Archives des tags : featured

Marine à Romorantin : blanc, rosé ou rouge ?

DO6mh4xX0AE9I9sLes médias régionaux ont rendu compte de la visite de Marine le Pen à Romorantin.
Des reportages factuels et corrects pour France 3 ou la Nouvelle République, les journalistes ont fait leur métier et nous respectons leur indépendance.
C’est autre chose avec Mag’Centre, média Internet régional mais surtout orléanais, dont la teneur de l’article sort clairement du cadre d’un reportage pour livrer les opinions personnelles du rédacteur.
Il essaie de le faire sur un mode sarcastique, traitant les adhérents du FN avec mépris de « petit peuple« .
Certains participants portaient paraît-il « de fausses fourrures« . Je ne sais pas s’il a vérifié, mais peut-être toutes nos adhérentes n’ont-elles pas les moyens de se payer un vrai manteau de fourrure. Sans doute M. Macron dirait qu’il faut travailler pour se payer un manteau de vison (si M. Hulot est d’accord).
L’article comporte nombre d’erreurs, d’approximations et bien sûr les éléments de langage inévitables sur « l’éviction de Philippot« , alors qu’il est parti de son plein gré, refusant d’affronter le vote des adhérents au prochain Congrès.
En lire plus …

4 commentaires

Marine Le Pen à Romorantin : la vidéo.

Image de prévisualisation YouTube

0 Commentaires

Marine Le Pen à Romorantin-Lanthenay : résolument tournée vers l’avenir.

DO7rURHX0AAeUuCA l’occasion de la réunion avec les cadres régionaux (Secrétaires départementaux et adjoints), Marine a pu s’exprimer et échanger en toute franchise pendant 1 h 40.
Tous les sujets ont été abordés sur le fond, sans concession avec une certain nombre d’annonce sur la réorganisation et le fonctionnement du mouvement, dont certaines avaient déjà été communiquée aux cadres ces derniers jours.
Bien décidée à tirer toutes les leçons de la dernière présidentielle, Marine cite Nelson Mandela : « On ne perd jamais. Soit on gagne, soit on apprend. »
Un travail considérable a déjà été fait en interne ces derniers mois.
Sur la stratégie la priorité sera donnée à l’implantation locale, notamment municipale, qui permet à nos élus de se faire connaître et de donner une image positive du Front National, avec un effet d’entraînement aux élections départementales et législatives.
La coordination entre les élus, la mutualisation de leurs travaux, le développement d’un site participatif qui leur sera dédié, le renforcement de la formation sont également des priorités.
Il s’agira aussi, mais c’est l’objet du questionnaire reçu par les adhérents et du Congrès, de bien définir les grandes priorités stratégiques. Les Français, tout en étant majoritairement critiques à l’égard de l’Union européenne, ont eu peur du saut dans l’inconnu que représentait une sorte de « Frexit », il s’agit donc de les rassurer sur la méthode, et de la proposer de procéder par étapes afin de retrouver notre souveraineté.
En aucun cas, comme le prétendent certaines personnes de mauvaise foi, il s’agirait d’un revirement ou d’un reniement.
Mieux écouter les adhérents, les élus, les cadres de terrain, mieux écouter les Français et mieux se faire comprendre, ce sont les grandes lignes du message, aux antipodes de l’attitude égocentrique d’un énarque qui rêvait d’être calife en négligeant le terrain au profit des médias parisiens.
Beaucoup d’autres sujets ont été abordés au cours de cette réunion de travail d’où les cadres, y compris ceux qui pouvaient avoir des critiques sur le fonctionnement du siège, sont sortis tout à fait confortés par les propositions de Marine le Pen qui démontre sa capacité à comprendre, à écouter et à décider.
Ceux qui espéraient un affaiblissement du Front National seront très vite déçus, après le temps nécessaire à la réflexion, à la consultation et à la réorganisation, notre mouvement, dont notre Présidente a rappelé à quel point il était indispensable à la France, puisque le seul capable de porter une véritable alternative au projet mondialiste dont M. Macron n’est que le dernier représentant.

1 Commentaire

Marine le Pen en Loir et Cher : la dynamique est relancée.

DO69R7DWsAEka-1Romorantin-Lanthenay : Marine répond aux question des adhérents.
Dans le cadre de sa tournée des Régions pour la refondation, Marine Le Pen tenait sa 6ème étape aujourd’hui en Loir et Cher.

Un étape qui coïncidait avec la réception par tous les adhérents du fameux questionnaire dont chacun reconnaît qu’il s’agit d’un véritable exercice de démocratie interne peu commun dans les partis.
Après une conférence de presse et une réunion de travail à huis-clos particulièrement riche avec les Secrétaires départementaux de la Région et leurs adjoints, Marine le Pen avait rendez-vous avec les adhérents à la Fabrique Normant pour un déjeuner-débat.
Intervenant dès son arrivée pour présenter les grandes lignes de la refondation qu’elle entend conduire afin de tirer les enseignement des présidentielles, elle devait ensuite répondre longuement aux questions des auditeurs.
On a vraiment pu sentir combien le courant passait avec les adhérents. Ceux qui avaient un instant pu être découragés ont été pleinement rassurés, ils ont retrouvé la confiance.
Il sont bien compris que le Front National était plus que jamais tourné vers l’avenir dans l’intérêt de la France et des Français.
Nous y reviendrons ces prochains plus en détail, mais ce soir nous pouvons dire merci à Marine et bravo à toute l’équipe d’organisation.
Pour l’anecdote, la grande mobilisation de l’extrême gauche a rassemblé un dizaine de personnes, plutôt dépitées devant le succès de notre réunion.
Les forces de l’ordre et le DPS ont permis que tout se déroule dans le calme, en toute sérénité.

2 commentaires

Conseil régional : le Front National pointe les contradictions le gauche et de l’UDC.

MC Session 16-11Curieuse ambiance au conseil régional à l’occasion des orientations budgétaires.
Sur tous les bancs de l’assemblée on critique les mesures décidées par le gouvernement.
A croire que personne n’aurait voté Macron en mai dernier !
Vos conseillers FN sont intervenus pour dénoncer cette mascarade.
A l’occasion du vote de la TICPE (taxe sur les carburants et l’énergie) Gilles Godefroyb (FN37) a demandé qu’une partie de la recette soit affectée à une prime à la casse pour encourager au renouvellement du parc ancien dans les zones hors métropoles qui ont difficilement accès aux transports en commun, ainsi qu’à l’amélioration du réseau routier d’intérêt régional.
Le groupe UDC de Guillaume Peltier, qui prétend défendre la ruralité, n’a pas dit un mot sur le sujet, d’ailleurs le président de leur groupe était déjà reparti.
Pour conclure la séance, le groupe Front National a présenté un voeu pour demander que la Région abandonne l’écriture « inclusive » dans ses rapports et dans sa communication.
Après une réponse de l’élue socialiste de service qui vaut son pesant de cacahuètes, le groupe UDC, en l’absence de son chef, a préféré ne pas prendre part au vote. Courage fuyons !
Lire le compte-rendu de la séance sur le site du groupe FN Centre Val de Loire.

2 commentaires

Marine Le Pen en Loir et Cher : plus que deux jours pour s’inscrire.

MLP41Il ne reste plus que deux jours pour s’inscrire au déjeuner-débat avec Marine Le Pen à Romorantin le samedi 18 novembre.
Pour cela il faut privilégier le règlement par internet sur le site de la ticketerie-le Pot commun.
En raison des délais de la Poste, il est déconseillé désormais d’envoyer un règlement par chèque. Si vous n’êtes pas inscrit, contactez-nous par mail fn41@frontnational.com, nous pourrons vous enregistrer et vous réglerez sur place.
Attention, ne tardez pas, le compteur en ligne n’enregistre que les inscriptions sur Internet et le nombre de places est limité.

0 Commentaires

Où était le FN lors de la fermeture de Matra ? Réponse : dans l’usine !

Matra RomorantinUn groupuscule d’ultra-gauche appelant à manifester contre la venue de Marine Le Pen à Romorantin demande dans un communiqué : « où était le FN lors de la fermeture de Matra ?« .
La réponse est simple : dans l’usine !
En effet de nombreux ouvriers de Matra votaient déjà pour le Front National en 2003, plusieurs étaient d’ailleurs adhérents, y compris un des responsables syndicaux du site de Romorantin.
Pendant ce temps, l’ultra-gauche ne recrutait que dans la salle des profs, arrivant parfois à entraîner quelques élèves.
Dès cet époque ces groupuscules extrémistes et parfois violents ont tenté de faire de la récupération et de prospérer sur la colère légitime des ouvriers licenciés.
Mais ça n’a jamais marché, et ces divers groupuscules font aujourd’hui des scores dérisoires malgré la bienveillance des médias.
Une fois encore, ils rendent service ai pouvoir en place, en appelant à manifester contre la 1ère opposante à M. Macron.
C’est bien pourquoi ils sont tolérés en dépit des violences et de la casse qui ponctue chacune de leurs manifestations.

3 commentaires

Blois : unanimité contre Macron au conseil municipal.

Blois usine des eauxLa bonne nouvelle c’est la baisse du prix de l’eau. Pour le reste l’avenir s’assombrit.
M. Macron prétendait rassembler les Français, il va peut-être y parvenir : ils se rassemblent contre lui !

Hier soir lors du conseil municipal de Blois, deux voeux ont été adoptés, l’un pour soutenir les maisons de l’emploi, l’autre pour dénoncer la diminution de l’aide au logement social.
Le premier a été voté à l’unanimité, les élus « En marche » n’ont même pas osé s’abstenir, ce qu’à fait toutefois Véronique Reineau pour le second.
Auparavant le débat d’orientations budgétaires a permis à tous les intervenants de dénoncer le mépris du gouvernement pour les collectivités locales.
Michel Chassier (FN) est intervenu longuement pour expliquer comment M. Macron allait faire porter l’effort de réduction de la dette publique aux collectivités, alors que l’Etat promet d’y contribuer… plus tard :  CM 13-11-2017 – ROB 2018
Il a rappelé également les causes structurelles de déficit public, à savoir la loi du 3 janvier 1973 et l’article 104 du Traité de Maastricht, et conclu que cette situation que tout le monde s’accorde à dénoncer était « le prix à payer pour ne pas avoir voulu le véritable changement aux dernières élections. »
Et si les prévisions budgétaires permettent de tenir un fragile équilibre d’ici la fin du mandat, c’est au prix d’un recours à l’emprunt en dépit d’un baisse de l’investissement, en 2022 la charge de la dette dépassera les dépenses d’équipement.
Marc Gricourt a d’ailleurs reconnu dans sa réponse que la Ville n’avait pas les moyens suffisants pour entretenir correctement ne serait-ce que la voirie.
L’élu FN est également intervenu pour se féliciter de la baisse du prix de l’eau au 1er janvier, conséquence du retour en Régie que nous avions demandé depuis longtemps, et dont les usagers doivent légitimement profiter.
Au sujet de la garantie d’un emprunt pour Terre de Loire Habitat, Michel Chassier est intervenu pour alerter à la fois sur le financement du logement social et la fin annoncée des prêts à taux zéro en Loir et Cher en raison du nouveau zonage.
Pour la seule ville de Blois, le manque à gagner pour les trois bailleurs sociaux serait de 8 640 000 € par an, ce qui les mettraient en déficit dès 2018 et les obligeraient à revoir sérieusement à la baisse leurs projets d’investissements, qu’il s’agisse de construction, de réhabilitation ou d’isolation thermique.
A l’occasion de ce conseil Hubert de Pirey a été officiellement installé comme conseiller municipal en remplacement de Miguel de Peyrecave qui a quitté notre région. La suivante immédiate sur la liste n’a pas souhaité siéger car elle n’habite plus la région.

1 Commentaire

Région Centre-Val de Loire : vos élus présentent les orientations budgétaires à la presse.

DOhf6RVWkAA0XdACharles de Gevigney et Michel Chassier le 13 novembre à Orléans.
A l’occasion d’un point-presse à Orléans Michel Chassier a présenté les grandes lignes des orientations budgétaires.

Pour la 1ère fois le rapport d’orientations a été reporté.
Nous avions été alertés depuis septembre et le Congrès des Régions n’a fait que confirmer nos craintes.
On peut dire qu’il existe un certain consensus des élus locaux pour dénoncer ce coup de force du gouvernement et son choix politique de faire porter l’effort de réduction de la dette sur les collectivités, qui en détiennent moins de 10% !.
Lors de la dernière session un vœu dans ce sens a été voté à l’unanimité, le nôtre a failli passer avec le soutien de l’UDC si le groupe majoritaire n’était pas revenu sur son abstention.
Mais sur le fond, Marc Gricourt n’a pu qu’approuver nos demandes.
Aujourd’hui c’est Guillaume Peltier qui partage notre analyse, reprenant presque mot pour mot ce que nous disions en septembre.
Mais nous irons au-delà du simple constat lors du débat d’orientations, en rappelant les causes du déficit et la responsabilité de chacun.
La séance plénière se tient jeudi à partir de 9 heures, elle est ouverte au public.

1 Commentaire

Blois, Mer, Vineuil : un important trafic de drogue démantelé.

drogueBien qu’ils n’aient pas toujours les moyens de mener leurs missions, policiers et gendarmes font régulièrement la preuve de leur efficacité.
C’est le cas en Loir et Cher où les policiers de Blois ont mis fin à important trafic de drogue, saisi 4 kg de « marchandise », plus de 6000 € en espèces et procédé à 23 interpellations (la Nouvelle République du 11/11/2017).
Le réseau opérait entre Blois, Vineuil et Mer et livrait plusieurs centaines de clients, dont 250 ont pu être identifiés.
Une opération très bien menée par conséquent et dont on ne peut que féliciter tous ceux qui l’ont préparée et conduite.
La drogue est devenue malheureusement un fléau endémique, elle nourrit une économie parallèle sur laquelle certains politiques préfèrent fermer les yeux afin d’éviter ce qu’ils redoutent le plus : un embrasement des « quartiers ».
Un certain candidat à la présidentielle, soutenu par le maire de Blois, proposait tout simplement de légaliser l’usage du cannabis.
On peut même dire qu’il existe une sorte de « deal » dans certaines villes, où ce sont les trafiquants qui font en quelque sorte la police dans leur quartier en encadrant – à leur profit – les petits délinquants, afin qu’ils ne créent pas de troubles, ce qui serait préjudiciable à leur juteux commerce.
Mais si la Police s’intéresse d’un peu trop prêt à ces réseaux et procède à des interpellations, on assiste comme par hasard à une explosion de ces « violences urbaines » dont politiques et sociologies cherchent les causes, voire la justification du côté d’un sentiment de rejet.
Espérons que ce ne sera pas le cas à Blois, que nous en saurons plus sur l’identité des trafiquants et que la Justice fera son travail, sans quoi les Policiers auront encore l’impression de s’être donné beaucoup de mal pour un résultat décevant.

4 commentaires

Marine Le Pen en Loir et Cher : J-7 !

Marine Morbihan 22-10Le compte à rebours est lancé pour la venue de Marine à Romorantin le 18 novembre.
Il est conseillé de s’inscrire le vite possible, soit en ligne sur la site de la ticketerie-le pot commun, soir par courrier en téléchargeant le bulletin d’inscription Bulletin inscription 18-11-2017 et en le renvoyant accompagné du règlement à l’adresse indiquée.
Attention, le nombre de places réservées sur la billetterie en ligne ne comprend pas les réservations ne chèque ou en espèces, il ne faut donc pas attendre pour vous inscrire.
En cas de difficulté pour faire votre réservation ou pour imprimer le bulletin d’inscription, vous pouvez nous contacter au 02 54 42 12 17 et laisser un message, nous vous rappellerons.
N’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux.

0 Commentaires

Nos élus et militants aux cérémonies du 11 novembre.

11-11-2017_211-11-2017

La cérémonie du 11 novembre à Blois.
Nos élus, militants, porte-drapeaux sont toujours présents aux cérémonies patriotiques.

Aujourd’hui encore pour le 99ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918, qui commémore l’année la plus difficile de la Grande Guerre, nous étions présents aux cérémonies à Blois, Romorantin, Vendôme, Mer, Chatillon sur Cher, mais aussi Saint Martin des Bois, Saint Arnoult, Chouzy, Montlivault etc…
Notre ami Emile Berlu, porte-drapeau du CNC, était présent à la cérémonie de Blois.
Nous publierons d’autres photos à réception sur le blog et les réseaux sociaux.
A noter cette année le message de l’Union Nationale des Combattants (*) qui se conclut par cette phrase : « Tenir pour que demeure unie et forte notre patrie, la France, dans une Europe qui respecte les Nations ».
Un message aux antipodes de la construction européenne de M. Macron, qui s’accompagne d’une déconstruction de la France.
Plus que jamais le Front National se tient aux côtés des vrais patriotes.

(*) Lire le message complet sur le site de l’UNC.

2 commentaires

Communes : des « efforts volontaires » imposés sous la menace !

Macron hystériqueJacqueline Gourault avait donné le ton avant le 58ème congrès des maires de Loir et Cher : pour expliquer les réformes aux maires, il fallait davantage de « pédagogie ».
Ce n’est pas nouveau, c’est toujours ce qui disent les gouvernements quand une réforme passe mal : c’est qu’elle aurait été mal expliquée. Ou bien que les intéressés ne sont pas assez intelligents pour comprendre, pour rester poli.
Et pour prêcher la bonne parole aux élus locaux on a fait appel à Patrice ­Raymond, Maître de conférences en droit public, consultant et formateur au centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT).
Cet universitaire n’hésite pas à proclamer, non sans grandiloquence que « nous sommes à l’an I d’une nouvelle ère » ! (la Nouvelle République du 11/11/2017)
C’est exactement la rhétorique de M. Macron, sauf qu’il n’était que le dernier recours d’un système à bout de souffle, le représentant des milieux d’affaires dont il est tenu de respecter strictement la feuille de route, sans quoi ses sponsors n’hésiteront à balancer tous ses conflits d’intérêts au Canard enchaîné.
La réalité est plus prosaïque : il s’agit de se conformer aux exigences en terme de déficit public contenues dans le traité de Maastricht… approuvé par la France, y compris par certains qui en dénoncent aujourd’hui les conséquences.
Le problème c’est que l’état ne parviendra a endiguer son propre déficit.
Dans les prévisions de la Loi de Finances 2018, on constate que le solde du budget de l’Etat restera déficitaire en 2018 (3,2%) c’est à dire au même niveau qu’en 2017, pour augmenter encore en 2019 (4%), avec le promesse d’une diminution… en 2022 à 1,8% !
Sarközy avait fait le même genre de promesse, promettant l’équilibre en fin de mandat, mais il a eu l’excuse de la crise, Hollande avait renouvelé la promesse sans l’atteindre et là il n’y avait même plus d’excuse.
Peut-on croire sincèrement à la promesse de Macron ? Il est permis d’en douter.
En guise de « nouvelle ère » nous retrouvons le même discours et les mêmes méthodes.
Mais si l’Etat ne parvient pas à atteindre ses propres objectifs, il exige des collectivités, et des administrations de la sécurité sociale qu’elles y parviennent, et même au-delà !
En résumé, puisqu’en 2022 le budget de l’Etat sera toujours déficitaire, on demande aux communes et à la sécurité sociale, non pas d’être à l’équilibre, mais d’être excédentaires !
Il faut le savoir à nos concitoyens, car tout cela sera lourd de conséquences.
Quant au « volontarisme » prêché par Mme Gourault, signalons simplement que la Loi de Finances prévoit un durcissement des régles en matière d’endettement des communes, qui les placeraient de facto sous tutelle du Préfet si elles ne respectaient pas les nouveaux ratios d’endettement. Curieuse conception du volontarisme !
Mais qu’on se rassure, Mme Macron touchera bien ses 440 000 de frais annuels (*). De quoi acheter quelques robes ? Vous n’y pensez pas, elles lui son prêtées !

(*) sans compter les frais annexes et de représentation… Deux collaborateurs sans compter le personnel du secrétariat…

1 Commentaire

Conseils municipaux à Mer et à Blois lundi 13 novembre.

Hubert de PireyNotre nouvel élu blésois, Hubert de Pirey.
Le conseil municipal de Mer se réunira lundi 13 a 18h30 ancienne mairie de Mer en présence de vos élus  Olivier Besnard, Sophie Boulaigre et Robert Krysik.

A Blois le conseil se réunit à 18 heures en présence de Michel Chassier, Mathilde Paris et Jean Louis Berger, Hubert de Pirey sera installé comme conseiller municipal en remplacement de Miguel de Peyrecave qui a quitté notre région pour son Béarn natal.
Au programme les orientations budgétaires, dans un contexte bine particulier pour 2018.
Nous rappelons que le conseil municipal est ouvert au public, nous vous invitons à venir entendre et soutenir vos élus.

1 Commentaire

Conseil régional : vos élus au travail.

Réunion de groupe 9-11-2017Le groupe FN était réuni aujourd’hui à Orléans pour préparer le session du 16 novembre.
A l’ordre du jour les orientations budgétaires et la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques , ancienne TIPP).
Les élus ont échangé sur les deux rapports et défini les grands axes de leurs interventions.
Nous aurons l’occasion d’y revenir, mais ce débat d’orientations va se tenir dans une période de grande incertitude pour les Régions et dans le contexte de la baisse des dotations de l’Etat alors qu’elles vont devoir exercer de nouvelles compétences.
En parallèle de la réunion de groupe il y avait cet après-midi deux réunions de commission (finances et formation professionnelle).

0 Commentaires

Immunité parlementaire : Macron vise son opposante n°1.

DOHUqAyWkAI_FtoCe sont des méthodes qu’on pensait réservées aux régimes autoritaires que la France dénonce, sauf bien sûr s’il s’agit de partenaires commerciaux.
Mais cela se passe pourtant bien dans la patrie qui se proclame celle des Droits de l’Homme.
A la demande du ministre de la Justice, au mépris de la séparation des pouvoirs, un parlement servile a voté la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen, coupable d’avoir dénoncé l’extrême violence de l’Etat Islamiste (ou Daech selon l’acronyme arabe).
C’est le monde à l’envers ! Au moment même où la France trouve des arrangements pour permettre à ses ressortissants partis combattre en Syrie et en Irak d’être rapatriés, ceux qui sont en pointe dans le combat contre cette organisation terroriste qualifiée d’ennemie, et que nos armées combattent sur le terrain, se voient menacés de poursuite judiciaire.
Le scandale est énorme et commence déjà à embarrasser le gouvernement, qui craint un effet boomerang.
Nous vous invitons à prendre connaissance du communiqué de Marine Le Pen, et à vous rendre sur les réseaux sociaux pour lui exprimer  votre soutien et relayer l’information.
« Suite à la demande formulée par Madame Nicole Belloubet, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, le bureau de l’Assemblée nationale a décidé ce jour la levée de mon immunité parlementaire.
Le gouvernement actuel s’inscrit ainsi une nouvelle fois dans la continuité du précédent, car c’est Bernard Cazeneuve, alors ministre socialiste de l’Intérieur, qui avait saisi la justice dans cette affaire de liberté d’expression politique. [...]« 
Lire la suite du communiqué sur le site du Front National.

1 Commentaire

Un deuxième échangeur : à Blois ou à Herbault ?

Péage A10Entrée de l’A10 au péage de Blois-la Chaussée : désormais la file de gauche est dédiée au télépéage.
La question d’un deuxième échangeur sur l’A10 à hauteur de Blois revient régulièrement au gré des campagnes électorales.

Il est vrai que la circulation en sortie de l’autoroute et dans tout le secteur pose un vrai problème.
Mais où se trouve la bonne solution ?
Christophe Degruelle, président d’Agglopolys, posait à nouveau la question lors d’une visite d’entreprise (la Nouvelle République du 8/11/2017).
Mais pour les responsables économiques, le problème majeur demeure la traversée de la Loire.
Ce n’est pas forcément évident, car le bouchon qui se forme tous les matins bien au sud du pont Charles De Gaulle trouve son origine plus au nord, au niveau du rond-point de Cap Ciné, en cours de réaménagement.
Est-ce que cela suffira ? Nous le verrons d’ici quelques mois.
On peut remarquer toutefois que l’accès à l’autoroute ne comporte actuellement que deux voies, dont une réservée exclusivement au télépéage, ce qui paraît parfois insuffisant.
Une autre question se pose pour un deuxième échangeur.
A hauteur de la route de Vendôme ? Ce serait bien près de l’échangeur actuel, et pas évident à intégrer avec l’arrivée de la rocade Nord.
Au niveau de la route de Saint Lubin ? C’est un axe secondaire qui débouche très vite au sud sur la ZUP de Blois et on ne peut pas envisager un trafic poids-lourd vers le sud qui traverserait une zone urbaine dense et ne pourrait pas aboutir vers la Loire.
A plusieurs reprises les élus du Front National avaient évoqué une autre possibilité : une sortie à Herbault, qui permettrait de désenclaver tout le territoire situé à l’ouest de la Forêt de Blois.
Un tel échangeur serait en outre équidistant entre Autrèche et la Chaussée Saint Victor, respectant l’intervalle moyen sur l’A10 entre le péage de Monnaie et Orléans : environ 15 km.
Certainement une idée à creuser.

1 Commentaire

Stationnement à Blois : ça se gâte pour les usagers de la gare.

Parking ouest gare BloisDepuis l’ouverture de la passerelle, les usagers de la SNCF sont de plus en plus nombreux à se garer du côté ouest, pour éviter d’ajouter le prix du stationnement au prix du billet.
Résultat, le parking aménagé à la lace de l’ancienne rotonde est saturé et le stationnement déborde sur les rues avoisinantes, au grand déplaisir des riverains.
Un terrain privé appartenant à la SNCF était jusqu’ici ouvert et largement utilisé.
Désormais il est fermé, ce qui ne va pas améliorer la situation.
On sait qu’à terme le stationnement va être revu du côté ville sur le parvis de la gare et l’ancien emplacement de la SERNAM, la collectivité va être sollicitée, pour réaliser au final un nouveau parking payant que les usagers vont chercher à éviter.
Nous pensons que l’on ne peut pas à la fois inciter les gens à prendre le train et les taxer parce qu’ils laissent leur voiture.
L’automobiliste est décidément un bon contribuable : il paie das impôts quand il achète sa voiture, son carburant, quand il roule (péages) et quand il stationne ! Sans parler des radars : 3 en moins de 10 kilomètres sur la D952 entre Onzain et Blois sur la levée de la Loire.

1 Commentaire

Journée porte ouverte à la permanence du FN41.

plan d'accès FN41A l’occasion de la venue de Marine Le Pen en Loir et Cher le 18 novembre, la permanence du FN41, 31 rue du Puits Châtel, sera ouverte vendredi 10 novembre de 10 heures à 18 heures sans interruption pour vous accueillir.
Il sera possible de s’inscrire sur place pour le déjeuner-débat du 18/11/2017 à Romorantin.
Vous pourrez également nous poser toutes les questions sur la préparation du XVIème Congrès du Front National.
La Boutique du FN 41 sera ouverte.

0 Commentaires

Blog FN41 : 2 500 000 visites !

podiumLe Blog du FN 41 est toujours, et de très loin, le 1er blog politique du département, et l’un des plus lus en France dans se catégorie.
Notre blog vient de passer le cap des 2 500 000 visites depuis sa création.

Alors que certains pensaient ce type média un peu dépassé par Twitter ou Facebook, nous enregistrons au contraire une progression du nombre des visites par rapport à 2016.
Bien sûr, il y a eu le pic dû à la séquence électorale et ensuite une petite pause durant l’été, y compris pour les administrateurs, mais dès la rentrée nos lecteurs étaient fidèles au rendez-vous.
Nous nous efforçons, avec des moyens modestes, de suivre l’actualité quotidienne du Loir et Cher, de relayer l’activité de nos élus et les activités de la Fédération.
Ainsi, 572 articles ont été publiés depuis le début de l’année, soit près de deux par jour en moyenne, et nous sommes avons quotidiennement plus de 1400 visites.
C’est aussi un bon baromètre qui prouve que le Front National est toujours bien présent dans l’opinion publique et que sa parole est attendue.
On le constate aussi sur les réseaux sociaux, où le nombre de nos abonnés progresse au niveau local comme au niveau national.
Un seul exemple, le compte Twitter de Marine Le Pen qui atteint aujourd’hui 1 850 000 abonnés, près de 400 000 de plus que lors des présidentielles.
Des signes qui ne trompent pas.

0 Commentaires

Les maires ruraux victimes d’un système qu’ils cautionnent. De gré ou de force ?

Jacqueline Gourault ADCFUne nouvelle fois les maires ruraux se plaignent, à juste titre, du sort réservé à leur commune, et interpellent la ministre Jacqueline Gourault et le député macroniste Marc Fesneau.
Dotations, emplois aidés, taxe d’habitation, les sujets ne mécontentement ne manquent pas.
A cela s’ajoute les obligations imposées aux maires : gens du voyage, loi SRU, en attendant les nouvelles contraintes, tandis que les communes se voient progressivement dépouillées de leur autonomie et les maires de leurs pouvoirs au profit des intercommunalités.
Selon la Nouvelle République du 7/11/2017, les réactions de la salle ont parfois été vives.
Cela démontre à quel point M. Macron, son gouvernement et la majorité de ses députés recrutés sur Internet sont complètement déconnectés de la réalité du terrain.
Il ne représentent que l’oligarchie des affaires qui a fait l’élection car elle contrôle les médias, et la fracture entre les métropoles n’a jamais été aussi marquée.
Jacqueline Gourault a certainement été choisie pour amortir la colère des maires ruraux ou des villes moyennes, mais elle n’aura pas les moyens de contrer les décisions de M. Macron qui ne peut pas faire autrement qu’appliquer la feuille de route de ceux qui l’on mis en place pour accomplir leurs desseins.
Elle-même n’a d’ailleurs pas d’autre choix que de suivre docilement les consignes.
En réalité les maires ruraux sont prisonniers d’un système où il sont tenus, car ils sont étroitement dépendants par les intercommunalités, des départements, des Régions.
C’est un système que le Front National dénonce depuis longtemps. Nous demandons une clarification des compétences, une véritable réforme fiscale qui rendent les communes autonomes conformément aux principes constitutionnels de la libre administration des collectivités et du consentement à l’impôt.
Au conseil régional, nous l’avons encore rappelé lors de la dernière session.
L’occasion était donnée aux maires ruraux d’exprimer leur position lors des élections sénatoriales en septembre dernier.
Dommage qu’ils n’aient pas été plus nombreux à le faire, leur protestation aurait davantage de force aujourd’hui.

0 Commentaires

Marine Le Pen à Romorantin : l’extrême-gauche craint les ultras.

MLP41Le Parti communiste avait pris l’initiative d’une manifestation pour protester contre la venue de Marine le Pen à Romorantin.
Après avoir vainement tenté de faire pression sur le maire de Romorantin pour qu’il nous refuse la salle.
Il aura fallu deux réunions pour que les représentants de l’extrême-gauche, PC et France soumise, Dialogues à gauche et deux syndicats, la CGT et la FSU parviennent à se mettre d’accord pour organiser une manifestation le 16 novembre, deux jours avant la venue de Marine Le Pen.
Il craignaient en effet, en manifestant le jour même, être débordés par l’ultra-gauche.
Toute cette agitation prouve que le message du FN porte toujours dans les milieux populaires.
Non, les électeurs qui se tournent vers nous ne se trompent pas de combat, bien au contraire, ils ont bien compris où se situaient les véritables enjeux, c’est pourquoi ils se sont détournés des partis de gauche et d’extrême-gauche qui les ont trahis.
Il est amusant de voir ces partis et certains syndicats dépenser autant d’énergie pour contrer la seule véritable opposition à Macron, alors qu’ils ont été incapable de s’entendre contre la loi Travail et qu’ils ont fini par capituler.
Mais après tout nous ne pouvons que les remercier pour cette deuxième page de publicité en moins de quinze jours. Aujourd’hui on en parlait dans les bars de Romorantin, et cela faisait bien rire les clients !

3 commentaires

Coups de feu à la ZUP de Blois.

Gendarmerie ZUP 11-03Photo d’illustration : malgré les opérations menées périodiquement par les forces de l’ordre, la drogue et les armes sont toujours là.
Dans la nuit de jeudi à vendredi vers 23 heures plusieurs coups de feu ont retenti à la ZUP de Blois.

La Nouvelle République dans son édition du 4/11 parle de 3 coups de feu, selon un témoin, après une altercation.
Les protagonistes n’ont pas été identifiés et l’arme n’a pas été retrouvée.
A vrai dire ce nouvel épisode de violence ne nous surprend pas, des riverains nous avaient déjà signalé des individus armés, y compris en plein jour du côté de la place Lorjou et de la rue de Tourville.

2 commentaires

Permanence : fermeture exceptionnelle le 3 novembre.

10656478_10204453590001400_63579271_nEn raison des vacances de la Toussaint, la permanence sera fermée exceptionnellement le vendredi 3 novembre.
Vous pouvez toutefois nous contacter au 02 54 42 12 17 et laisser un message, ou par courriel : fn41@frontnational.com
Pour la venue de Marine Le Pen à Romorantin le 18 novembre, vous pouvez vous inscrire en ligne ou par courrier (en haut à droite de la page d’accueil).

0 Commentaires

Si nous ne sommes pas là pour défendre la France, qui le fera ?

60X80_MACRON_HDNouvelle affiche du Front National.
En mai dernier nous avons assisté à une véritable imposture. Soutenu par 100% des grands médias, par le monde des affaires et de la finance, y compris depuis l’étranger, M. Macron est parvenu à se faire élire.
Les mêmes qui ont soutenu son élection ont proclamé, une fois de plus, la mort du Front National et aussitôt enterré sa présidente, Marine Le Pen.
Certains de nos électeurs ont pu être découragés, au point de ne pas se déplacer aux législatives. Erreur fatale qui a conduit à l’élection d’une majorité de députés godillots, tandis que la France soumise de M. Mélenchon avec deux fois moins de voix obtenait deux fois plus de sièges.
Aujourd’hui encore, on nous reparle du fameux débat. Mais il ne faut pas juger Marine sur cette seule prestation, dont elle n’est pas seule responsable.
En position de challenger, très loin dans les sondages, elle a entamé une campagne de 2ème tour remarquable, sans prendre un seul jour de repos que son équipe aurait dû lui recommander.
Elle n’a pas pu aborder le débat dans de bonnes conditions, mais ce qu’il faut tout de même retenir, c’est que sur pratiquement tous les sujets abordés, c’est Marine qui avait raison face un candidat qui a menti avec assurance, dans un duel sans arbitre où sa seule qualité d’ancien ministre et de banquier lui conférait une autorité qui a suffit à impressionner les téléspectateurs.
En lire plus …

2 commentaires
12345...61

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...