Archive | Régionales 2015 Flux RSS de cette section

Démocratie participative : un ersatz de démocratie.

Groupe FN RCVLLa démocratie participative ou démocratie permanente est présentée par ses défenseurs comme le remède à un « déficit démocratique », une manière d’impliquer davantage les citoyens, une réponse au rejet de la classe politique.
Mais on peut s’interroger dès lors qu’elle est mise en place par ceux-là même dont le peuple se détourne.
Car de quoi s’agit-il en pratique : la Région va constituer dans chaque département un « panel » de citoyens « tirés au sort », d’élus et de « représentants des structures locales ».
Pourquoi d’ailleurs utiliser l’anglicisme « panel » qui signifie tout simplement « échantillon » ?
C’est probablement parce que la taille choisie pour cet échantillon, 12 personnes par département, ne lui confère aucune représentativité et encore moins de légitimité.
D’autant plus que le tirage au sort a été « arrangé » comme l’avoue Charles Fournier dans la Nouvelle République du 13 janvier. Selon certains critères mis en avant, mais dès lors qu’il ne s’agit plus d’un véritable tirage au sort anonyme et équitable, qui peut savoir vraiment pour quelles raisons certains candidats n’ont pas été retenus ?
A titre de comparaison, 1 076 416 électeurs s’étaient prononcés en décembre 2015 pour élire leurs représentants au Conseil Régional.
La liste du Front National conduite par Philippe Loiseau avait recueilli 308 432 voix.
Quel est donc l’intérêt de mettre en place un système abusivement qualifié de « démocratie participative » avec un échantillon de 72 citoyens, soit 1 électeur sur 15 000 par rapport aux votants e 2015, 1 électeur inscrit sur 25 000 !

La réponse est simple : il s’agit pour le président de Région et sa « majorité de gauche », qui n’a obtenu en réalité que 35% des suffrages, de se donner l’apparence d’un soutien de l’opinion afin de valider certaines initiatives qui ne font ps nécessairement l’unanimité.
L’avis de ces « panels » pourra donc être mis en avant pour faire pression sur les élus et influencer leurs décisions.
Le procédé est d’autant moins démocratique qu’au sein de ces groupes de travail, les élus seront bien présents pour orienter les débats.
Ce que dénonçait Michel Chassier lors d’un intervention en juin dernier, en soulignant que les simples citoyens ne disposeront pas des mêmes informations ni des mêmes outils d’aide à la décision que les élus, sans parler du soutien des services.
En résumé, le peuple vote mal, il convient donc de remplacer le peuple par des « panels » de citoyens étroitement contrôlés par les « bons » élus. C’est cela l’ersatz de démocratie que la Région propose.
Seuls les élus du Front National se sont vraiment opposés à cette imposture. Vous pouvez retrouver leurs interventions sur le site du groupe ou les revoir en vidéo sur le site de la Région Centre.

Dimanche en politique : un an après les régionales, quel bilan ?

dimanche en politiqueUn an après le renouvellement du conseil régional, quel est le premier bilan du président de la Région Centre-Val de Loire, France 3  diffusera dimanche une interview du président François Bonneau suivie d’un débat animé par Denis Gannay qui recevra sur son plateau Charles Fournier, vice président EELV, Guillaume Peltier et Michel Chassier, président groupe FN en région Centre-Val de Loire.
Nous aurons l’occasion également de revenir prochainement sur le bilan de nos élus, un an après l’élection régionale où le FN avait créé la surprise au 1er tour, en arrivant en tête du scrutin.
Emission Dimanche en politique, « Spécial bilan, un an après les élections régionales », c’est dimanche 8 janvier à 11h00 sur France 3 Centre-Val de Loire.
Vous pouvez posez vos questions sur le site de l’émission.

1 Commentaire

Conseil régional : les contradictions de Guillaume Peltier.

Ma Région sans migrantsAlors que le Groupe Front National tient depuis le départ le même discours clair au Conseil régional comme sur le terrain, et parle d’une même voix, l’Union de la Droite et du Centre est rattrapée par ses contradictions.
Nous le savions depuis que Philippe Vigier avait été chargé de conduite une liste qui allait de la « Droite forte » au MoDem avec une première conséquence prévisible : se retrouver derrière le FN au 1er tour des régionales.
Depuis, le groupe UDC (« Républicains » – Centristes) rencontre quelques difficultés à accorder ses positions, et l’unité du groupe a déjà volé en éclat à plusieurs occasions lors de votes « sensibles ».
« Ma Région sans migrants » : le groupe UDC se divise.
Ainsi lors de la dernière session le groupe FN avait déposé un voeu « ma Région sans migrants« . Embarrassé, Guillaume Peltier avait annoncé que son groupe ne participait pas au vote, sachant qu’il était divisé sur la question. Le problème c’est qu’il a été désavoué publiquement, lors d’un vote à main levée, par trois élus du groupe.

En lire plus …

Conseil régional : le Front National commence a être entendu !

CPR 2016-10-21Vos élus en Commission permanente. De gauche à droite : Jeanne Beaulier, Mathilde Paris, Michel Chassier, Véronique Péan, Charles de Gevigney.
Le 18 décembre 2015, le Front National entrait en force au Conseil régional, avec un groupe de 17 élus contre 7 dans la mandature précédente.

Très vite les autres groupes politiques comme les médias ont compris que la donne avait changé.
Les élus FN se sont rapidement mis au travail, dans les commissions, dans les diverses représentations et organismes où ils siègent, et tout le monde a pu le remarquer.
A l’issue de la dernière session, la Nouvelle République en faisait le constat : «  le FN à 17 élus pèse davantage, mais travaille aussi bien plus les dossiers et, même si, par principe, on lui rejette tous ses amendements et vœux, il continue d’en proposer, certain (celui sur les travailleurs détachés) étant d’ailleurs repris plus tard en d’autres termes.« 
Ce qui s’est encore produit en commission permanente le 21 octobre, où le groupe FN avait déposé un amendement pour intégrer la charte(*) limitant le recours aux travailleurs détachés dans le règlement intérieur de la commande publique. Dans l’urgence (**), la majorité socialiste a préféré ajouter un addendum de dernière minute reprenant nos propositions, plutôt que d’être obligée de voter l’amendement !
Au cours de cette même réunion, sur le volet de l’économie sociale et solidaire, l’exécutif de la région a évoqué l’idée d’une dégressivité des subventions CAP’Asso en cas de renouvellement… admettant le bien fondé de notre position depuis le début de la mandature.
Enfin, sur le volet ferroviaire, notre groupe a rappelé que la priorité reste l’entretien et la modernisation du réseau existant dans le domaine des compétences de la Région avant d’investir dans des lignes à grande vitesse, du ressort de l’Etat. Sur ce sujet, Guillaume Peltier a voté tout seul comme le Front National, mais il a été abandonné par son groupe !
Comme quoi le Front National fait avancer les choses, et prouve jour après jour sa capacité à gérer demain les affaires du pays.

(*) votée à l’unanimité lors de la session des 13-14 octobre, elle reprenait un amendement du groupe FN de février 2016.
(**) l’addendum a été envoyé par mail aux membres de la commission permanente la veille à 19 h 30.

Après les régionales, le sauve-qui peut du système ?

MG-JCEuropéennes 2014, départementales de mars 2015, régionales de décembre 2015 : cela fait trois élections successives qui placent le Front National au rang de 1er parti de France.
En Loir et Cher, la progression a encore été de 5 points entre mars et décembre 2015 ! Du jamais vu.
En face les représentants des partis qui ont ruiné la France et abdiqué sa souveraineté montrent des signes d’affolement qui ne trompent pas, tant au niveau national qu’au niveau local.
Peu leur importe la crise, l’Etat d’urgence, la menace islamiste – François Hollande avait pourtant parlé de « guerre » – la seule chose qui les préoccupe est d’empêcher par tous les moyens, même les plus malhonnêtes, Marine Le Pen de remporter l’élection présidentielle de 2017.
En lire plus …

3 commentaires

Le Parti Communiste est mort. Il ne le sait pas !

PCF 1Les communistes de Loir et Cher voudraient nous faire pleurer sur leur triste sort. Pour la première fois depuis 1972, date de la création du Conseil régional, ils en sont absents puisqu’ils n’ont pas atteint les 5% fatidiques permettant de fusionner au 2ème tour. (la Nouvelle République 12/01/2015).
Jean-Michel Mijeon, responsable du PC en Loir et Cher a l’audace d’expliquer sa cuisante défaite en prétextant la trop « grande humilité » du PC et son incapacité à « revendiquer leur part d’influence sur la politique régionale.»
Comme si l’histoire du PC était celle de la discrétion et de l’humilité ! Stéphane Courtois dans « Le livre noir du communisme » n’évoque pas tellement l’humilité des méthodes du PC mais au contraire la cruauté des goulags qui continuent an Chine et en Corée. En clair, cela veut dire que le PC a été absorbé, dominé et maîtrisés par le PS autant à la Région qu’à la Ville de Blois. Le PC n’existe plus dans l’imaginaire collectif français. Il se défausse en faisant la promotion de la politique immigrationniste antinationale afin d’y trouver une clientèle électorale !

En lire plus …

Le vote FN dans la vallée du Cher : une émission spéciale sur FR3

Virginie Dupuy FR3Aux régionales de décembre dernier, le Front National a fait un score remarquable, et remarqué, dans le canton de Selles sur Cher avec plus de 41% au 1er tour comme au 2ème tour.
Déjà c’est le canton où le FN avait fait le meilleur résultat aux départementales de mars dernier avec 46,04% pour le binôme Josette MazoyerHubert de Pirey.
Il n’en fallait pas davantage pour que FR3 consacre à ce canton une émission pour essayer de comprendre les causes du vote FN !
Notre élue de Chatillon sur Cher Virginie Dupuy et Pascal Blanchet, un nouvel adhérent, ont répondu aux questions, parfois étonnantes de la journaliste. En effet, plutôt que de chercher à savoir pourquoi les électeurs du canton votent massivement pour le Front National, Virginie Dupuy se demande plutôt, un peu amusée, pourquoi certains ne le font pas encore, tant les raisons sont nombreuses !
L’émission « L’Enquête au Centre » doit être diffusée mercredi 20 janvier à 23 h sur France 3.

2015 dans le rétroviseur (4/4)

Octobre 2015 : le FN lance la campagne des régionales, les migrants de Calais arrivent à Blois.
DSC_058611220063_852018064916439_53372786181219710_n

Le 25 octobre Philippe Loiseau, tête de liste régionale, était aux journées gastronomique de Sologne à Romorantin afin de présenter la liste du Loir et Cher, accompagné des candidats et d’une quinzaine de militants.
Le 30 octobre 38 « migrants » de Calais arrivent à Blois où ils seront hébergés à l’AFPA. Elus et militants du FN manifestent symboliquement devant le centre. France 3 publie un reportage.

Novembre 2015 : campagne électorale et attentats islamistes
MLP Bourges_1Salbris 13-11-2015_1

En novembre la campagne des régionales bat son plein, candidats et militants sillonnent le Loir et Cher et les 1ères réunions publiques se tiennent à Mer et Salbris. Le 9 novembre Marine le Pen tient meeting à Bourges devant 1000 personnes.
Mais après les attentats du 13 novembre, nous prenons la décision de suspendre immédiatement la campagne.
Les élus et les militants du FN participent aux rassemblements organisés dans leur commune.
La campagne reprend le 21 novembre.

Décembre 2015 : plus de 32 % aux régionales en Loir et Cher !
Selles sur Cher 10-12_1
Après une campagne particulièrement active (plus de 30 journées de terrain pour la tête de liste !) les résultats du 1er tour nous placent en tête tant pour l’ensemble de la Région qu’en Loir et Cher, qui réalise le meilleur score : 32,35% !
Pendant l’entre-deux tours, nous assistons aux grandes manoeuvres du RPS. Oubliés les menaces islamistes, l’état d’urgence, le chômage, les projets, ou plutôt les promesses des uns et des autres pour la Région. Une seule chose compte désormais : empêcher le Front National de gagner une Région et de démontrer qu’il est capable de gérer.
Notre réunion publique à Selles sur Cher est un vrai succès !
Elus Régionaux FNCette alliance contre nature nous empêche de gagner 2 Régions, mais entre les 2 tours nous gagnons tout de même 7 000 électeurs en Loir et Cher et nous obtenons 2 élus. EN région Centre-Val de Loire nous avons désormais 17 élus au lieu de 7 !

 

2015 dans le rétroviseur (3/4)

Juillet 2015 : pas de vacances pour le FN41 !

13-07-15_4Cérémonies du 14 juillet à Blois.
Le FN41 est resté particulièrement actif durant l’été. 52 articles ont été publiés sur le blog en juillet sur tous les sujets : voitures brûlées à Blois, trafic de drogue autour de la piscine à Mer, réforme territoriale et menaces sur les communes, islamistes « en voie de radicalisation » en Loir et Cher etc…
Vos élus étaient aussi présents aux cérémonies du 14 juillet.

Août 2015 : les militants sur le terrain.

Même pendant le mois d’août les actions militantes ont continué en Loir et Cher, accompagnant 08-2015-2notamment les grands départs en vacances par un affichage sur les principaux axes routiers. Grâce à notre fidèle Bob (Robert Limelette) la permanence est restée ouverte durant tout le mois.
Pendant ce temps Marc Gricourt visite Béziers… avec des oeillères !
Vos élus interviennent également, comme à Mer suite à l’installation illégale de nomades.

Affichage près de Blois 

Septembre 2015 :  rentrée politique sous le signe des migrants.

Meeting UDT 2015Meeting de clôture de l’UDT à Marseille.
100 000 euros pour les migrants
: au Conseil régional, seul le Front National votent contre. C’est bien le signe qu’ils vont bientôt arriver chez nous, ce que confirme le maire de Blois.
Au conseil municipal la gauche se crispe et devient de plus en plus sectaire.
Le FN41 participe à l’Université d’été du FN à Marseille, véritable démonstration de force de notre mouvement rassemblé autour de Marine Le Pen.
Le 19 septembre, le cercle Front syndical est lancé en Loir et Cher.
La campagne des régionales se prépare activement, Michel Chassier est investi comme tête de liste départementale, les élus et les futurs élus se forment à Blois.
Et pendant ce temps, 158 agneaux sont égorgés à Romorantin pour l’Aid. Où certains s’étonnent des scores du FN ! A Blois, ouverture de la 1ère école privée musulmane.

2015 dans le rétroviseur (2/4)

Avril 2015 : le FN seule force d’opposition municipale à Blois.
Lors du Conseil municipal du 21 Résultats Blois Villeavril, les Blésois ont pu constater que le FN est vraiment la seule force d’opposition crédible et cohérente. Le score de nos candidats au 2ème tour des départementales sur Blois-Ville (32,55%) en est la parfaite illustration. Même constat à Romorantin,  où Katia Vacher au nom du Front National a présenté une véritable analyse budgétaire, soulignant le niveau excessif des dépenses de fonctionnement, qui augmentent toujours en 2015 de même que les dépenses de personnel, le niveau excessif de la fiscalité. Au final, c’est l’investissement qui sert de variable d’ajustement, ce qui ne nous paraît pas la meilleure manière de préparer l’avenir.

Mai 2015 : 1er mai à Paris, 10 mai à Blois, visite à Bruxelles. Une fois encore les militants du Groupe Loir et Cher PELoir et Cher avaient répondu présent pour le 1er mai. Toujours davantage de participants à ce grand rassemblement patriotique, dont les médias n’ont retenu malheureusement que la minable perturbation d’un groupe de Fem’haines. Le 10 mai, c’est à Blois que le FN41 rendait hommage à Jeanne d’Arc dans les jardins de l’Evêché, avant un repas rassemblant plus de 80 personnes à Montlivault. Enfin, les 27 et 28 mai, une quinzaine d’élus et de cadres du FN41 se rendaient à Bruxelles à l’invitation de nos députés Philippe Loiseau et Bernard Monot pour visiter le Parlement européen, rencontrer plusieurs de nos députés et assister en partie à une session. Une nouvelle visite aura lieu en 2016 pour ceux qui n’ont pas pu participer à la 1ère.

Juin 2015 : Républicains-UDI-MoDem : l’étreinte fatale.
Groupe FN session 15_04_2015
Le 23 juin fin du suspense : comme nous avions été les premiers à le dire, et peut-être les seuls, Guillaume Peltier avait été investi comme tête de liste par l’UMP début mai car c’était le meilleur « fusible », destiné à s’effacer dans le cadre d’un accord national LR-UDI. C’est donc Philippe Vigier qui conduira une liste d’union de la droite et du centre, englobant le MoDem. Les électeurs ne seront pas convaincus par cette union de façade masquant de profondes divergences.
Pendant ce temps au Conseil régional, les élus FN démontrent qu’ils représentent la seule force d’opposition, pendant l’UMP et les centristes font leur cinéma en session plénière, pour approuver pratiquement toutes les décisions de la gauche. 

Nicolas Perruchot et la menace « fantôme » (Episode I)

Le fantôme PerruchotAveu d’impuissance ou déni de réalité ? Nicolas Perruchot, conseiller régional sortant, fraîchement élu conseiller départemental et propulsé vice-président de cette assemblée ne siégera plus à Orléans. Un camouflet sérieux pour ce cumulard de mandats en perte de vitesse, battu 3 fois par la caste socialiste, aux municipales en 2008, aux législatives en 2012 et maintenant aux régionales.

Mauvais perdant, il met sa défaite sur le compte des attentats du 13 Novembre et accuse les candidats du Front National d’être des fantômes - il en avait déjà fait allusion aux départementales. Seulement les habitants le contredisent : partout, où nos candidats se rendent, les habitants reconnaissent que seul le Front National va à leur rencontre et à leur écoute… c’est une réalité. En lire plus …

Aide d’urgence aux éleveurs : les chèques arrivent… à quelques jours des élections !

Aide éleveurs Région CVLLe Conseil régional avait voté le 15 octobre un dispositif d’aide d’urgence aux éleveurs, dans un contexte marqué par les difficultés climatiques de cet été et une baisse des cours préoccupante.
Les élus du groupe Front National avaient bien sûr voté en faveur de cette aide exceptionnelle, tout en en rappelant les causes profondes de la crise qui touche l’élevage français.
En outre que les critères d’attribution de cette aide font qu’un certain nombres d’éleveurs ne peuvent pas en bénéficier, alors même que ce sont parfois ceux dont les exploitations sont les plus menacées.
Mais les chèques arrivent tout de même, comme en témoigne ce courrier reçu par un éleveur de Loir et Cher… le 2 décembre dernier, 4 jours avant le 1er tour des élections régionales.
Simple hasard du calendrier, ou bien y avait-il vraiment urgence… pour François Bonneau ? 

Conseil régional : le groupe FN fait sa rentrée.

Groupe FN Orléans 18-12-2015Nos 17 élus étaient présents aujourd’hui à Orléans pour la séance inaugurale de la nouvelle mandature.
Nous vous présenterons plus en détail nos élus sur le site Internet du groupe FN de la région Centre Val de Loire.
Sans surprise, François Bonneau a été réélu président avec les voix de son groupe et celles des écologistes. Un président rappelons-le minoritaire en voix (35,5% des voix au 2ème tour), et minoritaire en sièges avec son propre groupe (31 sièges). Il aura besoin tout au long de la mandature de l’appui du groupe EELV pour gouverner.
Lors de la formation des commissions, il a proposé 2 présidences au groupe LR-UDI de Guillaume Peltier ce qui montre, comme dans le Nord et en PACA que l’UMPS est bien une réalité, et aujourd’hui le dernier recours d’un système moribond face à la montée de Front National. Sentant le piège, Guillaume Peltier a toutefois refusé.
Dans son discours, Philippe Loiseau a remercié nos électeurs et s’est engagé les représenter au cours de ce mandat.
Il a conclu en dénonçant les dépenses excessives de la soirée électorale au Conseil régional le 13 décembre, avec champagne, caviar et foie gras ! Les élus socialistes ont beau protester, l’affaire n’en restera pas là, car nous avons bien sûr les preuves de ce que nous avançons. (voir le site Internet de la Nouvelle République)
Vous 2 élus du Loir et Cher, Michel Chassier et Mathilde Paris siègeront à la Commission permanente.
Michel Chassier sera comme précédemment membre de la commission des finances et du conseil d’administration de Centréco. Il sera en outre membre titulaire à la Commission d’Appel d’Offres.
Mathilde Paris sera membre de la commission Culture, Sports et Coopération décentralisée, elle siégera au conseil d’administration du Domaine de Chaumont et comme suppléante à l’Agence Culture O Centre et à l’agence régionale CICLIC. (voir l’ensemble des commissions et fonctions de nos élus sur le site du Groupe GN région Centre-Val de Loire)
Michel Chassier est intervenu au sujet de la nouvelle répartition des commissions. En faisant d’abord observer une répartition totalement déséquilibrée : ainsi la commission Lycées, déjà très importante, s’est vu adjoindre l’apprentissage et les formations sanitaires et sociales, ce qui représente un budget de presque 300 millions d’euros. A contrario, la commission Tourisme dispose d’un budget de 6,6 millions d’euros. Un rapport de 1 à 40 !
En même temps l’élu FN a regretté que l’opposition n’ait pas été consultée sur cette réorganisation, contrairement aux promesses faites par le Président aussitôt après sa réélection, ce qui augure mal pour la mandature.
Pour conclure Michel Chassier a émis le souhait que les arbitrages budgétaires soient faits dans chaque commission avant le débat d’orientations budgétaires, ce qui n’était pas le cas précédemment. Cela faisait partie des propositions du FN dans son programme régional. François Bonneau n’a pas répondu sur ce point.
Pour la petite histoire, plusieurs élus de Blois mais aussi des personnes appartenant au cabinet du Maire avaient fait le déplacement à Orléans pour assister à l’élection de Marc Gricourt comme 1er vice-président. Bien que faisant partie du public, ils étaient invités le midi à déjeuner avec les élus.

Vos élus FN siègeront vendredi 18 décembre à Orléans.

MC sessionID Mathilde

Vos conseillers régionaux FN du Loir et Cher : Michel Chassier et Mathilde Paris.
Fort de 17 élus dont 2 en Loir et Cher, Michel Chassier et Mathilde Paris, le nouveau groupe FN de la région Centre-Val de Loire se prépare à faire sa rentrée ce vendredi à Orléans, pour l’élection du Président de Région.

Auparavant, nos élus se réuniront jeudi soir afin de préparer leur première séance publique : répartition dans les commissions et les représentations, fonctionnement du groupe.
Nous vous rappelons que la séance du 18 décembre à 9 h 30 est publique, nous invitons nos amis à venir soutenir nos nouveaux élus.
Nos deux élus du Loir et Cher recevront les sympathisants et les militants à la permanence de Blois le 9 janvier à l’occasion des voeux.

MERCI aux 308 422 électeurs du Front National pour le Centre-Val de Loire.

20151025_110723Nous souhaitons tout d’abord remercier en premier lieu nos 308 422 électeurs en Région Centre-Val de Loire (30% des suffrages exprimés) pour ce second tour soit 46 266 voix supplémentaires, ce qui consolide notre résultat par rapport à dimanche dernier.

14 132 électeurs de plus entre les deux-tours de 2010 et de 2015 ont choisi notre liste, ce qui caractérise véritablement un vote d’adhésion à notre projet et à nos propositions régionales. Pour rappel, la liste de Philippe Loiseau en 2010, avait recueilli 120 006 électeurs, un score multiplié par 2,5 entre ces deux élections ! 

Un scrutin serré jusqu’au bout puisque le Président François Bonneau qui est arrivée en tête, « est un Président ultra-minoritaire » en ne recueillant que 35,43% des suffrages, « que sa liste sera l’otage des écologistes et que sur beaucoup de projets elle devra s’appuyer sur l’UDI et le Modem pour constituer une majorité alternative ». Les électeurs s’apercevront comme s’était le cas lors de la précédente mandature, « que la région va être co-gouvernée par la droite, le centre et le PS » analyse Michel Chassier sur le plateau de France 3 Centre-Val de Loire. 

Avec un score régional de 34,58%, LR, UDI et Modem payent donc leur alliance contre-nature et devront faire sans les candidats Marc Fesneau (conseiller régional de 2004 à 2010) et Nicolas Perruchot (conseiller régional de 2010 à 2015) non élus, qui sont les grands perdants de ce scrutin en Loir-et-Cher.

Nous remercions les 45 833 électeurs en Loir-et-Cher (32,20%) qui nous ont apporté leur suffrage soit près de 7 000 voix supplémentaires entre les deux tours. Pour rappel, en 2010, notre liste avait réuni 18 296 votants en 2010 (14,96%). Ces résultats confirme la position incontestable du Front National comme 1er parti du département. Nous arrivons ainsi symboliquement en tête dans 3 cantons au second tour : Selles-sur-Cher (41,18%), Saint-Aignan (38,14%) et Chambord (34,96%).

Nous adressons une pensée particulière à tous nos militants du département qui ont fait campagne pendant plusieurs mois et à qui nous disons de garder espoir, puisque notre parti se tourne maintenant vers la présidentielle et les législatives de 2017 qui seront cruciales pour l’avenir de notre pays. 

Le Front National est finalement le grand gagnant de cette élection, puisqu’il est la seul force politique à numériquement augmenter son nombre de conseillers régionaux entre la mandature de 2010 et celle de 2015 avec 17 élus (dont 2 en Loir-et-Cher) contre 7 auparavant. Le bloc PS-EELV qui dirigera la région ne conserve que 40 élus contre 49 en 2010 (majorité absolue à 39). Enfin, l’alliance LR-UDI-Modem dite « de la carpe et du lapin » devra compter sur 20 sièges au lieu de 21 sur les 77 que compte l’hémicycle régional.

Voici donc nos 17 conseillers régionaux élus pour cette nouvelle mandature (publiée sur le site du Ministère de l’Intérieur)

Liste conduite par Section électorale Elu(e)(s)
M. Philippe LOISEAU (LFN) Cher M. Jean-René COUEILLE
Mme Martine RAIMBAULT
Eure-et-Loir M. Philippe LOISEAU
Mme Sylvie RUEL
M. Alexandre CUIGNACHE
Indre M. Matthieu COLOMBIER
Indre-et-Loire M. Daniel FRACZAK
Mme Véronique PÉAN
M. Stanislas DE LA RUFFIE
Mme Hélène O’CONNELL
Loir-et-Cher M. Michel CHASSIER
Mme Mathilde PARIS
Loiret M. Charles DE GEVIGNEY
Mme Jeanne BEAULIER
M. Philippe LECOQ
Mme Nadine BOISGERAULT
M. Ludovic MARCHETTI


Elections régionales

1 Commentaire

Soirée électorale du 2ème tour à Blois

soirée 1er tour BloisVous êtes cordialement invités à notre soirée électorale ce soir à partir de 19 heures à notre permanence salle du Bourg Saint Jean, 31 rue du Puits Châtel à Blois.
Vous pourrez suivre les résultats du Loir et Cher mais aussi régionaux et nationaux sur grand écran, autour d’un buffet, en présence de la plupart de nos candidats.
Mathilde Paris et Renaud Grazioli se relaieront sur les médias à partir de 20 h 15 (FR3, Plus FM, TV Tours,  RCF41)  pour commenter les résultats.
Michel Chassier sera sur le plateau de FR3 Centre à Orléans de 22 h 15 à 23 h.

2ème tour : comment voter en Loir et Cher.

urne voteNous vous rappelons que tous les bureaux de vote de Loir et Cher sont ouverts de 8 h à 18 heures.
L’électeur doit se présenter au bureau de vote qui lui est indiqué sur sa carte électorale. 
Pour voter, l’électeur doit être inscrit sur la liste électorale du bureau de vote où il se présente. Il doit nécessairement présenter une pièce d’identité, quelle que soit la commune. Dans toutes les communes, l’absence de carte électorale n’empêche pas de voter, mais elle nécessite des vérifications portant sur le lieu de vote de l’intéressé.
Dans chaque bureau, vous devez trouver sur une table l’ensemble des bulletins de vote (il y a 3 listes) disposés dans l’ordre du tirage au sort (la liste FN de Philippe Loiseau est en n°1, liste Philippe Vigier n°2, liste François Bonneau n°3)).
Pour plus de précisions, vous pouvez consulter le site du ministère de l’Intérieur, rubrique « élections », « comment voter ».
En cas de difficulté, n’hésitez pas à vous renseigner (06 65 86 47 41). De même, nous vous invitons à nous signaler toute anomalie dans un bureau de vote (affiche officielle dégradée, bulletins présentés dans un ordre différent, absence de contrôle des identités etc…)

Enveloppes électorales : encore des problèmes de distribution.

urne1.jpgUne nouvelle fois, de nombreux problèmes de distribution ont été signalé pour les enveloppes électorales contenant les bulletins de vote et les professions de foi (source : la Nouvelle République et Préfecture de Blois).
Les communes plus particulièrement touchées sont  Blois, Herbault, Marchenoir, Montlivault, Montrichard, Salbris, Saint-Claude-de-Diray, Saint-Gervais-la-Forêt, Saint-Sulpice de Pommeray et Vendôme.
Les bulletins de vote seront bien présents dans les bureaux, et les profession de foi sont consultables en ligne sur le site de la Préfecture de Loir et Cher. Par contre, n’essayez pas d’imprimer le bulletin de vote en ligne : il ne serait pas conforme (grammage du papier, couleur) et donc déclaré nul. Prenez uniquement le bulletin que vous trouverez au bureau de vote.
Faites le savoir autour de vous !

1 Commentaire

Alerte vote nul !

urneelectorale.jpgNous rappelons à tous les électeurs que la circulaire électorale (profession de foi) ne doit pas être utilisée comme bulletin de vote sous peine de nullité.
De trop nombreux cas ont été observés au 1er tour, merci de la faire savoir autour de vous en relayant sur les réseaux sociaux !

Fin de la campagne du 2ème tour sur Internet.

Regionales 2015Nous rappelons à nos lecteurs que conformément aux dispositions de l’article L. 49 alinéa 2 du code électoral, qui interdit “à partir de la veille du scrutin à zéro heure (…) de diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant un caractère de propagande électorale” nous ne publions ni samedi 12 ni dimanche 13 décembre aucun article ou commentaire relatif à l’élection de dimanche 6 décembres, hormis l’appel au civisme de nos concitoyens et les informations pratiques pour aller voter.
Nous présenterons dès dimanche soir à 20 heures les 1er résultats et nos commentaires, nous publierons lundi et les jours suivants les résultats et les analyses de cette élection.
De la même façon, toutes les publications et commentaires relatifs à l’élection ont été bloqués sur notre page Facebook.
Vous êtes cordialement invités à notre soirée électorale dimanche soir à partir de 19 heures à notre permanence salle du Bourg Saint Jean, 31 rue du Puits Châtel à Blois.
Vous pourrez suivre les résultats du Loir et Cher mais aussi régionaux et nationaux sur grand écran, autour d’un buffet, en présence de nos candidats.

Régionales 2015 : Philippe Loiseau en débat pour l’Echo Républicain.

elections-regionales-2015-debat-entre-bonneau-loiseau-vigier_2393243Philippe Loiseau était en débat face à Philippe Vigier et François Bonneau ce jeudi 10 Décembre 2015. 

Partie 1 Partie 2 Partie 3 Partie 4 Partie 5

Le player des vidéos diffusées sur le site du média n’est pas externalisable sur notre site internet. 

Crédits photo : L’Echo Républicain / Centre France. 

Régionales 2015 : Quelques bonnes raisons de voter Philippe Loiseau ce dimanche.

Slogan bleu marine1/ Le Front National est le seul parti… qui s’oppose à l’accueil des clandestins !

CPR du 18.09.2015 (A*) « Aide de 100 000 € à La Croix Rouge pour l’accueil des migrants » votée par la majorité socialiste de François Bonneau.
Extraits de réactions tirées du Procès-Verbal de la Commission Permanente.
- Nicolas Perruchot (5ème sur la liste LR-Centristes du Loir-et-Cher, Conseiller régional LR sortant) : « Nous souhaiterions donc, plutôt que flécher la Croix-Rouge, que vous puissiez accepter que la subvention soit redirigée vers les communes qui se sont mobilisées pour l’accueil de ces réfugiés ou qui vont le faire. »
En lire plus …

Région Centre : Patricia Boissy rejoint le Rassemblement Bleu Marine et soutient Philippe Loiseau.

Patricia_BOISSYPatricia Boissy, conseillère régionale sortante en Région Centre (Groupe UPRC) soutient Philippe Loiseau.

Le communiqué de Mme Patricia BOISSY :

Patricia BOISSY, ancienne Secrétaire Générale de CPNT, rejoint le Rassemblement Bleu Marine.
« Les Français et particulièrement la ruralité sont depuis trop longtemps sacrifiés par les accords politiques des partis LR/PS. Leurs candidats nous manipulent: Ils promettent avant ce qu’ils trahissent après les élections.
Derrière les mots il y a les actes. D’un côté le PS et les verts avec leurs cohorte d’exigences extravagantes de l’autre les tables rondes de la chasse et le grenelle de l’environnement de Nicolas SARKOZY. Le résultat est le même pour nous, plus de norme moins de liberté, plus de désertification moins de service public, d’emploi, de formation, de transport, de médecin…
En lire plus …

Régionales 2015 : Philippe Loiseau avec Marine Le Pen en meeting national.

Philippe Loiseau et Marine le PenCe jeudi 10 décembre à 20h, Marine le Pen s’est exprimée à Paris pour son dernier meeting de campagne avec les 12 autres candidats métropolitains à la Présidence de leur Région dont Philippe Loiseau pour le Centre-Val de Loire. 

Résumé vidéo du meeting (1min30)

Image de prévisualisation YouTube

 

Vidéo du meeting complet (34 min)

Image de prévisualisation YouTube

Journée de campagne à Blois.

Blois Place Lorjou_1Cet après-midi place Lorjou à Blois.
Aujourd’hui Michel Chassier, Olivier Besnard et accompagnés de quelques militants ont parcouru plusieurs quartiers de Blois et la Chaussée Saint Victor, fief historique de Jacqueline Gourault qui, après avoir fait voter François Hollande en 2012 appelle aujourd’hui ses électeurs à voter pour la droite « forte » de Guillaume Peltier.

Plusieurs arrêts symboliques ont été marqués : aux Cornillettes devant Pôle Emploi, dvant le Lycées Dessaignes-Sonia Delaunay, Place Coty, Place Lorjou.
A chaque fois les militants ont remis des tracts aux passants et collé les affiches de Philippe Loiseau.
Le passage de notre caravane n’est pas passé inaperçu !

Permanence Blois 11-12-15Déjeuner à la permanence avec les militants.

 

 

 

 

 

Blois Place Lorjou_4Notre caravane de campagne place Lorjou.

12345...7

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...