Archives des tags : romorantin

#Marine2017 : campagne non-stop en Loir et Cher.

17156280_10212294152851634_5206541668125812329_nRepas convivial entre militants de retour de Châteauroux.
Nos adversaires vont devoir s’y habituer. En Loir et Cher, la campagne c’est tous les jours.

Y compris au retour du meeting régional de Châteauroux ou de nouveaux collages ont eu lieu dans plusieurs secteurs, dont la Beauce et le Nord du département.
La campagne s’est poursuivie également dimanche à Blois et à Romorantin. Ce matin Mathilde Paris était à nouveau sur le terrain comme tous les jours, rencontrant aussi bien les habitants que les maires de chaque commune visitée.
Ce soir avec Josette Mazoyer, secrétaire de circonscription, elle tenait une réunion à Romorantin.

0 Commentaires

#Marine 2017 : journée de la femme en Loir et Cher

BLOIS JDF_1ROMO JDF_2

A l’occasion de la journée de la femme, plusieurs actions ont eu lieu aujourd’hui en Loir et Cher.
A Blois en présence de Michel Chassier sur le marché Coty, puis avec Laurent Bras, Secrétaire Général du cercle Front syndical devant l’entreprise Francos-Sisley.
Les militants, qui distribuaient aux femmes des roses bleues en même temps qu’un document « Marine : la voix des femmes tout naturellement », ont reçu un excellent accueil.
Même chose à Romorantin devant l’entreprise Clariant avec Mathilde Paris, avec le même succès.
L’opération, dans une action nationale sur plusieurs villes de France était menée conjointement avec le « cercle Front syndical » afin de s’adresser aux femmes qui travaillent, comme à celles que nous avons pu croiser sur le marché.

Avec Marine Le Pen, présidente de la République, les Françaises resteront libres !

Le lien vers l’album photo de cette journée sur le facebook du FN41

Le communiqué du cercle Front syndical

 

0 Commentaires

#Marine2017 : meeting de Châteauroux J-6

16508257_1555509537795739_5197913168020720403_nLe grand meeting régional de Marine le Pen à Châteauroux-Déols s’annonce déjà comme un formidable succès.
Rappelons qu’il s’agit d’une réunion publique, accessible à toutes lees personnes qui souhaitent venir entendre notre candidate en direct.
Attention, bien que le meeting débute à 15 heures précises (pour des rasions de retransmission) il est conseiller d’arriver le plus tôt possible afin d’avoir une place dans la salle car nous attendons une affluence exceptionnelle.
Pour cette raison l’horaire de départ des cars (Vendôme, Blois, Romorantin) a été avancé d’une heure. Toutes les personnes inscrites ont été averties ou vont l’être durant le week-end.
Il est encore temps de nous contacter pour le transport : fn41@frontnational.com
Nous tenons également à rassurer tous nos amis, l’accès au meeting sera parfaitement sécurisé ainsi que les abords de la salle.

Précision : suite à la question qui nous été posée la réservation concerne uniquement le car, il n’y a pas besoin de s’inscrire pour le meeting.

0 Commentaires

#Marine 2017 : en campagne à Romorantin et Saint Aignan

Collage RomoSamedi dernier Mathilde Paris était sur la marché de Saint Aignan accompagnée d’une équipe de militants de la vallée du Cher, ce week-end nous avions déjà cité les actions dans le Monnestois et en Sologne, nos militants étaient aussi à l’oeuvre à Romorantin et aux alentours, avec une nouvelle opération de collage.

Marché Saint Aignan

#Marine 2017 : nouvelle journée de campagne.

Beauce 17-02La journée de vendredi a été marquée par une action devant la Centrale de Saint Laurent des Eaux, la poursuite de notre campagne d’affichage (sur notre photo : canton de Beauce), la distribution de nos documents à Blois et Romorantin.
De nouvelles actions sont prévues durant le week-end.

Blois, Romorantin : les équipes #Marine2017 sur les marchés.

Marché Blois 11-02Marché Romo 11-02

A gauche : marché Louis XII à Blois, à droite marché de Romorantin.
Nouvelles actions de campagne ce matin à Blois et à Romorantin. Nos militants étaient présents sur le marché de Blois Louis XII et à Romorantin.

Après le Pénélopegate nous aurions pu craindre des réactions négatives, un sorte de rejet global de la classe politique. Il n’en est rien. Malgré l’acharnement des médias, nos concitoyens sont suffisamment lucides pour faire la distinction, et comprennent parfaitement que nous ne faisons pas partie de ce système.
Un très bon accueil par conséquent, avec des gens qui viennent nous parler, parfois prendre contact.
A Blois, aucun autre candidat n’était représenté ce matin, à Romorantin nous avons croisé des militants qui soutenaient le candidat issu de la banque Rothschild, qui avaient du mal à convaincre les chalands.
Les actions militantes vont se poursuivre au cours du week-end.

6 commentaires

Les effets positifs des « Voisins vigilants » bientôt à Blois ?

gabarit-flyer_A6-videsVous connaissez le dispositif « voisins vigilants » que les socialistes ont débaptisé en une surveillance « citoyenne ».  Ils ne peuvent en effet  s’empêcher de mettre du « citoyen » à toutes les sauces . Ce dispositif consiste à solliciter la participation active des habitants pour surveiller leur rue ou leur quartier en cas de cambriolage, sous la direction des autorités.
La ville de Romorantin qui a amplifié le dispositif à 6 nouveaux quartiers se félicite des résultats puisqu’il y a eu cette année une baisse de 27% des cambriolages dans les quartiers « voisins vigilants ».
Le sous préfet, le procureur et le sénateur–maire se sont réunis pour faire le point et dynamiser la structure (la Nouvelle République du 31/1/2017).
C’est bien de voir les autorités s’intéresser à la sécurité publique par le biais des « voisins vigilants ». Mais il ne faut jamais oublier que l’initiative doit venir des habitants eux-mêmes et non des autorités qui, en matière de sécurité, règnent mais ne gouvernent pas.
 Il faut aussi rappeler que si cette structure s’est développée c’est surtout en raison de la carence de l’Etat – la sécurité relève de son pouvoir régalien – qui ne fait pas face à ses obligations.
Faut-il aussi rappeler que si les polices municipales-de plus en plus coûteuses- se sont développées c’est aussi en raison de cette carence chronique et systématique. Il est d’ailleurs curieux de constater que les ministres de l’Intérieur successifs (Sarkozy, Valls, Cazeneuve) sont presque tous devenus premiers ministres ou président de la république. Comme si l’incompétence était un gage d’ascension dans la carrière politique nationale !
Une dernière question. Quand on fait le bilan de la sécurité à Blois, on se demande pourquoi Marc Gricourt n’imite pas Romorantin. « C’est simple, c’est gratuit et ça fonctionne » ! La question sera posée en conseil municipal par les élus FN. 

 

Sens de la famille ou népotisme ?

BilletsLa France entière ne parle que de « l’affaire Fillon », dans laquelle l’épouse et les enfants ont été des salariés de l’époux et du père, pour un travail dont la réalité semble bien difficile à prouver, sans parler du montant exorbitant du salaire versé à Pélénélope.
Tout cela a considérablement affaibli un candidat dont la campagne n’arrivait pas à démarrer. Il faut dire que certains sarkozystes sont loin d’être enthousiastes à l’idée de soutenir le vainqueur de la primaire, qui hésite par ailleurs sur les axes de sa campagne.
A tel point que les élus fillonistes de Romorantin ont voulu défendre leur patron en accusant le maire, Jeanny Lorgeoux, d’avoir fait preuve de favoritisme quand il a nommé son frère, Bruno Lorgeoux, à la tête du Musée Matra.
Tout en ayant présent à l’esprit le rôle de Pénélope Fillon, le maire a vigoureusement contre attaqué en parlant de « salmigondis verbal » et souligné la compétence « du fils de sa mère et de son père » pour justifier l’embauche d’un nommé Lorgeoux, frère de son état-civil (la Nouvelle République 28/1/2017).
La question qui méritait d’être posée  n’aurait pas dû soulever autant de mépris ni d’indignation de la part du sénateur-maire de Romorantin. En France, depuis l’affaire Cahuzac et les procès Tapie on se méfie de tout, surtout des dénégations les yeux dans les yeux. Nous avons le droit d’avoir un débat sur le népotisme ou le favoritisme qui touche la totalité de la démocratie française, avec sa part d’ombre mais aussi de légalité républicaine.
A dire vrai, dans ce débat sur l’embauche, par un élu, d’un proche comme salarié (e) ou attaché (e) parlementaire, on se demande s’il est plus loyal d’embaucher son épouse comme attachée parlementaire (à condition bien sûr qu’il ne s’agisse pas d’un emploi fictif et surpayé) que de quitter son épouse pour épouser son attaché(e) parlementaire. Une question de morale familiale à laquelle certains élus pourraient répondre en Loir et Cher ou ailleurs.
Mais dans ce cas, « cela ne nous concerne pas », diraient les Inconnus. Vraiment ?

Une justice sans moyens qui travaille en pure perte !

Photo d'illustrationEn juin 2015, un homme harcèle dans une rue de Blois deux jeunes femmes qui portent plainte. La Police arrive sur les lieux mais il s’oppose à tout contrôle et donne un coup de pied sur un agent. Rebellion.
En août, il recommence avec la réceptionniste d’un hôtel du centre-ville de Blois. Mais en se faisant plus pressant puisqu’il la saisit par la gorge en exigeant une fellation et en insistant pour avoir son numéro de téléphone. La jeune femme n’a dû son salut qu’à une fuite dans les toilettes de l’hôtel (la Nouvelle République du 19/1/2017).
En février 2016, il est condamné pour ces faits (6 mois avec sursis) mais, certain d’être victime d’une injustice et ne payant aucuns frais de justice, notre voyou n’hésite pas à faire appel. Sauf que, le jour de l’audience, il ne se présente pas devant le tribunal car il est reparti dans « son pays ».
Quel pays ? L’histoire ne le dit pas
. Sans doute « une chance pour la France » qui se moque de notre justice et en alourdit le fonctionnement.
Dans tous les cas, voilà une machine judiciaire qui traite à vide des délinquants souvent récidivistes sans que ceux-ci soient susceptibles d’effectuer la peine à laquelle ils ont été condamnés. Une sacrée faille dans notre dispositif judiciaire.
S’il n’y en avait qu’un, ce ne serait pas grave mais c’est aussi le cas de ce qui s’est passé à Romorantin entre Mustafa et Mohammed le 9 octobre 2013. (Nouvelle république 17/1/2017) Ce dernier, condamné à  3 ans de prison ferme pour avoir arraché l’œil de son « ami » Mustafa avec une petite cuillère, a disparu des radars judiciaires.
Il a dû repartir au pays. Lequel ?

1 Commentaire

Le racisme anti-blanc existe-t-il ?

Photo d'illustration

(image d’illustration)
Une affaire révélatrice de l’ambiance actuelle vient de passer devant le Tribunal de Blois.

Un africain originaire de la République Centrafricaine était jugé pour avoir agressé, avec un de ses amis, le vigile (noir ou blanc, on ne sait pas) d’un supermarché de Romorantin qui, le soupçonnant de voler dans le magasin, le suivait à la trace.
Bien sûr, comme cela arrive très souvent, l’agresseur prétend qu’il a été victime  d’une remarque raciste (« sale noir ») ce que conteste le vigile. Et, très énervé d’être suivi pas à pas, il s’est rué sur le vigile qui, malgré ses 2 mètres, a été neutralisé et mis à terre (la Nouvelle République 16/1/2017).
Que retirer de cette affaire somme toute banale ?
- Dès que l’on a affaire à une agression, l’agresseur se présente souvent comme la victime et, s’il est d’origine africaine, il se prétend victime de racisme. Cela peut attendrir les juges. Soucieux d’enfoncer le clou, l’avocat du prévenu, venu  spécialement de Perpignan (???), et sans doute d’origine africaine, a fait savoir qu’il en avait été lui-même victime malgré son statut d’avocat. Cela n’a pas suffi à convaincre les juges car l’agresseur a été condamné (à du sursis…)
- Cette agression qui a eu lieu en août 2013 ne sort en audience qu’en 2017. Soit 3 ans et demi d’attente ! La lenteur de la justice est due à son cruel manque de moyens que les gouvernements successifs ne veulent pas voir. Ils préfèrent investir dans le « vivre ensemble » avec les effets qu’on connait. A moins qu’il ne s’agisse d’une erreur de transcription…

3 commentaires

Qui sont les « semeurs de haine » évoqués par Jeanny Lorgeoux ?

Lorgeoux 2Le sénateur-maire de Romorantin, Jeanny Lorgeoux, à l’occasion des vœux qu’il a adressés à La Pyramide, a souligné l’importance de l’année 2017 qui commence.
Il a espéré que tous les candidats feront preuve de « dignité, de respect ». Il a aussi souhaité « écarter ceux qui sèment l’antisémitisme et ceux qui sèment la haine car la République doit être fraternelle, solidaire, laïque et pour tous. » (la Nouvelle République 9/1/2017)
Voilà qui est bizarre pour un homme qui se dit épris de liberté pour tous . Pensant sans doute aux primaires de la Gauche, souhaite-t-il écarter du débat certains candidats. Lesquels? Vincent Peillon, Benoît Hamon ou Arnaud Montebourg ? Pourtant, on sait que la vérité surgit d’un débat public et contradictoire.
Quand il parle de ceux qui « sèment l’antisémitisme » pense-t-il aux islamistes du style Coulibaly qui ont tué à l’Hyper Casher ou Merah à l’école juive de Toulouse? Jusqu’à présent, les centaines de morts que nous déplorons en France depuis 2 ans ont tous été commis par des hommes du même esprit, des islamistes semeurs de haine et de désolation.
C’est sans doute à ces personnes que Jeanny Lorgeoux devait penser. Il n’avait pas tort, d’autant que c’était l’anniversaire de la tuerie de Charly Hebdo.

2 commentaires

Romorantin : Mustapha relaxé au bénéfice du doute.

Romorantin ruelle des CrottaysCe sont des faits particulièrement graves qui étaient jugés ce mardi au tribunal correctionnel de Blois.
Des faits toutefois qui remontent à… mars 2015 ! Le 21 mars précisément, lorsqu’un feu de voiture, d’origine criminelle, avait commencé à se propager à l’immeuble voisin.
Fort heureusement, il n’y aura aucune victime, mais les pompiers avaient dû faire évacuer l’immeuble.
Quelques temps après, un suspect est interpellé sur la base de deux témoignages. Lors d’une perquisition les gendarmes ont retrouvé chez Mustapha un bonnet (décrit par un témoin) ainsi qu’un marteau et un morceau de verre brisé dans les poches de son blouson (la Nouvelle République du 4/01/2017).
Mais l’accusé nie tout en bloc et déclare que le témoin qui l’avait reconnu s’est trompé.
Cela n’empêche pas le procureur, sur la base des éléments du dossier, de demander pour Mustapha deux ans de prison avec sursis et mise à l’épreuve.
La défense obtiendra toutefois la relaxe « au bénéfice du doute », du fait que « le marteau et le morceau de verre n’ont pas été expertisés.« 
Nous ne savons pas à ce stade si le parquet a l’intention de faire appel.
Nous ne contestons pas le fait que le doute doit profiter à l’accusé, mais cette affaire illustre bien les faiblesses de la justice.
Au niveau de l’enquête, le professionnalisme et l’efficacité des gendarmes ne peuvent pas être remise en cause, mais s’agissant de l’expertise, la Justice l’a-t-elle demandé ? En avait-elle les moyens. Car c’est dans les séries télévisées que l’on voit déployer tous les moyens de la police scientifique. Dans la réalité française, on se heurte bien vite à la limite des moyens techniques, humains et financiers qui conduit à ce résultat.
On constate aussi le délai entre les faits et le jugement : plus de 22 mois !
Autant de raisons qui font que la Justice ne peut plus être rendue dans des délais et dans conditions satisfaisantes.
Ce sera une des priorités dans le programme Marine Le Pen. Les Français le demandent.

2 commentaires

Journées Gastronomiques de Sologne 2016, vos élus au rendez-vous !

Mathilde_PascalPour leur 39ème édition, les Journées Gastronomiques de Sologne se déroulant à Romorantin-Lanthenay ont pris place dans l’ancienne Fabrique Normant récemment réhabilitée. Ce lieu hautement emblématique est le témoin de l’ère industrielle fastueuse qu’a connu Romorantin puisqu’il a accueilli autrefois la Manufacture de draps de laine Normant Frères, puis les ateliers de Matra Automobile jusqu’en 2003.
Inauguré samedi matin en présence de Josette Mazoyer, secrétaire de la 2e circonscription, Pascal Blanchet, responsable du canton de Romorantin et Mathilde Paris, conseillère régionale et candidate pré-investie pour les élections législative sur la 2e circonscription, se sont succédés pour aller à la rencontre des artisans qui font vivre notre patrimoine gourmand, particulièrement riche en Sologne.
En effet, qui sait que la Tarte Tatin connue à travers le monde a été inventée par les soeurs Tatin à Lamotte-Beuvron ? Beaucoup l’ignorent, pensant qu’il s’agit d’une spécialité Normande ! C’est une des raisons qui a motivé la création de l’association « Les Ambassadeurs de la tarte Tatin », présente au JGS avec notre jolie Miss Loir-et-Cher.
Le bien-manger local est également à portée de main et de sac à main avec le déploiement de la vente en direct à la ferme, c’est aussi un excellent moyen de soutenir l’agriculture et l’élevage de notre terroir.
Enfin, la Sologne et son art de vivre ont désormais un magazine pour faire leur promotion grâce au trimestriel « Origine Sologne » dont le 7ème numéro vient d’être publié. A son origine, des amoureux de la Sologne qui souhaitent partager leur passion pour ce terroir vivant et riche au fil des saisons.
Il est évident que notre territoire a des atouts inestimables qui n’attendent plus qu’à être développés et valorisés pour redorer le blason solognot. C’est bien ce que nous comptons faire !

1 Commentaire

La deuxième circonscription en ordre de marche.

Réunion bureau 2 circoLe bureau de la deuxième circonscription s’est réuni hier soir à Romorantin.
Auparavant une conférence de presse a permis de présenter notre nouveau responsable du canton de Romorantin, Pascal Blanchet ainsi que notre nouvel élu municipal Fabien Gozard. Il remplace Katia Vacher qui a quitté le département.
En présence de Michel Chassier, Secrétaire départemental, Josette Mazoyer Secrétaire de circonscription et responsable du canton de Selles sur Cher et Laurent Bras Secrétaire départemental adjoint, nous avons également présenté à la presse locale Mathilde Paris, candidate pré-investie pour les législatives et les responsables des autres cantons de la circonscription : Virginie Dupuy pour Saint Aignan, Philippe Bobe pour la Sologne, et Robert Limette pour le canton de Chambord-Est. Le responsable de Chambord-Ouest, Frédéric Sauger était retenu par son travail.
La réunion de travail qui a suivi était consacrée à l’organisation des campagnes à venir et aux prochains rendez-vous dans la circonscription.
La soirée s’est terminée par un repas convivial dans un restaurant de Romorantin.

Voir l’article de la Nouvelle République.

« Etre et durer » Jeanny Lorgeoux !

1er JOB JEANNY LORGEOUXLa Nouvelle République de ce jour (11/10/2016) consacre plusieurs articles hagiographiques à Jeanny Lorgeoux, le sénateur–maire de Romorantin. Depuis son élection au Sénat qui fut pour lui une « divine surprise » (à quand remonte cette expression ? Aux années 40 ?) et qui a laissé penser qu’une entente entre le Modem de Jacqueline Gourault n’était pas à exclure, il s’entend bien avec tout le monde… sauf le FN.
Pour combattre aux prochaines élections législatives la candidate du Front National, Mathilde Paris, il est prêt à s’entendre avec Guillaume Peltier bien qu’il sache que ce dernier est un transfuge du FN. On a connu Jeanny plus intransigeant ! Il faut dire que Guillaume Peltier avait fait soumission et dit tout le bien qu’il pensait de la gestion de Romo au point qu’on se demande s’il n’avait pas pris sa carte au PJL (Parti de Jeanny Lorgeoux).
Paternaliste et bienveillant avec ses nouveaux alliés de circonstance, il trouve que son « opposant » Modem, Louis de Redon  est « un jeune homme sympathique » qui pourrait lui succéder avec efficacité. Quant à son probable adversaire aux sénatoriales, Jean Marie Janssens, c’est un « gentil qu’il voit souvent avec son appareil photo » en bandoulière. Et vlan sur le bec ! Comme si les gentils étaient perdants d’avance car insignifiants face au sénateur-maire.
En somme, Jeanny Lorgeoux  a un seul et unique adversaire : le Front National qu’il qualifie de « putride et glauque ». On a connu Lorgeoux plus fin et plus solide en argumentation politique, il sait aller au fond des choses quand il veut mais, là, il reste dans l’invective digne d’un militant CGT/PC. La bande des 4 l’exige.
C’est un peu court aussi de dire que le FN « prospère sur le terreau de la crise ». Non, le FN se développe face à l’incompétence du personnel politique, droite gauche confondues. Les Français ne sont pas des « Beni oui oui ». Ils comprennent qu’on les trompe ou qu’on se trompe. D’ailleurs, si le FN grandit depuis plus de 40 ans c’est que Jeanny Lorgeoux se trompe sur la définition de la crise ou de la fonction de l’homme politique. Mais les grands électeurs ne lui en voudront pas, il sera réélu sénateur  en 2017 : les ententes secrètes sont les plus durables.

1 Commentaire

L’aire d’accueil de Romorantin vandalisée. Qui va payer ?

Blois caravanes parc expos(photo d’illustration)
A l’occasion de la dernière réunion de la communauté de communes du Romorantinais et du Monestois (CCRM), son président, Jeanny Lorgeoux, a souligné les difficultés que les collectivités rencontrent pour gérer les aires d’accueil qui sont sans cesse dégradées. En effet, alors que les travaux importants, de plusieurs centaines de milliers d’euros, viennent d’être terminés, l’aire de Romorantin a à nouveau fait l’objet de vandalisme » (la Nouvelle République du 2/7/2016).
Quand on sait qu’une nouvelle aire sera aménagée avant la fin de l’année à Gièvres, on devine les angoisses du sénateur maire de Romorantin et de ceux qui devront gérer ce genre d’espace dont il faudra un jour publier les comptes, souvent gérés par des associations amies des locataires. Sont-ils équilibrés ou déficitaires ?
Les contribuables solognots sauront ainsi où passe l’argent de leurs impôts. Sans compter que, chaque été en France, des dizaines de stades, champs privés ou places publiques sont envahis, en toute illégalité, par des caravanes tractées par de puissantes limousines dont les propriétaires nomades estiment que les aires d’accueil sont insuffisantes. Ce qui reste à voir.

1 Commentaire

Inondations : tous sur la photo avec Hollande.

Inondations 2016(cliquez sur l’image pour agrandir)
Nous n’avons pas critiqué la venue à Romorantin de François Hollande pour témoigner son soutien aux sinistrés. Le Président Mac Mahon avait fait de la même chose lors des crues de la Garonne en 1875, prononçant la phrase demeurée célèbre : « que d’eau, que d’eau. »

De même la présence des présidents du Conseil départemental et du Conseil régional et du maire de Romorantin nous semble logique.
Mais ce qui nous gêne un peu, c’est de voir un certain nombre d’élus se précipiter pour être sur la photo, affichant parfois un sourire déplacé.
Nous n’avons pas été les seuls à le remarquer.
D’autant plus que ces élus venaient aussi de communes sinistrées où leur présence aurait été plus utile.
Nous ne sommes pas les seuls à le penser.
C’est ainsi qu’un chef d’entreprise de Selles sur Cher victime des inondations vient d’adresser une lettre ouverte à Mme Christina Brown, conseillère départementale de Selles su Cher pour s’étonner de sa présence « sous les flashes » à Romorantin alors qu’on ne l’a pas vue à Selles-sur Cher.
Il est vrai que Mme Brown n’a pas été élue pour faire barrage aux eaux du Cher, mais pour faire barrage au Front National. Avec l’aide de la gauche.
Ce communiqué poste le 4 juin à 20 h 27 sur Facebook a été envoyé aux médias locaux. Vous en avez entendu parler ?

2 commentaires

Jumelage franco-espagnol. Romorantin donne l’exemple !

Aranda de Duero. Espagne Jumelée avec Romorantin

Aranda de Duero. Espagne
Jumelée avec Romorantin

Nous évoquions récemment l’absence étonnante et regrettable de jumelage entre Blois et une ville espagnole alors que l’Allemagne, l’Angleterre et la Roumanie sont déjà des partenaires de longue date de notre ville. D’autant que la municipalité PS se veut ouverte et culturelle.
Romorantin pourrait servir d’exemple à Blois puisque le jumelage de Romo avec la ville espagnole d’Aranda permettra cet été la création de 2 emplois d’été au sein des services administratifs ou techniques de la mairie d’Aranda (la Nouvelle République 8/4/2016). Une bonne idée  qui permettra la pratique de la langue et le brassage des générations.
Les bénéficiaires de cet échange devront s’engager à recevoir un hôte espagnol pendant ce séjour en Espagne. Les frais de voyage de Romorantin à Aranda restent à la charge des jeunes mais une rétribution de 1.000 € sera attribuée par la mairie d’Aranda. La ville de Romo s’engage à faire de même.
Une formule économique et formatrice qui pourrait servir de modèle pour un projet blésois.
Qu’en pensent Marc Gricourt et ses conseillers culturels? Posez-leur la question.

Scooters brûlés à Romorantin

Scooter incendié(image d’illustration)
Les sapeurs-pompiers de Romorantin ont été appelés dans la nuit de dimanche à lundi pour un feu survenu dans un parking couvert d’une résidence de l’avenue Nelson-Mandela, en plein centre-ville (la Nouvelle République 5/4/2016). Deux scooters ont été brûlés et détruits par les flammes.

La brigade de gendarmerie de Romorantin a ouvert une enquête afin de déterminer les causes de l’incendie.
Sans doute une avance « fortuite et accidentelle » à l’allumage que l’enquête permettra d’élucider ! Une de plus !

Notre ami Antonio Azevedo nous a quitté.

drapeaux France-PortugalNé au Portugal, Antonio Azevedo est arrivé en France à l’âge de 15 ans en 1967.
Soucieux de l’avenir de la France, son pays d’accueil où il vécu plus de 50 ans, il avait rejoint le Front National, tout en restant très actif au sein de l’association des Amis du Portugal à Romorantin.
Très accueillant et jovial malgré les difficultés, il nous a souvent reçu dans son restaurant, « la Mère Michelle » à Villeherviers, pour des réunions de circonscription.
Nous avons une pensée pour sa famille et pour ses proches et nous leurs présentons toutes nos condoléances.
Ses obsèques ont été célébrées lundi après-midi en notre église Saint Etienne à Romorantin.
Adieu Antonio, adeus !

Loir et Cher terre d’asile ?

migrantsOn risque de se bousculer demain à Blois, Romorantin et Vendôme.
Alors que l’Etat et les collectivités doivent réduire leur budget et faire des choix parfois difficiles, on peut se demander comment le Préfet de Loir et Cher a pu trouver les crédits supplémentaires pour augmenter encore le nombre de places des centres d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) de Blois, Romorantin et Vendôme.

Leur capacité va passer respectivement de 95 à 123 places pour Blois (+29,5%), de 75 à 97 à Vendôme (+29,3%) et de 60 à 77 à Romorantin (+28.3%). Au total 297 places désormais en Loir et Cher dans ces 3 centres gérés par l’Association France Terre d’Asile (*), véritable pompe aspirante de l’immigration clandestine, largement subventionnée par les pouvoirs publics, y compris sous Nicolas Sarközy (44 millions d’euros de subventions en 2010 !)
En lire plus …

1 Commentaire

Attention! L’œil de Big Brother surveille vos poubelles !

CAMION POUBELLEToujours le même procédé. On invente de nouveaux mots pour habiller de nouveaux comportements administratifs ou politiques qui aggravent soit la répression soit la fiscalité, soit les 2 à la fois. Pour mieux faire passer la pilule auprès du pauvre contribuable.

Un exemple. Quatre agents de la ville de Romorantin  vont sillonner les rues afin d’inspecter le contenu de vos poubelles jaunes. (la Nouvelle République du 23/01/2016) Ils auront pour mission de vérifier si les habitants ont bien trié les déchets, papier avec papier, plastique avec plastique etc…. Dans un premier temps ils se contenteront d’avertir les récalcitrants, dans un deuxième temps, ils les sanctionneront en refusant de vider les poubelles et, dans un troisième temps, peut-être infligeront-ils une amende aux mauvais trieurs. En lire plus …

1 Commentaire

Etre Français , cela s’hérite ou se mérite!

Passeport françaisLes parlementaires et élus socialistes du Loir et Cher se déchirent pour savoir s’il faut ou non voter la déchéance de la nationalité pour les islamistes convaincus de terrorisme. (la Nouvelle République) du 30/12/2015).
Les frondeurs de salon, tels Marc Gricourt, Denys Robiliard ou Pascal Useglio, contestent l’initiative de ce projet de loi. Ils sont persuadés que ces islamistes ont évolué vers le terrorisme pour des raisons seulement socio-économiques. A leurs yeux, l’exclusion sociale constitue le véritable terreau du terrorisme qui n’aurait rien à voir avec l’islamisme et encore moins avec l’Islam.
Pour un peu ils nous rendraient responsables d’une intolérance qui aurait jeté ces braves garçons dans les bras de l’Islam radical. Ils ne comprennent pas comment des jeunes gens éduqués dans nos écoles ont pu évoluer ainsi alors que c’est précisément cette Ecole avec son socio-pédagogisme hors sol qu’il faudrait remettre en question.
Voilà notre député, Denys Robiliard, qui s’interroge sur les risques de « stigmatisation » des double nationaux et des conséquences que cela entraînerait si l’Algérie prenait les mêmes mesures de déchéance de la nationalité. L’avocat Maître Robiliard ignore sans doute que c’est non pas le droit du sol mais le droit du sang (la filiation) qui prévaut en Algérie, un droit du sang qu’il conteste pour son propre pays, la France.

En lire plus …

Dracula, nouvel héros de Noël ?

Romorantin

On marche sur la tête à Romorantin.

Pour le gala de Noël, les élèves de l’Atelier Colom de Christophe Bouquet vont jouer le 23 décembre, l’avant-veille de Noël, une pièce sur… Dracula.

Ce sera l’adaptation d’un film de Mel Brooks « Dracula, mort et heureux de l’être ». Le metteur en scène et professeur de l’Atelier Colom a choisi ce sujet parce qu’il pense que les enfants « aiment ce qui fait un peu peur ».Voilà un raisonnement étonnant. Où se trouve la limite du « un peu peur » ?

En lire plus …

3 commentaires

Analyse : un Etat en décomposition.

gitanLe grand désordre se répand en Loir-et-Cher depuis ce week-end. Les clandestins soudanais s’installent à Blois, à l’AFPA. Les Turcs fêtent publiquement à Romorantin les résultats d’une élection turque pro-islamique. Une dizaine de caravanes s’installe devant l’entreprise ESB de Plaisance, sur le parking, juste derrière Carrefour.
Et ce n’est pas la première fois puisque la même scène s’est déjà produite il y a quelques semaines. Le Directeur, Eric Delmas, a dû annuler ses rendez-vous étant donné le triste spectacle offert aux visiteurs. Quant aux livraisons de matériel, « elles ne peuvent pas être assurées. (la Nouvelle République 3/11/2015).
Face à cette situation, on constate l’impuissance du pouvoir local et national. Autant dire que l’état de droit n’est plus respecté et que l’on court le risque de voir les particuliers faire valoir leurs droits, par eux-mêmes.

En lire plus …

12

Europa Linka | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de Gauche canton d...