Archives des tags : Mathilde Paris

Sologne : Guillaume Peltier a-t-il utilisé les moyens de la collectivité pour sa campagne électorale ?

Visuel_FORUM_sologneSite etoile modifié

Site Internet de la Région Centre-Val de Loire : à gauche le visuel incriminé, à droite la page modifiée.
Vendredi dernier un maire Solognot nous a fait part de son étonnement – pour ne part dire plus – de voir que le visuel de la 3ème édition du Forum des entreprises de Sologne comportait en bonne place la photo de Guillaume Peltier, par ailleurs candidat aux élections législatives dans la circonscription.

Il y avait par conséquent un risque que cette personnalisation, en période électorale, puisse être considérée comme une infraction au principe de la non-utilisation des moyens publics au bénéfice d’un candidat.
il faut savoir en effet que cette manifestation bénéficie de 25 000 € de subvention de la Région Centre-Val de Loire,  44 500 € de subvention de la Communauté de communes, 2 500 € du Département, le reste étant couvert par les locations de stands et des sponsors privés.
Michel Chassier, Président du groupe FN au Conseil régional, a donc écrit au président François Bonneau pour le tenir informé et demander le retrait du visuel sur le site Internet de la Région.
Ce qui a été fait rapidement, confirmant l’avis des élus qui avaient donné l’alerte, il y avait bien un risque.
De son côté Mathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher et candidate dans la même circonscription a saisi la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

Téléchargez le communiqué du groupe FN CVL :  Communiqué GRPFN Forum des entreprises

0 Commentaires

Vos élus régionaux en session.

Elus Régionaux FNVos élus régionaux de Loir et Cher siègent toute la journée à Orléans en session plénière.
Ce matin Michel Chassier est intervenu sur le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) pour insister la notion d’égalité des territoires, toujours plus menacées malgré les déclarations des uns et des autres.
Il a rappelé que la multiplication des schémas, parfois qualifiée de « schéma-mania », rendait aléatoire leur cohérence, et que le caractère « prescriptif », toujours discutée, pouvait dans certains cas s’opposer au principe de libre administration des collectivités territoriales.
Enfin il a demandé que soit élaboré un schéma routier d’intérêt régional, prévu par la loi, mais que le président refuse pour complaire aux élus « écologistes ».
Mathilde Paris est intervenue pour sa part sur la stratégie régionale du tourisme, domaine qu’elle connaît particulièrement. Elle a insisté sur la question de l’offre, sur l’hébergement, sur le développement des outils et de l’accueil en ligne, sur la gastronomie. Elle propose également que la Région reprenne la main sur le canal du Berry afin d’assurer la cohérence et la continuité du projet sur les 3 départements concernés.
La séance se poursuit cet après-midi.

Vous pouvez suivre la séance en vidéo sur le site de la Région Centre-Val de Loire et toute l’actualité des élus FN sur leur site internet.

0 Commentaires

#Marine 2017 : en campagne sur le marché de Salbris.

Salbris 24-02_1Ce matin Mathilde Paris accompagnée d’une équipe de campagne (Josette Mazoyer Secrétaire de circonscription, Philippe Bobe responsable du canton, William, Laurent) était sur le marché de Salbris.
Comme partout nous avons reçu un excellent accueil.
Après un repas avec les militants dans un restaurant ami, l’après-midi sera consacré à la rencontre de commerçants et d’habitants en porte à porte.
A noter la présence sur la marché d’une petite équipe qui distribuait un tract pour Macron… en l’absence de Jean Bernard, dont la simple évocation semble mettre très mal à l’aise les représentants du candidat des banques et des médias du système !

1 Commentaire

#Marine 2017 : en campagne à Selles sur Cher et Billy.

Selles sur Cher 23-02Nouvelle journée de campagne dans la vallée du Cher. Mathilde Paris, conseillère régionale et Josette Mazoyer, secrétaire de circonscription étaient ce jeudi matin sur la marché de Selles sur Cher accompagné par une petite équipe de militants.
Selon leur témoignage, « nous sentons une véritable impatience de voir Marine Le Pen arriver au pouvoir« .
La journée s’est poursuivie par du porte-à-porte à Billy.

#Marine 2017 : en campagne à Romorantin et Saint Aignan

Collage RomoSamedi dernier Mathilde Paris était sur la marché de Saint Aignan accompagnée d’une équipe de militants de la vallée du Cher, ce week-end nous avions déjà cité les actions dans le Monnestois et en Sologne, nos militants étaient aussi à l’oeuvre à Romorantin et aux alentours, avec une nouvelle opération de collage.

Marché Saint Aignan

Conseil régional : vos élus FN vous défendent !

C2mZAqMWEAAuPMt(photo d’illustration : Commission permanente du 20/01/2017)
Lors de la commission permanente du vendredi 17 février, les élus du Front National sont intervenus sur plusieurs dossiers.

A l’occasion d’un rapport sur les lycées, ils ont demandé que la charte de lutte contre le travail détaché, adoptée à l’unanimité par les élus (*), soit effectivement appliquée. Voter un texte un bien, le faire appliquer c’est mieux.
Le FN a déposé un amendement pour intégrer dans la délibération la référence explicite à cette charte. La gauche a voté contre.
D’autre part, les élus FN ont demandé des précisions sur les reports constatés dans le programme des travaux prévus dans les lycées. Plusieurs chefs d’établissement s’en étaient inquiétés auprès de nos élus qui siègent dans les conseils d’administration.
Enfin, le groupe FN s’est fermement opposé à l’instauration d’une taxe locale sur les billets de train, pour financer les travaux de la gare de Chartres, conséquence du désengagement de l’Etat et de la SNCF sur le financement des infrastructures ferroviaires.
Dans le domaine de la formation professionnelle, nous avons également rappelé la nécessaire vigilance sur le suivi de certains dispositifs qui ne relèvent pas des formations qualifiantes et dont l’efficacité n’est pas toujours évidente.
A propos de l’agriculture biologique nos élus ont rappelé également leur opposition aux OGM en soulignant que nous avions la même position au Parlement européen, ce qui n’est pas le cas de la droite et du centre, sans parler du PS, plus que jamais divisé sur ce sujet.
Nos deux élus de Loir et Cher, Mathile Paris et Michel Chassier, font partie de la commission permanente.

(*) suite à un amendement du groupe FN présenté lors d’une session précédente, et repris pas la majorité.

Conseil communautaire d’Aggloplys : finances et avenir du camping.

ID Mathilde 41-FN-1-Michel CHASSIER

Matilde Paris et Michel Chassier, élus communautaires (*).
Le Conseil communautaire se réunissait hier à Cour- Cheverny avec un ordre du jour moins chargé que d’habitude (la Nouvelle République du 10/02/2017).

Après les délibération techniques rendues nécessaires par la création de communes nouvelles au 1er janvier 2017, le principal rapport portait sur les orientations budgétaires.
Bien que la situation financière demeure sous contrôle, bien que légèrement dégradée en fin de mandat, Michel Chassier (FN) a souligné que nous entrions dans une période d’incertitude dans le domaine des finances publiques. Certains candidats proposent en effet de nouvelles coupes budgétaires qui pourraient avoir pour conséquence de nouvelles baisses de dotation… et la hausse de la fiscalité locale.
L’élu FN a fait part également de l’inquiétude face aux deux projets de métropoles d’Orléans et Tours, qui risquent de relancer une concurrence entre les territoires, au détriment des villes moyennes comme Blois. Il s’est adressé en même temps au 1er vice-président du Conseil régional, Marc Gricourt afin que la Région soit attentive à cette évolution ( Agglo OB 2017).
En réponse le Président Christophe Degruelle s’est voulu rassurant, mais force est de constater que l’agglomération blésoise manque singulièrement de dynamisme et de projets par rapport à ses deux voisines.
Autre sujet qui a retenu l’attention, la rupture du contrat avec le gestionnaire du camping du Val de Loire. Mathilde Paris (FN), qui était déjà intervenue sur le sujet, a exprimé notre soutien à cette décision, regrettant qu’on ait peut-être trop tardé (la Nouvelle République du 10/02/2017).
Elle a insisté sur la nécessité de développer cet équipement, indispensable dans le périmètre Blois-Chambord.
A noter le virage écolo-hamoniste de Marc Gricourt qui, après une intervention de Chantal Rebout, s’est abstenu sur une délibération visant à interdire les panneaux photo-voltaïques à Ménars dans le périmètre du château. Peut-être souhaiterait-il installer des éoliennes sur les cheminées de Chambord ?

(*) notre 3ème élu communuataire, Jean-Louis Berger, était absent hier pour raison de santé. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

1 Commentaire

Mathilde Paris sur Plus FM le 8 février.

Mathilde Marché 15-03Après les Assises présidentielles de Lyon Mathilde Paris, conseillère régionale FN, conseillère municipale et communautaire de Blois et candidate pré-investie du Front National aux élections législatives sur la circonscription de Romorantin-Lanthenay. sera l’invitée de la matinale de Plus FM mercredi 8 février à 8 heures.
Plus FM émet à Blois (89.4), à Montrichard (99.3), Romorantin (96.7), Vendôme (97.4) et enfin Lamotte-Beuvron (105,8) et Montoire (90,8).

Conseil régional : le groupe UDC d’accord avec la gauche.

C2mZAqMWEAAuPMtLes représentants du groupe FN à la commission permanente.
La Commission permanente du Conseil régional se tient à huis clos. Résultat : le groupe de Guillaume Peltier, l’Union de la Droite et du Centre peut voter discrètement tous les rapports. C’est ce qui s’est produit vendredi 20 janvier où celui qui se prétendait le « chef de file de l’opposition régionale » était plutôt aux abonnés absents.

Sur plus de 60 délibérations, nos 5 élus du groupe Front National sont intervenus à plusieurs reprises pour apporter leurs critiques, leurs propositions et leur expertise.
Ecoles de la 2ème chance : des résultats en baisse, mais pas question de changer ! 
Par exemple nous n’avons pas voté les crédits pour l’école de la prétendue « deuxième chance »», un dispositif coûteux (840 000 € par an rien que pour la Région, sans compter les autres financeurs) pour des résultats contestables (4% de CDI à la sortie de l’E2C de Tours par exemple) qui sert davantage à faire baisser artificiellement les chiffres du chômage qu’à insérer des publics en difficulté. En lire plus …

Galette des Rois et lancement de la campagne Marine 2017 à Mer.

Galette des Rois 2017-1Galette des Rois à la Halle de Mer.
La galette des Rois du FN41 à Mer était cette année l’occasion de lancer la campagne de Marine le Pen en Loir et Cher.

Une manifestation remarquablement organisée par nos amis mérois, élus et militants réunis avec le concours du responsable des manifestations, Jean-Yves Morvan et son équipe.
Un merci particulier aux amis élus (Maire, Adjoints au Maire, conseillers communautaires et conseillers municipaux) de la communauté de Communes Beauce Val de Loire ( CCBVL), présents hier a notre galette !

Après une conférence de presse qui s’est tenue sur place Michel Chassier, Secrétaire départemental et Président du groupe FN au Conseil régional, a salué les élus présents et présenté les candidats pré-investis (*), avant d’évoquer  l’action de nos élus municipaux et régionaux et l’importance des actions militantes.
C2tF2v_XcAQTGmn

Un tour de Mick le magicien : le petit bout de la corde, c’est ce qui reste du parti socialiste !

Il a souligné le double langage de la Droite et du Centre, dont les votes lors de la dernière commission permanente au Conseil régional sont, sur des sujets importants, en totale contradiction avec les positions du candidat qu’ils soutiennent.
Sans oublier le fait que tous ces candidats ne font dans leurs programmes respectifs que décliner la feuille de route de l’Union européenne, avec simplement quelques nuances destinées à flatter leur clientèle.

Bernard Monot nous ensuite dressé un tableau, peut-être inquiétant mais tout à fait réaliste, de la situation de la France devenue totalement dépendante de ses créanciers.
BM Mer 21-01-17

 

Pendant l’intervention de Bernard Monot.

Il a souligné à quel point la camisole des traités et réglements européens, que nos dirigeants ont accepté y compris au mépris du vote des Français, nous condamnait à l’esclavage pour dette. Or les Fillon, Macron ou tout candidat qui sortira des primaires de la gauche ne pourra rien nous proposer d’autre que les remèdes déjà appliqués à la Grèce, au Portugal ou à l’Espagne, remèdes dont on sait qu’il ne font qu’aggraver le mal.
Le seul espoir pour la France et pour les Français est donc l’élection de Marine le Pen.
Nous devons localement être les relais de sa campagne, être les acteurs de cette bataille décisive.
La victoire de Marine est nécessaire. A nous de la rendre possible !
Entre les différentes interventions, Mick le magicien a présenté ses tours de table en table, pendant que d’autres s’essayaient au karaoké.
Une manifestation parfaitement réussie, même si à cette époque hivernale les participants venus de loin n’ont pas pu rester trop longtemps. Voir aussi le lien avec notre page Facebook.

(*) 1ère circonscription : Michel Chassier
2ème circonscription : Mathilde Paris
3me circonscription : Jean-Yves Narquin
(voir notre article du 8 octobre)

2 commentaires

Cinéscénie à Chambord : un projet qui ne tient pas compte des réalités locales.

mathilde-paris-18-12-2015Un communiqué de Mathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher.

Dans la continuité de notre dernier communiqué, il nous semble nécessaire de développer les raisons de notre opposition au projet de Guillaume Peltier d’une Cinéscénie à Chambord.
En effet, si nous reconnaissons le succès du Puy du Fou créé par Philippe de Villiers et développé avec brio par son jeune frère Emmanuel de Villiers de 1990 à 2002, il est important de rappeler que ce projet est né sur un site en ruine au cœur d’un territoire peu touristique. Initialement un spectacle, dont il faut rappeler que les acteurs sont bénévoles, la Cinéscénie a ensuite été prolongée par le développement progressif d’un parc d’attraction à caractère historique. Le succès du Puy du Fou tient aujourd’hui à la combinaison originale d’un parc d’attraction historique et d’un grand spectacle avec une offre d’hébergement et de restauration sur place.
Le projet d’une Cinéscénie à Chambord soulève plusieurs problèmes, qui révèlent un manque de connaissance des réalités locales par Guillaume Peltier et une manière de procéder des plus cavalières.
En lire plus …

2 commentaires

Conseil régional : vos élus en session.

Ma Région sans migrants(image d’archives : le groupe FN lors de la dernière session)
Vos élus régionaux siégeront jeudi et vendredi à Orléans pour la dernière session plénière de l’année 2016.

Elle sera surtout consacrée au budget, mais aussi au nouveau Schéma Régional de Développement Economique, de l’Innovation et de l’Internationalisation. Il sera également question des transports routiers et scolaires, d’un point d’étape sur la politique régionale de santé, du tourisme, de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle etc…
Vos élus e Loir et Cher, Mathilde Paris et Michel Chassier auront l’occasion d’intervenir plusieurs fois au cours des débats.
Rappelons que la session est ouverte au public, et que vous pouvez également suivre les débats en direct sur le site de la Région.

Conseil régional : vos élus préparent la session.

CzK2lWFWEAATuzkRéunion de groupe pour préparer la session.
La prochaine session du Conseil régional, les 15 et 16 décembre sera essentiellement consacrée au budget, mais aussi au nouveau Schéma Régional de Développement Economique, de l’Innovation et de l’Internationalisation. Il sera également question des transports scolaires, d’un point d’étape sur la politique régionale de santé, du tourisme etc…

Les élus du groupe Front National étaient réunis hier à Orléans pour faire le point sur les dossiers.
Sur le budget, le Président Bonneau parle d’un tournant décisif dans l’affirmation du fait régional. C’est la conséquence de la loi NOTRe et des transferts de compétences.
Nous sommes de fait sur un budget qui augmente de 180 millions d’euros avec 2 blocs de compétences dont une nouvelle : les transports scolaires et inter-urbains et une autre qui voit le rôle de la Région renforcé : la compétence économique.
Nous ne sommes pas convaincus que ces transferts aboutissent à une meilleure efficacité de l’action publique. Pour les transports scolaires la Région devra déployer des moyens dans les départements afin de conserver une gestion de proximité, on ne voit pas vraiment l’avantage, mais on risque à travers les marchés publics de favoriser à nouveau les grands opérateurs au détriment des entreprises locales.
Pour le développement économique il n’est pas certain non plus que la nouvelle répartition des compétences, qui n’est pas toujours parfaitement tranchée, soit plus efficace, d’autant que les leviers d’action de la Région demeurent limités.
Pour revenir au budget, le débat d’orientations avait porté essentiellement sur la question des ressources, d’où la décision, contestée par le groupe FN, d’augmenter de 17% la taxe sur les cartes grises.
Malgré cela, en dehors des compétences transférées, la plupart des programmes voient leur enveloppe diminuer, en particulier les contrats territoriaux d’aménagement.
Notre proposition reste d’annuler la hausse de la taxe sur les cartes grises, cela représente un peu plus de 15 millions d’euros d’économies à réaliser.
Quant au fameux Schéma Régional de Développement Economique, de l’Innovation et de l’Internationalisation (SRDEII), imposé par la loi NOTRe, nous n’y voyons qu’un schéma de plus dont nous doutons de la pertinence et de l’efficacité.
CzKPB3yXUAACHcX

Conférence de presse

On trouve dans ce rapport un catalogue de constats, mais il reste très vague au niveau des solutions.
Au final soit on enfonce des portes ouvertes, soit on formule des intentions qui restent très générales, on énumère 185 « orientations » ce qui démontre bien que l’on sait pas vraiment où l’on va.
Or il y a très loin de la réalité aux ambitions affichées.
Faire de la transition écologique et énergétique un levier de développement nous semble totalement irréaliste.
Quel est le sens d’une « région entreprenante et solidaire qui met l’humain au coeur du développement des entreprises » ? Tout cela relève d’une rhétorique de discours électoral plutôt que d’un schéma d’orientation qui se voudrait opérationnel.
Il est question de « relocaliser l’économie », nous sommes pleinement d’accord, mais de quels leviers dispose réellement la Région ? Nous sommes contraints par la réglementation et la législation européenne dont nous sommes les seuls à dire qu’il faudrait s’en affranchir.
Faire du tourisme le moteur de l’économie régionale c’est omettre le fait que la part du tourisme dans le PIB régional est de seulement 4,4% en dépit des atouts dont nous disposons.
Quant à l’identité de la Région, le changement de nom n’y a pas changé grand-chose.
Nous remarquons au passage que le rapport « vers un écosystème du numérique » fait un peu doublon avec le SDREII, on sent d’ailleurs qu’il s’agit d’un rapport bâclé.
Sur ce point on peut s’attendre lors de la session à de grandes envolées et des propositions tous azimut, mais cela ne restera que des mots.
Vos élus de Loir et Cher, Michel Chassier et Mathilde Paris, interviendrons sur plusieurs sujets (budget, SDREII, tourisme, santé).

Mathilde Paris sur Plus FM mercredi 30 novembre à 8 heures.

mathilde-paris-18-12-2015Mathilde Parisconseillère régionale, conseillère municipale et communautaire de Blois sera l’invitée de la matinale sur Plus FM mercredi 30 novembre à 8 heures.
Elle évoquera l’actualité locale, départementale et régionale.
Plus FM émet à Blois (89.4), à Montrichard (99.3), Romorantin (96.7), Vendôme (97.4) et enfin Lamotte-Beuvron (105,8) et Montoire (90,8).

1 Commentaire

Aménagement du centre-ville : le Front National pose les bonnes questions.

nouvelle halle Louis XIILe Front national avait proposé de revitaliser le Centre-Ville à partir d’une réouverture de la halle dans le secteur Louis XII. Marc Gricourt a opté pour le projet Saint-Vincent.
La question du commerce au Centre-Ville de Blois devient critique, au point que plusieurs articles y ont été consacrés récemment dans la presse locale.

Le sujet est revenu dans les débats du dernier conseil municipal, en marge des orientations budgétaires.
Avec un projet phare : celui du centre commercial « les passerelles de Saint Vincent ».
D’emblée Marc Gricourt a cherché à lancer un signal positif, en annonçant qu’un accord avait été trouvé avec le Diocèse pour l’acquisition du Collège Saint Charles, qui serait relocalisé sur le site de l’ancien collège Saint Vincent rue de la Garenne.
C’était en effet une des questions qu’il fallait résoudre pour débloquer l’opération.
La Ville va donc disposer du foncier et pouvoir lancer les travaux après les fouilles archéologiques inévitables sur un tel site.
Cependant, comme l’a rappelé Michel Chassier, la question de l’enseigne principale qui devait occuper 1200 mètres carrés sur le Centre n’est pas encore réglée à notre connaissance depuis que Monoprix a déclaré forfait.
L’élu FN a souligné d’autre part que le calendrier présenté par le concessionnaire ne correspondait pas aux annonces optimistes faites par le maire en tout début de séance.

Michel Chassier a tenu également à préciser la position des élus FN sur cette question. L’opération avait été décidée lors de la précédente mandature et nous a été présentée en commission générale comme pratiquement bouclée.
En lire plus …

11 novembre : nos élus honorent la mémoire des combattants.

Blois 11-11-2016Nos élus étaient présents ce matin dans plusieurs villes aux cérémonies du commémoration de l’Armistice du 11 novembre 1918, mettant fin à la Grande guerre, la plus terrible qu’ont eu à subir les Français.
A Blois, en présence des autorités civiles et militaires et d’un détachement du Détachement Air 273 de Romorantin-Pruniers, le représentant de l’Union Nationale des Combattants a rappelé la bataille de Verdun, dont le centenaire est un peu oublié, soulignant que c’est la dernière grande bataille que la France a remporté seule.
Le Front National était représenté par trois de nos conseillers municipaux, Michel Chassier et Mathilde Paris, également conseillers régionaux et Jean-Louis Berger.
Plusieurs militants avaient fait le déplacement, dont Olivier Besnard conseiller municipal de Mer qui nous a rejoint après la cérémonie dans sa ville.
Le maire de Blois, en week-end familial dans le Nord, était représenté par le 10ème adjoint Pierre Boisseau, qui joue plus souvent le rôle de commissaire politique lors du conseil municipal.
Un vin d’honneur a été offert ensuite à notre permanence de Blois.

1 Commentaire

Migrants à Salbris : enfumage et mépris de la démocratie.

Salbris 3-11_1Les Salbrisiens étaient nombreux hier soir à la réunion organisée par la mairie et les autorités.
D’emblée le maire a voulu faire taire toute contestation en déclarant « ce n’est pas une réunion politique, mais une réunion publique d’information ». Au passage il aurait fallu dans ce cas élire un bureau pour la présider…
Pour le reste, le public présent a eu droit à un discours sans surprise, avec les éléments de langage habituels, bien rodés, y compris les interventions de complices dans la salle pour se réjouir de l’arrivée des migrants.
Les premiers rangs étaient « tenus » par les services administratifs, les représentants de la Gendarmerie, de l’Education national, des services sociaux, de quelques associations gravitant autour du projet et de toute l’équipe du maire.
L’objectif était bien entendu d’éviter toute contestation.
Tout cela n’a pas convaincu et de nombreux salbrisiens faisaient part de leur déception. Quelques-uns ont toutefois osé des questions mais ils n’ont obtenu que des réponses évasives.
En lire plus …

1 Commentaire

Centre d’accueil des migrants : réunion publique jeudi 3 novembre à Salbris.

Salbris-CalaisL’information n’a pas été relayée ce matin dans la presse locale, qui préfère consacrer une demi-page à la visite du château de Blois par des immigrés Afghans entrés en France clandestinement !
Le Front National a été le 1er à informer les Salbrisiens du projet d’un centre d’accueil de 60 places pour des migrants.
Le maire a été obligé de confirmer et d’organiser, avec le sous-préfet, une réunion d’information un peu tardive, mettant la population devant le fait accompli.
Cette réunion se tiendra jeudi 3 novembre à 19 heures salle Georges Waquet, 50 boulevard de la République, à Salbris.
Nous devons être nombreux pour exprimer notre opposition et dénoncer l’absence de concertation puisque personne n’a été consulté et que le conseil municipal n’a pas été appelé à se prononcer.
A l’issue de la réunion, nous invitons tous les adhérents et sympathisants à se retrouver pour un repas convivial dans un restaurant à proximité, en présence de nos élus régionaux Michel Chassier, Secrétaire départemental, Mathilde Paris, candidate pré-investie dans la 2ème circonscription, ainsi que Josette Mazoyer, Secrétaire de circonscription.
Inscription obligatoire : fn41@frontnational.com – réglement sur place (15 €).

3 commentaires

Journées Gastronomiques de Sologne 2016, vos élus au rendez-vous !

Mathilde_PascalPour leur 39ème édition, les Journées Gastronomiques de Sologne se déroulant à Romorantin-Lanthenay ont pris place dans l’ancienne Fabrique Normant récemment réhabilitée. Ce lieu hautement emblématique est le témoin de l’ère industrielle fastueuse qu’a connu Romorantin puisqu’il a accueilli autrefois la Manufacture de draps de laine Normant Frères, puis les ateliers de Matra Automobile jusqu’en 2003.
Inauguré samedi matin en présence de Josette Mazoyer, secrétaire de la 2e circonscription, Pascal Blanchet, responsable du canton de Romorantin et Mathilde Paris, conseillère régionale et candidate pré-investie pour les élections législative sur la 2e circonscription, se sont succédés pour aller à la rencontre des artisans qui font vivre notre patrimoine gourmand, particulièrement riche en Sologne.
En effet, qui sait que la Tarte Tatin connue à travers le monde a été inventée par les soeurs Tatin à Lamotte-Beuvron ? Beaucoup l’ignorent, pensant qu’il s’agit d’une spécialité Normande ! C’est une des raisons qui a motivé la création de l’association « Les Ambassadeurs de la tarte Tatin », présente au JGS avec notre jolie Miss Loir-et-Cher.
Le bien-manger local est également à portée de main et de sac à main avec le déploiement de la vente en direct à la ferme, c’est aussi un excellent moyen de soutenir l’agriculture et l’élevage de notre terroir.
Enfin, la Sologne et son art de vivre ont désormais un magazine pour faire leur promotion grâce au trimestriel « Origine Sologne » dont le 7ème numéro vient d’être publié. A son origine, des amoureux de la Sologne qui souhaitent partager leur passion pour ce terroir vivant et riche au fil des saisons.
Il est évident que notre territoire a des atouts inestimables qui n’attendent plus qu’à être développés et valorisés pour redorer le blason solognot. C’est bien ce que nous comptons faire !

1 Commentaire

Défense de la famille : le Front National présent dans la manifestation.

IMG_3019Deux ans après la dernière mobilisation, vos élus Front National, dont Mathilde Paris (conseillère régionale et jeune maman), adhérents et sympathisants étaient présents aux côtés de La Manif pour tous pour défendre la famille.
Nos adversaires politiques, Les Républicains, ont fait marche arrière souhaitant conserver telle quelle la loi Taubira (position de Juppé, Sarkozy, Copé, NKM…), autorisant le mariage de couples homosexuels tout en leur ouvrant le droit à l’adoption, ou au mieux la « réécrire » (position de Fillon).
Au Front National on ne lâche rien. Nous sommes toujours aussi déterminés à abroger purement et simplement la loi du mariage homosexuel si nous arrivons au pouvoir en 2017 ! Comme Marine Le Pen l’a rappelé dans les médias, les choses sont claires, nous remplacerons la loi Taubira par un Pacs amélioré.
Les manifestants ne s’y s’ont d’ailleurs pas trompés, applaudissant à tout rompre l’intervention de Marion Maréchal – Le Pen, alors que les représentants des Républicains, comme Guillaume Peltier, se sont fait hués tout au long de leurs interventions, la foule leur réclamant l’abrogation de la loi du mariage pour tous.
En ce dimanche ensoleillé, La Manif pour tous aurait rassemblé 24 000 personnes selon la police, 200 000 selon les organisateurs.
Cu68bI_XgAAvVzlCe qui est certain, c’est que les opposants au mariage pour tous, à la GPA (gestation pour autrui) et à la PMA pour les couples homosexuels (procréation médicalement assistée), sont plus que jamais déterminés à faire pression sur les candidats aux prochaines élections présidentielles. Ils ne se laisseront pas avoir une deuxième fois par les mensonges des candidats du système, plus intéressés par leurs ambitions personnelles que par le devenir de nos familles, cellule de base de notre pays.
La famille est attaquée de toute part par notre gouvernement, avec la complicité de l’Union Européenne. Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur le mariage pour tous, ce sont succédés l’arrivée de l’idéologie du genre à l’école, la réforme du congé parental, l’abaissement du quotient familial, la réduction des aides au logement pour les familles, les tentatives d’ouverture de la PMA aux couples de même sexe et la question de la légalisation de la GPA qui n’est autre qu’un esclavagisme moderne de la femme à travers la marchandisation de son corps, la liste est malheureusement encore longue…
Il semble que rien ne peut arrêter ces destructeurs dans leur folie, si ce n’est peut-être un réveil des familles de France, mais cela devra passer par les urnes avant qu’il ne soit trop tard.
La famille est le bien plus précieux de notre pays, elle doit être protégée et défendue, elle doit rester le lieu ou s’apprend l’amour avec l’altérité d’un père et d’une mère. Lieu où la vie peut s’épanouir et se construire de manière harmonieuse parce qu’elle s’appuie sur l’altérité.

2 commentaires

Orléans : vos élus en réunion avec le CESER.

CuoxwJhWgAANVs5Vous élus de Loir et Cher, Michel Chassier et Mathide Paris participent ce matin à Orléans à une réunion commune Conseil régional – CESER (Conseil économique social et environnemental régional) pour débattre sur la futur Schéma Régional de Développement Economique, de l’Innovation et l’Internationalisation (SDREII).
Un schéma de plus, nous pourrions en énumérer des dizaines dont la complexité rend problématique la cohérence, même les élus s’y perdent, quand aux citoyens ils n’y comprennent plus rien.
Le président de Région, François Bonneau, n’hésite pas à parler de « new deal » dans un document interne, faisant écho à la politique lancée aux Etats-Unis en 1933 par le président Roosevelt, pour faire face à la « grande dépression ».
Après tout, sur le diagnostic, il n’est pas inutile de rappeler qu’il y a bien davantage de chômeurs aujourd’hui en France qu’après le crise de 1929. De plus le crise actuelle n’est pas de nature conjoncturelle, elle structurelle et dure maintenant depuis des années.
Mais à partir de là, il est illusoire de penser que les solutions pourraient venir du niveau régional.
Nos élus sont intervenus pour le rappeler à tour de rôle sur les différents sujets.
Michel Chassier a souligner les dangers de la loi NOTRe qui entraîne l’élargissement des intercommunalités avec à terme une disparition des communes, la fin annoncée de départements, même s’ils ont été provisoirement maintenus. Tout cela au détriment d’une véritable démocratie de proximité. Cette nouvelle organisation menace aussi la nécessaire équité entre les territoires, en favorisant une concentration des moyens au détriment de la ruralité et des villes moyennes.
Le passage en métropole de Tours et Orléans rendrait d’ailleurs caduc le schéma en cours d’élaboration, nus avons été les seuls à la souligner.
Jean-René-Coueille (18) est intervenu sur le volet agricole, Daniel Fraczak (37) sur l’Economie sociale et solidaire, Ludovic Marchetti (45) sur l’artisanat et le commerce, Matthieu Colombier (36) sur les aides économiques aux entreprises et Mathilde Paris (41) sur le tourisme, domaine dans lequel règne toujours le plus grand flou sur l’organisation des compétences.

Vous pouvez suivre leurs interventions sur le site du groupe FN-CVL et les comptes Twitter associé.
Les interventions seront mise en ligne prochainement.

Nicolas Bay à Saint Georges sur Cher pour la rentrée politique du FN41

NB 10-09 _4Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, député français au Parlement européen et président du groupe FN en région Normandie était l’invité du FN41 ce samedi 10 septembre.
Un véritable succès puisque plus de 150 personnes ont répondu présent pour cette journée de rentrée.
Dès l’ouverture des portes les participants ont pu se rendre aux stands des différents collectifs, à la Boutique qui a été prise d’assaut.
Nicolas Bay a d’abord tenu un point presse sur place, entouré de Michel Chassier et Mathilde Paris, élus régionaux de Loir et Cher.
NB 10-09_1Michel Chassier, secrétaire départemental a prononcé le discours d’accueil, soulignant particulièrement le rôle des élus locaux et l’importance du militantisme et de l’implantation dans la campagne qui va commencer et qui doit conduire Marine Le Pen vers la victoire.
Ensuite nous avons pu partager un repas convivial, préparé et servi par des militants, avec comme plat principal du cochon de lait cuit au four à pain.
NB 10-09_3

Nicolas Bay est intervenu vers la fin du repas pour redire l’importance et l’urgence de notre combat, et sa conviction que cette fois, Marine peut l’emporter tellement nos adversaires sont décrédibilisés.
C’est pourquoi les Français se tournent massivement vers le seul parti qui ne leur a jamais menti, et qui au contraire a toujours fait preuve de la plus grande lucidité.
Et ce ne sont pas les surenchères verbales de certains candidats à la primaire de la droite qui les feront changer d’avis, surtout quand elles viennent de ceux qui ont exercé le pouvoir, et qui ont fait exactement le contraire de ce qu’ils promettent aujourd’hui.
Après la MarseilNB 10-09_2laise reprise par toute l’assistance, Nicolas Bay a pu échanger avec les adhérents et sympathisants présents.
A noter que 5 adhésions ont été enregistrées à l’occasion de cette fête particulièrement réussie.
Un grand merci encore aux bénévoles qui ont assuré la mis en place, la préparation et le service.

2 commentaires

Blois : hommage aux victimes de Nice.

Blois attentat NiceLes élus et les militants du Front National ont répondu présent à l’appel du maire de Blois pour un rassemblement silencieux devant l’Hôtel de Ville.
Michel Chassier et Mathilde Paris (*) conseillers régionaux et conseillers municipaux et communautaires de Blois, Olivier Besnard conseiller municipal et communautaire de Mer étaient présents accompagnés d’une dizaine de militants et sympathisants blésois. On peut regretter qu’un délai aussi court (les élus ont été avertis ce matin à 11 heures) n’ait pas permis de rassembler davantage de Blésois. Tous ceux qui n’ont pas eu accès aux réseaux sociaux dans la journée n’ont pas été prévenus, et il n’y avait qu’un centaine de personnes dans la cour de l’Hôtel de Ville.
En outre les élus du Front National n’ont pas été avertis du rassemblement une heure plus tôt dans la cour de la Préfecture.
Mais peut-être aussi les Français sont nombreux à penser que ces rassemblements silencieux, où l’on pratique le « padamalgam » n’ont pas une grande utilité.
La compassion, l’hommage aux victimes est certes nécessaire, mais ensuite il faudrait agir avec détermination afin qu’il n’y ait pas d’autres victimes.
Nous en sommes loin.

(*) nos deux autres conseillers municipaux ne se trouvaient pas à Blois aujourd’hui, il leur était donc impossible de nous rejoindre.

Blois : vos élus aux cérémonies du 14 juillet.

14-06-2016_114-06-2016_2

De gauche à droite : Jean-Louis Berger, conseiller municipal et communautaire de Blois, Mathilde Paris, conseillère régionale de Loir et Cher, conseillère municipale et communautaire de Blois, Michel Chassier, conseiller régional de Loir et Cher, conseiller municipal et communautaire de Blois.
La foule était au rendez-vous hier soir pour les festivités du 13 juillet à Blois, au carrefour de de la Résistance, sur le mail, sur le pont ou dans les jardins de l’Evêché d’où l’on est aux premières loges pour le feu d’artifice.
Auparavant lors de la réception à l’Hôtel de Ville le maire Marc Gricourt a prononcé un discours rappelant les événements tragiques qui ont touché la France, en appelant à l’unité des Français tout en dénonçant une division que bien souvent ses propos encouragent !
La prise d’arme place de la Résistance souffre toujours de l’exiguité des lieux, qui oblige le détachement militaire du DA 273 à se positionner dans un angle de la place, la Gendarmerie, la Police Nationale les Sapeurs-pompiers et la Croix-Rouge à se placer sur le pont Jacques Gabriel.
La mobilisation des forces de l’ordre sur tous les fronts depuis plusieurs semaines a d’ailleurs entraîné une réduction de leur participation au défilé.
Nous relançons toujours l’idée d’un défilé des principales associations sportives, et d’une retraite aux flambeaux qui pourrait d’ailleurs partir de plusieurs quartiers pour converger au Centre-ville.

2 commentaires

Conseil régional : vos élus en session.

Session 23-06-2016A l’ordre du jour de la session du 23 juin, le compte administratif et la décision modificative n°1 pour 2016 ainsi qu’un bilan des aides économiques mises en œuvre en 2015, deux dossiers portant sur l’agriculture, deux portant sur l’apprentissage et la formation dont le plan dit des « un million de formations », un point d’étape sur la démocratie participative et enfin l’agenda d’accessibilité dans les transports.u
Curieusement, les rapports qui portent sur le bilan 2015 et sur les question budgétaires ne seront pas abordées avant 18 heures, alors que la presse aura déjà « bouclé » ses articles.
Ce qui ne lui permettra de rendre compte des propositions du groupe Front National sur le financement du Plan d’urgence inondations. Nous y reviendrons, mais en gros la Région veut reprendre 5 millions d’euros à l’intérieur des contrats territoriaux, autrement dit demande aux collectivités territoriales de renoncer à certains projets pour financer le plan d’urgence.
Mais le président a fait un autre choix, préférant mettre en avant le plan dit des « 1 million de formations », plan en trompe l’oeil dont l’objectif premier semble plutôt de faire baisser rapidement les statistiques du chômage.
Nos élus sont intervenus dans tous les débats. Les interventions seront mise en ligne rapidement sur le site du groupe Front National Centre-Val de Loire.

12

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...