Archive | Sécurité Flux RSS de cette section

#Marine2017 : la sécurité des Français, c’est Marine.

Sécurité FF-MLP

0 Commentaires

Le policier assassiné par le djihadiste Karim Cheurfi était originaire de Romorantin.

Xavier JugeléLa Nouvelle République nous apprend que Xavier Jugelé le policier assassiné hier soir sur les Champs Elysées par le djihadiste Karim Cheurfi était originaire de Romorantin.
Toutes nos pensées vont à sa famille, à ses proches et à ses collègues.
Il est mort en service, fidèle à la devise de la Police nationale, « Pro patria vigilant » : « Ils veillent pour la Patrie ».
Mort sous les balles d’un tueur qui n’aurait jamais du être en liberté.

Condamné à 15 ans de prison en 2005 pour tentative d’assassinat sur 3 policiers, il est placé en semi-liberté dès 2012 et obtient sa libération conditionnelle en 2013.
En 2014, il est à nouveau condamné à 4 ans de prison pour des faits commis l’année précédente: vols avec effraction, refus d’obtempérer, recel de vol, et usurpation de plaque d’immatriculation, le tout en récidive. Le 14 octobre 2015, il sort finalement de prison et est suivi par un juge d’application des peines du tribunal de grande instance de Meaux.
On comprend par conséquent la colère des policiers, dont plusieurs syndicats appellent à manifester le 26 avril au Trocadéro.

3 commentaires

Accident mortel à Selles sur Cher : « au nom du Coran, on va sortir les kalashs ! »

PompiersLa Nouvelle République rendait compte samedi dernier d’un grave accident à Selles sur Cher et relatait la vive tension autour des sapeurs-pompiers et des forces de l’ordre venus secourir les victimes : « les forces de l’ordre et les secours ont même été pris à partie avant que le calme ne revienne un peu après 21 h. »
A part cela, aucune précision sur les proches venues sur les lieux ni sur l’origine de la victime, un « jeune » au volant d’une puissante BMW.
Mais les témoins qui étaient sur place commencent à parler.
C’est ainsi que nous avons appris qu’un proche de la victime qui allait décéder après son transport par hélicoptère à Tours s’est rué sur l’ambulance où l’équipe du SAMU tentaient de le ranimer en criant : « au nom du Coran, si vous ne le ramenez pas, vous passerez tous à la kalash !« .
Un accident est toujours un drame, encore faudra-t-il en établir les circonstances, mais le fait de menacer ainsi ceux qui font tout leur possible pour sauver une victime est inadmissible.
Pourquoi ce silence des médias ? L’auteur de ces menaces de mort va-t-il être poursuivi ?
Nous attendons des réponses à ces questions.

Mise à jour du 22 avril : notre article ne fait que relater des faits qui avaient été occultés, probablement dans un souci d’apaisement, par les médias. Des proches de la victime ont réagi violemment, en niant les faits et en nous accusant d’attiser la haine et de manquer de respect à la victime.
D’une part nous confirmons la teneur des propos que nous avons rapportés, la presse a d’ailleurs bien constaté que les forces de l’ordre et les secours ont été pris à partie, d’autre part à aucun moment nous n’avons manqué de respect à la victime.
Nous avons jugé ces propos suffisamment graves pour les porter à la connaissance du public, en espérant que cela fera réfléchir et que cela ne se reproduira pas.
Les auteurs de telles menaces doivent bien comprendre que les équipes de secours (médecins, infirmiers, sapeurs-pompiers) et les forces de l’ordre ne peuvent pas accepter ce genre de comportement, qui s’observe également dans les services d’urgence des hôpitaux.

13 commentaires

Foire de Blois : un camion incendié parc des Expositions.

camion brûlé foire de BloisCe matin les Viennois ont pu remarquer un camion forain incendié sur la parc des expositions.
Nous n’avons pas d’autres précisions sur cet incendie, mais il est permis de le considérer comme suspect après les incidents du 2 avril, lorsqu’un forain avait été agressé par des « jeunes »Résultat de recherche d'images pour "trade mark".
Chassés du parc des expositions par les professionnels, certains « jeunes » avaient promis de se venger.
Il est trop tôt pour dire ce qui s’est passé, l’enquête nous permettra sûrement d’en savoir davantage.
Merci à Alan pour la photo.

1 Commentaire

Nouveau feu de voiture rue Monge.

rue MongeAprès l’incendie de conteneurs et d’une voiture dans la nuit de samedi à dimanche, une autre voiture a été incendiée rue Monge dans la nuit de dimanche à lundi, vers 3 heures du matin (source : la Nouvelle République).
Cela commence à faire beaucoup dans le même secteur. Est-ce lié à des règlements de comptes en bandes ou bien un « jeu » qui se développe à l’occasion des vacances scolaires ?
Les habitants qui garent leur voiture sur les parkings du quartier vivent désormais chaque nuit dans l’inquiétude.
Il y a trop longtemps que tout cela dure, il est grand temps de remettre de l’ordre.

3 commentaires

Voitures incendiées à Blois et Saint Laurent-Nouan

rue Monge_1Rue Monge (photo d’illustration). A gauche la partie résidentialisée.
Dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 avril, des individus ont mis le feu à des conteneurs rue Monge, à la ZUP de Blois. Trois conteneurs ont brûlé vers 1 h 40 et le feu s’est propagé à une voiture. Sera-t-elle comptabilisée par le ministère de l’Intérieur ? Pas sûr car en général, on ne compte pas les véhicules atteints « par propagation ».

A Saint-Laurent-Nouan une voiture a brûlé vers 5 heures du matin sur la D 951 en bordure de Loire.
(source : la Nouvelle République).

0 Commentaires

Obsèques d’Angelo Garand : Vineuil sous haute surveillance.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAImage d’illustration : mairie de Vineuil.
Les obsèques d’Angelo Garand, tué lors de son arrestation le 29 mars à Seur, seront célébrées ce matin à Vineuil.

Les forces de l’ordre étaient présentent en nombre dès hier soir dans le périmètre.
Selon un témoignage les autorités ont conseillé aux commerçants de baisser le rideau par mesure de précaution.
Tout le monde, y compris la famille du défunt souhaite que tout se passe bien. 

5 commentaires

Forains agressés par des « jeunes » à la foire de Blois : la vidéo.

Image de prévisualisation YouTube

Suite à l’agression commise par des « jeunes » contre un forain, nous publions cette courte vidéo, qui montre des groupes de « jeunes » s’enfuyant vers le sud côté Saint Gervais, et vers le centre-ville où ils ont trouvé refuge derrière le cordon de Police.
Au début de la vidéo on voit nettement un forain blessé probablement par un jet de pierre.
Il est difficile d’estimer le nombre des racailles venues semer la perturbation, au moins entre 20 et 30 d’après les images.
D’après nos informations, il se confirme qu’un forain a été sérieusement blessé à la main avec un cutter, il a été conduit à l’hôpital par ses proches.
Il est inadmissible que des bandes viennent provoquer ainsi le désordre en plein dimanche après-midi, alors que les Blésois étaient nombreux, en famille, venu pour se distraire.
Une fois encore cela montre les conséquences du sentiment d’impunité et de la culture de l’excuse permanente.
Dans une partie coupée de la vidéo, on entend un forain crier « ce sont enfants de Lang et de Hollande« . Pas mal observé. Ce sont en effet les enfants issus de trente ans de laxisme, trente ans durant lesquels les fameux « quartiers » ont été arrosés de subventions pour éviter l’embrasement.
Vers 2’10″ on entend aussi un forain qui en appelle à Marine Le Pen, pour ramener la paix dans notre pays.

Mise à jour : la Nouvelle République publie de nouveaux éléments sur sont site en ligne à 11 h 27 ce matin, recoupant largement nos informations. Une réunion a eu lieu ce matin à la Préfefcture pour renforcer les mesures de sécurité autour de la Foire.

Pour terminer sur une note positive, voici également une vidéo de la fête foraine pour vous inviter à vous y rendre. Les forains le méritent bien, et avec eux vous serez en parfaite sécurité.

Image de prévisualisation YouTube

11 commentaires

Foire de Blois : les forains agressés par des « jeunes » se rebiffent : violents affrontements au Parc des Expositions.

Parc Expos 02-04_4Repoussés par les forains, les agresseurs se réfugient derrière le barrage de Police.
Nous apprenons à l’instant s’un de nos correspondants sur place que la situation est entrain de de dégénérer à la foire de Blois, Parc des expositions.

Selon les premières informations, des forains auraient été importunés par les « jeunes » venus de la ZUP, certains parlent de tentative de rackett ou d’un vol.
La Police est arrivée sur les lieux fortement armée, mais la situation ne semble pas encore maîtrisée, des forains ont également sorti leur fusil.
Ce n’est malheureusement pas la première fois que cette fête est perturbée par des « jeunes » venus semer le trouble.

Ce n’est pas pour rassurer les familles, et au final, ce sont toujours les forains qui en pâtisssent, cela explique sans doute leur réaction.
L’info commence à tourner sur les réseaux sociaux, il serait question d’un coup de feu.
Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation dans la soirée.
Mise à jour à 20 h 55 :  un groupe de « jeunes » se comportaient de manière dangereuse sur le karting. Le gérant à voulu les arrêter, mais ils ont foncé sur lui avec deux des engins. Le gérant s’est retrouvé à terre, et les « jeunes » lui sont tombés dessus et on commencé à lui donner des coups de pieds.  Il aurait également été blessé avec une cutter.
Nous vous donnerons d’autres précisions plus tard.
Mais nous invitons d’ores et déjà les Blésois à se rendre massivement à la fête foraine dès demain pour témoigner leur solidarité avec les forains, qui ne doivent être doublement victimes de cette agression.

8 commentaires

Zup de Blois : des motos volées et des armes.

moto-_2Des motos volées et des armes ont été découvertes dans des caves de la ZUP par les policiers blésois, dans le cadre d’une opération préventive (la Nouvelle République du 01/04/2017).
C’est bien la démonstration que la Police peut agir efficacement quand elle a les ordres nécessaires.
Ce genre d’opération ne peut que rassurer les habitants des quartiers de la ZUP.
Il est temps de faire comprendre aux racailles qu’ils ne feront pas la loi.
Et pour cela, il faut traquer régulièrement tous les dealers, multiplier les perquisitions ciblées… et faire en sorte que la justice suive.
Au passage, l’article ne dit rien sur d’éventuels suspects ?
S’agirait-il de ces individus qui sont accusés de tenir des propos racistes à l’égard de la « diversité » ?
Nous sommes loin d’en être convaincus. Loin de ces discours dignes des bisounours, retour sur terre face à la réalité.

1 Commentaire

Fugitif abattu à Seur lors de son interpellation : le Loir et Cher sous haute surveillance.

Panneau-GendarmerieUn fugitif, qui n’avait pas regagné la prison de Poitiers-Vivonne, dans la Vienne, après une permission de sortie, selon un scénario bien connu, est mort ce jeudi lors de son interpellation par la Gendarmerie à Seur.
L’homme, âgé de 37 ans, membre de la communauté des gens du voyage, a semble-t-il riposté lors de l’intervention des gendarmes appuyés par le GIGN de Tours.
Selon la Nouvelle République, plusieurs coups de feu auraient été tirés, dont l’un qui a touché mortellement cet individu réputé dangereux et armé (*).
D’importants moyens, dont des renforts de gendarmerie mobile, ont été déployés afin d’éviter une réaction violente de la communauté des gens du voyage, comme en 2010 à Saint Aignan.
Le Loir et Cher va être sous tension pendant quelques jours.

(*) la Nouvelle République revient sur cette arrestation dans son édition du 1er avril pour préciser les circonstances.

4 commentaires

Un fourgon incendié à Dhuizon, une grange à Saint Gervais.

camionettes Régie de QuartierImage d’archives : fourgon incendié à Blois.
C’est ce que M. Hamon appellerait avec mépris des « faits divers », mais dont la répétition traduit un climat d’insécurité généralisé.

Un fourgon en feu vers 5 heures du matin à Dhuizon, une grange incendiée pour la deuxième fois à Saint Gervais la Forêt mercredi après-midi en plein jour.
Qu’on le veuille ou non, ce sont des faits qui inquiètent. 

2 commentaires

Herbault : vol en bande organisée à la fin du moto-cross. Plusieurs motos volées.

Vol motos HerbaultL’information est signalée sur la page Facebook « Tu es de Blois si…« .
Dimanche vers 18 heures, alors que se déroulait le moto-cross d’Herbault, plusieurs individus ont fait irruption sur le terrain. Ils ont agressé les personnes présentes et emporté 7 motos, ce qui demande tout de même un certaine organisation et des moyens conséquents.
La personne qui rapporte les faits parle de plusieurs blessés, plusieurs témoins confirment.
Les gendarmes sont intervenus assez rapidement et auraient interpellé 2 personnes.
Aucune information n’a filtré à cette heure dans la presse.
Cette attaque en plein jour marque une nouvelle étape de la délinquance en Loir et Cher.

Mise à jour du 14/03/2017 : dans la Nouvelle République de ce jour, il est question de « plusieurs motos », l’article précise ensuite 3 motos. Nous y apprenons aussi que 3 des agresseurs ont été interpellés grâce à des participants au moto-cross, qui ont eu le courage de les retenir. Les 3 jeunes seraient des blésois sans autre précision.

1 Commentaire

Blois : une voiture brûlée dans le lac de la Pinçonnière.

Voiture Lac PinconnierePhoto publiée sur Périscope-41
L’info est rapportée sur la page Facebook Périscope-41 : ce matin des promeneurs ont découvert une voiture brûlée qui a été poussée dans le lac de la Pinçonnière.

Ce parc, très fréquenté la journée par les familles et les sportifs, est depuis longtemps un lieu de rendez-vous nocturne pour des activités moins avouables.
Toujours est-il que cela commence à faire beaucoup et les internautes s’en prennent ouvertement au maire de Blois.
Qui de fait ne semble pas prendre la mesure de la situation.
Des Blésois rencontrés récemment sur les marchés trouvent que depuis qu’il est 1er vice-président de la Région, Marc Gricourt est moins présent dans sa ville.

Mise à jour : la Nouvelle République complète l’information à 19 h 10 en précisant qu’il s’agit d’une voiture volée à Orchaise chez son propriétaire lors d’un cambriolage.

1 Commentaire

Blois : une jeune fille victime de tirs à la carabine en plein jour à la Quinière.

rue Jean de la FontaineJeudi vers 18 heures,  deux jeunes filles sortaient paisiblement d’un hall d’immeuble rue jean de la Fontaine à hauteur de l’arrêt de bus. Soudain l’une d’elles est touchée à la jambe par un tir de carabine à plomb. Trois autres impacts seront découverts dans son dos, heureusement arrêtés par l’épaisseur des vêtements (la Nouvelle République du 11/03/2017).
Tout le monde s’interroge dans le quartier sur la motivation du tireur.
L’article tente une explication : « s’agit-il d’un jeu qui dérape, orchestré par un jeune qui n’aurait pas conscience de la gravité de son acte ? »
Pour notre part, il nous semble pour le moins choquant de parler d’un « jeu », dès lors qu’il y a eu 4 tirs successifs et ciblés, donc parfaitement intentionnels.
Les enquêteurs devraient être en mesure de déterminer rapidement de quelle fenêtre sont partis les tirs, ce qui permettra d’identifier leur auteur.
En attendant, après le nouvel incendie au Centre commercial une semaine plus tôt, le climat d’insécurité se fait encore encore un peu pesant plus dans le quartier.

3 commentaires

Blois : nouvel incendie au Centre commercial de la Quinière.

CC Quinière 18-10-16_2(image d’archives, octobre 2016).
Une nouvelle fois le Centre commercial de la Quinière a été la cible d’un incendie volontaire.

Cette fois le feu a été mis par deux « jeunes » de 19 et 20 ans aux panneaux de protection en bois disposés autour de la partie incendiée en octobre dernier (la Nouvelle République du 7 mars 2017).
Les deux individus avaient été filmés par les caméras de surveillance, et l’un a préféré se dénoncer.
Leur motivation n’est pas claire, leurs explications peu convaincantes et bien sûr leur identité n’est pas communiquée.
En attendant ce nouvel incendie risque de porter atteinte une fois encore à l’image du quartier.
Nous redisons aux Blésois que le Centre commercial reste ouvert et nous les invitons à s’y rendre pour faire des achats afin de soutenir les commerçants.

7 commentaires

Expulsion des délinquants étrangers : nouvel exemple en Loir et Cher

Engagement 21

(cliquez sur l’image pour agrandir)
Quinze mentions au casier judiciaire pour des vols en réunion, conduite sans permis etc… pour ce « jeune homme de 21 ans » de nationalité turque, qui vient à nouveau d’être condamné à Blois pour récidive de conduite sans permis (*) et mise en danger de la vie d’autrui (la Nouvelle République du 15/02/2017).

En attendant une nouvelle comparution en juin  pour un autre délit.
De qui se moque-t-on ?
Cet individu qui séjourne depuis 7 ans en France multiplie les délits, le procureur constate « une véritable montée en puissance« . Certes il vient d’être condamné à 6 mois d’emprisonnement, mais on peut se demander pourquoi conserver ce délinquant étranger multi-récidiviste sur notre sol ?
La proposition n° 21 des 144 engagements de Marine Le Pen est sans ambiguïté sur ce point : « expulsion automatique des délinquants étrangers« .
C’est d’ailleurs une pratique courante dans de nombreux pays.
L’application de cette mesure aurait le mérite de délivrer un message clair aux délinquants. Elle devrait être soutenue également par tous les ressortissants d’origine étrangère qui ont acquis la nationalité française, et dont l’image pâtit de ce genre de comportement.

(*) ce « jeune homme » qui déclare chercher du travail roulait dans une puissante Mercèdes. Cherchez l’erreur.

3 commentaires

Centre commercial Quinière : il y a urgence !

CC Quinière mai 2016L’idée d’une étude avait été avancée par Louis Bureau en novembre dernier (voir le compte-rendu du conseil municipal du 21/11/2016). Il avait même évoqué une relocalisation du Centre commercial. Sauf qu’on ne voir pas bien à quel endroit.
Il semble que ce ne soit plus désormais à l’ordre du jour.
Mais il aura fallu attendre plus de 4 mois avant qu’une décision soit prise, et les résultats de cette enquête ne seront connus qu’en juin (la Nouvelle République du 9/02/2017).
Le temps que les partenaires se mettent d’accord sur une solution, celle-ci ne pourra être validée par la ville qu’à la rentrée prochaine… un an après l’incendie.
En attendant l’avenir du centre reste en suspens.
D’ici là il faudra que les commerçants tiennent bon. Il faut souhaiter que les clients restent fidèles et faire savoir que le « Village Quinière » est toujours là, comme nous l’avions fait aussitôt après le sinistre.
Et bien sûr tout doit être fait pour garantir la sécurité autour du Centre et dans le quartier dont l’image n’a que trop souffert.

1 Commentaire

Vendôme : une gauche dogmatique contre la vidéo-surveillance !

Renaud Grazioli -Renaud Grazioli, conseiller municipal FN de Vendôme et responsable du canton.
Lors du dernier conseil municipal à Vendôme il a été question à nouveau de la vidéo-surveillance, ou plutôt de vidéo-protection selon la terminologie du Ministère de l’Intérieur.

Il s’est encore trouvé, en 2017, des élus de gauche (PS, PC) pour s’y opposer (la Nouvelle République du 06/02/2017).
On croit rêver ! A tel point qu’une ancienne conseillère municipale de l’équipe de Daniel Chanet juge ce comportement « indigne, dogmatique et purement électoraliste« .
Le Front National, par la voix de Renaud Grazioli (Vendôme Bleu Marine) a voté en faveur de la convention proposée.
Notre élu vendômois est déjà intervenu par le passé pour défendre l’installation d’une vidéo-protection, tout en soulignant que cela ne suffirait pas à résoudre la question des moyens affectés au commissariat de Vendôme.
Rappelons qu’à Blois Jack Lang s’était opposé, lorsqu’il était maire, à l’installation de caméras proposées par les élus du Front National.
Le maire suivant l’a fait, et aujourd’hui Marc Gricourt (PS tendance Hamon) poursuit l’installation du dispositif.
La gauche vendômoise semble bien vivre dans un autre siècle.

2 commentaires

Encore deux voitures brûlées en Loir et Cher.

La ServantièreEncore deux voitures incendiées de week-end en Loir et Cher.
La première à Theillay sur le chemin de la Servantière proche de l’autoroute samedi soir vers 20 h 50, la seconde à Thenay chemin de la Rangère vers 21 h 40 (la Nouvelle République du 6/02/2017).
Le mode opératoire est toujours à peu près le même : les malfaiteurs choisissent un endroit isolé pour incendier un véhicule dont ils veulent se débarrasser.
Autant les feux de voitures « urbains » sont liés à des règlements de compte ou bien ou bien une forme de représailles pour défier les autorités, suite à une arrestation par exemple, ces incendies en pleine campagne correspondent le plus souvent à des voitures volées, qui peuvent avoir été utilisées pour commettre des vols, mais aussi en partie désossées pour alimenter un trafic de pièces détachées.
Mais pour les victimes, le résultat est le même : une voiture détruite et un remboursement aléatoire.

Deux véhicules incendiés à Gièvres, un bâtiment touché.

rue de la PêcherieRue de la Pêcherie à Gièvres.
C’est mardi vers 5 heures du matin que les pompiers ont été prévenus.

Deux véhicules, un fourgon et une voiture étaient en feu et l’incendie se propageait à un bâtiment voisin désaffecté (la Nouvelle République du 01/02/2017).
Ce lieu isolé, aujourd’hui abandonné, a déjà été le théâtre de ce genre de méfaits et le bâtiment portait des traces d’incendie.
Sans doute l’endroit a-t-il été choisi pour faire disparaître les traces sur des véhicules volés et désossés.
Par qui ? Tout le monde autour de Gièvres a une petite idée.
Mais surtout « pas d’amalgame » ! 

Les effets positifs des « Voisins vigilants » bientôt à Blois ?

gabarit-flyer_A6-videsVous connaissez le dispositif « voisins vigilants » que les socialistes ont débaptisé en une surveillance « citoyenne ».  Ils ne peuvent en effet  s’empêcher de mettre du « citoyen » à toutes les sauces . Ce dispositif consiste à solliciter la participation active des habitants pour surveiller leur rue ou leur quartier en cas de cambriolage, sous la direction des autorités.
La ville de Romorantin qui a amplifié le dispositif à 6 nouveaux quartiers se félicite des résultats puisqu’il y a eu cette année une baisse de 27% des cambriolages dans les quartiers « voisins vigilants ».
Le sous préfet, le procureur et le sénateur–maire se sont réunis pour faire le point et dynamiser la structure (la Nouvelle République du 31/1/2017).
C’est bien de voir les autorités s’intéresser à la sécurité publique par le biais des « voisins vigilants ». Mais il ne faut jamais oublier que l’initiative doit venir des habitants eux-mêmes et non des autorités qui, en matière de sécurité, règnent mais ne gouvernent pas.
 Il faut aussi rappeler que si cette structure s’est développée c’est surtout en raison de la carence de l’Etat – la sécurité relève de son pouvoir régalien – qui ne fait pas face à ses obligations.
Faut-il aussi rappeler que si les polices municipales-de plus en plus coûteuses- se sont développées c’est aussi en raison de cette carence chronique et systématique. Il est d’ailleurs curieux de constater que les ministres de l’Intérieur successifs (Sarkozy, Valls, Cazeneuve) sont presque tous devenus premiers ministres ou président de la république. Comme si l’incompétence était un gage d’ascension dans la carrière politique nationale !
Une dernière question. Quand on fait le bilan de la sécurité à Blois, on se demande pourquoi Marc Gricourt n’imite pas Romorantin. « C’est simple, c’est gratuit et ça fonctionne » ! La question sera posée en conseil municipal par les élus FN. 

 

Une voiture brûlée à Saint Georges sur Cher.

CampingQuelques lignes laconiques dans la Nouvelle République ce matin (31 janvier 2017) : lundi vers 1 heure du matin une voiture a brûlé rue du Gué de l’Arche à Saint Georges sur Cher, à proximité de l’ancien terrain de camping.
Situé à l’écart des habitations du Port, cet endroit a déjà été le théâtre de nombreuses méfaits.
Une voiture a déjà été incendiée au même endroit en 2013 (voir l’article sur notre blog).
Le camping avait dû fermer pour des raisons de mises aux normes, et les installations avaient été rapidement l’objet de vols et dégradations.

Quelques années après, une guinguette avait fonctionné pendant 2 ou 3 saisons, avant de jeter l’éponge suite aux dégradations dont les installations étaient régulièrement l’objet.
Au même endroit l’ancien maire avait été poussé dans le Cher par des « gens du voyage » auxquels il reprochait un stationnement illégal, le dépôt d’immondices… et l’abandon d’une carcasse de cheval !
Comme on peut l’imaginer, il avait fallu tout nettoyer aux frais de la commune.

Indre et Loire : le FN avait raison, il faut fermer le centre de Pontourny.

Pontourny 13-09-16Les élus FN avaient dénoncé dès le départ la création d’un centre de « déradicalisation » à Pontourny, sur la commune de Beaumont en Véron (37). Localement ils ont manifesté aux côté des habitants, et déposé un voeu au conseil régional (*).
Le maire et les riverains avaient protesté en vain. Alors qu’ils manifestaient devant le futur centre en demandant d’être entendu par Manuel Valls lors de sa visite, ce dernier était entré par une porte dérobée et avait refusé de les recevoir.
Les autorités avaient toujours soutenu qu’il n’y aurait pas djihadistes à Pontourny, ni d’individus fichés « S ».
Manque de chance, un des pensionnaires de l’établissement, Mustafa S, a été interpellé en Alsace pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, en lien avec les attentats du 13 novembre 2015.
Le maire de Beaumont ne Véron réagit : « je n’ai plus confiance, je l’avais dit à Manuel Valls lors de sa visite, hélas, les faits prouvent que la formule choisie ne marche pas. » (la Nouvelle République du  25/01/2017).
Maintenant plusieurs élus locaux demandent la fermeture du centre (Info Tours du 20/01/2017).
Véronique Péan, Secrétaire départementale d’Indre et Loire et conseillère régionale demande la fermeture immédiate de l’unité de « déradicalisation » et la transformation de Pontourny en centre d’accueil pour les victimes du terrorisme.

(*) Le voeu avait été rejeté par la gauche, et une partie du groupe UDC. Contre : Socialistes, Radicaux et Démocrates / Écologiste / Union de la Droite et du Centre (6 voix) / 46 voix au total  Pour : Front National / Union de la Droite et du Centre (12 voix) / 29 voix au total. 

Quinière : encore un commerce qui disparaît.

CC Quinière 18-10-16_2L’incendie d’octobre 2016 : un coup fatal pour le Centre commercial ?
Quel avenir pour le centre commercial Quinière ?

L’incendie du mois d’octobre dernier, point d’orgue d’une série d’agressions, de dégradations et de violences, lui aura peut-être porté un coup fatal ? 
Nous en avons une nouvelle illustration avec la fermeture de la Cave à vins, certes prévue avant l’incendie. Mais la cellule commerciale risque de ne pas être reprise (la Nouvelle République du 17/01/2017).
Pourtant lorsqu’il avait repris ce commerce il y a 16 ans, Georges Morin trouvait le centre sympathique et plutôt animé.
On sait comment la politique de rénovation urbaine a étendu les problèmes de la ZUP aux quartiers de la Quinière-Les Allées.
Et la Ville n’a pas su mesurer l’ampleur du phénomène, allant jusqu’à le nier, ni prendre les mesures nécessaires.
Un peu de communication autour du « village Quinière » en 2015, sans effet notable, d’autant plus que la délocalisation du centre médical a diminué en même temps le flux de clientèle.
Après l’incendie, Louis Buteau, adjoint au commerce, avait évoque d’autres solutions à l’étude, mais nous ne voyons toujours rien venir.
Nous craignons fort que le Centre Quinière connaisse à terme le sort du Centre Kennedy.
Pour éviter d’en arriver à cette extrêmité, il faudrait impérativement que le quartier retrouve sa tranquillité. Ce qui semble incertain tant que le problème de la sécurité ne sera pas abordé sérieusement et sans ménagement. 

1 Commentaire
123456

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...