Résultats de recherche for conseil municipal

Régionales : panique à l’UMP (suite)

spartacus.jpg

Nous vous parlions ces derniers jours du vent de panique qui souffle à l’UMP. Notre site à encore été la cible de « spams » provenant des officines proches de ce mouvement. Au niveau national, c’est Nicolas Sarkozy lui-même qui va être obligé de conduire la campagne, et qui concluera aujourd’hui le Conseil national de l’UMP à Aubervilliers. Mais voici un autre exemple en Région Rhône-Alpes révélé par Nations Presse Infos :

En lire plus …

Blois : ras-le-bol au quartier Coty, ou l’échec de la « politique de la Ville ».

zupdeblois.jpg 
ZUP de Blois : plus de 200 millions d’euros
dépensés… pour quel résultat ?

La municipalité et les médias ont beau tout faire pour cacher la réalité de la situation dans plusieurs quartiers de la ZUP de Blois, parfois le couvercle se soulève, et laisse échapper la colère et le désarroi des habitants. La Nouvelle République publie le témoignage d’une habitante de la place Coty, qui malheureusement ne me surprend pas, puisque j’ai habité plus de 20 ans dans le canton de Blois IV, que je visite régulièrement.

En lire plus …

1 Commentaire

Romorantin : Alain Retsin quitte le conseil municipal.

retsinalain33.jpg

  Alain Retsin

Alain Retsin, élu conseiller municipal FN de Romorantin en mars 2008 nous informe qu’il a choisi de démissionner de son mandat car il a quitté la ville de Romorantin, et il exerce désormais une activité professionnelle dans l’Indre. Il a été un conseiller municipal dynamique, très présent sur les dossiers. Il a su s’opposer aux projets lorsque c’était nécessaire, dans le souci de défendre les romorantinais conformément au mandat qu’ils lui avaient confié, mais aussi faire des propositions concrètes, parfois adoptées par la municipalité, comme l’aménagement des nouvelles installations sportives sur le site de l’ancienne piscine. Il reste  bien entendu membre du Front National, et envisage ultérieurement de prendre des responsabilités dans le département de l’Indre. 

La seconde de liste ne souhaitant pas siéger pour des raisons professionnelles, c’est François Gabillas, ancien élu FN de Romorantin, qui va donc le remplacer au conseil municipal. 

« Tous sur le Pont » : les élus FN avaient raison… trop tôt !

billet500euros.gif

Encore une fois, les faits viennent nous donner raison. Pendant des années, les élus FN ont répété au conseil municipal de Blois que la Ville n’avait plus le moyens d’entretenir des « danseuses », et qu’il faudrait bien un jour oser s’en prendre aux « vaches sacrées » héritage pesant de la période Lang. Ces interventions provoquaient immanquablement les réflexes pavloviens de la gauche, et les sarcasmes des élus de la majorité UMP-Centriste. Comme on le sait Nicolas Perruchot a manqué de courage et au contraire, voulant faire mieux que la gauche, il a voulu lancer une nouvelle manifestation culturelle, le festival « Tous sur le Pont », dont le budget n’a cessé de grossir. 

En lire plus …

Région Centre : le Front National a présenté ses têtes de listes

tdlloiseau.jpg  logorgioncentre.jpg

Philippe Loiseau, tête de liste
Front National pour la Région Centre 

Les 6 têtes listes départementales du Front National pour la Région Centre ont été présentées le 20 octobre à Orléans devant la presse régionale. L’occasion pour Philippe Loiseau de dénoncer le bilan de la gestion socialiste : explosion des dépenses et des impôts, 1 jeune sur 4 au chômage en Région Centre, mais aussi la complicité de l’UMP qui, après avoir co-géré la Région avec les socialistes de 1998 à 2004, a voté 99% des décisions socialistes dans la mandature qui se termine, et sont donc assez mal placés pour donner des leçons !

En lire plus …

Quand Jack Lang signait une pétition pour défendre les pédophiles !

jacklang.jpg 

Jack Lang : courage, fuyons ! 

Marine Le Pen le disait ce soir sur Europe 1, et le blog du FN37 le rappelle fort à propos, en 1977, Jack Lang, Kouchner et quelques autres personnalités signaient une pétition pour demander la dépénalisation des actes sexuels commis sur des mineurs… de 13 ans !  Voici le texte publié sur Wikipédia :

En lire plus …

1 Commentaire

Audit financier de la Ville de Blois : contribuables à vos poches !

michel1.jpg

En prélude au Conseil Municipal du 7 octobre, le maire de Blois a fait présenter un audit financier de la Ville.
L’idée de prévoir l’évolution des finances sur 5 ans répond –tardivement- à une demande que les élus blésois du Front National n’ont cessé de réitérer pendant des années.
Cela dit, le recours à un audit externe n’augure rien de bon : l’exécutif utilise généralement ce procédé pour annoncer une mauvaise nouvelle.

En lire plus …

2 commentaires

Carcassonne : l’échec de la méthode Sarkozy

robertmoriocarcassonne.jpg 

L’élection municipale de Carcassonne qui vient de se dérouler faisait suite à l’annulation du scrutin de 2008 en raisons de «manoeuvres qui avaient altéré la sincérité du scrutin» de la part du maire sortant UMP Gérard Larat : une centaine de personnes, agents de la commune ou proches du candidat élu ou de ses colistiers, avaient pris part au vote alors que leur domicile réel était situé dans d’autres communes. Le Conseil d’Etat a également relevé des manoeuvres dans l’établissement des procurations, dont le nombre avait augmenté de 347 entre les deux tours.
En lire plus …

Centre nautique : la preuve par Contres

centrenautiqueblsois.jpg

Centre nautique : 12 ans après, les Blésois attendent toujours.

Le projet d’un Centre Nautique pour l’agglomération blésoise remonte à… 1997 ! A l’époque, un syndicat intercommunal avait été créé spécifiquement dans ce but (SIVU). Le projet répondait certes à un besoin, car la piscine du quai Saint Jean devenait vétuste et l’agglomération ne disposait pas de suffisamment de bassins pour les scolaires, ni d’une véritable piscine pouvant accueillir des compétitions. Mais le financement était loin d’être assuré, alors que le maire de l’époque, Jack Lang, multipliait dépenses et projets. Michel Chassier, conseiller municipal du Front National, ayant alerté ses collègues ainsi que tous les maires du SIVU… et communiqué le véritable chiffrage de l’opération, le projet fut reporté.

En lire plus …

1 Commentaire

Ecolos ou bétonneurs ?

perruchot.jpg 

L’ex-RPR, ex-UDF, ex-MoDem Nicolas Perruchot en
campagne à Blois pour le Nouveau Centre en 2008.
(dessin de Chard) 

L’information était passée inaperçue… sauf pour Rivarol qui l’évoque dans son numéro du 11 septembre. Dans le cadre du « Grenelle de l’environnement » la loi n° 2009-967 publiée au J.O. du 3 août autorise de fait le bétonnage des secteurs urbains historiques jusqu’ici sauvegardés, en supprimant l’avis conforme de l’architecte des bâtiments de France (ABF). Jugez plutôt :

En lire plus …

Incroyable : la Mairie de Paris interdit un concert catholique !

montmartre.jpg 

Alexandre Simonnot, le courageux conseiller municipal FN de Taverny réagit sur le site Nations Presse Infos : « il semblerait que la Butte Montmartre soit désormais devenue interdite à tout rassemblement catholique. Après avoir interdit, en juin dernier, la traditionnelle messe d’arrivée du Pèlerinage de Chartres sur la Butte Montmartre, la Mairie de Paris a refusé au Recteur de la Basilique du Sacré-Cœur l’autorisation d’organiser demain un grand concert catholique sur la même Butte. Motif invoqué par les amis de Bertrand DELANOE ? « La préservation de la tranquillité des riverains » C’est connu, l’annuel déferlement hystérique et anti-famille de la Gay Pride n’a jamais dérangé personne !… « 

En lire plus …

1 Commentaire

Des tirs de billes d’acier à Blois : les « jeunes » s’amusent !

bloistracesincendievoiture.jpg 

Traces d’un incendie de voiture à Blois : pas une ligne dans la presse…

Il a fallu que le phénomène prenne une certaine ampleur pour que les autorités réagissent et que la presse en fasse écho. Depuis quelque temps, les « jeunes » du quartier Coty à la ZUP de Blois ont trouvé un nouveau « jeu » : « ils s’amusent à tirer dans la rue sur les voitures, les fenêtres, les abribus et même les gens » s’inquiète une commerçante interrogée par la Nouvelle République de 28 août.

Une jeune mère de famille a été blessée la semaine dernière, mais n’a pas souhaité déposer plainte au commissariat. Les habitants et les commerçants du quartier expriment leur ras-le-bol face à « une nette recrudescence des actes de vandalisme dans les quartiers durant les vacances estivales« . Mais, toujours selon une personne interrogée par la NR, « personne n’ose déposer plainte par peur de représailles« . Ce qui n’est pas nouveau hélas, et explique la pseudo « baisse de la délinquance » dont a pu se vanter M. Sarkozy (voir notre article du 17 août).

En lire plus …

2 commentaires

Marché Louis XII : on a marché sur la tête

talmarch.jpg 

Il y a 40 ans, on a marché sur la Lune. Aujourd’hui à Blois, on a marché sur la tête. Le Maire socialiste de Blois, Marc Gricourt a exhumé un oukase de Jack Lang vieux de 15 ans, demandant aux commerçants d’évacuer la place Louis XII et ses abords pour 13h15 ! Et samedi le Maire a tenté de faire exécuter sa décision à l’aide de la Police Municipale. Les réactions ne se sont pas faites attendre : « Alors, Monsieur le Maire, vous voulez tuer le marché du samedi ? Accompagné de plusieurs conseillers et adjoints, le Maire a dû battre en retraite devant la grogne des commerçants non-sédentaires, qui ont lancé une pétition déjà signée par plus de 800 clients. Face à la détermination des commerçants et des chalands, la Police Municipale a préféré ne pas verbaliser.

En lire plus …

3 commentaires

Vérité à Hénin-Beaumont, erreur à Aix-en-Provence ?

grardlonguet.jpg

 Coalition hétéroclite ?

Le président du groupe UMP au Sénat, Gérard Longuet, a dénoncé une « coalition hétéroclite et contre nature« , en l’espèce un accord de fusion PS-MoDem/Verts, constituée à Aix-en-Provence « avec pour seul objet de battre Maryse Joissains, maire sortante UMP » au second tour des municipales.

Mais M. Longuet, avez-vous déjà oublié la coalition UMP-PS-Modem-Verts-PC-NPA appelant à battre Steeve Briois et Marine Le Pen à Hénin-Beaumont ? Alors, vérité chez les Ch’tis, erreur en Provence ?

Rappelons que le Conseil d’Etat avait annulé la réélection de Maryse Joissains (UMP) à Aix-en-Provence, estimant que “des propos et des insinuations d’une nature et d’une gravité inadmissibles qui ont émaillé la campagne ont constitué des manœuvres ayant pu fausser les résultats du scrutin”. (voir Nations Presse Infos 8 juin 2009)

A bien y regarder, il y a quand même un point commun entre Aix et Hénin-Beaumont : dans les deux cas, l’UMP se retrouve du côté des élus épinglés par la justice ! Il est vrai que M. Longuet en a fait partie en son temps…

Michel Chassier

Romorantin : peut-on s’opposer au Prince ?

retsinalain33.jpg 

Le maire socialiste de Romorantin, Jeanny Lorgeoux, n’a pas apprécié les critiques du conseiller municipal du Front National, Alain Retsin. Lors du dernier conseil municipal, ce dernier avait dressé une liste impressionnante de gaspillages et de dépenses inutiles : 30 000 € pour une étude sur Léonard de Vinci, 350 000 € pour la restauration de la « Pagode », 140 000 € pour la façade du Lion d’Or, un surcoût de 130 000 € pour la démolition de Matra, la vente des anciens hospices pour 1 € symbolique alors qu’il y avait un acquéreur à 250 000 € etc… Alain Retsin est parfaitement dans son rôle de conseiller d’opposition quand il critique ces dépenses, cela fait partie du débat démocratique.

Mais cela déplaît à M. Lorgeoux, qui n’est pas habitué à rencontrer une véritable opposition. Dans son bulletin « Romo dialogues », il ose parler de civisme et de noblesse. Pourquoi pas de crime de lèse-majesté ? Quand on appartient au même parti qu’un certain Dalongeville, il vaudrait mieux faire profil bas !

1 Commentaire

Hénin-Beaumont : le chantage aux subventions, premier dérapage de Duquenne

nordeclairune290609.jpg

Après le score du Front National au 1er tour des municipales à Hénin-Beaumont,  on pouvait s’attendre au pire de la part des partis du système. Cela n’a pas tardé. Dès hier soir, le candidat socialiste masqué (on le comprend !) Daniel Duquenne déclarait à la presse : « …avec le FN à Hénin-Beaumont, ce seraient quatre ans et demi de galère. Le département et la région ne donneront rien au Front. Hénin-Beaumont sera dans une situation bien plus terrible qu’aujourd’hui. »(20minutes.fr)

Message en clair aux électeurs de Hénin-Beaumont : vous avez mal voté, et si vous continuez le Conseil Général et le Conseil Régional, tenus par la gauche, ne donneront rien, non pas « au Front » comme le dit M. Duquenne, mais à la ville de Hénin-Beaumont, déjà ruinée par les socialistes. Incroyable ! Depuis quand les régions et les Départements conditionnent leurs subventions à la couleur politique d’une municipalité ? Et ce sont ces gens-là qui se disent « républicains » ? En réalité M. Duquenne, en se livrant à ce honteux chantage aux subventions affirme publiquement sa conception mafieuse de la vie politique. Nous attendons avec impatience la réaction de l’UMP à ce sujet : sera-telle solidaire de ce sinistre personnage ?

Dimanche prochain, les électeurs de Hénin-Beaumont sauront juger cette attitude.

 

Elections européennes : jour J

Les bureaux sont ouverts de 8 h à 18 h, n’oubliez pas d’aller voter, pensez aux personnes qui ont des difficultés de déplacement pour les conduire au bureau de vote.

Conformément aux dispositions du Code électoral précisées au second alinéa de l’article L. 49 (Conseil d’État, 8 juillet 2002, Élections municipales de Rodez), le contenu du site internet ne peut plus être modifié à partir de la veille du scrutin à zéro heure. Il est également interdit de diffuser des résultats, mêmes partiels, avant leur annonce officielle à 22 heures.

Nous ferons notre possible pour mettre les premiers résultats en ligne dès ce soir, et vous trouverez dès demain les résultats plus détaillés et les analyses de ce scrutin.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

Patrick Bourson à Romorantin

Patrick Bourson était aujourd’hui à Romorantin pour sa dernière journée de campagne, aux côtés de Michel Chassier, candidat pour le Loir et Cher, Alain Retsin Conseiller Municipal (FN) de Romorantin, et d’une équipe de militants. Le moment fort de cette journée a été la visite du marché des Favignolles, l’un des plus gros marchés de la région, situé dans un quartier réputé « sensible ». Patrick Bourson et son équipe ont reçu un excellent accueil de la part de populations pourtant très diverses, mais appréciant également le discours direct et la franchise du candidat. Ces ultimes visites sur le terrain viennent conforter les derniers sondages, qui situent désormais Patrick Bourson entre 9 et 11 % des intentions de vote. 

dscn6383.jpgdscn6377.jpg

dscn6379.jpgdscn6382.jpg

La campagne en Loir et Cher

Pour les derniers jours de campagne, les militants du Loir et Cher sont tous les jours sur le terrain, du nord au sud du département. Hier, 2 équipes sillonnaient le vendômois, accompagnées par Michel Chassier, candidat du Loir et Cher, qui a reçu un très bon accueil à Vendôme en parcourant les rues piétonnes du centre-ville, à la Ville aux Clercs etc… Les militants étaient également au travail sur le blésois et la Sologne, avant de retrouver Patrick Bourson le soir à Blois.

Aujourd’hui 5 juin, Patrick Bourson se rend à Romorantin, en compagnie de Michel Chassier. Ils seront accueillis par Alain Retsin, conseiller municipal et responsable de la circonscription.

dscn6362.jpg en campagne dans le vendômois

Romorantin : le FN dénonce le gaspillage de l’argent public

retsinalain33.jpg 200 000 euros de fonds publics investis dans la rénovation d’un établissement privé (le Lion d’Or) la question fait débat à Romorantin. Le total atteint même 309 000 euros avec le «  fonds Matra  », pour des travaux estimés à 800 000 euros.

Alain Restsin, conseiller municipal FN de Romorantin, a réagi vivement :

«  Lors du vote de la subvention, j’ai été le seul élu à m’opposer fermement à un tel gaspillage des fonds publics, le conseiller communiste s’est simplement abstenu et les membres de l’équipe Modem ont mêlé leurs voix – une fois encore – à celles des socialistes… cherchez l’erreur ! Bien sûr, le Lion d’Or est un établissement prestigieux dont la renommée n’est plus à faire, mais il s’agit d’un établissement privé que peu de Romorantinais ont les moyens de fréquenter surtout en cette période de crise  »

Quand de plus les aides publiques proviennent de la commune, du département (avec le soutien de la gauche) et de la Région, nous sommes bien devant un problème de compétence. Ce montage compliqué illustre parfaitement les dysfonctionnements de notre système politique : les entreprises privées comme le Lion d’Or sont rançonnées par l’impôt des communes, des départements, des Régions et de l’Etat, sans compter les charges sociales qui font de la France le pays du monde où la fiscalité est la plus lourde (bravo M. Sarkozy !). Les organismes financiers et professionnels ne jouent pas leur rôle, et en définitive, on utilise l’argent public, et ceux-là mêmes qui asphyxient les entreprises viennent se présenter comme leurs sauveurs. Et au bout du compte, il faudra encore plus d’impôts pour financer tout cela : la boucle est bouclée !

Prochainement, vous apprendrez sur notre site un autre scandale qui touche Romorantin…

1...2324252627

Europa Linka |
AGIR ENSEMBLE |
l'Humain d 'abord! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...
| Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...