Archives des tags : militantisme

#Législatives2017 : Michel Chassier à Contres et à Blois.

19145733_1690936544543066_3481862286683873166_nContres_16-06_1

Pour la dernière journée de campagne, Michel Chassier est passé ce matin au Montrichard avant de retrouver une équipe de militants sur le marché de Contres.
Bon accueil dans les allées du marché et en ville. Depuis la qualification de notre candidat au deuxième tour, on sent un regain d’intérêt des électeurs qui ne s’étaient pas déplacés au 1er tour.
L’après-midi Michel Chassier est aller visiter les commerçants du Centre-ville à Blois, tandis qu’une équipe se chargeait d’entretenir l’affichage.
Ce soir nos équipes repartent sur le terrain pour une dernière tournée d’affichage.

#Législatives2017 : journée de campagne sur le 1ère circonscription.

Blois affichage officiel 2T_1Objectif : mobiliser les électeurs qui se sont abstenus au 1er tour et rassembler tous ceux qui ne veulent pas donner les pleins pouvoirs à Macron.
Aujourd’hui Michel Chassier a été sur le terrain de 9 heures à presque 21 heures avec son équipe de campagne après un passage sur la radio Plus FM à 8 h 30.
Plusieurs quartiers de Blois ont été visités, avec un passage en fin de matinée au marché Coty.
D’autres équipes ont repris le « boîtage » et l’affichage à Montrichard, Saint Julien, Faverolles, Contres.
Ce soir se sont 4 équipes qui tournent sur la circonscription.
Toutes les actions sont également relayées sur Internet presque en temps réel.
Ce soir nos affiches étaient encore les seules sur tous les panneaux officiels de la ville de Blois.

1 Commentaire

#Législatives2017 : Michel Chassier sur le marché Coty.

Marché Coty 14-06Michel Chassier était ce matin en campagne sur le marché de la place Coty à la ZUP de Blois. Comme lors du 1er tour, dans ce quartier pourtant classé « zone urbaine sensible » notre équipe a été particulièrement bien accueillie.
Notre candidat est connu et reconnu de tous, nous avons reçu beaucoup d’encouragements et nous avons pu avoir des échanges très intéressants avec des personnes de toutes conditions, toutes populations confondues.
Y compris avec des chalands ou des commerçants d’origine algérienne ou marocaine, mais qui reconnaissent Michel Chassier et apprécient le travail qu’il fait pour Blois. Les anciens, qui s’étaient bien intégrés et respectent toujours leur pays d’accueil, regrettent d’être victimes de l’image négative que donnent certains « jeunes » de leur quartiers, et demandent que la Justice soit plus sévère.
Au passage, nous avons pu voir aussi les représentants d’une mosquée de Blois venir prendre leur « dîme » auprès des commerçants : devant nous un marchand de fruits et légumes leur à glissé un billet de 10 euros directement pris dans la caisse.
Des retraités et des petits propriétaires nous ont fait part de leur inquiétude, de même qu’une femme en situation de handicap dont le fils vient de trouver un travail précaire.
Les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron font peur à beaucoup. Nous les invitons à se mobiliser dimanche prochain pour empêcher ce scénario catastrophe.
Nous avons remarqué aussi qu’il y avait peu de monde ce matin sur le marché. Au 14 du mois, certains sont déjà obligés de se serrer la ceinture. Et ce n’est pas fini. Avec Hollande on était riche avec plus de 4 000 euros par mois, avec Macron ce sera à plus de 1 200 euros !
Curieusement le candidat MoDem – En marche ne s’est pas montré. Il recherche plutôt les électeurs dans les beaux quartiers !
Sur le chemin du retour dans notre voiture décorée à l’effigie du candidat, nous avons encore été interpellé par 2 fois au feu rouge par des passants qui nous ont exprimé leur soutien.
Cet après-midi la campagne continue.

#Législatives2017 : journée de campagne à Blois.

19030465_10213725979973359_6469350312644445165_n 19113851_10213725980173364_1978783017389059189_n

La 1ère journée de campagne de Michel Chassier était consacrée à la ville de Blois, où le taux d’abstention a été encore particulièrement élevé : seulement 44,11% de votants contre 50,19% sur l’ensemble de la circonscription et donc 53,58% hors Blois.
Notre candidat était ce matin dans le quartier de Cabochon – La Quinière pour rendre visite aux commerçants et rencontrer les habitants.
Le message que nous remontent les habitants est sans équivoque.
Tous constatent l’inexorable descente aux enfers de leur quartier, suite aux déplacements de populations dans le cadre du Plan de Rénovation Urbaine. La Quinière est en train de vivre ce qu’ont connu les habitants de Kennedy, Coty ou le Croix Chevalier  dans les années 90.
Et tous ont le sentiment que la mairie ne peut rien faire, ou bien refuse de voir la réalité en face.
Une personne rencontrée nous confirme que le Centre commercial, rebaptisé « Village Quinière » est en train de mourir, les propriétaires voient la valeur de leur logement s’effondrer, on nous cite le cas d’une personne ayant été contraint de vendre son bien pour la moitié de son prix d’achat ! Et le phénomène touche désormais les pavillons aux alentours, rachetés à bas prix nous dit-on pat des Turcs.
Un jeune retraitée nous signale une violente altercation au Carrefour de la Quinière entre un « jeune » surpris en flagrant délit de vol et un vigile, qui a été frappé, tandis que cette personne nous raconte que son petit-fils a été projeté contre la façade dans la bagarre.
Il semblerait que la direction du magasin ait choisi d’étouffer l’affaire pour ne pas nuire à son image, il n’y aurait pas eu de dépôt de plainte et les caméras n’auraient pas enregistré la scène ! Et bien sûr rien n’a été communiqué à la presse.
Plus tard au Centre Quinière nous constatons que le « panneau d’affichage » indiquant les prix du « shit » n’a toujours pas été effacé.
L’après-midi, Michel Chassier s’est rendu Place Lorjou pour rencontrer les rares commerçants ouverts et là aussi quelques habitants.
A nouveau des témoignages édifiants comme cette personne qui nous assure avoir vu des dealers se protéger avec des armes à feu, pistolets et carabine, sans même les cacher alors qu’il fait encore jour. Et bien sûr aucune intervention.
Arrête ensuite au carrefour Médicis avant de repasser par le Centre-Ville.
Au passage les affiches du candidat ont été renouvelées, accompagnées par une affichette de l’appel pour le 18 juin, tandis que de nouveaux documents étaient distribués.
Demain, la campagne continue à Blois et en zone rurale.

1 Commentaire

#Législatives 2017 : dernière journée de campagne avant le 1er tour.

Blois III 07-06Plus que quelques heures pour afficher, distribuer nos documents, tenir des réunions.
Nos militants mettent les bouchées doubles sur les 3 circonscriptions, une dernière réunion publique est prévue ce soir à Blois.

#Législatives2017 : Michel Chassier sur le marché Coty à la ZUP de Blois.

18882019_1333280840123490_6086425858603603981_nMichel Chassier était ce matin en campagne sur le marché de la place Coty à la ZUP de Blois. Dans ce quartier classé en ZUS, Michel Chassier n’est pas un inconnu puisqu’il a été plusieurs fois candidat aux cantonales puis départementales, il est également bien identifié comme conseiller municipal de Blois.
Cela explique sans doute que le Front National soit bien accueilli sur ce marché, où la seul remarque que nous avons entendue venait d’un vieux militant de Lutte Ouvrière.
Nous avons même croisé Rama Yade, qui ne semblait pas très à l’aise et qui du surcroît n’a pas pu éviter de serrer la main du candidat FN !

1 Commentaire

#législatives2017 : la campagne continue en Loir et Cher.

Affichage 1C 05-06Selles Saint Denis 05-0618881995_1670265783013847_1504976020061228167_nPas de trève pendant le week-end de Pentecôte : candidats et militants étaient sur le terrain dans les 3 circonscriptions.
Dans la 1ère, Michel Chassier était à Contres pour rencontrer des militants puis à Thenay et Pontlevoy, dans la 2ème Mathilde Paris et son équipe était à Selles Saint Denis puis à Mur de Sologne, dans la 3ème Jean-Yves Narquin et Olivier Besnard étaient à la brocante de Villetrun.
Et bien sûr les actions militantes se poursuivent : affichage (respectueux de nos adversaires) et distribution des documents.
Plus que 4 jours de campagne : nous abordons le sprint final !

#législatives2017 : agressions et dégradations.

Collage 04-06

Le Front National respecte ses adversaires… à condition qu’ils fassent de même.
La Nouvelle République rend compte aujourd’hui de l’agression de la suppléante de Maryline Corbeau à Salbris. On notera que le terme « agression » est mis entre guillemets, alors que plainte a été déposée avec deux témoignages.
Entre les deux tours des présidentielles, un de nos militants avait également été agressé par des « jeunes » à Vineuil devant un panneau électoral, la Police était intervenue.
Dans le nord du département, c’est Maurice Leroy qui porte plainte pour « dégradation » de ses affiches électorales dans certaines communes.
Cette nuit, c’est la permanence blésoise du Front National qui a été à nouveau taguée par des imbéciles.
Une plainte sera bien sûr déposée, même si les précédentes n’ont pas encore abouti. Mais patience…
Nous tenons tout de même à rappeler que les militants du Front National n’ont jamais dégradé les permanences des adversaires, n’attaquent pas leurs réunions publiques, n’insultent pas les militants adverses, que notre mouvement donne des consignes strictes à ses propres militants pour respecter l’affichage officiel et dans la mesure du possible essaie de partager l’espace pour l’affichage libre, tout en respectant les manifestations festives, sportives ou culturelles locales.
Ce n’est pas le cas de tous les candidats, dont certains placardent des dizaines d’affiches afin d’occuper le terrain, ce qui provoque d’ailleurs la réaction de leurs adversaires. Il est permis de se demander ce qu’en pensent les électeurs.
Pour cette dernière semaine de campagne, nous appelons chacun à la modération et au respect des consignes.
Ce n’est pas parce que certains candidats sont un peu nerveux que nous devons faire de même !

1 Commentaire

#législatives2017 : une journée de campagne en Loir et Cher.

Marché Vendôme Les Rottes_04-06Montrichard 4-06Brocante Selles Saint Denis_1

La campagne se poursuit sur les 3 circonscriptions de Loir et Cher.
N’en déplaise à la Nouvelle République qui publiait ce samedi un article au sujet du Front National parlant d’une campagne « dispersée » du FN.
Il n’est pas venu à l’idée de l’auteur de cet article que les élections présidentielles sont passées et que nous menons campagne dans 577 circonscription !
Précisons tout de suite à la décharge de la rédaction de la NR qu’il s’agit vraisemblablement d’un article acheté à une agence de presse, d’ailleurs il n’est pas signé.
En effet les candidats du Front National, y compris font campagne chacun dans sa circonscription, mais le clip de campagne montre bien que tout le monde parle le même langage.
En Loir et Cher jean-Yves Narquin était hier au comice agricole de Mondoubleau, ce matin sur le marché des Rottes à Vendôme, accompagné de son suppléant Olivier Besnard qui était également samedi à Mer au tournoi de football européen des U14.
Dans la deuxième circonscription Mathilde Paris était samedi sur le marché de Salbris, son équipe était aujourd’hui à la brocante de Selles Saint Denis.
Michel Chassier était ce matin à Montrichard pour rencontrer des habitants en porte à porte et distribuer son journal de campagne.
Et bien sûr les militants continuent l’affichage, la distribution des documents.
Nous ne lâcherons rien, nous mènerons campagne jusqu’au bout ! 

#législatives2017 : dernière ligne droite avant le 1er tour !

18814098_10213272416911116_4806719899763403508_n18893135_1925114567707173_3563260528962974642_n18765580_1685589238411130_8754945854856667659_n

En ce long week-end de Pentecôte, nos militants ne faiblissent pas ! 
L’affichage officiel a été réalisé en 48 heures sur 218 communes par nos équipes, cela représente plus de 300 panneaux… et des centaines de kilomètres parcourus. En même temps cela nous a permis de rafraîchir l’affichage libre.
Candidats et militants se sont succédé aussi sur les marchés depuis vendredi : Contres, Blois, Montoire, Salbris, Vendôme, comice agricole de Mondoubleau etc… Nous publierons d’autres photos prochainement.
La distribution des documents se poursuit également dans les boîtes aux lettres, ce qui permet de nombreuses rencontres durant le week-end car les gens sont chez eux ou dans leur jardin.
Encore une semaine de campagne pour convaincre, en espérant que les Français commencent à ouvrir les yeux sur l’imposture Macron.
Nous terminerons la campagne par trois réunion publiques à Villefranche sur Cher le 76 juin, Vendôme le 8 juin et Blois le 9 juin.

#législatives2017 : en campagne sur Blois Est.

Blois-Est 30-05Cornillettes 30-05

Cet après-midi Michel Chassier était dans les quartiers est de la ville de Blois, entre le boulevard Eugène-Riffault et les Cornillettes. Distribution du document de campagne, rencontres dans la rue et dans les halls d’immeubles, accompagné du véhicule aux couleurs du candidat et du suppléant, une après-midi de terrain bien remplie.
Demain la campagne continue sur le canton de Blois II (la Chaussée, Saint Denis, Villerbon) mais aussi sur Blois-Vienne et dans la partie rurale du canton de Blois III.

1 Commentaire

#législatives2017 : Michel Chassier sur le marché Louis XII à Blois

Marché Blois 27-05

Ce matin Michel Chassier accompagné de Laurent, Cédric et Frédéric, était sur le marché Louis XII à Blois.
Le contact avec les électeurs est toujours aussi intéressant. Même s’il y avait beaucoup de touristes venus à Blois pour ce week-end prolongé – dont certains nous ont dit voter pour le FN dans leur département – nous avons pu rencontrer et échanger avec de nombreux électeurs de la circonscription.
Trois semaines après le deuxième des présidentielles, on ressent parfois une certaine lassitude : certaines personnes refusent de prendre un document, quelque soit le candidat, et sans même l’identifier.
A l’inverse, des personnes qui reconnaissent notre candidat viennent vers nous spontanément. Il y a aussi ceux qui sont encore dans l’illusion Macron, depuis son sacre digne de la reine d’Angleterre et les reportages dithyrambiques des médias du système, davantage enclins à commenter la tenue de la reine Brigitte qu’à parler du programme et des projets inquiétants du nouveau gouverneur de la France.
Mais au final le bilan est plutôt positif, et le contact direct avec les électeurs reste le moyen le plus efficace de convaincre.
Après le marché, notre équipe a parcouru les rues piétonnes du centre-ville.

Réunion et soirée conviviale à Maves avec les militants.

Maves_1

Dans le cadre de la campagne des législatives Jean-Yves Narquin et son suppléant Olivier Besnard tenaient hier soir une réunion à Maves qui a rassemblé plus de 50 personnes, en présence du Secrétaire départemental Michel Chassier.
Olivier Besnard, conseiller municipal et communautaire de Mer et responsable du canton de la Beauce a remercié les personnes présentes et particulièrement les militants pour leur travail lors des présidentielles, où il faut dire que nos amis des cantons de la Beauce et du Perche ont été particulièrement actifs ! Avec un résultat qui parle de lui-même : 42,8% sur le canton de la Beauce pour Marine Le Pen, 46,43% dans le canton du Perche.
Jean-Yves Narquin, maire de Villedieu le Château, est ensuite intervenu pour présenter les enjeux de cette élection au niveau national et au niveau local.
Avec un contexte intéressant, puisque l’on voit que le mouvement « En Marche » ménage Maurice Leroy, mais la multiplicité des candidatures combiné à l’effet de la présidentielle risque néanmoins de l’affaiblir.
D’autant plus que les électeurs auront du mal à comprendre où se situe la girouette du Poislay, qui cette fois a bien du mal à suivre le vent : après être passé de Sarközy à Fillon il ne se dit plus hostile aujourd’hui à gouverner avec Macron.
Pour cela, il faudra bien sûr que nos électeurs se mobilisent, et les militants sont déjà prêts à repartir sur le terrain.
18557213_10213151650292026_7434011951432145946_n

La réunion s’est prolongée par une soirée conviviale, animée par notre ami Marc, accordéoniste et magicien, mais aussi par Jean-Yves à la guitare.
Une soirée appréciée par tous, un moment de détente entre deux campagnes avec des militants qui ont plus que jamais le moral ! Une initiative à reproduire dans les autres circonscriptions.
(de nouvelles photos sont à venir).
Prochaine réunion : mardi 23 mai à 19 heures à Noyers sur Cher.

2 commentaires

Lettre ouverte de Mathilde Paris aux électeurs de la 2ème circonscription.

Sologne 08-05Dès le lendemain du 2ème tour des présidentielles, où Marine Le Pen a obtenu 44,09% des suffrages dans la 2ème circonscription, Mathilde Paris a repris la campagne pour les élections législatives.
En poursuivant ses visites sur le terrain mais aussi en publiant une lettre ouverte aux électeurs de la circonscription, rappelant que les candidats qui ont appelé à voter Macron ou qui ont publiquement fait savoir qu’ils voteraient pour lui n’ont plus aucune légitimité pour s’opposer à celui qu’ils ont contribué à faire élire.
Cette lettre ouverte, transmise aux médias locaux, va également être diffusée dans la circonscription.
Vous pouvez la télécharger au format pdf : Lettre ouverte Legislatives 2017 et la diffuser largement sur les réseaux sociaux.
En même temps, la campagne d’affichage se poursuit.

Retour sur une soirée électorale à la permanence du FN41.

Table résultats 2T

Prêts pour le recueil des résultats.

Dès 17 h 30, tour est en place à la permanence.
Jean-Pierre et Jean-Yves ont préparé le buffet. Laurent et Sébastien font les réglages de la vidéo sur grand écran, avec Lionel et le SD, Michel Chassier ils mettent en place le dispositif de recueil des résultats.
Nos délégués et assesseurs sont à ce moment dans les bureaux pour assister au dépouillement et nous communiquer les résultats des premiers paquets de 100.
Soirée 2T_2

Les médias étaient nombreux à la permanence.

Les médias commencent à arriver : Public Sénat, la Nouvelle République. Plus tard il y aura Plus FM, RCF, le Petit Blésois, Mag Centre.
Les premiers adhérents arrivent aussi, mais comme les bureaux ne ferment qu’à 19 heures, il n’y a pas encore beaucoup de monde à 20 heures, la plupart de nos délégués ne sont pas rentrés
Ce qui fait que nous ne sommes qu’une quinzaine à l’annonce des premières estimations.
Un moment de déception, surtout pour les militants qui ont tant donné tandis que notre adversaire n’avait qu’à se laisser porter par les médias.
Un peu de colère même chez certains, dépités de faire le constat que nous n’avions pas les mêmes armes et que le combat était trop inégal. Mais ils ont espéré jusqu’au bout un réveil du peuple français qui n’est pas venu.
Entre temps les résultats qui nous parviennent des bureaux de Loir et Cher nous donnent des scores importants dans la ruralité, où Marine arrive même parfois en tête.
Petit à petit la permanence se remplit, et autour du buffet les échanges sont nombreux, les journalistes interrogent cadres et militants.
Dans les résultats provisoires le Loir et Cher est à plus de 42%, mais il manque encore les 3 villes principales. Finalement, ce sera 39,54% tout de même un beau résultat, 5,64% au-dessus du score national.
Les équipes de la Beauce et du Vendômois nous rejoignent.
C_P4oqdXYAAQzHL

L’assistance chante la Marseillaise.

Michel Chassier en profite pour féliciter tous ceux qui ont participé à cette campagne qui a duré près de 3 mois. Jamais nous n’avons eu autant de militants sur le terrain, on peut dire qu’à côté de nous le mouvement « En Marche » qui se vante de centaines d’adhérents virtuels en Loir et Cher, faisait bien pâle figure.
Il conclut sur le combat qui continue dès le lendemain pour les élections régionales.
A la fin de cette brève intervention, l’assistance chante la Marseillaise.
Soirée 2T_8

Les militants de Loir et Cher peuvent être fiers de leur travail !

Les bons résultats du Loir et Cher réconfortent tout le monde, et la soirée se poursuit dans une ambiance plus détendue, les derniers militants n’ont quitté la permanence qu’après minuit.
Et certains en ont même profité durant la nuit pour lancer l’affichage des législatives sur la 2ème circonscription !
D’ores et déjà les militants sont conviés à une soirée festive le samedi 20 mai, ils seront informés par leur responsable de canton.
Petite anecdote, alors que nous étions réunis à la permanence et sur la place, une équipe bien connue de provocateurs d’extrême gauche est venu proférer quelques insultes. La Police les a dissuadé d’insister.
On peut tout de même sourire de voir ces pseudos anarchistes défendre le candidat de des banques. Mais ce n’est pas une nouveauté, le système a toujours utilisé ce genre d’idiots utiles.

3 commentaires

#Marine2017 : dernière journée de campagne.

Beauce 2T 05-05Caravane 2T

Nos militants ne lâcheront rien, jusqu’à la fin de la campagne officielle ce soir à minuit.
Ils étaient à l’action dès ce matin pour afficher, pour tracter sur le marché de Vendôme, nos 15 000 tracts reçus mardi en fin d’après-midi ont été distribués, et la campagne continue ce soir jusqu’à minuit.
Aujourd’hui à la permanence de Blois nous avons reçu beaucoup de monde, y compris des personnes qui ne s’étaient pas manifestées jusqu’ici et qui sont venues nous voir pour leur dire leur écoeurement face au traitement de Marine dans les médias.
Petite anecdote, mais tout de même significative, Michel Chassier était invité à débattre sur Radio Campus à Orléans avec une représentante de Macron. Le débat a été annulé car la porte-parole du candidat du système a décliné l’invitation. Il est vrai qu’elle n’avait été vraiment à la hauteur lors du précédent débat sur France bleu Orléans.
Nous appelons nos lecteurs à relayer nos messages sur les réseaux sociaux afin de convaincre les indécis.
A partir de ce soir minuit nous ne pourrons plus rien publier sur le blog du FN41, mais à titre individuel, vous pouvez continuer à partager nos articles.
Contre le parti unique, contre le système, contre les financiers, contre l’ensemble des médias, il faut faire voter pour Marine Le Pen.

En Marche au bistrot, les équipes #Marine2017 au boulot.

Devant FAURECIA à Theillay

Devant FAURECIA à Theillay

Saisissant contraste dans la Nouvelle République d’aujourd’hui.
La grand action de campagne des soutiens de M. Macron en Loir et Cher a consisté à suivre le débat télévisé du 2ème tour, confortablement assis dans un bistrot vendômois, où ils se sont retrouvés à une dizaine (la Nouvelle République du 05/04/2017).
Pendant ce temps les militants du Front national poursuivent inlassablement leur campagne de terrain.
Action sur le Rond-point des Châteaux hier matin dès 7 h 30 à Blois, actions devant Delphi à Blois (la Nouvelle République du 05/04/2017) et Faurecia à Theillay, marché de Salbris hier, Vendôme aujourd’hui, affichage quotidien avec plusieurs équipes, distribution du dernier tract dans le boîtes aux lettres.
En face, quasiment rien, quelques militants parfois sur un marché, pratiquement pas d’affichage.
Deux raisons à cela : En Marche a surtout des adhérents virtuels, du genre « amis » sur Facebook, et très peu de militants.
Et surtout ils n’ont pas a se fatiguer : leur candidat est soutenu par 99,9% des médias qu’il s’agisse de la presse écrite de la radio ou de la télévision.
Comme le faisait remarquer Michel Chassier hier sur Plus FM, même dans la Russie de Poutine tant critiquée, il existe des médias d’opposition, il n’y a qu’en France qu’on voit une telle unanimité. Ce qui démontre à quel point M. Macron est bien le candidat du système.
Sans parler de tous les soutiens qu’il reçoit dans la presse locale de la part de tous les représentants de cette classe politique dont les Français voulaient se débarrasser, mais qui reviennent en force autour de leur candidat.
Même les militants d’En marche, dont certains sont sincères, risquent bientôt de tomber de haut… quand il découvriront les investitures aux législatives et les grandes manoeuvres dignes de la IVème République !

2 commentaires

#Marine2017 : pour sauver le modèle social fançais, il faut battre Macron en votant Marine le 7 mai.

DELPHI 04-05-2017

Ce 4 Mai, le cercle Front syndical, avec des militants du Front National s’est rendu à la sortie des usines pour lancer un appel aux salariés de France. Avec Laurent Bras, Secrétaire Général du cercle Front syndical, nous étions présents à Blois, devant l’entreprise DELPHI et avec Mathilde Paris, Conseillère Régionale Centre Val-de-Loire, à Theillay, devant l’entreprise FAURECIA (voir la NR du 05/04/2017).

Ces deux entreprises, équipementiers de l’automobile, sont emblématiques des ravages causés par la mondialisation et la politique menée par la Gauche et la Droite au pouvoir depuis plus de 30 ans, puisque DELPHI est victime d’une délocalisation à l’intérieur même de l’Union Européenne, sa production étant partie en Roumanie, pays moins-disant socialement, ce qui a provoqué plusieurs plans sociaux destructeurs d’emplois. Quant à FAURECIA, c’est 92 emplois qui sont supprimés, en raison d’une délocalisation vers d’autres sites européens, notamment au Portugal.

La mondialisation « heureuse » prônée par Emmanuel Macron c’est la brutalité d’un Système qui s’abat sur les plus faibles, c’est la loi du plus fort sur le plus faible, c’est l’organisation d’encore plus de chômage de masse et in-fine c’est la misère sociale comme seule espérance pour des millions de salariés.

En effet, Mr Macron, le candidat mis en place par le Système, ce banquier d’affaire au service des puissances d’argent n’a que faire de notre modèle social français. L’instigateur de l’infâme Loi El Khomri, injuste socialement, inefficace économiquement, veut s’il parvient au pouvoir l’amplifier et la porter à la puissance 1000. Avec Emmanuel Macron à la tête du pays, c’est la fin du Code du Travail, qui reste un rempart de protection pour les salariés, c’est la déréglementation à outrance du travail et des services publics, c’est la fin de la médecine du travail, outil de prévention pour les salariés. Enfin pour finir, c’est la fin de la primauté des accords de branche sur les accords d’entreprise, permettant ainsi une concurrence acharnée entre entreprises, sur le dos des salariés. En clair, M Macron Président de la République c’est la ruine de nos acquis sociaux, c’est la guerre sociale déclarée au monde du travail.

Cela les salariés ne le veulent pas, pas plus pour eux, que pour leurs collègues, leurs enfants. Et avec eux les syndicalistes, qui se battent pied-à-pied tous les jours contre les ravages de la mondialisation, avec son cortège de délocalisation, restructuration, plan sociaux et à la clef licenciements, n’accepteront pas que demain un banquier d’affaires balaye plus de deux siècles de conquêtes sociales et ouvrières en France.

A l’apposé des 144 engagements de Marine Le Pen, dont pas un seul ne restreint notre modèle social français auquel nous sommes fortement attaché ; 144 engagement qui au contraire visent à protéger les Français. C’est d’ailleurs ce qu’un syndicaliste CGT de DELPHI, venu discuter avec nous devant l’entrée à parfaitement compris, puisqu’il nous a dit « J’ai voté Marine le Pen au 1er tour », prenant des tracts pour les diffuser à l’intérieur.

C’est pourquoi de plus en plus de salariés, et avec eux des syndicalistes, comprennent bien que la préservation du modèle social français, bien mis à mal par l’Union Européenne et ses partisans comme M Macron, ne peut être défendu que dans le cadre de l’Etat-nation.

C’est ce que le cercle Front syndical, parce que constitué de syndicaliste honnête, responsable et lucide a voulu montrer en diffusant un tract d’appel aux salariés de France :

Pour la survie de notre modèle social français, il faut battre Emmanuel Macron, donc voter Marine Le Pen.

L’album-photos Facebook de l’action devant DELPHI à Blois et devant FAURECIA à Theillay

 

 

Article sur la Nouvelle République du 5-05-2017

Laurent Bras, Secrétaire Général du cercle Front syndical

2 commentaires

A la rencontre de ceux qui se lèvent tôt pour aller travailler

Action rond-point 4-05-2017

Aujourd’hui Jeudi 4 Mai au matin plusieurs militants du Front National étaient présents sur le rond-point de Cap’Ciné pour distribuer des tracts et afficher leur soutien à Marine Le Pen. Nous avons été à la rencontre de ces français qui se lèvent tôt le matin pour aller travailler, avec un accueil enthousiaste.

Nous devons dénoncer l’imposture Macron, ce clone de Hollande, qui mettra en place une politique que les Français ne veulent plus. Ce banquier de la finance mondiale n’a qu’un seul objectif : déréglementer le droit du travail, sur injonction de l’Union Européenne.

Au final, la seule candidate du peuple, la seule qui défende les intérêts de la France, c’est bien Marine Le Pen.

L’album-photos sur Facebook

Laurent Bras, Secrétaire départemental Adjoint du FN41

#Marine2017 : le campagne du 2ème tour bat son plein en Loir et Cher

Blois Vienne 04-05Distribution à Blois Vienne le 3 mai.
Les militants du Loir et Cher ne relâchent pas leurs efforts : les actions se poursuivent tous les jours sur tout le département.

Un nouveau document comparant brièvement les programmes de Marine Le Pen et de M. Macron est en cours de diffusion à 15 000 exemplaires, l’affichage se poursuit, plusieurs actions sont prévue demain ainsi que deux passages sur les radios locales.
Nous envoyons dans les mairies nos dernières désignations de délégués et d’assesseurs, en tout plus d’une soixantaine qui pourront tourner sur plus de 250 bureaux de votes.
Nous relançons un appel à tous pour la surveillance du dépouillement.
Chaque voix compte !

#Marine2017 : journée de campagne en Loir et Cher.

18274765_1298538350264406_3703955568723246798_n

18194725_1527980910545552_2315310505830989444_n

Alors que nous étions une soixantaine de militants, adhérents et sympathisants de Loir et Cher à Villepinte, les actions militantes se sont poursuivies en Loir et Cher.
Certains ont entretenu l’affichage en se rendant au rendez-vous pour prendre le car, d’autre qui ne pouvaient pas faire le déplacement ont affiché en divers endroits du Loir et Cher.
La campagne continue ce soir, demain, jusqu’au bout.
Nous devons tout donner pour rendre possible la victoire de Marine le 7 mai !
Et encore bravo aux militants infatigables… ou presque : il y en un qui se s’est pas réveillé pour prendre le car !

2 commentaires

#Marine2017 : les lignes bougent.

Les Rottes 30-04Constat des tractages sur les marchés Montoire samedi matin et aux Rottes à Vendôme ce dimanche : « outre les nombreux électeurs de « droite » qui nous viennent discrètement nous exprimer leur soutien, des militants des partis de gauche sont venus discuter avec nous. Des communistes aux macronistes en passant par les socialistes, on sent de la curiosité, de l’ouverture et même de l’intérêt… Et les passants le voient bien. 
Quelque chose à changé. Les lignes bougent à vue d’oeil.
Même constat ce matin sur la brocante de Danzé ou nos militants ont passé trois heures avec un excellent accueil, y compris d’un électeur d’origine étrangère qui leur a dit « nous on vote Marine ! »
Des signes encourageants à quelques jours du scrutin, après une semaine de campagne largement dominée par Marine Le Pen, avant le meeting historique de Villepinte.

1 Commentaire

#Marine2017 : choisir la France !

Montrichard 28-04Les premières affiches officielles de Marine Le Pen ont été apposées sur les panneaux d’affichage.
Encore un coup d’avance sur Macron !

1 Commentaire

#Marine2017 : nos équipes de campagne sur les marchés.

Marché Louis XII 29-04Ce samedi matin nos équipes de campagnes étaient sur les marchés à Blois, Romorantin, Salbris et Vendôme.
Malgré un climat un peu tendu entre les deux tours, l’accueil a été très intéressant.
Si une minorité a choisi Macron, souvent par défaut et sans grande conviction, nous rencontrons énormément de gens qui nous soutiennent et nous encouragent.
Il y a ceux aussi dont le candidat au 1er tour n’a pas été qualifié. Certains ne veulent plus rien entendre et se réfugient dans l’abstention ou le vote blanc, mais beaucoup hésitent encore, et sont à l’écoute de notre message.
La campagne a pris un nouveau tournant depuis que nous sommes rejoints par Nicolas Dupont Aignan dans le cadre d’une véritable alliance.
Il est clair depuis lundi que la dynamique est du côté de Marine Le Pen.
Et le candidat du système qui se voyait déjà élu sans même faire campagne est désormais sur la défensive.

1 Commentaire

#ToutSaufMacron : pique-nique populaire et patriote à Blois.

PiqueNiqueLe collectif Tout Sauf Macron, indépendant du Front national, organise partout en France des pique-niques populaires et patriotes.
Dans la joie et la bonne humeur, à l’opposé des manifestations haineuses de l’extrême-gauche, les Français découvriront que les médias mentent : les électeurs de Marine sont des gens très sympathiques, prêts à rompre le pain et partager le vin dans une camaraderie toute franchouillarde, comme diraient nos adversaires.
A Blois le rassemblement aura lieu samedi 29 avril à 12h30 dans les jardins de l’Evêché.
Venez nombreux, en famille, avec la baguette à partager, vos sourires et vos drapeaux.

3 commentaires
1234

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...