Archive | Fédération Flux RSS de cette section

Gilets jaunes : pourquoi le Rassemblement national est en phase avec le mouvement ?

safe_imageDepuis le début nos adhérents et sympathisants sont nombreux sur les ronds-points et dans les manifestations. 
Le pouvoir désinforme.

Dès le départ de ce mouvement de protestation sans précédent à tous points de vue, la gouvernement a tenté de la discréditer en faisant croire à une manipulation venant de l’extrême droite. 
Ces théories complotistes, autour d’une extrême droite imaginaire, font partie depuis longtemps des armes utilisées par le pouvoir pour se maintenir en place. C’est l’ultime argument dès lors que les gouvernants sont incapables de justifier leur politique contraire aux intérêts du Peuple et le la Nation.
Pourtant l’extrême-droite en France se réduit à quelques groupuscules, très souvent infiltrés, pour ne pas dire contrôlés et manipulés par les diverses polices et services de renseignements. Sur le plan électoral, ces petits mouvements n’ont jamais pesé plus de 1% dans de rares élections locales. Mais cela n’empêche pas les médias de relayer régulièrement ce genre de fake-news.
Un mouvement populaire, spontané, que le pouvoir ne parvient pas à canaliser.
Dans la réalité, le mouvement est bel et bien spontané. Il est né d’une convergence d’initiatives individuelles largement diffusées sur le Net, tout simplement parce que le terrain était déjà prêt. Il suffisait d’allumer la mèche.
L’augmentation régulière des taxes, spécialement sur les carburants, la hausse de la CSG, le gel des retraites et du point d’indice des fonctionnaires, le développement de la précarité et des « petits boulots » qui entraînent une baisse des alaires réels pour les plus modestes, la disparition des services publics et de santé dans la ruralité, la baisse du remboursement des soins etc… tout cela s’accumule depuis des années, et les dernières mesures ont été la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
Le peuple méprisé.
A ce constat de baisse du niveau de vie, aux inquiétudes pour l’avenir, s’ajoute pour beaucoup le sentiment d’être ignoré, méprisé. L’attitude arrogante et les phrases blessantes de M. Macron ont conduit à ce rejet massif dont il est l’objet, mais au-delà, on voit resurgir sur les ronds-points et dans les manifestations des revendications qui ont trait au fonctionnement de notre système politique.
Les gens n’admettent pas qu’un mouvement qui a recueilli 11 millions de voix aux présidentielles n’ai qu’une poignée de députés. Ils demandent la proportionnelle. Ils réclament aussi le référendum d’initiative populaire afin de pouvoir s’exprimer.
Un convergence
 avec les idées que nous défendons.
Sur ce point comme sur d’autres, ces revendications collent parfaitement avec le programme défendu par Marine le Pen en 2017, et portées depuis toujours par notre mouvement.
Même chose sur les taxes, la défense de la France de oubliés, un des thèmes de notre campagne dès 2012 !
Au conseil régional, nos élus sont intervenus régulièrement au sujet de la TICPE, des cartes grises etc…
Enfin beaucoup de « gilets jaunes » soulèvent aussi la question de l’immigration, car ils ont du mal à comprendre qu’il n’y a pas d’argent pour eux mais qu’en en trouve pour accueillir des flots ininterrompus de « migrants ».
A contrario l’extrême-gauche rame aujourd’hui pour tenter de récupérer le mouvement, alors qu’elle l’avait dénoncé comme « poujadiste » au départ, et que la gauche a toujours soutenu la fiscalité sur les carburants… tout comme les Républicains, puisque c’est Sarközy qui a « inventé » la taxe « Grenelle ».
Quel suites pour le mouvement ?
Il est possible que le mouvement marque une pause, car il est difficile de rester mobilisé durant des semaines, surtout à cette période de l’année. Les violences commises essentiellement pas les habituels « antifa », anarchistes de tout poil et extrême-gauche, les pillages commis par les racailles elles aussi bien identifiées, ont permis au gouvernement de déployer des forces de police considérable et de bloquer l’accès au lieu de rassemblement pour les manifestants pacifiques.
Mais en janvier salariés et retraités vont découvrir les conséquences du prélèvement à la source. Et la moindre remontée des cours du pétrole risque à tout moment de remettre le feu aux poudres.
La sanction des européennes.
Toutefois le prochain acte devrait se jouer aux européennes de mai 2019.
Les derniers sondages confirment la progression des intentions de vote pour la liste du Rassemblement national, avant même qu’elle ne soit annoncée. Elle est donnée désormais à 24% contre 18% à celle soutenue par Macron, le MoDem, une parue de LR et des centristes… et qui ressemble de plus en plus au radeau de la Méduse !
Et selon un sondage paru ce matin dans le Journal du Dimanche, si l’élection présidentielle avait lieu aujourd’hui, Marine Le Pen obtiendrait 27 à 27,5% des suffrages, contre 25% à Macron.
A nous désormais de transformer l’essai pour véritablement changer de cap, faire en sorte que le peuple soit enfin respecté, écouté et représenté. Pour cela, nous vous invitons à rejoindre le Rassemblement national. Vous pouvez adhérer directement en ligne sur le site du RN. Si vous le faite avant le 31 décembre et que vous payez des impôts, vous aurez droit à une déduction fiscale dès 2019 à hauteur de 66% de votre cotisation.

0 Commentaires

A nos lecteurs.

Top blogs 2018-05-01Depuis l’origine, notre blog est administré par une équipe de bénévoles, qui publie des articles sur l’actualité locale.
Mais tous nos rédacteurs ont aussi une activité professionnels, souvent des mandats d’élus et un rôle actif dans la Fédération.
Certaines périodes sont plus chargées que d’autres, c’est le cas du mois de décembre avec la préparation des budgets municipaux et régionaux.
C’est pour cette raison qu’il n’y a pas eu de nouvel article depuis une semaine, veuillez nous en excuser, nous avons beaucoup d’informations à publier, nous allons le faire le plus vite possible.

0 Commentaires

Gilets jaunes : nouvelles manifestations en Loir et Cher.

safe_imageRassemblement aujourd’hui à Romorantin.
De nombreuses actions ont eu lieu tout au long de la journée en Loir et Cher, la Nouvelle République reconnaît une « forte mobilisation ».

Péage gratuit à Blois, barrages filtrants, action près des centre commerciaux, les initiatives n’ont pas manqué et encore une fois le mouvement fait preuve de sa force et de sa détermination.
Nos amis étaient à nouveau présents sur plusieurs sites, comme simples citoyens selon la consigne, ils peuvent témoigner de la bonne ambiance au sein des manifestations, de l’accueil très largement favorable qu’ils reçoivent, et du calme des manifestants, loin de la caricature de certains médias proches du pouvoir..
Les petites provocations de Castaner n’y feront rien, il faut que Macron et son gouvernement entendent et changent de cap, car le cap est mauvais.
Il faut surtout arrêter de prendre les gens pour des imbéciles, et de dire qu’il faut leur expliquer davantage la transition écologique pour la faire accepter.
Tout le monde a bien compris que ce n’est qu’un prétexte pour nous taxer et restreindre nos libertés.
Mais cette fois-ci ça ne passe plus !
Aujourd’hui, Macron était enfermé dans son bunker de l’Elysée, encerclé de toutes parts. L’image est terrible d’un président arrogant, méprisant, incapable, qui ne sait plus comment faire.

1 Commentaire

Gilets jaunes : péage gratuit à Blois.

46831118_1931592923810759_7817725542630686720_nNouvelle action des gilets jaunes ce matin à Blois : opération péage gratuit à la sortie de l’A10.
D’autres actions sont prévues un peu partout en Loir et Cher, relayées sur les réseaux sociaux.
Il était difficile pour beaucoup de se déplacer à Paris en raison du coût que cela représente, sans compter que certains redoutent des provocations et des violences de la part les milices d’extrême-gauche protégées par le pouvoir, et qui font régulièrement dégénérer les manifestations syndicales afin de « faire de l’image » et de déconsidérer le mouvement. Et curieusement les auteurs de ces violences sont rarement interpellés et condamnés.
La faiblesse du mouvement des Gilets jaunes c’est peut-être le manque de coordination et l’absence d’une revendication claire, mais sa force réside dans la multiplication d’initiatives que le gouvernement ne parvient pas à contrôler.
Ainsi, malgré l’interdiction injustifiée de Castaner, les Gilets jaunes ont commencé à rassembler sur les Champs Elysées.
Si le mouvement dure, il faudra bien que Macron lâche du lest, autrement que par les promesses de quelques primes. Il faut simplement renoncer à la taxe carbone, à minima annuler la hausse prévue au 1er janvier.
Une autre mesure de bon sens, présentée à l’Assemblée nationale par Marine Le Pen et les députés du Rassemblement national, consisterait à ne pas appliquer la TVA sur les le montant de la TICPE. Il faut savoir en effet que l’on applique une taxe sur au autre taxe.
Cela permettrait de gagner quelques centimes par litre (13 à 14 centimes sur un litre d’essence).
Nous vous tiendrons informés au cours de la journée des opérations en Loir et Cher.

0 Commentaires

Blois : les « Gilets jaunes » devant la Mairie.

46497973_1930602657243119_3919116477453565952_nLes Gilets multiplient et diversifient leurs actions.
Dans le Loir et Cher, tout se déroule dans le calme, à tel point que la directrice de cabinet du Préfet, Marie-Frédérique Whitley salue « le civisme des manifestants » (la Nouvelle République du 22 novembre).
Voilà qui contredit le message de Macron et Castaner au sujet d’une prétendue « radicalisation ».
Cela ne va peut-être pas favoriser la promotion de cette fonctionnaire trop sincère dans ses propos.
Ce matin alors que plusieurs barrages filtrants sont toujours en place, pour bien faire savoir que le mouvement continuera tant qu’il n’y aura pas une réponse satisfaisante, à minima sur la taxation des carburants, des « Gilets jaunes » s’étaient donné rendez-vous dans la cour de la Mairie (*), pour chanter « la Marseillaise ».

Image de prévisualisation YouTube

Le maire de Blois n’est sans doute pas responsable de la hausse des prix du carburant, mais il est tout de même vice-président de la Région Centre-Val de Loire qui applique le taux maximum sur la part régionale de la TICPE, ce que nos élus ont longtemps été seuls à critiquer.
Cette petite piqûre de rappel n’est donc pas inutile avant le vote du budget de la Région le 20 décembre à Orléans.
Revoir la dernière intervention de Gilles Godefroy le 18/10/2018 a Orléans :

Image de prévisualisation YouTube

(*) Mise à jour à 12 h 00 : ce matin des gilets jaunes se sont réuni devant la préfecture, ensuite une petite marche en direction du centre des impôts, mais ils avaient fermé. Donc une petite pause en chanson devant le centre des impôts. Puis direction la mairie, de nouveau Marseillaise, aucun responsable de la municipalité n’est venu à notre rencontre.
Ensuite redirection la préfecture, mais cette fois-ci le préfet souhaite s’entretenir avec 3 gilets jaunes.
Et cet après-midi un rendez-vous est fixé à 14 heures vers le centre Leclerc.
A signaler le calme des manifestants ainsi que la présence plutôt sereine des forces de l’ordre. 

1 Commentaire

Macron bloque la France, les gilets jaunes chantent la Marseillaise !

46501355_1929443197359065_5833162450983190528_nBlois : les gilets jaunes chantent la Marseillaise !
Les blocages se sont donc poursuivis aujourd’hui en Loir et Cher comme partout en France. La Nouvelle République parle de 10 rassemblements de gilets jaunes ce lundi dans notre département.

Le plus souvent des barrages filtrants, et dans l’ensemble selon nos amis qui sont présents dans les manifestations, les usagers de la route sont plutôt compréhensifs, beaucoup encouragent le mouvement faute de pouvoir y participer directement.
Les routiers français sont généralement favorables, ils font partie des gens qui travaillent dur et qui ressentent la perte de leur pouvoir d’achat. En plus ils sont payés, car officiellement bloqués contre leur gré, c’est plutôt bien joué.
Nous avons vu aussi des gendarmes qui symboliquement avaient mis le gilet jaune sur le tableau de bord du véhicule de gendarmerie.
Et des commerçants qui apportent à boire, des automobilistes du café et des gâteaux !
Même si cela peut agacer certaines personnes qui ont besoin de se déplacer, le mouvement reste donc populaire en dépit des tentatives du pouvoir pour le salir à partir de quelques incidents ultra-minoritaires, ramenés à plus de 2500 opérations mobilisant des centaines de milliers de personnes.
Les Français doivent bien comprendre que c’est Macron qui bloque la France en refusant d’entendre le message des manifestants.
Et pendant qu’il dénigrait la France et les Français depuis le Bundestag, les gilets jaunes chantaient la Marseillaise près du rond-point de la Patte d’Oie.
Nous continuerons à vous tenir informés sur la suite du mouvement, il se prépare d’ores et déjà une montée sur Paris pour le 24 novembre.
Macron fanfaronnait il y peu « qu’ils viennent me chercher ! » Cette fois les Français l’ont pris au mot. Ils vont le faire.

4 commentaires

Blois : la voie rapide à nouveau bloquée, les routiers s’y mettent.

46485314_1929160030720715_3865234527882313728_nCe matin en direct de la RD 956.
Le mépris affiché hier soir par Edouard II (*) n’aura fait que monter d’un cran la colère des Français.

De nouveaux blocages sont signalés un peu partout ce matin, autoroutes, centre commerciaux, dépôts de carburants.
A Blois, la voie rapide (RD 956) est bloquée ce matin, au niveau de la patte d’Oie par des gilets jaunes, mais aussi désormais par des routiers.
Là encore, en dehors des syndicats de salariés et de transporteurs, un routier avait lancé un appel sur Facebook, vue plus de 2 millions de fois.
Et les appels se relaient sur les réseaux sociaux pour monter à Paris le 24 octobre, place de la Concorde.
Pendant ce temps Macron était en Allemagne, pour encenser la politique de Merkel et dénigrer la France et les Français. Oubiant que les Allemands eux-même ont sévèrement sanctionné leur chancelière.
S’il admire tant l’Allemagne, pourquoi ne va-t-il pas s’y présenter pour succéder à son amie Angela ? Après tout Cohn-Bendit, qui l’admire, s’était bien présenté en France. Et les Français seraient je pense heureux de faire don à nos voisins du petit Emmanuel avec Brigitte ne prime.
Plus sérieusement, le gouvernement n’aura pas le choix. Dans un premier temps, il faut qu’il renonce à la taxation carbone pour faire redescendre le niveau des carburants.
La transition écologique n’est qu’un prétexte, et celle qu’on nous propose est à la fois coûteuse, inefficace et irréaliste. Il serait temps d’écouter sur le sujet l’avis des gens sérieux, nous y reviendrons.

1 Commentaire

Gilets jaunes : c’est parti en Loir et Cher !

46452391_1928044064165645_713280573354803200_nCe matin au rond point de la patte d’Oie : pas de slogans partisans ni de drapeaux rouges, un seul drapeau bleu-blanc-rouge !
Malgré les menaces de Macron et Castaner, le mouvement a démarré très fort partout en France ce matin.

Les forces de l’ordre ont essayé en vain d’empêcher le blocage du périphérique parisien, mais elles ont vite été débordées : on ne peut rien contre une marée populaire.
A Blois dès le petit jour l’action était lancée, après un rassemblement sur le parking du Leclerc, les barrages filtrants étaient mis en place au rond point de Cap’ciné et à la patte d’Oie de Saint Gervais.
Nos amis étaient déjà présents, ils le seront tout au long de la journée à Blois, Mer, Noyers-Saint-Aignan, Onzain, Chouzy, Romorantin, Vendôme…
Nous vous tiendrons informés tout au long de la journée.

4 millions de pages lues sur notre blog !

visiteurs 2018-10-25Encore un cap symbolique : celui des 4 millions de pages lues sur notre blog a été franchi cette nuit.
Et nous avons dépassé les 2,8 millions de visites.
Tout cela en dépit d’un fléchissement de fréquentation en raison de la mise en place du nouveau site, mais ce dernier n’est pas encore complètement opérationnel.
En raison de la richesse du contenu et de sa facilité d’utilisation, nous avons donc souhaité maintenir le blog, même si moins d’articles ont été publiés cet été.
Tous réseaux confondus, nous occupons toujours, et de loin, la 1ère place en Loir et Cher sur Internet.
C’est aussi grâce à vous. Merci pour votre confiance, et merci de continuer à partager largement nos publications.

Journée du 17 novembre : le pouvoir s’énerve, c’est bon signe !

carte 17-11Notre Présidente Marine Le Pen, a réaffirmé ce matin sur France Inter la position de notre mouvement concernant les manifestations du 17 novembre 2018 : « Je respecte le caractère apolitique des manifestations du 17 novembre, qui visent à réunir TOUS les Français opposés à cette politique, quel que soit leur bord. Nos militants, cadres et élus y participeront, mais nous ne tracterons pas ce jour. »
Ce communiqué est un démenti formel aux accusations de récupération ou de manipulation lancées par le gouvernement afin de diviser le mouvement. Les Français ne seront pas dupes.
Il s’agit d’un mouvement citoyen que le Rassemblement National soutient et auquel nos élus, cadres, adhérents et sympathisants doivent s’associer en tant que citoyens, sans signe distinctif,  à l’exception des élus qui souhaitent participer aux rassemblements avec leur écharpe.
Afin de ne pas entretenir de confusion, aucune action militante (tractage, banderole etc) ne doit être organisée ce samedi 17 novembre.
De même, les représentants du RN ne s’associeront à aucun blocage ou aucune action sortant du cadre légal ou pouvant attenter à la sécurité des personnes.
Pour toutes les personnes intéressées, il convient de retrouver les consignes des organisateurs sur les réseaux sociaux (Blocage national 41 Blois sur Facebook) ou dans la presse.
En attendant, le pouvoir s’énerve et menace. Pas sûr que ce soit a bonne réaction.

4 commentaires

11 novembre à Blois : un hommage et quelques couacs.

45631622_1900983710019864_5961603297646215168_n45883881_1900983350019900_5689681066936238080_n

Les élus du Rassemblement national ont brièvement quitté la cérémonie pendant la « chanson de Craonne ».
A l’occasion du Centenaire, les cérémonies du 11 novembre à Blois ont pris une ampleur particulière, mais il faut le dire avec quelques couacs.
Tout d’abord l’idée de scinder la cérémonie en deux parties, la 1ère à 9 heures devant le monument aux Morts, mais sans l’Armée, la seconde à 11 heures 20 dans les jardins de l’Evêché pour la prise d’armes traditionnelle où cette fois, à côté du détachement du DA 273, il y avait l’équipage du sous-marin nucléaire lanceur d’engins le Terrible ainsi qu’un important détachement de la Gendarmerie nationale. L’ampleur du dispositif ne pouvait pas prendre place entre la Préfecture et le monument aux Morts, puisque comme chaque année à cette époque la place de la République est occupée par les barnums de BD Boum. L’inconvénient c’est que la cérémonie était coupée en deux. De plus entre les deux parties venaient s’intercaler, au même moment une cérémonie ‘interconfessionnelle » à la Cathédrale et une cérémonie civile à la mairie, obligeant le cortège à se scinder en deux place Saint Louis, ce qui n’est pas une symbolique très heureuse.
Sur le fond nous avons eu droit au discours de M. Macron, lu par le Préfet de Loir et Cher. Un discours qui glisse de l’hommage à un  plaidoyer pour l’Europe et pour la paix, sans tirer le leçon de l’après-guerre, sans oublier quelques attaques contre les défenseurs de la Nation. Comme un parfum de pré-campagne des européennes. Ensuite, les élèves d’une classe de 3ème du Collège Bégon ont interprété la « chanson de Craonne ». Cette chanson politiquement engagée (à l’extrême-gauche) fustige « Les gros », « ceux qu’ont le pognon » et « les biens de ces messieurs là », et incite  à la mutinerie (« c’est fini, nous, les troufions, on va se mettre en grève »).
En lire plus …

2 commentaires

Blois : le Rassemblement national fête le centenaire de la victoire.

10-11-2018 Blois_1Samedi 10 novembre à Blois le Rassemblement national célébrait le centenaire de la victoire.
Autour des élus régionaux Michel Chassier et Mathilde Paris, de Jean Yves Narquin maire de Villedieu le Château, une quarantaine d’adhérents et sympathisants avaient répondu présent pour partager un repas convivial dans une ambiance rappelant le souvenir des « poilus » : vidéos, chansons, exposition de photos envoyées par nos amis.
A 15 heures, le discours de marine Le Pen était retransmis depuis Verdun, vous pourrez le retrouver sur les réseaux sociaux.
Un moment de cohésion, de communion dans l’amour de la patrie et l’hommage à nos anciens qui ont combattu pour notre liberté.
Dans son intervention avant le discours de Marine, Michel Chassier a rappelé que nous leur devons de poursuivre le combat pour que la France pour laquelle ils se sont sacrifiés ne soit pas demain asservie à nouveau par un ennemi insidieux qui bénéficie hélas de la complicité de nos gouvernants.
Demain 114 novembre nous serons présents dans toutes les cérémonies du département.

Suivez vos élus sur le site du groupe Rassemblement national Centre-Val de Loire.

20161013_203434-533x261Vos élus Rassemblement national au Conseil régional Centre-Val de Loire sont présents sur tous les dossiers, ils l’ont démontré une fois encore lors de la dernière session, le 18 octobre.
Le problème, c’est que les médias n’en rendent pas suffisamment compte, qu’il s’agisse de la presse régionale, de la radio ou de la télévision.
Pour être informés, nous vous invitons à consulter régulièrement le site du groupe Rassemblement national Centre-Val de Loire.
Vous y retrouverez toutes les interventions de nos élus, textes et vidéos, les communiqués de presse (y compris ceux qui ne sont pas repris par ceux dont le métier devrait être de vous informer), des tribunes, le fil de nos publications sur Twitter et Facebook etc…
La dernière session plénière a généré plus de 13 600 vues le jour-même sur notre page Twitter (200 retweets !), 5 500 le lendemain (40 retweets), et entre 1 000 à 1 200 vues à chaque fois qu’une publication est diffusée… et jusqu’à 3 ou 4 fois plus quand elle est bien partagée.
C’est pourquoi nous insistons sur l’importance des réseaux sociaux afin de relayer notre message, contourner l’omerta de certains médias, faire vraiment connaître le travail de vos élus, mais aussi les interroger ou leur faire connaître vos réactions.
Merci à vous tous de partager au maximum.

Taxation des carburants : le gouvernement doit reculer.

Carburant 17-11La hausse du prix des carburants n’est plus supportable pour les Français.
Pourtant cette hausse est voulue par le gouvernement, qui refuse d’entendre les protestations qui se multiplient, et persiste dans son aveuglement.
Il y a deux raisons à cela : financière et idéologique.
Financière d’abord, l’automobiliste étant comme chacun le sait une vache à lait : taxes sur les carburants, elle-même assujettie à la TVA (une taxe sur les taxes !), taxes sur les assurances, TVA sur la vente et la réparation automobile, taxe à l’essieu pour les poids-lourds, péages sur les autoroutes, les ponts, les tunnels, demain sur certaines routes et à l’entrée des villes (retour au moyen-âge !), radars etc…
Pas de doute, tout cela constitue une manne financière pour l’Etat.
Raison idéologique ensuite, mais qui sert essentiellement à justifier ce matraquage fiscal et à donner mauvaise conscience aux réfractaires.
Tout cela se fait au nom de l’écologie et de « transition énergétique ». La guerre est déclarée aux énergies fossiles dont le pétrole au profit d’énergies renouvelables, dites « vertes », la plupart coûteuses et aléatoires, à tel point qu’elles doivent être subventionnées.
Même la chasse au diesel est totalement infondée, puisque les derniers modèles ne sont pas plus polluants que l’essence et n’émettent pas plus de particules, de plus ils consomment moins ! (voir les interventions de nos élus au Conseil régional).
Pourtant ce n’est pas fini, la part « carbone » de la TICPE va encore augmenter au premier janvier prochain, et doubler d’ici 2022… si les Français se laissent faire !
N’oublions pas que Nicolas Hulot, qui raisonne comme un bulot, avait préconisé l’arrêt de production de véhicules thermiques en 2040, pour les remplacer par des véhicules électriques alimentés par des moulins à vent, puisqu’il était aussi un anti-nucléaire enragé.
En réalité, ces hausses insupportables pénalisent tous ceux qui n’ont pas d’autre choix que de prendre leur voiture pour aller travailler, ainsi que les professionnels du transport, les artisans, les entreprises du BTP, etc…
C’est pourquoi le Rassemblement national, en pointe depuis des mois pour défendre les automobilistes et les professionnels, s’associe pleinement à l’initiative citoyenne du 17 novembre.
Toutes les précisions seront apportées d’ici là sur les différentes opérations qui seront organisées en Loir et Cher, et auxquelles nous demandons à tous nos amis de se joindre.

 

7 commentaires

Centenaire de la victoire de 1918 : rendez-vous à Blois le 10 novembre.

Visuel 10-11-18 Blois« Cent ans après la victoire de la France et de ses alliés, mettant un terme à la Grande Guerre en 1918, notre famille politique a à cœur d’honorer la mémoire du soldat français qui se sacrifia pour défendre notre drapeau et l’intégrité de notre territoire, et la mémoire du peuple français tout entier uni dans les pires circonstances. »  Marine Le Pen
Alors que Macron refuse de fêter dignement la victoire de 1918, le Rassemblement national appelle tous les Français a participer nombreux aux commémorations du 11 novembre.
Nos élus seront présents dans leur communes respectives, soyez nombreux à leurs côtés, avec vos enfants car il est important de leur faire partager ce moment historique.
Le 10 novembre Marine Le Pen sera a Verdun pour un grand banquet patriotique afin de rendre hommage à tous les combattants, ceux qui sont tombés et aussi tous eux qui ont été marqués à vie par cette épreuve
La Fédération de Loir et Cher organise également une journée d’hommage à Blois, avec un repas et la retransmission vidéo sur grand écran de la cérémonie de Verdun et du discours de Marine.
Venez nombreux, en famille, avec vos amis pour cet après-midi d’hommage à nos poilus. Attention : nombre de places limité, inscription obligatoire. Vous pouvez demander l’invitation à contact@rassemblement-national41.fr

2 commentaires

Chez nos voisins : Sébastien Chenu dans le Cher, Philippe Vardon dans l’Indre.

Sébastien ChenuLa Fédération de l’Indre reçoit samedi 27 octobre Philippe Vardon,  conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur depuis 2016 et membre du bureau national. Inscriptions auprès de RN 36 ( contact@rassemblement-national36.fr).
Le lendemain c’est au tour de la Fédération du Cher de recevoir Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du Rassemblement national., pour un déjeuner débat. Ouverture des portes à 11 h 30, inscriptions auprès du RN18 (contact@rassemblement-national18.fr).

Les militants toujours sur la brèche !

44370432_245067319511026_479362682886029312_nNon seulement le Rassemblement national est le seul mouvement qui organise régulièrement des réunions partout en France hors période électorale (*) mais nos militants ne relâchent pas leurs efforts.
Plusieurs tracts sont en cours de diffusion (automobilistes, retraités, immigration) tandis que nos équipes ont commencé à coller la toute nouvelle affiche Marine-Salvini.
A l’approche des élections européennes, les actions et les réunions vont se multiplier.
Encore bravo aux militants !

(*) Edwige Diaz était à Orléans le 12 octobre, Philippe Vardon sera  dans l’Indre le 27/10, Sébastien Chenu dans le Cher le 28/10.

1 Commentaire

Rassemblement national : les responsables départementaux de la région réunis à Blois.

Dp8d7RDWkAASk2ALes cadres départementaux du Rassemblement national de la Région Centre-Val de Loire (Délégués départementaux, Délégués départementaux adjoints, Référents départementaux Génération Nation) se sont retrouvés le samedi 20 octobre à Blois pour une journée de travail animée par Michel Chassier, président du groupe RN au conseil régional Centre-Val de Loire.
Au programme le point sur les différentes fédérations, la coordination des actions au niveau régional, la préparation des élections européennes et des municipales.
Une journée d’échanges très riche et très intéressante, au cours de laquelle il a été décidé de mettre en place de  nouveaux outils pour la communication interne, afin de faciliter les actions communes ou concertées.
L’occasion aussi d’un point presse pour faire le point sur le Rassemblement national.
Après la déception ressentie par les électeurs comme par les adhérents après les présidentielles, en dépit d’un score historique, chacun ressent dans son département que la dynamique est repartie, et l’année 2019 va voir le grand retour de Marine Le Pen et de notre mouvement au 1er plan, plus que jamais au service de la France et des Français !

1 Commentaire

Le Rassemblement national présent partout !

marinelepen-131018-correzeEn dépit de le tentative du pouvoir de nous asphyxier financièrement pour nous faire taire, nous sommes bien présents et actifs depuis la rentrée.
Il est vrai, comme le dit Marine, que nous savons être pauvres, et faire avec peu de moyens ce qui demande à nos adversaires des moyens considérables : un meeting de Marine coûte 10 ou 20 fois moins cher qu’un meeting de Sarközy ou de Macron.
D’une part nous savons limiter nos dépenses, d’autre part nous avons une richesse et un force que les autres n’ont pas : ce sont nos militants, toujours présents sur le terrain.
Autre preuve de ce dynamisme, la multiplication des réunions et des rencontres dans notre région Centre-Val de Loire : Jordan Bardella sera à Tours le 11 octobre, Edwige Diaz dans le Loiret le 12 octobre, Aymeric Durox dans l’Eure et Loir le 12 également, Philippe Vardon dans l’Indre le 27, Sébastien Chenu dans le Cher le 28.
Une rencontre des cadres est prévue à Blois le 20 octobre et une session de formation doit se tenir d’ici la fin de l’année dans notre Région.
Enfin, Marine Le Pen sera près de chez nous en Corrèze le 13 octobre.
Hors période électorale, aucune autre formation politique ne fait preuve d’une telle activité.
Avec la dynamique des européennes tout va encore s’accélérer, avec un événement prévu en début d’année prochaine en Loir et Cher.

2 commentaires

Un nouvel élu Mer Bleu Marine.

J-C PerthuisSuite à la démission de Sophie Boulaigre qui a quitté le département, c’est Jean-Claude Perthuis, suivant sur la liste, qui a été officiellement installé lors du dernier conseil municipal.
Ancien cadre de fonction publique hospitalière et responsable syndical, il s’était investit lors de la campagne des municipales de 2014.
Il est désormais adhérent de Rassemblement national.
Au service des Mérois avec Olivier Besnard, Robert Krysik et toute l’équipe Mer Bleu Marine, il prépare déjà l’échéance de 2020. 

3 commentaires

Apéro-rencontre du RN41 : une première réussie.

DowrACeXkAA61C7Lors de la dernière réunion de bureau nous avions décidé l’organiser un apéro-rencontre le premier vendredi de chaque mois.
Ce soir c’était le première rencontre.
Bien que l’invitation n’ait été lancée que sur internet – nous n’avons pas eu le temps d’envoyer un courrier – une quarantaine d’adhérents et sont sympathisants sont passés entre 18 h et 21 heures pour rencontrer nos cadres et nos élus et échanger librement dans une ambiance conviviale.
Nos élus de Blois Michel Chassier, Mathilde Paris et Jean-Louis Berger étaient présents, ainsi que notre élu de Mer Olivier Besnard.
Malgré les difficultés financières le Rassemblement national se porte bien, les faits nous donnent raison, nos idées progressent partout en Europe, Marine est au plus haut dans les sondages.

Les actions militantes et les réunions se multiplient dans toute la France, nos compatriotes trompés par Macron constatent que nous représentons la seule alternative crédible.
Trois adhésions nouvelles ont été enregistrées ce soir, deux autres sont à venir.
Et les militants sont repartis avec des affiches, de la colle et des tracts.
Prochain apéro-rencontre le 9 novembre.

Loir et Cher : le Rassemblement national déjà offensif.

DnOisbNXcAUXGibDans un entretien récent sur France 2 pour ses 50 ans d’émissions politiques à la télévision, on a demandé à Alain Duhamel quelle avait été sa principale erreur de jugement. Réponse de l’intéressé : c’est en 1984, quand j’avais pensé que le Front national n’était qu’un « feu de paille ».
Beaucoup d’autres observateurs, de journalistes, sans parler de nos adversaires, ont régulièrement annoncé notre mort depuis lors : après la scission en 1998, après l’élection se Sarközy – qui s’était vanté d’avoir tué le FN – en 2007, et à nouveau après la présidentielle de 2017, oubliant les 11 millions d’électeurs de Marine Le Pen.
Mais après un an de travail acharné et en dépit des attaques de nos adversaires, la refondation porte ses fruits, les faits nous donnent raison, la bulle macronnienne implose, et de nouveau nous avons rendez-vous avec l’histoire.
Les sondages nous placent pratiquement à égalité avec le conglomérat LREM-MoDem-UDI, et ce n’est qu’un début.
Au niveau local également, la dynamique est bien là.
La Nouvelle République titrait ce samedi son article consacré à la rentrée politique blésoise : « le Rassemblement national déjà offensif« . Et de fait sur la Ville de Blois nous sommes les seuls désormais à incarner l’alternance attendue par les Blésois après deux mandats de Marc Gricourt. L’autre groupe d’opposition (?) a complètement éclaté, la majorité commence à se fissurer.
C’est le même constat à la Région, où la majorité de François Bonneau est fragilisée par la dissidence des élus passés à LREM sur fond de municipales 2020.
Sans doute pourra-t-il compter sur le soutien de Guillaume Peltier, qui continue à jouer le grand écart entre un discours de « droite forte » visant à séduire notre électorat, tandis que a presse le qualifie ironiquement de « 14ème vice-président ». On se demande d’ailleurs comment son groupe, souvent divisé lors des votes, peut encore tenir. Attendons les élections européennes…
Plus que jamais nous devons être présents auprès de nos compatriotes, plus que jamais nous avons besoin de votre soutien dans cs moments décisifs. 

 

1 Commentaire

Réunion de rentrée du Rassemblement national de Loir et Cher.

Bureau RN41 09-2017Alors que le pouvoir commence à paniquer devant le réveil des peuples en Europe, tous les moyens sont bons pour essayer de nous abattre.
Après le blocage de nos comptes il y a un an par des banquiers amis de Macron, c’est un juge ultra-politisé qui a ordonné sans aucun jugement la saisie de 2 millions d’euros de subvention publique.
En attendant le résultat du recours, Marine Le Pen a lancé un grand appel aux dons, qui a déjà recueilli près de 700 000 €, nous invitons tous nos amis, et tous ceux qui défendent la démocratie à contribuer selon leurs moyens. Il faut savoir que, contrairement au financement plus que suspect de la campagne de Macron, ce sont des gens modestes qui nous aident, nous tenons encore une fois à les remercier.
Mais ces attaques n’y feront rien, les faits nous donnent raison chaque jour, et nos adversaires craignent plus que jamais le verdict des européennes.
C’est pourquoi la réunion de rentrée du bureau départemental du RN41 s’est tenue dans une très bonne ambiance, avec une équipe plus motivée que jamais.
Après un point sur l’actualité politique par le Délégué départemental Michel Chassier, les échanges ont été nombreux, et plusieurs actions ont été décidées, nous en reparlerons prochainement.
La question des municipales a été également abordée, car notre mouvement y attache une importance particulière, et nous devons nous mettre en ordre de bataille avant d’envisager des accords ou des listes d’union au niveau local.

1 Commentaire

95 visiteurs en ligne hier matin !

Visiteurs 2018-09-04C’est un signe qui ne trompe pas : nos lecteurs sont bien au rendez-vous de la rentrée, c’est bien le signe de notre retour au 1er plan, en attendant les élections européennes où nous bien partis pour arriver en tête.
95 visiteurs en ligne hier vers 10 h 15, c’est un score que beaucoup de médias professionnels ne réalisent pas !
Merci de continuer à rediffuser massivement nos analyses et nos informations, et à nous en transmettre.

Européennes : comment tout peut basculer.

Image de prévisualisation YouTube
Matteo Salvini en Italie, Marine Le Pen en France : ils défendent leur peuple et leur pays.
Il y a un an beaucoup de nos amis étaient sous le coup de la déception, après avoir tant espéré.

Sans doute n’avaient-ils pas mesuré la capacité de nos adversaires, prêts à tout pour défendre le système et leurs prébendes, avec la complicité des grands médias entièrement sous contrôle.
Certains ont pu douter, se décourager, renoncer, voir critiquer. Y compris des adhérents, qui se disaient « à quoi bon ? » et tout en restant fidèles à leurs idées ne voyaient pas la nécessité de renouveler leur adhésion.
Marine Le Pen et les dirigeants du Front National ont bien compris la nécessité de lancer aussitôt un travail de réflexion sur l’organisation du mouvement et la stratégie.
Ce fut un travail considérable, auquel tous les adhérents ont été associés : réunions, questionnaire, votes à l’Assemblée générale ordinaire puis extraordinaire.
Aujourd’hui le Rassemblement national est en ordre de marche, en dépit de la nouvelle attaque dont il a été victime cet été pour tenter de l’asphyxier financièrement.
Et surtout les Français sont revenus de l’illusion Macron, tombé plus bas que Hollande dans les sondages.
En même temps les faits nous donnent raison, partout en Europe, sur des questions que nous avons été pendant longtemps les seuls à oser aborder, ce qui nous donnent aux yeux de nos compatriotes une légitimité incontestable.
Partout les tenants de l’euro-fédéralisme redoutent un ras de marée du vote qualifié de « populiste » alors qu’il est simplement populaire !
C’est ce qui explique les tergiversations de Macron au sujet du prélèvement de l’impôt à la source, car en vérité il craint l’impact électoral de cette mesure.
En Italie Mattéo Salvini est l’objet d’une véritable ferveur populaire, comme le montre cette vidéo, et son mouvement, qui avait fait un peu plus de 17% aux législatives de mars 2018, est déjà crédité de 32%.
La même évolution est en train de se produire en France, où le Rassemblement national pourrait passer de 20% à 30% des intentions de vote dans les prochains mois.
L’enjeu c’est de vraiment changer de majorité au Parlement européen afin de remettre à plat tout le fonctionnement de l’UE.
Cette fois c’est possible, même s’il faut s’attendre à tout de la part de nos adversaires, qui vont tenter une fois de plus de jouer sur la peur, quitte à provoquer ou encourager des violences pour nous accuser.
Dans ce contexte nous invitons tous nos amis qui ont pu douter un instant à reprendre le combat.
Rejoignez-nous, adhérez, militez, soutenez financièrement notre mouvement selon vos moyens.
Vous pouvez adhérer directement en ligne sur le site du Rassemblement national et contacter notre fédération.
Notre permanence est ouverte le vendredi de 9 heures à 20 heures. Nous vous y attendons.

1 Commentaire
12345...49

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...