Archives des tags : Mathilde Paris

#législatives2017 : Mathilde Paris en campagne à Selles sur Cher

Selles 25-05_2Selles 25-05_1

Mathilde Paris était ce matin à Selles sur Cher accompagnée de sa suppléante Josette Mazoyer,de Philippe Bobe et d’un jeune militant.
Au programme le marché, du porte à porte, diffusion du programme de la candidate, visite d’une brocante.
Excellent accueil sous le soleil, Mathilde Paris est désormais bien identifiée et suscite un véritable intérêt.
Il faut dire qu’elle est la seule candidate à être aussi présente sur le terrain, depuis maintenant plus de 3 mois. Aucun de ses adversaires n’aura rencontré, et probablement convaincu, autant d’électeurs de la circonscription.

1 Commentaire

#législatives2017 : conférence de presse et rencontres avec les professionnels.

DAnJOrrXcAYrKOzVisite pro 2ème circo

Philippe Loiseau accompagnait encore Mathilde Paris ce matin en Sologne pour une conférence de presse où notre candidate a présenté son programme, avant de poursuivre les visites de terrain : agriculteurs, artisans, commerçants.
Toujours beaucoup d’intérêt et beaucoup d’écoute au cours de ces échanges où les professionnels découvrent une candidate sérieuse et déterminée et qui contrairement à d’autres qui n’est pas là pour faire carrière.

0 Commentaires

Philippe Loiseau et Mathilde Paris à Noyers sur Cher.

Noyers-1

Plus de quarante personnes hier soir à Noyers pour entendre notre candidate et notre eurodéputé Philippe Loiseau venu la soutenir, après la visite d’une exploitation viticole touchée par le gel et une rencontre avec des professionnels.
Josette Mazoyer, suppléante s’est d’abord présentée, avant que Mathilde Paris expose les grandes lignes de son programme au niveau national comme au niveau local. Vous pouvez en retrouver le résumé en téléchargeant le journal de campagne au format pdf :  Journal Législatives 2017
Philippe Loiseau, membre de la commission agriculture et développement rural a parler de son combat permanent, aux côtés son collègue d’Edouard Ferrand, pour défendre l’agriculture française sacrifiée par Bruxelles, victime d’une concurrence déloyale à l’intérieur même des frontières de l’Union européenne.

Aux différences de salaires, de charges et de taxes s’ajoutent des règles qui changent selon les pays. Ainsi certains produits phytosanitaires interdits en France sont autorisés en Espagne, ce qui pénalise nos producteurs. C’est pire encore avec les traités de libre-échange transatlantiques (TAFTA et CETA) qui menacent non seulement nos grandes productions (céréales, oléagineux, viande etc…) mais aussi nos appellations.
Après un échange avec l’auditoire, la réunion s’est terminée par un verre de l’amitié, et un repas à Chatillon sur Cher avec les militants et sympathisants.

Noyers-2Noyers-3

0 Commentaires

Rappel : réunion ce soir à Noyers sur Cher avec Philippe Loiseau et Mathilde Paris.

Réunion Mathilde

0 Commentaires

Mardi 23 mai : nos candidats dans les médias et sur le terrain.

18581469_10210547810745590_6246469369946869927_n MC Bracieux

Grosse journée de campagne prévue mardi 23 mai.
Michel Chassier, Président du groupe FN au Conseil régional Centre-Val de Loire, conseiller municipal et communautaire de Blois et candidat du Front National aux élections législatives sur la 1ère circonscription de Loir et Cher sera l’invitée de la matinale de Plus FM mardi 23 mai à 8 heures.
Il évoquera les enjeux de la campagne des législatives en Loir et Cher et présentera les grand axes du programme des candidats soutenus par Marine Le Pen.
Plus FM émet à Blois (89.4), à Montrichard (99.3), Romorantin (96.7), Vendôme (97.4) et enfin Lamotte-Beuvron (105,8) et Montoire (90,8).
En fin de matinée il sera également interrogé par TV Tours.
Après une journée sur le terrain, Mathilde Paris tiendra une réunion publique à 19 heures à la salle polyvalente de Noyers sur Cher avec Philippe Loiseau, député français au Parlement européen.
Pour terminer un repas réunira adhérents et sympathisants à Chatillon sur Cher.

1 Commentaire

Réunion publique mardi 23 avec Philippe Loiseau et Mathilde Paris.

Réunion MathildeReunion Noyers_1

Philippe Loiseau, agriculteur, député français au Parlement européen, membre de la commission de l’Agriculture et du développement rural, sera mardi aux côtés de Mathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher et candidate dans la 2ème circonscription, pour une réunion publique à 19 heures salle Polyvalente, 54 rue nationale à Noyers sur Cher.
L’occasion pour notre candidate de faire mieux connaître ses propositions et pour Philippe Loiseau d’insister sur le volet agricole.
Venez nombreux pour vous informer, faites venir vos amis.

1 Commentaire

Loir et Cher : 3 candidats FN-RBM pour défendre la France et les Français.

Point presse 18-05Les candidatures pour les législatives de 11 et 18 juin sont désormais définitives depuis hier soir 18 heures.
Voici les candidats FN-RBM pour le Loir et Cher :
- 1ère circonscription (Blésois, Controis, Vallée du Cher) : Michel Chassier, président du Groupe FN au Conseil régional Centre-Val de Loire, conseiller municipal et communautaire de Blois, suppléant : Jean-Louis Berger, commerçant à Cellettes, conseiller municipal et communautaire de Blois.

- 2ème circonscription : Mathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher, suppléante : Josette Mazoyer secrétaire de la 2ème circonscription. Mathilde Marché 15-03

 

 

 

 

 

 

 

 

Josette Mazoyer- 3ème circonscription Jean-Yves Narquin, maire de Villedieu le Château, suppléant Olivier Besnard, conseiller municipal et communautaire de Mer.

Jean-Yves Narquin
Nous reviendrons, circonscription par circonscription, sur les enjeux de cette élection en Loir et Cher.
En attendant, l’heure est à la mobilisation, n’hésites pas à nous contacter : fn41@frontnational.com

Olivier Besnard 10-2015

1 Commentaire

Législatives : la campagne bat son plein dans la 2ème circonscription.

Affichage 2C 16-05_1Porte à porte, visites de commerçants, artisans, PME, rencontre avec les maires, réunions publiques annoncées : la campagne bat son plein dans la 2ème circonscription, où Mathilde Paris est présente tous les jours sur le terrain.
Les médias comme nos adversaires le reconnaissent, notre candidate fait campagne pour gagner.
A tel point que jean-Luc Brault, à peine investi par « En Marche », annonce déjà que s’il arrive 3ème il se désistera pour Guillaume Peltier au deuxième tour ! Et réciproquement ?
Sur le terrain nous sommes rejoints chaque jour par de nouveaux électeurs, dont beaucoup avaient voté Fillon mais reprochent au candidat LR de ne pas avoir soutenu sa candidature. Et c’est un euphémisme, les langues se délient.
Vous pouvez suivre sa campagne et les prochains sur notre blog ou sur sur Twitter.

1 Commentaire

Législatives 2017 : défendre la France et les Français.

C_4e4AEXkAAJ0heFace au nouveau parti unique LR-LREM-PS-UDI qui veut renforcer les pouvoirs de l’Europe et poursuivre les mêmes politiques qui ont échoué depuis 30 ans, en pire, le Front National sera présent dans toutes les circonscriptions.
Hier soir lors d’une réunion de travail à Blois les grandes dates du calendrier de campagne ont été précisées.
La campagne, lancée depuis longtemps dans la 2ème circonscription, va maintenant démarrer sur tout le département.
Dans la semaine les candidats présenteront leur suppléant et les grands axes de leur campagne.
Rappelons nos trois candidats en Loir et Cher : pour la 1ère circonscription : Michel Chassier, président du Groupe FN au Conseil régional Centre-Val de Loire, conseiller municipal et communautaire de Blois, pour la 2ème circonscription : Mathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher, pour la 3ème circonscription Jean-Yves Narquin, maire de Villedieu le Château.

1 Commentaire

Législatives : la campagne a commencé en Loir et Cher

Romo 09-05Dès le soir du 1er tour, c’est la campagne pour les législatives qui a commencé en Loir et Cher.
D’abord sur la 2ème circonscription, où l’affichage se poursuit dans tous les cantons : Chambord, La Sologne, Romorantin, Selles sur Cher, Saint Aignan.
Les militants, certes un peu déçus que les Français aient à ce point manqué de courage et choisi de se résigner, veulent désormais prendre une revanche.
Le match n’est pas fini, il faut tout faire pour empêcher M. Macron à poursuivre le projet de ses prédécesseurs : découper la France en régions directement sous le contrôle de Bruxelles.
Pour cela, nous allons nous battre.

1 Commentaire

Lettre ouverte de Mathilde Paris aux électeurs de la 2ème circonscription.

Sologne 08-05Dès le lendemain du 2ème tour des présidentielles, où Marine Le Pen a obtenu 44,09% des suffrages dans la 2ème circonscription, Mathilde Paris a repris la campagne pour les élections législatives.
En poursuivant ses visites sur le terrain mais aussi en publiant une lettre ouverte aux électeurs de la circonscription, rappelant que les candidats qui ont appelé à voter Macron ou qui ont publiquement fait savoir qu’ils voteraient pour lui n’ont plus aucune légitimité pour s’opposer à celui qu’ils ont contribué à faire élire.
Cette lettre ouverte, transmise aux médias locaux, va également être diffusée dans la circonscription.
Vous pouvez la télécharger au format pdf : Lettre ouverte Legislatives 2017 et la diffuser largement sur les réseaux sociaux.
En même temps, la campagne d’affichage se poursuit.

0 Commentaires

Loir et Cher : la campagne continue !

FR3 08-05Affichage 2C 07-05

Après la soirée électorale du 2ème tour nos militants, loin d’être découragés, se sentent confortés par cette nouvelle progression en Loir et Cher, ou Marine Le Pen avec 65 895 voix, soit 39,54% des suffrages, arrive en tête dans 51 communes.
Dès hier soir c’est la campagne des législatives qui est lancée, avec une première action dans la deuxième circonscription, ou l’affichage a été lancé sur plusieurs communes, de Mont Près Chambord à Lamotte-Beuvron et jusqu’à la vallée du Cher.
Ce midi, Michel Chassier était interviewé sur France 3. Il a regretté que les Français aient manqué d’audace, préférant la continuité au risque du changement, et rappelé que seuls 19% des électeurs se sont prononcés en faveur du programme de M. Macron, les autres n’ont fait que suivre l’appel des médias à battre Marine Le Pen.
Une attitude frileuse qui contraste avec ce que l’on a pu entendre dans les discours à l’occasion du 8 mai.
Après la défaite de 1940 il y a heureusement une minorité de Français qui ne se sont pas résignés et qui ont continué le combat pendant qu’une majorité s’est contentée d’attendre. Nous assistons aujourd’hui au même phénomène.
Mais si la France a perdu une bataille hier soir, elle n’a pas perdu la guerre !
Nous ne renoncerons jamais.

0 Commentaires

#Marine2017 : réunion publique à Bracieux avec Bernard Monot.

18157190_1296071943844380_5728602044034091475_nBernard Monot était hier à Bracieux pour une réunion publique à la salle de Fêtes devant une centaine de personnes, des électeurs de Marine Le Pen bien sûr, mais aussi des électeurs qui avaient voté au 1er tour pour François Fillon et même un opposant !

Michel Chassier, Secrétaire départemental et conseiller régional de Loir et Cher, est intervenu pour souligner à quel point cette première semaine de la campagne du 2ème tour avait fait bouger les lignes.
18193929_1296059427178965_8474870234614137407_nM. Macron se voyait déjà élu au soir du 23  avril, pensant ne pas avoir besoin de faire campagne. Mais alors qu’il se reposait de sa soirée à la Rotonde, Marine est repartie à la rencontre des Français dès le lendemain matin, le mardi à 6 heures du matin elle était à Rungis, le soir sur TF1, le mercredi, alors que Macron se réveillait, Marine l’a mis KO sur le site Whirlpool à Amiens, jeudi à 6 heures du matin elle était déjà repartie en mer avec les pêcheurs du Grau du Roi, le soir en meeting devant 5 000 personnes à Nice.
Vendredi Macron a tenté de détourner la campagne en utilisant de manière honteuse la mémoire des martyrs d’Oradour sur Glane à des fins électorales.
Manque de chance l’accord trouvé entre Marine Le Pen et Nicolas Dupont Aignan a fait disparaître des écrans le chouchou des médias pendant 48 heures.
Aujourd’hui, la dynamique est clairement du côté de Marine Le Pen, et le 7 mai prochain, tout est possible !
18222433_1296059900512251_2165472180887736270_nJean-Yves Narquin, maire de Villedieu le Château et comité stratégique sur l’éconoie, candidat sur la 3ème circonscription de Loir et Cher, a rappelé les menaces que le programme de M. Macron représente pour les communes : poursuite des fusions d’intercommunalités imposées, baisse des dotations, perte de 80% de la taxe d’habitation remplacée par une compensation aléatoire etc…
Il a rappelé au contraire l’engagement de Marine le Pen à garantir le principe constitutionnel de libre administration des communes, aujourd’hui bafoué, pour revenir au tryptique communes, départements, nation.
18198291_1296060650512176_377391917701852702_nMathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher et candidate dans la 2ème circonscription, où se trouve Bracieux, a fait part des enseignements qu’elle a pu tirer après plus de deux mois de campagne sur le terrain, six jours sur sept, à la rencontre des habitants directement chez en eux en porte à porte.
Elle aura rencontré d’ici je 11 juin prochain plus d’électeurs de la circonscription qu’aucune réunion publique ne pourraite en rassembler, ainsi que la totalité des maires.
Elle a pu constater à quel point la fracture s’aggrave entre la France d’en haut et la France d’en bas, avec des situations qui parfois ne relèvent plus seulement de la pauvreté mais de la misère.
18192747_1296063607178547_7435866829552004067_oBernard Monot est ensuite intervenu pour rappeler les conséquences désastreuses de la monnaie unique, de la mise sous tutelle de la Banque de France, de la perte de notre souveraineté budgétaire et législative du fait des politiques menées par l’Union européenne avec l’accord de nos dirigeants.
La France n’a plus connu de budget en équilibre depuis 1973, une balance commerciale déficitaire depuis le passage à l’euro, la désindustrialisation, la hausse inexorable du chômage et de la dette.
Il a rappelé que sur les décisions essentielles les Français n’ont pas été consultés, ou bien comme après le référendum sur la constitution européenne en 2005, nos gouvernants n’ont pas tenu compte de leur avis.
Alors que nos adversaires essaient de faire aux Français sur la sortie de l’euro, Bernard Monot a souligné pour sa part les risques qui pèsent sur la France et donc sur chacun d’entre nous à vouloir maintenir un euro à bout de souffle.
La France y consacre 12 milliards d’euros par an, et elle garantit la dette grecque (et les autres…) à travers le mécanisme européen de stabilité qui risque d’être appelé d’ici la fin de l’année… après les élections allemandes.
Poursuivre une telle politique revient à condamner les peuples européens à l’esclavage pour dette.
Il a également énuméré la liste des entreprises françaises bradées à des investisseurs étrangers par M. Macron.
Notre eurodéputé a ensuite répondu aux nombreuses questions de l’assistance, à peine perturbées par un provocateur voulant appeler Bernard Monot à se prononcer sur un déclaration qui lui était faussement attribuée. Cela montre bien le désarroi de nos adversaires.
La réunion s’est terminée autour d’un verre de l’amitié, permettant la poursuite des échanges.

18221792_1296059263845648_8532492872149422498_n

0 Commentaires

#Marine2017 : en campagne à Bracieux.

Bracieux 27-04Alors que les actions se multiplient sur le terrain, une équipe de campagne était cet après–midi à Bracieux autour de nos deux élus régionaux, Mathilde Paris, candidate aux législatives dans la circonscription et Michel Chassier.
Objectif : faire du porte à porte pour s’adresser aux électeurs, en particulier à ceux qui n’ont pas voté pour Marine Le Pen au 1er tour, et en même temps diffuser un flyer annonçant la réunion publique du 29 avril à la salle des Fêtes de Bracieux.
Nous avons été suivis pendant près d’une heure par TV Tours.
L’accueil est largement positif, dans une commune où Marine est arrivée en tête au 1er tour avec 28,91% des suffrages. Mais des électeurs qui avaient chois François Fillon au 1er tour nous disent qu’ils ne voteront pas Macron, certains nous confient qu’il voteront Marine sans hésiter.
Ce qui confirme les contacts que nous avons ici ou là, y compris des personnes qui ont voté Fillon au 1er tour et qui sont venus nous proposer leur aide pour distribuer des tracts au 2ème tour !
Nous n’oublions pas non plus des électeurs qui ont pu être séduit par le verve de Jean-Luc Mélenchon, mais qui préfèrent de loin le programme social de Marine le Pen au projet de M. Macron, le candidat de la finance.
Ce que nous ressentons également, c’est un rejet de la personne du candidat Macron, prétentieux, méprisant, parfois hystérique et haineux quand il s’énerve et montre son vrai visage.
Non, M. Macron n’a pas encore gagné, il nous reste encore quelques jours pour convaincre les Français.
Merci à Gérard et Pascal qui nous accompagnaient.

0 Commentaires

Conseil municipal de Blois : Marc Gricourt est-il en train de se tirer une balle dans le pied ?

Elus FN Blois
Vos élus FN : Michel Chassier, Mathilde Paris, Jean-Louis Berger, Miguel de Peyrecave.
Ambiance un peu particulière hier soir au conseil municipal de Blois.

Le maire, Marc Gricourt a fait preuve d’une certaine retenue après lé défaite cuisante de son candidat, Benoît Hamon.
En face de lui certains de ses adjoints avaient déjà choisi Macron au 1er tour, tandis que élus de sa majorité soutenaient Mélenchon.
Du côté de l’opposition, Jacques Chauvin était aussi dans le camp des perdants, alors que Véronique Reineau qui siège dans le même groupe s’était déjà ralliée à Macron.
Aujourd’hui, presque tous sont peu ou prou obligés de se mettre « en marche », même si c’est en traînant les pieds. Ce qui est loin loin de garantir le succès de l’héritier de François Hollande qui a peut-être fêté sa victoire anticipée un peu tôt et de manière indécente, en compagnie de vedettes du show-bizz dans le très sélect restaurant « la Rotonde ». Un remake de l’affaire du Fouquet’s…
Baisse des dotations : Marc Gricourt est-il en train de se tirer une balle dans le pied ?
Intervenant sur la décision modificative n°2 au budget 2017, Michel Chassier a constaté qu’un fois de plus la Ville était contrainte d’anticiper, par un emprunt « fictif » le résultat de l’exercice 2016 qui ne sera inscrit qu’en juin dans le budget courant.
Ce qui traduit la situation tendue des finances municipales. Marc Gricourt avait souligné par deux fois dans la présentation du rapport l’impact de la baisse des dotations, annonçant qu’une partie de l’excédent 2016 serait conservée en réserve de trésorerie au cas où les baisses de dotations se poursuivraient.
Ce à quoi Michel Chassier a répondu que l’un des deux candidats qui reste en lice pour le 2ème tour prévoyait de poursuivre cette baisse des dotations, voire de supprimer la taxe d’habitation, ce qui aggraverait encore la situation des communes.
En conclusion l’élu FN s’est étonné de voir le maire de Blois soutenir malgré tout ce candidat, au détriment des intérêts de la ville.
« C’est qu’il y a d’autres critères qui orientent mon choix » a simplement répondu le maire de Blois.
Restauration scolaire et municipale : des frais divers en forte augmentation.
Si le nombre de repas servis augmente de 3,88%, les frais généraux augmentent de 6,90% et les « charges diverses » de 28,31%. Au total ces frais, y compris les « frais de siège » représentent 37,5% des dépenses, davantage que la masse salariale.
Miguel de Peyrecave a demandé logiquement une explication, mais pour le maire, tout cela est normal.
Notre élu a également souligné que le gaspillage demeure important, il serait important de luttre plus efficacement contre ce phénomène.
Economies budgétaires sur la petite enfance.
De longues explications ont été avancées pour justifier la fermeture de la crèche familiale. Mais le rapport ne parvient pas à cacher la raison essentielle : faire des économies, en l’occurrence 220 000 euros, sur le budget de la Ville.
Mathilde Paris est intervenue pour critiquer cette décision qu’elle estime précipitée, sans qu’une étude sérieuse ait été réalisée. La Ville prétexte une diminution de l’effectif, mais il semble que depuis quelque temps rien ne soit fait pour le faire connaître, et le guichet unique envoie prioritairement les familles vers l’accueil collectif. Quand on veut tuer son chien…
Au final, 13 assistantes maternelles perdent leur emploi, certaines se verront proposer des solutions de reclassement, mais des licenciements sont envisagés.
On se souvient qu’il y a deux ans, la Ville avait déjà supprimé des postes d’assistantes dans les écoles maternelles (ATSEM) pour les mêmes raisons budgétaires.
Par contre, les subventions aux Chato d’O, à la Scène Nationale ou à la Fondation du Doute restent intouchables, même en période de rigueur budgétaire. Question de choix !
Nos élus sont intervenus également sur d’autre dossiers, comme le nouveau règlement du Conseil des jeunes qui repousse l’âge limite de 25 à 29 ans, et curieusement ne parle pas de la parité. Serait-elle mal perçue par certains « jeunes » ?

4 commentaires

Vernou en Sologne : Mathilde Paris à l’arrivée du TLC

Vernou 13-04_2Vernou13-04_3

Mathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher était hier à Vernou en Sologne pour l’arrivée de la 2ème étape du Tour de Loir et Cher. En tant que représentante du Conseil régional, elle a été invitée sur le podium par Jack terrier,maire de Vernou, qui accueillait l’arrivée, au côtés de Jean-Marie Janssens représentant le Conseil départemental.

1 Commentaire

Mathilde Paris sur Plus FM le 18 avril.

mathilde-paris-18-12-2015Mathilde Paris, conseillère régionale, conseillère municipale et communautaire de Blois et candidate du Front National aux élections législatives sur la circonscription de Romorantin-Lanthenay. sera l’invitée de la matinale de Plus FM mardi 18 avril à 8 heures.
Elle évoquera la campagne des présidentielles en Loir et Cher.
Plus FM émet à Blois (89.4), à Montrichard (99.3), Romorantin (96.7), Vendôme (97.4) et enfin Lamotte-Beuvron (105,8) et Montoire (90,8).

Législatives : les trois candidats du Loir et Cher officiellement investis.

41-FN-1-Michel CHASSIERJean-Yves Narquinmathilde paris

La Commission Nationale d’Investiture a confirmé courant mars les trois candidats pré-investis pour le Loir et Cher :
Pour la 1ère circonscription : Michel Chassier, président du Groupe FN au Conseil régional Centre-Val de Loire, conseiller municipal et communautaire de Blois, pour la 2ème circonscription : Mathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher, pour la 3ème circonscription Jean-Yves Narquin, maire de Villedieu le Château.
La CNI a fait le choix d’élus ayant déjà une bonne expérience locale et les compétences indispensables pour remplir leur mandat.
Lors d’une conférence de presse samedi après-midi (la Nouvelle République du 10/04/2017), Michel Chassier a rappelé que les candidats soutenaient actuellement sur le terrain la campagne de Marine Le Pen, ce qui leur permet en même temps de rencontrer les électeurs de leur circonscription. 
Et cette fois, il ne s’agit pas seulement de défendre nos idées mais de les faire gagner. Pour la première fois nous pouvons avoir des élus en Loir et Cher, d’autant plus que les partis traditionnels sont déconsidérés et divisés, à droite comme à gauche.
Jean-Yves Narquin a insisté sur le rôle des élus de proximité qui font un travail indispensable au contact de la population et que la loi NOTRe approuvée par l’UMPS veut faire disparaître à terme. Marine Le Pen est la seule des principaux candidats à défendre avec force l’échelon communal, jeté aux orties par Macron et Fillon.
Il propose également de défendre un modèle d’agriculture familiale, raisonnée, à taille humaine, à l’inverse de la politique de Bruxelles.
Enfin Mathilde Paris, qui est sur le terrain depuis deux mois, six jours sur sept, à la rencontre de tous les habitants insiste sur les atouts de sa circonscription. Elle a déjà soutenu plusieurs propositions au Conseil régional en matière de tourisme, de patrimoine, d’aménagement. Elle aura l’occasion d’y revenir plus en détail durant se campagne.

Sologne : Guillaume Peltier a-t-il utilisé les moyens de la collectivité pour sa campagne électorale ?

Visuel_FORUM_sologneSite etoile modifié

Site Internet de la Région Centre-Val de Loire : à gauche le visuel incriminé, à droite la page modifiée.
Vendredi dernier un maire Solognot nous a fait part de son étonnement – pour ne part dire plus – de voir que le visuel de la 3ème édition du Forum des entreprises de Sologne comportait en bonne place la photo de Guillaume Peltier, par ailleurs candidat aux élections législatives dans la circonscription.

Il y avait par conséquent un risque que cette personnalisation, en période électorale, puisse être considérée comme une infraction au principe de la non-utilisation des moyens publics au bénéfice d’un candidat.
il faut savoir en effet que cette manifestation bénéficie de 25 000 € de subvention de la Région Centre-Val de Loire,  44 500 € de subvention de la Communauté de communes, 2 500 € du Département, le reste étant couvert par les locations de stands et des sponsors privés.
Michel Chassier, Président du groupe FN au Conseil régional, a donc écrit au président François Bonneau pour le tenir informé et demander le retrait du visuel sur le site Internet de la Région.
Ce qui a été fait rapidement, confirmant l’avis des élus qui avaient donné l’alerte, il y avait bien un risque.
De son côté Mathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher et candidate dans la même circonscription a saisi la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

Téléchargez le communiqué du groupe FN CVL :  Communiqué GRPFN Forum des entreprises

Vos élus régionaux en session.

Elus Régionaux FNVos élus régionaux de Loir et Cher siègent toute la journée à Orléans en session plénière.
Ce matin Michel Chassier est intervenu sur le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) pour insister la notion d’égalité des territoires, toujours plus menacées malgré les déclarations des uns et des autres.
Il a rappelé que la multiplication des schémas, parfois qualifiée de « schéma-mania », rendait aléatoire leur cohérence, et que le caractère « prescriptif », toujours discutée, pouvait dans certains cas s’opposer au principe de libre administration des collectivités territoriales.
Enfin il a demandé que soit élaboré un schéma routier d’intérêt régional, prévu par la loi, mais que le président refuse pour complaire aux élus « écologistes ».
Mathilde Paris est intervenue pour sa part sur la stratégie régionale du tourisme, domaine qu’elle connaît particulièrement. Elle a insisté sur la question de l’offre, sur l’hébergement, sur le développement des outils et de l’accueil en ligne, sur la gastronomie. Elle propose également que la Région reprenne la main sur le canal du Berry afin d’assurer la cohérence et la continuité du projet sur les 3 départements concernés.
La séance se poursuit cet après-midi.

Vous pouvez suivre la séance en vidéo sur le site de la Région Centre-Val de Loire et toute l’actualité des élus FN sur leur site internet.

#Marine 2017 : en campagne sur le marché de Salbris.

Salbris 24-02_1Ce matin Mathilde Paris accompagnée d’une équipe de campagne (Josette Mazoyer Secrétaire de circonscription, Philippe Bobe responsable du canton, William, Laurent) était sur le marché de Salbris.
Comme partout nous avons reçu un excellent accueil.
Après un repas avec les militants dans un restaurant ami, l’après-midi sera consacré à la rencontre de commerçants et d’habitants en porte à porte.
A noter la présence sur la marché d’une petite équipe qui distribuait un tract pour Macron… en l’absence de Jean Bernard, dont la simple évocation semble mettre très mal à l’aise les représentants du candidat des banques et des médias du système !

1 Commentaire

#Marine 2017 : en campagne à Selles sur Cher et Billy.

Selles sur Cher 23-02Nouvelle journée de campagne dans la vallée du Cher. Mathilde Paris, conseillère régionale et Josette Mazoyer, secrétaire de circonscription étaient ce jeudi matin sur la marché de Selles sur Cher accompagné par une petite équipe de militants.
Selon leur témoignage, « nous sentons une véritable impatience de voir Marine Le Pen arriver au pouvoir« .
La journée s’est poursuivie par du porte-à-porte à Billy.

#Marine 2017 : en campagne à Romorantin et Saint Aignan

Collage RomoSamedi dernier Mathilde Paris était sur la marché de Saint Aignan accompagnée d’une équipe de militants de la vallée du Cher, ce week-end nous avions déjà cité les actions dans le Monnestois et en Sologne, nos militants étaient aussi à l’oeuvre à Romorantin et aux alentours, avec une nouvelle opération de collage.

Marché Saint Aignan

Conseil régional : vos élus FN vous défendent !

C2mZAqMWEAAuPMt(photo d’illustration : Commission permanente du 20/01/2017)
Lors de la commission permanente du vendredi 17 février, les élus du Front National sont intervenus sur plusieurs dossiers.

A l’occasion d’un rapport sur les lycées, ils ont demandé que la charte de lutte contre le travail détaché, adoptée à l’unanimité par les élus (*), soit effectivement appliquée. Voter un texte un bien, le faire appliquer c’est mieux.
Le FN a déposé un amendement pour intégrer dans la délibération la référence explicite à cette charte. La gauche a voté contre.
D’autre part, les élus FN ont demandé des précisions sur les reports constatés dans le programme des travaux prévus dans les lycées. Plusieurs chefs d’établissement s’en étaient inquiétés auprès de nos élus qui siègent dans les conseils d’administration.
Enfin, le groupe FN s’est fermement opposé à l’instauration d’une taxe locale sur les billets de train, pour financer les travaux de la gare de Chartres, conséquence du désengagement de l’Etat et de la SNCF sur le financement des infrastructures ferroviaires.
Dans le domaine de la formation professionnelle, nous avons également rappelé la nécessaire vigilance sur le suivi de certains dispositifs qui ne relèvent pas des formations qualifiantes et dont l’efficacité n’est pas toujours évidente.
A propos de l’agriculture biologique nos élus ont rappelé également leur opposition aux OGM en soulignant que nous avions la même position au Parlement européen, ce qui n’est pas le cas de la droite et du centre, sans parler du PS, plus que jamais divisé sur ce sujet.
Nos deux élus de Loir et Cher, Mathile Paris et Michel Chassier, font partie de la commission permanente.

(*) suite à un amendement du groupe FN présenté lors d’une session précédente, et repris pas la majorité.

Conseil communautaire d’Aggloplys : finances et avenir du camping.

ID Mathilde 41-FN-1-Michel CHASSIER

Matilde Paris et Michel Chassier, élus communautaires (*).
Le Conseil communautaire se réunissait hier à Cour- Cheverny avec un ordre du jour moins chargé que d’habitude (la Nouvelle République du 10/02/2017).

Après les délibération techniques rendues nécessaires par la création de communes nouvelles au 1er janvier 2017, le principal rapport portait sur les orientations budgétaires.
Bien que la situation financière demeure sous contrôle, bien que légèrement dégradée en fin de mandat, Michel Chassier (FN) a souligné que nous entrions dans une période d’incertitude dans le domaine des finances publiques. Certains candidats proposent en effet de nouvelles coupes budgétaires qui pourraient avoir pour conséquence de nouvelles baisses de dotation… et la hausse de la fiscalité locale.
L’élu FN a fait part également de l’inquiétude face aux deux projets de métropoles d’Orléans et Tours, qui risquent de relancer une concurrence entre les territoires, au détriment des villes moyennes comme Blois. Il s’est adressé en même temps au 1er vice-président du Conseil régional, Marc Gricourt afin que la Région soit attentive à cette évolution ( Agglo OB 2017).
En réponse le Président Christophe Degruelle s’est voulu rassurant, mais force est de constater que l’agglomération blésoise manque singulièrement de dynamisme et de projets par rapport à ses deux voisines.
Autre sujet qui a retenu l’attention, la rupture du contrat avec le gestionnaire du camping du Val de Loire. Mathilde Paris (FN), qui était déjà intervenue sur le sujet, a exprimé notre soutien à cette décision, regrettant qu’on ait peut-être trop tardé (la Nouvelle République du 10/02/2017).
Elle a insisté sur la nécessité de développer cet équipement, indispensable dans le périmètre Blois-Chambord.
A noter le virage écolo-hamoniste de Marc Gricourt qui, après une intervention de Chantal Rebout, s’est abstenu sur une délibération visant à interdire les panneaux photo-voltaïques à Ménars dans le périmètre du château. Peut-être souhaiterait-il installer des éoliennes sur les cheminées de Chambord ?

(*) notre 3ème élu communuataire, Jean-Louis Berger, était absent hier pour raison de santé. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

1 Commentaire
123

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...