Archives des tags : délinquance

Blois : pas de trève pour les voitures brûlées.

Rue maryse Bastié_2Deux voitures ont été incendiées dans la nuit de lundi à mardi rue Maryse Bastié à la ZUP de Blois, au coeur d’un quartier entièrement rénové dans le cadre du PRU.
Une preuve supplémentaire que la délinquance n’est pas liée à l’urbanisme, ni d’ailleurs à la pauvreté comme certains le laissent entendre, ce qui est insultant pour les gens dans la précarité sociale, ce qui ne fait pas d’eux des voyous.
On sait bien que la plupart des faits de délinquance à la ZUP sont causés par les règlements de compte sur fonds de trafic divers, des guerres de territoires, ou encore une manière de se venger après certaines arrestations.
Ce n’est malheureusement pas près de finir.

1 Commentaire

Blois, plaque tournante régionale de la drogue ?

résine cannabis(image d’illustration)
Si Tours a désormais le statut de Métropole, il semble bien que la ville de Blois demeure un centre important du trafic de drogue en région Centre-Val de Loire.
En effet un véhicule a été intercepté le 8 mai dernier par les douanes au péage de Monnaie sur l’A10. A l’intérieur, 1 kg de résine de cannabis à destination du quartier du Sanitas à Tours, selon les déclarations du « jeune homme » appréhendé (la Nouvelle République du 13/05/2017).
L’individu avait déjà un casier judiciaire particulièrement chargé, avec 14 condamnations à son actif, dont huit en relation avec les stupéfiants. Au total cinq ans et demi de prison ferme ont déjà été prononcés contre lui à ce jour !
Ce qui on le voit ne l’empêchait nullement de poursuivre ses activités…
Malheureusement ce genre de situation va perdurer puisque les Français ont choisi la continuité.
La remise en ordre de la France n’est pas pour maintenant.

3 commentaires

Blois Quinière : « tout ne va pas mal ! »

incendie-quiniere(image d’archives : feu de voitures à la Quinière).
Les habitants des quartiers ouest de Blois étaient nombreux mardi soir à la salle Dorgelès venus entendre le maire à la réunion de quartier.

Sans surprise deux questions sont ressorties : l’avenir du centre commercial Quinière et la sécurité dans le quartier.
Avec encore 3 voitures brûlées ce weel-end, les abords du centre commercial transformés en marché de la drogue, les habitants sont de quoi être exaspérés.
Le maire, Marc Gricourt, a répondu que « Tout ne va pas bien mais tout ne va pas mal« .
Pas sûr que cela suffise aux habitants, qui attendent une réponse plus ferme et surtout des actes.
A propos du trafic de drogue, un habitant signale que c’est un commerce « très florissant, qui fonctionne tous les soirs et dont les prix sont affichés sur des poteaux. »  Des faits maintes fois signalés et que le maire n’a pas cherché à démentir. Mais sa réponse peut surprendre : il souhaite la libéralisation de la vente de cannabis. «  La seule façon de casser les trafics ».
Il est vrai que si le vol était légalisé il n’y aurait plus de voleurs !

2 commentaires

Voiture brûlée à Romorantin.

Photo d'illustration

Photo d’illustration

Une voiture a brûlé la nuit dernière au rond-point de la rue de Veilleins, à Romorantin vers 4 h 40 (source : la Nouvelle République)
La semaine a été déjà été marquée par plusieurs incendies de voitures dans le département.

1 Commentaire

Trois voitures brûlées à Blois, une à Fontaines en Sologne.

18318745_10213197630639103_347190452_oRestes d’un véhicule calciné Rue Lenôtre. Photo prise par un riverain le vendredi 5 mai 2017.
Trois voitures ont été brûlées dans la nuit de mercredi à jeudi à Blois : deux rue Lenôtre à la Quinière (un riverain nous parle de trois voitures ?), où ce n’est malheureusement pas la première fois, une rue Louis Bréguet à l’entrée du quartier des Sarrazines, quartier pavillonnaire d’ordinaire plutôt calme mais tout proche de certaines zones « sensibles » de la ZUP de Blois.

Un quatrième véhicule a été brûlé le même soir à Fontaine en Sologne, mais dans ce dernier cas nous n’avons pas encore d’indication sur les causes de l’incendie.
 

0 Commentaires

Foire de Blois : un camion incendié parc des Expositions.

camion brûlé foire de BloisCe matin les Viennois ont pu remarquer un camion forain incendié sur la parc des expositions.
Nous n’avons pas d’autres précisions sur cet incendie, mais il est permis de le considérer comme suspect après les incidents du 2 avril, lorsqu’un forain avait été agressé par des « jeunes »Résultat de recherche d'images pour "trade mark".
Chassés du parc des expositions par les professionnels, certains « jeunes » avaient promis de se venger.
Il est trop tôt pour dire ce qui s’est passé, l’enquête nous permettra sûrement d’en savoir davantage.
Merci à Alan pour la photo.

1 Commentaire

Nouvel incendie de voiture à la ZUP de Blois.

Voiture-brulée-émeute(image d’illustration : ZUP de Blois 11/2014)

Un véhicule a été incendié dans la nuit de mercredi à jeudi rue Louis et Auguste Lumière à la ZUP de Blois, tout près de la rue Monge ou avait eu lieu l’incendie de la nuit de samedi à dimanche.
Les malfaiteurs sont-ils les mêmes ? Ont-ils agit pour les mêmes raisons ?
Le problème est que les auteurs sont rarement identifiés.

Source : la Nouvelle République du 14/04/2017).

2 commentaires

Nouveau feu de voiture rue Monge.

rue MongeAprès l’incendie de conteneurs et d’une voiture dans la nuit de samedi à dimanche, une autre voiture a été incendiée rue Monge dans la nuit de dimanche à lundi, vers 3 heures du matin (source : la Nouvelle République).
Cela commence à faire beaucoup dans le même secteur. Est-ce lié à des règlements de comptes en bandes ou bien un « jeu » qui se développe à l’occasion des vacances scolaires ?
Les habitants qui garent leur voiture sur les parkings du quartier vivent désormais chaque nuit dans l’inquiétude.
Il y a trop longtemps que tout cela dure, il est grand temps de remettre de l’ordre.

3 commentaires

Voitures incendiées à Blois et Saint Laurent-Nouan

rue Monge_1Rue Monge (photo d’illustration). A gauche la partie résidentialisée.
Dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 avril, des individus ont mis le feu à des conteneurs rue Monge, à la ZUP de Blois. Trois conteneurs ont brûlé vers 1 h 40 et le feu s’est propagé à une voiture. Sera-t-elle comptabilisée par le ministère de l’Intérieur ? Pas sûr car en général, on ne compte pas les véhicules atteints « par propagation ».

A Saint-Laurent-Nouan une voiture a brûlé vers 5 heures du matin sur la D 951 en bordure de Loire.
(source : la Nouvelle République).

Forains agressés par des « jeunes » à la foire de Blois : la vidéo.

Image de prévisualisation YouTube

Suite à l’agression commise par des « jeunes » contre un forain, nous publions cette courte vidéo, qui montre des groupes de « jeunes » s’enfuyant vers le sud côté Saint Gervais, et vers le centre-ville où ils ont trouvé refuge derrière le cordon de Police.
Au début de la vidéo on voit nettement un forain blessé probablement par un jet de pierre.
Il est difficile d’estimer le nombre des racailles venues semer la perturbation, au moins entre 20 et 30 d’après les images.
D’après nos informations, il se confirme qu’un forain a été sérieusement blessé à la main avec un cutter, il a été conduit à l’hôpital par ses proches.
Il est inadmissible que des bandes viennent provoquer ainsi le désordre en plein dimanche après-midi, alors que les Blésois étaient nombreux, en famille, venu pour se distraire.
Une fois encore cela montre les conséquences du sentiment d’impunité et de la culture de l’excuse permanente.
Dans une partie coupée de la vidéo, on entend un forain crier « ce sont enfants de Lang et de Hollande« . Pas mal observé. Ce sont en effet les enfants issus de trente ans de laxisme, trente ans durant lesquels les fameux « quartiers » ont été arrosés de subventions pour éviter l’embrasement.
Vers 2’10″ on entend aussi un forain qui en appelle à Marine Le Pen, pour ramener la paix dans notre pays.

Mise à jour : la Nouvelle République publie de nouveaux éléments sur sont site en ligne à 11 h 27 ce matin, recoupant largement nos informations. Une réunion a eu lieu ce matin à la Préfefcture pour renforcer les mesures de sécurité autour de la Foire.

Pour terminer sur une note positive, voici également une vidéo de la fête foraine pour vous inviter à vous y rendre. Les forains le méritent bien, et avec eux vous serez en parfaite sécurité.

Image de prévisualisation YouTube

11 commentaires

Foire de Blois : les forains agressés par des « jeunes » se rebiffent : violents affrontements au Parc des Expositions.

Parc Expos 02-04_4Repoussés par les forains, les agresseurs se réfugient derrière le barrage de Police.
Nous apprenons à l’instant s’un de nos correspondants sur place que la situation est entrain de de dégénérer à la foire de Blois, Parc des expositions.

Selon les premières informations, des forains auraient été importunés par les « jeunes » venus de la ZUP, certains parlent de tentative de rackett ou d’un vol.
La Police est arrivée sur les lieux fortement armée, mais la situation ne semble pas encore maîtrisée, des forains ont également sorti leur fusil.
Ce n’est malheureusement pas la première fois que cette fête est perturbée par des « jeunes » venus semer le trouble.

Ce n’est pas pour rassurer les familles, et au final, ce sont toujours les forains qui en pâtisssent, cela explique sans doute leur réaction.
L’info commence à tourner sur les réseaux sociaux, il serait question d’un coup de feu.
Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation dans la soirée.
Mise à jour à 20 h 55 :  un groupe de « jeunes » se comportaient de manière dangereuse sur le karting. Le gérant à voulu les arrêter, mais ils ont foncé sur lui avec deux des engins. Le gérant s’est retrouvé à terre, et les « jeunes » lui sont tombés dessus et on commencé à lui donner des coups de pieds.  Il aurait également été blessé avec une cutter.
Nous vous donnerons d’autres précisions plus tard.
Mais nous invitons d’ores et déjà les Blésois à se rendre massivement à la fête foraine dès demain pour témoigner leur solidarité avec les forains, qui ne doivent être doublement victimes de cette agression.

8 commentaires

Tags anarchistes à Blois : enfin une enquête ?

Permanence 3La même signature (image d’archives, août 2016) ?
La Nouvelle République
relate sur Internet une série de tags découverts ce matin sur plusieurs bâtiments institutionnels à Blois : la Halle aux grains, l’IUT de Blois place Jean-Jaurès, la bibliothèque Abbé-Grégoire, ainsi que le château royal .

Des inscriptions à la peinture rouge, avec des slogans haineux et stupides : « nique tout, brûle le reste », agrémentés parfois du sigle des anarchistes, la rune de la mort.
CE n’est malheureusement pas la première fois que ce genre d’inscriptions apparaît sur les murs de Blois. Il y a eu des précédents en Vienne, plusieurs agressions du même type sur la permanence du Front National, mais aussi celles le l’UMP-LR.
Pour notre part, nous avons plusieurs fois déposé plainte, sans résultat jusqu’ici.
Maintenant qu’il s’agit de bâtiments institutionnels, l’enquête va peut-être s’activer davantage.
Espérons qu’elle aboutisse à l’identification de ces pseudos révolutionnaires, qui ne font que dégrader les biens d’autrui, y compris les biens publics.
Il serait temps que ma justice sanctionne ces délinquants minables qui prétendent faire de la politique.
Peut-être en les condamnant à nettoyer les tags qui polluent régulièrement les murs de notre ville ?

2 commentaires

Zup de Blois : des motos volées et des armes.

moto-_2Des motos volées et des armes ont été découvertes dans des caves de la ZUP par les policiers blésois, dans le cadre d’une opération préventive (la Nouvelle République du 01/04/2017).
C’est bien la démonstration que la Police peut agir efficacement quand elle a les ordres nécessaires.
Ce genre d’opération ne peut que rassurer les habitants des quartiers de la ZUP.
Il est temps de faire comprendre aux racailles qu’ils ne feront pas la loi.
Et pour cela, il faut traquer régulièrement tous les dealers, multiplier les perquisitions ciblées… et faire en sorte que la justice suive.
Au passage, l’article ne dit rien sur d’éventuels suspects ?
S’agirait-il de ces individus qui sont accusés de tenir des propos racistes à l’égard de la « diversité » ?
Nous sommes loin d’en être convaincus. Loin de ces discours dignes des bisounours, retour sur terre face à la réalité.

1 Commentaire

Fugitif abattu à Seur lors de son interpellation : le Loir et Cher sous haute surveillance.

Panneau-GendarmerieUn fugitif, qui n’avait pas regagné la prison de Poitiers-Vivonne, dans la Vienne, après une permission de sortie, selon un scénario bien connu, est mort ce jeudi lors de son interpellation par la Gendarmerie à Seur.
L’homme, âgé de 37 ans, membre de la communauté des gens du voyage, a semble-t-il riposté lors de l’intervention des gendarmes appuyés par le GIGN de Tours.
Selon la Nouvelle République, plusieurs coups de feu auraient été tirés, dont l’un qui a touché mortellement cet individu réputé dangereux et armé (*).
D’importants moyens, dont des renforts de gendarmerie mobile, ont été déployés afin d’éviter une réaction violente de la communauté des gens du voyage, comme en 2010 à Saint Aignan.
Le Loir et Cher va être sous tension pendant quelques jours.

(*) la Nouvelle République revient sur cette arrestation dans son édition du 1er avril pour préciser les circonstances.

4 commentaires

Accuser les Français de racisme ? Oui c’est grave !

Eglise Saint JosephUn groupe de parole politiquement correct relayé complaisamment par la presse. Il est interdit d’avoir des doutes.
Suite aux curieux témoignages repris dans le compte-rendu d’une rencontre entre chrétiens et musulmans (voir notre article du 29/04/2017), le FN41 a publié un communiqué pour dénoncer des attaques sans fondement.

Violence : des paroles qui jettent de l’huile sur le feu

« Les propos tenus par plusieurs personnes dans le cadre d’un groupe de parole « autour de la violence » sont graves et inacceptables.
Il ressort de témoignages douteux que le « racisme ordinaire » serait responsable des violences, autrement dit c’est le Français moyen qui est mis en accusation, alors qu’il aspire simplement à vivre en paix dans son quartier, qu’il cherche à éviter les histoires, quitte à parfois faire profil bas et endurer les insultes.
Jusqu’à une enseignante qui est mise en cause pour des propos qui ne peuvent pas être vérifiés mais qui portent gravement atteinte à l’image de tout le corps enseignant.
Ce genre de propos risquent d’aggraver un peu plus la haine et le ressentiment, tout en confortant les délinquants qui vont se sentir encore une fois soutenus. L’article évoque ces « mauvaises paroles » qui expliqueraient tout, pourquoi pas pendant qu’on y est les « mauvais regards » ?
Les organisateurs de ces rencontres devraient mieux mesurer la portée de leur discours. »
La Nouvelle République évoque ce matin notre communiqué, mais en reproduisant seulement la moitié d’une phrase, pour mieux défendre la parole de ceux qui accusent les Français de racisme.
L’auteur de ce billet, signé « la Machine à Papin » semble donc croire dur comme fer ces témoignages, il n’a même été refroidi par l’affaire « Théo ».
Et l’auteur se permet de conclure « Comme quoi la liberté d’expression, surtout lorsqu’elle est apaisée, a parfois du mal à être acceptée. » La liberté d’expression consiste au contraire a permettre d’exposer des points de vues différents.
Ce que refuse de fait le signataire du billet, en prétendant imposer son opinion aux lecteurs.

 

3 commentaires

Un fourgon incendié à Dhuizon, une grange à Saint Gervais.

camionettes Régie de QuartierImage d’archives : fourgon incendié à Blois.
C’est ce que M. Hamon appellerait avec mépris des « faits divers », mais dont la répétition traduit un climat d’insécurité généralisé.

Un fourgon en feu vers 5 heures du matin à Dhuizon, une grange incendiée pour la deuxième fois à Saint Gervais la Forêt mercredi après-midi en plein jour.
Qu’on le veuille ou non, ce sont des faits qui inquiètent. 

2 commentaires

Légalisation du cannabis : démagogique et irresponsable.

résine cannabisLe cannabis : une nocivité avérée, un danger majeur pour la santé des jeunes.
La Nouvelle République a choisi d’ouvrir le débat présidentiel par une question… sur le cannabis !

Dans son édition du 21 mars, elle consacre deux pages entière au sujet, donnant largement la parole aux partisans de la légalisation ou de la dépénalisation.
Or, comme le rappelle Michel Chassier, résumant la position de Marine Le Pen, toutes les études sur les effets du cannabis, particulièrement pour les consommateurs les plus jeunes, vont dans le même sens et sont alarmantes. Les effets nocifs pour le cerveau, parfois irréversibles, sont incontestables.
L’argument qui consiste à dire qu’il faudrait légaliser parce qu’il y a plusieurs millions de consommateurs est stupide. Il y a aussi plusieurs millions de vols et de cambriolages chaque année, faut-il pour autant légaliser le vol ?
Réponse de Michel Chassier dans la Nouvelle République du 21/03 :
«  Michel Chassier, secrétaire 41 FN, pour Marine Le Pen : « Toutes les études confirment le lien entre consommation de cannabis, accoutumance aux drogues dures et apparition de troubles psychotiques. L’augmentation régulière du taux de THC en fait désormais une drogue dure qui provoque des ravages, particulièrement chez les adolescents. La dépénalisation serait une folie, une promesse démagogique et irresponsable. Les gouvernants qui se sont succédé depuis 30 ans n’ont pas pris la mesure du phénomène et n’ont pas su endiguer l’augmentation du nombre de consommateurs, laissant se développer une économie parallèle parfois considérée comme une soupape de sûreté pour éviter l’embrasement des quartiers dits sensibles. Marine Le Pen préconise la tolérance zéro pour les marchands de mort. »

4 commentaires

Place Lorjou : le trafic de drogue n’est pas près de s’arrêter.

Dia Place LorjouUn supermarché a fermé Place Lorjou. Pas celui de la drogue !
L’arrestation avait été annoncée la semaine dernière. Suite à l’appel d’un « informateur » les policiers blésois étaient intervenus place Lorjou pour interpeller deux individus pris en flagrant délit avec un stock de 2,3 Kg de cannabis dans une voiture.

En réalité, un seul avait pu être appréhendé sur place, le second étant parvenu à s’enfuir grâce à un « attroupement » d’individus menaçants ayant empêché cette dexuième interpellation (la Nouvelle République du 20/03/2017).
Ce qui en dit long au passage sur la situation place Lorjou, ou une patrouille de Police est obligée de renoncer à faire son travail sous la pression des voyous. Mais les ordres sont sans doute, comme d’habitude, d’éviter l’affrontement.
Les policiers ont pu cependant le « cueillir » un peu plus tard.
Les deux individus, dont nous ne saurons évidemment pas les noms, on comprend pourquoi, ont été présentés au tribunal ce vendredi en comparution immédiate.
La loi du silence qui règne dans ce genre d’affaire n’a pas permis d’aller plus loin dans l’enquête au sujet de la provenance de la drogue, les avocates de la défense sont parvenues à obtenir une peine inférieure aux réquisitions, avec dans les deux cas une réduction de la détention ferme (6 mois et 4 mois).
Les policiers blésois risquent donc de retrouver bientôt ces « petits commerçants » à l’oeuvre du côté de la Place Lorjou.
Il faudra bien un jour s’attaquer frontalement à ce fléau. Cela fait partie du programme de Marine le Pen.

3 commentaires

Herbault : vol en bande organisée à la fin du moto-cross. Plusieurs motos volées.

Vol motos HerbaultL’information est signalée sur la page Facebook « Tu es de Blois si…« .
Dimanche vers 18 heures, alors que se déroulait le moto-cross d’Herbault, plusieurs individus ont fait irruption sur le terrain. Ils ont agressé les personnes présentes et emporté 7 motos, ce qui demande tout de même un certaine organisation et des moyens conséquents.
La personne qui rapporte les faits parle de plusieurs blessés, plusieurs témoins confirment.
Les gendarmes sont intervenus assez rapidement et auraient interpellé 2 personnes.
Aucune information n’a filtré à cette heure dans la presse.
Cette attaque en plein jour marque une nouvelle étape de la délinquance en Loir et Cher.

Mise à jour du 14/03/2017 : dans la Nouvelle République de ce jour, il est question de « plusieurs motos », l’article précise ensuite 3 motos. Nous y apprenons aussi que 3 des agresseurs ont été interpellés grâce à des participants au moto-cross, qui ont eu le courage de les retenir. Les 3 jeunes seraient des blésois sans autre précision.

1 Commentaire

Passerelle de la gare de Blois : qui est responsable ?

Passerelle 2La Nouvelle République signale dans son édition du 13/03/2017 le problème récurrent de la propreté sur la passerelle de la gare de Blois.
On y apprend que l’ascenseur est squatté régulièrement par des sans-abri, tandis qu’immondices, excréments, urines, déchets en tous genres, cartons sales et bouteilles vides jonchent le sol.
Belle image pour les touristes qui arrivent en gare de Blois-Chambord…
Une entreprise prestataire est chargée du nettoyage mais à l’évidence cela reste insuffisant.
Quant à la Police, il semble qu’elle rechigne à intervenir.
Peut-être faudrait-il songer à installer des caméras, à charge de la SNCF, pour prendre les auteurs en flagrant délit… et les condamner éventuellement à une peine d’intérêt général qui consisterait à nettoyer la passerelle ! 

4 commentaires

Blois : une voiture brûlée dans le lac de la Pinçonnière.

Voiture Lac PinconnierePhoto publiée sur Périscope-41
L’info est rapportée sur la page Facebook Périscope-41 : ce matin des promeneurs ont découvert une voiture brûlée qui a été poussée dans le lac de la Pinçonnière.

Ce parc, très fréquenté la journée par les familles et les sportifs, est depuis longtemps un lieu de rendez-vous nocturne pour des activités moins avouables.
Toujours est-il que cela commence à faire beaucoup et les internautes s’en prennent ouvertement au maire de Blois.
Qui de fait ne semble pas prendre la mesure de la situation.
Des Blésois rencontrés récemment sur les marchés trouvent que depuis qu’il est 1er vice-président de la Région, Marc Gricourt est moins présent dans sa ville.

Mise à jour : la Nouvelle République complète l’information à 19 h 10 en précisant qu’il s’agit d’une voiture volée à Orchaise chez son propriétaire lors d’un cambriolage.

1 Commentaire

Blois : nouvel incendie au Centre commercial de la Quinière.

CC Quinière 18-10-16_2(image d’archives, octobre 2016).
Une nouvelle fois le Centre commercial de la Quinière a été la cible d’un incendie volontaire.

Cette fois le feu a été mis par deux « jeunes » de 19 et 20 ans aux panneaux de protection en bois disposés autour de la partie incendiée en octobre dernier (la Nouvelle République du 7 mars 2017).
Les deux individus avaient été filmés par les caméras de surveillance, et l’un a préféré se dénoncer.
Leur motivation n’est pas claire, leurs explications peu convaincantes et bien sûr leur identité n’est pas communiquée.
En attendant ce nouvel incendie risque de porter atteinte une fois encore à l’image du quartier.
Nous redisons aux Blésois que le Centre commercial reste ouvert et nous les invitons à s’y rendre pour faire des achats afin de soutenir les commerçants.

7 commentaires

Blois. Les ravages de la drogue, facteur d’insécurité

SeringueUn certain Khalid vient d’être condamné à 6 mois « ferme » (mais il ne les fera pas), pour avoir attaqué, vendredi dernier, en pleine rue du centre de Blois une jeune femme afin de lui voler son Smartphone et l’insulter en passant.
La vidéo- surveillance avait permis à la Police municipale de le retrouver rapidement. L’agresseur était un toxicomane qui avait déjà été condamné 15 fois  pour consommation de stupéfiants (la Nouvelle République 28/2/2017).
Combien de jeunes femmes sont ainsi à la merci de ces toxicomanes que les services de santé ne contrôlent plus, ou si peu ? L’homme était porteur de 3,45 g d’héroïne dont il disait qu’elle appartenait à un copain. Certains ont pu le croire !
Les magistrats croient-ils encore en la mise à l’épreuve comportant notamment une obligation de soins à laquelle ils condamnent ce genre de délinquant toxicomane pour la 16ème fois ? Nous, non.
A noter que l’affaire a été présentée en comparution immédiate sans attendre les 6 mois habituels ! En période électorale la Justice serait-elle plus rapide ?

1 Commentaire

Encore une voiture incendiée à la Quinière

Blois rue Lenôtre(image d’illustration : parking rue Le Nôtre. 4 voitures y avaient été incendiées en 2014).
A Blois les jours se suivent et se ressemblent : une voiture a été incendiée dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 1 h 30, rue Le Nôtre dans le quartier de la Quinière-les Allées à Blois.

Ce n’est malheureusement pas la 1ère fois dans cette rue, où l’on dénombre au moins 7 voitures incendiées depuis 2014.
La Nouvelle République rend compte de l’évènement en signalant simplement que « les pompiers ont éteint un incendie de voiture, jeudi, vers 1 h 30 du matin, rue Le Nôtre, à Blois ».
Rien qui précise la cause du sinistre.

2 commentaires

Blois-Vienne : 3 pavillons de jardin incendiés.

Incendie jardins 14-12-1Image d’archives : incendie de cabanes de jardin en décembre 2012.
Ce n’est pas la 1ère fois que des cabanons de jardin sont incendiés à Blois-Vienne ou à Saint Gervais. On peut d’ailleurs s’interroger sur le mobile de ces destructions volontaires.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi, les pavillons étaient situés dans un petit ensemble de jardins à l’extrémité de la rue des Droits de l’Homme.
Après l’incendie volontaire de l’entreprise Barbet dans la nuit de dimanche à lundi le sentiment d’insécurité risque bien de se renforcer en Vienne, de même que l’exaspération devant l’apparente impunité des délinquants.

2 commentaires
12345...12

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...