’on a pu entendre dans les discours à l’occasion du 8 mai.
Après la défaite de 1940 il y a heureusement une minorité de Français qui ne se sont pas résignés et qui ont continué le combat pendant qu’une majorité s’est contentée d’attendre. Nous assistons aujourd’hui au même phénomène.
Mais si la France a perdu une bataille hier soir, elle n’a pas perdu la guerre !
Nous ne renoncerons jamais.

39,54% pour Marine Le Pen en Loir et Cher.

C_P4oqdXYAAQzHLSoirée électorale du 2ème tour à la permanence de Blois.
Au terme d’une campagne de deuxième tour indigne, au cours de laquelle 100% des grands médias de la presse écrite, de la radio et de la télévision ont soutenu le candidat du système, des banques, du MEDEF, de l’UE, de Mme Merkel et de M. Obama, le peuple français a fait preuve de son esprit de résistance en accordant près de 11 millions de suffrages à Marine Le Pen.

Beaucoup de nos compatriotes sont tombés dans le piège tendu de François Hollande, qui vient d’être reconduit pour cinq ans. Ils le regretteront bien vite.
Non seulement les politiques menées depuis 30 ans et qui ont échoué ne seront pas infléchies, mais au contraire elles seront aggravées.
M. Macron ne sera jamais que le gouverneur d’une province de l’Euroland, mettant la France toujours davantage sous tutelle, puisqu’il veut toujours plus d’Europe et toujours moins de liberté pour la France.
Tutelle qui va s’exercer aussi bien sur le budget, sur le parlement, sur le droit du travail, sur notre politique étrangère et sur nos armées, mises au service de puissances et d’intérêts étrangers.
Les paroles creuse de son discours prononcé ce soir au Louvre démontre l’inconsistance de ce personnage, dont son soutien Jacques Attali disait il n’y a pas si longtemps : « Macron n’incarne que le vide ».

Les Français risquent de souffrir cinq ans de plus, avec la baisse des salaires réels, le chômage, la précarité généralisée, la baisse de la couverture santé, les menaces sur leur épargne.
Dès maintenant, nous les appelons à se mobiliser à l’occasion des élections législatives des 11 et 18 juin prochains, afin que M. Macron ne soit pas en mesure d’imposer sa politique néfaste, qu’il se soumette ou qu’il se démette.
En Loir et Cher, Marine Le Pen a recueilli 65 895 voix, soit 39,54% des suffrages, elle arrive en tête dans 51 communes.
La bataille commence dès ce soir.
Merci à tous les électeurs qui nous ont fait confiance, merci aux militants qui peuvent être fiers du travail accompli.

2 commentaires

Marques de l’imprimeur sur les bulletins de vote : attention.

urne1.jpgUne info importante à relayer auprès de votre entourage : certains bulletin de Marine Le Pen comportent des repères de coupe suite à un mauvais réglage chez l’imprimeur (trait noir sur un des bords du bulletin). La commission de propagande qui se tenait mardi dernier à la Préfecture est informée. Par conséquent il ne doivent pas être considérés comme nuls.
On nous en a signalé à Romorantin.
Mais il est préférable de faire constater l’anomalie par le président du bureau de vote. S’il n’y en qu’à que quelques uns, il faut lui demander de les retirer de la pile.
Si le défaut touche toute la pile de bulletin, il faut inviter le président à prévenir le Préfecture qui lui confirmera de les accepter comme valables.
Il faut également être présent lors du dépouillement pour éviter que ces bulletins ne soient considérés comme nuls. Tout électeur peut assister aux opérations de dépouillement.

2ème tour : comment voter en Loir et Cher.

urneelectorale.jpgNous vous rappelons que tous les bureaux de vote de Loir et Cher sont ouverts dimanche de 8 h à 19 heures.
L’électeur doit se présenter au bureau de vote qui lui est indiqué sur sa carte électorale.
Pour voter, l’électeur doit être inscrit sur la liste électorale du bureau de vote où il se présente. Il doit nécessairement présenter une pièce d’identité, quelle que soit la commune.
Toutefois il est admis dans les communes de moins de 1000 habitants que le président du bureau puisse ne pas demander de pièce d’identité aux personnes qu’il connaît.
Nous avons constaté au 1er tour que cette règle n’était pas toujours appliquée.
Point particulier : si le port d’un voile ne permet pas de vérifier l’identité de la personne, le président doit demander à celle-ci de le retirer pour vérifier son identité. La personne pourra ensuite si elle le souhaite, remettre son voile pour la suite des opérations électorales, sous réserve des dispositions de la loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans les lieux publics, précisées par la circulaire n°2010-1192 du 11 octobre 2010.
Dans toutes les communes, l’absence de carte électorale n’empêche pas de voter, mais elle nécessite des vérifications portant sur le lieu de vote de l’intéressé.
Dans chaque bureau, vous devez trouver sur une table les bulletins de vote des 2 candidats disposés dans l’ordre du tirage au sort (marine Le Pen doit être en n°2).
Pour plus de précisions, vous pouvez consulter le site du ministère de l’Intérieur, rubrique « élections », « comment voter ».
En cas de difficulté, n’hésitez pas à vous renseigner (06 65 86 47 41). De même, nous vous invitons à nous signaler toute anomalie dans un bureau de vote (affiche officielle dégradée, bulletins endommagés, absence de contrôle des identités etc…)

Nouvelles anomalies dans les enveloppes électorales.

Enveloppes Vineuil 41En plus des bulletins Marine Le Pen déchirés (un nouveau cas signalé à Sambin), plusieurs électeurs signalent l’absence du bulletin de notre candidate.
Aujourd’hui sur Blois, on nous signale que des électeurs ont reçu leurs enveloppes avec 6 bulletins Macron à l’intérieur et aucun de Marine Le Pen !
A Vineuil sur des enveloppes distribuées jeudi chez un couple d’électeurs il y a avait dans chaque enveloppe, 2 bulletins Macron et aucun de MarineLe Pen.
Merci de continuer à nous signaler les problèmes et à nous envoyer des photos.

Mise à jour à 19 h 43 : un nouveau cas similaire signalé à Thoré la Rochette. De plus cet électeur a reçu son enveloppe électorale mais pas sa femme.

2 commentaires

Bulletins de vote déchirés : en Loir et Cher aussi.

Bulletin MLP endommagéNous avons alertés hier par de nombreux électeurs ayant reçu des enveloppes dans lesquelles le bulletin de Marine le Pen était déchiré. Cela touche plusieurs départements dans des proportions qui dépassent l’explication d’un simple incident technique.
Bien sûr on nous explique qu’il s’agit d’un dommage causé par la machine de mise sous pli, mais il est surprenant que le problème n’ait pas pu être corrigé plus rapidement étant le nombre des cas constatés.
En Région Centre-Val de Loire de nombreux cas ont été signalés eu Eure et Loir. Ce matin nous avons déjà reçu 3 appels à la permanence pour des bulletins de vote Marine Le Pen déchirés retrouvés dans les enveloppes électorales en Loir et Cher.
Nous demandons à tous les électeurs d’être particulièrement vigilants et de nous transmettre des photos.
Ils pourront trouver des bulletins non endommagés dans leur bureau de vote, mais nous leur demandons de bien vérifier, avant de le glisser de l’enveloppe, qu’il ne comporte aucune rayure ou signe distinctif qui pourrait le faire considérer comme nul.
Lors de la commission de propagande mardi dernier à la Préfecture il a été signalé que certains bulletins comportaient des repères de coupe suite à un mauvais réglage chez l’imprimeur. Soyez donc particulièrement attentifs.

2ème tour : fin de campagne sur Internet et dans les médias.

Blois Vienne 04-05Désormais la campagne est terminée, c’est aux Français de choisir. Mais certains médias ne respectent pas la règle.
Nous rappelons à nos lecteurs que conformément aux dispositions de l’article L. 49 alinéa 2 du code électoral, qui interdit “à partir de la veille du scrutin à zéro heure (…) de diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant un caractère de propagande électorale” nous ne publions ni samedi 6 ni dimanche 7 mail avant 20 heures  aucun article ou commentaire relatif à l’élection de dimanche 7 mai, hormis l’appel au civisme de nos concitoyens et les informations pratiques pour aller voter.
Cette disposition du code électoral est malheureusement violée par plusieurs médias, dont la quotidien Ouest-France qui appel dans son éditorial à voter Macron (*). La Nouvelle République le fait de façon plus sournoise en citant François Hollande en visite à Argenton sur Creuse, et en publiant un appel à voter Macron dans son courrier des lecteurs.
Nous nous efforcerons de présenter dès dimanche soir à 20 heures les 1er résultats et nos commentaires, nous publierons lundi et les jours suivants les résultats et les analyses de cette élection.
De la même façon, toutes les publications et commentaires relatifs à l’élection ont été bloqués sur notre page Facebook.
Vous êtes cordialement invités à notre soirée électorale dimanche soir à partir de 20 heures à notre permanence salle du Bourg Saint Jean, 31 rue du Puits Châtel à Blois.
Vous pourrez suivre les résultats du Loir et Cher mais aussi régionaux et nationaux sur grand écran, autour d’un buffet.

(*) la journal Libération, qui fait partie du groupe contrôlé par Drahi, appelle ce matin à la « une » à voter Macron, en violation code électoral.

1 Commentaire

Soirée électorale du 2ème tour.

18119558_1288659034585671_3831050586762333496_nVous êtes cordialement invités à notre soirée électorale dimanche soir à partir de 20 heures à notre permanence salle du Bourg Saint Jean, 31 rue du Puits Châtel à Blois.
Vous pourrez suivre les résultats du Loir et Cher mais aussi régionaux et nationaux sur grand écran, autour d’un buffet, en présence des responsables et des élus de Loir et Cher, ainsi que de tous les militants.

Après les mensonges, la tricherie ?

Bulletins Marine déchirésAprès les mensonges de M. Macron lors du débat face à Marine Le Pen, la fraude électorale ?
Nous avons alertés par de nombreux électeurs ayant reçu des enveloppes dans lesquelles le bulletin de Marine le Pen était déchiré. Cela touche plusieurs départements dans des proportions qui dépassent l’explication d’un simple incident technique.

Communiqué de presse de David Rachline, Directeur de campagne de Marine Le Pen :

Des centaines de relais départementaux, des milliers de signalements par départements nous remontent de toute la France pour nous alerter sur une situation très préoccupante quant à des violations graves du droit électoral en vigueur.
Ainsi de nombreux administrés ont réceptionné chez eux, au titre de la propagande électorale les deux bulletins de vote des deux candidats à l’élection présidentielle, le bulletin de notre candidate étant systématiquement déchiré et celui de notre opposant, M. Macron intact.
La multiplication de ces actes profondément anti-démocratiques constitue une grave atteinte au fonctionnement de notre République.
Ces graves irrégularités et infractions au code électoral en vigueur ont été constatées dans les départements suivants : Ardèche (07), Alliers (03), Savoie (73), Loire (42), Yvelines (78), Eure-et-Loir (28), Hérault (34).
Il est également constaté que certains maires envoient à leurs administrés des courriers portant des consignes de vote, plus ou moins directes, sur papier à en-tête de la commune, et probablement avec les moyens de celle-ci.
De même, en ce qui concerne la banderole que le maire de Montpellier s’est cru autorisé à déployer sur un bâtiment public.
De telles pratiques constituent une infraction claire de l’article L 116 du code électoral, qui sanctionne toute manœuvre ayant pour but d’altérer la sincérité du scrutin :
“Ceux qui, par des manœuvres frauduleuses quelconques, accomplies même en dehors des locaux ou commissions visés à l’article L. 113, auront porté atteinte ou tenté de porter atteinte à la sincérité d’un scrutin, violé ou tenté de violer le secret du vote, empêché ou tenté d’empêcher les opérations du scrutin, ou qui, par les mêmes manœuvres, en auront changé ou tenté de changer les résultats, seront punis des peines portées audit article.”
Nous vous informons que je viens, au titre de directeur de Campagne de Marine Le Pen de saisir la Commission de contrôle électoral sur la base des faits évoqués plus haut.
Nous invitons tous les électeurs à la vigilance et leur rappelons qu’ils sont en droit d’exiger le jour du scrutin l’inscription sur les deux exemplaires du procès-verbal détenu par chaque bureau de vote de toutes observations, protestations ou irrégularités.
Personne ne peut voler l’intégrité du scrutin aux Français, seul le peuple est souverain de cette élection majeure pour notre pays.

Nous n’avions eu qu’un signalement au 1er tour en Loir et Cher, merci de nous communiquer toute anomalie.
Si jamais vous vous receviez un bulletin endommagé, il ne faut surtout pas l’utiliser, mais prendre celui que vous trouverez dans votre bureau de vote.

3 commentaires

Réunion publique de Bracieux : la vidéo sur Youtube (1ère partie)

Image de prévisualisation YouTube

#Marine2017 : dernier clip de campagne

#Marine2017 : dernière journée de campagne.

Beauce 2T 05-05Caravane 2T

Nos militants ne lâcheront rien, jusqu’à la fin de la campagne officielle ce soir à minuit.
Ils étaient à l’action dès ce matin pour afficher, pour tracter sur le marché de Vendôme, nos 15 000 tracts reçus mardi en fin d’après-midi ont été distribués, et la campagne continue ce soir jusqu’à minuit.
Aujourd’hui à la permanence de Blois nous avons reçu beaucoup de monde, y compris des personnes qui ne s’étaient pas manifestées jusqu’ici et qui sont venues nous voir pour leur dire leur écoeurement face au traitement de Marine dans les médias.
Petite anecdote, mais tout de même significative, Michel Chassier était invité à débattre sur Radio Campus à Orléans avec une représentante de Macron. Le débat a été annulé car la porte-parole du candidat du système a décliné l’invitation. Il est vrai qu’elle n’avait été vraiment à la hauteur lors du précédent débat sur France bleu Orléans.
Nous appelons nos lecteurs à relayer nos messages sur les réseaux sociaux afin de convaincre les indécis.
A partir de ce soir minuit nous ne pourrons plus rien publier sur le blog du FN41, mais à titre individuel, vous pouvez continuer à partager nos articles.
Contre le parti unique, contre le système, contre les financiers, contre l’ensemble des médias, il faut faire voter pour Marine Le Pen.

Le 7 mai 2017, Marine contre le parti unique.

Affiche 2ème tourMalmené par Marine Le Pen durant la première semaine de campagne du 2ème tour, M. Macron bénéficie désormais du soutien de la totalité des médias et de l’ensemble des partis de la gauche de la droite et du centre.
Cette campagne qui se termine commence à prendre des airs du 2ème tour de 2002.
Certes l’insipide candidat du système ne parvient pas à mobiliser les foules, personne ne descend dans la rue, mais ses partisans tentent de perturber la campagne, utilisant les méthodes habituelles de l’extrême-gauche : la violence et l’intimidation.
Ces comportements démontrent bien de quel côté se situent l’intolérance et la haine.
En Loir et Cher nous avons bien l’intention de continuer la campagne jusqu’au bout, nous sommes d’ailleurs pratiquement les seuls sur le terrain, nos adversaires se limitant à dégrader par endroits l’affichage officiel, réaction parfaitement dérisoire qui ne fera qu’indigner les électeurs.
Le choix du 7 mai se fera donc bien entre le candidat du système, M. Macron, qui veut poursuivre et aggraver les politiques qui ont pourtant échoué depuis 20 ans de son propre aveu, sauf qu’il fait partie de ceux qui les ont menées.
Voter Macron, c’est reprendre 5 ans de Hollande en plus, et en pire.
Espérons que les Français ouvrent les yeux et votent le plus nombreux possible pour Marine Le Pen, pour que la France retrouve la liberté, la prospérité, la justice et la sécurité, pour que l’on redonne enfin la parole au peuple !

3 commentaires

En Marche au bistrot, les équipes #Marine2017 au boulot.

Devant FAURECIA à Theillay

Devant FAURECIA à Theillay

Saisissant contraste dans la Nouvelle République d’aujourd’hui.
La grand action de campagne des soutiens de M. Macron en Loir et Cher a consisté à suivre le débat télévisé du 2ème tour, confortablement assis dans un bistrot vendômois, où ils se sont retrouvés à une dizaine (la Nouvelle République du 05/04/2017).
Pendant ce temps les militants du Front national poursuivent inlassablement leur campagne de terrain.
Action sur le Rond-point des Châteaux hier matin dès 7 h 30 à Blois, actions devant Delphi à Blois (la Nouvelle République du 05/04/2017) et Faurecia à Theillay, marché de Salbris hier, Vendôme aujourd’hui, affichage quotidien avec plusieurs équipes, distribution du dernier tract dans le boîtes aux lettres.
En face, quasiment rien, quelques militants parfois sur un marché, pratiquement pas d’affichage.
Deux raisons à cela : En Marche a surtout des adhérents virtuels, du genre « amis » sur Facebook, et très peu de militants.
Et surtout ils n’ont pas a se fatiguer : leur candidat est soutenu par 99,9% des médias qu’il s’agisse de la presse écrite de la radio ou de la télévision.
Comme le faisait remarquer Michel Chassier hier sur Plus FM, même dans la Russie de Poutine tant critiquée, il existe des médias d’opposition, il n’y a qu’en France qu’on voit une telle unanimité. Ce qui démontre à quel point M. Macron est bien le candidat du système.
Sans parler de tous les soutiens qu’il reçoit dans la presse locale de la part de tous les représentants de cette classe politique dont les Français voulaient se débarrasser, mais qui reviennent en force autour de leur candidat.
Même les militants d’En marche, dont certains sont sincères, risquent bientôt de tomber de haut… quand il découvriront les investitures aux législatives et les grandes manoeuvres dignes de la IVème République !

2 commentaires

#Marine2017 : pour sauver le modèle social fançais, il faut battre Macron en votant Marine le 7 mai.

DELPHI 04-05-2017

Ce 4 Mai, le cercle Front syndical, avec des militants du Front National s’est rendu à la sortie des usines pour lancer un appel aux salariés de France. Avec Laurent Bras, Secrétaire Général du cercle Front syndical, nous étions présents à Blois, devant l’entreprise DELPHI et avec Mathilde Paris, Conseillère Régionale Centre Val-de-Loire, à Theillay, devant l’entreprise FAURECIA (voir la NR du 05/04/2017).

Ces deux entreprises, équipementiers de l’automobile, sont emblématiques des ravages causés par la mondialisation et la politique menée par la Gauche et la Droite au pouvoir depuis plus de 30 ans, puisque DELPHI est victime d’une délocalisation à l’intérieur même de l’Union Européenne, sa production étant partie en Roumanie, pays moins-disant socialement, ce qui a provoqué plusieurs plans sociaux destructeurs d’emplois. Quant à FAURECIA, c’est 92 emplois qui sont supprimés, en raison d’une délocalisation vers d’autres sites européens, notamment au Portugal.

La mondialisation « heureuse » prônée par Emmanuel Macron c’est la brutalité d’un Système qui s’abat sur les plus faibles, c’est la loi du plus fort sur le plus faible, c’est l’organisation d’encore plus de chômage de masse et in-fine c’est la misère sociale comme seule espérance pour des millions de salariés.

En effet, Mr Macron, le candidat mis en place par le Système, ce banquier d’affaire au service des puissances d’argent n’a que faire de notre modèle social français. L’instigateur de l’infâme Loi El Khomri, injuste socialement, inefficace économiquement, veut s’il parvient au pouvoir l’amplifier et la porter à la puissance 1000. Avec Emmanuel Macron à la tête du pays, c’est la fin du Code du Travail, qui reste un rempart de protection pour les salariés, c’est la déréglementation à outrance du travail et des services publics, c’est la fin de la médecine du travail, outil de prévention pour les salariés. Enfin pour finir, c’est la fin de la primauté des accords de branche sur les accords d’entreprise, permettant ainsi une concurrence acharnée entre entreprises, sur le dos des salariés. En clair, M Macron Président de la République c’est la ruine de nos acquis sociaux, c’est la guerre sociale déclarée au monde du travail.

Cela les salariés ne le veulent pas, pas plus pour eux, que pour leurs collègues, leurs enfants. Et avec eux les syndicalistes, qui se battent pied-à-pied tous les jours contre les ravages de la mondialisation, avec son cortège de délocalisation, restructuration, plan sociaux et à la clef licenciements, n’accepteront pas que demain un banquier d’affaires balaye plus de deux siècles de conquêtes sociales et ouvrières en France.

A l’apposé des 144 engagements de Marine Le Pen, dont pas un seul ne restreint notre modèle social français auquel nous sommes fortement attaché ; 144 engagement qui au contraire visent à protéger les Français. C’est d’ailleurs ce qu’un syndicaliste CGT de DELPHI, venu discuter avec nous devant l’entrée à parfaitement compris, puisqu’il nous a dit « J’ai voté Marine le Pen au 1er tour », prenant des tracts pour les diffuser à l’intérieur.

C’est pourquoi de plus en plus de salariés, et avec eux des syndicalistes, comprennent bien que la préservation du modèle social français, bien mis à mal par l’Union Européenne et ses partisans comme M Macron, ne peut être défendu que dans le cadre de l’Etat-nation.

C’est ce que le cercle Front syndical, parce que constitué de syndicaliste honnête, responsable et lucide a voulu montrer en diffusant un tract d’appel aux salariés de France :

Pour la survie de notre modèle social français, il faut battre Emmanuel Macron, donc voter Marine Le Pen.

L’album-photos Facebook de l’action devant DELPHI à Blois et devant FAURECIA à Theillay

 

 

Article sur la Nouvelle République du 5-05-2017

Laurent Bras, Secrétaire Général du cercle Front syndical

2 commentaires
1...678910...65

Europa Linka |
AGIR ENSEMBLE |
l'Humain d 'abord! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...
| Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...