Archive | Militantisme Flux RSS de cette section

Les militants toujours sur la brèche !

44370432_245067319511026_479362682886029312_nNon seulement le Rassemblement national est le seul mouvement qui organise régulièrement des réunions partout en France hors période électorale (*) mais nos militants ne relâchent pas leurs efforts.
Plusieurs tracts sont en cours de diffusion (automobilistes, retraités, immigration) tandis que nos équipes ont commencé à coller la toute nouvelle affiche Marine-Salvini.
A l’approche des élections européennes, les actions et les réunions vont se multiplier.
Encore bravo aux militants !

(*) Edwige Diaz était à Orléans le 12 octobre, Philippe Vardon sera  dans l’Indre le 27/10, Sébastien Chenu dans le Cher le 28/10.

1 Commentaire

Apéro-rencontre du RN41 : une première réussie.

DowrACeXkAA61C7Lors de la dernière réunion de bureau nous avions décidé l’organiser un apéro-rencontre le premier vendredi de chaque mois.
Ce soir c’était le première rencontre.
Bien que l’invitation n’ait été lancée que sur internet – nous n’avons pas eu le temps d’envoyer un courrier – une quarantaine d’adhérents et sont sympathisants sont passés entre 18 h et 21 heures pour rencontrer nos cadres et nos élus et échanger librement dans une ambiance conviviale.
Nos élus de Blois Michel Chassier, Mathilde Paris et Jean-Louis Berger étaient présents, ainsi que notre élu de Mer Olivier Besnard.
Malgré les difficultés financières le Rassemblement national se porte bien, les faits nous donnent raison, nos idées progressent partout en Europe, Marine est au plus haut dans les sondages.

Les actions militantes et les réunions se multiplient dans toute la France, nos compatriotes trompés par Macron constatent que nous représentons la seule alternative crédible.
Trois adhésions nouvelles ont été enregistrées ce soir, deux autres sont à venir.
Et les militants sont repartis avec des affiches, de la colle et des tracts.
Prochain apéro-rencontre le 9 novembre.

C’est la rentrée politique en Loir et Cher.

collage Blois 08-2018Notre blog a marqué une pause au mois d’août, mais nos militants sont restés actifs sur les réseaux sociaux… et sur le terrain !
Collages et distribution de documents ont eu lieu tout l’été, notamment en Beauce et la semaine dernière dans le Blésois.
Nous reviendrons ces jours-ci sur les principaux événements locaux du mois d’août.
Le bureau départemental se réunira le 7 septembre.
Nous reviendrons aussi sur la tentative d’assassinat judiciaire du Rassemblement national et sur notre riposte.
A l’heure où partout en Europe les faits nous donnent raison, l’heure est plus que jamais au rassemblement et au combat !

80 km/h : signez la pétition !

Tract 80 kmhDans quelques jours, au 1er juillet, la mesure doit être appliquée par le gouvernement.
La propagande redouble a la télévision et dans les médias pour justifier l’injustifiable.
Nous avons déjà largement exposé les arguments qui expliquent a quel point cette décision est inefficace et contre-productive (voir nos articles précédents).
D’ailleurs le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a fortement baissé (-8,4%) en mai avec 272 tués, soit 25 de moins que lors du même mois l’an dernier, selon les chiffres annoncés lundi par la Sécurité routière.
Depuis quelques jours, nous avons entrepris une vaste campagne de diffusion du nouveau tract-pétition contre la limitation à 80 km/h.
A vous de le relayer et de faire signer massivement cette pétition !

3 commentaires

Bureau départemental : le FN41 toujours sur le terrain.

blois-2018-02La réunion mensuelle du bureau départemental du FN41 était l’occasion de faire le point sur les actions du mois de mars et de tracer la feuille de route du trimestre.
Le Congrès de Lille a été un succès, avec 17 participants du Loir et Cher, un record.
Le 1er trimestre a été marqué par plusieurs réunions, manifestations et actions militantes : galette de Rois avec Julien Sanchez à Onzain, tournée des « ambassadeurs » fin janvier avec Aurélien Legrand à Blois, 3 réunions du bureau départemental.
Les actions militantes ont eu lieu tout au cours du trimestre avec diffusion de 3 tracts nationaux : contre les 80Km/h (déjà plus 8 000 ex distribués), un tract général contre la politique de Macron, un autre sur l’immigration. En plus, un tract a été réalisé localement sur les retraites. Des actions d’affichages ont eu lieu régulièrement sur plusieurs cantons.
Nos élus et nos militants ont été présents tous les mois sur le marché de Blois.
Au niveau des adhésions nous avons enregistré un pic en janvier avant la date limite pour voter au Congrès, et depuis mi-mars les adhésions en ligne fonctionnent à nouveau. Signe encourageant, il y a eu 10 adhésions nouvelles au cours du trimestre.
En lire plus …

Ce matin sur le marché de Blois : le FN défend les retraités.

Marché Louis XII 2018-03L’action avait été prévue avant le nouveau massacre islamiste de l’Aude.
Nous l’avons tout de même maintenue, car il nous semble important dans ces moments difficiles d’être auprès de nos concitoyens.
En présence de Michel Chassier, conseiller régional et conseiller municipal de Blois, Hubert de Pirey, conseiller municipal de Blois, Mireille et Annie (qui prend la photo), nous avons diffusé sur le marché et aux alentours environ 500 tracts pour la défense des retraites.
L’occasion de nombreux échanges avec des retraités mais pas seulement, car cette question concerne tour le monde.
Une ancienne aide soignante à domicile nous déclare qu’on diminué à la fois sa retraite de base, autour de 600 € et sa complémentaire qui s’élevait à 190 €.
Nous rencontrons beaucoup de personnes qui partagent notre avis. Un commerçant à qui nous tendons le tract nous dit « mais il ne fallait pas voter Macron ! » Il nous avait peut-être pris pour des syndicalistes qui avaient voté en mai dernier pour celui dont ils critiquent maintenant les mesures, pourtant annoncées. Quand il nous a identifiés, il a pris le tract avec enthousiasme pour le déposer en évidence sur son étal.
Beaucoup de personnes connues heureuses de nous voir et de nous dire quelques mots d’encouragement.
Quelques échanges aussi au sujet du drame de l’Aude, et de l’aveuglement de nos gouvernements, qui ne veulent pas dire la vérité aux Français et qui n’ont toujours pas pris les mesures qui s’imposent.
Alors que nos adversaires politiques sont aux abonnés absents, nous préparons d’autres actions en Loir et Cher.

1 Commentaire

Le bureau départemental du FN41 prépare déjà l’après-Congrès.

Bureau FN41 2018-03-05Le bureau départemental du FN41 se réunit le 1er lundi de chaque mois.
A l’occasion de la réunion 5 mars, en dépit de quelques absences en raison des congés scolaires, de nombreux sujets ont été abordés.
Nous avons d’abord évoqué le Congrès où n
ous serons 16 représentants du Loir et Cher à Lille, un record, dont 4 DPS.
Nous vous tiendrons informés tout le week-end sur les réseaux sociaux.
A l’ordre du jour il y avait également le nouvel outil de gestion des adhésions, qui va faciliter la tâche des responsables aux adhésions et au fichier et offrir de nombreuses possibilités comme des mailings ciblés selon différents critères (géographiques, professionnels, par âge etc…)
Un exemple de plus du travail qui a été réalisé ces derniers mois dans le cadre de la refondation.
De nouveaux outils seront bientôt mis en place également dans le domaine de la communication.
Il a été question aussi de l’organisation de la Fédération et de l’implantation. Une série de réunion locales est en cours de programmation.
Michel Chassier a rendu compte de l’action des élus municipaux et régionaux.
Enfin plusieurs dates ont déjà été fixées pour des actions militantes, d’autres auront lieu sur des initiatives locales.
A l’issue de cette dernière réunion avant le Congrès, la soirée s’est terminée par un repas convivial dans un restaurant proche de la permanence.

 

Blois : les militants du FN sur les marchés et dans la rue.

Blois 2018-02Les militants au départ de la permanence (la photo est prise par Charlène).
Samedi matin à Blois les militants du FN41 étaient présents sur les marchés Louis XII, République et dans les rues piétonnes du centre-ville aux côtés du Secrétaire départemental, Michel Chassier. En complément l’équipe a également « papillonné » tous les parkings bord de Loire, Place Saint Louis, Place de la République, rues du centre-ville.

Autour de la place Louis XII le froid vif n’était guère propice aux longues conversations sur un marché généralement assez « frileux », mais dans un quartier qui avait voté à 83,90 % pour Macron (bureau 308 – Halle Louis XII), les « macronistes » ne se sont guère manifestés. Beaucoup, honteux et confus comme le corbeau de la fable, regrettent peut-être déjà.
L’accueil des personnes âgées, généralement plus réservé, est nettement favorable, sans doute un effet de l’augmentation de la CSG et de la baisse des retraites.
Et toujours bien sûr des personnes qui nous reconnaissent, qui viennent nous saluer.
Enfin les militants sont repartis avec des « munitions » pour leur quartier.

1 Commentaire

Limitation à 80 km/h : la mobilisation est lancée.

Marché Louis XII 27-01-18Premières manifestations des aujourd’hui à Blois contre le projet de limitation de la vitesse à 80 km/h.
350 motards se sont rassemblés pour une opération « escargot » (voie la vidéo sur la Nouvelle République).
Et ce n’est que le début de la mobilisation.
Pendant ce temps les militants du Front National ont commencé la distribution d’un premier tirage de 10 000 exemplaires d’un tract contre la persécution des automobilistes  Tract FN 80 km/ dans plusieurs communes de Sologne et de la vallée du Cher. La distribution doit se poursuivre ce week-end
Une équipe était également ce matin sur le marché de Blois iù, chose rare, des personnes nous en ont demandé pour distribuer autour de chez eux.
De nouvelles actions sont prévues le week-end prochain pour obliger le gouvernement à renoncer.

1 Commentaire

Le Front National renforce sa présence sur le terrain et sur tous les sujets.

A5_TRACT_80KM_H_HD_STC_Page_1Les médias du système le répètent en boucle « on entend plus le Front National ». Certains de nos électeurs pourraient finir par le croire car depuis la dernière rentrée le temps de parole accordé au FN a été considérablement réduit, et ce n’est pas un hasard.
Pourtant aucun parti politique n’est aussi actif que le FN sur le terrain. Le PS est inexistant, Les Républicains plus divisés que jamais, le soufflet de la France dite insoumise est retombé.
Pendant ce temps le FN est présent sur tous les sujets, diffusant au niveau national 4 ou 5 communiqués par jour aux agences de presse, multipliant les réunions locales en plus de la tournée de la refondation.
Cela se traduit par plusieurs dizaines de réunions pour le seul mois de janvier, dont deux pour le seul département de Loir et Cher.
Ce week-end ce sera le tour du Cher samedi 20, du Loiret et de l’Eure et Loir dimanche 21.
Marine et les cadres du mouvement multiplient également les déplacements : patrouille avec les policiers de BAC à Paris, visite aux personnels pénitentiaire, visite d’un centre de rétention pour clandestins, actions devant les entreprises etc…
Les actions de terrain se multiplient également dans les Fédérations (journée du drapeau, opération de Noël, tracts thématiques).
Sans oublier le travail de fond sur la nécessaire réorganisation du FN, avec la tournée des ambassadeurs, et sur toutes les questions qui préoccupent les Français.
C’est ainsi que le Forum Ecole et Nation a vu le jour à la rentrée dernière et qu’un Forum Route Nationale vient d’être lancé.
Nous vous invitons à les rejoindre afin d’apporter votre contribution, qu’il,s’agisse de participer aux actions mais aussi à la réflexion sur tous ces sujets.
Un tract contre la persécution des automobilistes va être diffusé à 10 000 exemplaires sur le Loir et Cher.
La vidéo de Marine Le Pen a été vue plus de 2,15 millions de fois sur Facebook.
N’hésitez pas à nous contacter : fn41@frontnational.com
Les Français commencent enfin à se réveiller et constate que Marine avait raison. Un nouveau sondage IFOP indique que Marine Le Pen continue de voir sa popularité bondir : 30% des français ont une bonne opinion d’elle (+2). Elle séduit 63% de sympathisants DLF et 99% des sympathisants FN.
Et pourtant les instituts de sondage nous sont rarement favorables…

Contre la persécution des automobilistes, signez massivement la pétition !

A5_TRACT_80KM_H_HD_STC_Page_1Cette fois la mesure ne passe pas. Le gouvernement pensait avoir avoir convaincu au prix d’une campagne médiatique justifiant la limitation de vitesse au nom de la sécurité routière.
Mais les arguments avancés relèvent largement des « fake news » et ne sont étayés par aucune donnée, en particulier sur le retour de l’expérimentation.
Et puis c’était sans compter sur la force des réseaux sociaux.
Une véritable fronde se lève sur la toile, relayée par les associations d’automobilistes, des élus du monde rural le plus touché par cette mesure, des particuliers indignés.
Le Front National a lancé une pétition en ligne et diffusé une vidéo sur Facebook déjà vue plus 1,1 millions de fois.
En même temps le compte Twitter de Marine Le Pen a dépassé le 2 millions d’abonnés (+ 600 000 depuis les présidentielles).
On comprend pourquoi M. Macron veut censurer Internet encore davantage, imitant les dirigeants chinois qu’il vient de rencontrer.
Mais les Français, abusés le temps d’une élection, ne se laisseront pas faire.
Dès la semaine prochaine un tract sera massivement diffusé dans toute la France pour inviter les automobilistes à ne pas capituler.
Cette fois c’est trop, c’est peut-être la goutte d’eau qui va faire déborder le vase, il faut faire abroger cette mesure dont M. Macron lui-même durant sa campagne ne voulait pas. 
Comme quoi il ne fait ce qu’il a dit. Il fait ce qu’on lui dicte.
Nous vous invitons à partager sur les réseaux sociaux et à télécharger d’ores et déjà notre tract pour le diffuser autour de vous. Lien de téléchargement au format pdf : TRACT_80KM

1 Commentaire

Journée du drapeau

20171206_09232024774918_1750211848615535_6403574947720470973_n

La Journée du Drapeau initialement prévue le 6 décembre a été reportée en raison de la mort de Johnny Hallyday, mais les actions militantes avaient débuté en Loir et Cher et le communiqué de presse publié par la Nouvelle République.
Huit équipes avaient déjà couvert leur secteur (agglomération blésoise, Romorantin, Vendôme, cantons de Montrichard, Montoire, Saint Aignan, Selles sur Cher, Onzain, Mer, Chambord, Sologne etc.. Une deuxième série d’actions a eu lieu aujourd’hui, relayée sur les réseaux sociaux par les militants, elle va se poursuivre ce week-end.
Nous invitons tous ceux qui ne l’ont pas encore fait à diffuser leurs photos avec la hashtag « ‪#‎TouchePasAMonDrapeau‬ »

Journée du drapeau : la conférence de presse reportée mais les militants ont répondu présent.

A5_TRACT_DRAPEAU_V2_HD_SR sans coupe_Page_1J-H Drapeau

En raison de la mort de Johnny Halliday, la conférence de presse prévue aujourd’hui par Marine Le Pen dans le cadre de la « Journée du drapeau » a été reportée.
Malgré tout un certain nombre d’opérations avaient déjà en lancées en Loir et Cher, avec un communiqué de presse publié ce matin par la Nouvelle République, ainsi que plusieurs opérations de collage sur le département.
Il y aura prochainement une nouvelle action nationale, mais le Front National a pu montrer sa présence en Loir et Cher et rappelé son attachement à la souveraineté et à l’indépendance de notre pays.
Il s’agissait de réagir contre la proposition des députés « En Marche arrière » d’imposer l’emblème de l’Union européenne à l’assemblée nationale.
Ce n’est pas inutile de le rappeler au moment où certains voudraient faire croire que Marine aurait changé de position.
Avec tous ses militants la Fédération du FN41 dédie cette action à la mémoire de Johnny Halliday qui a toujours porté fièrement nos trois couleurs.

2 commentaires

Contre l’intoxication médiatique : l’action, que l’action et rien que l’action !

Meeting 1er mai 2012 Front NationalL’éditorial de Steeve Briois dans la Lettre du Front du 27 octobre 2017 mérite d’être diffusé largement. Nous le reproduisons volontiers.

Les phénomènes médiatiques ont ceci de pernicieux qu’ils peuvent convaincre des réalités qui n’en sont pas.
Des bruits de fond tellement répétés qu’ils provoquent une ambiance, un sentiment qui parfois, à tort, devient une conviction.
Certains parmi nous ont pu ainsi traverser ces derniers mois une phase de découragement, pensant que notre ascension était enrayée par un débat un peu moins bon que les précédents, par les modestes départs d’aigris nettement moins modestes.
La réalité et le terrain nous donnaient toutes les raisons de rester optimistes. 11 millions d’électeurs au second tour de l’élection présidentielle et 8 députés plus tard, sans compter un accueil au quotidien toujours aussi enthousiaste : comment ont-ils pu croire en une déconvenue ?
La réalité, c’est ce qu’un sondage IFOP publié le 22 octobre dans le Journal du Dimanche est – une fois n’est pas coutume – venu nous rappeler. Et de manière particulièrement claire, en confirmant que nous sommes aujourd’hui toujours aussi forts qu’à la veille de ce 1er tour historique de l’élection présidentielle, quand dans le même temps Jean-Luc Mélenchon semble reculer.
A rebours de l’ambiance médiatique qui traite la France Insoumise avec une complaisance hallucinante, lui prêtant une audience et une influence que le réel vient systématiquement nier. C’est une leçon pour beaucoup de politiques, même parmi les plus expérimentés : il ne faut se fier qu’au terrain, qu’à une réalité à laquelle on doit se confronter au quotidien.
Et surtout ne jamais cesser l’action politique et militante. Entre ceux qui ne vivent que des réseaux sociaux et des plateaux TV, et ceux qui existent par leur engagement, comme militants et comme élus, il y a un fossé terrible.
La semaine parlementaire a encore une fois démontré à quel point nos députés pouvaient être efficaces, pugnaces et compétents. Vous ne le verrez pas à la télé, mais nos électeurs en sont conscients.
Il faut se désintoxiquer par l’action, que l’action et rien que l’action.
La refondation du Front National nous offre cette occasion en or. Nous devons encore évoluer pour progresser, accepter de nous remettre en question et entendre les messages envoyés par les Français : ceux qui s’y refusent choisissent la facilité du clanisme et des tentations groupusculaires. Les autres savent que les victoires se font au prix de la sueur, de l’effort et de la volonté.
Je vous invite donc à participer activement à la refondation de notre mouvement. Chaque adhérent, militant et élu a, et aura, son mot à dire.
En avant pour un nouveau Front !

Steeve Briois
Secrétaire Général du Front National
Député français au Parlement européen
Maire d’Hénin-Beaumont

2 commentaires

Laurent Bras, Secrétaire Général du cercle Front syndical était l’invité de la matinale du 18-09-2017 sur Radio Liberté

CapturefffLaurent Bras, Syndicaliste, Secrétaire Général du cercle Front syndical et Secrétaire Départemental Adjoint du FN41 s’exprimait sur la matinale du 18 Septembre de Radio Liberté .

Il revenait sur la participation du cercle Front syndical à la manifestation du 12 Septembre, son action contre la Loi Travail XXL et sur ce qui semble se recomposer au niveau syndical.

Loi Travail XXL – Le 12 Septembre : première étape. Le 21 : on amplifie, dans l’unité la plus large

Ordonnances_LoiTravailXXLLe 12 Septembre, un peu partout en France, les salariés, et avec eux les Français, étaient fortement mobilisés contre la Loi Travail XXL et ses ordonnances. Loi, pudiquement appelée « Renforcement du dialogue social », un comble pour un ensemble de textes qui remet en cause plusieurs décennies de conquêtes sociales et qui rappelons-le n’est qu’une directive de plus imposée par l’Union Européenne pour déréglementer le droit social, vider le Code du Travail de son caractère protecteur pour les salariés, et qui n’apportera rien en matière d’emploi.Le cercle Front syndical était tout naturellement présent dans ces actions, puisque ses militants étaient présents dans les cortèges et manifestations, au milieu de leurs syndicats respectifs : son Secrétaire Général, Laurent Bras était présent dans le cortège de Blois. Et le vice-président du Front National, Florian Philippot était présent dans la manifestation parisienne, au côté des forains.

Notons que outre la CGT, SUD et la FSU qui ont appelé aux rassemblements, la majorité des Unions Départementales ainsi que de nombreuses fédérations professionnelles de FO ont clairement appelé à participer aux manifestions et étaient présentes. De même, certaines fédérations de la CFDT ont participé à l’action contre la Loi Travail XXL le 12 Septembre, et des éléments de la CFE-CGC étaient présents dans les cortèges.

L’unité syndicale existe donc bien à la base : c’est la volonté des salariés et des syndicalistes de terrain ! C’est le moyen le plus efficace de faire reculer le gouvernement Macron et d’empêcher la France de sombrer dans un recul social sans précédent !

C’est pourquoi le cercle Front syndical appelle les salariés de France, et tous les syndicalistes qui ont à cœur de défendre les intérêts des salariés avant tout, à amplifier l’action et à se mobiliser à nouveau le 21 Septembre.

Cette mobilisation doit se faire de façon la plus unitaire, rassembleuse, ouverte et sans arrière pensée partisane. Ainsi, le cercle Front syndical, parce que constitué de syndicalistes responsables appelle les directions confédérales de FO, de la CFDT, de la CFTC et de l’UNSA à réellement prendre en compte l’intérêt des salariés et à mettre toutes leurs forces au côté de la CGT, de SUD et de la FSU dans un appel clair à l’action pour le 21 Septembre.

Dominique Bourse-Provence, Président du cercle Front syndical, Conseiller régional  Île-de-France

Laurent Bras, Secrétaire général du cercle Front syndical, Secrétaire départemental adjoint FN41

Les « fainéants, cyniques et autres extrémistes » dans l’action pour défendre nos droits sociaux

Loi_Travail_XXLAujourd’hui 12 Septembre, les salariés à l’appel de plusieurs confédérations syndicales se sont fortement mobilisés, et avec eux les Français pour défendre le droit social. Dans ces cortèges, outre la CGT, SUD et FSU qui appelaient aux manifestations, il y avait aussi des militants de FO, de la CFDT et de la CFE-CGC. Ainsi, pour Force Ouvrière, 52 Union Départementales sur 95 et au moins 7 Fédérations ont appelés aux actions contre la Loi Travail XXL (dans la région Centre, seule 2 UD de FO n’ont pas appelé), désavouant ainsi la position de Jean-Claude Mailly. Coté CFDT pareil, plusieurs Fédérations ont appelé à participer aux manifestations. Et dans les manifestations, on a pu voir aussi des drapeaux de la CFE-CGC. Et dans tous ces cortèges, les militants du cercle Front syndical était présent, dans leur syndicat respectif : j’étais présent, au milieu de mon syndicat, dans le cortège de Blois qui a réuni un millier de personnes.

Du jamais vu côté syndical : des syndicalistes, UD et Fédérations entières bravant les consignes de leurs directions ! Salle temps pour les bureaucrates et les états-majors syndicaux ! Ceux qui hier ont fait élire Macron contre Marine, la seule qui aurait préservé le droit social, ceux-la même qui ont négocié sur le dos des salariés leur reddition au Système sont dépassés par les « fainéants, les cyniques et les extrémistes », comme Emmanuel Macron osent nous désigner.

C’est sûr, Macron et tous ses oligarques s’y connaissent en travail ! Avec des députés LREM incapables (les 3 « gourdasses » élues dont une a été promue), violents (une qui mords et l’autre qui tabasse à coup de casque), certains confondant l’Assemblée Nationale en vaste marché que l’on fait visiter, ils font montre de sérieux et de compétence ! Sans compter la Ministre du Travail qui a semble-t-il largement profité financièrement du plan social de Danone quand elle était DRH. Finalement tous profitent allégrement des largesses de la République et n’ont que mépris et arrogance à l’égard du peuple.

Par contre, le gouvernement Macron, dans cette logique ultra-libérale la plus folle ne sait qu’engendrer l’austérité et l’organisation méthodique de la destruction de tous nos droits, et en particulier nos droits sociaux acquis de longue date. Il leur faut se soumettre aux injonctions de l’Union Européenne, qui pour satisfaire les appétits de la finance mondiale, ordonne plus de déréglementation, en particulier du droit du travail pour en finir avec les principes de l’Etat-nation.

Mais les Français ne l’entendent pas ainsi. Les faits sont têtus, comme diraient certains, et les faits donneront peut-être raison au mouvement national. En tout cas nous somme sur le pont : les Français peuvent compter sur nous.

NOTA : Un millier de personnes mobilisées à Blois contre la Loi Travail : Nouvelle République du 12-09-2017 .

Laurent Bras, Secrétaire général du cercle Front syndical, Secrétaire départemental adjoint FN41

1 Commentaire

Pourquoi le cercle Front syndical appelle à l’action le 12 Septembre mais pas le 23

???????????????????????????????????????????????????????????????Dans le dernier communiqué du cercle Front syndical, nous avons déjà expliqué en quoi la Loi Travail XXL était une régression sociale sans nom, néfaste pour les salariés et le monde du travail, ne réglant en rien le problème de l’emploi et de la relance de l’économie. Cette loi, que l’on pourrait appeler Loi Travail N°2, est dans le prolongement de la Loi El Khomri de 2016, combattu aussi par le Front National. Cependant, en 2016, le gouvernement Hollande-Valls-Macron-El Khomri n’a pas pu tout mettre en œuvre, et ce grâce aux mobilisations sociales auquel le cercle Front syndical a participé.

En bon apôtre du dogmatisme européiste en vigueur à Bruxelles, Macron, va achever ce que Hollande n’a pas pu faire : déréglementer et en finir avec le Code du Travail.

C’est l’application sans failles d’une politique néo-libérale, aux ordres de l’Union Européenne, du MEDEF et des puissances financières apatrides.

C’est pourquoi, en tant que syndicalistes responsables, nous serons et appelons à participer aux actions, mobilisations, manifestations qui auront lieu en France le 12 Septembre. Ces mouvements doivent être le plus large, le plus unitaire, le plus ouvert possible, sans sectarisme aucun et dans lesquels les syndicaliste patriotes doivent pouvoir prendre toute leur place, sans être discriminés.

Cependant, nous ne serons pas présents et n’appelons pas à participer au 23 Septembre, parce que nous sommes en désaccord avec La France Insoumise.

Premièrement, leurs cadres nationaux veulent accueillir d’avantage de migrants, régulariser les sans-papiers, pour la plus grande joie du MEDEF.

Se rendent-ils comptes que les Français, les salariés, le monde du travail se prennent tous les jours de plein fouet les affres de l’immigration qui pèse à la baisse sur leurs salaires et leurs conditions de travail ? Ont-ils consciences que ces mêmes salariés vivent tous les jours les ravages de la mondialisation : délocalisations, dumping social, absence de protection … Le tout orchestré à Bruxelles dans l’intérêt des multinationales qui n’ont qu’une idée en tête : en finir avec l’Etat-nation, fondement de notre droit social.

Deuxièmement, nous ne sommes pas non plus dupes des agissements de cette Gauche radicale qui a permis l’élection d’Emmanuel Macron, le candidat des banques et de la finance mondiale, ce même Macron qui n’a que mépris pour le peuple et ceux qui vivent de leur travail. Alors que la candidate opposée, Marine Le Pen, proposait l’abrogation de la Loi El Khomri, son programme électoral ne comportait aucune remise en cause d’acquis ou de droits sociaux, bien au contraire, puisque dans les 144 engagements de campagne figuraient des dispositions allant dans le sens des intérêts des salariés.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon et sa France Insoumise semblent plus enclin à tenter de se « compter » plutôt d’engager un vrai mouvement unitaire, large et puissant. Il préfère continuer ses diatribes méprisantes à l’égard du mouvement national et des patriotes (voir ses déclarations lors des Universités d’été de LFI à Marseille). Finalement il reste ce qu’il est vraiment : un sectaire.

Le Front National, les syndicalistes patriotes à travers le cercle Front syndical ont une analyse et des propositions cohérentes : nous défendons la souveraineté, qui constitue un ensemble qui ne se fragmente pas, dont la souveraineté sociale. La France est un pays avec une histoire sociale riche que nous devons préserver,

Cependant la France, les Français, les salariés, le monde du travail doivent se rassembler. Il nous faut construire un vaste mouvement social unitaire, patriote ouvert et tolérant qui transcende les vielles idéologies.

Laurent Bras, Secrétaire général du cercle Front syndical, Secrétaire départemental adjoint FN41

Loi travail « El Macron » : le Front National sur le terrain.

DJHv6T2WsAAm_jqLa Loi travail, imposée par ordonnances alors le que le gouvernement dispose d’une large majorité à l’assemblée, n’est rien d’autre que l’application de la feuille de route dictée par l’Union européenne, la BCE et le FMI, que Macron fait semblant de critiquer en Grèce bien qu’il en soit le fidèle petit soldat.
Elle est conforme également aux recommandations du fameux rapport Attali, commandé par Sarközy.
Elle reprend ce que n’avait pas pu imposer la loi El Khomri, écrite également par Macron, puisque François Hollande avait été contraint de faire des concessions aux syndicats.
Aujourd’hui, il s’agit ni plus ni moins de supprimer le CDI, comme si cela allait relancer l’emploi.
C’est évidemment une illusion, les embauches dépendant avant tout du niveau d’activité et du taux de croissance.
Or les entreprises françaises sont pénalisées par l’euro, qui est en train de remonter par rapport au dollar, la balance du commerce extérieur n’a jamais été aussi mauvaise. Elles souffrent aussi d’un différentiel de charges et de fiscalité par rapport à leur concurrentes étrangères.
Voilà ce à quoi il faudrait s’attaquer.
Mais le gouvernement pense que l’on peut redonner de la compétitivité aux entreprises en pesant sur les salaires et en précarisant davantage les salariés.
Sans prendre en compte le fait que cela ne fera que dégrader le pouvoir d’achat et donc la consommation des ménages.
Sur le fond comme sur le forme, le Front National s’oppose logiquement à la loi Macron II ou loi El Macron, comme il s’était opposé à la loi El Khomri ou loi Macron I, laquelle n’a d’ailleurs fait l’objet d’aucune évaluation.
C’est pourquoi dès cet été un tract a été imprimé à plus d’un million d’exemplaires pour diffuser en priorité à la sortie des entreprises.
Les actions ont commencé en Loir et Cher dès hier, avec une première distribution devant l’entreprise Delphi à Blois.
Vous pouvez aussi le téléchargez sur le site du Front National pour le faire suivre sur les réseaux sociaux.
Elles vont continuer dans les jours qui viennent, relayées par le Cercle Front Syndical.
Un communiqué de presse a également été publié par la Nouvelle République, et la question a été évoquée hier lors de notre point presse de rentrée.

FN41 : c’est la rentrée !

Bureau FN41-07-09-16_1Image d’archives : bureau départemental en septembre 2016 avec Jean-Lin Lacapelle.
Notre blog a été peu actif cet été, avec seulement 25 articles en juillet et 17 en août.

Après une séquence électorale intense qui a mobilisé notre équipe pendant plusieurs mois, chacun a pris le temps de souffler un peu.
Nous avons tout de même suivi l’actualité locale, marquée par une banalisation de la délinquance « ordinaire », la préparation des élections sénatoriales en Loir et Cher et les décisions d’un gouvernement qui ne font que confirmer notre analyse. D’ailleurs, les Français se rendent déjà compte qu’une fois de plus ils ont été trompés.
Désormais l’heure de la rentrée a sonné ! Notre Fédération est d’ores et déjà mobilisée pour la diffusion d’un premier tract dénonçant la loi El Macron.
Nous tenons ce soir même une conférence de presse à Blois sur ce sujet et sur les autres points d’actualité.
Dans la foulée Michel Chassier se rendra, en tant que candidat aux sénatoriales, à une rencontre avec des élus organisée l’Association des Maires Ruraux de Loir et Cher.
Tous nos élus reprennent également le cours de leurs réunions.
Le bureau département se réunira lundi soir.
Enfin, tous les adhérents recevront courant septembre un questionnaire dans le cadre de la préparation du Congrès.
Et notre blog va reprendre son rythme de croisière.

Loir et Cher : le Front National prépare la rentrée.

Le FN41 prépare la rentrée.

Devant FAURECIA à Theillay

Après plusieurs mois de campagnes électorales, les militants du FN41 ont un peu soufflé pendant l’été.
Mais la Fédération prépare déjà la rentrée.
Un premier tract sur la loi Macron II (loi travail) doit être livré dès cette semaine.
Le Secrétaire départemental adjoint, Laurent Bras, a entamé une série d’entretiens avec les responsables de cantons afin de travailler davantage sur l’implantation et l’action locale.
Une conférence de presse le 31 juillet a permis de présenter nos candidats aux sénatoriales. Même si cette élection n’intéresse pas beaucoup le grand public, nous devons faire en sorte que chacun en comprenne l’enjeu.
Les adhérents seront prochainement consultés via in questionnaire sur les propositions avant le Congrès de mars 2018.
Nous lançons d’ailleurs dans ce cadre un sondage au sujet du changement de nom, ouvert à tous, adhérents ou non.
Le bureau départemental se réunira le 11 septembre.
Retour sur le résultat des présidentielles.
Il n’est pas inutile à ce propos d’apporter quelques éléments de réflexion car hélas beaucoup de nos amis ont tendance à se laisser influencer par le discours dominant, répété chaque jour par les médias.

Il est vrai que nos électeurs ont ressenti un vraie déception quand ils ont vu que Marine n’avait pas remporté la présidentielle.
Déception à la hauteur de l’espoir immense que sa candidature avait porté depuis des mois.
En lire plus …

#Législatives2017 : Michel Chassier à Contres et à Blois.

19145733_1690936544543066_3481862286683873166_nContres_16-06_1

Pour la dernière journée de campagne, Michel Chassier est passé ce matin au Montrichard avant de retrouver une équipe de militants sur le marché de Contres.
Bon accueil dans les allées du marché et en ville. Depuis la qualification de notre candidat au deuxième tour, on sent un regain d’intérêt des électeurs qui ne s’étaient pas déplacés au 1er tour.
L’après-midi Michel Chassier est aller visiter les commerçants du Centre-ville à Blois, tandis qu’une équipe se chargeait d’entretenir l’affichage.
Ce soir nos équipes repartent sur le terrain pour une dernière tournée d’affichage.

#Législatives2017 #Circo4101 : candidat et militants sans relâche sur le terrain.

Blois officiel 15-06Blois 14-06

Il y a une véritable dynamique militante pour le 2ème tour. C’est la 1ère fois que nous avons un candidat qualifié.
Nos équipes se relaient sur la circonscription de jour comme de nuit pour faire le tour des 47 communes : affichage libre et officiel, déplacements du candidat et de son suppléant, « boîtage » etc…
Objectif : mobiliser nos électeurs et tous ceux qui ne veulent pas donner les pleins pouvoirs à Macron.
Des électeurs LR rencontrés ici ou là, à Blois, à Montrichard, nous disent qu’ils ne veulent pas voter pour le candidat MoDem. Nul doute que certains pourraient aussi voter dimanche pour Michel Chassier.
Encore une grosse journée de campagne demain, avec les marchés de Contres et Montrichard et toujours le tour des communes.
Notre campagne ne passe inaperçue, beaucoup de gens nous en parlent.
En avant pour la « remontada » !

#Législatives2017 : journée de campagne sur le 1ère circonscription.

Blois affichage officiel 2T_1Objectif : mobiliser les électeurs qui se sont abstenus au 1er tour et rassembler tous ceux qui ne veulent pas donner les pleins pouvoirs à Macron.
Aujourd’hui Michel Chassier a été sur le terrain de 9 heures à presque 21 heures avec son équipe de campagne après un passage sur la radio Plus FM à 8 h 30.
Plusieurs quartiers de Blois ont été visités, avec un passage en fin de matinée au marché Coty.
D’autres équipes ont repris le « boîtage » et l’affichage à Montrichard, Saint Julien, Faverolles, Contres.
Ce soir se sont 4 équipes qui tournent sur la circonscription.
Toutes les actions sont également relayées sur Internet presque en temps réel.
Ce soir nos affiches étaient encore les seules sur tous les panneaux officiels de la ville de Blois.

1 Commentaire

#Législatives2017 : Michel Chassier sur le marché Coty.

Marché Coty 14-06Michel Chassier était ce matin en campagne sur le marché de la place Coty à la ZUP de Blois. Comme lors du 1er tour, dans ce quartier pourtant classé « zone urbaine sensible » notre équipe a été particulièrement bien accueillie.
Notre candidat est connu et reconnu de tous, nous avons reçu beaucoup d’encouragements et nous avons pu avoir des échanges très intéressants avec des personnes de toutes conditions, toutes populations confondues.
Y compris avec des chalands ou des commerçants d’origine algérienne ou marocaine, mais qui reconnaissent Michel Chassier et apprécient le travail qu’il fait pour Blois. Les anciens, qui s’étaient bien intégrés et respectent toujours leur pays d’accueil, regrettent d’être victimes de l’image négative que donnent certains « jeunes » de leur quartiers, et demandent que la Justice soit plus sévère.
Au passage, nous avons pu voir aussi les représentants d’une mosquée de Blois venir prendre leur « dîme » auprès des commerçants : devant nous un marchand de fruits et légumes leur à glissé un billet de 10 euros directement pris dans la caisse.
Des retraités et des petits propriétaires nous ont fait part de leur inquiétude, de même qu’une femme en situation de handicap dont le fils vient de trouver un travail précaire.
Les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron font peur à beaucoup. Nous les invitons à se mobiliser dimanche prochain pour empêcher ce scénario catastrophe.
Nous avons remarqué aussi qu’il y avait peu de monde ce matin sur le marché. Au 14 du mois, certains sont déjà obligés de se serrer la ceinture. Et ce n’est pas fini. Avec Hollande on était riche avec plus de 4 000 euros par mois, avec Macron ce sera à plus de 1 200 euros !
Curieusement le candidat MoDem – En marche ne s’est pas montré. Il recherche plutôt les électeurs dans les beaux quartiers !
Sur le chemin du retour dans notre voiture décorée à l’effigie du candidat, nous avons encore été interpellé par 2 fois au feu rouge par des passants qui nous ont exprimé leur soutien.
Cet après-midi la campagne continue.

12345...11

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...