Archive | Analyse Flux RSS de cette section

Marine : la voix des femmes tout naturellement …

Marine Le Pen

Le 8 Mars, journée mondiale de la femme, ce sera l’occasion pour Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle, de leur parler de leurs droits et de s’adresser aussi à toutes les femmes françaises  qui travaillent.

Défendre les droits des femmes : lutter contre l’islamisme qui fait reculer leurs libertés fondamentales ; mettre en place un plan national pour l’égalité salariale femme/homme et lutter contre la précarité professionnelle et sociale, c’est l’engagement N°9 de la candidate Marine Le Pen.

Le cercle Front syndical, dans une action nationale concertée sur plusieurs départements, avec des élus et des cadres et militants du Front National sera à la sortie des entreprises, sur les marchés, à la rencontre des femmes françaises, avec un tract spécifique et en offrant une rose bleue, symbole de l’espoir et de l’espérance.

Le cercle front Syndical s’associe à toutes les actions syndicales dans les entreprises qui visent à remettre en cause cette réalité sociale injuste faite aux femmes.

Le cercle Front Syndical met en garde toutes les femmes attachées à l’extension de leurs droits professionnels des dangers de la loi Macron-El Khomri que Marine supprimera (engagement 53), comme de la politique d’austérité de Fillon. Dans les deux cas ces deux candidats du Système à la présidence de la France poursuivront les politiques désastreuses qu’ils ont déjà menées longtemps.

Dominique Bourse-Provence, Président du cercle Front syndical

Laurent Bras, Secrétaire Général du cercle Front syndical

0 Commentaires

Le 7 Mars, le cercle Front syndical aux côtés des fonctionnaires

services-publics-tout-doit-disparaitre

Le cercle Front syndical, les syndicalistes patriotes, soutient pleinement la mobilisation du 7 Mars 2017 pour la défense du service public. Il appelle donc l’ensemble des fonctionnaires à participer aux mouvements lancés par les organisations syndicales.

Le cercle Front syndical ainsi que Marine Le Pen se situent résolument du côté des défenseurs du service public et de ses agents. Policiers, pompiers, personnels de santé et de l’administration pénitentiaire, enseignants, postiers… l’ensemble des fonctionnaires d’état, de la territoriale et hospitalières : tous ont un rôle important à jouer dans le redressement de l’autorité et de la puissance de l’Etat, donc de la Nation, bien mis à mal par les politiques européistes de la Gauche et de la Droite.

Cependant nous ne sommes pas dupes des agissements de certaines directions syndicales, qui  font de la lutte contre le Front National l’alpha et l’oméga de leurs actions, au lieu d’agir concrètement pour la défense des intérêts matériels et moraux des salariés, en toute indépendance.

Les fonctionnaires ne veulent plus être la variable d’ajustement des politiques d’austérité et ultra-libérales imposées par l’Union Européenne. Seule Marine Le Pen, en rendant sa souveraineté à notre pays, mettra un terme aux logiques de déréglementation venant de Bruxelles et des puissances financières, que les candidats du Système Macron et Fillon en tête veulent imposer à notre pays.

Ainsi le statut particulier de la fonction publique sera préservé dans sa forme actuelle et afin de garantir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, Marine Le Pen s’engage à dégeler et revaloriser le point d’indice pour les fonctionnaires (Engagement 86).

Pour que l’Etat puisse assurer l’intérêt général et être au service des Français, Marine Le Pen est aux côtés de ceux qui le servent : les fonctionnaires. C’est aussi le sens de sa candidature.

Dominique Bourse-Provence, Président du cercle Front syndical

Laurent Bras, Secrétaire Général du cercle Front syndical

0 Commentaires

Le Collectif des Salariés de France présent à la fête de la Fédération du FN94 à Villiers-sur-Marne le Samedi 8 Octobre

03 Journée du 11 Juin 2016 - Image tract 11 juinLe Collectif des Salariés de France (ex cercle Front syndical) sera présent à Villiers-sur-Marne le samedi 8 Octobre pour la fête de la Fédération du FN94, avec la présence de Florian Philippot, vice-président du Front National. Nous tiendrons un stand (revues de presse, animation informatique, banderole contre la loi El-Khomri …).

L’objectif est de montrer fortement notre présence et d’avancer vers la création d’un véritable collectif national, indispensable pour faire gagner Marine en 2017.

Laurent Bras, responsable départemental du cercle Front syndical

 

Avec l’Union Européenne, c’est la fin des Services publics de proximité comme La Poste

La Poste Saint Claude

Sur son blog du 21 Septembre, Marie-Christine Arnautu, Députée Front National au Parlement Européen, fait une analyse très brillante d’une réforme adoptée en catimini la semaine dernière au Parlement Européen. Cette réforme, qui concerne les envois de colis, sonne le glas des Service public de proximité comme La Poste.

En effet, dans une hypocrisie dont seule l’Union Européenne a le secret, Marie-Christine Arnautu, dénonce cette réforme qui vise à :
- « développer le commerce entre les États de l’Union européenne, quand les européistes qui affichent sans cesse comme priorité la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre prônent ici le développement des échanges de colis sur des distances bien plus grandes ;
- faire en sorte que les prix des envois internationaux diminuent, en faisant mine de ne pas savoir que cela augmentera le prix des envois nationaux pour compenser la baisse des prix internationaux ;
- maintenir un niveau minimal de service universel (c’est le nom du service public au rabais, version européenne) alors que les subventions publiques seront systématiquement scrutées pour vérifier si elles ne nuisent pas à la sacro-sainte concurrence libre et non faussée et que le service universel lui-même est présenté comme susceptible de fausser cette concurrence ;
- lutter contre les exploitations salariales, alors que c’est justement cette concurrence libre et la fin des monopoles publics qui permettent, qui facilitent et même incitent à recourir au dumping social, aux travailleurs détachés, au travail dissimulé, aux faux travailleurs indépendants, et ce, pour rester compétitif sur les prix en allégeant la charge salariale. »

En lire plus …

« Nuit Debout » à Blois : le rassemblement des adversaires du Système… pour demain mieux le défendre?

contrequoi

Vendredi 22 Avril avait lieu à Blois le premier rassemblement des « Nuit Debout ». Environ quatre vingt personnes présentes (voir article de la Nouvelle République). Rassemblement « citoyens », « en dehors des partis et des mouvements politiques », mais il y avait là : Simon Hallet, responsable des jeunes du NPA41, Alexis Bouchou, responsable des Jeunes Communistes du Loir-et-Cher, Sidi Boussetta (candidat suppléant du Front de gauche aux dernières élections départementales), Mireille Lasseigne, responsable de la CGT PTT et des  élus socialistes ou apparentés (Corinne Garcia, Benjamin Vételé).
Bref tout ce que l’extrême-gauche organisée, la gauche de la gauche comptent dans le département étaient présents à travers leurs militants, sans compter les nostalgiques de Mai 68, anciens ou récents, qui rêvent en permanence de « faire la Révolution ».
Et lorsque des militants du Front National sont arrivés, nos « gentils révolutionnaires » les ont bien montré du doigt (pour les offrir à la vindicte populaire sans doute… qui a mollement réagit d’ailleurs), en leur faisant bien comprendre que le Front National n’était pas le bienvenu à ce rassemblement citoyen et que nous n’avions rien à faire là (la rue de serait donc plus publique … et serions nous des citoyens de seconde zone ?).
Curieuse conception de la démocratie, de l’ouverture d’esprit, de la lutte contre l’ostracisme, du dialogue ouvert et tolérant de nos apprentis révolutionnaires. Ou peut-être que leur volonté est plutôt de faire un rassemblement entre soi, replié sur eux mêmes, fermés dans leurs dogmatismes idéologiques, et hermétiques à toutes discussions, totalement hors sol et à mille lieus des préoccupations des Français.
Bref nous sommes biens loin d’une pseudo « démocratie participative citoyenne » mais plutôt dans une réunion ou l’extrême gauche à l’habitude de tout verrouiller… peut être plus proche des conceptions politiques des sinistres gardes rouges maoïstes !
Diable, le fascisme ne serait pas là ou l’on croit … ou la vérité est ailleurs !!!
Notons aussi qu’à ces rassemblements de Nuit Debout, pratiquement personne de cette France qui qui se lève tôt le matin, qui travaille, qui nourrit l’économie de notre pays, et qui souffre en silence de cette mondialisation forcée, de l’ultra-libéralisme européiste qui détruit nos acquis sociaux et notre identité nationale.
Globalement, tous ces nostalgiques du Grand soir n’ont qu’un seul objectif : canaliser et détourner la juste colère du Peuple de France du seul espoir politique qui réside pour lutter efficacement contre ce Système qui nous broie chaque jour d’avantage: le vote Front National. Pour mieux ensuite le diriger en 2017 vers le candidat choisi par le Système lui même: Hollande ou Juppé, ou bien Valls ou Macron voire même Sarközy. Peut importe, du moment que ce candidat défende l’Union Européenne, la Finance mondialisé et la folle politique de l’immigration déferlante.
En clair, Nuit Debout : un écran de fumée de plus pour tenter de détourner le Peuple Français du seul mouvement authentiquement populaire et social : le Front National.

Laurent BRAS

Colloque sur la représentativité syndicale: Samedi 2 Avril à Paris

LogoFS-petitSous l’égide du club Idées-Nation, un colloque sur la représentativité syndicale est organisé à Paris:

Maison de l’Amérique Latine  – 217 boulevard Saint-Germain – 75007 Paris.

Affiche Colloque syndicalisme

Programme du colloque

Il y aura deux intervenants du cercle Front syndical: Dominique Bourse-Provence, responsable national et Laurent Bras, responsable départemental.  Ces deux interventions viseront à démontrer l’utilité de l’activité syndicale ainsi que le rôle et la stratégie du cercle Front syndical.

Voici un plan d’accès:

 Plan Maison-Amérique-Latine

Le Colloque sera filmé et retransmis en direct sur le site de la Fondation pour une Europe des Nations et des Libertés (FENL).

Fermeture de la seule spécialité Arts plastiques en Lycée dans le Loir-et-Cher

Les mains d'Ariane

Nous vous avions déjà parlé de la fermeture des classes préparatoires commerciales au Lycée Dessaignes à Blois (voir blog FN41 du 17 mais 2015). Voilà maintenant que c’est la spécialité « Arts plastiques » qui est en ligne de mire et qui doit fermer prochainement. Le lycée Dessaignes est le seul lycée du département à proposer cette spécialité, une des options des séries littéraires (Bac L). Le proviseur veut fermer cette spécialité dès l’année prochaine, prétextant une baisse des effectifs.

Une pétition qui a été lancée par les enseignants de cette discipline artistique sur le site de www.change.org , détaille le contenu de cette matière et ses conséquences quant à la fermeture de cette spécialité  dans le Loir-et-Cher.

Encore une fois, nous voyons là les ravages de la politique de destruction de l’Ecole Républicaine par la Gauche sociétale (nivellement vers le bas, concurence entre matières …) et son application locale ici dans le département. Où iront les futurs lycéens qui voudraient choisir les Arts plastiques ? Qu’en est-il de l’avenir des séries L dans le département ?

Et la Gauche sociétaliste qui accuse très souvent le Front National  de vouloir détruire l’art et la culture. Quand on sait que c’est cette même Gauche qui au Conseil Régional annonce l’arrêt brutal de « Culture O Centre » : c’est l’hôpital qui se moque de la charité ! Les arts et la culture ne doivent pas être des variables d’ajustement économique!

Nous réaffirmons qu’il faut maintenir la spécialité Arts plastiques au lycée Dessaignes de Blois pour que cette filière soit maintenue dans le département.

Projet de loi « El Khomri »: régression sociale et sociétale à tous les étages

Code-du-travail Myriam-El-KhomriLa Ministre du travail, Madame Myriam El Khomri doit présenter le 9 mars en Conseil des Ministres un projet de Loi sur le temps de travail, les heures supplémentaires, les licenciements et les indemnités prud’homales.  Myriam El Khomri, vous savez, c’est cette Ministre du travail qui ne sait pas combien de temps on peut renouveler un CDD (voir blog du FN du 9-1-2015). Autant dire que nous avons là une véritable spécialiste du droit social et de la réalité du monde du travail !

Ainsi son projet de Loi veut réformer un certain nombre de droits sociaux comme : 

Temps de travail et heures supplémentaires:

La durée maximale de travail journalier pourrait passer de 10 heures à 12 heures, « en cas d’activité accrue ou pour des motifs liés à l’organisation de l’entreprise ». De même la durée maximale de travail par semaine, actuellement de 48 heures pourrait passer à 72 heures, pour des raisons de « circonstances exceptionnelles et pour la durée de celles-ci ». Et le temps minimal de repos pourrait être réduit … en clair c’est la fin des 35H.

Les heures supplémentaires, déjà fortement fiscalisées, sont pour l’instant majorées de 25% pour les 8 premières heures et majorées à 50% pour les suivantes. Si un accord de branche est signé, la majoration descendrait à 10%. 

En lire plus …

Quand Charlie se met le doigt dans l’oeil.

pyramide-dollarLa « une » de Charlie Hebdo est-elle une accusation indirecte contre les USA, pour leur double-jeu avec les djihadistes ?

La commémoration des attentats islamistes de janvier dernier, contre Charlie Hebdo et l’Hyper Casher est l’occasion pour les médias et la classe politique ua pouvoir de relancer le trop fameux « Je suis Charlie« . Formule que nous avions refusé de faire nôtre dès janvier dernier, car condamner ces meurtres ignobles ne saurait signifier se ranger derrière l’idéologie de Charlie Hebdo. Nous aurions condamné aussi vigoureusement ces actes quelles qu’en soient les victimes, médiatiques ou non.
Ensuite ce slogan est devenu un manière de détourner l’attention des Français sur la nature de ces crimes et les motivations de leurs auteurs.
En lire plus …

La souveraineté nationale, seul rempart contre le terrorisme et pour la sauvegarde de notre économie et de l’emploi

Noël_chômage

Après les attentats meurtriers et barbares du 13 Novembre, le Président de la République, François Hollande, a décidé de rétablir le contrôle aux frontières et d’augmenter significativement les forces de Police et de Gendarmerie, affirmant même que le « pacte de sécurité » était supérieur au « pacte de stabilité ». Enfin ! Pourrions-nous dire. Il faut donc comprendre que les moyens financiers liés à la sécurité vont l’emporter sur la ligne politique de rigueur budgétaire si chère à l’Union Européenne et imposée depuis des années à tous les peuples européens, comme à la Grèce. En clair, François Hollande fait son petit pied de nez à l’Europe, rompant ainsi avec les dogmes de Bruxelles où l’idéologie ultra-libérale prime sur tous les autres choix politiques. François Hollande et le Parti Sociétaliste (PS) au pouvoir opéreraient-il une rupture par rapport aux sacro-saints principes européistes ?

Là où certains criaient naguère au scandale au nom de la « libre circulation sans entrave au sein de l’Union Européenne » et préférant ainsi se réfugier vers un hypothétique contrôle des frontières européennes, le pouvoir exécutif commence à appliquer une des solutions du Front National pour lutter efficacement contre le terrorisme islamiste : le rétablissement et le contrôle des frontières nationales, seule solution pour garantir un minimum de sécurité en France.

En lire plus …

Analyse : un Etat en décomposition.

gitanLe grand désordre se répand en Loir-et-Cher depuis ce week-end. Les clandestins soudanais s’installent à Blois, à l’AFPA. Les Turcs fêtent publiquement à Romorantin les résultats d’une élection turque pro-islamique. Une dizaine de caravanes s’installe devant l’entreprise ESB de Plaisance, sur le parking, juste derrière Carrefour.
Et ce n’est pas la première fois puisque la même scène s’est déjà produite il y a quelques semaines. Le Directeur, Eric Delmas, a dû annuler ses rendez-vous étant donné le triste spectacle offert aux visiteurs. Quant aux livraisons de matériel, « elles ne peuvent pas être assurées. (la Nouvelle République 3/11/2015).
Face à cette situation, on constate l’impuissance du pouvoir local et national. Autant dire que l’état de droit n’est plus respecté et que l’on court le risque de voir les particuliers faire valoir leurs droits, par eux-mêmes.

En lire plus …

Campagne des élections régionales, le Front National sur le marché de Blois

Marché-Blois-3

Ce matin, par un splendide soleil d’automne, Mathilde Paris et Olivier Besnard, candidats du Loir-et-Cher pour les élections régionales, accompagnés de plusieurs militants frontistes étaient présents sur le marché de Blois. L’objectif étant d’aller à la rencontre des blésois. Mission accomplie puisque outre notre tract régional nous avons également diffusé un tract local pour dénoncer l’accueil à Blois de clandestins en provenance de Calais. 

Après les Journées gastronomiques de Sologne à Romorantin Dimanche 25 octobre dernier, où nous avons présenté notre liste départementale conduite par Michel Chassier, nous entrons maintenant dans le vif de la campagne électorale en allant à la rencontre des  Français. Français de plus en plus excédés par les politiques menées aussi bien nationalement que localement par les caciques au pouvoir, qu’ils s’appellent François Hollande à Paris, François Bonneau à Orléans ou Marc Gricourt localement.

En lire plus …

Profanations anticatholiques, qui les dénonce ?

Eglise_Montrichard

Nous apprenons que la chapelle d’Effiat de Montrichard a été profanée (la Nouvelle République 16/10/2015). Le 14 octobre dernier, le tabernacle a été forcé et le ciboire contenant les hosties a été dérobé. 

On se souvient qu’en novembre 2011, l’église Notre-Dame-de-Nanteuil à Montrichard avait déjà été victime d’une profanation ainsi que l’église Saint-Martin de Crouy-sur-Cosson en juin 2012.

En lire plus …

2 commentaires

La Police et la Justice manifestent leur ras le bol dans la rue

Promotion_commissaires

Lors du dernier conseil municipal de Blois, Miguel de Peyrecave, a souligné combien le laxisme de la politique pénale de madame Taubira et de ses amis de la gauche avait de graves conséquences sur la sécurité de nos compatriotes et celle des policiers qui sont chargés de nous protéger. Le sentiment d’impunité qui inspire les délinquants est bien à l’origine des dizaines de voitures brûlées chaque année à Blois. Et le délai de 6 mois minimum  avant de passer devant le tribunal confirme ce laxisme ambiant générateur de désordres et de récidives.

Les yeux fermés devant cette réalité, le député et conseiller municipal PS de Blois, Denis Robiliard, lui a répondu que la ministre n’intervenait jamais et que cette politique n’avait aucune incidence sur l’insécurité dénoncée par le FN.

En lire plus …

Samedi 19 Septembre: journée cercle Front syndical à Blois, avec la venue de Dominique Bourse-Provence

DBP et LB

Samedi 19 Septembre, la Fédération du FN41 organisait une grande journée dédiée au syndicalisme et à la question sociale et économique.

Le Front National, outre le fait d’être premier parti de France, est aussi 1er parti dans le monde salarié. Le vote FN est massif dans le secteur privé mais il tend à augmenter dans le secteur public: de plus en plus de fonctionnaires et d’agents publics sont inquiets des ravages de la politique européiste ultra-libérale qui vise à détruire les Services Publics à la française.

Parmi tous ces salariés qui votent Front National, qu’ils soient  adhérents du FN, militants,  cadres du mouvement ou sympathisants, certains ont une carte syndicale, sont actifs syndicalement, voire exercent des responsabilités au sein de leur syndicat. Ainsi autour de la table, se trouvait des militants, cadres et sympathisants du FN et qui sont aussi à FO, à la CGT ou à la CFDT.

La journée a commencé le matin avec une diffusion d’un tract sur le marché de Blois, suivi de la deuxième réunion du cercle Front syndical 41, animé par Laurent Bras, responsable départemental et avec la participation du responsable national du cercle, Dominique Bourse-Provence, de la Fédération FN de Paris, Conseiller prudhommal et ancien cadre à la CFDT (exclu de son syndicat par épuration politique).

En lire plus …

Le tourisme en Sologne et en Loir et Cher : des résultats encourageants mais peut mieux faire.

François_IerLouis XIIjeannedarcblois.bmp

François 1er, Louis XII, Jeanne d’Arc : leur passage a marqué notre histoire locale.

La Nouvelle République vient de consacrer deux articles au tourisme en Loir et Cher (le 3/08/2015) et en dans le Romorantinais (4/08/2015). Nous ne pouvons que nous réjouir des bons résultats annoncés pour le bilan touristique du mois de juillet en Sologne même s’il demande une confirmation plus affinée en terme de chiffre d’affaire dans l’hôtellerie et la restauration. La hausse des visiteurs en office de tourisme s’élève à 13%, ce qui n’est pas négligeable, mais les professionnels restent prudents. Ils constatent un début de saison plutôt correct en terme de fréquentation, mais avec des séjours plus courts et un panier moyen en baisse.
En Sologne comme ailleurs, le beau temps n’est sans doute pas étranger à ce succès qui confirme l’intérêt de nos compatriotes pour les séjours « nature » hors des grandes concentrations estivales du sud-est ou du sud-est. Les campings ont connu une occupation supérieure à celle de l’année dernière sauf à Romorantin où le nouveau gérant du camping Tournefeuille doit faire oublier la mauvaise image donnée par ses prédécesseurs.
Globalement l’offre nature ou terroir est citée dans une enquête en 3ème position après les châteaux et les musées.  Les réservations d’hôtels et de gîtes ont stagné, les chambres d’hôtes, sont en légère hausse, mais les visiteurs y restent moins longtemps.
Par contre les festivals, expositions, spectacles n’attirent que 14 % des touristes, ce qui démontre qu’il y encore quelque chose à faire dans ce domaine en Loir et Cher.
Le spectacle Marignan qui a accueilli plus de 7500 spectateurs mais sans grandes retombées économiques : le caractère ponctuel de ce spectacle n’a pas permis de lui donner la publicité requise au-delà d’un public de proximité.
Nous avons régulièrement évoqué l’idée de créer ou de faire revivre des spectacles ou festivités enracinées dans notre histoire afin d’attirer des visiteurs hors région, y compris des touristes étrangers.
Ce n’est pas le énième festival de « musiques du monde » qui fera venir du monde en Loir et Cher, le même type de concert a lieu partout en France. Par contre, nous pourrions relancer les fêtes de Louis XII à Blois, imaginer un parcours Johannique de Chinon à Orléans, animer Chambord autour de l’image de François 1er etc…
Un autre volet du tourisme complètement occulté par la majorité socialiste du Conseil régional pour des raisons idéologiques (il ne faut pas déplaire aux écologistes) : la chasse et la pêche, qui font pourtant vivre des milliers de personnes, dont beaucoup en Loir et Cher. Il suffit pour s’en convaincre de voir les chiffres de la fréquentation du Game Fair : 70 000 visiteurs en juin 2015 à Lamotte-Beuvron, où le Parc équestre Fédéral attire chaque année, à l’occasion du Generali Open de France plus de 20 000 visiteurs par jour.
Nous le redisons, ces activités doivent être prises en compte dans une vision d’ensemble du tourisme.
Autre remarque, le mille feuilles qui gère le tourisme en région Centre entraîne des déperditions d’énergies et des augmentations de dépenses. A l’approche des élections régionales nous sommes impatients de découvrir les projets des différentes listes en matière de tourisme qui, avec la majorité socialiste, demeure réduite à la portion congrue.
La région Centre, malgré ses atouts, ne se situe qu’à la 12ème place des Régions touristiques et ne pèse que 3% de l’économie touristique nationale. Cela représente tout de même 35 000 emplois en Région Centre, dont 30 000 emplois salariés (3,5% de l’emploi salarié de la Région).
Or le tourisme ne représentait que 0,63% du budget de la Région en 2014, ce qui ne traduit pas un forte volonté de soutenir ce secteur d’activité.
Le Front National sera attentif à cet aspect fondamental de notre économie que représente le tourisme. Surtout dans une région qui est le berceau historique de notre pays. 

Quand Xavier Bertrand donne raison… à Jean Marie Le Pen !

migrantsLe flux continuel des migrants qui arrivent sur les côtes italiennes, grecques ou espagnoles alimente Calais, où la situation est devenue ingérable. La faute à qui ?
A mesure que la situation à Calais devient explosive nous assistons à une véritable surenchère de la part des politiques qui en portent l’entière responsabilité (voir le communiqué de Nicolas Bay et le communiqué de presse du Front National publié ce jour.

Ainsi Xavier Bertrand menace de laisser partir les migrants vers l’Angleterre, pour obliger David Cameron à revoir sa politique qui permet dans les faits à des clandestins de travailler au Royaume Uni.
Il évoque une révision des accords du Touquet signés en 2003 par ses propres amis (Jacques Chirac président de la République, et Jean-Pierre Raffarin 1er ministre).
En lire plus …

Baccalauréat : Honneur aux plus méritants

bacLes longues et complexes démarches à réaliser, avant le baccalauréat, en cours de classes terminales, pour l’admission en classes préparatoires, IUT ou DUT, peuvent laisser penser que tout est joué d’avance et que le Bac ne sert pas à grand-chose.
Il n’en est rien, le dispositif  “ Meilleurs bacheliers ” permet à des élèves d’être admis dans une filière qui leur avait été refusée sur admission post-bac, à condition de faire partie des 10% meilleurs résultats du Bac de leur établissement.
Pour une fois, nous saluons cette mesure, discrète, décidée en 2014 qui valide les bons résultats d’un élève, sanctionne l’excellence et tire vers le haut. Elle est pourtant en contradiction avec la menace de suppression de la Bourse attribuée aux mentions Très Bien et avec le refus officiel de toute sélection ou orientation.

  En lire plus …

Le Parti communiste défend la Palestine, pas les éleveurs français. Pourquoi ?

Lénine

Toujours à la recherche d’un électorat qui pourrait le faire sortir du stade terminal le parti communiste « français » continue ses opérations publiques abusivement qualifiées de « coup de poing » pour se faire connaître. (la Nouvelle République 25/7/15).
Devant certains hypermarchés de Blois, les jeunes communistes ont  dénoncé la politique coloniale de l’Etat israélien en soutenant le mouvement international de boycott des produits israéliens fabriqués en Palestine en présentant les articles qui venaient de cette région (*)
Ces jeunes militants qui n’ont rien à redire contre le régime carcéral que subit Cuba depuis 1958 (57 ans !!!) continuent de porter fièrement les effigies du Che Guevara ou des frères Castro. Pendant ce temps, nos éleveurs manifestent pour éviter de mourir sous les flots d’importations de viande étrangère et des contraintes européistes sans que cela les trouble et les conduise à manifester publiquement.
Non, ce qui se passe en Palestine est à leurs yeux prioritaire. On mesure le décalage qui existe entre le pays réel et le Parti communiste « français » qui survit sous perfusion grâce à l’entente électorale signée avec l’ensemble de la classe politique UMPS.

(*) nous serions curieux de savoir quelle serait la réaction des vigiles et de la direction de l’enseigne ciblée sir cette opération « coup de poing » avait été menée par la FNJ. Sans parler de la réaction des médias, qui auraient probablement dénoncé un acte antisémite… On voit bien que ces faux rebelles bénéficient de la protection du système !

 

Vincent Lambert. Ce sont les plus faibles qu’il faut protéger. Pas les plus forts.

vincent-lambertCondamné à mort par privation de nourriture ?
Ce blog a pour règle de ne traiter que les questions locales ou régionales. Mais faut-il se taire quand une décision de portée nationale va sans doute, à plus ou moins long terme, entraîner des conséquences locales gravissimes, dans nos familles et notre vie quotidienne ?

Un homme, nommé Vincent Lambert, se trouve à l’avant-veille de sa condamnation à mort par le corps médical après qu’un tribunal a décidé de mettre fin à toute fourniture alimentaire et liquide.
Dans quelques jours, le 23 juillet, une décision médicale risque de provoquer délibérément la mort de Vincent Lambert, un malade qui n’est pourtant pas en fin de vie et ne fait l’objet d’aucun soin coûteux ou disproportionné. En lui donnant la nourriture et l’hydratation nécessaires, ceux qui prennent soin de lui respectent simplement le cours de cette vie dont le mystère nous échappe et dont le terme n’appartient à personne, ni à la justice, ni au corps médical. Et malgré cela des médecins peuvent décider de cesser tout traitement.
En lire plus …

2 commentaires

La doctrine du genre face à la réalité des faits

theorie du genreC’est fini, le bac est terminé. Tout le monde est reçu ou presque. Tout le monde est content. Les affaires sérieuses commencent avec l’Université.
Le matraquage du politiquement correct continue à nous seriner que les filles sont défavorisées dans leurs études et leur carrière professionnelle.
Il nous répète qu’il faut des femmes dans le bâtiment ou l’armée et des hommes chez les infirmières ou les institutrices de maternelle. Les ligues de vertu se plaignent que les métiers soient « sexués » alors que, à leurs yeux, l’homme et la femme sont polyvalents, interchangeables au point d’imaginer que demain les hommes mettront les enfants au monde.
En lire plus …

La France barbare ou les 56 quartiers invivables

FRANCE VIOLENCEEn exclusivité, le site Boulevard Voltaire publie la liste des 56 « Quartiers Sensibles de Non-droit » (QSN) répartis dans 23 départements de France métropolitaine.
La définition officielle de ces QSN : « Quartiers où règnent les bandes et la délinquance avec des faits de violence urbaine, fusillades ou règlements de comptes et trafics en tout genre. Ce sont les quartiers les plus chauds de France, considérés comme des zones de non-droit ».
La nomenclature officielle compte trois autres sortes de « quartiers sensibles », par gravité décroissante :  les « quartiers sensibles très difficiles » (QSTD), les « quartiers sensibles difficiles » (QSD) et les « quartiers sensibles problématiques » (QSP). Bref tout un programme, bienvenue dans la France Orange Mécanique !
A noter que dans le département du Loir-et-Cher, la ZUP Nord de Blois n’y figure pas … chacun sait que c’est un vrai havre de paix, pas de trafics en tout genre, pas de délinquance, pas de caillassage de voiture de Police et de pompiers, et surtout jamais d’émeutes !
Voilà le triste résultat de plusieurs décennies de politique d’immigration déferlante et conquérante sur notre territoire, de laxisme moral et sociétal, de renoncement perpétuel aux valeurs de la République (assimilation républicaine, laïcité) : maintenant c’est nous qui devons payer cash ces trahisons répétées de nos gouvernants.
En lire plus …

4 commentaires

Il faut appeler un chat un chat.

Un chat un chatJe ne puis rien nommer, si ce n’est par son nom. J’appelle un chat un chat, et Rollet un fripon. (Ce Rollet était un procureur véreux). — Nicolas Boileau, Première Satire, 1666.
Regardez, écoutez, observez. Vous constaterez que progressivement, dans les média et les milieux politiques, « On » nous impose des mots nouveaux pour représenter des idées ou des faits qui doivent être condamnés, oubliés ou mis à l’honneur. « On » change les mots pour ensuite changer les esprits et les comportements.
Prenons quelques exemples. Quand il y a des émeutes à la ZUP, la presse et les politiciens parlent de « violences urbaines ». Quand la Police rétablit l’ordre et arrête les incendiaires, « on » parle de « violences policières ». Une expression qui renvoie à un dos à dos égalitaire 2 comportements quand même différents, l’un illégal et l’autre légal. C’est ainsi qu’on brouille les consciences et les esprits.
En lire plus …

3 commentaires

Emeutes urbaines à Blois : délinquance spontanée ou organisée ?

s6181Les millions d’euros investis dans la transformation de la ZUP avec le Plan de rénovation urbaine de l’UMPS ne servent à rien. Le Front National le répète depuis 15 ans. Le problème n’est pas une question de densité excessive ou d’architecture trop bétonnée mais de population inassimilée.
Nous ne sommes plus les seuls à la dire. Sur la page Facebook de la Nouvelle République, Nicolas Viault, urbaniste blésois qui avait soutenu Marc Gricourt en 2008,  écrit dans un commentaire : « Encore une preuve que mettre des dizaines et des dizaines de millions d’euros pour détruire et reconstruire des immeubles ne résout rien. » (*)
Les évènements de la nuit dernière le confirment. C’est sur un vaste territoire qui déborde de très loin la Place Lorjou que les émeutiers ont brûlé, dégradé ou saccagé des installations publiques et privées. Ils recherchent l’incident qui mettra le feu aux poudres.
En lire plus …

7 commentaires

Pour un vraie définition du Rebelle

Dominique VennerDominique Venner : un vrai rebelle !
Je ne résiste pas à la nécessité de vous faire connaître le point de vue de Bernard Lugan, historien spécialiste de l’Afrique, sur le thème choisi par les Rendez-vous de l’histoire, à savoir « Les Rebelles ». Aujourd’hui, la subversion des mots et des idées est telle que les puissants se disent « rebelles » et les girouettes se disent « boussoles ».

« Les rendez-vous de l’
Histoire qui se tiennent à Blois du 10 au 12 octobre ont pour thème «  Les Rebelles ». Je n’aurai pas la cruauté de donner ici les noms de certains invités que les organisateurs considèrent comme dignes de figurer parmi cette estimable mais très restreinte phalange…
Puisque, dans l’affadissement général et la dévirilisation ambiante, l’image des Rebelles fait fantasmer, je vais évoquer ici Dominique Venner qui fut, lui, un vrai rebelle et dont le dernier livre publié après sa mort porte en sous-titre: « Le Bréviaire des insoumis ».
En lire plus …

3 commentaires
1234

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...