Archives des tags : Michel Chassier

Michel Chassier, invité de la fédération FN de l’Indre ce samedi 24/10.

Michel Chassier 18-06Michel Chassier, tête de liste départementale du FN en Loir-et-Cher, actuel Président du Groupe FN au Conseil Régional, conseiller municipal et communautaire de Blois, Secrétaire Départemental du FN41 sera l’invité du déjeuner-débat mensuel de la fédération Front National de l’Indre.

Il reviendra sur le bilan de la mandature régionale qui se termine et abordera le déroulement de la campagne électorale.

Infos et réservations : fn36@frontnational.com

Montrichard-Bourré : manifestation contre le projet de fusion.

Montrichard_2Le projet de fusion entre les 3 communes de Montrichard, Chissay et Bourré a du plomb dans l’aile.
Préparé en catimini par les élus des 3 communes, il se heurte à la résistance des habitants, qui demandent à être consultés.
Pour Chissay en Touraine c’est chose faite et le résultat est sans appel : 93% de non.
Le maire a été contraint de renoncer. Mais Jean-Marie Janssens, maire de Montrichard et conseiller départemental, se raccroche maintenant à la fusion avec Bourré.
Alors que le conseil municipal de Montrichard se réunissait ce soir, les opposants au projet avaient appelé à manifester devant le mairie. Près de 150 personnes avaient répondu à cet appel, auquel s’était joint le Front National, dont une délégation était présente, autour de Michel Chassier, Conseiller régional et de Gérard Lajoie, candidat aux élections départementales de mars dernier dans le canton.
En lire plus …

Blois : une gauche sectaire, un maire qui dérape.

Groupe FN Blois 21-09-2015Les élus blésois du FN avant le conseil.
L’ordre du jour du conseil municipal est toujours très chargé à la rentrée, car en plus des délibérations habituelles il y a les budgets supplémentaires et les comptes-rendus annuels d’activité de nombreux organismes et services publics.

En début de séance, Miguel de Peyrecave a posé une question au sujet de l’accueil des « migrants », puisque les élus n’ont été informés de la décision du maire que par la presse. Réponse de Marc Gricourt : « C’est la préfecture qui gère, le ministère décidera du nombre de familles qui viendront en Loir-et-Cher. » Nous n’en saurons pas davantage sur le nombre, ni sur le coût pour la Ville de Blois.

Budget supplémentaire : circulez, y a rien à voir !
L’examen des budgets supplémentaires a été l’occasion pour Michel Chassier de pointer une nouvelle réduction des dotations de l’Etat par rapport aux prévisions. Alors que les maires ont manifesté cette semaine pour exprimer leur inquiétude au gouvernement, la Maire de Blois est resté très discret…
En lire plus …

1 Commentaire

Régionales : Michel Chassier tête de liste en Loir et Cher.

Michel Chassier 18-06C’est désormais officiel : la Commission Nationale d’Investiture, réunie le 21 septembre à Nanterre, a désigné Michel Chassier comme tête de liste pour le département de Loir et Cher.
Michel Chassier est Secrétaire départemental du FN41 depuis 2009, conseiller régional depuis 2010 et Président du Groupe FN en région Centre-Val de Loire depuis 2014. Il est également conseiller municipal de de Blois (1995-2008, et depuis 2014) et conseiller communautaire d’Agglopolys.
Les 3 premiers noms seront connus rapidement, et la liste complète pour Loir et Cher (12 noms) d’ici la fin du mois.
Alors que certains de nos adversaires s’agitent avant même d’avoir réglé leurs problèmes internes, nous pourrons lancer sereinement notre campagne, avec une équipe soudée autour d’un programme cohérent.
Le calendrier de campagne devrait être annoncé bientôt, et un site de campagne va être mis en ligne.

Conseil régional : la gauche craint le verdict des urnes… tout comme l’UMP !

MC apprentissageLes membres de la commission permanente régionale se sont réunis à Orléans le 18 septembre. Encore une fois, les élus FN ont fait preuve de leur détermination.

Lycées : Un Contrat de Performance Énergétique au bilan mitigé pour 2014, des questions sans réponses

Tout d’abord, Michel Chassier a demandé la nécessité que la société Eifficentre, le partenaire choisi par la Région pour assurer la gestion énergétique de 18 lycées de la région, vienne présenter son rapport annuel devant les élus de la commission des finances et la commission de délégation de services publics, plutôt que lors d’une simple réunion de la deuxième commission. Il a aussi affiché quelques critiques quant aux méthodes de calcul des performances affichées par le contrat de performance énergétique. Malgré une amélioration, nos élus déplorent que les objectifs ne soient pas encore atteints (36% de réduction des consommations d’énergie contre un engagement de la société de 42% pour 2014) et un manque de sensibilisation auprès des lycéens. Enfin, au regard des économies réalisées, a été évoquée la question des coûts engendrés par la mise en œuvre de ce contrat, au travers d’un partenariat public-privé (PPP). Pour toutes ces raisons, le groupe Front National a préféré s’abstenir sur ce dossier, l’UPRC l’a lui, approuvé. (Rapport 15.08.11.90) CPR Sept 2015 -CPE – Michel Chassier.
En lire plus …

Régionales, migrants, cercle Front syndical : Michel Chassier sur Plus FM.

Image de prévisualisation YouTube

Michel Chassier, Conseiller Régional, Conseiller municipal de Blois et Secrétaire Départemental du FN41, était l’invité de PlusFM ce mardi 15 septembre.

Il est revenu sur la préparation des élections régionales, l’actualité nationale et locale avec la question de l’accueil des clandestins et l’Université d’été du Front National. Enfin, il a présenté la mission du cercle front syndical 41 qui se réunit ce samedi 19 septembre. 

Cahier spécial de l’Express sur Blois : supplément local ou supplément électoral ?

Gricourt Express 09-2015Un publi-reportage pour le candidat Gricourt à trois mois des élections régionales. Financé par qui ?
La magazine l’Express n°3348 daté du 2 au 8 septembre consacre un cahier spécial de 8 pages à la Ville de Blois, avec le portrait de Marc Gricourt en page de couverture.

Ce supplément a été diffusé non seulement sur la Ville de Blois, mais aussi sur les communes de l’Agglo.
Passons sur le contenu, à la gloire de Marc Gricourt, et qui ne cite le Front national que pour indiquer son score du 1er tour, oubliant de rappeler que notre liste « Une autre voie pour Blois » était arrivée en 2ème position, et surtout que la gauche a perdu 16 points sur Blois Ville entre les municipales et les départementales, alors que le FN en gagnait plus de 13 avec 32,55% sur l’ensemble de la Ville au 2ème tour !
Mais il ne fallait pas s’attendre à autre chose de la part de ce magazine très anti-FN, qui n’a même pas daigné nous contacter pour la préparation de ce cahier très spécial.
En lire plus …

100 000 euros pour les migrants : les élus FN disent non !

MC FR3Communiqué de Michel Chassier, Président du groupe FN en Région Centre-Val de Loire.

« 100 000 euros pour les migrants : le Front National dit non !

Le président de Région, François Bonneau, a décidé de débloquer une aide d’urgence de 100 000 € pour les migrants.
Les élus du Front National rappellent que la Région n’a aucune compétence en la matière, ni aucune responsabilité dans la crise actuelle.
L’exploitation obscène d’une image soigneusement mise en scène pour sidérer l’opinion ne saurait justifier une aide qui constitue un encouragement aux candidats à l’immigration.
Pendant ce temps, la situation s’aggrave pour les jeunes Français sans emploi et les familles dans la précarité, pour ceux qui attendent en vain un logement social et qui ne comprennent pas pourquoi ces nouveaux venus en bénéficient en priorité.
Les élus FN voteront par conséquent contre cette dépense lors de la prochaine commission permanente.

Téléchargez le communiqué au format pdf :  Communiqué FN – 100 000 euros pour les migrants

UDTFN 2015 : cap sur les régionales, en attendant le grand rendez-vous de 2017.

UDT 2015_3

Les médias sont déçus, nos adversaires politiques commencent à paniquer : l’Université d’été du Front National que certain annonçaient, ou plutôt espéraient, chaotique s’est parfaitement déroulée, elle a démontré la force et l’unité du mouvement, en même temps que la détermination sans faille de Marine Le Pen, que rien ne pourra détourner de son objectif : gagner l’élection présidentielle de 2017 afin de sortir la France de l’ornière. 
Un sondage arrive à point nommé ce dimanche, qui la place toujours en tête au 1er tour quelque soit le cas de figure, devant Sarközy comme devant Juppé, Hollande étant quant à lui éliminé dès le 1er round.
Mais pour autant, la direction du Front National et tous les cadres territoriaux sont désormais concentrés sur le prochain objectif : les élections régionales de décembre 2015, où tout le monde attend une nouvelle progression de notre mouvement, qui pourrait bien remporter au moins 2 régions, et démontrer là encore, comme dans les villes FN, que nous sommes capables aussi de gérer une région.

Nous mettrons en ligne dès que possible le discours de Marine qui, au-delà des thèmes habituels, a insisté longuement devant plus de 4000 personnes enthousiastes sur la crise migratoire qui est aujourd’hui sur le devant de l’actualité et qui, en dépit de la propagande officielle, est bel et bien perçue par les Français comme une nouvelle menace.
Nous étions 9 représentants du Loir et Cher à cette UDT 2015, vous pourrez trouver les 1ères photos sur Facebook, d’autres suivront.

Apprentissage : la Chambre des Métiers tire à nouveau le signal d’alarme.

MC apprentissageMichel Chassier et Philippe Lecoq ont défendu l’apprentissage lors de la dernière session du Conseil régional le 18 juin. Un élu de gauche avait parlé du « mythe de l’apprentissage » !
Nous sommes revenus plusieurs fois sur cette question, tant la formation par l’apprentissage nous semble importante. Mais si cet avis est largement partagé dans le discours de la classe politique, encore faudrait-il être cohérent.

Les atermoiements du gouvernement en matière d’aide aux employeurs d’apprentis et une réglementation de plus en plus contraignante expliquent en partie la baisse des effectifs constatés dans les centres de formation des apprentis, à Blois comme ailleurs.
Le Président de la Chambre des métiers et de l’Artisanat de Loir et Cher, Pierre Maino le rappelle dans la Nouvelle République du 10 août, ajoutant que la mauvaise conjoncture qui touche le secteur du bâtiment vient encore amplifier le phénomène, et que les jeunes peinent à trouver un contrat d’apprentissage.
Tout cela a été souligné par nos élus régionaux, Michel Chassier et Philippe Lecoq, lors de la session du 18 juin dernier. évoquant en outre la concurrence indirecte entre apprentissage et emplois d’avenir. Le texte de leurs interventions est disponible sur le site du Groupe FN de la Région Centre, ainsi que les vidéos : intervention de Michel Chassier, intervention de Philippe Lecoq). Cédric Pelé, Secrétaire départemental du FNJ revenait également sur la question le 22 juillet dans un article publié dernièrement.
C’est une question qui sera largement abordée lors de la prochaine campagne des élections régionales.

Accessibilité : l’ordonnance de la honte.

Michel Chassier 18-06Seuls les élus FN ont réagi à ce nouveau report des travaux d’accessibilité pour les handicapés.
L’Assemblée nationale vient de ratifier le 20 juillet l’ordonnance du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public. En attendant le vote du Sénat, ce mardi 21 juillet, cette loi accordera donc des délais supplémentaires pour effectuer les travaux permettant l’accessibilité des handicapés, y compris dans les établissements recevant du public.

Cette nouvelle mesure déclenche la colère des associations d’handicapés, qui considèrent cette ordonnance comme un nouveau recul, renvoyant l’accessibilité aux calendes grecques.
Les représentants du « Collectif pour une France accessible » signataires d’une pétition pour l’accessibilité ont exprimé leur vive colère à l’encontre du texte : « Si, par malheur, une majorité à l’Assemblée Nationale le 20 juillet et au Sénat le 21 juillet devait ratifier cette Ordonnance de la honte, les personnes victimes de cette régression sociale et leurs Associations unies dans le Collectif pour une France accessible devront alors rechercher soixante parlementaires pour saisir le Conseil Constitutionnel aux fins de censurer cette Ordonnance de la honte en vertu de l’article 55 de la Constitution. »
En lire plus …

1 Commentaire

Vidéosurveillance à la Quinière : le vote FN porte ses fruits !

41-02_8P_CHASSIER et NAEGELEN_Blois-1En 1998, il avait fallu que Michel Chassier, candidat FN sur Blois IV, fasse 43,4% au 2ème tour pour que Jack Lang se résolve à doubler les effectifs de la Police municipale ! Tout en refusant de voir la réalité : il ne voulait admettre qu’un vague « sentiment d’insécurité ».
En 2001, Miguel de Peyrecave avait axé la campagne municipale du FN sur la sécurité, alors préoccupation majeure des Blésois, en proposant 10 mesures, dont quelques-unes seront reprises par la nouvelle municipalité de Nicolas Perruchot.
En particulier la vidéosurveillance, qui va être mise en place sur les endroits « sensibles » de la ZUP, puis au Centre-ville.
Bien que contestant le principe, la gauche revenue aux affaires va maintenir le dispositif… et même le compléter.
C’est ainsi que le centre commercial de la Quinière, théâtre de nombreux incidents et agressions des derniers mois, vient d’être équipé à son tour, à la grande satisfaction des commerçants et des habitants.
En lire plus …

1 Commentaire

Blois : vos élus présents aux cérémonies du 14 juillet

13-07-15_513-07-15_2

Michel Chassier, conseiller régional de Loir et Cher et conseiller municipal de Blois était présent hier soir pour les cérémonies officielles de la fête nationale qui se tiennent traditionnellement à Blois… le 13 juillet, accompagné de Mathilde Paris, conseillère municipale.
La foule était venue nombreuse d’autant plus que la prise d’armes et le défilé étaient suivis par le feu d’artifice et un concert public en bords de Loire.
13-07-15_3Dommage que cet angle de rue se prête mal à une cérémonie de grande ampleur : tout le public situé rue Denis Papin côté pont ne voit rien de la prise d’armes.
Quand à l’armée, représentée par le Détachement Air 273 de Pruniers, elle montre hélas la faiblesse de ses moyens : le défilé était assuré par deux « sections » de… 12 hommes chacune, alors qu’une section de combat d’infanterie comprend 39 hommes !
Une fois encore pour conclure, nous pouvons regretter que les enfants des écoles et la population ne soit pas davantage associés au défilé. Une retraite aux flambeaux, convergeant à partir de 4 ou 5 quartiers de la ville, aurait une certaine allure et un certain sens.
Peut-être seront nous entendus un jour !

13-07-15_413-07-15_6

Michel Chassier dans la matinale de Plus FM : le podcast.

Michel-Chassier-Session-300x276Michel Chassier était l’invité de la matinale de Plus FM ce mercredi matin.
L’émission peut être ré-écoutée en podcast sur le site de Plus FM.

Blois : Docteur Marc and mister Gricourt.

michelchassier4.jpgLe maire de Blois aurait-il un double visage ?  Ou tout du moins un double langage ?
Le 28 mai dernier, il déclarait à la Nouvelle République avoir dû « affronter un choc » aussitôt après sa réélection : « celui de la baisse des dotations d’État, avec onze millions d’euros en moins dans les caisses d’ici 2017. »
Le 21 avril lors précédent conseil municipal, Marc Gricourt annonçait que « la Ville est au pied du mur« .
Hier soir, changement de décor : en présentant le Compte administratif, le maire de Blois considère que les chiffres sont bons.
Dans son intervention Michel Chassier a pu tempérer cet optimisme en rappelant quelques vérités.
Malgré les efforts accomplis par les services, le dépenses de fonctionnement continuent d’augmenter, qu’il s’agisse des dépenses de personnel ou des subventions, tandis que les recettes fiscales marquent le pas, en particulier la taxe d’habitation avec un recul important de la taxe sur les logements vacants, que nous n’avions pas approuvée.
En lire plus …

Conseil régional : les ex-UMP s’agitent en séance publique, mais se couchent en commission permanente.

Groupe FN session 15_04_2015Vos élus FN en session : tous présents et actifs lors des débats !
La dernière session du Conseil régional le 18 juin a été marquée par l’approche de la campagne électorale des régionales.

On a pu remarquer quelques absences sur le bancs socialistes. Comme toujours, lus constitution des listes pour la prochaine élection ne manque pas de faire des déçus.
Mais ce n’est pas triste non plus chez les « Républicains » (ex-UMP), où Hervé Novelli a lui aussi boudé la séance, abandonnant tout simplement la présidence de groupe à Nicolas Perruchot. Mais il y a avait beaucoup d’autres absents dans leurs rangs.
Apprentissage : la gauche ne veut pas comprendre.
Le 1er sujet abordé touchait l’apprentissage : la Région met en place un dispositif pour tenter de relancer cette formation qui souffre beaucoup.
En lire plus …

4 commentaires
1...910111213

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...