Archive | Manifestations Flux RSS de cette section

11 novembre à Blois : un hommage et quelques couacs.

45631622_1900983710019864_5961603297646215168_n45883881_1900983350019900_5689681066936238080_n

Les élus du Rassemblement national ont brièvement quitté la cérémonie pendant la « chanson de Craonne ».
A l’occasion du Centenaire, les cérémonies du 11 novembre à Blois ont pris une ampleur particulière, mais il faut le dire avec quelques couacs.
Tout d’abord l’idée de scinder la cérémonie en deux parties, la 1ère à 9 heures devant le monument aux Morts, mais sans l’Armée, la seconde à 11 heures 20 dans les jardins de l’Evêché pour la prise d’armes traditionnelle où cette fois, à côté du détachement du DA 273, il y avait l’équipage du sous-marin nucléaire lanceur d’engins le Terrible ainsi qu’un important détachement de la Gendarmerie nationale. L’ampleur du dispositif ne pouvait pas prendre place entre la Préfecture et le monument aux Morts, puisque comme chaque année à cette époque la place de la République est occupée par les barnums de BD Boum. L’inconvénient c’est que la cérémonie était coupée en deux. De plus entre les deux parties venaient s’intercaler, au même moment une cérémonie ‘interconfessionnelle » à la Cathédrale et une cérémonie civile à la mairie, obligeant le cortège à se scinder en deux place Saint Louis, ce qui n’est pas une symbolique très heureuse.
Sur le fond nous avons eu droit au discours de M. Macron, lu par le Préfet de Loir et Cher. Un discours qui glisse de l’hommage à un  plaidoyer pour l’Europe et pour la paix, sans tirer le leçon de l’après-guerre, sans oublier quelques attaques contre les défenseurs de la Nation. Comme un parfum de pré-campagne des européennes. Ensuite, les élèves d’une classe de 3ème du Collège Bégon ont interprété la « chanson de Craonne ». Cette chanson politiquement engagée (à l’extrême-gauche) fustige « Les gros », « ceux qu’ont le pognon » et « les biens de ces messieurs là », et incite  à la mutinerie (« c’est fini, nous, les troufions, on va se mettre en grève »).
En lire plus …

0 Commentaires

Blois : le Rassemblement national fête le centenaire de la victoire.

10-11-2018 Blois_1Samedi 10 novembre à Blois le Rassemblement national célébrait le centenaire de la victoire.
Autour des élus régionaux Michel Chassier et Mathilde Paris, de Jean Yves Narquin maire de Villedieu le Château, une quarantaine d’adhérents et sympathisants avaient répondu présent pour partager un repas convivial dans une ambiance rappelant le souvenir des « poilus » : vidéos, chansons, exposition de photos envoyées par nos amis.
A 15 heures, le discours de marine Le Pen était retransmis depuis Verdun, vous pourrez le retrouver sur les réseaux sociaux.
Un moment de cohésion, de communion dans l’amour de la patrie et l’hommage à nos anciens qui ont combattu pour notre liberté.
Dans son intervention avant le discours de Marine, Michel Chassier a rappelé que nous leur devons de poursuivre le combat pour que la France pour laquelle ils se sont sacrifiés ne soit pas demain asservie à nouveau par un ennemi insidieux qui bénéficie hélas de la complicité de nos gouvernants.
Demain 114 novembre nous serons présents dans toutes les cérémonies du département.

0 Commentaires

Taxation des carburants : le gouvernement doit reculer.

Carburant 17-11La hausse du prix des carburants n’est plus supportable pour les Français.
Pourtant cette hausse est voulue par le gouvernement, qui refuse d’entendre les protestations qui se multiplient, et persiste dans son aveuglement.
Il y a deux raisons à cela : financière et idéologique.
Financière d’abord, l’automobiliste étant comme chacun le sait une vache à lait : taxes sur les carburants, elle-même assujettie à la TVA (une taxe sur les taxes !), taxes sur les assurances, TVA sur la vente et la réparation automobile, taxe à l’essieu pour les poids-lourds, péages sur les autoroutes, les ponts, les tunnels, demain sur certaines routes et à l’entrée des villes (retour au moyen-âge !), radars etc…
Pas de doute, tout cela constitue une manne financière pour l’Etat.
Raison idéologique ensuite, mais qui sert essentiellement à justifier ce matraquage fiscal et à donner mauvaise conscience aux réfractaires.
Tout cela se fait au nom de l’écologie et de « transition énergétique ». La guerre est déclarée aux énergies fossiles dont le pétrole au profit d’énergies renouvelables, dites « vertes », la plupart coûteuses et aléatoires, à tel point qu’elles doivent être subventionnées.
Même la chasse au diesel est totalement infondée, puisque les derniers modèles ne sont pas plus polluants que l’essence et n’émettent pas plus de particules, de plus ils consomment moins ! (voir les interventions de nos élus au Conseil régional).
Pourtant ce n’est pas fini, la part « carbone » de la TICPE va encore augmenter au premier janvier prochain, et doubler d’ici 2022… si les Français se laissent faire !
N’oublions pas que Nicolas Hulot, qui raisonne comme un bulot, avait préconisé l’arrêt de production de véhicules thermiques en 2040, pour les remplacer par des véhicules électriques alimentés par des moulins à vent, puisqu’il était aussi un anti-nucléaire enragé.
En réalité, ces hausses insupportables pénalisent tous ceux qui n’ont pas d’autre choix que de prendre leur voiture pour aller travailler, ainsi que les professionnels du transport, les artisans, les entreprises du BTP, etc…
C’est pourquoi le Rassemblement national, en pointe depuis des mois pour défendre les automobilistes et les professionnels, s’associe pleinement à l’initiative citoyenne du 17 novembre.
Toutes les précisions seront apportées d’ici là sur les différentes opérations qui seront organisées en Loir et Cher, et auxquelles nous demandons à tous nos amis de se joindre.

 

7 commentaires

Centenaire de la victoire de 1918 : rendez-vous à Blois le 10 novembre.

Visuel 10-11-18 Blois« Cent ans après la victoire de la France et de ses alliés, mettant un terme à la Grande Guerre en 1918, notre famille politique a à cœur d’honorer la mémoire du soldat français qui se sacrifia pour défendre notre drapeau et l’intégrité de notre territoire, et la mémoire du peuple français tout entier uni dans les pires circonstances. »  Marine Le Pen
Alors que Macron refuse de fêter dignement la victoire de 1918, le Rassemblement national appelle tous les Français a participer nombreux aux commémorations du 11 novembre.
Nos élus seront présents dans leur communes respectives, soyez nombreux à leurs côtés, avec vos enfants car il est important de leur faire partager ce moment historique.
Le 10 novembre Marine Le Pen sera a Verdun pour un grand banquet patriotique afin de rendre hommage à tous les combattants, ceux qui sont tombés et aussi tous eux qui ont été marqués à vie par cette épreuve
La Fédération de Loir et Cher organise également une journée d’hommage à Blois, avec un repas et la retransmission vidéo sur grand écran de la cérémonie de Verdun et du discours de Marine.
Venez nombreux, en famille, avec vos amis pour cet après-midi d’hommage à nos poilus. Attention : nombre de places limité, inscription obligatoire. Vous pouvez demander l’invitation à contact@rassemblement-national41.fr

2 commentaires

Chez nos voisins : Sébastien Chenu dans le Cher, Philippe Vardon dans l’Indre.

Sébastien ChenuLa Fédération de l’Indre reçoit samedi 27 octobre Philippe Vardon,  conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur depuis 2016 et membre du bureau national. Inscriptions auprès de RN 36 ( contact@rassemblement-national36.fr).
Le lendemain c’est au tour de la Fédération du Cher de recevoir Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du Rassemblement national., pour un déjeuner débat. Ouverture des portes à 11 h 30, inscriptions auprès du RN18 (contact@rassemblement-national18.fr).

0 Commentaires

Le Rassemblement national présent partout !

marinelepen-131018-correzeEn dépit de le tentative du pouvoir de nous asphyxier financièrement pour nous faire taire, nous sommes bien présents et actifs depuis la rentrée.
Il est vrai, comme le dit Marine, que nous savons être pauvres, et faire avec peu de moyens ce qui demande à nos adversaires des moyens considérables : un meeting de Marine coûte 10 ou 20 fois moins cher qu’un meeting de Sarközy ou de Macron.
D’une part nous savons limiter nos dépenses, d’autre part nous avons une richesse et un force que les autres n’ont pas : ce sont nos militants, toujours présents sur le terrain.
Autre preuve de ce dynamisme, la multiplication des réunions et des rencontres dans notre région Centre-Val de Loire : Jordan Bardella sera à Tours le 11 octobre, Edwige Diaz dans le Loiret le 12 octobre, Aymeric Durox dans l’Eure et Loir le 12 également, Philippe Vardon dans l’Indre le 27, Sébastien Chenu dans le Cher le 28.
Une rencontre des cadres est prévue à Blois le 20 octobre et une session de formation doit se tenir d’ici la fin de l’année dans notre Région.
Enfin, Marine Le Pen sera près de chez nous en Corrèze le 13 octobre.
Hors période électorale, aucune autre formation politique ne fait preuve d’une telle activité.
Avec la dynamique des européennes tout va encore s’accélérer, avec un événement prévu en début d’année prochaine en Loir et Cher.

2 commentaires

Apéro-rencontre du RN41 : une première réussie.

DowrACeXkAA61C7Lors de la dernière réunion de bureau nous avions décidé l’organiser un apéro-rencontre le premier vendredi de chaque mois.
Ce soir c’était le première rencontre.
Bien que l’invitation n’ait été lancée que sur internet – nous n’avons pas eu le temps d’envoyer un courrier – une quarantaine d’adhérents et sont sympathisants sont passés entre 18 h et 21 heures pour rencontrer nos cadres et nos élus et échanger librement dans une ambiance conviviale.
Nos élus de Blois Michel Chassier, Mathilde Paris et Jean-Louis Berger étaient présents, ainsi que notre élu de Mer Olivier Besnard.
Malgré les difficultés financières le Rassemblement national se porte bien, les faits nous donnent raison, nos idées progressent partout en Europe, Marine est au plus haut dans les sondages.

Les actions militantes et les réunions se multiplient dans toute la France, nos compatriotes trompés par Macron constatent que nous représentons la seule alternative crédible.
Trois adhésions nouvelles ont été enregistrées ce soir, deux autres sont à venir.
Et les militants sont repartis avec des affiches, de la colle et des tracts.
Prochain apéro-rencontre le 9 novembre.

Jean Messiha à Vernou en Sologne : nous sommes dans le sens de l’histoire.

Fëte RN41 Vernou 2018Devant 70 personnes présentes à Vernou en Sologne, Jean Messiha, membre du Bureau national et délégué national études et argumentaires a fait le point sur la situation politique en France, en Europe et dans le monde, un an après l’élection présidentielle en France.
Le cycle de la mondialisation à outrance, de l’ouverture incontrôlée des frontières aux marchandises et aux flux migratoires, de la dérégulation, de l’abandon des souverainetés, commencé au début des années 80, est en train de se refermer.
Dans un monde devenu multipolaire avec l’émergence de nouvelles puissance, le fait national va de nouveau s’imposer. Des pays aussi divers que la Grande-Bretagne, les Etats Unis, la Chine, l’Inde ou la Russie, malgré leurs différences ont un point commun : leurs gouvernants défendent les intérêts nationaux, appliquant de facto ce que le Front National, devenu Rassemblement national, demandait depuis 40 ans pour la France.
En lire plus …

1 Commentaire

Samedi 16 juin Fête champêtre de la Fédération de Loir et Cher.

Flyer Fête Champêtre 2018Dans le cadre de la tournée des membres du bureau national, Jean Messiha,  sera en Loir et Cher samedi 16  aux côtés de Mathilde Paris.
Après une réunion de travail avec le bureau élargi et les militants, il animera une soirée à Vernou en Sologne à partir de 19 heures, en présence de Michel Chassier, Délégué départemental, président du groupe FN/RN Centre-Val de Loire et des élus locaux de Loir et Cher.
Programme : apéritif, repas champêtre (barbecue), allocutions des membres du Bureau national, animations, espace pétanque, stands, boutique FN41. Venez nombreux avec des amis et vos enfants. 
Inscription obligatoire par courriel : contact@rassemblement-national41.fr, tel 02 54 42 12 17, ou directement à la permanence vendredi 15 de 10 h à 18 h.
Participation aux frais 10€ (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans).

Tournée des membres du bureau national en région Centre-Val de Loire.

Flyer Fête Champêtre 2018La tournée des membres du Bureau national se poursuit en région Centre-Val de Loire : Bruno Gollnisch et Huguette Fatna étaient samedi 9 juin dans le Cher, Sébastien Chenu sera le 15 juin dans l’Indre et Loire, Jean Messiha le 16 juin dans l’Indre à midi et le soir dans le Loir et Cher où il retrouvera Mathilde Paris.
Plus que jamais nous devons rassembler pour proposer aux Français la seule alternative crédible.
Cette réunion sera l’occasion d’une fête champêtre à Vernou en Sologne.

Venez nombreux, en famille, avec des amis afin qu’ils puissent rencontrer des cadres et des élus du Rassemblement national.
Réservez dès maintenant par mail contact@rassemblement-national41.fr ou par téléphone 02 54 42 12 17 (laissez un message en cas d’absence).

1ère réunion de bureau du Rassemblement national en Loir et Cher.

De32-xmX4AA3GrOComme chaque 1er lundi du mois le bureau départemental de la Fédération de Loir et Cher était réuni le 4 juin.
C’était la 1ère réunion depuis le changement de nom annoncé le 1er juin après le vote des adhérents.
Il a été fait un point sur les modalités pratiques qui en découlent : le nouveau site Internet a été présenté, il est cours de personnalisation pour notre département, les nouvelles affiches arriveront bientôt et les nouveaux outils de communication se mettent en place, dont une revue « papier » #France.
Le point suivant à l’ordre du jour portait sur la préparation de la fête champêtre du 16 juin couplée avec la tournée des membres du bureau national. Nous recevrons à cette occasion Jean Messiha à Vernou en Sologne.
Une journée d’action contre les 80 km/h est également mise en place, nous vous donnerons rapidement toutes les précisions.

Fête champêtre de la Fédération de Loir et Cher le 16 juin.

Flyer Fête Champêtre 2018Dans le cadre de la tournée des membres du bureau national, Jean Messiha sera en Loir et Cher le 16 juin prochain aux côtés de Mathilde Paris.
Après une réunion de travail avec le bureau élargi et les militants, il animera une soirée à Vernou en Sologne à partir de 19 heures, en présence de Michel Chassier, Délégué départemental, président du groupe FN Centre-Val de Loire et des élus locaux de Loir et Cher.
Programme : apéritif, repas champêtre (barbecue), allocutions des membres du Bureau national, animations, espace pétanque, stands, boutique FN41. Venez nombreux avec des amis et vos enfants. 
Inscription obligatoire par courriel : fn41@frontnational.com, tel 02 54 42 12 17.
Participation aux frais 10€ (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans).

Loir et Cher : le marais de la gauche rend service à Macron.

Manif Blois MacronIls avaient espéré une marée, c’est plutôt le marais, pour ne pas dire le marigot de la gauche et de l’extrême gauche qui a démontré ses limites.
C’est fini : Mélenchon a perdu son pari, il ne sera jamais le 1er opposant à Macron, comme les tenants du système en place tentaient de le faire croire depuis des mois.

A Blois, la « marée populaire » soutenue au niveau national par plus de 60 mouvements politiques de la gaiche à l’extrême-gauche, plusieurs syndicats et de nombreuses associations (dont combien subventionnées ?) n’a rassemblé, selon le décompte de la Nouvelle République, que 300 manifestants place de la Résistance.
Même constat au niveau national, où tous les observateurs concluent qu’avec de tels opposants, Macron peut dormir tranquille.
Il est désormais certain que la 1ère opposante à Macron est bien Marine Le Pen, la seule à présenter une alternative sérieuse et cohérente.
La gauche et l’extrême-gauche ainsi que la majorité des syndicats se sont fourvoyés et sont incapables de présenter un projet commun.
La grève à la SNCF est incomprise par les Français, car le syndicats donnent l’impression de défendre uniquement le statut des cheminots, alors que le vrai sujet est le projet de casser la SNCF pour la privatiser à terme, selon le modèle de France Télécom.
Pendant ce temps le Front National a mené depuis un an un travail de refondation, de réflexion sur la stratégie, de réorganisation, qui va lui permettre, après la dernière étape du changement de nom, de lancer dès la rentrée la campagne des européennes.
En lire plus …

3 commentaires

La Nouvelle République veut encore politiser la fête de Jeanne d’Arc.

NR JDA 2018Non le FN ne privatise pas Jeanne d’Arc, il organise l’hommage officiel abandonné par les autorités. C’est la NR qui politise l’événement.

La Nouvelle République rend compte aujourd’hui de l’hommage à Jeanne d’Arc hier à Blois.
Mais la teneur des propos de Michel Chassier lors son allocution, pas plus que les réponses apportées au journalistes ne sont pris en compte.
L’article n’est en réalité qu’un prétexte pour ressortir contre le Front National l’éternelle accusation d’avoir  « récupéré » Jeanne d’Arc.
Au prix de quelques accommodements avec la réalité.
D’abord sur la date de la Fête de Jeanne d’Arc. Il faut savoir, et cela a été rappelé hier, qu’il s’agit d’une cérémonie patriotique officielle de la République française, instituée le 24 juin 1920 par un vote unanime de l’Assemblée nationale, et qu’elle se tient depuis lors partout en France le 2ème dimanche de mai.
A l’exception de la Ville d’Orléans, qui fête sa libération par Jeanne le 8 mai.
Quant à la récupération, nous avons toujours dit que nous étions prêts à laisser aux autorités locales le soin d’organiser la cérémonie.
Or une fois de plus ni le Maire, ni le Préfet, ni le Conseil départemental, ni le Conseil régional, ni les parlementaires, ni les autorités militaires et ecclésiastiques n’étaient présentes ou représentées.
Par conséquent nous n’avons aucunement « récupéré » et encore moins « privatisé » cette fête, comme le dit la NR, ce sont les autorités de la République qui l’ont sciemment abandonnée.
L’article revient aussi sur l’historique des célébrations organisées par le FN.
En 1988, entre les deux tours de la présidentielle,  il avait été décidé de regrouper la Fête de Jeanne d’Arc avec la Fête de travail à l’occasion d’un défilé à Paris.
Aujourd’hui les choses ont évolué en raison des difficultés de l’organisation d’une telle manifestations à Paris.
Cela étant, la Fédération de Loir et Cher a toujours maintenu une célébration  à Blois à la date inscrite dans le calendrier officiel.
Et contrairement à ce qui est écrit dans l’article de la NR, nous n’avons pas « changé de ton ».
Régulièrement nous avons invité le maire de Blois à organiser ou au moins à participer à cette cérémonie.
Y compris lorsque le maire de Blois était Jack Lang, qui a toujours décliné l’invitation.
Nicolas Perruchot avait toutefois fait déposer une gerbe une fois au cours de son mandat.
Marc Gricourt n’a jamais donné suite.
Et si Marine Le Pen avait critiqué Nicolas Sarközy en 2012, c’est qu’elle considérait à juste titre ce dernier illégitime pour fêter cette héroïne, alors qu’il avait abdiqué la souveraineté de la France au mépris du choix des Français lors du référendum de 2005.
Enfin, pour en finir avec la récupération, que dire de M. Macron, qui a récupéré à son profit et pour sa propre promotion le Fête de Jeanne d’Arc à Orléans le 8 mai 2016, préparant déjà sa campagne présidentielle.
Pour notre part aucune ambiguïté, nous célébrerons Jeanne à nouveau à Blois en 2019, ce sera le dimanche 12 mai.
En espérant que les autorités se réveillent et prennent l’initiative d’organiser cette célébration, en présence des corps constitués et avec la participation des troupes et de l’harmonie municipale.

1 Commentaire

Blois : hommage à Jeanne d’Arc.

32394207_1660979047353666_2312209787128905728_nCela fait plus de 20 ans que nous célébrons à Blois la fête de Jeanne d’Arc, instituée en 1920 par un vote solennel de l’Assemblée nationale.
Curieusement tous ceux qui parlent de « mémoire » semblent l’avoir oublié.
Certains parlent de récupération, mais nous sommes prêts à leur laisser le soin d’organiser la cérémonie.
Or une fois de plus ni le Maire, ni le Préfet, ni le Conseil départemental, ni le Conseil régional n’étaient représentés.
Seuls les élus du Front National ont répondu présent : Michel Chassier président du groupe FN Centre-Val de Loire, conseiller municipal et communautaire de Blois, Jean-Louis Berger conseiller municipal et communautaire de Blois, Renaud Grazioli conseiller municipal de Vendôme, Olivier Besnard conseiller municipal et communautaire de Mer et Gilles Godefroy, conseiller régional d’Indre et Loire, conseiller municipal de Tours.
Dans son discours d’hommage à Jeanne d’Arc, Michel Chassier a rappelé le sens de cette cérémonie et déploré que l’histoire de France soit à ce point malmenée dans les programmes ( Discours Jeanne d’Arc 2018).
Une minute de silence a été observée en mémoire à tous ceux qui morts pour la France, avec une pensée particulière cette année pour Pierre de Saint Céran qui avait longtemps organisé cette cérémonie blésoise.
Les participants se sont ensuite retrouvés pour un verre de l’amitié à notre permanence salle du Bourg Saint Jean et par un repas convivial.

1 Commentaire

13 mai : Fête de Jeanne d’Arc à Blois

11107727_766794913438755_2898157116774029116_nHommage à Jeanne d’Arc le 13 mai  à Blois.
Le Front National de Loir-et-Cher et le FNJ41 organisent comme chaque année, depuis plus de 20 ans, cet hommage traditionnel à l’occasion de la fête nationale de Jeanne d’Arc, instituée par la République Française en 1920 le 2ème dimanche de mai.
Rassemblement le 13 mai à 11 h 45 dans les jardins de l’Evêché à Blois, à côté de la mairie.
Cérémonie et Dépôt de Gerbe à 12 h 00.

Les porte-drapeaux des associations patriotiques sont invités à cette cérémonie.
Peut-être les autorités qui ont été invitées seront-elles présentes comme cela devrait être le cas, mais depuis plus de 20 ans, elles brillent surtout par leur absence !
Venez nombreux avec vos amis et vos enfants.
Vin d’honneur et repas à 12 h 30 à la salle du Bourg Saint Jean (inscription obligatoire : fn41@frontnational.com).
A 15 h 00 : intervention de Michel Chassier, Délégué Départemental de la Fédération FN Loir-et-Cher, Président du Groupe FN au Conseil régional Centre-Val de Loire.
Contact : 06 65 86 47 41 - fn41@frontnational.com

80 km/h : nouvelles manifestations samedi.

80 kmhEdouard Philippe est sourd.
Il répète que rien ne le fera changer d’avis sur la limitation de vitesse à 80 Km/h le 1er juillet prochain.
Sauf que l’échéance se rapprochant la contestation va monter en puissance.
Nous nous sommes déjà exprimés à plusieurs reprises sur cette mesure inefficace et pénalisante, surtout dans nos départements ruraux, pour les particuliers comme pour les professionnels, et rejetée par 75% des Français.
Depuis janvier les militants du FN41 ont déjà distribué plus de 8000 tracts (à télécharger : tract_80 Km/h) condamnant cette décision prise, là encore, sans concertation.
Le groupe FN Centre-Val de Loire a déposé un voeu à la session du 22 février 2018 pour s’opposer à cette mesure. Le groupe Union de la Droite et du Centre a voté pour.
Mais les groupes Socialistes-Radicaux-Démocrates et « Ecologie » ont voté contre, entraînant son rejet.
Aujourd’hui les initiatives citoyennes se multiplient.
Une nouvelle manifestation est organisée samedi 14 avril au départ de Blois par la FFMC, mais les automobilistes sont invités à s’y joindre, pour se rendre à Orléans où se tiendra un rassemblement régional.
Nous encourageons tous nos amis, motards ou non, à s’y joindre.
Quoi que dise Edouard Philippe, cette mesure ne passera pas !
Vous pouvez également signez notre pétition en ligne.

Grèves et manifestations : les électeurs de Macron cocus et pas contents.

DYyl7NpX4BI3wmaIl n’a rien compris à la France, il méprise les Français. Il a peut-être allumé lui-même la mèche qui va le faire sauter.
3 000 manifestants à Blois selon la Nouvelle République, il y a longtemps qu’on avait pas vu cela.

Le maire de Blois, Marc Gricourt, était pour sa part en bureau d’exécutif au conseil régional.
Il indique sur sa page Facebook : « entre deux dossiers, ne pouvant être à Blois pour la manifestation de 14h, j’avais prévu un passage à la manifestation d’Orleans ce matin. Nous y sommes allés à plusieurs collègues. Beaucoup de monde pour La Défense des services publics ! Ça fait plaisir et c’est rassurant.« 
Rassurant peut-être, mais sûrement pas cohérent, car le même Gricourt avait appelé à voter Macron en connaissance de cause en mai 2017.
Michel Chassier lui avait d’ailleurs fait remarquer au conseil municipal entre les deux tours qu’il se tirait une balle dans le pied  en tant que maire en appelant à voter pour le candidat qui annonçait la diminution des dotations pour les collectivités locales.
Ce qui est certain, c’est que ce mouvement social marque probablement un tournant, le petit protégé de la banque Rothschild est maintenant au pied du mur. Sans doute espère-t-il une usure du mouvement, d’autant plus que la stratégie décidée par les syndicats de la SNCF est plutôt risquée, mais aussi une réaction de l’opinion publique lassée par les grèves.
C’est un pari dangereux dans une France au bord de l’explosion, où d’autres réactions opportunistes peuvent se produire dans les banlieues et autres quartiers « sensibles ».
Par son ignorance, son arrogance et sa soumission aveugle à ses commanditaires M. Macron a peut-être sans le savoir allumé la mèche qui va provoquer une explosion qu’il n’a pas vu venir.
Nous devons nous y tenir prêt, et les Français doivent savoir que le Front National sera le seul recours.
N’attendez pas, adhérez dès maintenant.

1 Commentaire

Retraités dans la rue : il ne fallait pas voter Macron !

retraites1Le mécontentement des retraités prend de l’ampleur.
La hausse de la CSG (1,7 points soir + 25,8%) ne passe pas au moment les hausses s’additionnent pour venir amputer le pouvoir d’achat (gaz, électricité, carburant, assurances, mutuelles etc…)
Beaucoup de retraités qui perçoivent moins de 1200 € par mois sont touchés, contrairement aux promesses qui avaient été faites.
À l’appel de neuf organisations syndicales (CGT, FO, CFTC, CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, UNRPA, LSR), plusieurs dizaines de milliers de manifestants se sont mobilisés sur toute la France ce jeudi 15 mars.
Le Front National s’est bien sûr opposé à cette hausse… promise par Macron, comme Marine lui avait rappelé lors du fameux débat, où l’on s’aperçoit petit à petit qu’elle avait raison sur tous les points !
Il faudrait par contre rappeler à certains syndicats qui manifestent aujourd’hui quelle a été leur position en mai dernier.
« Pas une voix ne doit porter vers la candidate du Front national qui est un danger« , avait expliqué alors la CGT, tandis que la CFDT appelait carrément à voter Macron !
En lire plus …

1 Commentaire

Législative partielle du Loiret : Michel Chassier soutient Ludovic Marchetti.

DYXFHvnX4AAa2KZSébastien Chenu devait venir hier soir à Montargis pour soutenir notre candidat dans la 4ème circonscription du Loiret, Ludovic Marchetti, dans le cadre d’une élection législative partielle.
Malheureusement le député du Nord a été victime le matin même d’une agression à Valenciennes de la part de militants de la CGT, entraînant deux jours d’ITT, il n’a donc pas pu faire le déplacement.
On attend encore la réaction des médias suite à cette agression physique sur un élu de la République, alors qu’ils avaient relayé une sombre histoire de bagarre devant une boîte de nuit impliquant un membre du FNJ, en donnant des faits une version unilatérale.
C’est donc Michel Chassier, Président du groupe FN-Centre-Val de Loire, qui est venu soutenir Ludovic Marchetti et son suppléant Valentin Manent.
Une réunion très intéressante, avec un public attentif et vraiment remonté contre M. Macron et ses méthodes de gouvernement.
Le risque dans cette élection, c’est bien sûr l’abstention, nous remercions tous nos amis du Loiret à relayer notre appel à voter Ludovic Marchetti dimanche prochain.

Le discours de Marine Le Pen au congrès de Lille.

Image de prévisualisation YouTube

Congrès 2018 : plus que quelques jours pour voter et pour s’inscrire.

entete3Vous le savez, les 10 et 11 mars prochains, se tiendra à Lille, le XVIème Congrès du Front National pour un nouveau Front.
Il ne vous reste plus que quelques jours pour participer à ce moment historique de la vie de notre mouvement :
- en votant pour l’élection à la présidence du mouvement et pour le Comité central : pensez à envoyer votre vote à l’aide de l’enveloppe T au plus tard le 28 février prochain (Pour voter il faut être adhérent à jour de cotisation au 2 février 2018).
- en vous inscrivant au Congrès de Lille pour participer à ses travaux (*) (attention, le dîner de Gala du samedi 10 mars est d’ores et déjà complet).
Nous sommes une quinzaine de participants du Loir et Cher inscrits à ce jour, il nous reste quelques places dans un chalet réservé par la Fédération à 15 km de Lille.
Vous trouverez toutes les informations concernant le congrès sur  www.congres-fn.fr.
Pour les questions de transport et d’hébergement, contactes le FN41 : fn41@frontnational.com ou par téléphone au 02 54 42 12 17.

(*) les adhérents ont reçu par courrier la convocation à l’Assemblée générale extraordinaire qui se réunira le samedi 10 mars à 15 heures, ainsi que la proposition de modifications des statuts qui sera soumise au vote de l’A.G. Nous vous rappelons que le vote par correspondance n’est pas possible pour la modification des statuts, ce sera l’un points qu’il est vous est proposé de modifier afin que tous les adhérents puissent voter à l’avenir sur tous les sujets susceptibles d’être soumis aux AG ordinaires et extraordinaires, notamment par le recours au vote électronique.

80 Km/h : la mesure de trop ?

60X80_MACRON_HDNon seulement la colère ne faiblit pas, mais elle s’amplifie et se généralise.
Lors de la manifestation de samedi à Blois (*), au delà du projet de limitation à 80 Km/h, les manifestants ont exprimé un mécontentement beaucoup plus général : « nouveau contrôle technique, hausse de la CSG, taxes en tous genres, augmentation des carburants, baisse du pouvoir d’achat, tout y passe. » (la Nouvelle République du 18/02/2018). Certains allant jusqu’à exprimer leur ras-le-bol sur les « migrants ».
Alors que l’opinion publique semblait anesthésiée depuis la confiscation de la présidentielle par le candidat du système, soutenu à bout de bras par les médias, on sent bien que la grogne est en train de gagner, car les mensonges officiels ne parviennent plus à cacher la réalité.
Le roi est nu, Macron est un menteur et sous un air autoritaire il ne fait qu’appliquer à la lettre la feuille de route dictée par ses commanditaires.
Nous le sentons bien sur le terrain, le mécontentement est en train de monter, comme  l’indiquent les dernières enquêtes d’opinion.
C’est bien pourquoi le Front National va revenir en première ligne dans les mois qui viennent, comme seule force d’opposition et surtout comme seule alternative crédible au pouvoir en place, qui en réalité n’a pas changé en 2017, c’est le même depuis 40 ans.
Nos élus sont les seuls à le dire au niveau local, et le prochain Congrès du FN sera l’occasion de le faire savoir encore plus largement.
A tous ceux qui ont pu être déçus ou découragés pendant un temps nous disons : c’est le moment de reprendre le combat !

(*) le jour même la Nouvelle République publiait deux pages entières de publicité gouvernementale, donc payées par le contribuable, en faveur de la limitation à 80km/h, en reprenant des arguments balayés par les expériences en France comme l’étranger. Fake news ?

1 Commentaire

Zones défavorisées : les promesses seront-elles tenues ?

manif agriculteurs Blois_1Suite à leur action déterminée, les agriculteurs de la Sologne loir-et-chérienne ont obtenu la promesse du maintien de toutes les communes classées jusqu’ici en zone défavorisée, condition sine qua non pour bénéficier d’aides indispensables à la survie des exploitations, particulièrement dans l’élevage.
Mais en contrepartie d’autres communes de la Région Centre-Val, de Loire en sont exclues.
Dans un projet de voeu à l’occasion de la prochaine session le président Bonneau déplore « 
le fait que les critères du Ministère de l’Agriculture amenèrent à des résultats radicalement différents au fil des semaines. »
Il semble que la carte évolue aussi au gré des protestations.
Lors de la dernière commission permanente vendredi dernier, Harold Huwart, 5e vice-Président délégué développement Économique, à l’économie sociale et solidaire et à l’agriculture, a déclaré que la carte allait être rendue publique.
Il ignorait sans doute que deux jours plus tôt le ministre avait dit le contraire, préférant attendre la validation de Bruxelles le 1er mars. Michel Chassier lui a d’ailleurs répondu : « la France propose, Bruxelles dispose. »
Mais le plus étonnant dans ce contexte, c’est de voir tous ces élus PS, Verts, LR, UDI, soutenir les agriculteurs alors qu’ils ont depuis des années, tour à tour aux affaires, soutenu les politiques qui ont conduit notre agriculture dans cette situation.
Pire, ils n’entendent pas en changer, puisqu’ils ont tous soutenu Macron il y a un an. Charles de Gevigney leur a fait remarquer à son tour : « vous en êtes réduits à quémander auprès de l’Europe « .
La question va revenir jeudi prochain en session plénière.

Zones défavorisées : les agriculteurs solognots ne lâcheront pas.

1343608_3_31cd_manifestation-d-agriculteurs-qui-veulentAprès la manifestation du 23 janvier, les agriculteurs solognots attendaient une réponse. Ils avaient été reçus il y quinze jours par un conseiller du Premier ministre, mais depuis plus rien.
C’est pourquoi ils ont décidé de s’installer devant la sous-préfecture de Romorantin, malgré le froid et la neige, pour y camper jusqu’à obtenir satisfaction (la Nouvelle République du 7/02/2018).
Il faut dire que pour certains éleveurs la fin des aides signifierait l’arrêt de l’activité, faute de prix rémunérateurs qui leur permettraient de vivre.
Et ce n’est pas le CETA ou les accords avec le MERCOSUR qui vont améliorer la situation. Là aussi Macron, reniant ses promesses, demande que les négociations soient accélérées.
En lire plus …

2 commentaires
12345...16

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...