Archive | Fédération Flux RSS de cette section

Marine Le Pen en Loir et Cher le 18 novembre.

MLP41Dans le cadre de la tournée  « En avant pour un nouveau Front !«   Marine Le Pen sera le 18 novembre 2017 dans le Loir-et-Cher pour un déjeuner débat à Romorantin.
Cette réunion s’adresse à tous les adhérents, sympathisants, électeurs du Front National qui souhaitent avec nous préparer l’avenir en participant à la 
réflexion collective afin de redessiner l’organisation politique qui engagera le redressement du pays. Au bout du processus, c’est le Congrès de mars 2018 qui décidera ce que sera le « Nouveau Front » : son nom, son organisation, sa ligne politique et stratégique.
Pour des questions d’organisation l’inscription est obligatoire, il est demandé une participation aux frais de 20 € par personne. Il est possible de réserver et de régler en ligne : le Potcommun – Marine dans le Loir et Cher, par chèque à l’ordre de FN41, BP 86 – 41004 BLOIS CEDEX (téléchargez le bulletin d’inscription : Bulletin inscription 18-11-2017), ou directement en espèces auprès d’un militant, soit à la permanence le vendredi de 10 h à 18 h.
Réservez dès maintenant, faites venir des amis.

0 Commentaires

David Rachline à Bourges : préparer l’avenir pour la France et les Français.

DML-UoIW4AAOskeElu en 2014 plus jeune sénateur de l’histoire de la République, David Rachline a fait le choix courageux de démissionner pour se consacrer à son mandat de maire de Fréjus.
Il était ce dimanche à Bourges pour rencontrer les adhérents du Cher à l’occasion d’un déjeuner-débat.
La journée a débuté par une visite de la cathédrale de Bourges en compagnie de Jean-René Coueille, Secrétaire départemental et conseiller régional du Cher et de Michel Chassier, Président du groupe FN en Région Centre-Val de Loire, avant une conférence de presse.
A l’occasion du déjeuner à Marmagne il s’est adressé aux adhérents pour leur porter un message tourné vers l’avenir.
Certes on peut comprendre la déception de nos électeurs, à la hauteur de l’immense espoir qu’avait pu soulever la candidature de Marine Le Pen, mais il ne faut pas oublier que jamais notre camp n’avait atteint un score aussi élevé et rassemblé autant d’électeurs.
Pas assez encore pour remporter l’élection et mettre en oeuvre le changement que tant de Français attendent, mais contrairement à ce qu’ont pu dire certains commentateurs, le Front National a pu consolider son socle électoral.
Ce qui n’empêche pas Marine Le Pen d’être parfaitement consciente de la nécessité d’évoluer toujours pour rassembler davantage encore.
Cela ne veut pas dire non plus comme le prétendent certains abandonner nos convictions et notre vision de la France, dont le FN défend plus que jamais la souveraineté.
Mais nous devons nous interroger sur la manière de réorganiser notre mouvement pour le rendre encore plus efficace et attractif, et sur la stratégie la mieux adaptée.
C’est l’enjeu du XVIème Congrès, comme l’a rappelé David Rachline, invitant tous ceux qui veulent participer à cette refondation à adhérer ou réadhérer au Front National.
Les réunions vont s’enchaîner dans la région, et nous communiquerons très prochainement toutes les informations sur la venue de Marine Le Pen en Loir et Cher le 18 novembre.
Encore une fois ceux qui avaient prédit ou qui avaient rêvé la mort du Front National en seront pour leurs frais.
Les Français reviendront plus vite qu’on ne l’imagine de l’illusion Macron, déjà réduit à la défensive.
Et la seule alternative au système en place qui nous ruine, qui cède à l’étranger notre patrimoine industriel, qui veut mettre la France sous tutelle budgétaire de l’Union européenne en attendant de lui confier la commandement de nos armées, c’est bien le Front National derrière Marine Le Pen.
Dites-le autour de vous, et venez l’écouter le 18 novembre !

2 commentaires

Loir et Cher : le bureau départemental tourné vers l’avenir.

Réunion de bureau 02-09-17Ambiance à la fois studieuse, détendue et dynamique pour la réunion mensuelle du bureau départemental.
A l’ordre du jour : la préparation de la venue de Marine Le Pen en Loir et Cher au mois de novembre. Nous vous donnerons bientôt toutes les précisions.
Le Secrétaire départemental, Michel Chassier a fait également un compte-rendu de la journée des élus à Poitiers et des grands chantiers qui nous attendent : implantation, préparation des élections et particulièrement des municipales de 2020, préparation du Congrès, adhésions.
L’heure est désormais à la mobilisation, les faits nous donnent chaque jour raison, les Français trompés par Macron au cours de la campagne des présidentielles, avec il faut le dire la complicité des médias, sont en train de se réveiller et ils nous attendent.
Nous ne devons pas les décevoir.
La réunion s’est terminée comme toujours par le verre de l’amitié.

0 Commentaires

Front National : quelle crise ?

DLDxhaaX0AEGHW8Marine Le Pen à Poitiers : la Nouvelle République tente de faire diversion.
La Nouvelle République rend compte aujourd’hui (03/10/2017) de la journée des élus à Poitiers, dont nous avons présenté hier un compte-rendu succinct.

Cet article mérite quelques mises au point.
D’abord sur le titre, qui évoque un Front National « en pleine crise ».
Ce n’est pas du tout ce qui a pu ressortir des échanges et des travaux de cette journée, où bien au contraire, tout en analysant les raisons de notre échec – relatif – aux présidentielles et aux législatives, les élus et les cadres du mouvement sont d’ores et déjà projeté vers l’avenir, au sein d’un mouvement uni derrière sa présidente.
Echec tout relatif en effet, puisque Marine s’est qualifiée pour le 2ème tour où elle obtenu presque 11 millions de voix.
La Nouvelle République parle de « diversion ». On ne comprend pas bien pourquoi. Comme nous le rappelions hier, Marine le Pen a voulu, par son discours sur ce thème central, se placer face à M. Macron comme la seule alternative puisque sur ses positions européennes les Républicains sont d’accord, tout comme le PS, l’UDI et le MoDem. Quant aux pseudos « Insoumis », il suffit de rappeler que Tzypras, le Mélenchon grec, est un chaud partisan du projet Juncker-Macron.
Oser affirmer que Marine ne veut plus sortir de l’Europe ni de l’euro ne correspond pas à la réalité, il suffit de réécouter attentivement le discours de notre présidente pour constater qu’à aucun moment il n’en a été question.
En lire plus …

0 Commentaires

Démission d’un responsable local : communiqué du FN41.

FRONTiconeadhesionFranceCampagneL’heure n’est ni au renoncement, ni à la démission. Les Français nous attendent.
Communiqué de presse :
« Michel Chassier, Président du groupe Front National à la Région et Secrétaire départemental du FN41, enregistre la démission de Laurent Bras mais réfute totalement son analyse.

Le Front National reste plus que jamais attaché à la défense de notre souveraineté et n’a pas l’intention de limiter son discours aux thèmes « classiques » immigration, identité, sécurité.
C’est précisément l’enjeu de la préparation du prochain Congrès, qui permettra à tous les adhérents de s’exprimer sur l’ensemble des sujets, qu’il s’agisse du programme, de la communication ou du fonctionnement.
L’objectif étant de moderniser notre mouvement afin de rassembler encore davantage.
Il est regrettable que Florian Phillipot ait refusé de se présenter devant ce Congrès pour défendre ses différences si elles existent, préférant créer un nouveau micro-parti sans le moindre avenir.
Au niveau de la Région Centre-Val de Loire tous les élus, tous les secrétaires départementaux et la quasi-totalité des cadres demeurent fidèles à Marine Le Pen, nous n’avons enregistré que 2 démissions sur toute la Région. »
La prochaine venue de Marine le Pen en Loir Cher va encore donner un coup d’accélérateur à notre Fédération.

5 commentaires

Pour participer au prochain du Congrès du Front National, adhérez !

Visuel adhésions octobre 2017« La conjonction de crises sans précédent, qui menacent d’autant plus notre pays qu’elles se nourrissent les unes des autres, inquiète nos concitoyens. Crise migratoire, sociale, économique, politique, morale, toutes aggravées par l’inaction de gouvernants qui ont abandonné leur pouvoir et notre souveraineté. Face à cette situation, il est urgent de recouvrer la maîtrise de nos frontières, de protéger notre économie et nos emplois, de retrouver notre souveraineté et nos libertés fondamentales, d’en finir avec le mondialisme ultra-libéral imposé par l’Union européenne, de rétablir partout l’ordre républicain.
Pour relever ce défi, la France a besoin d’un Front National performant, structuré, implanté, ambitieux, crédible. »
Rejoignez-nous !
Vous pourrez ainsi participer et faire entendre votre voix lors du prochain Congrès, en mars 2018 (*).
Si vous faites la démarche en ligne dès aujourd’hui, vos recevrez également une photo de Marine signée.
Et nous aurons le plaisir de vous accueillir au sein de notre Fédération, où vous pourrez rejoindre les vrais patriotes qui partagent vos idées.

(*) les adhésions se font de date à date : si vous adhérez au 26 septembre 2017, votre adhésion sera renouvelable à partir du 26 septembre 2018.
Contrairement à « En marche », nos adhésions sont réelles, elles ne se résument pas à un clic de souris. Nous demandons à chacun une participation selon ses moyens, car nous en avons besoin. Cette adhésion donne droit à un coupon fiscal qui vous permet une déduction à hauteur de 66% de son montant de votre impôt sur le revenu. Ainsi, une adhésion à 50 € vous reviendra à 17 €.

1 Commentaire

Laurent Bras, Secrétaire Général du cercle Front syndical était l’invité de la matinale du 18-09-2017 sur Radio Liberté

CapturefffLaurent Bras, Syndicaliste, Secrétaire Général du cercle Front syndical et Secrétaire Départemental Adjoint du FN41 s’exprimait sur la matinale du 18 Septembre de Radio Liberté .

Il revenait sur la participation du cercle Front syndical à la manifestation du 12 Septembre, son action contre la Loi Travail XXL et sur ce qui semble se recomposer au niveau syndical.

Loi Travail XXL – Le 12 Septembre : première étape. Le 21 : on amplifie, dans l’unité la plus large

Ordonnances_LoiTravailXXLLe 12 Septembre, un peu partout en France, les salariés, et avec eux les Français, étaient fortement mobilisés contre la Loi Travail XXL et ses ordonnances. Loi, pudiquement appelée « Renforcement du dialogue social », un comble pour un ensemble de textes qui remet en cause plusieurs décennies de conquêtes sociales et qui rappelons-le n’est qu’une directive de plus imposée par l’Union Européenne pour déréglementer le droit social, vider le Code du Travail de son caractère protecteur pour les salariés, et qui n’apportera rien en matière d’emploi.Le cercle Front syndical était tout naturellement présent dans ces actions, puisque ses militants étaient présents dans les cortèges et manifestations, au milieu de leurs syndicats respectifs : son Secrétaire Général, Laurent Bras était présent dans le cortège de Blois. Et le vice-président du Front National, Florian Philippot était présent dans la manifestation parisienne, au côté des forains.

Notons que outre la CGT, SUD et la FSU qui ont appelé aux rassemblements, la majorité des Unions Départementales ainsi que de nombreuses fédérations professionnelles de FO ont clairement appelé à participer aux manifestions et étaient présentes. De même, certaines fédérations de la CFDT ont participé à l’action contre la Loi Travail XXL le 12 Septembre, et des éléments de la CFE-CGC étaient présents dans les cortèges.

L’unité syndicale existe donc bien à la base : c’est la volonté des salariés et des syndicalistes de terrain ! C’est le moyen le plus efficace de faire reculer le gouvernement Macron et d’empêcher la France de sombrer dans un recul social sans précédent !

C’est pourquoi le cercle Front syndical appelle les salariés de France, et tous les syndicalistes qui ont à cœur de défendre les intérêts des salariés avant tout, à amplifier l’action et à se mobiliser à nouveau le 21 Septembre.

Cette mobilisation doit se faire de façon la plus unitaire, rassembleuse, ouverte et sans arrière pensée partisane. Ainsi, le cercle Front syndical, parce que constitué de syndicalistes responsables appelle les directions confédérales de FO, de la CFDT, de la CFTC et de l’UNSA à réellement prendre en compte l’intérêt des salariés et à mettre toutes leurs forces au côté de la CGT, de SUD et de la FSU dans un appel clair à l’action pour le 21 Septembre.

Dominique Bourse-Provence, Président du cercle Front syndical, Conseiller régional  Île-de-France

Laurent Bras, Secrétaire général du cercle Front syndical, Secrétaire départemental adjoint FN41

Conférence de presse pour la rentrée du FN41

Conférence de presse 07-09-2017Suite à notre point-presse, la Nouvelle République publie aujourd’hui un compte-rendu développant les différents sujets abordés : nos actions locales contre la loi travail, l’organisation de la Fédération et la formation des cadres, la préparation du Congrès, les sénatoriales.
Une information que nous n’avions pas encore lors de notre point presse : la venue de Marine Le Pen en Loir et Cher au mois de novembre est confirmée.
Nous vous communiquerons rapidement la date et le lieu.

1 Commentaire

Une adhésion en ligne, 1 photo signée offerte.

DJdPFylXgAIpVM4A l’occasion de la rentrée, jusqu’au 25 septembre, pour une adhésion en ligne vous recevrez une photo signée de Marine.
Vous avez combien les adhésions comptent pour notre mouvement qui n’est pas financé par de richissimes donateurs représentant les intérêts des banques et du monde des affaires.
Adhérer c’est aussi participer à la vie du Front National à travers ses instances locales et départementales, et participer à la préparation du prochain Congrès où tous les adhérents à jour de cotisation seront appeler à voter.
N’attendez pas, répondez dès aujourd’hui à l’appel de Marine Le Pen en prenant votre adhésion en ligne.

Les « fainéants, cyniques et autres extrémistes » dans l’action pour défendre nos droits sociaux

Loi_Travail_XXLAujourd’hui 12 Septembre, les salariés à l’appel de plusieurs confédérations syndicales se sont fortement mobilisés, et avec eux les Français pour défendre le droit social. Dans ces cortèges, outre la CGT, SUD et FSU qui appelaient aux manifestations, il y avait aussi des militants de FO, de la CFDT et de la CFE-CGC. Ainsi, pour Force Ouvrière, 52 Union Départementales sur 95 et au moins 7 Fédérations ont appelés aux actions contre la Loi Travail XXL (dans la région Centre, seule 2 UD de FO n’ont pas appelé), désavouant ainsi la position de Jean-Claude Mailly. Coté CFDT pareil, plusieurs Fédérations ont appelé à participer aux manifestations. Et dans les manifestations, on a pu voir aussi des drapeaux de la CFE-CGC. Et dans tous ces cortèges, les militants du cercle Front syndical était présent, dans leur syndicat respectif : j’étais présent, au milieu de mon syndicat, dans le cortège de Blois qui a réuni un millier de personnes.

Du jamais vu côté syndical : des syndicalistes, UD et Fédérations entières bravant les consignes de leurs directions ! Salle temps pour les bureaucrates et les états-majors syndicaux ! Ceux qui hier ont fait élire Macron contre Marine, la seule qui aurait préservé le droit social, ceux-la même qui ont négocié sur le dos des salariés leur reddition au Système sont dépassés par les « fainéants, les cyniques et les extrémistes », comme Emmanuel Macron osent nous désigner.

C’est sûr, Macron et tous ses oligarques s’y connaissent en travail ! Avec des députés LREM incapables (les 3 « gourdasses » élues dont une a été promue), violents (une qui mords et l’autre qui tabasse à coup de casque), certains confondant l’Assemblée Nationale en vaste marché que l’on fait visiter, ils font montre de sérieux et de compétence ! Sans compter la Ministre du Travail qui a semble-t-il largement profité financièrement du plan social de Danone quand elle était DRH. Finalement tous profitent allégrement des largesses de la République et n’ont que mépris et arrogance à l’égard du peuple.

Par contre, le gouvernement Macron, dans cette logique ultra-libérale la plus folle ne sait qu’engendrer l’austérité et l’organisation méthodique de la destruction de tous nos droits, et en particulier nos droits sociaux acquis de longue date. Il leur faut se soumettre aux injonctions de l’Union Européenne, qui pour satisfaire les appétits de la finance mondiale, ordonne plus de déréglementation, en particulier du droit du travail pour en finir avec les principes de l’Etat-nation.

Mais les Français ne l’entendent pas ainsi. Les faits sont têtus, comme diraient certains, et les faits donneront peut-être raison au mouvement national. En tout cas nous somme sur le pont : les Français peuvent compter sur nous.

NOTA : Un millier de personnes mobilisées à Blois contre la Loi Travail : Nouvelle République du 12-09-2017 .

Laurent Bras, Secrétaire général du cercle Front syndical, Secrétaire départemental adjoint FN41

1 Commentaire

Réunion de rentrée du FN41.

Bureau FN41 09-2017Réunion de rentrée hier soir pour le bureau départemental du FN41. Le Secrétaire départemental, Michel Chassier, est revenu sur la séquence électorale du printemps dernier, en présentant une analyse chiffrée des résultats en Loir et Cher et en région Centre Val de Loire.
Retour sur les présidentielles et les législatives.
Malgré une déception compréhensible pour tous ceux qui espéraient la victoire de Marine Le Pen, force est de constater que notre candidate a rassemblé sur son nom le score le plus haut jamais atteint en terme de voix et de pourcentage. Ainsi en Loir et Cher, Marine Le Pen a recueilli 48 662 suffrages au 1er tour, 65 896 au 2ème tour. Rappelons que notre score historiquement le plus élevé au 2ème tour des régionales de 2015 était de 45 842 voix. Il ne faut donc en aucun cas céder au découragement, ni se laisser troubler par les commentaires des médias, prompts à relayer les « petites phrases » des uns et des autres.
Au contraire, nous devons nous remettre au travail dès maintenant, car il est certain que les faits nous donnerons raison très rapidement.
En lire plus …

Pourquoi le cercle Front syndical appelle à l’action le 12 Septembre mais pas le 23

???????????????????????????????????????????????????????????????Dans le dernier communiqué du cercle Front syndical, nous avons déjà expliqué en quoi la Loi Travail XXL était une régression sociale sans nom, néfaste pour les salariés et le monde du travail, ne réglant en rien le problème de l’emploi et de la relance de l’économie. Cette loi, que l’on pourrait appeler Loi Travail N°2, est dans le prolongement de la Loi El Khomri de 2016, combattu aussi par le Front National. Cependant, en 2016, le gouvernement Hollande-Valls-Macron-El Khomri n’a pas pu tout mettre en œuvre, et ce grâce aux mobilisations sociales auquel le cercle Front syndical a participé.

En bon apôtre du dogmatisme européiste en vigueur à Bruxelles, Macron, va achever ce que Hollande n’a pas pu faire : déréglementer et en finir avec le Code du Travail.

C’est l’application sans failles d’une politique néo-libérale, aux ordres de l’Union Européenne, du MEDEF et des puissances financières apatrides.

C’est pourquoi, en tant que syndicalistes responsables, nous serons et appelons à participer aux actions, mobilisations, manifestations qui auront lieu en France le 12 Septembre. Ces mouvements doivent être le plus large, le plus unitaire, le plus ouvert possible, sans sectarisme aucun et dans lesquels les syndicaliste patriotes doivent pouvoir prendre toute leur place, sans être discriminés.

Cependant, nous ne serons pas présents et n’appelons pas à participer au 23 Septembre, parce que nous sommes en désaccord avec La France Insoumise.

Premièrement, leurs cadres nationaux veulent accueillir d’avantage de migrants, régulariser les sans-papiers, pour la plus grande joie du MEDEF.

Se rendent-ils comptes que les Français, les salariés, le monde du travail se prennent tous les jours de plein fouet les affres de l’immigration qui pèse à la baisse sur leurs salaires et leurs conditions de travail ? Ont-ils consciences que ces mêmes salariés vivent tous les jours les ravages de la mondialisation : délocalisations, dumping social, absence de protection … Le tout orchestré à Bruxelles dans l’intérêt des multinationales qui n’ont qu’une idée en tête : en finir avec l’Etat-nation, fondement de notre droit social.

Deuxièmement, nous ne sommes pas non plus dupes des agissements de cette Gauche radicale qui a permis l’élection d’Emmanuel Macron, le candidat des banques et de la finance mondiale, ce même Macron qui n’a que mépris pour le peuple et ceux qui vivent de leur travail. Alors que la candidate opposée, Marine Le Pen, proposait l’abrogation de la Loi El Khomri, son programme électoral ne comportait aucune remise en cause d’acquis ou de droits sociaux, bien au contraire, puisque dans les 144 engagements de campagne figuraient des dispositions allant dans le sens des intérêts des salariés.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon et sa France Insoumise semblent plus enclin à tenter de se « compter » plutôt d’engager un vrai mouvement unitaire, large et puissant. Il préfère continuer ses diatribes méprisantes à l’égard du mouvement national et des patriotes (voir ses déclarations lors des Universités d’été de LFI à Marseille). Finalement il reste ce qu’il est vraiment : un sectaire.

Le Front National, les syndicalistes patriotes à travers le cercle Front syndical ont une analyse et des propositions cohérentes : nous défendons la souveraineté, qui constitue un ensemble qui ne se fragmente pas, dont la souveraineté sociale. La France est un pays avec une histoire sociale riche que nous devons préserver,

Cependant la France, les Français, les salariés, le monde du travail doivent se rassembler. Il nous faut construire un vaste mouvement social unitaire, patriote ouvert et tolérant qui transcende les vielles idéologies.

Laurent Bras, Secrétaire général du cercle Front syndical, Secrétaire départemental adjoint FN41

Point presse pour la rentrée politique du FN41

Conférence de presse 07-09-2017Michel Chassier, Secrétaire départemental et Président du groupe FN en Région Centre-Val de Loire, Laurent Bras, Secrétaire départemental adjoint et Mathilde Paris, Conseillère régionale, tenaient un point presse hier soir à Blois à l’occasion de la rentrée politique.
Plusieurs points ont été abordés : nos actions locales contre la loi travail, la préparation du Congrès, les sénatoriales.
A lire prochainement dans la Nouvelle République.

Loi travail « El Macron » : le Front National sur le terrain.

DJHv6T2WsAAm_jqLa Loi travail, imposée par ordonnances alors le que le gouvernement dispose d’une large majorité à l’assemblée, n’est rien d’autre que l’application de la feuille de route dictée par l’Union européenne, la BCE et le FMI, que Macron fait semblant de critiquer en Grèce bien qu’il en soit le fidèle petit soldat.
Elle est conforme également aux recommandations du fameux rapport Attali, commandé par Sarközy.
Elle reprend ce que n’avait pas pu imposer la loi El Khomri, écrite également par Macron, puisque François Hollande avait été contraint de faire des concessions aux syndicats.
Aujourd’hui, il s’agit ni plus ni moins de supprimer le CDI, comme si cela allait relancer l’emploi.
C’est évidemment une illusion, les embauches dépendant avant tout du niveau d’activité et du taux de croissance.
Or les entreprises françaises sont pénalisées par l’euro, qui est en train de remonter par rapport au dollar, la balance du commerce extérieur n’a jamais été aussi mauvaise. Elles souffrent aussi d’un différentiel de charges et de fiscalité par rapport à leur concurrentes étrangères.
Voilà ce à quoi il faudrait s’attaquer.
Mais le gouvernement pense que l’on peut redonner de la compétitivité aux entreprises en pesant sur les salaires et en précarisant davantage les salariés.
Sans prendre en compte le fait que cela ne fera que dégrader le pouvoir d’achat et donc la consommation des ménages.
Sur le fond comme sur le forme, le Front National s’oppose logiquement à la loi Macron II ou loi El Macron, comme il s’était opposé à la loi El Khomri ou loi Macron I, laquelle n’a d’ailleurs fait l’objet d’aucune évaluation.
C’est pourquoi dès cet été un tract a été imprimé à plus d’un million d’exemplaires pour diffuser en priorité à la sortie des entreprises.
Les actions ont commencé en Loir et Cher dès hier, avec une première distribution devant l’entreprise Delphi à Blois.
Vous pouvez aussi le téléchargez sur le site du Front National pour le faire suivre sur les réseaux sociaux.
Elles vont continuer dans les jours qui viennent, relayées par le Cercle Front Syndical.
Un communiqué de presse a également été publié par la Nouvelle République, et la question a été évoquée hier lors de notre point presse de rentrée.

FN41 : c’est la rentrée !

Bureau FN41-07-09-16_1Image d’archives : bureau départemental en septembre 2016 avec Jean-Lin Lacapelle.
Notre blog a été peu actif cet été, avec seulement 25 articles en juillet et 17 en août.

Après une séquence électorale intense qui a mobilisé notre équipe pendant plusieurs mois, chacun a pris le temps de souffler un peu.
Nous avons tout de même suivi l’actualité locale, marquée par une banalisation de la délinquance « ordinaire », la préparation des élections sénatoriales en Loir et Cher et les décisions d’un gouvernement qui ne font que confirmer notre analyse. D’ailleurs, les Français se rendent déjà compte qu’une fois de plus ils ont été trompés.
Désormais l’heure de la rentrée a sonné ! Notre Fédération est d’ores et déjà mobilisée pour la diffusion d’un premier tract dénonçant la loi El Macron.
Nous tenons ce soir même une conférence de presse à Blois sur ce sujet et sur les autres points d’actualité.
Dans la foulée Michel Chassier se rendra, en tant que candidat aux sénatoriales, à une rencontre avec des élus organisée l’Association des Maires Ruraux de Loir et Cher.
Tous nos élus reprennent également le cours de leurs réunions.
Le bureau département se réunira lundi soir.
Enfin, tous les adhérents recevront courant septembre un questionnaire dans le cadre de la préparation du Congrès.
Et notre blog va reprendre son rythme de croisière.

Loir et Cher : le Front National prépare la rentrée.

Le FN41 prépare la rentrée.

Devant FAURECIA à Theillay

Après plusieurs mois de campagnes électorales, les militants du FN41 ont un peu soufflé pendant l’été.
Mais la Fédération prépare déjà la rentrée.
Un premier tract sur la loi Macron II (loi travail) doit être livré dès cette semaine.
Le Secrétaire départemental adjoint, Laurent Bras, a entamé une série d’entretiens avec les responsables de cantons afin de travailler davantage sur l’implantation et l’action locale.
Une conférence de presse le 31 juillet a permis de présenter nos candidats aux sénatoriales. Même si cette élection n’intéresse pas beaucoup le grand public, nous devons faire en sorte que chacun en comprenne l’enjeu.
Les adhérents seront prochainement consultés via in questionnaire sur les propositions avant le Congrès de mars 2018.
Nous lançons d’ailleurs dans ce cadre un sondage au sujet du changement de nom, ouvert à tous, adhérents ou non.
Le bureau départemental se réunira le 11 septembre.
Retour sur le résultat des présidentielles.
Il n’est pas inutile à ce propos d’apporter quelques éléments de réflexion car hélas beaucoup de nos amis ont tendance à se laisser influencer par le discours dominant, répété chaque jour par les médias.

Il est vrai que nos électeurs ont ressenti un vraie déception quand ils ont vu que Marine n’avait pas remporté la présidentielle.
Déception à la hauteur de l’espoir immense que sa candidature avait porté depuis des mois.
En lire plus …

Séminaire du Front National : première étape vers le Congrès.

MLP-ANMarine le Pen à la tribune de l’Assemblée nationale : la voix des Français.
La récente élection présidentielle a profondément modifié le paysage politique français, révélant au grand jour la parfaite identité de vue entre les partis du système. Ce que nous avions depuis longtemps appelé l’UMPS existe bel et bien, puisque le Premier ministre Edouard Philippe appartient aux « Républicains » alors que Macron était conseiller puis ministre de Hollande.

Les Français ont été trompés par quelqu’un qui prétendait incarner le renouveau, ils ont cru tourner la page des « vieux partis » discrédités, mais il ne s’agissait en fait qu’une vaste opération de blanchiment.
Sans doute faudra-t-il encore quelque mois avant que les Français perdent leurs illusions, mais le processus a déjà commencé : parti d’une cote de popularité de 62 % après son élection, contre 61% à Hollande, Macron chute au bout de 3 mois à 54% contre 56% pour Hollande à la même période.
Chute qui risque de s’accélérer à la rentrée dès lors que le gouvernement va aborder le concret dans la loi travail.
Le Front National demeure par conséquent le seul recours pour nos compatriotes.
Certes, Marine Le Pen n’a pas remporté la présidentielle, ce qui a provoqué une déception compréhensible, qui s’est ressentie lors des législatives, où beaucoup de nos électeurs se sont dit « à quoi bon ? »
Mais pour autant il est abusif de parler de « crise » au Front national comme le font à dessein les médias.
«Comment voulez-vous être en crise quand vous êtes qualifiés au second tour [de l'élection présidentielle] et que vous rassemblez près de 11 millions d’électeurs ?» rappelait à juste titre Stéphane Ravier.
Le séminaire qui s’est tenu vendredi et samedi n’a pas été l’occasion d’un « règlement de compte » comme l’auraient souhaité nos adversaires, mais d’un temps d’analyse et de réflexion pour faire le bilan de la séquence électorale passée et préparer l’avenir.
C’est une première étape. Ensuite les adhérents seront consultés à travers un questionnaire, il y aura également des assemblées générales départementales et enfin le Congrès en mars 2018.
Encore une fois, ce sont les faits qui vont nous donner raison très rapidement, et nous devons être prêts afin de proposer aux Français la véritable alternative.
Mais si vous souhaitez participer à ce débat dont l’enjeu est capital pour la France, il fait être adhérent. C’est pourquoi je vous incite dès maintenant à adhérer ou à renouveler votre adhésion. Vous pouvez demander un bulletin d’adhésion auprès de notre fédération : fn41@frontnational.com ou bien adhérer directement en ligne.
Voici le communiqué du Front national publié à l’issue du séminaire :
« Réunis en séminaire, ces 21 et 22 juillet au siège du Front National, les membres du Bureau politique, élargi à certains responsables des campagnes électorales récentes, ont passé méthodiquement en revue tous les aspects de la vie du mouvement : fonctionnement du parti, gestion et animation des fédérations, implantation et rôle des élus locaux, bilan des élections présidentielles et législatives, communication et supports de communication, thématiques programmatiques et stratégie.
Après un bilan détaillé, de nombreuses propositions ont été émises dans un état d’esprit constructif et suivies de décisions qui seront prochainement communiquées aux adhérents. Une grande consultation sera lancée en septembre, afin de leur soumettre un questionnaire complet, concernant tant le projet que la stratégie et l’organisation.« 
Suite du communiqué sur le site du Front National.

3 commentaires

Thérèse Bourgès et Jean-François Couvra nous ont quittés.

ELEONORE 1Image d’illustration : Français expatriés de leur Algérie natale.
Thérèse Bourgès nous a quittés (*). Elle fait partie de ce million de Français qui en 1962 ont dû abandonner leur Algérie natale dans des conditions précaires et dangereuses qui ne sont pas celles que rapportaient les services officiels. C’est dans le dénuement et la souffrance qu’ils sont arrivés en métropole, rejetés par une grande partie des Français qui voyaient et accueillaient les pieds noirs avec des yeux moins fraternels qu’ils ne le font aujourd’hui avec les « migrants » .

Très tôt, consciente du danger qui menaçait notre pays, Thérèse Bourgès a rejoint le Front National et s’est portée candidate à plusieurs élections cantonales ou municipales, après avoir lancé en Loir et Cher le « Cercle national des Femmes d’Europe » créé par Martine Lehideux.
La Fédération du FN 41 qui n’oublie pas sa disponibilité militante adresse à sa famille ses plus sincères condoléances et ne manquera pas de l’associer dans ses pensées et ses prières. RIP

Jean-François Couvra, qui habitait Seigy, était aussi un adhérent de longue date, bien connu dans le canton de Saint Aignan où il a fait connaître le Front National. Ancien adjudant-chef il a toujours aimé et défendu son pays face à toutes les menaces dont il avait parfaitement conscience. Il nous a quitté le 13 juin dernier. Nous pensons aussi à sa famille te à ses proches. RIP.

(*) Thérésine Pappalardo Bourgès a toujours aimé se faire appeler « Thérèse » et nos amis la connaissent sous ce nom, nous respectons une dernière fois sa volonté.

PS : nous n’avons pas retrouvé de photo de Thérèse Bourgès, si quelqu’un peut nous la communiquer, d’avance merci.

1 Commentaire

Cet été, j’adhère !

Visuel adhésions été 2017Certains d’entre vous, adhérents ou non, peuvent avoir été déçus par le résultat des élections présidentielles et législatives.
En raison d’un système électoral injuste nous obtenons 8 députés avec 1 600 000 voix au 2ème tour, alors que le parti communiste en obtient 10 avec 217 000 voix !
Emmanuel Macron s’est fait élire sur une illusion et sur le mensonge, les Français vont s’en apercevoir mais hélas un peu tard !
Cela veut dire 5 années difficiles en perspective pour la France, durant lesquelles le Front National doit se renforcer encore pour peser davantage, s’imposer comme la 1ère force d’opposition et comme la seule alternative crédible aux yeux des Français.
Pour cela nous allons devoir améliorer notre organisation, clarifier et mieux expliquer les points de notre programme qui n’ont pas convaincu nos compatriotes.
Ce sera l’objet d’un large débat en vue du prochain Congrès.
Mais pour être acteur de ce moment décisif, il faut être adhérent du FN.
C’est pourquoi, avec Marine Le Pen, nous vous invitons à adhérer ou à renouveler votre adhésion.
Vous pouvez le faire directement en ligne sur le site du Front National ou en contactant la Fédération : fn41@frontnational.com.
Malgré le retard de traitement des adhésions, nous avons déjà enregistré en Loir et Cher 11 adhésions nouvelles depuis la présidentielle.
Nous vous invitons à faire la démarche dès maintenant. N’hésitez à nous contacter pour davantage d’informations, un responsable de la Fédération pourra vous répondre et vous rencontrer si vous le souhaitez.

3 commentaires

#Législatives2017 : Michel Chassier à Contres et à Blois.

19145733_1690936544543066_3481862286683873166_nContres_16-06_1

Pour la dernière journée de campagne, Michel Chassier est passé ce matin au Montrichard avant de retrouver une équipe de militants sur le marché de Contres.
Bon accueil dans les allées du marché et en ville. Depuis la qualification de notre candidat au deuxième tour, on sent un regain d’intérêt des électeurs qui ne s’étaient pas déplacés au 1er tour.
L’après-midi Michel Chassier est aller visiter les commerçants du Centre-ville à Blois, tandis qu’une équipe se chargeait d’entretenir l’affichage.
Ce soir nos équipes repartent sur le terrain pour une dernière tournée d’affichage.

#Législatives2017 #Circo4101 : candidat et militants sans relâche sur le terrain.

Blois officiel 15-06Blois 14-06

Il y a une véritable dynamique militante pour le 2ème tour. C’est la 1ère fois que nous avons un candidat qualifié.
Nos équipes se relaient sur la circonscription de jour comme de nuit pour faire le tour des 47 communes : affichage libre et officiel, déplacements du candidat et de son suppléant, « boîtage » etc…
Objectif : mobiliser nos électeurs et tous ceux qui ne veulent pas donner les pleins pouvoirs à Macron.
Des électeurs LR rencontrés ici ou là, à Blois, à Montrichard, nous disent qu’ils ne veulent pas voter pour le candidat MoDem. Nul doute que certains pourraient aussi voter dimanche pour Michel Chassier.
Encore une grosse journée de campagne demain, avec les marchés de Contres et Montrichard et toujours le tour des communes.
Notre campagne ne passe inaperçue, beaucoup de gens nous en parlent.
En avant pour la « remontada » !

#Législatives2017 : journée de campagne sur le 1ère circonscription.

Blois affichage officiel 2T_1Objectif : mobiliser les électeurs qui se sont abstenus au 1er tour et rassembler tous ceux qui ne veulent pas donner les pleins pouvoirs à Macron.
Aujourd’hui Michel Chassier a été sur le terrain de 9 heures à presque 21 heures avec son équipe de campagne après un passage sur la radio Plus FM à 8 h 30.
Plusieurs quartiers de Blois ont été visités, avec un passage en fin de matinée au marché Coty.
D’autres équipes ont repris le « boîtage » et l’affichage à Montrichard, Saint Julien, Faverolles, Contres.
Ce soir se sont 4 équipes qui tournent sur la circonscription.
Toutes les actions sont également relayées sur Internet presque en temps réel.
Ce soir nos affiches étaient encore les seules sur tous les panneaux officiels de la ville de Blois.

1 Commentaire

#Législatives2017 : Michel Chassier sur le marché Coty.

Marché Coty 14-06Michel Chassier était ce matin en campagne sur le marché de la place Coty à la ZUP de Blois. Comme lors du 1er tour, dans ce quartier pourtant classé « zone urbaine sensible » notre équipe a été particulièrement bien accueillie.
Notre candidat est connu et reconnu de tous, nous avons reçu beaucoup d’encouragements et nous avons pu avoir des échanges très intéressants avec des personnes de toutes conditions, toutes populations confondues.
Y compris avec des chalands ou des commerçants d’origine algérienne ou marocaine, mais qui reconnaissent Michel Chassier et apprécient le travail qu’il fait pour Blois. Les anciens, qui s’étaient bien intégrés et respectent toujours leur pays d’accueil, regrettent d’être victimes de l’image négative que donnent certains « jeunes » de leur quartiers, et demandent que la Justice soit plus sévère.
Au passage, nous avons pu voir aussi les représentants d’une mosquée de Blois venir prendre leur « dîme » auprès des commerçants : devant nous un marchand de fruits et légumes leur à glissé un billet de 10 euros directement pris dans la caisse.
Des retraités et des petits propriétaires nous ont fait part de leur inquiétude, de même qu’une femme en situation de handicap dont le fils vient de trouver un travail précaire.
Les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron font peur à beaucoup. Nous les invitons à se mobiliser dimanche prochain pour empêcher ce scénario catastrophe.
Nous avons remarqué aussi qu’il y avait peu de monde ce matin sur le marché. Au 14 du mois, certains sont déjà obligés de se serrer la ceinture. Et ce n’est pas fini. Avec Hollande on était riche avec plus de 4 000 euros par mois, avec Macron ce sera à plus de 1 200 euros !
Curieusement le candidat MoDem – En marche ne s’est pas montré. Il recherche plutôt les électeurs dans les beaux quartiers !
Sur le chemin du retour dans notre voiture décorée à l’effigie du candidat, nous avons encore été interpellé par 2 fois au feu rouge par des passants qui nous ont exprimé leur soutien.
Cet après-midi la campagne continue.

#Législatives2017 : journée de campagne à Blois.

19030465_10213725979973359_6469350312644445165_n 19113851_10213725980173364_1978783017389059189_n

La 1ère journée de campagne de Michel Chassier était consacrée à la ville de Blois, où le taux d’abstention a été encore particulièrement élevé : seulement 44,11% de votants contre 50,19% sur l’ensemble de la circonscription et donc 53,58% hors Blois.
Notre candidat était ce matin dans le quartier de Cabochon – La Quinière pour rendre visite aux commerçants et rencontrer les habitants.
Le message que nous remontent les habitants est sans équivoque.
Tous constatent l’inexorable descente aux enfers de leur quartier, suite aux déplacements de populations dans le cadre du Plan de Rénovation Urbaine. La Quinière est en train de vivre ce qu’ont connu les habitants de Kennedy, Coty ou le Croix Chevalier  dans les années 90.
Et tous ont le sentiment que la mairie ne peut rien faire, ou bien refuse de voir la réalité en face.
Une personne rencontrée nous confirme que le Centre commercial, rebaptisé « Village Quinière » est en train de mourir, les propriétaires voient la valeur de leur logement s’effondrer, on nous cite le cas d’une personne ayant été contraint de vendre son bien pour la moitié de son prix d’achat ! Et le phénomène touche désormais les pavillons aux alentours, rachetés à bas prix nous dit-on pat des Turcs.
Un jeune retraitée nous signale une violente altercation au Carrefour de la Quinière entre un « jeune » surpris en flagrant délit de vol et un vigile, qui a été frappé, tandis que cette personne nous raconte que son petit-fils a été projeté contre la façade dans la bagarre.
Il semblerait que la direction du magasin ait choisi d’étouffer l’affaire pour ne pas nuire à son image, il n’y aurait pas eu de dépôt de plainte et les caméras n’auraient pas enregistré la scène ! Et bien sûr rien n’a été communiqué à la presse.
Plus tard au Centre Quinière nous constatons que le « panneau d’affichage » indiquant les prix du « shit » n’a toujours pas été effacé.
L’après-midi, Michel Chassier s’est rendu Place Lorjou pour rencontrer les rares commerçants ouverts et là aussi quelques habitants.
A nouveau des témoignages édifiants comme cette personne qui nous assure avoir vu des dealers se protéger avec des armes à feu, pistolets et carabine, sans même les cacher alors qu’il fait encore jour. Et bien sûr aucune intervention.
Arrête ensuite au carrefour Médicis avant de repasser par le Centre-Ville.
Au passage les affiches du candidat ont été renouvelées, accompagnées par une affichette de l’appel pour le 18 juin, tandis que de nouveaux documents étaient distribués.
Demain, la campagne continue à Blois et en zone rurale.

1 Commentaire
12345...44

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...